L’horreur et la bêtise.


DZNvNmwXUAAmtDW

Le meurtre de cette dame, lacérée puis brûlée, rescapée de l’horreur du Vel d’Hiv, m’a bouleversé.

Sans surprise, Twitter a joué son rôle de colportage des ragots vomitifs les plus ignobles. Certains ont ironisé, d’autres ont appelé déjà au lynchage du voisin musulman.

Quand des drames pareils arrivent, sans doute est-il nécessaire d’attendre avant de vomir.

Ce n’est pas toujours facile.

Ce weekend déjà, nous avons dû supporter quelques crétins et crétines. Des gens qui avaient souffert comme nous de cet attentat à Trèbes, mais qui avaient besoin de nier la douleur des autres, de faire le tri entre les douleurs.

Il n’y aucun tri à faire dans les oppositions à la barbarie. Il faut au contraire être ensemble, simplement. Débattre peut-être, mais conserver la rage vers l’ennemi.
Je n’ai pas accusé Sarko, Hollande, ni Macron d’être coupable des attentats de Mérah, du Bataclan, de Nice ou de Trèbes.

Je ne les ai pas accusé de naïveté, de faiblesse ni de lacune.

Ni hier, ni aujourd’hui, ni demain.

Dans ces moments-là, ma seule tentation de violence est d’aller rencontrer ces rageux qui font le tri des douleurs, ceux qui braillent qu’ils auraient fait mieux, et ceux qui se moquent ou minimisent ses mêmes douleurs car elles ne correspondent pas à leur cadre de pensée. Ma seule tentation est d’aller les rencontrer pour les gifler sèchement, un à un, sans un mot.

 

« Quand on est dans des situations comme celle-là, la règle de base c’est la cohésion nationale ».

 

 

65 réflexions sur « L’horreur et la bêtise. »

  1. Crime atroce ! Cette fois, la justice n’a pas traîné à reconnaître la circonstance aggravante de l’antisémitisme. Pour Sarah Halimi, il lui avait fallu presqu’un an. C’était peut-être moins évident, vu les circonstances ?

        1. C’est curieux, tout de même, que vous ne sentiez pas l’obscénité de cette mise en parallèle, entre une pure monstruosité et une péripétie syndicale.

          Quel fusible essentiel avez-vous grillé malencontreusement pour en arriver là ?

          1. L’obscénité n’est pas étrangère à votre cynisme décomplexé.
            Encore une monstruosité pour vous faire bêler bêtement…

  2. Je ne comprends pas dans un article sur cette pauvre femme qui s’est fait lâchement assassinée, on passe une video où Jean-Luc Mélenchon s’exprime sur la prise d’otages où le gendarme Beltram a trouvé la mort ainsi que les autres.
    Quid de cette pauvre femme ?
    Juan tu devrais reprendre la déclaration de Benjamin Amar, de l’UD CGT94? à ce sujet

  3. Nos concitoyens réalisent que notre Pays est en guerre (cela a d’ailleurs été dit à maintes reprises par nos dirigeants), que cette guerre se déroule tant à l’extérieur qu’à l’ intérieur de nos frontières, et qu’elle touche désormais tout notre proche environnement habituel. A l’heure où se manifestent des revendications catégorielles de confort, il est sans doute temps de se mobiliser et de donner la priorité à des enjeux qui concernent la sécurité et l’avenir de toute notre Patrie.
    – Nos élus et représentants politiques ont désormais le devoir d’identifier, de désigner sans équivoque, angélisme ni démagogie nos ennemis, et de prendre les mesures appropriées aux événements : à situation de guerre, décisions et mesures de guerre !
    Parmi celles-ci notre démocratie, situation politique essentielle, doit pouvoir concilier et adapter son droit du temps de paix aux réalités pour répondre au danger du moment d’une part, et, d’autre part, savoir consentir les efforts prioritaires indispensables à la victoire.
    Extrait d’ un courrier de général Caille

    Toujours éviter de regarder la vérité, sortir des phrases toutes faites, telle ; la cohésion nationale.
    Allez le dire aux français musulmans assassins de penser à la cohésion nationale, allez le dire dans les mosquées prêchant l’ intégrisme.
    Allez simplement le dire aux familles des victimes des attentats.

