Chanson du dimanche : hallelujah


Forcément.

Publicités

69 réflexions sur « Chanson du dimanche : hallelujah »

  1. Voilà un « forcément » trés bien venu.
    J’adore son chapeau 😉
    Allez ralons nous a l’écouter.

    1. Pour toi Stan, Arthur Rubinstein (mon dieu à moi 🙂)
      né en Pologne joue une polonaise de Chopin d’origine polonaise lui aussi :

      1. HELENE

        Merci, cette pensée de ta part est assez étonnante, car c’est aujourd’hui le jour anniversaire où mon père a déposé le bilan il y a quelques années..

        Par conséquent, je vais m’en mettre un à ta santé et un autre à la mémoire du père..

        Que la fête continue

          1. Waouu Didier, la partition se déroule au fur et à mesure que le morceau est joué, c’est formidable de suivre ainsi les notes.

            Mon compagnon a adoré, du coup :
            Talaaaammmmm !!!! sonnez hautbois résonnez musettes, il vient de me dire  »
            Si tu veux, je te l’offre ton piano numérique.

            Merci monsieur Goux !

    1. Superbe ! Je ne connaissais pas. La cantatrice, je veux dire.

      Et ici, interprétant un des plus beaux morceaux du répertoire, à mon avis :

        1. A la fois l’apaisement…et cette sublime émotion qui nous submerge après cet incroyable suspens qui nous fait toujours craindre que la note ultime ne soit pas atteinte…que la voix « déraille » …et puis ça passe avec une facilité qui nous laisse à notre tour sans voix !

      1. Tiens, moi non plus je ne la connaissais pas. Et c’est une excellente idée, de nous balancer un peu de Puccini : je préfère ça à l’autre gand Québécois à moitié endormi…

        1. Ne me dites pas que le verre en cristal St Louis héritage de votre tante Mathilde, a volé en éclat ?
          🤣🤣

  2. La chanson de Leo me fait penser à Simon & Garfunkel, ..j’hésite à poster, à cause de Jésus? pas Mrs Robinson,
    d’un autre côté, elle est sous-titrée !
    Pour un cœur libre et dispo, je préfère Joe Cocker,

    aussi j’oubliais Hélène, dire le bon moment passé l’autre jour avec J Clegg,
    (et) un dominical merci à Zap P,

  3. Un chef d’oeuvre …rare sont les chansons qui permettent à d’autres interprètes de la sublimer …et haleluya l a fait….un signe divin peut être ☺

  4. Et puis Samson François, l’un des plus grands interprètes de Chopin pour son extraordinaire façon de séparer le jeu de ses deux mains ce qui à mon sens rend les 2 pour 3 beaucoup plus audibles.

  5. Les chansons qui abordent le thème religieux sont nombreuses et souvent ridicules, même chez les plus renommés: Ophélie Winter, Elvis, Michael Jackson, Lenny Kravitz, Bruce Springsteen, etc…et même le pire a eu du succés:

    1. Robert Spire

      Pourtant je suis catholique, et ça m’amuse  :
      deux prêtres se préparant pour l’Eurovision dans la série britannique et irlandaise, Father Ted (Song for Europe),

    1. Monsieur le toubib,

      Mon père qui était un sage, me disait toujours,  » il n’y a que deux solutions pour draguer les gonzesses ; ou tu alignes les biftons, ou tu les fais rire »..

      Comme je n’ai jamais été riche comme vous…

      C’était la belle époque où on pouvait encore les regarder…

      1. Voyez-vous, Stanislas, votre phrase « Comme je n’ai jamais été riche comme vous » constitue une parfaite illustration de vos limites : vous raisonnez par clichés.
        Que savez-vous de ma vie, des problèmes que j’ai eu à affronter, de ma situation financière ?
        Pour vous, « tous les cardiologues sont riches ».. .comme le sont aussi tous les Juifs pour certains connards musulmans (si, si, Juan…) ou toutes les Anglaises sont rousses.

        1. Non je résonne,
          mais vous venez en même temps (et paf) de me donner raison quand j’ai écrit plus bas, que j’imaginais mal comment vous pouviez rire avec un balai dans le dos..

