Steven Seagal, ambassadeur de la culture


Ne riez pas.

« Stephen Seagal a été nommé représentant spécial du ministère des affaires étrangères de la Russie sur les liens humanitaires russo-Américains. Il s’agit de promouvoir le développement ultérieur des relations russo-américaines dans le domaine humanitaire, y compris l’interaction dans le domaine de la culture, de l’art, des échanges publics et de la jeunesse, et plus encore.

Il s’agit d’une position publique et politique sans récompense monétaire. Le cas même où la diplomatie populaire rencontre la diplomatie traditionnelle. Dans la pratique internationale, il existe des parallèles avec les fonctions des ambassadeurs itinérants de l’ONU.« 

Cette annonce a été publiée sur la page Facebook du Kremlin.

J’ai éclaté de rire.

J’ai cru à une blague.

Il y a bien sûr le choix de l’impétrant, Steven Seagal. J’ai toujours apprécié ses films de baston, plaisir brut et intellectuellement bas du front. Mais Seagal était une icone du cinéma ricain d’action des années 80. Mais pour le reste, pauvre Seagal, pauvre Russie.

 

 

Publicités

123 réflexions sur « Steven Seagal, ambassadeur de la culture »

  1. Ben Juan quand je lis les commentaires
    d’Euterpe dans l’article précédent « la chanson du dimanche », je me dis pourquoi pas ?

  2. « Stephen Seagal a été nommé représentant spécial d…….

    Pour faire court, ça ne veut rien dire, et annoncé par le kremlin,là c ‘est carrément une blague.
    La France a 2 représentants au Kremlin, une chanteuse et un alcolo.

  3. Voilà. Et comme ambassadeur pour promouvoir le développement ultérieur des relations russo-françaises dans le domaine humanitaire, y compris l’interaction dans le domaine de la culture, de l’art, des échanges publics et de la jeunesse, et plus encore, Vladimir devrait nommer… Gérard Depardieu !

    ***

    1. @ petite plume

      (sérieusement ) Depardieu, un des rares vrais acteurs qu’il nous reste, même s’il fait souvent dans la provocation (ce qui n’ est pas forcément une mauvaise tactique ), me paraîtrait un très bon choix.

  4. J’y savais depuis longtemps (bien avant « Tout est politique ») un gazier ou autre peut exercer pls métiers.
    Je connais un maçon qui est aussi moniteur de ski,
    ou avec la boulangerie en option.
    (ici, une version crottée)

    Bien sûr en Haute sphère, sur terre ou pleine mer, en croquer, gueuletonner.. se multiplie.

    Par ex. bitorigolo, bitoscoto et bitocon (3x boulots) est sur un bateau, personne ne tombe à l’eau (!)
    qu’est-ce qui reste ??

    Absolument: on peut en rire (perso)
    même apprendre le russe,

  5. Bien Juan la 587e semaine, documentée, chiffrée, argumentée, nous sommes dans un moment très technique, la politique ne sert à rien dans la compréhension de la casse de l’histoire sociale de la France..

    Effectivement les derniers chiffres parus sont assez mauvais, en particulier le PIB, surtout quand on sait que son calcul a été revue il y a trois. Si on devait retirer l’impact de l’estimation du trafic de drogue et l’intégration de la recherche développement dont personne n’est capable de connaitre le moindre chiffre sérieux, où on serait on réellement .

    Bien aussi de souligner les baisses de recettes publiques, c’est la clé depuis plus de 20ans, les politiques nous prennent pour des cons en soulignant uniquement les dépenses..

    Les chiffres du chômage se tranforment aussi, avant on suivait la catégorie A et hop. aujourd’hui pour avoir un état il faut regarder les autres catégories dans la mesure où la rotation commence à faire effet (contrats courts par intermittence). A regarder aussi le nombre d’indemnisés et de radiations dans les rapports de la DARES..

    Je suis sur un coup qui me prend du temps mais je vais aussi reprendre le cours des évènements des esbroufes de la bande à Jupitre.. il y a matière.

  6. Je me souviens d’avoir vu et écouté, il y a déjà quelque temps, une assez longue interview de ce garçon. Et de m’être fait la réflexion qu’il était nettement plus intelligent que ses personnages de cinéma.

    Du reste, c’est souvent le cas. Tenez, par exemple, ici même : je suis sûr que nous sommes tous beaucoup plus intelligents que nos commentaires. En tout cas je veux le croire : ce serait trop déprimant, sinon.

    Bon, plus sérieusement, faites gaffe, amis esprits forts, de ne pas tomber dans le même travers que vos aînés de près de 40 ans qui, en 1980 se tordaient de rire à l’idée que les Américains aient pu élire comme président un acteur de série B, et donc forcément très con. La suite, les deux mandats de Reagan, les a couverts de ridicule.

    Heureusement, aucun intellectuel progressiste n’a jamais été tué, ni même égratigné, par le ridicule.

    1. Didier Goux

      Si Steven Seagal est souvent dit bouddhiste désormais, si Gérard Depardieu est dit avoir un parcours spirituel différent, etc.,
      Ronald Reagan aurait été inspiré, entre autres, par Frédéric Bastiat croyant en DIeu, selon un article paru sur le site de Le Point : « Bastiat, l’homme qui inspira Ronald Reagan » / par Michel Leter) …

      Et voici ce qu’écrivait M. Bastiat sur la responsabilité ou « laissez faire ! », extrait :
      « (…) Comment veut-on que le monde se perfectionne, si ce n’est à mesure que chacun remplira mieux ses devoirs ? (…) »
      http://bastiat.org/fr/responsabilite.html

      Une théorie sur le perfectionnement du monde + une autre mais différente = deux représentations du progressisme (au moins deux).

      (Quant à la dernière phrase de son texte, grande question :
      « (..) La morale est la science de tout le monde, mais particulièrement des femmes, parce qu’elles font les mœurs… » … ?)

      1. … une autre mais différente …, c’est pour insister un peu lourdement sur le fait que « égalité » ne signifie pas toujours « identique », « indifférenciable ». Je suis être humain comme d’autres êtres humains (et aussi une femme).

  7. Si je comprends bien, Seagal est devenu une sorte de Benalla Poutino – Trumpien ( avec 40 ans de plus, toutefois ) !

  8. J’ai vu dans le widget tweeterien le nom « Эммануэля Макрона » hihi 😉
    En tout cas hier avec une copine on a vu au marché aux puces un t-shirt russe de la marque « macron ».
    Dans ce marigot affairiste, il n’y a plus ni nationalité ni profession ni cloison. Tout est dans le tout et inversement, comme dirait l’autre.

  9. D’après le wiki allemand S.S. se déclare lobbyiste des marchands d’armes russes.

    1. Seagal est considéré comme un harceleur ( et plus ) depuis, au moins, les années 1990 . Une actrice , dont le nom m’échappe, d’un film qu’il produisait, s’était écriée, suite à une rencontre professionnelle dans un cadre privé :  » Steven Seagal est un porc !  » .
      L’info du « Huff  » n’est pas un scoop !

