Hollande contre Macron


Il était pas mal finalement, sur France inter. François Hollande se lâche et se fâche, gentiment. Il a la rancune souple et douce, fragile mais précise. Hollande a peu de regrets, c’est bien dommage. Il vit dans un monde parallèle.

François Hollande est détaché mais attentif. Il explique facilement comment Macron l’a trahit. Je me demande ce qu’en pensent celles et ceux qui après l’avoir soutenu sont devenus maintenant des zélés soldats de la macronista.

Dimanche soir justement, un pugilat entre Plenel et Macron, sous les yeux ébahis de Bourdin, a rappelé combien la démocratie française n’a plus l’habitude de voir des hommes politiques secoués par des questions qui fâchent.

Il était drôle de compter combien de journalistes serviles fustigeaient en live sur Twitter les questions non complaisantes de Plenel ou Bourdin.

Drôle et triste à la fois.

 

 

Publicités

88 réflexions sur « Hollande contre Macron »

  1. Publicité *

    Vous voulez garder les yeux ouverts en toutes circonstances,
    Vous aimeriez raconter n’importe quoi sans cligner des yeux,
    Vous souhaitez commencer une collection de castaner et de delahousse,

    Chargez dès aujourd’hui l’application « en marche » sur votre plaquette intelligente
    Vous recevrez en cadeau de bienvenue les excellentes sucettes au chloroforme de marque Macron…

    * Je certifie que le taulier n’est pas rétribué pour cette respiration sucrée

            1. « Mais Monsieur Goux, vous n’aimez personne ma parole !! »

              Messie, messie ! Et je suis même certain que, en creusamnt un peu autour d’une bouteille de chablis (un 1er cru de chez Fourchaume par exemple), on pourrait se trouver, vous et moi, de nombreux goûts musicaux communs. Et pas forcément seulement dans le jazz.

              1. Monsieur Goux

                 » en creusant un peu autour d’une bouteille de chablis….

                ca on peut le vérifier quand on veut et pas que devant du Chablis, . j’ai le sens de l’hospitalité du polonais moyen. Si vous passez en Franche Comté, vous êtes mon invité..

                Je précise que c’est valable pour toutes les personnes que je côtoie ici et que j’aimerais rencontrer un jour. (certains me connaissent déjà)..
                Je me demande pourquoi on ne lancerait pas un méchoui arrosé (au jus de raisin )ensemble , nous ne sommes pas si nombreux..

                Le pied…ce serait une journée fort intéressante de connaissances et d’échanges…

                Je me réveille….

                1. C’est gentil Stan.
                  Dis donc la Franche comté c’est pas exactement un « lieu dit »
                  En prenant l’A6 vers Paris c’est à droite ou à gauche ? :-)))
                  Sinon pourquoi pas un jour, ce serait sympa.

                2. (Aïe! ..t’as changé d’horaire ??) hello Stan, une info locale: premier lunch dans le jardin de l’année !
                  ..dois-je faire un vœux ?!

                  Ou de m’inquiéter ? ouiz, taquine la terre tourne ! Oh ici en Hte Savoie le terrain semble stabilisé (comme en Suisse voisine et à Paris je suppose; même en Lorraine ?) Qu’importe, chacun ses doutes aussi la liberté de s’en plaindre.

                  Bonne idée ! ..un méchoui (de saison) un nid de brebis et sa progéniture pas loin (on dira que c’est le loup) et un turc (ou kurde) sous l’coude, avec sa broche géante et qui sait bien y faire.
                  Döner: tourne,
                  Kebab: viande rôti,
                  tutti à prix d’ami !

                  ‘tite question: quel sera le code vestimentaire ?? mes tongs sont cirés, il me suffit de les brosser !
                  ..disponibles en pls couleurs,
                  Cheers !

                  1. TI SUISSE

                    Nous ne sommes pas très loin finalement…

                    Habille toi simplement, surtout si c’est pour finir allongé dans la pelouse..
                    Et si tu n’aimes pas l’agneau, pas grave, on fera des merguez 😀

                    1. Monsieur Stanislas,

                      C’est noté ! Et, du coup, nous avons déjà quelques liens insoupçonnés :

                      1) La sœur de mon épouse actuelle vit en Franche-Comté (à égale distance entre Dole et Besançon : Etrepigney, ou quelque chose comme ça).