          1. Plus sérieusement;

            Je m’en fous de ce que vous êtes ou pas, ce que vous avez ou pas toubib, je ne regarde pas l’assiette des autres et ne suis pas envieux.. que vous ayez du pognon ou pas m’indiffère autant que la fourmi qui est en train de traverser la route entre Pampelune et Saragosse

          2. « Non je résonne, »

            Après un tel aveu, ne venez pas vous plaindre si M. Arié (le cardiologue est par nature fourbe et cruel, c’est connu) vient vous traiter de cloche…

        2. @ Elie Arié
          Voyez-vous mon jeune ami, je pense que quand STANISLAS vous parle de richesse, il évoque l’épaisseur de votre CV.
          Pourquoi faut-il que vous rameniez toujours tout aux sous ?!

          ***

          1. @petite plume perdue…

            Je croyais que c’était lui qui parlait d’ « aligner les biftons« , ma tendre amie.
            À l’évidence, l’un de nous deux ne comprend pas ce qu’il lit.

            1. TITE PLUME

              Une chose est sûre, pour blaguer avec le toubib, il faut, (rayer la mention inutile)

              1° être équipé de la panoplie complète de footballeur américain,

              2° posséder le Monde ou le Figaro ou être un ponte qui écrit en 1ere page (à la rigueur à la 2eme mais c’est déjà limite)

              3° avoir un titre officiel en économie ou ministériel ou un carnet d’adresse (à ce niveau, le sans diplôme peut être spirituel )

              4° avoir un diplôme égal minimum à un doctorat. Un docteur est spirituel s’il est dans le moule…

              Exemples pour illustrer mon propos, Castaner et Delahousse sont spirituels, drôles et surtout compris de suite…

            2. À l’évidence, l’un de nous deux…..

               » ne comprend pas ce qu’il lit……. »

              Oh le joli lapsus qui résume des mois d’interventions contradictoires sur ce blog …
              et comme Tite plume n’a pas participé, il reste qui ?

              J’enfile vite le casque lourd pour la journée, ça va voler bas ….

              1. Stanislas,
                Je ne sais pas où vous voyez un lapsus; mais comme vous êtes Polonais, on vous pardonnera votre appréhension approximative du français…

                1. Je me demande ce que vous faîtes encore là. Les recruteurs de la fédération française de patinage auraient dû vous intégrer pour la Corée, la glissade et les saltos c’est votre truc

                  Ou alors vous êtes en phase de castanérisation avancée…

                  affreux..

  6. N’empêche qu’au milieu de ces magnifiques titres …on en aurait oublié l’essentiel de la semaine ..hihi…

      1. Mais noooooonnnnnn…..inutile de sortir le mouchoir sauf si vous avez pris froid !!!
        c’est juste qu’ il s’est passé un événement à faire frémir tous les experts es spécialistes en catastrophes ….il neige en hiver 😀

  7. Février 1956 – Météo Passion

    Un copier / coller et vous constaterez qu’ il y avait du froid  » dans le temps »

      1. Et merde ! saloperie de clavier !

        Je disais donc : d’annoncer la mort de Paul Léautaud, le 22 février, puis ma propre naissance, le 19 du mois suivant.

  8. « C’est un autre avenir qu’il faut qu’on réinvente
    Sans idole ou modèle, pas à pas, humblement
    Sans vérité tracée, sans lendemains qui chantent
    Un bonheur inventé définitivement
    Un avenir naissant d’un peu moins de souffrance
    Avec nos yeux ouverts en grand sur le réel
    Un avenir conduit par notre vigilance
    Envers tous les pouvoirs de la Terre et du Ciel »

    1. Quel réjouissant monument de niaiserie ! J’en ai les larmes (de rire) aux yeux. Écrit par le même troubadour totalitaire qui, 13 ans plus tôt, chantait les merveilles du régime castriste…

    2. «  C’est un autre avenir qu’il faut qu’on réinvente »

      On est bien d’accord; le problème est que cela fait 30 ans (début de la mondialisation) que les différentes gauches du monde entier essayent de le réinventersans y arriver, et que celles qui tentent d’appliquer les recettes d’autrefois (Venezuela, Cuba, Equateur, etc.) se plantent complètement.

      1. Ce vers est par ailleurs un bijou de stupidité, ou plus exactement c’est un non-sens ronflant : on ne peut pas « inventer l’avenir » et, donc, encore moins le « réinventer ». (On le réinvente quand ? Lorsqu’il est devenu présent ? Passé proche ? Ces communistes, ça écrit vraiment n’importe quoi…)

Les commentaires sont fermés.