Ce qu’il faut lire sur « aufstehen »


aufstehen

Pour assimiler les insoumis français et leurs alliés européens potentiels à l’extrême droite souverainiste, le Parti médiatique ne s’épargne aucun effort. L’un des derniers en date a consisté à désigner comme xénophobe le récent mouvement allemand « AufStehen! » (« Debout! »). On a vu ainsi fleurir articles et éditoriaux dans toute la presse dominante, y compris chez quelques médias considérés à gauche tels Libé, Le Monde, ou France Inter.

Dans son discours de rentrée à Marseille, Mélenchon a expliqué le propos: oui, il y a des migrants; oui, il faut les aider; oui, le capitalisme aime à profiter des plus pauvres d’entre les pauvres.

Au gauche, quelques-uns ont joué aux idiots utiles de cette Macronista qui cherche à amalgamer la France insoumise avec l’extrême droite. Olivier Besancenot a rejoint Benoit Hamon pour insister sur ce clivage qu’ils auraient avec la France insoumise, alliée à Aufstehen…

Mais qui a lu le manifeste de Aufstehen ? Qui a lu autre chose que les compte-rendus de ces journaux et les analyses de ces éditocrates ? On peut penser que l’allemand est peu parler ou compris par nos éditocrates et observateurs politiques. LeMedia, dans sa version presse, corrige cette lacune en traduisant le manifeste de AufStehen.

Que chacune et chacun juge enfin sur pièces. Ce texte a été écrit et publié dans un pays qui a accueilli plus d’un million de migrants entre 2015 et 207, quand la France faisait la moue pour en accueillir 10 fois moins.

J’ai ci-près volontairement sélectionné

« Ce sont surtout les grandes entreprises et les propriétaires qui profitent de la globalisation. Du libre-échange, des privatisations et du marché européen intérieur. Pour les nantis, la promesse de l’Europe a été tenue. Les personnes qualifiées et mobiles peuvent utiliser les nouvelles libertés. Par contre près de la moitié de la population dispose d’un revenu inférieur aux années 90. Pour beaucoup la libre circulation et l’immigration se traduit par une concurrence accrue sur le marché du travail et des emplois moins rémunérés. Également pour les employés de l’est dans les abattoirs et dans la santé en Allemagne l’exploitation s’est accrue. Et pendant que les konzernes déversent de hauts dividendes, les pauvres se battent à table pour des aliments périmés.

(…)

« La destruction de la cohésion sociale, la montée des aigreurs et le sentiment d’impuissance crée un terreau pour la haine et l’intolérance. Bien que la raison principale de la peur du lendemain soit la crise de l’État social et une instabilité globale la crise migratoire a conduit aussi à de l’insécurité. Les exactions sur des personnes en raison de leur apparence ou de leur religion s’accumulent. Nous refusons le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. C’est pourquoi nous jugeons irresponsable la méthode Merkel de traitement de l’immigration. Les villes, les communes, les bénévoles sont laissés seuls. Beaucoup de problèmes déjà existants comme le manque de logements, les écoles surchargées, places en maternelle manquantes se sont aggravés. Au bout du compte, ce sont de toutes façons les plus pauvres qui trinquent.

(…)

Voici nos buts :

  • Une nouvelle politique pour la paix (…)
  • Des emplois sûrs, de bons salaires, une fiscalité juste et un nouvel État social dans une économie innovante (…)
  • Une économie environnementale soutenable, (…)
  • Arrêter les privatisations et ré-nationaliser, (…)
  • Une formation de haut niveau pour tous (…)
  • Sauver la démocratie (…)
  • La sécurité dans la vie quotidienne (…)
  • Une Allemagne européenne dans une Europe unie de démocraties souveraines. (…)
  • Aide à la détresse : assurer le droit d’asile pour les réfugiés. Stopper l’exportation d’armes dans les régions de tension et cesser le commerce déloyale. Aider les réfugiés de guerre et climatiques. Lutter sur place contre la pauvreté, la faim et les maladies de la misère et ouvrir des perspectives dans les pays de naissance. Égaliser les chances de vie pour tous les peuples à un haut niveau en accord avec les ressources. »