                      2) Ma première épouse (mariée vers 1985 parce qu’elle avait besoin d’avoir un mari français, je vous passe les détails) était polonaise.

                      3) le mari de ma sœur porte un nom à coucher dehors qui prouve amplement ses racines polacks.

                      En plus de tout ça, c’est une région que j’aime beaucoup, presque autant que l’Alsace, et pas seulement pour des raisons gastronomiques.

                      Donc, méfiez-vous : vous pourriez bien me voir débarquer un de ces jours avec Madame (pas la Polack, l’autre…).

                    2. Je précise que je m’abstiendrai de paraître à quelque réunion collective que ce soit : je ne tiens pas à couper l’appétit de l’aimable assemblée en raison des vapeurs méphitiques qui se dégagent en permanence de mes idées…

  2. Hollande vit dans SON monde . Ce n’est pas forcément celui des citoyens français . Lorsqu’il flingue Macron, tout ce qu’il démontre, c’est, à minima, son manque de flair : qui a pris Macron comme conseiller à l’Elysée, qui en a fait un ministre du budget ?
    J’espérais bien que Plenel rentrerait dans le chou de Macron . Celui-ci a une curieuse notion de la communauté internationale, en la réduisant aux US et à la G.B .
    Venant du petit marquis, faut s’attendre à tout . Merci François, pour ce « cadeau  » !

  3. A propos : quand Carine Bécard, sur France Inter, allume Ruffin, les éditorialistes serveurs de soupe applaudissent . Quand Plenel, sur BFM, dégomme Macron, ces mêmes éditorialistes serveurs de soupe s’offusquent .
    A part ça, on a des grands médias objectifs !

    1. Sauf que Plenel n’a rien dégommé ni personne. Comme quoi il est plus facile de lécher les babouches que de se farcir un président… même quand on a le double de son âge ou quasi.

  4. Quant à Hollande, je crois que le plus grand service qu’on puisse lui rendre est de faire exactement comme s’il était resté muet et invisible, ce qui lui allait d’ailleurs très bien.

  5. Maintenant qu’ il n’est plus président, je l’ aime bien hollande
    Vous vous souvenez la photo où tous les membres du G8 regarde à droite, lui regarde à gauche, il regarde l ‘ heure au mauvais poignet, et Merkel qui le rattrape et le remet dans la bonne direction, et ses cravates, le boudinage de ses pantalons, le ciel en pleurait de rire, et qu’est ce qu’ il a ri à chaque sortie du lunaire. Une qualité, stoïque sous la pluie, ne voyait plus rien, ça dégoulinait de partout, mai stoïque

  6. Apres son arrivee eternellement triomphale au bras de Brigitte ( ou un remake de sa victoire electorale ) et la tour Eiffel qui petillait derrière lui , j aurais préféré que ce soit Drucker qui fasse l’interview ….peut être alors aurions nous appris quelque chose …
    parce que là, malgré les talents de Bourdin et Plenel réunis on n’a rien appris de nouveau. Monsieur jefaiscequejedis a dit à nouveau ce qu’ il a fait …quant à ce qu’ il fera il l a déjà dit ….

  7. (lundi + avril = restez couvert)
    No souci; ici aussi ça tourne en rond (un peu, bcp, ni folie !) peut-être façon provinciale, ni envier no-capitale.
    Pleurer ? rigoler ? ..ça fatigue pareil !

    Bref, je vois: « une marre de sang dans une rédaction »,
    alors de vous en faire profiter (youpie)
    qu’importe le baigneur ou continent: même couleur.

    https://www.tdg.ch/monde/La-salle-de-redaction-etait-une-mare-de-sang/story/28936084

    °°°°° °°°
    avons-nous changé ?
    nos considération, impressions, affections ?
    le Théâtre-ce-soir est-il le même ?
    sommes nous en danger ? en guerre ?
    (souffrons-nous, ..un peu, bcp, à la folie ?)

    °°°°° °°°
    Ah oui, je sais qui hier gagna le GP de Chine !
    (thank you la press; je n’y étais pas)
    Un australien armé d’une Red Bull, auto autrichienne, pneus italiens, sponsor anglais, et un moteur français,
    ..alors tout va bien,

    tant qu’ça dure,

  8. Qu’on soit d’accord avec la politique de Macron ou pas, cela fait une grande différence avec son prédécesseur : un président qui mène une politique cohérente, qui en maîtrise tous les volets, qui est capable de l’exposer et qui s’y tient.

