Les 12 éléments de langage macronistes contre le BenallaGate


Voici 12 éléments de langage entendus durant le weekend (avant, de mercredi à vendredi, les macronistes officiels étaient globalement aphones), et 12 réponses rapides.

#1. « C’est un complot des insoumis », les insoumis les savaient depuis début mai et ils ont attendus le milieu de l’été pour dévoiler l’affaire (NDR: c’est le MONDE qui a révélé l’affaire). Pire, ils étaient de mèche avec les prétendues victimes. Réponse (scoop) : Benalla a bien frappé, il a été filmé d’ailleurs; un témoin photographe affirme que les deux victimes n’avaient rien de menaçant.

#2. Puisqu’ une grande partie des images permettant d’identifier les violences d’Alexandre Benalla émane d’un militant insoumis, les faits ne sont pas si graves. Réponse: argument sidérant et effrayant.

#3. Macron n’y est pour rien. D’ailleurs, il était « en voyage le 1er mai (une journaliste de Paris Match). Réponse: c’est au pire faux, au mieux prématuré de l’affirmer puisque l’enquête débute. Macron a été mis au courant dans les heures qui ont suivi. Benalla est également très proche de Macron.

#4. Benalla a été sanctionné immédiatement. Réponse: #lol… 15 jours de suspension administrative puis il est retourné au service, notamment pour un sommet de l’OTAN ou l’escorte des Bleus après la victoire. « Je ne comprends pas pourquoi Alexandre Benalla n’a pas été viré le 2 mai » explique la députée dépitée LREM Sonia Krimi. Nous non plus.

#4bis Variante: Macron a réagi immédiatement « dès qu’il a eu connaissance des faits » la semaine dernière. Réponse: doublement faux. Les faits se sont déroulés le 1er Mai. Macron a été prévenu immédiatement. Il n’a pas jugé bon de faire plus qu’une suspension administrative pour des faits de violence par son garde du corps. Il a attendu près de 3 mois, et a réagi une seconde fois tardivement (vendredi matin, deux jours après les révélations du Monde).

#5. Il n’y a pas d’affaire d’Etat puisque … la majorité macroniste a accepté une Commission d’enquête; la commission des Lois de l’AN va auditionner quelques responsables; l’Inspection Générale de la Police Nationale a été saisie; et le Parquet a ouvert une enquête préliminaire. Réponse: c’est presque l’inverse. La Macronista a caché les faits durant deux mois et demi et maintenant tout éclate enfin. Choisissez les qualificatifs qui vous conviennent, les faits importent et les mots ont un sens.

#5. L’opposition exagère, elle fait de l’obstruction. Elle en fait trop. C’est l’alliance des contraires. Quelle horreur ! (Extrême) droite et (extrême) gauche s’unissent contre les gentils modérés. Réponse: belle diversion que d’attaquer les messagers ou les relais plutôt que de répondre sur le fond.

#6. Cette affaire est montée en épingle. Il ne faut pas en faire tout un plat, ils ne sont qu’une poignée de barbouzes. Réponse: argument sidérant.

#7. Le sommet de la Macronista est resté silencieux (Macron cesse même de tweeter… Philippe part sur le Tour de France), voire absent de l’Hémicycle (Castaner) pour ne pas  interférer dans l’enquête judiciaire en cours. Réponse: #lol

#8. Comme il n’y a rien contre Macron, « ils » s’en prennent à sa femme Brigitte. Réponse: Benalla s’occupait de la sécurité de Brigitte Macron également.

#9. Les barbouzes de l’Elysée avaient le droit d’agir le 1er mai puisqu’il y avait danger. Réponse: des preuves ? Tout indique le contraire, notamment les videos et les témoignages.

#10. L’affaire est « compliquée« . Réponse: qu’est-ce qui est « compliqué » ?

#11. Les Français s’en fichent, la preuve, personne n’en parle sur Facebook. Réponse: #lol.

#12. Il y a plus important à traiter que de s’occuper de cette affaire maintenant que la Justice suit son cours. Réponse: plus de deux mois de silence et d’étouffement plus tard il faudrait détourner le regard ? C’est au contraire la pression médiatico-sociale qui fera avancer l’enquête.

Publicités

25 réflexions sur « Les 12 éléments de langage macronistes contre le BenallaGate »

  1. Si Collomb ne connaissait pas une personne si proche et dévoué à la sécurité de Macron ..il y a au minimum un dysfonctionnement …et une sécurité qui pour le coup n’est pas assurée ! L’affaire Benalla ne fait que le reveler ! Mr Collomb si prompt à denoncer la moindre violence de ceux qui s’opposent à Macron me semble bien démuni …

  2. Franchement Juan, tout est bon à prendre, pour vous …alors que ça n’intéresse personne.

    Croyez-vous vos lecteurs trop bêtes pour comprendre que si vous vous rabattez sur ces histoires de barbouzes sans le moindre intérêt (c’était bien pire du temps de De Gaulle, avec le SAC de Pasqua), c’est parce que vous ne trouvez rien d’important à lui reprocher politiquement ?