 

Pour sûr, le débat n’a pas été inventé par des éditocrates français en mal de caricatures. En Allemagne, il existe. L’irruption du mouvement aufstehen provoque et divise à gauche, et même (et surtout) au sein de Die Linke. Mais ces échanges ont été moins caricaturaux que le portrait qui en a été fait en France.  aufstehen est un mouvement, pas un parti, une initiative à suivre dans un pays où la droite conservatrice est pouvoir depuis 15 ans et où la « prospérité » prédatrice pour les voisins de l’Allemagne a été acquise au prix d’une aggravation de la précarités des plus fragiles. 

Lisez donc.

 

 

Publicités

125 réflexions sur « Ce qu’il faut lire sur « aufstehen » »

  1. Même le premier ministre allemand déclare que l’ augmentation de la criminalité a augmenté avec les migrants. Le nier est complètement débile. Il faut être handicapé de la tête pour ne pas constater les assa ssinats et viols.
    Complètement débile pour juger l’ immigration massive comme un bien pour le pays
    Vous marchez tellement à contre sens que vous osez nier les évidences.
    Affublez des noms que vous voulez pour critiquer les citoyens qui défendent leur identité, prenez un miroir et regardez la face d’ un …..

  2. On est tous plus ou moins conscient des manipulations des grands médias sur les « petites phrases » des uns et des autres, que se soit dans la presse ou les réseaux sociaux. Mais pour être complet il faut donner aussi un aperçu des petits griefs du NPA:
    https://npa2009.org/actualite/politique/propos-de-jean-luc-melenchon-de-leurope-et-surtout-des-migrantes
    Ce petit jeu de celui qui a plus raison que l’autre me fatigue, la gauche ferait mieux de se trouver sur tout ce qui les rapproche et former un bloc réel et puissant d’opposition.

  3. Pour n’importe quel observateur un tant soit peu lucide et objectif, le mouvement Aufstehen, fait un état des lieux que le dit observateur a constaté depuis longtemps .
    Le problème n’est, malheureusement, plus politique : il est capitalistique au sens financier du terme . Il faudrait des politiciens totalement coupés des milieux sus cités pour mettre en place les solutions préconisées par Aufstehen – surtout le point neuf qui est fondamental – ce qui, pour la plupart, n’est pas le cas .
    La quasi impossibilité de mettre en place ces solutions nous mène droit dans le mur . Un espoir : le pire n’est jamais sûr !

  4. Le but est de diviser et de bien ancrer dans kes esprits que les extremes se rejoignent…le subterfuge est pourtant gros mais ca marche !
    Ca marche parce qu’a gauche les esprits se fatiguent …parce qu’il faut masquer les echecs..parce que de nombreux francais ont d’autres preoccupations…parce que la peur envahit nos esprits…etc…

    1. Sylvie
      Lorsqu’un pays comme la Suède voit l’extrême droite exercée une forte poussée électorale, y a plus de subterfuge qui tienne : les néo conservateurs et les sociaux libs ( qui n’ont plus rien de démocrates ) sont face aux dégâts de leur stupidité . Baratiner sur une identité extrême gauche / extrême droite n’a plus de sens . C’est les politiques menées dans l’U.E depuis plus de cinquante ans qui sont la cause de ce repliement sur soi-même des populations de l’U.E .
      Et, effectivement, les gauches en général et françaises en particulier, feraient bien d’enterrer leurs divergences de formes et de se mettre d’accord sur le fond .
      Ca urge !