      1. Mais pourquoi ces gens éprouvent-ils tous le besoin de s’habiller avec leurs rideaux de douche ? Décidément, il y aura toujours des choses qui m’échapperont, dans ce petit monde sublunaire…

        1. « Mais pourquoi ces gens éprouvent-ils tous le besoin de s’habiller avec leurs rideaux de douche ? »

          L’ensemble est uniforme et voyant, comme les commentaires des journalistes et autres, qui répandent la bonne parole (on ne se fatigue même pas à rechercher des mots différents) ;-))

        1. cool mélodie ni contrariante et « black is beautiful » !
          aussi je ne suis pas prêt de comprendre (niet) qql affection pour un Seigneur (Qué nécessité ??)
          dont ses représentants -dans la culture du quartier- s’habillent en robe (certes noire; chic !) et leur chef,
          /hahah ! un chef a besoin d’un chef, etc.,
          disons leurs boss (capitale: Vaticane; Romaine) tous vêtus de rouge (pétant !) ET le bonnet assorti !
          L’autre en blanc (marre d’être en foncé?)

          « Classe » ! merci pour ce moment.
          Qu’est-ce qu’on se marre,
          ..si ce petit monde voulait bien cesser de m’obliger (!) de sucer un élu, le sien de préférence (what else) j’aurais, peut-être, qql reconnaissance, ..est-ce que moi je le dérange ??

          Moralité: « allez comprendre », ..ni la douche obligatoire,

      2. Sinon Hélène , un petit chant gregorien irez bien à notre  » chanoine »…béatitude certifiée …et toutes ses homélies passeraient comme des hosties !

        1. « Oui mais », on va envoyer Elie faire un stage chez les Chartreux, avant qu’il passe au grégorien :-)))

  9. Cela fait des années que les mélenchonisites et les lepénistes prônent le « dégagisme  » et l’ arrivée de nouvelles têtes en politique : avec Macron, et une grande partie des nouveaux ministres et nouveaux députés de la majorité LREM , leurs voeux ont été enfin exaucés. ..mais, bizarrement, ils n’en semblent pas enchantés !
    C’ est compliqué, la politique, non ?

    1. On a changé les têtes …on en a mis des nouvelles avec de vieilles idées ! Et une  » vieille  » tête fait semblant d’y croire 😊

  10. @ Alain bobards

    Franchement pas: j’ imagine mal n’importe lequel de ses prédécesseurs interviewé pendant 2 heures et demie par deux journalistes qui lui sont franchement hostiles, qui lui coupent la parole lorsqu ‘il parle, et réussissant à répondre avec précision à tous les points soulevés sans changer de sujet ni noyer le poisson, et à ne rien lâcher sur la cohérence de l’ensemble. (auquel on a le droit d’être tout à fait opposé ).

  11. « Mon objectif reste de réconcilier le pays, mais on ne le fera pas par l’inaction en cédant à la tyrannie de certaines minorités » dixit E. Macron à la TV.
    Rappelons qu’il a été élu avec un taux d’abstention record. Et si l’on enlève tous ceux qui n’ont pas voté réellement pour lui mais contre Lepen, il ne tient sa légitimité que d’un système électoral très imparfait. Ses députés ont été élus avec 57,6% d’abstention, Macron est donc l’incarnation typique d’une minorité. Alors s’il parle de lui quand il parle de tyrannie de certaines minorités, il parle juste.

    1. Joli…

      C’est bien d’écouter Marron, mais c’est à ce genre de détail qu’on se rend compte que les services comm et les technos qui lui servent les éléments de langage soient un peu plus rigoureux.

      ou que Marron arrête de réciter par coeur….

  12. R Spire
    Rappelons que ….. IL est élu.Inutile de le rabâcher pendant 5 ans
    Je n’ ai pas le sentiment que le pays allait mieux avec les 2 précédents.
    Les commentaires du blog le prouvent encore .
    Macron été élu par les électeurs votant, vote dirigé par les médias contre Le Pen. Comme Sarkozy, comme Hollande contre Sarkozy.
    Nous ne votons plus pour élire un dirigeant, nous votons pour éjecter celui qui tient provisoirement la place .
    Jusque ce jour, il fait ce qu’ il dit, ce qui nous change des autres, je n’ approuve pas tous ses projets, mais je lui reconnais ce mérite.
    Pour la réconciliation du pays, il est évident qu’ actuellement c’est impossible. Quand des  » français » massacrent des français dans les rues, quand des quartiers reçoivent à coups de projectiles police, pompiers ou médecins, quand une immigration n’ est pas contrôlée,
    quand des gens occupent des terrains et reçoivent la gendarmerie avec des cocktails molotov, quand des gens retour de vacances trouvent leur maison squattée, serrure changée et qu’ il est presque impossible de leur rendre leur bien, quand l ‘ état bride le droit à la libre expression etc etc
    comment se réconcilier.

  13. « Notre idéal républicain procède entièrement de la notion de volonté générale due à Rousseau, Mais le sens de la notion a été perdu presque tout de suite, parce qu’elle est complexe et demande un degré d’attention élevé. »… » Rousseau pensait seulement que le plus souvent un vouloir commun à tout un peuple est en fait conforme à la justice, par la neutralisation mutuelle et la compensation des passions particulières. C’était là pour lui l’unique motif de préférer le vouloir du peuple à un vouloir particulier. »… »Il y a plusieurs conditions indispensables pour pouvoir appliquer la notion de volonté générale. Deux doivent particulièrement retenir l’attention. L’une est qu’au moment où le peuple prend conscience d’un de ses vouloirs et l’exprime, il n’y ait aucune espèce de passion collective. »… » La seconde condition est que le peuple ait à exprimer son vouloir à l’égard des problèmes de la vie publique, et non pas à faire seulement un choix de personnes. Encore moins un choix de collectivités irresponsables. Car la volonté générale est sans
    aucune relation avec un tel choix. »… »Le seul énoncé de ces deux conditions montre que nous n’avons jamais rien connu qui ressemble même de loin à une démocratie. Dans ce que nous nommons de ce nom, jamais le peuple n’a l’occasion ni le moyen d’exprimer un avis sur aucun problème de la vie publique; et tout ce qui échappe aux intérêts particuliers est livré aux passions collectives, lesquelles sont systématiquement, officiellement encouragées.L’usage même des mots de démocratie et de république oblige à examiner avec une attention extrême les deux problèmes que voici :
    Comment donner en fait aux hommes qui composent le peuple de France la possibilité d’exprimer parfois un jugement sur les grands problèmes de la vie publique ?
    Comment empêcher, au moment où le peuple est interrogé, qu’il circule à travers lui aucune espèce de passion collective ?
    Si on ne pense pas à ces deux points, il est inutile de parler de légitimité républicaine.
    Des solutions ne sont pas faciles à concevoir. Mais il est évident, après examen attentif, que toute solution impliquerait d’abord la suppression des partis politiques. « …Simone Weil (Note sur la suppression générale des partis)

  14. Je rentre tranquille et je lis « Macron met l’Europe en garde contre des tentations totalitaires.. »

    J’apprends que le ptiot est un grand déconneur….

    1. Hi, hi…ses conseillers sont jeunes et ignares…ou bien ils viennent de l’Académie Canteloup. De la pensée complexe décompléxee…:-)

  15. R Spire
    Inutile de supprimer les partis politiques. Il existe un moyen de donner la parole ( aussi) aux électeurs.
    Le référendum citoyen, tel le modèle suisse. Pas celui arrangé à la sauce française. Autrement il est impossible de donner la parole au peuple, il y aurait 40 millions d’ opinions différentes.
    Il est inutile de rechercher jusque Rousseau, notre époque n’ a plus aucun rapport avec ce temps. Il est inutile de se tourner vers le passé, par contre l ‘ avenir dépend de nous.( enfin, des jeunes).
    Nos dirigeants ont toujours été des lâches reculant devant des fonctionnaires grévistes. Un référendum aurait vite raison de la sncf, du blocage des universités, des exigences de pilotes ( 12000,€/ mois ).
    pendant que le pays s’ enfonce et que nos politiques mènent des régimes de monarchies.
    En fait, le peuple a eu un pouvoir qu’ il a perdu en écoutant les sirènes médiatiques soigneusement orchestrées.

  16. Didier Goux

    J’ai entendu parlé du patelin, je ne le connais pas. La distance qui nous en sépare est de l’ordre de celle d’un tir d’obus d’artillerie moderne. Un obus en pleine forme quand même…

    En cas de passage, je demanderai à Mr le maire d’organiser une journée de confinement et d’alerte générale dans le village, nous éviterons ainsi les risques d’une méphitisation générale;.