  10. Et pendant ce temps, un de nos grands amis expulse l’ ambassadeur du Canada.
    Par grand ami, j ‘ entends un pays où on lapide, on fouette, on coupe les têtes, on enferme

  11. Il me semble qu’ un blogueur habite dans la région de Grenoble.
    Grenoble, ville calme et paisible où les gens vivent en harmonie.
    Bof, il y a bien quelques problèmes de coexistence pas pacifique, quelques couteaux aiment prendre l’ air, quelques morts, quelques viols, mais puisque les médias n’ en parlent pas…..silence.
    Même Jean-Yves Coquillat, le procureur de la République, a publiquement déclaré qu’il n’avait « jamais vu une ville aussi pourrie et gangrenée ».
    Grenoble,une ville française où il faisait bon vivre.

    1. Le trafic de drogue, puisque c’est de cela que parle Coquillat, c’est si peu une nouveauté au bord de l’Isère que même les flics – voir le commissaire Neyret – en ont croqué . Précisons que le marché local est tenu par les Corses et la Maffia Italienne, ce que tout Grenoblois sait depuis fort longtemps et que, tout comme à Marseille, Paris, bref, dans toutes les villes où la pègre est implantée, les règlements de comptes se font entre gens du milieu . Un petit plus pour la Corse et son gang de la Brise de mer qui, après le trafic des clopes américaines dans les années 1950, s’est recyclée dans celui de la drogue importée du Maroc .
      On remarquera que les pouvoirs publics s’inquiètent uniquement lorsqu’il y a dérapage . Le reste du temps, ces trafic faisant vivoter les quartiers défavorisés, on ferme les yeux, ça évite d’assumer la responsabilité politique du chômage de masse des laissés pour compte, sachant que tout le monde ne peut être employé au pôle de nanotechnologies et autres industries de pointes Grenobloises, sauf à pouvoir suivre un cycle d’études pointues qui est tout, sauf gratuit .

      1. « sauf à pouvoir suivre un cycle d’études pointues qui est tout, sauf gratuit . »

        Et qui demande, très accessoirement bien sûr, une certaine intelligence et une assez fort aptitude au travail suivi.

        1. Certes, mais on trouve des gens intelligents et bosseurs chez les fauchés, que ce manque de flouze bloque pour faire carrière, et des ramollos du bulbe pas très vaillants chez les friqués et qui réussisent par défaut de concurrence des premiers, pour les raisons précédemment exprimées !

  12. bon ben puisque le sujet Steven Seagal passe à la trappe et que chacun retourne à sa marotte habituelle et comme ça cause études et intelligence, une info toute fraîche :
    « Une école de médecine de Tokyo a modifié pendant plusieurs années les notes des concours d’admission de ses candidates afin de limiter le nombre de femmes parmi les élèves, a rapporté un journal japonais jeudi. »
    https://information.tv5monde.com/terriennes/japon-une-ecole-de-medecine-soupconnee-d-avoir-baisse-les-notes-des-femmes-au-concours-252999
    Ces mecs tellement intelligents et supérieurs qu’ils se voient obligés de tricher pour passer devant les femmes !

    1. @ M’dame Euterpe,

      Je vous signale que c’est le Japon qui a la plus grande espérance de vie au monde, pour les femmes comme pour les hommes ☺

    1. Vous voyez correctement, il n’y a aucun rapport !
      Il a juste posté ça pour se faire mousser et provoquer Euterpe, comme d’hab 😉

      ***

      1. Aucun rapport entre i’espérance de vie et la qualité du corps médical ?

        1. Diafoirus n’a jamais rien eu à voir avec la bonne santé nippone :
          http://www.doctissimo.fr/sante/sante-pour-tous/rester-en-bonne-sante/secrets-sante-japon

          Av’Arié n’est pas capable d’écrire un jour que peut-être, ouais, il y a des trucs dégueulasses que les hommes font uniquement pour garder les gros privilèges qu’ils se sont déjà appropriés dégueulassement au dépend des femmes et qu’ils en ont rien à foutre de la justice, de l’égalité, de la loyauté. C’est juste et essentiellement leur gueule qui compte.

    2. le toubib ramène tout à hauteur de son stéthoscope…

      Le Japon a des structures familiales du type Souche, système de transmission du père au fils ainé , patrilinéaire, vertical et inégalitaire. ce qui est puissant déterminant de leur attitudes vis à vis des femmes (pensons confort de leurs guerriers) et de leur sens de la discipline.

      A noter que l’Allemagne a aussi conservé l’empreinte de cette structure familiale souche patrilinéaire, qui a longtemps renvoyé les Allemande à faire la cuisine, des enfants et des calins.

      1. Sorry mais d’abord quelle Allemagne ? L’Allemagne de Bismark ? L’Allemagne de Weimar ? L’Allemagne nazie ? La RDA ? La RFA ? Il n’y a pas grand rapport entre toutes ces Allemagne.
        De plus en République Fédérale un mari peut abandonner son nom et prendre celui de sa femme (j’en connais qui l’ont fait) et donc les enfants prennent le nom de la mère également. Alors qu’au Japon (et en France) c’est IMPENSABLE.
        Alors gaffe aux rapprochements périlleux.

        1. Charles Michael (et Emmanuel Todd) parlent des effets des structures familiales très anciennes (à l’époque où l’Allemagne et les autres Etats-nations n’existaient pas) sur les sociétés actuelles.
          (Et aujourd’hui, en France, un enfant à le choix entre le nom de famille de son père, celui de sa mère, ou les 2)

        2. La tagadatactique du machiste franchouillard pour pas donner raison à une féministe :

          1 prétendre qu’une saloperie machiste est juste locale (« au Japon ca serait une TRADITION (lol) mais pas chez nous en France (oh nooonnn) »)

          2 que c’est pas mieux où habite la féministe (= donc qu’elle ferme sa gueule)

          Autrement dit => géographier le machisme comme le nuage nucléaire qui s’arrête à la frontière de la France et blâmer l’entourage immédiat de l’adversaire.

          Continuez, les clowns !

      2. Mais oui, j’ai aussi lu le bouquin d’Emmanuel Todd sur la permanence des egfets des structures familiales anciennes dans les sociétés modernes.

        1. et n’oublions la référence « intello » qui fait sérieux pour étayer les faux-fuyants.

          Ridicule.

          1. Quand on n’a rien compris à un commentaire, pourquoi s’enfoncer davantage en s’obstinant à vouloir avoir raison ?

        2. Elie,
          oui Emmanuel Todd a d’ailleurs aussi écrit, parmi beaucoup d’autres livres, « le mystère français » en collaboration avec un démographe.
          la France contrairement au Japon et à l’Allemagne (famille souche patrilinéaire et inégalitaire) est divisée en région patrilinéaires avec encore parfois des générations co-résidentes et un centre étendu linéaire et égalitaire.
          Linéaire veut dire que les enfants partent et fondent leur propre foyer.

          L’anthropologie et Todd insiste ladessus donne des exemple au contraire de région, et sociétés matrilinéaires.

          Enfin parmi les au moins 15 structures familiales étudiées il fau signaler les structures familiales patrilinéaire Mais égalitaires, là on trouve la Suéde et dans une certaine mesure la Russie.

          Mais rien ne vaut la lecture de ces gros bouquins.

          1. Pôôôôvres petits dominés par l’Allemagne qui ne peuvent pas parler du machisme universel parce qu’ya Euterpe ki habite en Allemagne ! C’est trop méchant parce que l’Allemagne écrabouille les gentils égalitaristes de mes deux ovaires : Arié et Charles Michael.
            C’est Emmanuel Todd qui le dit.
            Et ce que dit Emmanuel Todd ouhlala attention c’est sacré.

            Emmanuel Todd, le « féministe » des bitocrates.

            1. @ Euterpe

              Du ridicule des fanatiques d’une seule idée, incapables de sortir des limites temporelles du cadre dans lequel elles se sont enfermées.

              1. Du ridicule des couillosaures du néolithique qui se branlent le cerveau entre eux pour pas parler de leur saloperie de machisme.

                Comme dit Christiane Rochefort, il faut sortir les couteaux.

                Les Japonaises mal notées par des clodos malfaisants qui veulent être médecins alors que ce sont des nullards et maintenant les Argentins qui forcent les femmes à procréer dans un monde ultrasurpeuplé.

                Vos saloperies vous les emporterez pas au paradis, vous en faites pas, les minables.

          2. @ Charles Michael

            Et encore, tout dépend des régions de ce qu’on appelle aujourd’hui France, et qui n’existait pas à l’époque.

            1. Elie,

              C’est particulièrement vrai pour des régions périphériques comme l’Alsace, une partie du sud Ouest et la Bretagne- Vendée.
              La longue marche historique pour créer le Royaume de France dans ses frontières s’est aussi appuyé sur la création d’un peuple français.

              1. @ Charles Michael
                Oui, bien sûr.
                Et c’est parce qu’il n’existe pas un « peuple européen » que l’UE politique n’existe pas.

                1. alors qu’ils pouvaient pas se saquer, Charles et Elie une fois confrontés par moi au machisme, se comprennent, s’adorent, se frottent l’un à l’autre. Bientôt ils vont faire des petits ensemble.

                  1. Euterpe

                    Doucement les chevilles..

                    Arié ne peut discuter qu’avec LAURE CP, la seule qu’il apprécie ici et Alain Bobards qui est très poli en l’envoyant pété régulièrement.

                    Il ne reste plus que Charles et vous ici, il faut juste en déduire que Arié déteste moins Charles que vous sur un sujet très précis.

                    Quant au livre de Todd évoqué, il ne parle pas de féminité mais de l’histoire des systèmes familiaux, en Europe et dans le monde.

                    Le livre initial  » l’invention de l’Europe » est à lire pour comprendre nombre de divergences culturelles, économiques et idéologiques de la zone européenne.

                    Puis il a sorti plus récemment « l’origine des systèmes familiaux » tome I l’eurasie

                    le tome II.se fait attendre. (sauf relâche de l’attention de ma part)

                    1. oui, justement. Je parle du Japon et ils se garagarisent sur l’Allemagne parce que c’est moi qui ait évoqué le machisme japonais et eux ils embraient sur l’Allemagne et Todd. Pourquoi l’Allemagne ?
                      Parce qu’ils m’associent à l’Allemagne.
                      Mais apparemment il faut tout vous expliquer dans le détail.
                      Ils détournent le sujet pour me faire taire.
                      Rien à voir avec les chevilles.
                      La mégalomanie est une spécialité très majoritairement masculine.
                      Alors, merci de s’écraser sur la question.
                      Mais allez, dès qu’une femme l’ouvre, c’est elle la mégalo.
                      PTDR
                      Tiens, puisque vous vous donnez le droit de me corriger, voici mon dernier billet sur la mâlitude et ses délires de l’extrême :
                      https://lesaventuresdeuterpe.blogspot.com/2018/08/les-creatueurs.html

                      Lisez un peu de la femelle pour changer. Ca vous sortira de la couillerie généralisée.
                      Enfin, peut-être.
                      Qui sait ?

                    2. Mais, M’dame Euterpe, qui croyez-vous qui s’intéresse encore à votre radotage obsessionnel et monomaniaque, dont le seul intérêt est de prouver que le gâtisme n’est pas une question d’âge ?
                      D’autre part, vos commentaires montrant que, pour vous, débattre n’est qu’une question de sympathies ou d’antipathies personnelles et non d’échanges d’arguments montre que votre gâtisme n’est pas incompatible avec votre infantilisme.

  13. Les (le) sujets ? sans risque d’erreur, ..se suivent, et (hélas) se ressemblent. Je pensais (#Oksana syndrome) à croqueur, gavage, dérapage.. toute saison ! tel le sexe et positions.
    L’homme: l’happy mammifère !
    Le Japon la plus grande ? j’m’en doutais.

    Elie suggère (exige?) « peut-on revenir à la politique » libre interprétation, ou: comment y échappe t-on ?
    Plutôt taquiner, tant j’oublie (alala) de contrarier, obliger, vilipender.. surtout dans la communauté où je navigue; certes, rien n’empêche ! puisqu’il est very probable que « élever le cochon » (expression) soit un exercice solitaire, sinon négligé.
    Surtout dans le passé, ..le présent ? dépend si l’on estime qu’on « choisit ses amis »; moi ? parfois.

    Vite fait et par ex., Steven S, et tant d’autres: on croit connaitre les gens, pis non; ni surprend.
    Perso, Donald un crétin; pas dit pas mon vote ! sauf si JC Van Damme (quel spirit ! plus 2 bouquins)
    Certes culture ou affiliée (intelligence etc.) nullement nécessaire pour diriger Etat ou Monde; éprouvés.
    Sarah Palin eût été top ! ignorer où-quoi-comment l’Afrique a sont lot d’avantages (!)
    par contre l’Histoire me parait importante.
    Qu’importe mon avis; tant mieux. Opinion, jugement.. n’altère pas la jamais facultative subjectivité.

    Même famille, origine, disons cause: USA,
    alors évoquer Alex Jones, « spécialiste » conspirationniste, poto du complot, donc du maître idiot (loue sa « réputation extraordinaire ! » et le remercie: Hillary scotchée, éliminée)
    aussi son Empire, Et de théories, ..panel rigolo, enfin question de point de vue (Alt Right aide)
    Bien sûr son fond de commerce, dans un pays où rien ne se perd (« ..rien ne se crée, tout se transforme », Lavoisier, court CV : intello frouze, guillotiné) mais où tout se gaspille, ou se pille.
    Ne vous y trompez pas (!) sous l’coude, ‘ti stock d’actions America, +4,5 % (pourquoi inquiéter Didier)
    Alex, ..radié de moulti réseaux (Facebook etc.)
    ou no-tweet guerre déclarée à l’opinion conservatrice.
    Est-elle happy.
    Bref (1) La liberté d’expression, ..amendement #1 de la Constitution, -pas touche! mais le lanceur d’alerte, est-il appelé, sans le profit de la même vitesse ? (mon avis)
    Bref (2) si-le genre pile et face, noir et blanc, peut-être un merci Alex, (et) aux pls actions judiciaires pour diffamation (vous trouverez) alors, peut-être, redéfinir la Constitution (à suivre, ni pressé)

    Option: Alex fait un appel aux dons; en ligne.
    ..et ainsi de suite, sans fin, avec ou sans rire,
    – qui n’a pas son garde du corps ?
    sacré Alexandre fils-de, sacré pub; fini Pôle emploi,
    – qui n’a pas demandé de tunes ?
    sauf Harvey W, ..cool, vas’y courre mon gars,