      1. Oui ca urge…pourtant rien n’avance…les egos s aiguisent et nous on attend…je ne m’etonne meme plus de la poussee de l’extreme droite ! En France on va finir par victimiser le RN pour mieux le faire entrer dans la course et faire ensuite semblant de le combattre ..et pendant ce temps les reformes qui ne sont qu’une succession d’injustices graduelles se poursuivent…avec un cynisme grandissant…arguant l’absence de « tabous « comme s’il s’agissait d’une qualite d’esprits ouverts et de politiciens a l’ecoute …

    2. SYLVIE

      Et parce que beaucoup en sont restés à la petite politique politicienne gauche-droite et tous les nuances qui vont avec..Ca n’a plus aucun sens au moment où l’escroc et sa bande fait de la comptabilité publique de base et de la chasse budgétaire ligne par ligne, à très court terme..
      L’autre aspect c’est que refiler la gestion des services publics et autres infrastructure ne mène absolument nulle part. Aucun rapport ou étude sérieuse n’a jamais démontrer que le privé gérait mieux et plus efficacement…

      Toutes les conneries du loufiat Marron ont trente ans de retard, arrivent au mauvais moment et sont absolument stériles voire nuisibles.
      La seule chose qu’il a très bien faite c’est de refiler 50 à 60 milliards d’argent public à ses patrons…

      1. Stan
        Je suis d’accord …aucune vision ni conviction…seules comptent les baisses budgétaires sans aucune considération des conséquences désastreuses et des effets secondaires qui vont vite devenir insupportables…au point de finir par se retourner et empirer les effets escomptés …
        à présent on nous dit que chacun de nous coute 3000 euros en frais de sante à la sécu…comme si on pouvait figer par un chiffre une situation et un contexte aussi compliqués que celui de la santé…à moins de vouloir encore nous préparer dès deremboursements ..!

        1. SYLVIE

          Je lutte contre la formation de la future plateforme de contrôle de la fourniture d’électricité que tout le monde nomme (compteurs LInky)

          A cette occasion j’ai découvert, entre autres, que les services publics (ou mission de service public) devaient respecter trois principes :
          – d’égalité
          – d’équité
          -d’accessibilité

          Chaque secteur de service public démantelé va provoquer inévitablement des ruptures dans ces principes et provoquer des fractures d’inégalités locales, territoriales, de péréquations et de situations sociales..

          Ces réformes sont totalement bidons, inutiles et n’ont rien à voir avec une quelconque modernité. C’est juste du passe passe financier, ce que j’appelle même une vaste opération de cavalerie financière sous l’effet de la panique pour combler les énormes masses de créances douteuses du secteur privé financier et non financier

  5. Le pire n’est jamais sûr, mais il se produit quand même assez souvent : toute l’histoire du XX ème siècle le prouve assez bien, je crois.

  6. Stanis
    Voici une piste pour tes commentaires
    L’ état participe à l’ isolation des maison. Cette isolation ne coûte qu’ 1 euro aux personnes à faible revenu….
    Des centaines de maisons sont isolées sur la bourse d’ l’ état, des centaines appartenant à l’ OPAC, HLM, etc.

      1. Stanislas
        Par bonté d » âme…. non simplement pour faire voir que l’ état fait isoler les maisons des offices de location aux frais des contribuables.
        De même la pose de panneaux solaires et même changement de porte et fenètres.

  7. Sylvie75.
    Nous nous foutons du RN, de la gauche ou droite, nous devons retrouver notre pays, retrouver nos droits comme on nous rappel nos devoirs.
    Retrouver notre langue dans les trains, les bus, les trams
    Retrouver le libre accès des rues sans voir ces dizaines de braillards fesses en l’ air
    Retrouver nos bancs publics transformés en lits d’ accueil. Retrouver une vie décente pour nos retraités.
    C’est simple, nous voulons être français en France.
    Tu as des papiers, bienvenu, tu n’ en as pas, oust retour maison.
    La colère gronde dans toute l’ europe, nos dirigeants et journalistes serviles, accusent les nazis, les fachos, les xénophobes, les racistes, si cela fait plaisir, je suis tout cela car je veux le droit de vivre décemment dans mon pays, pays pour lequel mes ancètres se sont battu, certains sont morts, j’ ai moi même fait mon devoir pendant 24 mois.
    Pensez vous que je demande l’ impossible?

