De SarkoWatch à MacronWatch


Peu s’en souviennent (d’ailleurs, le voudraient-ils ?), mais nous avions créé au cours de l’été 2007 le début d’un petit réseau visant à surveiller et rendre compte de l’action du président élu Nicolas Sarkozy. Au tout début, j’avais appelé cela « Sarkowatch« . J’ai retrouvé l’un des billets des coulisses où j’en parlais. Puis la troupe a grossi, s’est rebaptisée « Vigilants« , s’est divisée, s’est ressoudée. Bref, la vie.

« Deux ans de bloguing politique

Je ne vais pas épiloguer sur le sens de l’écriture 2.0 aujourd’hui, l’avantage des réseaux sociaux souvent hystérisés, ou les divisions qui ont fait éclater les antisarkozystes d’antan. Mais en relisant ces lignes du passé, et quelques autres, je me permets deux constats:

Primo, l’hystérisation nous a affaibli: nous sommes sans doute individuellement fatigués ou à bout. Quand je relis ces lignes écrites en 2009, ou d’autres de 2007, je retrouve l’envie de convaincre plus largement que la chapelle politique de telle ou telle. Il y a des gauchistes, des gaullistes, des centristes, des cocos, des socialistes, des écolos, bref. Il y a du monde, peu de consensus, sauf sur deux points, se rassembler pour évacuer électoralement l’ancien monarque et débattre des meilleurs moyens d’y parvenir. Mais une décennie plus tard, l’hystérisation des débats politiques, à laquelle nous avons participé et réagi, a rendu cette convergence des luttes plus difficiles. J’observe que cette affaire Benalla, que certains veulent minorer, a eu au moins cette vertu peut être provisoire, celle de faire parler des gens de droite, de gauche et du centre du bon fonctionnement de nos gouvernants et de la pratique de nos institutions. C’est réjouissant.

Secundo, le quinquennat Hollande nous a fracassé avec davantage de forces que l’antisarkozysme nous avait soudé. Certains des #FH2012 sont tombés dans l’opposition à Hollande (c’est mon cas, depuis la fin 2013), d’autres lui sont restés fidèles jusqu’au bout et le sont encore aujourd’hui; d’autres enfin ont soutenu le « dépassement » macroniste quitte à se retrouver aujourd’hui à défendre des positions aussi iniques et une pratique du pouvoir aussi monarchique et dangereuse que celles que nous combattions du temps de Sarkofrance. L’expérience de ce quinquennat nous a divisé, elle nous a rendu méfiant les un(e)s vis-à-vis des autres. Elle a affaibli l’envie d’union pour un but supérieur qui pourrait être, par exemple, la défaite du macronisme, ou la convergence des luttes sur une réforme en particulier. Même le « pragmatisme » si cher à Jupiter n’existe plus dans sa pratique du pouvoir et ses supporteurs. Il n’y a que l’application et la défense béates d’un programme incomplètement écrit, que peu ont lu et parfois improvisé (cf. la réforme de la SNCF).

Récemment, quelques citoyens ont publié un recensement régulièrement mis à jour des atteintes du gouvernement Macron aux avancées sociales et environnementales. Ce n’est pasun blog, mais un tableau dynamique, MacronWatch est né, enfin, bravo.

 

Publicités

45 réflexions sur « De SarkoWatch à MacronWatch »

  1.  » Le quinquennat Hollande nous a fracassé avec davantage de forces  »

    Ca alors , F.H. fracassant …! J’en suis tout soufflé, j’avais pas remarqué !

  2. Ca me fait tout drôle de me retrouver sur un nouveau blog,. Maintenant quand je vais casser du Manu, j’aurai toujours l’impression d’être dans le sujet..

  3. Je vais être hors sujet mais bon…!
    Aina Kuric, députée LREM, est menacée d’exclusion de son groupe parlementaire, au prétexte qu’elle a voté contre le projet de loi Asile et Immigration, lors de sa seconde lecture .
    Il semble que Ferrand, chef du groupe à l’Assemblée, méconnait l’art 27 de la Constitution qui indique que le vote d’un député est personnel .
    Venant d’un gars qui a quelques casseroles au train, la menace ne manque pas de sel et confirme que la démocratie, sous la Vème est une vue de l’esprit . Merci au petit Marquis et à sa clique de le démonter chaque jour !

    1. @ Alain Bobards
      Vous avez la mémoire qui flanche…Avez-vous déjà vu un député communiste ne pas voter comme son groupe sans être exclu du parti ?

      1. Mais qui a dit que le P.C.F était démocrate ( encore que le centralisme démocratique est un lointain souvenir ) ? Par contre, quand on prétend rompre avec  » le monde d’avant  » et qu’on utilise ses méthodes, c’est 1) du foutage de gueule 2) un déni de démocratie 3) une entorse flagrante à la Constitution .

  4. Je serais curieux de connaître le métier qu’exerce Juan : à mon avis, rien de bien « prolétarien « …

      1. Sylvie
        Pour Elie, on doit être en phase avec son milieu social et donc faire comme les trois singes : ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire, qui soient contraire aux modes de vie et de fonctionnement du dit milieu !

        1. Alain… C’est bizarre cette question de la part d’élie.. on peut aussi imaginer un capitalisme plus humain… Je ne vois pas en quoi le travail de Juan prolétarien ou pas… Serait un critère par rapport à ses idées… Cela me fait penser à ceux qui ne croient pas que les riches peuvent être de gauche ou les pauvres de droite…

          1. ts ts ts Sylvie enfin quoi. Tout le monde sait qu’Alié est juste rempli à ras bord de subtilitude.

            1. Euterpe
              J’ai toujours du mal à imaginer les petites cases dans lesquelles on veut faire rentrer les gens ….peut être ma nature claustrophobe 😩

    1. Arié

      Il me semble ne pas avoir rêvé que Juan était cadre supérieur et sorti de HEC….

      Il a peut être une conscience. ? je ne vous explique pas ce que c’est, je perdrais mon temps…

      1. Donc, quand on gagne très bien sa vie, qu’on vit comme un bourgeois et qu’on vote à gauche, voire à l’extrême, c’est beau : on a une conscience.

        En revanche, si on est ouvrier, voire un chômeur longue durée, et qu’on vote à droite, c’est simplement qu’on est un pauvre con qui n’a rien compris à son propre intérêt.

        1. Ah bon ? j’ignorais qu’on pouvait écrire en encre sympathique avec un clavier,
          Gaffe quand même Mr Goux, quand on fait de la télépathie sur un blog, il faut être sûr de la provenance de l’origine…

  5. Et si on reparlait politique, Juan ?
    Lisez donc l’article sur le site du Monde ( accessible aux non-abonnés )expliquant comment la Hongrie entend fédérer les pays de l’ UE contre Macron. ..
    Qui est de gauche, qui est de droite?

    1. Un analyste hongrois, cité dans l’article, admet qu’Orban fait de la politique intérieure ( comme Trump aux U.S., soit dit en passant ) et que les pays de l’U.E disposés à le suivre sont marginaux . A ce propos, j’ignorais que la Bavière s’était détachée de l’Allemagne .
      Et Macron ne propose pas une U.E sociale et fiscale, autant qu’on le sache . Donc, nous dirons que Macron est de droite et Orban d’extrême droite .
      Alors mon bon toubib, cet article, c’est une  » tempête dans un verre d’eau  » comme dirait je ne sais plus qui !

          1. Mais le parti de Merkel est constitué de l’alliance de la CDU avec la CSU bavaroise (ou l’inverse, j’ai oublié)

            1. Exact. Et la CSU est en train, pour la première fois de son histoire, de se faire devancer par l’AfD. Ca sent le roussi pour l’éternel parti bavaro-bavarois.

            2. La CSU est un parti quasiment bavarois ; Au plan fédéral, il ne pèse pas bien lourd mais, malgré tout, la CDU, lorsqu’elle ne trouve pas d’accord avec le SPD, se rabat vers la CSU .
              Il y a 50 ans, on pouvait voir que la Bavière et une frange du Bade Wurtemberg trimballaient des résidus de national-socialisme . Ces résidus reprennent, aujourd’hui, du poil de la bête avec l’AfD .
              Y a pas mal de dirigeants Allemands que leur peuple devraient couvrir de goudron et de plumes !