    Arabie S ? in process, ..Haifaa Al-Mansour filme ! le cinéma inexistant dans sa jeunesse (interdit)
    Canada ? où sont passés les 600 000 bébés.. issus, débouchés de mauvaises mères (what else) michetonnés par l’imperméable, ou cache poussière, Eglise et son gang de nones armées.
    Parions que certains sont de bons musulmans.
    No burka en Suisse ? (Tessin; ensuite votation) l’hooligan footeux en subit l’effet et les frais !
    Le burkini ? le bikini salafiste (j’exagère ? pas dit string) pas vu, ni l’année dernière (!?)
    alors tout va bien (faillis investir dans ce maillot de bain)

    Les sources ? ..âneries ? paradoxes ? provocs ? baffes ? planques ? les magasins ou les capitaux, les économies ou les trusts, les métiers, les chats, les nationalités, alors les cumuls,
    ..sont -quasi tous- politiques,

    – « L’addition svp » !

    1. Bonjour ti suisse

      En gaspillant (la notion de « gaspillage » est-elle subjective ?) et en pillant, des « entités » utilisent ce qui existe, cela ne réfute pas l’hypothèse plus globale et scientifique de M. Lavoisier (ou d’Anaxagore), à mon avis. Ce Monsieur était-il une entité vivante trop peu paranoïaque ?

      https://www.lemonde.fr/idees/article/2016/12/03/seuls-les-paranoiaques-survivront_5042704_3232.html

      Car dans une présentation du livre d’Andrew Grove je lis
      « (…) Andrew Grove livre ici ses secrets de manager, sous un titre choc qui résume bien le moteur de sa réussite et de celle d’Intel : face aux concurrents, aux consommateurs et aux progrès technologiques, son conseil est de rester à l’affût du moindre changement sous peine de  » rater le virage « . (…) » (Livre : Only the Paranoid Survive / How to Exploit the Crisis Points That Challenge Every Company and Career – Andrew Grove)

      La réussite est-elle un sentiment, comme le bonheur, etc., voire comme la paranoïa ?

      Quelqu’un peut confondre changement observé et progrès avec ce sens de « mieux » ou « régression » avec le sens inverse, ce n’est pas souvent mon cas, j’estime que c’est seulement une évolution observée la plupart du temps. Tout change ou se transforme en permanence dans notre Univers (hypothèse). Quand nous naissons ou mourrons, nous restons dans l’Univers (changement d’états – mais hypothèse à nouveau car l’observation dépend de notre conscience).

      1. Bonjour Laure, ..la réussite, je dirais et pour faire court qu’elle est relative à la domination; elle peut être personnelle (sphère privée, familiale) professionnelle, étatique etc.
        Elle autorise le mensonge, la mauvaise foi, la contradiction, justification.. enfin toutes sortes d’abus.
        Ou produit par l’image: celui qui a et tient le manche n’est pas emmerdé. La pression, c’est lui. Et le même comprime, compresse à volonté, son bon plaisir. Le citron naka bien se tenir (advienne que pourra)
        Les clichés, ni caricatures, sont sans fin !

        (ensuite) le sentiment, espérons qu’il soit bienveillant ! lui obéit, ou plutôt ordonne un programme, la gestion propre à chaque individu. Je le compare volontiers (le sentiment) à une ‘énergie’.
        Que l’on jugera (pourquoi pas) en fonction bien sûr de la sienne, et pour simplifier de positive ou négative.
        Quand on sait tout ce que l’on peut faire avec un 1 et un 0, je te laisse imaginer, ..en fait il suffit de regarder autour de nous, les milliards de « possibilités ».
        Ah non, on ne s’ennuie pas !
        Allez, une ‘tite pensée pour Robinson Crusoé (nân pas toi Vendredi, t’as le ménage -entre autres- à faire)

        1. la domination dite spirituelle (j’oubliais; et tant d’autres) a elle aussi un sacré nombre d’heures de vol ! (j’ai dit vole ?)

          1. ti suisse

            Tu n’as pas dit « vole » … :-))
            C’est toute la question de l’argument d’autorité ou celle de l’autorité incarnée et reconnue voire subie, et aussi celle des disciples ou des « followers », etc. ?
            En prenant le cas de l’émancipation par autrui, et non pas celui du désir d’émancipation par soi-même (s’émanciper), une définition :
            « (…) Par extension, dans le langage courant, émanciper signifie affranchir d’une autorité, d’une domination, d’une tutelle, d’une servitude, d’une aliénation, d’une entrave, d’une contrainte morale ou intellectuelle, d’un préjugé… (…) »
            http://www.toupie.org/Dictionnaire/Emancipation.htm

            Dans un cours, le professeur de philosophie n’est pas contraint de vouloir libérer ou émanciper l’élève. Il peut simplement vouloir lui transmettre des arguments ou des présupposés voire des pré-jugés (de telles ou telles « cultures » …), etc., lui enseigner l’art de douter (si l’élève n’avait pas déjà cette prédisposition en lui-même …?), etc..

            Une note en bas de page d’un texte sur l’argument d’autorité :
            « (…) [3] Le professeur qui veut « libérer » les élèves, même avec toute la bonne volonté du monde qu’on peut lui prêter, produit l’inégalité en la présupposant, c’est-à-dire qu’il réalise l’aliénation (au double sens du terme : en la croyant réellement présente chez l’autre, c’est lui qui la rend réelle). C’est donc la démarche d’émancipation, en tant qu’elle est unilatérale (« tu as besoin d’aide et je vais t’aider, moi qui suis plus intelligent que toi »), qui est l’aliénation même. (…) »
            http://www.implications-philosophiques.org/actualite/une/que-faire-de-largument-dautorite-dans-le-cours-de-philosophie/

  14.  » Steven Seagal, ambassadeur de la culture  »

    Finalement ça se tient, c’est moderne. Nous avons bien Benalla représentant au plus haut niveau de la culture du Marron dans la gueule et de la Castagner à coups de lattes dans le bide…

    Mais là, personne n’a ri.

    La beigne et le blanchiment de braquage d’argent public , les deux mamelles de la France… ?

  15. Meurtre d’Adrien Perez : le grand silence des bien-pensants

    Éric Piolle, le maire « rouge-vert » de Grenoble, n’a pas eu un mot pour Adrien

    Pour Grenoble je parlais de ça. Evidemment il faut faire 2 copier/ coller.
    Je ne vois pas beaucoup de mafia corse
    Mais peut être que les médias ne peuvent pas en parler, sinon,adieeu les subventions

    1.  » Je ne vois pas beaucoup de mafia Corse  »
      Et pourtant, je te garantie qu’elle existe bel et bien à Grenoble !

  16. C’ est la mafia corse qui assassine les jeunes à coups de couteau, qui fout le bo… dans la ville…
    Même devant les évidences tu détournes le regard.

    1. Avant de raconter les âneries que tu vois sur des sites à la gomme, va vivre dans cette ville . Tu verras que tu peux te balader tard le soir sans te faire agresser .
      Le meurtre de ce jeune, il aurait pu avoir lieu dans n’importe quelle grande ville de France, malheureusement . Et des assassins, on en trouve dans toutes les classes de la société, y compris chez ceux qui prétendent être au dessus de ça . A ce propos, il est plutôt réjouissant d’entendre le maire L.R; de Meylan, commune chic limitrophe de Grenoble, réclamer une police de proximité, police que Sarkozy, L.R. bon teint, avait supprimer, au prétexte que c’était Chevènement, sous le gouvernement Jospin, qui l’avait instituée . Cette police fonctionnait plutôt bien et contrait assez efficacement les dealers des cités . .
      Et dire que ces mecs qui gouvernent seraient  » l’élite de la Nation  » !

  17. L’escroc Marron et sa collectionneuse d’infractions et de casseroles Pénicaud ont passé à la trappe le dispositif qui aurait permis aux démissionnaires de bénéficier de l’allocation chômage…
    C’était bizarre d’un point de vue budgétaire mais il est à remarquer que fidèles à leurs méthodes de crapules, les enfoirés d’en marche ont encore cédé à leur côté perfide..

    Vive la réprivé bananière ….

  18. « C’est reparti pour nous faire peur avec l’extrême-droite. Lors des élections européennes de 2019 (…) la peur de l’extrême-droite, s’il ne faut pas la minorer, n’est pas encore d’actualité. L’actualité c’est la régression sociale, la perte d’acquis, le toujours plus aux riches et c’est cette politique-là qui favorise la montée du racisme et du populisme.
    Combattre Macron, c’est combattre par voie de conséquence l’extrême-droite. »
    http://www.socialisme-libertaire.fr/2018/08/c-est-reparti-pour-nous-faire-peur-avec-l-extreme-droite.html

    1. En attendant l extrême droite est le cache misère bien pratique pour masquer une politique d’austérité qui soit disant sauve notre système…. Alors que ce système se transforme d’injustice en i justice..ne protégeant que ceux qui ne risquent rien !

  19. Réponse à Euterpe

     » Alors, merci de s’écraser sur la question. »
    Si j’ai bien traduit en langue Stanislas, c’est ferme ta gueule

    « Mais allez, dès qu’une femme l’ouvre, c’est elle la mégalo… » .
    Et si je traduis le morceau qui suit et que j’assemble , c’est ferme ta gueule c’est seule moi qui cause sans aucune prétention.

    Avant de fermer ma gueule, je tiens à préciser que si vous allez jusqu’à penser, en ma présence que Dieu est une femme, m’en fous.
    D’une part je ne suis pas croyant, mais allez, même en admettant que je serais envahi par un départ de commencement de lueur extra terrestre, la pensée que Dieu puisse être une femme ne me perturberait en aucun cas..

    C’est dire l’intensité et la violence de mon inertie sur votre sujet favori.

    ……………..Et même si on arrache les lignes d’Emmanuel Todd concernant l’Allemagne et le Japon, il reste encore un nombre de pages conséquentes à lire sur un tas d’autres pays…

    1. à Stanislas : je parlais de s’écraser sur la question de la MÉGALOMANIE (avec des majuscules). Mais sortez bien les mots de leur contexte, voyons. Insultez et puis réinsultez quand on répond. La tagadatactique des bitocrates est tellement toujours la même !

      ET puis la sempiternelle binarité du couillocrate. Si je dis que Dieu n’est pas un humain de sexe mâle alors pour l’humain de sexe mâle qui est très couille, comme on ne le sait toujours pas, c’est donc un humain de sexe femelle !

      Logo.

      Vous êtes tellement pitoyable avec votre clone Av’Arié. Allez faire les clowns sur la Lune avec Goux, vous y serez plus tranquille entre vous pour vous branler sur les théories à la mords-moi de l’ami Todd.

      1. M’dame Euterpe à une sérieuse tendance à envoyer sur la lune tous ses contradicteurs : Stanislas, Laure CP, Goux, Charles, moi..et
        même Todd, dont elle n’a pas lu une ligne.
        Peut-être que, quand elle sera seule sur Terre, aura-t-elle enfin le dernier mot ?

    2. @ Stanislas
      Pourquoi ces longues digressions sur le sexe de Dieu, qui est une création des humains ? Il n’y a d’ailleurs pas que le sexe : pour les Noirs, Dieu est noir, etc…

      1. Mais mon pauvre Arié, si vous êtiez un tant soit peu cultivé et me lisiez un tout petit plus attentivement vous sauriez que dans la très courte histoire de l’humanité qui est d’ailleurs déjà finie du fait de la couillerie masculine, les monothéisme à Dieu mâle, noir ou blanc, sont très récents.
        Avant, les croyances étaient un peu plus rationnelles en terme de compréhension de sa vraie place dans l’écosystème : https://lesaventuresdeuterpe.blogspot.com/2018/07/comment-ils-se-prennent-pour-ce-quils.html

        Oui, je sais que vous préférez aller polluer Mars avec Elon Musk. Sur la Lune il vous est impossible de développer vos capacités de nuisance. Il n’y a pas de vie.

        1. M’dame Euterpe

          Il est curieux de voir à quel point, chez vous, les vitupérations tiennent lieu de raisonnements.

      2. Arié

         » Pourquoi ces longues digressions sur le sexe de Dieu,……. »

        Je ne sais pas. Un instant j’ai voulu évoquer le père Noël, et puis je me suis dit que ça n’arrangerait rien entre Euterpe et moi, alors pour resserrer les liens, j’ai tenté l’hypothèse que dieu soit une femme.

        L’idée aurait pu lui plaire, mais misère et peau de banane, ça a foiré…

        Je ne sais plus comment faire pour qu’on soit copain.. tant pis..

        1. « L’idée aurait pu lui plaire »… pfff ! Ce pauvre Stanislas se comporte exactement comme un de ces suprémacistes blancs qui tentent d’amadouer un.e indigène avec des bijoux de pacotille et s’étonne ensuite d’être perçu avec le plus grand mépris.

          1.  » avec des bijoux de pacotille….

            Les miens sont de famille chère madame, il ne me souvient pas vous avoir invité à juger de leur qualité…vous êtes dans la fèque niouse

            Quant à votre mépris, je me le met sur l’oreille et je le fumerai demain…

            1. Vos affiquets en toc, bouffez-les. Toujours tout ramener au sexe.
              Sexualiser toute conversation, c’est le système du suprémaciste blanc masculiniste.Et vous n’êtes rien d’autre.
              Vos bijoux (arf) de famille. Oui, la famille c’est bien une invention patriarcale et vous êtes fier d’exploiter les femmes à votre profit.

              « La force de travail doit être reproduite : nourrie, lavée, hébergée, reposée, psychologiquement équilibrée et préparée, saine, en forme, dans les générations successives. Cela ne se produit pas tout seul, automatiquement. C’est le travail gratuit des femmes à l’intérieur de la famille qui garantit cela. Dans ce sens on parle de l’exploitation du travail de reproduction des femmes par le système capitaliste. Si tous ces services devaient être payés par les travailleurs, les capitalistes devraient leur payer le double de leur salaire actuel »

              http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article26039

              Ah oui vous allez me dire « y a des femmes qui travaillent » mais c’est une illusion d’optique:

              « Les femmes sont utilisées comme armée industrielle de réserve (Marx) dans l’économie capitaliste – insérées dans les périodes d’expansion économique mais expulsées en période de récession ou de crise .

              Cette pratique est justifiée par l’idée/l’idéologie que c’est l’homme qui pourvoit fondamentalement aux besoins de la cellule familiale et que la place naturelle et principale de la femmes se situe dans la famille en tant que femme au foyer.

              Les femmes sont utilisées en opposition à la force de travail masculine pour affaiblir la classe en la divisant. Ceci joue également dans d’autres sections « mineures », « périphériques » de la classe ouvrière comme les immigréEs.

              Attention, il s’agit d’une insertion partielle, temporaire et inégale dans le monde du travail qui est caractérisée par une ségrégation horizontale et verticale. Les femmes se situent dans les couches et fonctions les moins payées, subordonnées (pas dirigeantes), dans les secteurs « féminins » des services, de la reproduction sociale (moins valorisés) qui sont dans le prolongement des fonctions « naturelles » de soins que les femmes exercent au sein de la famille : éducation, nettoyage, restauration, accueil, santé,…

              C’est-à-dire que les femmes travaillent à des salaires plus bas, dans des conditions de travail plus précaires à cause de la combinaison du travail pour le marché avec les tâches de reproduction familiale. Ceci a comme conséquence, des carrières interrompues, du temps partiel (imposé),et … des retraites de misère.

              En gros les femmes se retrouvent dans une indépendance économique partielle par rapport aux hommes ».

              1.  » et vous êtes fier d’exploiter les femmes à votre profit….

                Si je devais répondre à vos critères économiques de ma relation aux femmes, je dois avouer publiquement, et en exclusivité sur le blog de Juan, qu’elle m’ont plus coûté que rapporté…(les machos vont se foutre de ma gueule, je suis cuit)..

                Reste ma mère, qui m’a torché,nourri et m’a élevé selon les meilleurs canons de l’amour d’autrui, de la générosité, du don de soi. C’est le seul cas d’exploitation de la femme, à l’insu de son plein gré, que je puisse avoir sur la conscience.

                1. Qu’est-ce que ne vous convient pas ? Elles nous ont pas taillé de pipes assez souvent ? Pas fait les petits plats de maman exactement comme elle ? Pas nettoyé vos slips avec votre adoucissant préféré ? Pas fait le lit tous les jours ? Pas assez fait de passes (pour vous rapporter des thunes) ? J’espère que vous avez consigné dans un carnet les dépenses et les recettes que vous ont occasionné votre personnel féminin !
                  C’est exactement la vision mascu des femmes : elles doivent RAPPORTER.
                  Comme un.e chien.ne.

                  1. Euterpe

                    Aaaaaaaaaaaaaaah oui, votre liste est à peu près complète.. on dirait que vous avez fait ça toute votre vie…..

                    Bon je vous laisse, merci pour ces bons moments de détente…

                2. Stanislas

                  toute personne, femme ou homme, qui ferait cela contre rémunération pour chaque enfant (nuit et jour quand elle ou il est bébé) « coûterait » de l’argent à son employeur ? Et c’est sans parler du ramassage de vêtements sales, du lavage, du repassage,du rangement ou du ménage en général, de la cuisine, des courses, du soin de parents âgés et malades, etc.. pour celles-et-ceux qui ne voudraient pas s’occuper de « cela » (pour elles ou eux en personnes, et aussi pour leur progéniture :-)).

                  « (…) Ceci est aussi un paradoxe supposé être connu mais qui semble avoir été oublié : si vous recourez à une personne que vous payez pour faire vos repas et laver votre linge et épousez ladite personne, vous ferez diminuer le PIB …
                  Il ne s’agit pas ici de dire que l’ensemble de la hausse du PIB, à l’échelle de la France ou à celle du monde, est un simple artefact statistique. (…) »
                  Extrait de :
                  La Démondialisation par Jacques Sapir

                  1. LAURE CP

                    Aujourd’hui quoi que nous fassions, nous coûtons. Il n’est pas loin le jour où Marron et sa bande d’escrocs vont faire payer l’air respiré..; vous verrez…..!!

                    1. Allez hop sortons habilement le sujet de la problématique patriarcale.

                      Les bijoux de famille de Stanilas ont un slip blindé qui s’appelle Laure CP laquelle se dépêche toujours d’aller sur internet (ah non pardon… dans sa mémoire de grande intellectuelle très douée lol) chercher des citations de MECS bien famés ces temps-ci (et aussi parfois de femmes à condition de les sortir de leur contexte ou d’inventer leurs citations (cf. l’affaire « Hypathie »)) dans lesquelles il y a toujours le groupe de mots : « TOUTE PERSONNE, FEMMES OU HOMMES » qui telle la fée « on-a-déjà-l’égalité » DÉBITOCRATISE illico le débat.

                      La parfaite bodyguard du bitocrate moyen.

                      Et les gros stanis-lâches se dépêchent de se planquer tels de cacochymes poussins grisonnants sous la petite poule permanentée Laure PC (Petite Cloche ?) toute ravie de son succès auprès des no-n’hommes dont elle est fan jusqu’au trognon.

                    2. Stanislas

                      Escrocs ? Je n’en sais rien à mon niveau, et ne pourrai rien prouver ni dans un sens ni dans un autre.

                      En ne disant pas cela pour vous en particulier, car vous me semblez faire une réelle recherche dans le domaine économique, d’après ma compréhension de vos commentaires : je n’apprécie pas les injures, ni les attaques sur les personnes, ni les procès d’intention, en général.

                      Et puisque j’ai lu intégralement ce livre de Schopenhauer, L’Art d’avoir toujours raison, mais sans chercher à avoir toujours raison pour ma part, je me permets encore plus d’en citer un extrait :

                      « (…) On peut laisser le reste parler autant qu’ils veulent car « desipere est juris gentium », et il faut se souvenir de ce que disait Voltaire : « la paix vaut encore mieux que la vérité », et de ce proverbe arabe : « Sur l’arbre du silence pendent les fruits de la paix. » (…) »

                      « Desipere est juris gentium » est souvent traduit par « Extravaguer est un droit des gens. »

                      Combien de Français en arrivent-ils à garder le silence public à force de lire voire de subire par médias interposés des polémiques creuses ou des attaques sur les personnalités (ou même sur les Français) dans les médias ?
                      C’est ce à quoi je pense de plus en plus, à mon tour.

                      Bonne fin de journée, Stanislas

  20. Et si, en réalité, ce qui était en train de se passer, c’était que l’humanité faisait le choix de détruire la planète, et de se détruire elle-même à terme, pour profiter des plaisirs et des innovations de la croissance, plutôt que de suivre une voie écolo-hygièno-décroissante un peu tristounette ? Tout comme des individus choisissent des vies aventureuses plutôt que des vies bourgeoises à l’abri de tout risque…Ne vaut-il pas mieux être Jack London ou Alexandra David-Niel que Monsieur Prud’homme ?

    Peut-être que la spécificité de l’humanité (qui disparaîtra bien un jour de toutes façons, on voit mal pourquoi cette espèce animale ferait exception) , et ce qui la distingue des autres animaux, c’était sa nature prométhéenne ?

    1. « pour profiter des plaisirs et des innovations de la croissance ».
      Faut être débile pour être incapable d’apprécier ce qui est vivant et préférer « profiter » du robot qui plie le linge à votre place pendant que l’air devient irrespirable, les oiseaux et les poissons meurent et qu’il faut polliniser les quelques arbres qui restent avec des drones.
      Votre enthousiasme pour les objets morts relève de la psychiatrie.
      Si vous n’êtes pas capable d’apprécier nos cousin.e.s les autres êtres vivants, crevez donc. Mais il se trouve que ce n’est pas « l’humanité » qui souhaite cela. Seulement quelques Trump et graves aliénés comme vous.

      1. J’espère que vous avez expliqué cette merveilleuse couillerie à vos arrières-petits-enfants à savoir qu’ils n’auront malheureusement pas beaucoup de temps pour apprécier les « joies » de la croâssance illlimitée dans un monde limitée mais tel est le bon plaisir d’arrière-papi. Il souhaite à sa descendance de périr jeune et asphyxiée dans l’abondance de gadgets inutiles, polluants, bruyants et très morts.

        1. Et le verbe « vociférer » fait référence à des sons. Or vous ne connaissez pas le son de ma voix.
          C’est comme Goux le gros nase qui me décrit toujours comme hideuse alors que contrairement à lui qui sème les photos de son corps repoussant partout, je ne divulgue rien de tel et donc il ne connaît absolument pas mon apparence.

      2. Il me semble que vous avez un ordinateur ? « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » ☺…

    2. « L’écologie hygiénio décroissante tristounette …. »
      Ce qui est tristounet c’est la pollution qui nous étouffe..la  » bouffe » qui nous empoisonne…l’hyper betonisation qui fait disparaître la nature et provoque des désastres ( inondation etc..) …ce qui est tristounet c’est de ne pas voir que la croissance ne favorise pas le progrès …qu’on nous parle écologie alors qu’on n’en meme pas encore vu un minimum de commencement …
      ce qui est tristounet c’est qu’on nous fait croire que les voitures électriques sont ecolo …ce qui est tristounet c’est que la condition animale ne soit pas prise en compte …ce qui est tristounet c’est qu’on ne parle que de la pollution des voitures et qu’on n’évoque jamais celles des avions, des méga bateaux de croisière etc…
      Ca fait tout de même tellement de projets à mener , d’emploi à creer que ce n’est pas tristounet du tout ni décroissant ..il suffit de le vouloir et de voir que ce changement est sûrement la seule alternative aux politiques libérales sans âme …

      1. exactement. Mais Arié est apparemment incapable d’apprécier le chant d’un oiseau, le ronronnement d’un chat, le parfum d’une fleur, le bzzz des abeilles qui butinent, l’eau claire avec des poissons heureux dedans, etc.. Il aime, que dis-je, il adore les objets morts, qu’est ce que vous voulez. C’est sa religion.

        1. M’dame Euterpe

          C’est -de très loin – le commentaire le plus idiot publié sur ce blog.
          (PS- J’ai 4 chats)

      2. Sylvie,

        Et avec toutes ces horreurs, nous sommes passés, en un siècle et demi, (depuis les débuts de l’industrialisation ) d’un peu plus de 1 milliard d’humains à 7,5 milliards, sans parler de la hausse de l’espérance de vie. .
        Ne voyez -vous donc pas ce qui cloche, dans votre raisonnement ? Ne savez -vous donc pas que la généralisation de l’eau non polluée, des frigidaires qui ont fait presque disparaître le cancer de l’estomac, etc., ne remontent en France qu’au XX ème siècle, et sont le fruit de l’industrialisation ?

          1. Essayez donc de trouver, chez le marchand, un réfrigérateur de marque Frigidaire : vous nous raconterez…

            Sinon, personne ne vous adit que frigidaire était devenu un nom commun ? Non, parce que, sinon, si on veut jouer les puristes à la mords-moi le nœud (pardon, Madame Mime !), la prochaine fois que vous parlez de jeter quelque chose à la poubelle, je vous arrêterai d’un ton péremptoire : « Non, Mossieur ! Poubelle n’est pas un récipient à ordure c’est un préfet ! » Pareil pour le caddie du supermarché, la fermeture éclair, etc.

            1. Frigidaire est une filiale d’Electrolux . Mais encore faut-il lever le nez de temps en temps .
              Pour votre gouverne, je me suis servi d’une réplique d’un prof – il y a longtemps, je vous l’accorde – à un élève qui avait parlé du frigidaire de la maison .
              Non Mossieurs, je n’ai pas jeter une ordure à la poubelle mais dans la caisse d’équevilles ( comme on dit à Lyon ) !
              Voyez, on peut s’amuser avec la langue française : elle ne sert pas qu’à étaler sa – supposée – science !

        1. Et vous Elie…ne voyez vous pas ce qui cloche dans votre raisonnement …il y a le progrès et ses effets secondaires et quand les seconds annulent ou dégradent les effets du premier…il est temps de se poser des questions pour améliorer les choses …il y a une marge de manœuvre entre le tout ou rien…pourquoi parler décroissance quand il’s’agit simplement de rendre la croissance vertueuse et d’imaginer une manière de gérer nos déchets sans détruire notre planète !

          1. La croissance « vertueuse » cela n’existe pas. La croissance consiste à fabriquer de plus en plus d’objets morts avec du vivant. C’est à dire tuer, tuer et encore tuer.

            1. C’est vrai que la croissance s’accompagne toujours d’exploitation…tout est bon pour faire du profit …et le progrès petit à petit ne profite qu’aux nantis …alors comment faire ?

              1. La croissance est une idéologie mortifère. Personne n’a besoin de TOUJOURS PLUS. C’est plus qu’une idéologie c’est une religion pratiquée partout et présentée comme évidente. Qui n’y croit pas est considéré.e comme fou/folle comme au moyen-âge quand l’idéologie de croissance s’appuyait sur le catholicisme. L’athée était aussi considéré.e comme dément.e + finissait sur le bûcher. Aujourd’hui l’idéologie de croissance ne s’appuie plus sur la religion (« croissez et multipliez »), elle ne s’appuie plus que sur elle-même.

            2. @M’dame Euterpe
              Par exemple, la procréation médicalement assistée, une grande partie de la médecine comme les transplantations d’organes, etc., ça consiste à « fabriquer du mort à partir du vivant « ?
              On regarde avec intérêt jusqu’où pourra aller votre bêtise. ..

        2. M’sieur Arié est content qu’on soit 7,5 milliards de couillards sur la Terre ! Si ca se trouve il rêve qu’on soit 40 milliards ! Ne laissant plus aucune place aux autres espèces et, évidemment à la végétation. Ne comprenant toujours pas que sans verdure elle est foutue. Et au prix de féminicides sans fin, de fillettes mariées précocement et assignées à la procréation forcée par des viols répétés, maintien d’un contingent artificiel de bitocrates agressifs par avortements forcés de foetus féminins, meurtres de bébés filles, surpopulation au prix de mortes en série de femmes obligées d’avorter clandestinement après avoir été obligées de niquer pour ne pas être jetées à la rue sans pain. Celles qui n’avortent pas multipliant les naissances voulues par ces messieurs plutôt que de risquer leur peau mais finalement mourrant en couche.
          Ces fils surnuméraires envoyés dans des barques de fortune pour travailler en Europe afin d’aider des familles pillées par ces mêmes Européen.ne.s qui vampirisent (avec les Américain.e.s et les Chinois.e.s) le reste du monde.
          Quelle magnifique « humanité » !
          Ce n’est pas une humanité, c’est de la bitocratie et elle est très moche, hideuse, mortifère et minable comme vous-même qui en faites inlassablement la louange.

    3. Elie Arié

      Prométhée est un peu en relation ou en compétition avec Zeus, un Dieu, n’est-ce pas ? Quant à la forte probabilité de la disparition d’êtres vivants, celle-ci passerait-elle plutôt par une éruption d’un supervolcan terrestre, par le « comportement » du soleil, ou par une « rencontre » entre un énorme astéroïde et notre planète ? Certains êtres humains verraient-ils dans ces phénomènes une sanction de «la  Nature » contre des êtres humains « prométhéens » ?

      N’étant pourtant pas matérialiste marxiste (philosophie), je peux lire ce texte évoquant certaines idées de M. Morin, par exemple :
      « (…) Remplacer la croissance par de l’amour, cela ne remplira pas le ventre des millions d’enfants qui meurent de faim dans le monde chaque année, mais cela permettra au moins, selon Morin, de « poétiser leur vie ». Ou leur mort, en l’occurrence. (…) »

      http://www.union-communiste.org/fr/2009-07/la-decroissance-un-point-de-vue-parfaitement-reactionnaire-2849

            1. Pour Laure CP heureusement que les couillosaures sont là pour nous sauver de la méchante nature.
              On dirait du Elie Arié.

        1. oh comme c’est mignon les démographes patriarcaux croissancistes qui relativisent la surpopulation et ses nuisances : océan de plastique, zones mortes, accidents nucléaires irréparables, mort.e.s de malnutrition en masse du.e.s à la spéculation sur les matières premières par des multimilliardaires malades du fric, massacres des espèces et déforestation systématique pour la couille-sommation autant effreinée qu’inutile, politiques débridées de natalité pour fabriquer des couilles-sommateurices par milliards pour des produits inutiles+cancérogènes et fabrication artificielle d’animaux surnuméraires (durée de vie trois mois) avant d’être couille-sommés par des obèses, fabrication artificielle de garcons comme chair à canons pour la couille-sommation d’armes-joujous de bijoux de famille et j’en passe !
          Mais oui, tout va bien et la Terre reste plate, comme d’habitude.

        2. @ Laure CP

          Mais Malthus avait raison. ..à son époque.
          Simplement, il ignorait la notion de gains de productivité : de son temps, la France comptait environ 20 millions d’habitants, dont 80 % d’agriculteurs et éleveurs, ce qui ne les mettait pourtant pas à l’abri de famines les mauvaises années; aujourd’hui, une population de 66 millions d’habitants, dont seulement 6% d’agriculteurs et éleveurs, qui non seulement rendent toute famine impossible, mais en font le 2ème exportateur européen agricole après l’ Allemagne.

      1. Laure CP qui nous donne le point de vue d’une idéologie productiviste (le communisme) sur un courant de pensée anti-productiviste (la décroissance) = les réacs qui parlent de réaction ! hahaha ! Trop lol ! Vous êtes vraiment une pitre, vous aussi.

        1. M’dame Euterpe
          « Quand on ne voit que des fous autour de soi, c’est qu’il est grand temps d’aller consulter un psychiatre  »
          George Bernard Shaw

          1. Manque de bol il y a PLEIN de décroissancistes. Je parlais de fous AU POUVOIR mais votre subtilitude aidant vous n’avez de nouveau pas compris le sujet.

      2. @ Laure CP

        Je ne parlais pas de la disparition des êtres vivants, juste de la disparition d’un groupe d »animaux, l’espèce humaine.

        1. @ Elie Arié

          Oui, j’avais cru comprendre, et je parlais de la disparition possible d’êtres vivants (de l’espèce humaine en particulier), pas des êtres vivants. Car les organismes dits les plus simples, comme certaines bactéries, survivent à des conditions extrêmes, par rapport aux organismes plus complexes, parait-il, mais je ne sais pas si c’est une légende ou non. Quant au raisonnement « malthusien », il était réputé correct à l’époque, vous me le confirmez.
          A bientôt, peut-être

          1. … survivent plus facilement à des conditions extrêmes …
            pour que ce soit un peu plus clair.

  21. Néanmoins, au moins une correction de mon commentaire de ce jour à 14:51 en réponse à Stanislas

    Subir ne prend pas de « e » :-))

  22. J’ai l’impression que vous devenez tous complètement maboules, ici. L’effet Mime, sans doute : la vaginodémence (ou vulvofolie), c’est vachement contagieux quand ça s’y met.

    1. Je suis le dernier à faire l’effort charitable de lui répondre de temps en temps.

      1. Pour nuire à autrui vous ne vous privez de répondre à personne, Alié. Faites pas semblant.

    2. Vous y pensez, Goux, à la vaginodémence de votre môman qui a craché une chose aussi putride que vous et à la vulvofolie de votre femme qui … beurk, je préfère ne pas penser à ce qu’elle fait avec le vomi pétrifié qui vous sert d’apparence. Cela dit elle a elle-même à peine forme humaine. Peut-être qu’elle se contente de passer du spray toute la journée pour chasser les odeurs d’É-goux ?

  23. LAURE CP

    Voici la définition qu’on peut lire pour escroc en 1 clic :
     » Personne malhonnête, adepte de la tromperie et du vol par le biais de manoeuvres fourbes.  »

    On peut raisonnablement exclure le mot vol, puisque la bande au pouvoir à pour elle la possibilité de légiférer avant de faire un coup foireux intentionnel quel qu’il soit.

    Il vaut mieux parfois ne pas chercher à creuser, et continuer à croire que nous avons tout là haut des gens intègres, qui travaillent pour le collectif, pas vénaux ni carriéristes, respectueux des lois qu’ils font appliquer aux autres..

    Le problème est que la liste des voyous est longue, et qu’elle s’allonge régulièrement..

    Mais dois je admirer votre sagesse ? ou déplorer votre cécité ? 😀

    1. Laure CP s’en fout elle veut juste dire qu’elle a lu tout Schopenauer. Nous l’inscrirons sur sa tombe pour lui faire plaisir, c’est sa seule fierté : « Ci-gît Madame J-ai-lu-tout-Schopenauer. Malheureusement il faudra ajouter en petit en-dessous pour rester véridique : « dans sa traduction franchouillarde car ignorant l’allemand ».

      1. SchopenHauer avec un « h » aspiré, bien sûr. Littéralement : « fabricant de louches ».

        1. Il me semble de plus en plus évident qu’Euterpe est un troll, et probablement un homme (et sans doute un homme à petite bite ) : ça devient trop gros pour être vrai.

          1. Pour Arié une femme ne traiterait jamais Herr Doktor de gâteux faisandé puisque la Terre est plate et le réchauffement climatique un bienfait de l’humanité :o)

Les commentaires sont fermés.