    La femme que vous citez est une victime de sa nationalité, juive!!!
    Son immense défaut insupportable est d’ être née juive, sa punition, mériter de mourir de manière atroce.
    Que faire, rien, de nouvelles lois inutiles et jamais appliquées, des appels à plus jamais ça, une marche blanche, devenue indispensable, et attendre la prochaine tuerie. Ne rien dire pour garder la cohésion en faisant semblant de croire qu’ elle existe .
    Va-t-on dire les noms des coupables, évidemment que non, pour la cohésion

  4. Ca me bouleverse aussi ….
    A chaque fois cela me rappelle un autre drame qui me bouleverse encore celui du jeune Ilan Halimi par d autres monstres …

  5. Lisez tous l’article du Figaro (je ne sais pas faire des liens avec mon smartphone ) sur la nénétte du type qui a tué le gendarme, âgée de 18 ans et radicalisée à 16 ans ; horreur et bêtise, sûrement, mais pas seulement, et ça n’explique pas le plus important, tous les gens bêtes ne sont pas comme elle : il y a des gouffres dans l’esprit humain auxquels nous ne comprenons rien.

    1. Ces gouffres ont nom « conneries abyssales  » . Ceci dit, si on se préoccupait de l’humain autrement que comme instrument de com’, peut être les choses s’amélioreraient – elles

        1. @ AlainBobards (hors sujet)
          Je ne sais pas si vous avez lu la longue réponse que je vous ai faite sur le fil « Michel Barnier » (c’est le dernier commentaire du fil ), il devrait vous intéresser – et, là, je parle d’un sujet que je connais bien, pour une fois. ..

          1. Si, je vous y ai répondu . Fallait-il étatiser la Sécu ou conserver le paritarisme ? J’avoue ne pas avoir un avis tranché sur la question . La seule chose qui m’interpelle, au sujet de la Santé, c’est le fait que les assurances fassent des pieds et des mains ( sans succès jusqu’à présent ), pour récupérer la Sécu .

            1. Je crois que le paritarisme est un mythe, il ne se justifiait que lorsque la Sécurité Sociale était réservée aux seuls salariés, et il y a longtemps que c’est le Ministère de la Santé qui dirige tout (hôpitaux, médicaments, etc.); quant aux partenaires sociaux, ils sont censés être élus. ..et il y a bien 30 ans qu’il n’y a pas eu d’élections.

  6. Ces kamikazes ne se rendent pas compte que leurs leaders, en général vieux et proches de la mort, ne se livrent jamais eux -mêmes à des attentats -suicides qui leur assureraient une place au Paradis d’Allah: à se demander s’ils y croient vraiment.
    Il est vrai qu’on ne voit pas trop ce qu’ils pourraient faire de 72 vierges, si la distribution de Viagra n’y est pas garantie et remboursée.

    1. Ce sont des terroristes à la mie de pain : Les carbonari, Princip, les oustachis et d’autres liquidaient les dirigeants . Ceux là zigouillent – par surprise, de surcroit – des citoyens sans défense !
      Pour ce qui est des 72 vierges, si les vieux devraient faire appel au viagra les jeunes devraient se méfier : toutes ces nanas, surtout si elles sont adeptes des emplettes, finiront pas leur coûter un max !

  7. Macron a fait un bon discours sur l’école, dans le cadre de la maternelle obligatoire dès l’âge de trois ans, discours avec lequel on ne peut qu’être d’accord, où il évoque le rôle éducatif pour contrer la radicalisation islamiste . Maintenant, on va voir si on met les moyens où si il ne s’agit, une fois de plus, que de com’ !

    1. Ah oui, très bien, parfait ! La maternelle obligatoire, comme arme contre le terrorisme musulman, il fallait y penser !