              1. Bon, je rappelle qu’entre 1968 et 1993 il y a eu en Allemagne un mouvement en 3 générations extrêmement actif qui s’est fait appeler RAF (et aussi mouvement du 2 juin) et qui a fait tout ce qu’il a pu avec des moyens ultraviolents pour débarrasser le pays des gros bonnets issus pour la plupart du parti nazi ou des jeunesses hitlériennes. Sans compter tous les dégâts purement matériaux à coups d’explosifs pour mettre la pression sur Schmidt, Kohl et consort. Avec pour résultat que la surveillance des individu.e.s s’en retrouvent aujourd’hui renforcé à un point inimaginable. On est tou.te.s équipé.e.s d’un GPS et tous nos échanges sont tracés.
                Alors va secouer les responsables politiques sans terminer en bouillie pour chat maintenant !
                En France, à part un oeuf sur le crâne, un peu de farine et une chemise arrachée qui se paient vraisemblablement par la prison à vie (genre) on voit pas non plus trop de monde faire la révolution.

        1. Un Land, des Länder.

          Mais je suppose que, la grammaire et la syntaxe ayant été inventés par des hommes (pour opprimer les femmes, of course), il est urgent de les abolir.

            1. à D-Goût, le soudainement germanophone : comme en France les langues étrangères (l’anglais mis à part) c’est terra incognita, j’ai pensé qu’il fallait utiliser le pluriel de « Land » pour que quelqu’un capte de quoi j’cause et ne confonde pas avec « la lande » ou « Les Landes ». Mais c’était sans compter avec super Didi-Duden !

              Comme Arié, vous faites vraiment ce que vous pouvez pour exister, on dirait.

              1. C’est très louable à vous, d’avouer aussi franchement le mépris que vous ressentez pour vos interlocuteurs et le peu d’intelligence que vous leur supposez.

  6. Situer politiquement l’escroc, ça reviendrait à soutenir qu’on peut chauffer en hiver une maison de 250 m2 sans fenêtres avec une bougie…

  7. Bon, je ne vois pas bien ce que l’ Allemagne vient foutre là, mais….
    Il y a des gauchistes, des gaullistes, des centristes, des cocos, des socialistes, des écolos, bref. Il y a du monde, peu de consensus, sauf sur deux points, se rassembler pour évacuer électoralement l’ancien
    et beaucoup d’ abstentionnistes.
    Hollande ne m’ a pas fracassé, après mitterant, et jospin, nous n’ avions rien à attendre de chiffe molle.
    Macron ,ne me déçoit pas car je n’ en attendait rien de bon. Il se présentait sans programme après avoir trahi Hollande, tous savait ce qu’ il représentait.
    En réalité il est simple de diviser les gens, la peur.
    Et notre époque est ainsi, risible, faire des lois pour punir le sifflement en voyant une jeune fille passer, mieux, un homme épousant une femme est en passe de devenir un anormal,un dégénéré.
    L’ époque ou des déviants défilent costumé dans les rues, avec des subventions des régions ne peut annoncer que la fin d ‘ une civilisation.
    Nous en sommes à légiférer sur des procréations artificielles, personne ne se préoccupe des futurs enfants

    1. Quel méli-mélo et quelle incompréhension du monde dans lequel vous vivez !
      1.Les femmes veulent se déplacer dans l’espace PUBLIC (elles paient les mêmes impôts que les hommes pour avoir ce droit) sans être EMMERDÉES par des couillards qui cherchent à les objectiviser, intimider ou/et effrayer. Leur revendication est juste.
      2.La procréation artificielle est la même idée de la part des mêmes couillards de transformer les femmes en vaches qu’on insémine artificiellement et qui doivent porter des « veaux » qu’on leur enlève à la naissance. C’Est une revendication de bitocrates fous de techno-sciences mises au service de l’assujetissement des femmes et du vivant en général.
      C’est ce qu’on appelle la bitocratie.
      Tout ce que les couillards font dans l’industrie de la viande va être transposer à l’humain. Vous feriez mieux d’arrrêter de manger de la viande d’abord parce qu’on n’a pas besoin, puis pour la raison citée plus haut et enfin et parce que cette industrie est la première responsable du réchauffement climatique.