    1. De telles mesures me paraissent relever en effet du plus élémentaire bon sens, tant mon nauséabondage est important. D’ailleurs, quand nous voyageons, nous sommes obligés de rouler toutes vitres baissées : les vapeurs nazies que nous exhalons, mon épouse et moi-même, incommodent violemment notre chien, qui se trouve être un cocker progressiste et multiculturel.

      1. Didier goux

        Afin de couvrir le délicat parfum qui émane de vos idées gazéifiées ( j ai hésite après le nazisme mais bon…), je vous conseille lors de votre prochain voyage vers les terres lointaines franc comtoises, de ramener du metton …un de mes chats après un tel voyage a préféré fuguer ( cela m’avait valu une grosse déprime et même un peu plus )

        1. En général je préfère acheter ma cancoillotte toute faite, sachant à quoi il faut s’attendre avec le metton : même un nazi surdiplômé comme moi reculerait devant cette abomination.

    2. Stanislas et Didier un duo de choc pour notre plus grand plaisir !
      Qui l’eut cru ?
      Bravo « un vino veritas ». ;-)))

      1. HELENE

        Attend…Didier Goux qui se vante d’être nauséabond ne m’a encore pas rencontré.
        L’écrivain sensible, épris de littérature qui rencontrerait l’ex dirigeant, gestionnaire de PME en difficultés, ça risque de lui faire drôle…; Finalement je ne suis pas trop rassuré…
        Maintenant si le cocker est sympa !!!

        Deux ou trois doses d’eau de malt (ou autre) et tout malentendu sera vite dissipé.

        Si tu veux voir ça, tu sais ce qu’il te reste à faire..

        1. « L’écrivain sensible, épris de littérature qui rencontrerait l’ex dirigeant, gestionnaire de PME en difficultés, »

          Moi qui suis toujours resté grouillot de base, je vais en rester muet de saisissement : il faudra en effet remplir souvent mon verre pour que je puisse surmonter mon sentiment d’indignité sociale.

          1. Didier Goux

            Je me suis très mal exprimé ou plutôt laisser trop de place à une interprétation qui n’était pas du tout celle que vous écrivez, je rectifie donc..

            Mon désir était de souligner votre côté littéraire, cultivé et certainement créatif face à mon côté tacticien gestionnaire et calculateur.. qui a passé son temps à devenir un spécialiste, au lieu de diversifier mes connaissances..
            Si indignation sociale, il finit par y avoir, c’est moi qui vais canonner sérieux..

            1. C’est à ce genre de détail que je me rends compte de l’importance de la précision du vocabulaire à l’écrit, sinon on a vite fait de se retrouver le père d’impairs…

        2. Mon cher Stanislas,

          Auriez-vous la bonté de passer sur mon blog, d’y noter (en haut à gauche) mon adresse himmel et de m’envoyer un bref message, de façon à ce que, moi, j’ai votre adresse pour pouvoir vous écrire ?

          Si vous n’avez pas cette bonté, je vous maudis et vous condamne à engendrer 7 x 7 générations de cathos fascisto-intégristes.

          1. Et le subjonctif, grosse andouille normande ?!? Il a vendu des armes au FLN pendant la guerre d’Algérie, le subjonctif ?!?

            « de façon à ce que j’aiE », bordel !

            1. Ah Stan et Didier Goux….vos doux échanges me rappelle cette douce époque où Desproges pouvait se moquer de tout sans procès et certains chanter des textes « gnan gnan » qui pourtant avaient du succès
              ..
              😊

        3. Stan
          Alors !
          Non !
          Quand même !
          Vous n’allez pas faire le concours du meilleur putois tout de même !
          Moi qui comptais vous surprendre, je resterai à bonne distance tiens.
          J’irai à Troyes aux magasins d’usine. J’adore.

  17. (la 5° colonne patientera) et un pigiste, a t-il le choix entre le chien et le chat ?
    ça le regarde; si contrainte (?) elle sera affective,

    °°° °°
    (à-moi) j’aime beaucoup ! heureusement je déteste déranger (enfin, quand ou si je pige les signaux)
    brasser / me faire oublier = pareil !
    Snob comme tout le monde (mais) jamais contrariant.