      (Il fallait surtout oser : ce type nous prend pour des cons.Remarquez, il a peut-être bien raison.)

      1. D.Goux
        Son discours allait au delà de l’école maternelle . Avant de porter ce jugement péremptoire, il aurait fallut l’écouter .
        Mais bon, faut pas trop demander, n’est ce pas ?

    2. Alain, imagine une éducation sous aucunes influences religieuses.
      Voici une explication scientifique de Richard Dawkins: « La sélection naturelle construit le cerveau de l’enfant en lui donnant une tendance à croire tout ce que lui disent ses parents et les anciens de la tribu. Cette obéissance en toute confiance est précieuse pour la survie au même titre que le guidage sur la lune pour le papillon de nuit. Mais le revers de l’obéissance en toute confiance est la crédulité aveugle. Son produit dérivé inévitable est la vulnérabilité aux infections par les virus de l’esprit. »…la religion est un produit dérivé de dispositions psychologiques normales. »

      Sur le guidage du papillon de nuit: « On sait que les insectes se servent d’objets dans le ciel comme le soleil et la lune pour se diriger en ligne droite sans se tromper…Le système nerveux des insectes a la capacité de donner une
      règle d’or temporaire de ce genre : « Suis la direction telle que les rayons de lumière frappent ton œil à un angle de trente degrés. »….Mais pour la boussole stellaire il est indispensable que l’objet céleste soit à l’infini optique. Sinon, ses rayons lumineux ne seraient pas parallèles, mais ils divergeraient comme les rayons d’une roue. Le système nerveux qui applique la règle d’or de trente degrés (ou de n’importe quel angle aigu) à une bougie à proximité comme si c’était la lune à l’infini optique, va diriger le papillon par une trajectoire en spirale sur la flamme…
      Appliquons maintenant cette leçon du produit dérivé au comportement religieux des humains. Nous observons que
      beaucoup de gens – dans certaines régions jusqu’à 100 % de la population – ont des croyances qui sont en contradiction flagrante avec des faits scientifiques démontrables et avec des religions rivales auxquelles d’autres appartiennent. Non seulement les gens tiennent à ces croyances avec une certitude obstinée, mais ils consacrent du temps et des ressources aux activités coûteuses qu’elles entraînent. Ils meurent pour elles, ou tuent en leur nom. Cela nous frappe, tout comme nous avons été frappés par le comportement d’auto-immolation des papillons de nuit. Déconcertés, nous nous demandons pourquoi. Mais à mon avis, nous ne posons probablement pas bien la question. Le comportement religieux est peut-être un raté, un produit dérivé aberrant d’une propension psychologique sous-jacente qui a, ou avait, son utilité dans d’autres cas. Dans cette optique, la propension qui a fait l’objet d’une sélection naturelle chez nos ancêtres n’était pas la religion en soi ; elle présentait un certain autre avantage, et ce n’est qu’à l’occasion qu’elle se manifeste sous forme de comportement religieux. Nous ne comprendrons le comportement religieux que quand nous lui aurons donné un autre nom. » (page 256 à 267)
      ftp://say45-1-88-167-145-82.fbx.proxad.net/Livres/parents/Pour%20en%20finir%20avec%20Dieu%20-%20Richard%20Dawkins/Pour%20en%20finir%20avec%20Dieu%20-%20Richard%20Dawkins.pdf

      1. Richard Dawkins, ne manquait plus que lui, tiens ! Le Grand Inquisiteur du darwinisme au front de taureau, le gardien du dogme intangible, le pourfendeur d’hérétiques…

  8. 2 personnes ( sic) misent en examen pour  » suppositions  » de culpabilité dans l’ assassinat de cette dame.
    Pas de nom car il pourrait y avoir amalgame
    Pour le reste, rien ne change, les bons restos payés par les lobbyistes aux députés et sénateurs, le rien voir, rien entendre, fermer sa gu…. en patientant jusqu’ aux prochaines élections. La politique à la française pour résumer.
    Demain, une énième cérémonie aux invalides, tout le ban et l’ arrière ban sera présent. Remise de médaille, discours, compassion avec la famille, mines de circonstance. Seul changement, le noms des victimes.
    Pour les citoyens, le jeu de la roulette russe continuera

  9. R S
    IL est vrai que des parents catholiques voient leurs enfants pencher vers la religion chrétienne
    Au même titre que des parents communistes dirigent leurs enfants vers ce qui n’ a même pas l’ excuse d’ une religion mais n’ est qu’ un vague concept. je préfère croire au royaume de dieu qu’ au paradis communiste. J’ espère que ce royaume existe, quand au paradis communiste l est visible sur notre terre .

  10. il y a également l’attitude très digne du fils de la victime au delà des clivages et qui appelle tout le monde à venir à la marche quels que soient sa religion, son appartenance politique et ses origines..

    1. Il y a l’attitude très indigne du CRIF (mais on a l’habitude ) qui ne veut pas de Marine Le Pen et de Mélenchon à la marche, estimant qu’il a le droit de décider qui peut et qui ne peut pas manifester contre l’antisémitisme.

      1. Daniel schneidermann

        28/03/18

        Les Kalifat et les Knoll

        Deux voix ce matin. D’abord celle du président du CRIF. C’est un nouveau président du CRIF. Il s’appelle Francis Kalifat. Mais il tient le discours traditionnel des présidents du CRIF. Il assène que Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen «  »ne sont pas les bienvenus » », à la «  »marche blanche » » prévue ce soir en mémoire d’une octogénaire parisienne, Mireille Knoll, victime d’un meurtre présumé antisémite. Marine Le Pen, ça se discuterait, mais on comprend pourquoi. Et Mélenchon ? Il ne le précise pas. Sans doute parce que Mélenchon, ou des responsables insoumis, ont émis des critiques à l’égard de la colonisation israélienne. Aux yeux du président du CRIF, cela leur interdit de s’émouvoir de la mort d’une octogénaire juive à Paris.

        Et puis ce matin, au micro de Jean-Jacques Bourdin, la voix de Daniel Knoll. C’est le fils de la victime. Il n’est pas du tout sur la position du CRIF. Chacun, dit-il, est le bienvenu à la marche blanche en mémoire de sa mère. Il a cette phrase : «  »le CRIF fait de la politique, moi j’ouvre mon coeur » ». En une phrase, une seule, il annihile le lobby auto-proclamé. En une phrase, il met à bas la représentativité des supposés porte-parole de « la communauté juive ».

        Sans le meurtre de sa mère, on n’aurait sans doute jamais connu Daniel Knoll. Il n’aurait jamais donné d’interview matinale à Jean-Jacques Bourdin. Il n’a sans doute pas de compte Twitter. Il n’aurait pas estimé nécessaire de mêler sa voix aux tumultes de l’époque. Il me semble, je veux croire, qu’il y a, numériquement, bien davantage de Daniel Knoll que de Francis Kalifat. Les Daniel Knoll ont des mères. Sans doute ont-ils aussi des convictions politiques, qu’ils expriment dans leurs votes, ou peut-être ailleurs, mais ils veulent simplement que leurs mères finissent leurs jours en paix. Il me semble que la question fondamentale est celle-ci : pourquoi, aux micros du matin, entend-on toujours les Francis Kalifat, et si rarement les Daniel Knoll ?

        Knoll RMC

        daniel Knoll

        1. Putain d’Adèle ! quand on veut représenter les Juifs et qu’on porte un nom pareil, on prend un pseudo, bordel !

          Faut vraiment tout leur apprendre, aux jeunes de maintenant…

          (Sinon, je constate sans surprise que Schneidermann est toujours aussi misérablement pontifiant. Entre lui et le fils Knoll, on a une belle paire de… Daniel.)