  8. Fin août, sur la chaîne Tian Wei de la télévision chinoise, le président de la Ligue des États arabes, l’Égyptien Ahmed Aboul Gheit, a répondu à la question : « Pourquoi ces migrants ne vont-ils pas [dans les pays arabes] ? » Réponse digne d’être méditée : « C’est très simple », a-t-il expliqué, « nous ne faisons pas d’exceptions avec ces gens. »

    Et de préciser les devoirs des demandeurs d’asile : « Ils signent un document qui les oblige à respecter tous les droits et règles de nos pays, et qui précise qu’en cas de violation de cet accord, ils seront condamnés, avec une procédure accélérée, aux mêmes peines que la population locale (ce qui peut aller, dans les cas graves, jusqu’à la peine capitale) et seront renvoyés dans leur pays de provenance aussitôt leur peine terminée. » En outre, « l’aide financière qu’ils touchent pour leur intégration dans nos pays doit être intégralement remboursée dans les deux ans ». Faute de quoi, leurs biens sont saisis et ils sont expulsés.

    Ces mesures draconiennes dissuadent apparemment de demander l’asile dans les pays arabes : point de migrants, faute de volontaires pour accepter ces règles. Non sans ironie, Ahmed Aboul Gheit ajoute qu’« il faudrait que les dirigeants de l’Europe de l’Ouest soient envoyés à Doha au Qatar ou encore en Arabie saoudite pour demander l’asile dans ces pays, pour qu’ils expérimentent “sur leur propre peau” ce que je viens de dire. Là, ils se réveilleraient ! »

  9. « R: Il y a une conséquence de la crise qui, à mon avis, est complètement sous-estimée:
    les populismes que l’on voit apparaître partout sont le produit direct de la crise et de la façon dont elle a été traitée à partir de 2011/2012 en privilégiant des solutions qui allaient aboutir à accroître les inégalités.

    Le QE (rachats nets de dette par les banques centrales, ndlr) a été utile et bienvenu.

    -> Mais c’est une politique qui consiste fondamentalement à renflouer le système financier et donc à servir les plus riches de la planète.

    Quand il y a un incendie, les pompiers interviennent et il y a de l’eau partout. Après il faut éponger, ce que l’on n’a pas fait. Et comme cette eau est tombée dans les poches de certains et pas dans celles de tout le monde, il y a eu une explosion des inégalités. »

    No comment ! Le monde a connu ça il y a 80 ans

    https://fr.news.yahoo.com/lehman-brothers-populisme-produit-direct-crise-strauss-kahn-063623465–finance.html

    1. Les banques sont, depuis une trentaine d’années, « too big, to fail » trop grosses pour faire faillite (bien aidées par l’abandon de la création monétaire par les Etats) . Du coup, elles peuvent faire n’importe quoi : le contribuable pourvoira à leurs errances ( pour rester poli ) !

      1. Alain ce n’est pas l’avis de DSK

        « Q: Dix ans plus tard, sommes-nous mieux armés pour faire face à une crise d’une même magnitude ?

        R: Non. Nous avons fait quelques progrès, notamment dans les ratios de capitalisation des banques. Mais c’est très insuffisant. Imaginez que demain la Deutsche Bank ait des difficultés, ce n’est pas les 8% de capital dont elle dispose qui vont résoudre le problème. En vérité, on est moins bien préparé. La régulation est insuffisante.

        Q: Pourquoi ?

        R: A partir de 2012-2013, on abandonne finalement le thème de la nécessité d’une économie régulée, par exemple sur la taille des banques (le « too big to fail » – « trop grosse pour faire faillite », ndlr) ou sur les agences de notation. On est totalement revenu en arrière, d’où mon pessimisme sur notre préparation. On est dans une sorte d’impensé de la globalisation et cela ne donne pas de bons résultats. »

      2. Alain, ce n’est pas l’analyse de DSK :

        Suite de l’interview :

        « Q: Dix ans plus tard, sommes-nous mieux armés pour faire face à une crise d’une même magnitude ?