      1. Hors sujet mais puisque vous parlez de viande Euterpe ‘.en prime il semblerait que Hulot va autoriser à augmenter le nombre d’alouettes à massacrer …parce que oui le piégeage des alouettes est un massacre et il paraît que c’est culturel ! Berk …la culture ce n’est pas ca !!!

        1. Alors que les alouettes sont en tête des oiseaux des champs en voie de disparition parce que comme me l’expliquait un ornithologue, elles nichent au sol et il n’y a pratiquement plus d’endroit qui ne soit piétiné ou traversé par des gens, des chiens, des machines.
          Mais Hulot n’a jamais été écolo. Son image écolo n’est qu’un attrape-nigaud.e.s servant à vendre ses produits de bain. Du marketing, quoi.

      2. Au risque de surprendre l’aimable assistance (et d’inquiéter fort l’auteur du commentaire), je suis entièrement d’accord avec ce que vient de dire Mme Euterpe.

        1. Petit bémol tout de même : je suis d’accord avec tout SAUF avec le petit délire final sur le prétendu « réchauffement climatique ».

          (Au fait, à l’échelle du monde, comment un réchauffement pourrait-il être autre chose que « climatique » ? Le jargon post-moderne me surprendra toujours…)

            1. Comme si un article de wikimachin était capable de prouver quoi que ce soit !

              Mais enfin, bon : on ne va pas reprendre la discussion sas fin à propos de cette vieille lubie du dérèglement climatique (le dit climat n’ayant jamais été « réglé » par personne, du reste).

              1. @ Didier Goux

                Il ne semble plus y avoir de désaccord parmi les scientifiques (dont je ne fais pas partie ) sur la réalité du réchauffement climatique actuel,mais uniquement sur le rôle qu’y joue l’espèce humaine, si elle en joue un.
                Hypothèse qui serait la plus optimiste : parce que si l’humanité n’y est pour rien, cela voudrait dire qu’on ne pourrait rien y changer.

                Mais ce qui est désespérantrès, c’est le nombre de gens qui ont une opinion sur la question basée sur leur idéologie, et rien d’autre.

                1. et surtout pas basée sur l’observation de la réalité directe.
                  Il est vrai que les malades atteints de la maladie d’Alzheimer ne sont pas en mesure d’observer quoi que ce soit. Ils sont complètement dépendants des « théories » et des « hypothèses ». Et encore, ils ne se souviennent plus le lendemain de ce qu’ils ont lu la veille.

  8. Euterpe

    Vous êtes en crise de délirium très gros.
    Surtout pas féministe car vous ne leurs reconnaissez aucun droit, sauf celui de vos débilités.
    Personne sur ce blog ne conteste des droits aux femmes, personne ne pense qu’ elles n’ ont pas le droit d’ être respectée.
    Vous seule réduisez au rang d’esclave les femmes ayant choisies librement de s’ occuper de leurs enfants.
    Il est vrai que vous ayant choisie de ne pas en avoir, vous vous pensez autoriser à dénier ce doit aux autres.
    Je pense que vos propos enrobés de couilles, de bite etc viennent d’ une malheureuse crevant de jalousie. Ces attributs vous manquent, allez voir un psy.
    Pour la viande, désolé,mais j’ en ai horreur. Seul le jambon trouve grâce à mes yeux et encore sans abus.
    Par contre je reconnais à ceux qui l’ aime le droit d’ en manger.
    Allez en campagne où il est courant de croiser chevreuils et sangliers.
    Battez vous contre les pesticides tout en sachant que depuis des millénaires les animaux se sont adaptés, des milliers d’ espèces ont disparues, des milliers d’ autres ont évoluées.
    L’ espèce la plus menacée est l’ espèce humaine car elle est sa propre ennemie.

    1. Luther qui ne comprenait rien de rien à la science et aux mathématiques (qui se confondaient à l’époque avec l’astronomie) traitait aussi Copernic de fou, alors pas la peine de taper du pied les poings serrés en se pétant les veines de la cornée. Si vous n’avez pas les capacités intellectuelles pour comprendre ce que j’écris, fermez-la.

Les commentaires sont fermés.