          1. saperlipopette @ didiergoux ….quand vous avez dit « quel con »…je savais bien que vous parliez de vous…votre auto dérision vous honore hihihihi

      2. aussi @ Elie…mais parfois on a envie de donner le dernier mot à la dignité et c’est ce qu’a fait ce fils en hommage à sa mère.

  11. Entre le CRIF qui mélange allègrement sémitisme et sionisme et le silence assourdissant du CFCM, c’est vraiment pas ces gugusses qui me réconcilieront avec le religieux !

    1. Ah oui, ça, c’est vraiment très vilain, de mélanger sémitisme et sionisme ! Car ça fait toujours énormément de peine aux antisémites d’extrême gauche, qui sont des gens très sensibles, malgré leur haine d’Israël.

      1. D.Goux
        Curieux cette propension à prêter des sentiments négatifs à l’égard d’Israel à ceux qui désapprouvent le sionisme .
        Mais bon, lorsqu’on traite de c.. le fils de cette femme victime d’un acte d’antisémitisme, parce qu’il a le culot d’envoyer balader le CRIF, faut pas s’étonner !

        1. « Curieux cette propension à prêter des sentiments négatifs à l’égard d’Israel à ceux qui désapprouvent le sionisme . »

          Oui, c’est vraiment très étrange. Je me demande bien d’où a pu me venir une idée aussi saugrenue.

          1. Comme si la droite Israelienne, sous couvert du sionisme ( en omettant  » religieux  » ), ne pratiquait pas l’expansionnisme territorial, avec l’arrière pensée d’expédier les Palestiniens vers les pays arabes .
            C’est cela que ceux que vous qualifiez d’antisémites d’extrême gauche combattent .
            Mais quand on considère Israel comme un rempart contre les musulmans honnis, quoi de plus normal que de crier à l’antisémitisme de l’extrême gauche, pas vrai ?

            1. Alain,
              Telle Lifka la sioniste fanatique ayant longtemps sévi sur Rue89, arc-boutée qu’elle était dans ses délires religieux et géo-stratégiques, elle a fait la démonstration de son irrationalité face à l’intelligence d’un Rony Brauman et de bien d’autres :

  12. Envoyé cette TL au Monde (sans illusion sur ses chances de la voir publiée…)

    La décision du CRIF, refusant la présence de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon à la marche blanche de ce mercredi 28 mars, pour dire leur indignation face à l’assassinat qui semble bien d’origine antisémite de Mireille Knoll, constitue un scandale et un contre-sens politique inadmissible. De quel droit le CRIF estime-t-il qu’il lui appartient de décider de qui peut et qui ne peut pas manifester contre l’antisémitisme ? ( je précise que je ne suis sympathisant ni du Front National, ni de la France Insoumise).

    Pour Marine Le Pen, d’abord : elle n’a cessé d’incarner la rupture avec le courant antisémite du Front National, allant jusqu’à en exclure son père et fondateur du mouvement : de quel droit lui faire un procès d’intention en sincérité ? Imagine-t-on les nombreux mouvements antisémites qui voient actuellement le jour en Europe participer à une manifestation contre un crime antisémite ? Imagine-t-on des nazis allemands participant ,à partir de 1933, à une manifestation contre un crime antisémite ? Si cela avait été possible, le cours de l’ Histoire en aurait sans doute été changé,,,

    Mais c’est le cas du rejet de Jean-Luc Mélenchon qui m’apparaît comme le plus dangereux, montrant à quel point le CRIF joue le rôle du pompier pyromane. Personne – même au CRIF, je suppose- ne met en cause la sincérité de la haine de l’antisémitisme de Mélenchon : mais le CRIF ne veut pas de lui, parce qu’il a appelé, comme tant d’autres, comme beaucoup de Français Juifs (je pense à mon regretté ami Stéphane Hessel,,,et, plus modestement, à moi-même ) au boycott des produits israéliens fabriqués dans les colonies illégalement installées en Cisjordanie.

    Le CRIF montre ainsi qu’il fait passer la défense inconditionnelle de la politique du gouvernement israélien avant la lutte contre l’antisémitisme.

    Le CRIF est une institution dont le nom signifie « Conseil représentatif des institutions juives de France »il ne représente que les adhérents à ces institutions…c’est-à-dire une infime minorité des Français juifs, alors qu’il s’attribue abusivement le droit de parler au nom de leur totalité.

    Mais le CRIF a connu une dérive importante depuis la création de l’ Etat d’Israël : il est devenu le soutien inconditionnel à la politique de cet Etat –ou, plus exactement, aux différentes politiques, parfois contradictoires, des différents gouvernements de cet Etat, ce qui pose un triple problème :

    Pourquoi les Français juifs devraient-ils soutenir inconditionnellement la politique d’un Etat, quel qu’il soit ? En Israël, il existe des gouvernements et des oppositions, ces dernières ne se gênant pas pour critiquer la politique de leur gouvernement : ce droit de critique serait donc autorisé pour les Israéliens, mais pas pour les Français juifs ?

    De quel droit le CRIF s’est-il auto-attribué cette mission de défense systématique, en France, de la politique israélienne, quelle qu’elle soit ? Il existe déjà quelqu’un qui est payé pour cela et qui en est officiellement chargé, c’est l’ambassadeur d’Israël en France (et qui doit sans doute, en tant que diplomate, le faire de façon bien plus nuancée…).

    Alors que le CRIF reproche, à juste titre, à certains jeunes Français supposés musulmans de s’identifier artificiellement aux Palestiniens (dont 15 % sont chrétiens, et dont beaucoup, après avoir dû quitter Israël, ont dû ensuite quitter les territoires contrôlés pare les islamistes du Hamas…) et d’importer ainsi le conflit israélo-palestinien en France, il ne se rend pas compte que, par son soutien public et inconditionnel à la politique israélienne, il est lui-même tout autant importateur de ce conflit en France ; et que ce soutien inconditionnel à la politique d’un pays étranger ( critiqué, d’ailleurs, en Israël même, par certains mouvements de l’opposition au gouvernement actuel) est un objectif qui passe, pour lui, bien avant celui de la lutte contre l’antisémitisme en France.

    Qu’il prenne donc une leçon de dignité et de cohérence du fils de la victime, Daniel Knoll, mercredi matin, sur RMC, qui a pris ses distances avec lui «Nous appelons tout le monde sans exception (…) Le Crif fait de la politique. Et moi, j’ouvre mon cœur à tout le monde (…) tous les gens sont concernés (…) il n’y a pas de limite, je suis contre les limites.»…si tant est qu’il puisse la comprendre, ce dont il est permis de douter.

          1. Rajouté un post-scriptum, compte tenu de l’évolution des événements :

            Post-Scriptum :  Mélenchon et Marine Le Pen se sont fait huer, puis expulser de la marche blanche : ainsi, des Français Juifs ont interdit à des Français non-Juifs de manifester contre l’antisémitisme, parce qu’ils n’étaient pas aussi des soutiens inconditionnels de la politique du gouvernement d’ Israël; les malheureux sont trop bêtes pour comprendre qu’ils illustrent ainsi l’argument majeur du néo-antisémitisme actuel : « Les Français Juifs ne sont pas des Français, ce sont en réalité des Israéliens » .  Ah, les abrutis !

              1. Courage ???
                (d’autant que vous m’avez vu, physiquement, devant une assemblée d’homéopathes: ces gens-là sont bien plus dangereux !)

                1. Oui vous êtes courageux.
                  Et oui je l’ai vu aussi le jour de la conférence.
                  En résumé vous foncez, peu importe vos contradicteurs, pour défendre vos valeurs.
                  Ca mérite d’être salué.

                  1. Allez: devant les choses sinistres, il faut savoir sourire de la bêtise humaine, elle nous surprendra toujours :

                    Trèbes : une militante «vegan» en garde à vue après s’être réjouie de la mort du boucher

                    « Une enquête pour «apologie du terrorisme» a été ouverte par le parquet de Foix, en Ariège, après la publication sur les réseaux sociaux par une militante de la cause animale d’un message offensant à l’égard du boucher tué dans l’attaque djihadiste vendredi à Trèbes, dans l’Aude. Cette femme a été placée en garde à vue ce mercredi soir.« 

  13. Faites gaffe, critiquer le CRIF vous fera classer antisémite.
    J’ espère que Le Pen et Mélenchon iront à cette marche blanche,
    pour le fils, pas pour les quelques branquignols du Crif.

    Tout en sachant que cette marche ne servira à rien
    Nos dirigeants sont tellement habitués à nous mentir, de même que les médias aux ordres, qu’ il n’ est même pas possible de savoir la vérité sur la manière dont a été assassiné le Lt Colonel Beltram.

  14. Oui, c’est ennuyeux des gens qui n’approuvent pas tous les commentaires
    Tu sais , si tu me bloques, je n’ en mourrai pas. Qu’ y a-il de  » trollisme  » inutile.
    Dire que le Cl Beltrame a été égorgé selon les préceptes de l’ islam, dire que le crif n’ a aucun droit d’ interdire à des français de participer à une marche blanche, ou, comme ce reportage sur cette marche ; Le Pen et Mélenchon ont du être exfiltrés, cette  » journaliste » interroge une personne qu’ elle présente comme musulman qui trouve honteux leur présence …… Pourquoi diable interroger un musulman sur les milliers de participants et comment l ‘ a-t- elle repéré?

    Peut être pour écrire que les marches blanches ne servent à rien si les assassinats continuent
    Allez un beau geste, dis moi réellement pourquoi me bloquer, ça fera plaisir à stanis .

    1. Tu n’arrives à te fourrer dans ta petite tête que Juan décide qui peut intervenir ou non sur SON blog et ce n’est pas mon frère ; alors qu’est ce que je viens faire là ?

      Ensuite tu devrais apprécier le fait que je sais fermer ma gueule quand c’est le moment,

      Et enfin, j’en ai rien à foutre que tu sois là ou pas…

  15. La violence va faire partie de nos vies, de plus en plus, alors ce n’est pas la peine d’en rajouter..
    Non seulement il n’y a pas à s’y habituer, mais il y a quelques tarés médiatiques pour exciter la foule et les pousser à se friter encore plus les uns, les autres…
    Et ceux qui font ça, passent évidemment pour modérés en désignant les « extrémistes. » comme d’hab.. tout ça sur le compte d’une famille qui ne demande rien à personne et qui aurait visiblement qu’on lui foute la paix en ces circonstances..

  16. Sacré stanis, toujours le mot pour rire
    En fait , si Goux, Arié et moi n’ étions pas là, le blog n’aurait plus de raison d’ exister.
    Pour une fois, une phrase sans supposition ou prédiction  »
    Ensuite tu devrais apprécier le fait que je sais fermer ma gueule quand c’est le moment, »
    En vérité, tu as perdu tellement de moments……
    Il y a longtemps que je t » ai deviné, je suis le caillou dans ta chaussure

    1.  » si Goux, Arié et moi n’ étions pas là, le blog n’aurait plus de raison d’ exister……. »

      J’espère qu’ils vont apprécier l’association…..moi je n’aurais pas aimé, mais bon, chacun son idée

       » je suis le caillou dans ta chaussure………….

      Je fais entre 40 et 60 kms de marche par semaine (même en hiver) et rien……. même ça tu le rêves…

      Bon allez, c’était ma minute déconnade, reprends ta lecture de pif poche, moi j’ai du boulot..

  17. mdr Il suffit d’ un rien pour que tu refiles une vantardise, je fais 40 à 60 km……. et sans mentir, cela fait combien? 1, 2 ?
    Je pense que Goux et Arié t ‘ ont aussi jugé depuis longtemps, affabulateur, vantard, menteur .
    Nous n’ avons peut être pas les mêmes opinions, mais ne prétendons pas tout savoir ni tout prévoir.

Les commentaires sont fermés.