        R: Non. Nous avons fait quelques progrès, notamment dans les ratios de capitalisation des banques. Mais c’est très insuffisant. Imaginez que demain la Deutsche Bank ait des difficultés, ce n’est pas les 8% de capital dont elle dispose qui vont résoudre le problème. En vérité, on est moins bien préparé. La régulation est insuffisante.

        Q: Pourquoi ?

        R: A partir de 2012-2013, on abandonne finalement le thème de la nécessité d’une économie régulée, par exemple sur la taille des banques (le « too big to fail » – « trop grosse pour faire faillite », ndlr) ou sur les agences de notation. On est totalement revenu en arrière, d’où mon pessimisme sur notre préparation. On est dans une sorte d’impensé de la globalisation et cela ne donne pas de bons résultats. »

        1. Hélène
          Après 208, il y a eu un semblant de prise de conscience sur la taille des banques . Ca n’a pas duré et DSK constate qu’à la prochaine crise bancaire, on fera appel ( comme d’hab ‘ ) au contribuable :  » on est totalement revenu en arrière, d’où mon pessimisme sur notre préparation  » .
          Quatre ans de gesticulations pour, finalement, reprendre les vieilles habitudes !

            1. Ben quoi ? Elle est chouettes la 208.
              J’aimerais bien en avoir une mais …. je suis un peu à sec 🤣

              1. J’ai pas fais attention, mais 2008, ça fait – aussi – Peugeot !
                Je confirme : la 208 est une bonne petite auto ( j’en ai une, en leasing je précise ) !

                1. Holala, je te l’echange contre ma jolie panda.
                  ….. non t’en veux pas. :((
                  Bon je la garde.

        1. Si d’après vous le dessin résume assez bien les arguments de commentateurs, d’après moi votre réflexion résume assez bien la souplesse de votre humour.

          Evidemment qu’on a vu la date.
          Ce que vous pouvez être naïf parfois !
          Ca n’empêche pas de faire des arabesques autour du sujet …pffff.

              1. CONTENT !
                Elle débloque grave ma tablette … des corrections qui ne veulent rien dire, faut le faire !

                1. … Peut-être aussi à cause de l’affaire Benalla qui redémarre alors qu’avant les vacances il nous avait assuré mordicus qu’elle n’avait aucune importance et qu’elle prenait fin comme un roman d’été !
                  Allez, faisons preuve d’indulgence…

                  ***

                  1. Allez ! Vous avez tous perdu.
                    Euterpe s’est désintéressée de sa personne, et ça fait mal :-((

  10. @Juan
    La gauche doit certes se regrouper, surtout vu le climat européen, qui sent le rance jusqu’à nos portes. Cela n’empêche pas d’avoir des débats. Et le débat sur l’immigration est important.
    Roger Martelli a répondu aux arguments de la FI ici:
    http://www.regards.fr/politique/article/reponse-a-djordje-kuzmanovic

    Je suis personnellement en faveur de la liberté de circulation. Pour plusieurs raisons:
    – L’ouverture des frontières ferait disparaitre l’immigration illégale, donc l’excitation de réseaux mafieux à aller exploiter la pauvreté (dans le cas où celle-ci est appliquée globalement bien sûr).
    – La liberté de circulation permet de simplifier la gestion administrative du territoire
    – Elle évitera sans doute une guerre pour les ressources, en les partageant plus équitablement. Quand les migrations climatiques commenceront, je suis convaincu qu’il sera vain d’essayer de fermer les frontières.
    Et cette liberté n’empêche en rien d’éviter les conditions de conflits qui amplifient les mouvements migratoires. Elle n’empêche en rien non plus de contrôler les entrées de biens et services, choses beaucoup plus nocives que la circulation humaine.