    Je mange peu ! mâcher m’a tjs fatigué (on dirait pas!)
    Branleur ou glandeur ? par paire va le paradoxe.
    Pas de régime; pas de complexe, ni jalousie.
    Conduire ? ..je préfère me faire chauffer (driver)
    ma grosse bagnole (merci papounet) ne me fait pas bander; elle profite aux copains (plus hétéro que pédé?!)

    Bref, je mange de tout, ET je dors n’importe où !
    (sacrée nature)
    aussi, pitêt (Bachar n’y changera rien) je vais en Alsace ce week-end, alors Yverdon, Bâle, Mulhouse..
    est-ce que cela te frôle ??
    tu connais mon horaire: à la bourre !
    aussi mes coordonnées,

    à tous: des becs,
    ..le Soleil n’y est pour rien,

    NB: Elie viendrait par ses propres moyens ?? (je vous épargne qql pirouette spirituelle) « ou bien » Lionel (par ex; j’ignore où tu habites) s’en charge ??
    d’ailleurs Alain pourrait profiter de ma charrette, ..et Sylvie, t’es dans le Sud ??

    Zut, j’m’y perds, ..pourtant je vous connais

    1. ti suisse,
      Je demeure à l’antipode de Chez toi et Stan ( mais je suis très pro-potes… clin d’oeil ), j’habite en la plus belle région du monde : le Morbihan, tout près de la tombe de Bernard Moitessier qui, ayant fait le tour du monde de moultes fois, à décrêté que le paradis est au petit port du Bono :
      Il fut et reste un maître en navigation pour moi…et un grand humaniste.
      http://www.letelegramme.fr/ar/viewarticle1024.php?aaaammjj=20041101&article=8907871&type=ar

  18. Allez, pour remonter le moral de l’ensemble des commentateurs : selon un sondage réalisé hier, si le 1er tour des présidentielles avait eu lieu hier, Macron aurait fait 33 % des voix au lieu de 24 % l’an dernier.

    C’est dire s’il a été mauvais à la télé et si les Français virent de plus en plus à gauche…

    1. (suite ) Et pourtant, diront les Insoumis, Tolbiac est bloqué, la SNCF est en grève, et la CGT appelle à manifester : ça ressemble à mai 68, c’est à n’y rien comprendre. ..

      Rappelons à ces jeunes, qui (sauf Mélenchon ) ont l’excuse de l’âge qu’aux législatives de juin 1968, le parti de De Gaulle a obtenu pour la première fois la majorité absolue à l’ Assemblée Nationale. ..

      1. Je crains Elie, qu au vu des revendications qui se multiplient , cela prouve que ces sondages sont totalement éloignés des réalités du terrain ….

        1. Sylvie :
          C’est bien parce que toutes ces revendications n’ont strictement rien en commun qu’elles n’ont aucune chance d’aboutir. « Être mécontent » ne suffit pas !

          On parie ?

          1. (suite ) D’ailleurs, on est dans la démagogie la plus ridicule qui soit : « Demander plus à l’impôt (plus d’argent pour les hôpitaux, la SNCF,etc.) et moins au contribuable (augmenter la CSG des retraités : scandaleux!).

            Bientôt, on aura droit au « Il faut faire payer les très riches « …ce qui veut dire qu’il faut une société avec beaucoup de très riches, sinon il n’y a plus personne pour payer !

            1. Elie
              « Demander plus à l’impôt  » n’est pas ridicule . Je me demande si vous savez comment fonctionne un budget public . C’est, d’abord, une question de répartition des recettes par poste, et donc de choix budgétaire d’investissements . Exemple : on refile 40 milliards aux entreprises par le crédit d’impôts . On en rajoute une couche par le biais de la CSG, le tout, sans contrepartie . . Pendant ce temps là, le réseau routier se dégrade ( kif kif les Allemands avec leurs excédents budgétaires mal repartis ), les EPHAD et les hôpitaux sont dans la mouscaille, etc… ! Une répartition plus intelligente de l’impôt, ou plutôt, davantage de sens de l’intérêt général, rendrait l’impôt moins « ridicule .
              Quand j’entends le petit marquis bêler « optimisation fiscale » et  » je ne sais pas si les entreprises spéculent avec l’ argent qu’on leur reverse », je me dis qu’il se fout de la gueule des citoyens !