    1. (suite ) Il faut dire que vous êtes en bonne compagnie : le Monde titre que « l’affaire Benalla devient une affaire d’Etat « ☺: c’est bon, coco, ça fait vendre !
      Et la réforme de la Constitution (elle, trop compliquée pour le pékin moyen) est renvoyée à plus tard. ..

      1. Ce n’est pas l’affaire Benalla… C’est celle d’un gouvernement qui n’a pa réagi à un événement grave et l’a couvert… C’est l’histoire d’un gouvernement qui nous demande des efforts constants, des changements importants dans nos vies quand parallèlement il nous ment et utilise des méthodes très anciennes…
        Je pense que ceux qui les ont crus différents des précédents sont très déçus !

      2. Elie Arié

        Qu’est ce donc que ce « pékin moyen » ?
        République irréprochable ou exemplarité annoncées en promesses de campagne, aucun candidat à la présidentielle ou éditorialiste, etc., ne devrait imaginer qu’aucun lecteur ou électeur n’a lu au moins quelques articles de presse sur des livres de Frederic Ploquin ou de Jean-François Gayraud (pour ne citer qu’eux). Celui-là par exemple, et c’est d’ailleurs lu sur le site de Le Figaro :
        http://www.lefigaro.fr/livres/2009/04/02/03005-20090402ARTFIG00415-les-liaisons-douteuses-du-show-biz-.php

        Du temps d’André Malraux, des partisans du RPF et des partisans du PCF se seraient affrontés, et apparemment pas toujours par simples joutes verbales selon des historiens.
        (Je me demande si quelqu’un s’est présenté à une élection en disant vouloir faire empirer les « choses publiques » ou même les laisser en l’état. Il s’agit plutôt de partisans de différents « biens » ou différents « mieux » / « mieux » que les précédents ou « mieux » que les adversaires.)

    2. C’est là où votre solidarité avec Bitoniaux 1er vous aveugle:
      la presse internationnale ne s’y trompe pas et les gros titres sont sur Mac-ouille et pas sur son pote à byciclette.

      Un vrai régal ce feuilleton au coeur de l’été.

  3. Dans la « République exemplaire » de Macron, on expédie les affaires Manu-militari….A l’instar de son patron, Mr Benalla expliquait au manifestant les bonnes manières: « Tu fais les choses dans le bon ordre. Si un jour tu veux faire la révolution, tu apprends d’abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même. »

  4. C’est une vraie passoire l’elysee… Ni collomb ni le préfet ne savent rien ! On va bientôt apprendre que Macron ne savait rien « !!!!

  5. L’Assemblée: Collomb, puis le préfet, ouvrent leur parapluie, ça sera au suivant et de fil en aiguille.
    pas prét de s’arréter.

    Vue du Droit, cette chose obscure soigneusement ignorée par les crapules du Palais :

    AFFAIRE BENALLA : LE CODE PÉNAL ? POUR QUOI FAIRE?
    19 JUILLET 2018RÉGIS DE CASTELNAU
    https://www.vududroit.com/2018/07/affaire-benalla-code-penal-quoi-faire/

    http://www.vududroit.com/2018/07/macrongate-petit-roi-mepris-droit/
    le 23 07

    Les avocats de la clique auront besoin d’un peu plus de 12 éléments de langage.

  6. Conclusions :

    Si c’est un complot international des insoumis, faut vite perquisitionner chez le gorille du ptiot pour voir s’il n’a pas la carte du parti…voire la photo de Mélenchon au dessus de son lit

    Si des réunions on eu lieu pour la réflexion à des éléments de langage, les cerveaux de Manu ont été bien meilleurs quand il a fallu justifier les milliards donnés aux riches l’année dernière

    Se la conclusion précédente, on peut donc en déduire qu’il est plus facile pour la bande de justifier des transferts de montagnes de fric public au privé , que d’avoir à expliquer une banale embardée d’un psychotique du biceps et de la castagne..

    C’est dire le niveau général dès qu’on sort des sentiers battus…..

    Et enfin le sujet donne une occasion à Arié de se faire son délirium de supériorité intime hebdomadaire….

    1. « son délirium de supériorité intime hebdomadaire » oui malheureusement il ne reste guère intime son delirium et il est plus quotidien qu’hebdomaire.

  7. (« Bitoniaux 1er » ..hahah ! vivement les suivants, car hélas distrait, je ratais les précédents)

    Les Mac Ouille ont-ils de l’avenir ??
    Aussi en vélo ? ouiz ! le 2-roues suffit pour pisser loin,
    aussi, vu leur passé, pourquoi s’inquiéter.

    Pas dit ‘pensée’ !
    Marc machin (romain; Empereur philosophe opportun) et Blaise bidule (frouze; pareil, ni souverain)
    le disaient, /sont décédés = plus là pour nous contrarier,
    – « le cœur a raison en toutes saisons »

    Moralité: beurre ton épinard sans aide de Seigneur.s !
    ..taka te pogner tout seul; le-droit de changer de main.

    mhmm.. avant que j’oublie (chronique culturel)
    Comment dit-on « merci » en groenlandais ?
    – « couillala » (qujana)
    la rép, ‘de rien’, nécessite un buccal baveux,
    (sorte de « sziouii », impossible la bouche sèche)

  8. Cette affaire met aussi mal à l’aise la police…Car au delà du port réglementaire ou non d’insignes de la police par Benalla. Ces vidéos montrent que même ceux qui portent l’uniforme légalement usent et abusent de violences non appropriées.

    1. Exact. On rappelle que sur Notre-Dame-des-Landes la flicaille a lâché 10 m² de gaz lacrymo avec dispositif de propulsion, des grenades offensives de 4 sortes de portée : 200m, 100m, 50m, à main, des grenades à effet de souffle (gaz + TNT), des grenades de désencerclement et autres saloperies avec des composants cancérigènes inconnus parce que « secret défense ». Ils font tourner des hélicoptères qui épient des nuits entières les occupant.e.s avec faisceaux braqués sur les tentes, cassent les cabanes les + fragiles pour briser la solidarité de la défense de l’environnement. Ceci afin que le gvt puisse refiler les terres à la FNSEA c-à-d destruction du bocage et agriculture intensive sur une zone humide indispensable à notre survie, restée intacte pendant 50 ans, habitée par des espèces protégées. Et Mac-ouille (j’adopte le terme !) qui clame cyniquement « make the planet great again ».
      Je rappelle en passant que les Cyniques sont apparus au moment du déclin de l’Empire romain. Le cynisme de Macron est le symptome d’un effondrement.
      Quant à sa police, ce n’est pas une police d’État mais une flicaille des lobbies, des multinationales, du fric.
      Toute résistance à l’ordo-libéralisme doit être anéanti.
      En bref, il est interdit de sauver le vivant transformé à vitesse grand V en produits morts dans le but d’enrichir encore des ultra-hyper-riches MÂLES BLANCS totalement azimutés et depuis longtemps mûrs pour la camisole de force.

      1. Allons, M’dame Euterpe : en Afrique, mais aussi aux USA, il y a de plus en plus de MÂLES NOIRS et même de FEMELLES NOIRES (la fIlle du président « marxiste  » d’Angola possède une des premières fortunes mondiales) dont la situation est plus qu’enviable. Rome ne s’est pas faite en un jour. ..

        1. mais taisez-vous. Ceux-là ne sont enrichis par les mâles blancs que pour maintenir la domination blanche.
          Vous êtes d’une incroyable ignorance.

    2. (action de la police dans x manif)
      – est-elle ‘vigoureuse’ ou ‘violente’ ?
      – ça dépend du curseur, ..est-il casqué ou pas (etc)

      Sans surprise (train-train) l’affaire la-la-la rebondit, accompagné comme tjs dans ce genre de situation de son inénarrable lot de « c’est pas moi », décrété par qql fonctionnaire politique assermenté (sinon c’est pas drôle) pour qui la notion de transparence et de sens civique sont le cadet de leur infime souci.
      Se pointer (déjà fait?) le cafteur, jureur comme il se doit, d’où l’utilité du serment (youpie)
      Et-nous ? reprendre une activité normale; perso,

  9. Il faut en profiter. Prenez des leçons de poker menteur
    Le mensonge devient un art en politique.
    Voila un gugusse qui colle à Macron comme une moule à son rocher et personne ne sait d’ où il sort ni ce qu’ il fait.
    Ecouter notre blanc collomb, ministre de l’ intérieur, celui qui est responsable de la sécurité du pays, ne sait même pas qui traîne avec le président. Je dirai tout, mais je ne sais rien!!
    Et puis, ce cinéma de la présidente de la commission des députés, enlevez lui le stylo par pitié.
    J’ ai écouté le préfet, il tente vainement de comprendre ce qui se passe,
    benalla est là, ben il doit être venu avec quelqu’ un, qui, sait pas.
    Son port d’ arme, je lui ai accordé, mais limité à un local ( interdit de rire). Le ministre l’ avait refusé, on ne me l’ a pas dit ( re interdit)
    Heureusement, un être suprême plane au dessus de ces mesquineries, il est là où ce bon peuple l’ a mis, au palais de l’ Elysée, royaume des dieux, où les démons y circulent librement sous l’ aile du bon père.

  10. l’elysee se retrouve dans une impasse qui va jouer politiquement pour les réformes à venir …des milliers de gens ont manifesté et cela n’a rien changé à la politique menée et des injustices à venir alors que la position d’un seul bonhomme ( Benalla) paralyse le gouvernement …cela en dit long sur notre démocratie et son mode de fonctionnement . Et ça ne date pas de l’ère Macron !!

  11. Une observation de 15 ans de la mafia en France, de 2000 à 2015. si vous voulez savoir où sont les barbouzes de notre temps, de qui ils ont hérité, des journalistes qui basculent dans des manœuvres de chantage, des menaces contre Sarkozy président (affaire du corbeau de l’Hérault)… du communisme à l’extrême droite. Vous comprendrez alors ce qui peut se cacher dans cette « affaire » BENALLA.

Les commentaires sont fermés.