    Quand vous voyez le courage des populations migrantes qui abattent des kilomètres dans des conditions de précarité absolue, n’attendez pas à ce qu’ils renoncent pour un mur de plus !

  11. Simon
    Il y a environ 500 millions d’ africains qui rêvent de l’ UE.
    Et puis, la gauche se regrouper, mis à part quelques communistes nostalgiques, quelques socialistes faisant encore semblant d’ y croire, qu’ est la gauche?
    Ah oui, mélenchon, besancenot recyclé en rappeur,
    Et enfin, la meilleure :– La liberté de circulation permet de simplifier la gestion administrative du territoire
    car tu penses que celui qui arrive veut partir et que ce flot est facile à gérer.

    1. @lancien
      S’il y a un point sur lequel je suis d’accord avec Mélenchon sur le sujet c’est: « Personne n’a envie de migrer ». La migration est une contrainte subie par des populations en danger: pauvreté, guerre, sécheresse, terrorisme. La France et l’ensemble du vieux continent ont créé ces conditions et y contribuent toujours, il faudrait songer à ne pas l’oublier.

      Ensuite, oui, celui qui arrive ne veut pas forcément rester. En ce moment dans mon secteur d’activité, beaucoup d’ingénieurs venus du Maghreb voudraient retourner chez eux pour exercer leur activité. Il suffit de discuter avec eux, ils vous le diront.

      Il faut permettre les conditions qui évitent aux gens de devoir fuir leur maison. Plus facile à dire qu’à faire, mais ça commence par arrêter d’aller faire la guerre pour les ressources (et à sortir du nucléaire), à poursuivre pénalement monsieur Bolloré pour son rapt Africain, à arrêter de former des dictateurs ET leurs forces de police, à annuler la dette de l’Afrique. Vous voyez, il y a des choses que nous pouvons faire de notre côté. Et ce n’est pas une Europe forteresse qui nous protégera. Elle ne fait que rejeter une partie des migrants à la mer et à la mort, tout en spoliant les citoyens européens (281 million d’euros en 2017, certes c’est une faible dépense pour l’Europe, mais il y a d’autres postes de dépense bien plus utiles).

  12. Voici 2 exemple de terrorisme que vous faites semblant d’ ignorer.
    Attaques au couteau à Paris : l’agresseur a failli se faire lyncher », titre Le Point. A failli se faire lyncher par des passants d’extrême droite, des presque nazis hostiles aux migrants ? Une bande de retraités xénophobes est même allée jusqu’à jeter des boules de pétanque à la tête de l’assaillant…

    Le grand et beau Président qui montre le chemin n’a pas employé le terme « adversaire » pour désigner le parti de Marine Le Pen, mais « ennemi ». Là est le vrai terrorisme pur et dur redouté par le système aux manettes. Le reste n’est qu’avatars… Passages obligés vers une mondialisation obligatoire.

    Cela résume nos médias et notre président. Toutes nos informations sont truquées. Une majorité des hommes politiques est composé de voyous.
    Notre justice est asservi au pouvoir.

    1. @lancien
      Vous citez des faits divers comme s’ils avaient une quelconque valeur. C’est à la justice de s’en occuper. Justement ce sont les médias et le pouvoir en place qui se servent de ce genre de choses pour cibler « le méchant terrorisme ». Faudrait déjà prouver que ce sont bien des terroristes. Des attaques au couteau dans Paris et en France, il y en a des centaines par jour. Et ce ne sont pas des barbus qui les perpétuent.

  13. C’est bien connu. Le français raciste n’assume pas…
    « Oui il l’a dit, mais il l’a dit autrement, alors vous vous le dites, vous le répétez, et maintenant on va croire qu’il l’a dit, voilà ! »

  14. Simon.
    J’ aurai du penser que vous seriez incapable de comprendre la portée de mes 2 citations.
    Que vient faire le nucléaire dans l’ histoire?
    Et puis le coup des vilains blancs pilleurs des pays africains, un peu vieux ce discours. Commencez par mettre de l’ ordre dans vos pays avant de penser mettre le désordre ailleurs.
    . Des attaques au couteau dans Paris et en France, il y en a des centaines par jour. Et ce ne sont pas des barbus qui les perpétuent.
    Qui alors, toi ? T’ es un peu débile quand même.

    1. @lancien
      L’uranium qu’on vole aux Africains, ça vous parle ?
      Et le coup des vilains blancs pilleurs, vous pouvez trouver ça vieux, mais la françafrique est toujours d’actualité, elle a été en partie privatisée, sous l’égide de groupes spoliateurs comme Total pour ne citer que lui.
      Il y a une telle bibliographie à ce sujet, vous trouverez sans peine comment vous informer sur le sujet.

      « Qui alors ? » Des gens divers, la criminalité n’est pas une affaire de religion. Et évitez les attaques ad hominem.

  15. Simon
    Il est usant d’ entendre les mêmes arguments comme excuses d’ une bande d’ incapables et d’ escrocs.
    L’ uranium est acheté comme toutes matières premières.
    Ce que font de l’ argent vos dirigeants , nous on s’ en fout, pas notre problème. S’ y intéresser nous accuserait de colonialisme.
    Vos arguments ne tiennent pas la route, prenez votre machette et allez réclamer vos droits à votre président.
    Ben pour la criminalité, à première vue, l( islam n’ est pas en retard.
    C’est aussi la seule croyance qui conseille les massacres.
    Pour l’ attaque, j’ ai écrit  » un peu’

    1. @lancien
      Merci du compliment mais je ne suis pas africain. En tout cas, si mes arguments ne tiennent pas la route, j’ai vu la portée des vôtres. Vous avez des idées bien arrêtées et je ne voudrais pas vous mettre dans l’embarras davantage.

      1. Bienvenue au club. lancien a la manie de voir des Africains partout, musulmans qui plus est, pour peu qu’on ne se rende pas à ses « arguments » et « infos ». Selon lui, j’en serais un moi aussi, et pour un peu il m’accuserait d’avoir participé au massacre des blancs (?) lors de l’indépendance de mon pays, lequel pays reste nébuleux (il a supposé, pour des raisons qui n’appartiennent qu’à lui, que j’étais Burkinabé). Et bien sûr, j’aurais quitté ce pays après avoir lutté pour son indépendance pour venir parasiter la douce France et profiter de sa générosité tout en faisant moult efforts pour la transformer en pays africain. La lucidité, la prescience de ce brave défenseur de la civilisation occidentale et du judéo-christianisme sont confondantes.

        Quant à le mettre dans l’embarras, pas d’inquiétude : rien ne l’embarrasse, pas même la démonstration flagrante de l’inanité de ses arguments, de la fausseté de ses informations. Il est résolu, convaincu et totalement indifférent au ridicule.

        1. @Zap
          Je n’y peux rien, je suis convaincu qu’on peut raisonnablement constater quand on dit une connerie 😀
          Ma naïveté me perdra !

  16. Voici ce que vous avez fait dee notre pays
    Avec plus de 10 millions de musulmans sur son territoire, la France a basculé !
    Faites un copier/ coller et nier les évidences. Demain vos enfants seront voilés.

      1. Vu que le recensement religieux est interdit, les chiffres, tant pour les musulmans que pour les chrétiens, les bouddhistes, les taoistes et d’autres sont de l’affabulation pure et simple !

  17. Petite parenthèse sans rapport avec le sujet
    Ce cher Benalla qui a dit tout le mépris qu’il a pour le sénat continue à bénéficier de louanges de la part de son chef hiérarchique qui témoigne devant ce même sénat…
    Mais bon nous sommes rassurés il n’avait droit qu’à un « petit » 170 mètres carré.. