« Demain est notre commerce » #HEC


C’est mon école, personne n’est parfait. J’y ai croisé, connu, rencontré des gens formidables. Puis je me suis éloigné, j’ai oublié.

Ces derniers jours, HEC a lancé une campagne très efficace, assez indigne, un oxymore à chaque illustration pour qui comprend le monde dans lequel nous vivons.

La NASA, ce repère de gauchistes, avait prévenu dans un rapport publié en 2014, la fin de notre civilisation humaine au sens large – toutes religions et non-religions confondues, toutes ethnies et tous pays confondus – est proche, pour dans quelques décennies quand je serai très vieux et mes enfants un peu plus vieux que moi.

C’est-à-dire demain.

Et pourtant HEC a choisi ce moment pour publier cette campagne au slogan immonde et prémonitoire: « tomorrow is our business »,

« Demain est notre commerce »

Sans blague ?

Chers camarades, vous n’avez donc rien compris ?

 

DjlMcCeXcAAqy_8

 

 

Fort heureusement, le net s’est emparé de cette campagne et l’inspiration est à l’oeuvre.

Publicités

85 réflexions sur « « Demain est notre commerce » #HEC »

  1. Cher Juan,
    Il nest pas déshnorant d’avoir fait HEC
    mais il est extrèmement louable, digne d’éloges, d’avoir sut prendre vos distances.

    dans ce titre effectivement aveugle et sourd, j’aurai tendance à traduire « our business  » par: notre affaire.

    ben, non, Demain c’est l’affaire de tous et ça s’appelle encore démocratie.

    Merci pour votre blog.

    1. @ Charles Michael

      Votre première phrase à été mieux dite par Jean Cocteau :  » Ce n’est rien de refuser la Légion d’honneur, encore faut-il ne pas l’avoir méritée « .

      1. Ce mot a été prêté à des tas de gens (par exemple à Satie à propos de Ravel), ce qui tendrait à prouver qu’il n’a jamais vraiment été dit, mais inventé de toutes pièces par un quelconque tâcheron. (Ce qui ne l’empêche pas d’être assez bonne venue.)

  2. Je savais bien que je l’avais lu quelque part que Juan sortait d’HEC,

    Pensée émue à Monsieur Arié, défonceur émérite de portes ouvertes, qui vient de se faire confirmer qu’il essayait d’expliquer à son père à faire des gosses depuis des mois au sujet d’économie….

    Vite un baume décontractant…

  3. Bonjour,
    Comme beaucoup de slogan publicitaire, ici, on joue sur la polysémie du mot « business ». D’accord avec Charles pour la traduction « c’est notre affaire », ce qui a plus de sens mais n’est guère rassurant quand il s’agit d’une institution comme HEC !

  4. Je ne vois pas en quoi le slogan « demain est notre affaire » est choquant. Il est simplement banal et sans grande signification.

    Et comme tous les progressistes du monde entier se shootent à l’avenir radieux, au futur plein de promesses, aux lendemains qui chantent, etc., il faut une bonne petite dose de mauvaise foi (ou une temporaire panne d’inspiration ?) pour faire semblant de s’en indigner.

    Enfin, bon : ça occupe… pendant ce temps-là, on ne pense pas à la chaleur ni au méchant réchauffement climatique qui nous veut tant de mal…

    1. Monsieur Goux

      Pas besoin de penser à la chaleur, elle s’impose. et ici ça cogne…

      Mais il faut surtout penser à bien se déshydrater. cà va être bientôt l’heure….

      1. Vous, je vous vois venir avec votre maltàleaudesourcesûre !

        ***

        1. TITE PLUME

          tout faux, aujourd’hui c’est une eau à la gentiane (jaune ) bien fraiche avec quelques bricoles au sel pour remplacer les pertes journalières en eau

            1. Eh bien, pour moi, ce sera de l’eau et rien que de l’eau ! Quitte à faire mentir la réputation que Mme Mime s’acharne à essayer de me coller…

          1. La gentiane …c’est tout naturel…c’est que des plantes …c’est une eau vitaminée …plus on en boit plus on se sent bien 😀

          2. Et bien suzez-la à ma santé !
            Pour moi, ce sera thé vert glaçonné à la menthe fraîche…

            ***

      2. Mais non D-Goux n’a pas besoin d’eau puisque la Terre (qui est d’ailleurs plate, selon lui) ne se réchauffe pas.

          1. Non, c’est « bite à la place du cerveau » la formule couille-sacrée.

  5. Si ça continue, ce n’est pas HEC qu’il faudra faire mais 3eme RPIMA pour apprendre à survivre en milieu hostile et dans l’économie de la rareté…
    .
    Je serai Benalla je monterai une école pour apprendre à friter son prochain qui veut vous piquer le rat crevé que vous venez de trouver au hasard d’un chemin de terre, en pleine brousse..

    1. Business is business… Si la santé, la pauvreté, le chômage ne rapportaient pas autant… On serait tous riches et en bonne santé…et beau en prime… .je plaisante…ou pas !!

    2. Elie Arié

      Après avoir lu l’article « NASA » (cité dans le billet), cela m’étonnait un peu  :

      « (…) La NASA n’est responsable ni de l’article, ni de ses conclusions». Contrairement à ce que pensent les journalistes, ça n’est pas un désaveu de l’étude car les agences de financement – partiel ou intégral – n’engagent jamais leur responsabilité dans les articles publiés.(…) »

      https://lecourrier.ch/2014/05/06/la-fin-du-monde-la-faute-a-qui/

      C’est une modélisation, et pour cela, il faut entrer des données, etc.. Modéliser à partir d’une théorie « loups-lapins » est à mon avis plus politique que scientifique, même si ce n’est pas fait d’une façon consciente. Dans un commentaire suivant, je mettrai le lien vers une sorte de mise au point de la NASA, d’après ce que j’ai compris : ils n’endossent ni le texte ni ses conclusions.

      1. @ Laure CP

        Je crois que c’est le propre de toutes les modélisations mathématiques : celui qui la fabrique y fait toujours entrer, consciemment ou pas, des postulats qui démontreront sa vision des choses (« Modélisation pour calculer à quelle vitesse la terre se réchauffe » présuppose qu’il est prouvé que la terre se réchauffe).
        Dans ce cas précis, la NASA est bien consciente de cette limite.

      2. Laure CP

        la NASA fait de belle images,
        devrait se focaliser sur l réalité des énergies fossiles disponibles, source de toute chose thermo-industielle.

        mais surtout J.Tainter publié en 1988 parle de collapsologie.

        Joseph Tainter — Wikipédia
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Tainter
        Joseph Anthony Tainter, né le 8 décembre 1949 , est un anthropologue et historien américain. … Dans son ouvrage L’Effondrement des sociétés complexes, Tainter avance que les sociétés deviennent de plus en plus complexes au fur et à …

        Il y a aussi des vidéos, pas regardé

        bien à vous

        1. @ Charles Michael

          J’ai lu le texte que vous avez mis en lien. Mais par exemple je ne suis pas persuadée que l’empire romain se soit effondré ou plutôt pas certaine que la « civilisation romaine » ait disparu, étant donné que de « beaux restes » romains (et grecs, ou de cultures venant du Moyen-Orient, de l’Asie, etc.) persistent dans la culture occidentale. Et je me souviens de reportages sur des civilisations dites disparues dans leurs organisations, mais dont les langues, habitus, etc., ne le seraient pas du fait de descendants ou d’influences passées.

          Reste la question des ressources matérielles locales ou globales.
          Quelles sont les limites de local, global et universel – l’univers ?

          De plus, l’emploi intensif du mot « civilisation » serait assez récent, et reste à aussi définir « industrie » pour « civilisation industrielle ». Quand je lis ce que « gagneraient » des « Elites » dans l’industrie du spectacle … Enfin, c’est mon point de vue actuel, n’étant sûre de rien sur tous ces sujets.
          Lu :
          « (…) La maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » attribuée à Lavoisier, est simplement la paraphrase du philosophe grec présocratique Anaxagore : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ». (…) »
          Antoine Lavoisier — Wikipédia
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Lavoisier
          Mais la maxime est-elle « absolument vraie » ET comment savoir maintenant si ce fut une paraphrase par influence ou une même intuition ?

          Bien à vous

          1. Laure CP,

            pour autant que je me souvienne Tainter ne parle pas de civilisations, mais de sociétés ou ensembles organisés en système, bien que évidement ces termes peuvent s’équivaloir.
            Un système social effondré et même disparu peut parfaitement laisser les traces d’une civilisation aussi bien architecturales, culturelles, d’ailleurs que spirituelles au sens large, voir de structure familiales donc sociales.
            Le cas récent de l’ex URSS est tout à fait exemplaire.

            mais l’organisation système disparue ou réduite ne renaitra jamais la même.

            Non il y a un concept de rendement décroissant (EROI pour le pétrole et gaz) et en fait pour toute ressources non renouvelable, quand le cout de production ou extraction est supérieur à la valeur du volume récupéré la ressource n’est plus exploitable.
            Régle qui s’applique partout sauf pour les budgets Militaires.

            Circa 2050 / 2080 il ne restera peut -être qu’un peu de charbon. Adieu nos gadgets, nos IA, nos HEC tout fraichement endoctrinés.

            seront pourtant encore là.

  6. Je n’ai jamais été attiré ni par le commerce ni par les commerçants. ..Mais il est difficile de nier qu’avec la recherche, les échanges des plus-values ont été les deux seules sources d’amélioration du sort des humains.
    Le dernier commentaire de Sylvie est ahurissant.

    1. Ouais…! Les plus values ont surtout améliorées les ressources des 1% de sur friqués !

  7. Le capitalisme contre l’exclusion….Ces jeunes femmes ont fait des années d’études pour produire un oxymore. Elles feraient mieux de lire Bertrand Russell: « Les hommes naissent ignorants et non stupides. C’est l’éducation qui les rend stupides » (La conquête du bonheur-1930); ou plus récemment Annie Le Brun: « Jusqu’à quand consentirons-nous à ne pas voir combien la violence de l’argent travaille à liquider notre nuit sensible, pour nous faire oublier l’essentiel, la quête éperdue de ce qui n’a pas de prix ? » (Ce qui n’a pas de prix-2018)

  8. Le capitalisme est de plus en plus débridé . En corolaire, l’exclusion l’est tout autant .
    Je trouve les réactions qu’on trouve sur le Net particulièrement bien vues. et réjouissante !
    Comme quoi, un slogan peut se retourner contre ceux qui le promeuvent

    1. Bof ! il doit bien y avoir une ou deux têtes pensantes féminines, à la NASA.
      La stupidité la plus crasse est, en principe, bien partagée entre  » bitonnerie et conbiterie « 

      1. houhou : 1 ou 2 têtes = la majorité décisionnelle est MASCULINE. Pétard, les mecs vous avez de sérieuses difficultés en logique mathématique ! Mais à part ca, rien à faire pour vous faire lâcher prise. Plutôt crever la gueule ouverte que de partager le pouvoir décisionnel à égalité avec les femmes.

        1. Mais on le partage volontiers, et c’est très bien !

          Tenez, moi, par exemple, j’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour Mmes Golda Meir et Marga

          1. ret Thatcher. (Désolé pour la « césure »…) Ce qui prouve bien mon féminisme sincère. J’ai également le plus grand respect pour Catherine de Médicis et Anne d’Autriche, sans même parler de la grande Catherine de Russie ou de l’impératrice Marie-Thérèse.

            1. On pourrait citer aussi Lauvergeon qui a planté grave AREVA, mais je risque de faire mauvaise foi…et puis personne n’est parfait

              1. Stan
                Tu peux ajouter Francine Gomez qui fut P.D.G de Waterman et Anne Meaux, directrice de son agence de com’, spécialiste des l’image des politocards de droite .

                1. Pour combien de millions de tocards mâles les bitocrates se trouvent-ils 3 alibis femelles qu’ils ont EUX-MÊMES choisies pour ces postes ?

                  Alain Bobards a googlé pendant 1 heure pour avoir des collabos femmes à dénoncer.
                  Et vous ne remerciez même pas ces alliées de vous aider à nou.e.s foutre tou.e.s dans la merde ?
                  Vous osez les désavouer ?
                  Bande d’ingrats, va.

                  1. Chère petite Madame Euterpe, sachez que je n’ai nul besoin de Google pour citer des femmes ( et des hommes remarquables ) . Ca s’appelle la culture . Vous devriez vous y essayer !

                    1. Chère petite Monsieur Bobards (dont acte), sachez que je n’en crois pas un mot concernant les femmes.

        2. Euterpe
          Mais si, mais si…je partage, que dis-je, je laisse le pouvoir décisionnel aux femmes . Elles font et feront les mêmes âneries que les hommes .
          La stupidité, c’est pas une question de sexe !

          1. Alors dégagez ! On a envie de faire des erreurs, nouEs ! Mais vous verrouillez bien l’accès au pouvoir bande de c….ards ! Trop peur de noues laisser la place !

            1. Ca vous étonne, hein ? Ben oui, je mémorise les femmes remarquables, et sans faire appel à Google !
              Pour ce qui est des erreurs, un certain nombre de femmes de pouvoir n’y ont pas manqué .
              Pour ne pas vous faire de peine, j’éviterais de les citer !

  9. UNE ou DEUX femmes EN 500 ANS et 4 PAYS, bien triées par les bitocrates pour faire de la politique de BITES mais sinon ohlala quel partage !
    Et puis l’argument récurent qui pèse très lourd en neurones : « une telle a pas fait mieux qu’un mec DONC gardons les mecs au pouvoir »

    Ca va ? Vous vous trouvez pas un peu minables de répéter toujours et encore la même crotte devant le gouffre ? Moi à votre place je fermerais mag’.

    1. Non il y en a plus que ça, mais c’est juste pour discuter, regardez la Pénicaud,une spécialiste de la casserole en gros, la Busyn, qui soutient l’insoutenable et qui se fout des lois comme de sa première chemise..etc..

      Mais je suis pour le partage des responsabilités Mme ou Mr pseudo Euterpe, ça n’empêche pas de citer celles qui sont au pouvoir et qui ne montrent pas trop de différences en bitocratie.

      si on ne peut plus dire les choses….

    2. C’est vrai qu’Indhira Gandhi faisait un peu mec . Boutros Gahli, 1ere ministre du Pakistan ( assasinée mais son père itou ), Djilma Roussef, présidente ( destituée ) du Brésil, mais son prédécesseur, Lulla, est en taule ), Y a eut, aussi, la Présidente de la République d’Islande, au nom imprononçable, Michèle Bachelet au Chili, Kristina Kirchner en Argentine , Corie Aquinho aux Philippines, Térésa May en G.B ., Edith Cresson en France .
      On va pas faire une liste exhaustive, mais des femmes dirigeantes de pays, y en a eu ( y en a encore ) sans remonter aux croisades, et parfaitement aptes à faire les mêmes stupidités que les hommes !

      1. Bon maintenant faites-moi la liste des mecs qui ont commandé dans le monde pendant la même période. Ca fait sûrement 50/50 pour le mathématicien de renom que vous êtes.

        1. Je bats ma coulpe : j’ai confondu Boutros Ghali, un mec, et Benazir Butho, une femme . C’que c’est de se fier à sa mémoire plutôt que de vérifier en cas de doute !

    3. Je n’ai pas fait de statistiques, mais la loi salique remonte au XIV ème siècle, et il n’y a pas que la France au monde: des reines anglaises ou écossaises, des impératrice sur russes, etc. n’ont pas été choisies par des hommes, et certaines ont été assez actives. ..Il y aussi cette reine berbère juive ,plutôt guerrière, dont parle Schlomo Sand , dont j’ai oublié le nom et qui n’a pas dû être la seule.

  10. A la maison c’est ma femme qui commande alors c’est bien la preuve non ?

    mince !! elle m’appelle pour manger, vite faut que j

    1. et monsieur se tire avec une « blague » phallocrate. Mais soyez bien certain que si ce monde s’écroule c’est à cause de votre mégalomanie du calecon.
      Et c’est quand même sacrément pitoyable pour des gens qui se prennent pour le summum de la création.

  11. Je me permets de vous faire remarquer que  » l’affaire Benalla  » est pratiquement terminée. ..Mauvaise pioche.

    1. Par contre, Ariane Chemin, du Monde, s’apprête à sortir un bouquin de « révélations  » (sans, bien sûr, là pseudo-affaire Benalla, qu’elle a lancée et qui n’à tenu que les 3 semaines prévues ).

    2. « L’affaire Benalla est pratiquement terminée  » .Pas pour la justice, semble-t-il !

  12. euterpe
    Allez le dire dans nos cités de banlieues. Allez défendre les femmes dans les pays musulmans, ah, vous n’ avez pas les couilles pour cela….
    Vous éprouvez le besoin du langage ordurier, chacun se trouve bien dans ce qu’ il ou elle aime.
    Jusque preuve du contraire en France des femmes ont participées à divers gouvernements ( évidemment nommées par des hommes, une remarque idiote en plus) quel % de ces femmes ont fait du travail utile, très peu.
    Toutes les dernières en date étaient là pour représenter des minorité, pour parader, ou par quota.( je n’ ose dire maîtresses) Dites, ces quotas, vous en êtes fière ? et ce mot, maîtresse, une maîtresse femme
    Je n’ oublierai pas la présidente de la Croatie, qui représente très bien le sexe dit faible

    1. « Allez défendre les femmes dans les pays musulmans, ah, vous n’ avez pas les couilles pour cela…. » apparemment vous encore moins qui avez les pieds sur la table dans vos charentaises pendant que bonbonne passe la serpillière dessous.
      Mais figurez-vous qu’il y a aussi des femmes en « Musulmanie » et autres pays de couillocrates qui causent pas franchouillards !
      Il se trouve que je cause pas le « musulmand » c’est peut-être la fameuse couille qui me manque, mais d’autres parlent très bien la langue de chez elles et font très bien le job, figurez-vous, pauvre ignare !
      https://freethoughtblogs.com/taslima/2018/05/21/if-we-can-accept-western-technology-then-why-not-adopt-their-modes-of-protest-too/

      Aaahhh la présidente de la Croatie ! Heureusement qu’elle est là pour justifier le présidents des États-Unis, de Russie, de France, d’Autriche, d’Espagne, du Pakistan, d’Inde, du Mali, d’Italie, de Hongrie, de Thailande, des deux Corée, du Japon, de Chine, de Turquie, du Venezuela, d’Australie, d’Afghanistan, du Tchad, du Nicaragua, du Paraguay, du Viet Nam, du Canada, de République Tchèque, de Serbie, du Liban, de Jordanie, du Gabon, d’Algérie, de….

      Non ne dites pas maîtresse, ca veut dire pute. Ainsi que pếcheuse, entraîneuse, …
      Comme vous êtes très ignorant et stupide mais croyez quand même avoir inventé l’eau chaude, je vais vous copier/coller les paroles de la chanson de Fatal Bazooka (empruntées à Isabel Alonso) :

      Un gars c’est un jeune mec, et une garce c’est une pute.
      Un coureur c’est un joggeur et une coureuse c’est une pute.
      Un chauffeur il conduit l’bus et une chauffeuse c’est une pute.
      Un entraîneur c’est un coach sportif et une entraîneuse ben, c’est une
      pute.
      Un homme à femme c’est un séducteur et une femme à homme c’est une
      pute.
      Un chien, un animal à quatre pattes, une chienne c’est une pute.
      Un cochon c’est un mec sale, une cochonne c’est une pute.
      Un salop c’est un sale type, une salope ben c’est une pute.
      Un allumeur ça allume le gaz, une allumeuse c’est une pute.
      Un masseur c’est un kiné, une masseuse c’est une pute.
      Un maître un instituteur, une maîtresse c’est une pute.
      Un homme facile c’est un gars simpa, une femme facile ben c’est une
      pute.
      Un calculateur un matheux, une calculatrice c’est une pute.
      Un toxico c’est un drogué, une toxico c’est une pute.
      Un beach un volley sur la plage, une bitch c’est une pute.
      Un Hilton c’est un hôtel et Paris Hilton ben c’est une pute.

      Alors votre pitoyable  » je n’ ose dire maîtresses)  » de gros couillard qui n’a jamais remis en question sa couillerie, tiens je vais vous instruire (malgré les recommandations de Michel Audiard à propos des couilles) :
      http://www.isabelle-alonso.com/glands-de-ce-monde/

      1. Et je n’ai pas de langage ordurier. Utiliser « con » qui veut dire « sexe féminin » et ses dérivés pour tout ce qui vous semble bête et moche vous paraît non-ordurier ? Bah normal puisque c’est vous les mâââles qui en avez décidé ! Bah moi j’en décide autrement et je vous emmerde.

  13.  » et je vous emmerde. »

    Euterpe, je vais vous faire un cadeau pour envoyer chier tous les emmerdeurs, vous allez gagner un temps fou

    ……………… ../¯/) .
    . …………….. /¯../
    . ……………./… ./
    . ………/;¯/;…;/; ¯`•;
    . ……./;/…/…./. ……/;¯\
    . …..(….;….;…. . ~/;…;)
    . …….\. …………. .;….(
    . ……..\……… …… _.•;
    . ……….\ ……………..(
    . ………….\… ……….\

    J’espère que vos mettrez un bon point en face de mon pseudo pour ce joli cadeau à la cause des femmes

      1.  » Et mangez mes règles…. »

        très délicat…..je suis très attentif quand on m’offre une huitre…
        là clairement cette proposition à peine à cacher que vous voulez me faire crever…

        1. C’est plein de fer, le sang qui se dit « Eisen » en allemand en femmage à la déesse Isis 😉

  14. Au fait, vous savez pourquoi les hommes s’asseyent avec les jambes ouvertes ?
    Parce que sinon, ils écraseraient leur cerveau.

  15. Lorsque je dis que les femmes sont capables des mêmes stupidités ( parce que je suis poli ) que les hommes, madame Euterpe en apporte la démonstration dans chacun de ses écrits qu’elle suppose défendre les femmes !

    1. Belle preuve de sexisme que cette réflexion de bitocrate qui se croit supérieurement savant et intelligent !

      1. Ou est le sexisme dans le fait de considérer que les femmes sont tout à fait capables d’être aussi bêtes que les hommes ?
        Faites gaffe : l’excès devient vite un défaut !

  16. Je vais en rajouter une qui fut une sacré personnalité : l’impératrice Wu Ze Tian .
    Et, pendant que j’y suis, et pour être plus xixeme/xxeme siècle, Ci Xi .
    Si Madame Euterpe en veut d’autres, je suis à sa disposition !

    1. La preuve que vous êtes un gros ignare : je tiens un blog complet depuis 2010 sur les personnnalités (femmes, bien sûr) INVISIBILISÉES. Vous comprenez ce terme ?

      1. Mais je comprends parfaitement . Et je maintiens ma proposition : si vous voulez connaître des femmes à fortes personnalités, je suis à votre disposition

        1. Et pour vous prouvez ma bonne volonté, je citerais Micheline Ostermeyer, championne olympique du lancé du disque en 1948 et pianiste concertiste de très grand talent !

            1. Elle fut aussi, aux mêmes olympiades, médaille d’or au lancé du poids ( aujourd’hui, elle serait battue par madame Euterpe ) et médaillée de bronze au saut en hauteur .
              C’est pas si curieux que cela, pour une pianiste, de lancer le disque : nous appellerons ça une prédisposition .

  17. Ah! Alonzo,une référence question féminité.
    Elle se définie comme chienne de garde, il est vrai que question dentition…..brrrr.
    Que vous tentez de me donner un peu de merde dans laquelle vous vous vautrez, non, merci, je vous en laisse la primeur.
    Vous avez raison, je ne suis pas intelligent, si vous classez l’ intelligence dans vos références. J’ ai au moins eu une chose qui vous manque totalement, une éducation.
    Vous jugez les gens suivant vos critères, ce qui est d’ un niveau débilité profonde. Une idiote folle de sexe, croyant féminin son parler qui n’est que vulgaire.
    Voyez un psy

  18. Oh le petit lancien a peur des chiennes de garde ! Vite, une larme ! Pire que le cuicui Goux qui voit des sorcières ricanantes géantes à pattes de poule agresser son petit soi en forme de moineau-adolescent.
    Pas besoin d’aller chez un psy en ce qui vous concerne les couillosaures.
    La déformation de la réalité c’est votre grande spécialité !

    Oh mais c’est messieurs ont de l’é-du-ca-tion, ‘ttention ! Ouarf !

    Plus vous vous prenez pour des supériorité plus vous tremblez comme des feuilles devant les FEMMES (tu sais ? Les vagins-avec-du-gras-autour) QUI NE RECONNAISSENT PAS votre extraordinaire majestueusité uniquement due à votre naissance avec un vermicelle dans le calecon !

    Mais oui va te recoucher devant la télé avec ta bière et ton gros bide.
    Et continue à t’éduquer avec Jean-Pierre Pernaut.

Les commentaires sont fermés.