          2. Je suis à peu près sure comme vous que çà n aboutira pas cette fois ci …mais ça va laisser une fois de plus une frustration grandissante dans une société qui perd ses repères ..on ne pourra pas construire sur des ruines !!
            et j’espère me tromper et que les cheminots iront jusqu au bout !

              1. Arié ou le cynisme décomplexé. Continuez, vous vous enfoncez davantage !
                S’il n’y avait pas de CSP+ genre Arié, il y aurait beaucoup moins de pauvreté…
                Sans pauvres, les partis de droite seraient malheureux…
                On peut décliner ainsi à satiété dans la stupidité.

            1. Sylvie

              Ça veut dire quoi, exactement : « j’espère que les cheminots iront jusqu’au bout  » ? Quel bout ?

              Vous savez bien que Macron ne reculera pas d’un poil sur la réforme de la SNCF, et que le vrai « bout « , ce sera la réforme générale des retraites, en 2019, où tous les régimes spéciaux disparaîtront, et où tous les Français se retrouveront avec les mêmes critères pour calculer leurs retraites, tant pour les régimes de base que pour les régimes complémentaires (système suédois des comptes notionnels)

              Et là, on s’apercevra, une fois de plus, que les Français parlent beaucoup d' »égalité « , mais, en réalité, sont surtout attachés à leurs petits privilèges corporatistes particuliers.

              1. @ elie
                Pourquoi ai je cette impression étrange que cette tout nouvelle équité envers les retraites ….se traduira par un abaissement généralisé ( privé comme public).
                Voyez vous quand on veut réformer et faire évoluer il vaut mieux ne pas mentir….pour revenir sur le statut des cheminots, dans une société aussi importante que la SNCF qui ne peut qu’évoluer, se développer et s’adapter aux exigences societales et ecolo, le statut garantit qu’il reste un service public et il n’est en rien un frein mais bien le contraire vis à vis des voyageurs et des changements des modes de transport. La SNCF n’a cessé d’évoluer pendant des décennies les cheminots s’y sont toujours adaptés, le statut n’a rien empêché …
                Nous avons des services publics de qualité, il faut le dire …et la grande majorité des fonctionnaires meritent mieux que ce marchandage politique !

                1. Elie
                  C’est pathologique, chez vous, cette quasi haine de la CGT ? Pour votre info, la CFDT cheminots a envoyé balader Laurent Berger . De plus, vous vous êtes gargarisé – comme d’autres – de la CFDT  » premier syndicat de France  » . Sauf que cette position, elle la doit aux cadres, parce que chez les employés, c’est pas le cas .

                2. Sylvie
                  Enfin, bon sang, soyez sérieuse ! Au lieu de vous fier à vos « impressions étranges « , lisez sur Wikipedia ce qu ‘ est le système de retraite suédois, dont Macron semble vouloir faire un copié-collé.
                  Bien sûr qu’il y aura des gagnants (les retraites les plus faibles, les professions à faible espérance de vie) et des perdants (les retraites les plus élevées et les plus longues )

                  1. pour la réforme des retraites, on ne sait pas encore de quelle manière le systeme suédois sera compris par Buzyn et appliqué en France !
                    À mon tour de vous poser une question …..notre systeme de santé a ete et est encore l’un des meilleurs au monde ….il permet quoi qu’il vous arrive dans la vie de ne pas être ruiné par le moindre problème de santé….il permet à chacun d’accéder quels que soient ses revenus aux traitements les plus innovants….pourquoi le laissons nous se dégrader à ce point sans réagir ?

                    1. SYLVIE

                       » pour la réforme des retraites, on ne sait pas encore de quelle manière le systeme suédois sera compris… »

                      Vous vous prenez la tête pour rien, la bande d’escrocs a joué au dés le choix d’un système existant ailleurs et l’ont dénommé « suédois »

                      « Suédois » pour le social, c’est sûr que les suces boules vont exulter

  19. Lorsqu’on écoute bien le petit marquis, on se rend compte que ses arguments sont, ni plus, ni moins, ceux d’un conseiller en patrimoine d’une banque d’affaires .
    Hollande n’a jamais pu quitter le costar de 1er secrétaire du P.S . Macron reste le banquier-requin qu’il a été et qu’il redeviendra lorsqu’il se sera fait virer de l’Elysée !

Un commentaire ? Lâchez-vous... poliment.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s