Se souvenir de la Shoah


J’ai regardé avec retard ce documentaire de France Télévisions, produit par Michel Rotman, sur les Einsatzgruppen pendant la seconde guerre mondiale.

 

Il n’y a aucune surprise, mais toujours la même stupéfaction devant le récit en images des massacres, à la main, d’hommes, de femmes, d’enfants, par ces troupes constituées d’hommes de tous milieux sociaux. La moitié des chefs de ces commandos qui avaient pour ordre d’exterminer juifs, tziganes et communistes dans les pays baltes ou en Russie, étaient des « intellectuels« .

Il y a dans ce documentaire le témoignage d’une femme forcément âgée, roumaine, qui a survécu à ces massacres. Une femme qui ne croit plus dans ses compatriotes: « ils ont été des animaux ». Plus au Nord, l’un des chefs de ces Einsatzgruppen est un pédophile notoire. Dans le documentaire, on explique la « technique de la sardine » inventée pour abattre plus rapidement les civils juifs.

Ce documentaire m’a rappelé un autre ouvrage, de Primo Levi, « Si c’est un homme« .

Pourquoi s’infliger pareil spectacle, me direz-vous ?

Le souvenir est nécessaire.

Le souvenir.

Se rappeler d’où nous venons.

 

 

Publicités

98 réflexions sur « Se souvenir de la Shoah »

  1.  » si c’est un homme » est un livre exceptionnel ..cette lecture m’a marquée au point de ne jamais arriver à le réduire à un simple avis …il faut le lire …c’est un parcours essentiel …

  2. Einzatzgruppen:
    Dans l’Histoire du IIIème Reich des origine à la chute (3 volumes) l’auteur Schiller en parle assez clairement.
    Ces groupes issus de la Werhmach, pas SS donc, étaient chargés durant la rapide avancée des armées nazies d’éxécuter dans tout villages conquis des civils soit cadres communistes, soit sachant lire, soit notablement anti-nazis et bien sur juifs.
    Le rythme d’éxécutions voisinnait les 100.000 par mois.

    Il faut se rappeler que la Grande Armée nazie comprenait des Croates, Roumains, Hongrois, Bulgares et Italiens officiellement alliés de Hitler plus des divisions SS d’un peu toute l’Europe y compris la France.

    La dolution finale fut d’ailleurs proposée d’abord par un militaire Balte. Une de ses premières démonstration eut lieu en Ukraine par l’OUA et les Banderistes: 300.000 victimes femmes, enfants, vieillards massacrés en pogrommes de masse, les hommes fusillés dans les fossés.

    Ce sont leurs descendants, absolument pas dénazifiés qui fournirent les groupes ultra-violents et meurtriers du Maidan à Liev en 2014. Pravy Sektor et autres arborant le crochet à loup et les croix gammées.

    Nos amis donc.

    La Shoah ce terme concerne plus précisément les victimes d’origine juive. Le nombre des victimes s’élèvent à 6 millions de morts.
    Cependant dans l’enfer concentrationnaire il y eut 12 millions de morts.
    Le deuxième groupe le plus important plus de 3 millions fut les prisonniers de guerre Russes.
    Nombreux aussi furent les opposants Allemands à Hitler principalement communistes, les résistants, les roms, etc…

    Comment ces victimes des camps jugeraient ils aujourd’hui la situation des Palestiniens ?

    et je me pose et repose la question: Où allons-nous ?

  3. Dans « Si c’est un homme », Primo Levi a écrit: « Il existe chez les hommes deux catégories particulièrement bien distinctes, que j’appellerai métaphoriquement les élus et les damnés » et un peu plus loin: « On a parfois l’impression qu’il émane de l’histoire et de la vie une loi féroce que l’on pourrait énoncer ainsi:Il sera donné à celui qui possède, il sera pris à celui qui n’a rien ». On comprend le profond pessimisme de Primo Levi qui l’a conduit au suicide. Des décennies aprés ces horreurs, notre civilisation n’a guère évolué, les modes de dominations et leurs justifications idéologiques, sont toujours actifs, le nazisme n’ayant été qu’une « manifestation pathologique » (Enzo Traverso) trés virulente de ces modes.

    1. (suite ) Il suffit de bien observer l’air satisfait d’eux des braves gens de la première photo , des hommes et des femmes tout à fait ordinaires, pour désespérer définitivement de l’humanité, non ?

      1. Elie Arié

        Non, il ne suffit pas …

        De fait, je relis ce texte au sujet d’un individu célèbre, extrait :
        « (…) La clé de son œuvre, sa découverte majeure ? Quinze ans après la mort de Rousseau, il a compris que l’homme était cruel par essence bien plus que par nécessité, parce que la cruauté — la mort — est la clé universelle de la Nature. Pas la vie. Que s’il y avait un dieu, il serait le sadique en chef. (…) »
        https://blog.causeur.fr/bonnetdane/sade-mon-prochain-00545.html

        Ca reste à prouver, pour tout homme (et toute femme) dans tous les contextes et toutes les époques. Il faudrait prétendre pouvoir connaître leurs âmes (ou leurs esprits, pensées, sentiments, etc.) pour savoir s’ils sont ou non cruels par essence.
        Un individu n’a un accès direct qu’à son âme (etc.).

        Des hommes ont inventé ces notions et mots : s’il y a la « mort », il y a la « vie », s’il y a la « cruauté » il y a aussi ses antonymes … Sur ce site, un des antonymes est « civilisation » : antonyme.org/antonyme/cruauté.

        1. Laure,

          Dans un coin du petit cerveau humain se niche une balance,
          -> ai je intérêt ou non à laisser parler ma cruauté.
          Si l’être humain se sent soutenu pour laisser jaillir la haine, alors oui, il la laissera jaillir.

        2. Laure,

          Dans un coin du petit cerveau humain se niche une balance,
          -> ai je intérêt ou non à laisser parler ma cruauté.

          Si l’être humain se sent soutenu pour laisser jaillir la haine, alors oui, il la laissera jaillir.

          1. Hélène

            Je ne suis pas d’accord, n’ayant jamais ressenti de haine pour autrui et pour le moment. J’ai ce réflexe de me défendre ou de défendre un plus fragile comme un enfant en cas d’agression physique, ça oui. Mais c’est sans haine à l’intérieur, disons, … toujours prête à jaillir. Donc cela ne vaut pas pour tous les êtres humains, de mon point de vue.

            1. @ Laure CP et Hélène

              Vous parlez de l’homme -individu isolé, dont le comportement est très différent de celui du groupe humain, même peu nombreux.

              1. Elie
                oui, c’est vrai.
                Laure,
                la haine ? moi non plus, mais je ne suis pas certaine qu’elle ne se niche pas quelque part. Alors je suis vigilante.

                1. Elie Arié

                  Nous avons cette possibilité de résister individuellement à la pression du groupe ou à celle des leaders dans un groupe, non ?
                  Si un « meneur » dans le groupe vous disait « vous pouvez y aller » alors que pour vous agir ainsi reviendrait à mal agir, iriez-vous ?
                  (Sauf cas extrême, en pensant au dilemme cornélien, par exemple, et pour ne pas décrire d’autres situations terribles, quand l’action ne serait alors pas toujours motivée par la haine ou la satisfaction d’une pulsion)

                  Exemple d’un homme plutôt « costaud » ayant empêché un lynchage, selon :
                  https://www.sudouest.fr/2017/09/12/la-star-du-kick-boxing-jerome-le-banner-empeche-le-lynchage-d-un-chauffard-3769356-4776.php

                  Hélène
                  Merci de votre réponse.

                  1. Laure,

                    Votre article va plutôt dans mon sens…Un type (un seul ), empêche un lynchage par plusieurs personnes : l’individu et le groupe…..

                    1. Elie,

                      rien ne dit que des individus témoins n’ont pas essayé de faire comme lui, ou n’ont pas voulu lyncher, mais certains ont frappé.
                      Il avait a priori la force et la détermination pour agir ainsi et réussir.
                      Cela m’aurait été difficile, avec ma stature.
                      Et c’est sans chercher à vous convaincre, ni pour vous contrarier.

                  2. (ou) l’affaire Marin, dont l’agresseur est jugé ces jours, ce jeune lyonnais prenait la défense d’un couple agressé car coupable de « se bécoter sur un banc public », ..tabassé et laissé pour mort, il survécut, et à son coma, aux séquelles irréversible (option: il pardonne; une autre histoire)

    1. Lionel
      vous avez peut être fait une erreur en remplissant les cases des coordonnées.
      Ca m’arrive souvent lorsque j’efface mon historique.
      Je recommence et ça passe

  4. Que dire….. demain une autre guerre et les mêmes choses se produiront.
    Aucune guerre n’ est  » propre « . Ce que nous pouvons remarquer est le besoin d’ ajouter l’ avilissement au martyre. Le besoin de mettre les gens nues.
    Je compare avec les massacres de l’ armée nippone, combien de millions de morts à lui reprocher. Combien de chinois a-t- elle massacré, 10, 20, 30 millions, personne n’est capable de le dire.
    Qu’est-il besoin de reparler de la SHOAH, ( que nul ne peut contester) dans une guerre qui fit environ 50 millions de morts, en excluant les morts dû au Japon.
    La SHOAH a été terrible car elle n’ avait qu’ un but, exterminer des gens car ils étaient juif….
    En ce moment même, des gens sont massacré de par le monde car ils sont catholiques…..y pensez- vous?

  5. Le livre de Primo Levi est évidemment essentiel. On pourra lire aussi son ultime ouvrage, plus « théorique » : Les Naufragés et les Rescapés.

    Sinon, le hasard a voulu que je vienne de terminer un livre absolument remarquable sur le même sujet. Il s’intitule <Pèlerin parmi les ombres. Il est dû à un écrivain slovène, Boris Pahor, qui a « visité » 4 ou 5 camps de concentration entre 1943 et 1945, dont celui de Struthof, en Alsace. Pahor aura 105 ans dans quelques mois : comme quoi, en effet, parfois, « ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort », comme disait l’autre dingo moustachu.

    C’est un livre profond, à l’écriture dense, à la construction d’une grande subtilité. Une lecture indispensable à mon sens. (Mais, si on veut, j’en ai d’autres en réserve, sur ce même sujet : il suffit de demander…)

    Pour en savoir un peu plus sur mon Slovène :

    http://www.lefigaro.fr/livres/2013/08/30/03005-20130830ARTFIG00198-le-siecle-tourmente-de-boris-pahor.php

    1. Monsieur Goux

      (Mais, si on veut, j’en ai d’autres en réserve, sur ce même sujet : il suffit de demander…)

      Je suis preneur, même si j’ai déjà beaucoup lu d’ouvrages sur cette période

      1. Je vais me limiter à trois auteurs :

        – Jean Améry : Par-delà le crime et le châtiment (sous-titré : Essai pour surmonter l’insurmontable).

        – Robert Antelme : L’Espèce humaine

        – Charlotte Delbo : Auschwitz et après. Le livre-témoignage de Delbo se compose de 3 volumes (aux Éditions de Minuit) ayant chacun son titre propre. Ce sont, dans l’ordre :

        Aucun de nous ne reviendra
        Une connaissance inutile
        Mesure de nos jours

        Ouala, M’sieur !

        1. Il faut absolument que je vous rajoute l’extraordinaire livre du Polonais Tadeusz Borowski, Le Monde de pierre. Grand écrivain.

              1. Figurez vous qu’il n’est pas très gros mais il vient de me mettre de côté 2 titres 5 titres que vous m’avez refilé… le reste fin de semaine

                La plate forme A…zone peut aller se rhabiller

  6. « Se souvenir de la Shoah » est nécessaire mais pas suffisant. La montée des partis d’extrême droite en Europe de ces dernières années le prouve. Il y a toute une « généalogie européenne » (Enzo Traverso) qui n’a pas été totalement expurgé de la conscience contemporaine. On n’a pas su généraliser, par exemple, l’enseignement des connaissances (Henri Laborit) de la biologie des comportements. De plus, il y a cette volonté politique d’abandonner progressivement des enseignements comme la philo et l’histoire au profit de la technique sans âme et de l’économie comptable.

    1. « « Se souvenir de la Shoah » est nécessaire mais pas suffisant. »

      Surtout si on se souvient de la Shoah avec son hémisphère cérébral droit, cependant que le gauche s’emploie à minimiser au maximum, voire nier, l’antisémitisme meurtrier qui agite les « Français » de religion musulmane.

      1. Didier Goux …
        J ai aime tout ce que vous avez dit…j’ai noté les titres …mais la dernière phrase,non, non et non … ».les francais de religion musulmane » ne haïssent pas les juifs…..certains oui et l’antisemitisme meurtrier est le fait d’une minorité ….les massacres et la haine qu’ils nous font subir sont suffisamment graves pour ne pas en rajouter et généraliser ….pour autant je suis d’accord avec le fait qu’à gauche certains minimisent la gravité des choses !

        1. « les francais de religion musulmane » ne haïssent pas les juifs…. »

          Pur vœu pieux, contredit par des masses de plus en plus grandes de témoignages (de professeurs, notamment)… ainsi que par les musulmans eux-mêmes.

          Et si les musulmans s’entendent si bien avec les Juifs, pourquoi ces derniers quittent-ils massivement les villes, voire les départements où les musulmans sont dramatiquement nombreux ?

          1. Je pense qu’on n’a pas voulu étudier à temps les contours de cette haine et ni la condamner fermement sous le prétexte qu’elle était le fait d’une minorité …et je crains les risques d’une diffusion dans un contexte social préoccupant …certains en voulant le nier ont créé les conditions de l’amalgame qu’ils dénoncent à présent …

        2. Sylvie, Didier Goux,
          Ne repartons pas dans ce débat sur l’antisémitisme islamique…
          Personnellement, ce qui me frappe, c’est moins la Shoah mise en oeuvre par des « pros » que l’air stupidement satisfait de soi des gens qui se livrent à des pogroms (cf.la vidéo de Juan) ou à des lynchages (cf.mon lien) ou à la tonte des cheveux de femmes à la Libération.

          1. Vous avez parfaitement raison.
            Mais il faut remonter un peu plus haut et s’attaquer aux mécanismes qu’utilisent les salauds afin de faire remonter tout ce qu’il y a de plus pourri dans l’être humain.

            Car le véritable danger est là.

            1. Hélène,
              Je crains qu’il n’y ait pas de mécanismes bien compliqués à utiliser, il suffit de dire aux gens : »Vous pouvez y aller « .

              1. Élie,
                Mais non, vous simplifiez trop.
                En temps d’abondance, quand les gens consomment et ont la panse pleine, vous pouvez leur : « allez y ».

                Oui, ils iront …. prendre le premier avion pour Eilat ou Djerba avec leurs serviettes de plage en guise de fusil. 🙂

                  1. Je n’ai pas fait les glénans pas plus que mes filles, ce qui ne nous a pas empêché de pratiquer la voile (dériveurs et voilier de plaisance)..
                    Le bonheur de la mer inégalé que seul l’âge m’a forcée à quitter.

                    Je regarderai le site tranquillement. Merci

                    1. « faire les glénans » était une contraction de « faire un stage à l’école de voile des Glénans.
                      – « C’est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases » a dit ironiquement Maître Folace (Audiard).

                      N’est ce pas que Philippe Viannay, bien qu’étant social démocrate était un homme hors norme ? Sans doute l’exception qui confirme la règle 🙂

                    2. Hélène,
                       » Bien plus que naviguer, on apprend aux Glénans à devenir maître de son destin… »
                      Moi aussi je n’ai pas  » fait  » l’école mais je me suis servi de son enseignement par son cours de navigation. Par contre, j’y ai beaucoup navigué.
                      Je suis issu d’une famille de marins, mon père fut marin-pêcheur et mon grand-père Cap-Hornier. Avec mes parents, j’ai vécu mes premières années dans 2 thoniers à voile aménagés en habitations.
                      J’ai navigué à la voile de plaisance pendant 25 ans mais, l’âge venu ne me permet plus de continuer en sécurité…
                      Un marin qui m’a beaucoup inspiré , Bernard Moitessier.
                      Hélène et Philippe Vianney sont des exemples dignes du message humaniste et social du CNR :
                      http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t4788-helene-viannay-une-femme-libre-1-2
                      Quant à l’usage maritime des mots, il faut bien savoir que son langage technique est adapté à ce milieu distinct du terrestre : babord au lieu de gauche, tribord au lieu de droite etc…etc…et, ceci pour ne pas prendre une direction amenant sur une route, par exemple ( rires ). Donc, chaque terme a sa justification.
                      https://ecumedesmots.wordpress.com/2017/05/13/il-y-a-trois-sortes-de/
                      Une chanson de marins interprétée par mon pote Michael Yaouank :

                    3. Lionel,
                      Je comprends pour Moitessier, mais mon héros c’est Slocum, dont le voilier de Moitessier portait le prénom : Joshua.
                      Mais incontestablement, Moitessier est un modèle sur beaucoup de sujets y compris celui des fortunes de mer.
                      J’arrête sur ce sujet, car le billet est bien trop grave pour s’éparpiller.

              2. Macron a été élu essentiellement par les électeurs qui ont refusé le discours de Le Pen. Donc, votre  » il suffit de dire aux gens  » est une ineptie !

            2. Ces pervers utilisent Hélène …tout bêtement les mécanismes de la manipulation …et cela marche très bien et dans tous les domaines pour extraire de chacun ce qu’il a de plus mauvais en lui …et cela permet de légitimer le pire puisque soi meme on finit par croire que l’on partage une opinion …

              1. Sylvie,
                J’ai mis une réponse sous le commentaire d’Elie.
                Je pense que la cause première vient de l’abaissement du niveau de vie.

                1. Mais non,Hélène. ..Sous Hitler, depuis 1933, avec l’économie de guerre,l’Allemagne avait retrouvé le plein emploi et la croissance; et l’économie des USA se portait très bien avant 1929, ce qui n’empêchait pas les lynchages de Noirs pris au hasard.

                  Et puis, qui sait : en 32 ans de cardiologie, j’ai peut-être tué plus de gens que le type qui n’avait participé qu’à un ou deux lynchages ou pogroms. ..J’aurais peut-être dû faire homéopathe et ne soigner avec de l’eau sucrée que « malades « bien portants….

                  1. Elie

                    Crise économique en Allemagne aprés la première guerre mondiale,
                    Hitler écrit mein kampf en 1925, le lit est fait.

                    Us. La guerre de sécession ne finira jamais.
                    Autant n’emportera pas le vent.

                  1. Mon post ci-dessus répond au thème de l’article de Juan sur la Shoah dont la responsabilité en incombe aux seuls européens. L’antisémitisme des musulmans n’est pas le sujet et a déjà été traité longuement sur ce blog. Sur le sujet je citai le travail du philosophe Enzo Traverso sur le « Totalitarisme du XXème siècle » et en particulier sur « La violence nazie, une généalogie européenne » dont voici la 4ième de couverture:
                    « La violence nazie ne doit rien au hasard : elle a une généalogie, qui n’est pas spécifiquement allemande, et un laboratoire, l’Europe libérale du XIXe siècle. Les camps d’extermination sont l’aboutissement d’un long processus de déshumanisation et d’industrialisation de la mort, amorcé par la guillotine et qui a progressivement intégré la rationalité du monde moderne, celle de l’usine, de la bureaucratie, de la prison. On peut trouver les origines culturelles du nazisme dans le «racisme de classe» qui triomphe après la Commune, dans le discours impérialiste sur l’«extinction des races inférieures» visant à légitimer les génocides coloniaux, enfin dans l’émergence d’une nouvelle image du juif – axée sur la figure de l’intellectuel – comme métaphore d’une maladie du corps social. Le nazisme réalisera la convergence entre ces différentes sources matérielles et idéologiques. Auschwitz se révèle ainsi – et c’est là que réside, selon Enzo Traverso, sa singularité – comme la synthèse d’un ensemble de modes de pensée, de domination et d’extermination profondément inscrits dans l’histoire occidentale. »

                    1. Tissu d’âneries d’extrême-gauche, haine de soi typique des petits-bourgeois de feue la LCR : direct à la poubelle (de l'(histoire) !

                      Et j’aimerais que votre guignol nous explique en quoi la guillotine marque une « industrialisation » de la mort, par rapport à la bonne vieille hache ancestrale : on pouvait tuer 10 fois plus vite ? 100 fois ? Un million de fois ?

                      Tout cela est grotesque : vous devriez essayer les lectures sérieuses, ça vous changerait.

                    2. @ Didier Goux
                      Il est vrai que Guillotin à fait des essais avec une guillotine pour couper 10 têtes à la fois, mais il n’a pas réussi à la mettre au point.

  7. D Goux……Sylvie75

    minimiser au maximum, voire nier, l’antisémitisme meurtrier qui agite les « Français » de religion musulmane.
    En vérité, ces français n’ aiment pas plus les français.

    ….pour autant je suis d’accord avec le fait qu’à gauche certains minimisent la gravité des choses !
    Ne soyez pas modeste, toute la gauche et l’ extrème gauche nient les évidences

    1. lancien
      Stupidité de ceux qui veulent faire supprimer les passages antisémites du Coran, puisque c’est Allah qui s’exprime par la bouche de Mahomet.
      Tout ce qu’on peut faire, c’est « interpréter autrement « , « contextualiser « , etc., mais cela ne touchera qu’une infime minorité de théologiens et d’intellectuels musulmans.

  8. Juan dit:
    « Pourquoi s’infliger pareil spectacle… »
    Il faut en effet un courage que je n’ai plus …la lecture de ces événements n’est pas très facile non plus tant cela me prend aux tripes…depuis l’enfance j’ai une vraie peur panique que cela soit à nouveau  » possible » …et puis il y a ce silence qui a été ou s’est  » imposé » aux victimes juives comme une double peine …comme si le seul fait de survivre était suffisant pour effacer leurs souffrances et leurs deuils…

  9. Mon épouse est d »origine Israelite ; Donc, je pense pouvoir me permettre de dire que , lorsque l’armée Israelienne fait 59 morts et plus de 2400 blessés à Gaza, ça ne fait absolument pas honneur au peuple Isaelien !

    1. Tiens donc ! Je ne vois pas en quoi les origines de Mme votre épouse pourraient servir de paratonnerre à vos indignations soigneusement unilatérales.

      Et puis, franchement, s’abriter derrière une femme, fût-ce la sienne, pour lâcher ses petites imprécations, ça n’est pas très viril, comme attitude…

      (Quant au peuple israélien, je crois qu’il nous emmerde dans les grandes largeurs, nous autres, les petits bourgeois timorés et tout juste capables, en cas d’attentats, de bêler : « Vous n’aurez pas ma hêêê- ne ! » Mais je puis me tromper, bien sûr : peut-être va-t-il être très triste d’apprendre que vous vous préoccupez de son honneur…)

      1. D.Goux
        J’étais sûr qu’un énergumène allait se manifester . Vous êtes celui là et je dois dire sue ça ne m’étonne pas !

        1. J’ignore tout de cette dame, désolé. Et, comme je ne suis pas de gauche, je n’ai pas pour habitude d’exécrer les gens qui ne pensent pas comme moi.

    2. Alain
      protéger sa frontière ne donne pas le droit de massacrer des manifestants venus sans armes…je partage votre indignation …et pendant ce temps l’ambassade fait la fête …

        1. « Ce ne sont pas « les violences des forces armées israéliennes » qu’Emmanuel Macron devrait condamner mais celles des terroristes du Hamas et des parents indignes, saoulés par une haine recuite, qui envoient leurs enfants, parfois leurs bébés, devant la barrière
          – > parce qu’ « il n’y a pas de plus belle mort que celle d’un martyr », et qui empochent ensuite, en faisant le V de la victoire, la somme promise aux familles des « shahid »

          A croire que les Isaréliens leur donnent raison en leur tirant dessus.

        2. Si c’est à moi que vous répondez Didier Goux ….je ne les prends pas pour des manifestants pacfiques et comme Hélène je ne comprends que l’on expose ses enfants à la violence…Est ce que cela donne le droit de tuer …pour moi c’est non!
          tout est réuni pour que la haine s installe des deux côtés !

          1. Sylvie,
            évidemment personne ne peut adhérer à la volonté d’exposer un enfant à la vindicte de l’armée.
            Les chapîtres que j’ai mis dans mon commentaire viennent de « Causeur »
            Ma remarque était que tout en dénigrant le but des gazaouis de s’exposer aux balles israéliennes pour mourir en martyr, les Israéliens se hâtaient de leur donner raison en leur tirant dessus.

  10. Mon goût pour l’image (propre et figuré) assimile, formalise mon imagination.
    Merci au clic; la claque comprise.

    Certaine prégnante, et à l’émotion (chacun les siennes) s’imprime dans ma mémoire; ainsi cette ado, nue, suppliant (what else) l’exécuteur patibulaire, la bouteille à la main, un revolver dans l’autre.
    Plusieurs jeunes filles à peine pubères, dépouillées pareilles, attendent qu’on les dépossède de leur destin.
    Qu’importe la ‘raison’; elles, l’ignorent.
    En noir & blanc.
    Plus tard, la fosse sera pleine, rebouchée par ceux qui ‘de nouveau’ la rempliront.
    Et ainsi de suite.

    ***
    On a tous entendu ‘parler’ du génocide Arménien. Avec qqls rares fotos de pouilleux décharnés.
    Il y a qqls soirs, sur une chaîne Histoire, des témoignages (lus) des consuls allemands (Bagdad, Mossoul, Damas) qui par ex. donnent du pain à des mères et surtout leurs gamins affamés, s’entendent dire: « du pain ? ..pourquoi faire, c’est de poison que l’on a besoin ! »
    ou cette infirmière suisse, en mission d’orphelinat, n’empêchera pas l’Ottoman d’assassiner ses 1 500 gamins.
    « Raison d’Etat », dit Enver ou Talaat Pacha.
    J’ignorais (aussi) les noyades de-masse.
    ET les images ! ..tant de femmes nues -tjs- le long de la voie ferrée, un baton dans l’anus,
    ou cette pile de mains d’enfants coupés (warum ?)

    Je me souviens d’une foto (récente) d’un môme, lui habillé, échoué sur une plage, Aylan il s’appelait.
    Aussi (me rappeler) ce qui nous-intéressait: « l’image est-elle bidouillée, ou pas ?! »
    – hahah ! (détente)

    ***** ***
    Ou illustrer (à ma façon) qql opinion du dogme, Et de l’instruction ! (ou enseignement)
    – « Qu’est-ce qui différencie un sociopathe ‘quotidien’ (conjoint, voisin, clampin, conducteur ni ‘forcément’ chauffard, etc.) ainsi irascible, vindicatif et violent,
    ..du terroriste ??
    = Dieu !
    Ni oublier ses frangins pluriels = Dieux ».

    Faut être sacrément-secoué (!) pour tuer des bécoteurs (donc son prochain) car offensé par le bisou.
    « faite la guerre pas l’amour » (ai-je raté un épisode ?)
    Vrai, l’Enfer est complet !

    ***
    Dimanche (ou samedi) je terminais « à reculons comme une écrevisse », d’Umberto Eco,
    ..une bestiole aux chouettes dispositions, « à l’image » de son principal prédateur, et gourmet !
    Ou relire « l’histoire véridique de la Conquête » ? de Bernal Diaz, un capitaine de Cortés (témoignage vécu; peu fréquent ?) plutôt que Hannah Arendt (pas envie)
    J’avais adoré (!) tel le descriptif du camarade chopé par l’ennemi (?) Mexica, qui expose et sèche la peau du conquistador, comme l’eskimo le fait de l’ours (blanc)
    Le-tout ponctué de: « Santa Marìa y Jesùs y tralala »

    ***
    Avec l’homme (hein) mon frère, on ne s’ennuie jamais !

  11. En résumé : Je pense que tout a déjà été dit et redit sur la shoah.
    Des dizaines de livres, de films, de reportages et témoignages, mais l’ homme est ainsi fait qu’ il aime revenir sans cesse sur son passé.
    La shoah est l’ excuse des israëliens pour se donner des droits au même titre que l’ esclavage pour les noirs.
    Certains disent : pour ne pas oublier…..oublier que depuis ce temps des massacres et des guerres se poursuivent, que des millions de gens ont été et sont encore réduit à l’ esclavage, torturées, massacrées.

  12. Regardez ce qui se passe à Gaza. Comment vivre sur un territoire grand de 365 km², plus de 2 millions d’ habitants avec interdiction d’ en sortir. Sans débouché, sans espoir autre que la lutte ou la mort lente.
    En face, une armée super entraînée et équipée, avec ordre de tirer à balles réelles.
    En face des gosses, des ados, même des filles, armés de lance pierres, de cocktails molotov plus dangereux pour eux que pour ceux d’ en face, mais poussés par des adultes qui restent bien protégés en arrière.
    Alors je m’ attendrais à voir ces milliers de braillards hurlant en France partir au secours de leurs frères avec la même célérité qu’ ils ont eu pour partir en Syrie, mais non, les chiens hurlent, la caravane de l’ histoire passe.

  13. Le devoir de mémoire je suis absolument pour, et bien en particulier sur l’abomination de l’Holocauste pratiqué dans un pays de haute culture comme l’Allemagne.
    Restant focalisé sur le racisme comme ignoble moteur de la Shoa, gardant aussi en mémoire les racismes associés sur les sous-hommes slaves et roms eux aussi victime de la Shoah.

    La question du racisme en france, aujourd’hui me semble bien plus importante et répandue contre la, les communautés Musulmannes à peu près constament stigmatisées.

    Aucun lien avec Nos guerres néo-coloniales ne semble être fait avec les attentats à répétitions.
    Aucune responsabilités n’est acceptée à ce jour par le team Sarko-Kouchner-Juppé pour le désastre Libyen.
    Aucune responsabilité n’est même suggérée pour les 400.000 morts Syriens pour les interférences et fournitures d’armes du team Hollande-Fabius- Ayrault à des forcenés djihadistes.

    Marron, continue impertubablement ces politiques coloniales
    reçoit Nethanyaou en l’appelant Bibi, s’offusque des Trumperies mais rejoint ses opérations militaires.

    Le bouffon chantre du marronisme commet une ode anti-populiste, travail de haute voltige, pour exonérer le Populiste Bibi de tout légers excès répressifs:

    newsletter@liberation.cccampaigns.net

    1. « La question du racisme en france, aujourd’hui me semble bien plus importante et répandue contre la, les communautés Musulmannes à peu près constamment stigmatisées. »

      Vous avez raison : une petite génuflexion au passage, ça ne peut pas vous faire de mal. On ne sait jamais de quoi demain sera fait.

      Et puis, il ont bien besoin du soutien des valeureux retraités français, ces pauvres musulmans qui, victimes de violences ignobles de la part des gangs juifs, sont contraints de fuir massivement les banlieues et les villes où ils vivaient.

      C’est très courageux de votre part, je trouve…

      1. Et à part vos ressuçage de clichés front national…
        vous dîtes quoi sur nos guerres coloniales?

        toujours pas entendu parler de blow-back ?

        1. Je n’en ai rigoureusement rien à battre, de vos guerres coloniales, qui ne sont là que pour excuser l’inexcusable et vous servir d’argument passe-partout. Argument totalement mité, du reste : des pays comme la Norvège et le Danemark ont aussi leur lot de problèmes avec leurs « communautés », alors qu’ils n’ont jamais eu la plus petite colonie musulmane, que je sache.

          L’argument colonial est (très intelligemment) brandi par les musulmans, car ils savent très bien que c’est un puissant paralysant pour les pâles Européens post-moderne, élevés dès le biberon à la repentance et la haine de soi.

          (Et, entre nous, je n’en ai rien à battre non plus du Front national. Vous devriez essayer de sortir de vos petites cases toutes faites. Vous aérer un peu…)

  14. Vrai (aussi) qu’avec le Hamas (« zèle ») et le Fatah (« la conquête ») on ne s’ennuie pas.
    Ni eux ! ..de s’échanger des re-re-réconciliations que partagent les baffes (et) encore des baffes.
    Qqls satellites comptent les points, ..Iran, Hezbollah, salafistes, Jihad islamiste.. vive le sport !

    *** **
    la Charte du Hamas, ..humm, Pierre Dac aurait adoré !
    florilège (wiki) :

    «Quant à ses objectifs: Combattre le Mensonge, le défaire et le détruire pour que règne la Vérité, que l’appel à la prière annonçant l’établissement de l’État de l’islam soit lancé du haut de leurs mosquées» (Article 9)
    « Dieu est son but, l’Apôtre son modèle et le Coran sa constitution. » (Article 9)

    «l’Holocauste n’a jamais eu lieu, les sionistes étaient derrière l’action des nazis, et les sionistes ont financé le nazisme »

    (programme scolaire) « Le Hamas qualifie l’enseignement de l’Holocauste comme étant «un crime de guerre »

    Dans une émission éducative, Hamas tv, des enfants de 10 ans chantent en chœur vouloir « mourir en martyrs » en perpétrant des attentats suicides.
    /Allez Allah ! ..Alléluia suivra,

    «À l’ombre de l’islam, les disciples des trois religions, islamique, chrétienne et juive, peuvent coexister dans la sécurité et la confiance. Ce n’est qu’à l’ombre de l’islam que la sécurité et la confiance peuvent se trouver, l’histoire récente et ancienne en constituant un bon témoin»
    /enfin une bonne et fraîche nouvelle !

    «L’Heure ne viendra pas avant que les musulmans n’aient combattu les Juifs» (Article 7)
    – ça m’arrange: pas circoncis,

    «Israël, par sa judéité et ses Juifs, constitue un défi pour l’islam et les musulmans» (Article 28)
    /1 800 millions vs 13 millions, ..que le meilleur gagne.

    « Grâce à l’argent, [les ennemis] règnent sur les médias mondiaux, les agences d’informations, la presse, les maisons d’édition, les radios, etc. Grâce à l’argent, ils ont fait éclater des révolutions dans différentes régions du monde pour réaliser leurs intérêts et les faire fructifier. Ce sont eux qui étaient derrière la révolution française, la révolution communiste. […] Ils ont obtenu la déclaration Balfour et ont jeté les bases de la Société des Nations pour gouverner le monde à travers cette organisation. Ce sont eux qui étaient derrière la Seconde Guerre mondiale, qui leur a permis d’amasser d’énormes profits grâce au commerce du matériel de guerre. Ils ont préparé le terrain pour l’établissement de leur État et ce sont à leurs instigations qu’ont été créés l’ONU et le Conseil de sécurité pour remplacer la Société des Nations, afin de gouverner le monde à travers eux» (Article 22)
    /c’est beau une culture, une religion qui méprise l’argent, ..j’ignorais que Castro fut musulman,

    «Le plan sioniste n’a pas de limite; après la Palestine, ils ambitionnent de s’étendre du Nil à l’Euphrate. Lorsqu’ils auront parachevé l’assimilation des régions auxquelles ils seront parvenus, ils ambitionneront de s’étendre plus loin encore, et ainsi de suite. Leur plan se trouve dans les Protocoles des Sages de Sion» (Article 32)
    /jusqu’à Berne,..Genève ??

    «Leur plan se trouve dans les Protocoles des Sages de Sion et leur conduite présente est une bonne preuve de ce qu’ils avancent » (Article 32)
    / »Sion », chouette nom à mon baby félin (!) ..un Sacré phénomène ! (on ne s’ennuie pas!)
    car « Protocole », n’est-ce pas un peu trop long ?

    *** **
    La rhétorique iranienne appelle les Israéliens à «retourner d’où ils sont venus»
    /Le Caire ? Berlin ? Moscow ? Lisbonne ? New York ?
    et affirme: «la disparition de l’État hébreu est inéluctable»

    Moins on sera, moins on sera fou !

  15. Le souvenir des syndicats. Voici une bonne explication de leurs déclins.
    Faire un copier/coller

    Le Samedi Politique : Division, corruption : la mort des syndicats, avec Jean-Luc Touly

  16. damned! le lien résiste (pas s’ouvrir) j’interprète, ..vivre sous le même toit; pas dit ‘ensemble’ ni en harmonie !
    J’en appelle aux chiffres, ..que ferait-on sans eux ?!

    Quel est le « nbr de musulman par pays », wiki,
    en Israël = 1,5 millions, ou : 17,7 % (!)
    /le juif possède qql l’humour (lui)

    Taquinons la réciprocité, « nbr de juif/pays »,
    Cuba: 500, ou 0,004 %; Bosnie-Herzé. pareil,
    Chine: 2 500, ou 0,0 %, tel le Japon: 0,0 %,

    Les contrées à dominante musulmane:
    qqls milliers au Kazakh’, Ouzbék’ et Azerb’djan,
    9 900 en Iran, ou 0,013 %,
    Seuls deux pays arabes sont listés:
    (ni l’Indonésie)
    Tunisie: 1 100, ou 0,01 %
    Maroc: 2 200, ou 0,007 %
    ..au Service secret de sa Majesté,

    1. ..à Lionel (tiens, tu échappais à un post taquin, plus haut, façon ma gourmandise en remerciement du coup de main !)

  17. Zou ! le régime-ramadan démarre, wroom-wroom, ah-que ses nuits seront plus friandes que nos jours !
    ..à eux si longs.
    À cause de l’axe, ..ellipse ? nân, orbite (pas dit sans sexe) la terre, non seulement tourne (2x; sur elle-même et autour de l’astre-chéri, ..pas l’choix !) aussi penche.
    Démiurge, j’aurais simplifié, ..m’enfin.

    Ni douter de mon affection aux personnes et la culture Arabe (une longue histoire) souvent associées à l’islam (chouia normal) même si hélas cette religion, sa composante, aux regard de mes accointances, la voir patiner façon écrevisse (marche arrière)
    ..me déprime.
    Aussi les potes turcs. Ouf! pas tous; uniquement celui dont les qqls dispositions intellectuelles (gnâgnâ) jouissent d’un ruissellement perméable, ni égoïste (!) ainsi nous en faire profiter (merci ?)
    et, ..il est nombreux ??

    Indonésie, ‘capitale’ musulmane; je n’ai connu qu’un ressortissant, ..une indonésienne, très chouette ! (16 ans; A’dam, 1979-80) la nounou de mon fils, aimante et adorable !
    En mémoire, l’instant de son « au revoir » (à-dieu; on ne la reverra plus, ni sa paire d’yeux dans qql interstice) ..et ses larmes.
    Elle partit au pays, épouser un promis; lui aussi inconnu.
    A moi.. la vue humidifié.

    Qui n’a pas sa (p’tite) Shoah ?

Les commentaires sont fermés.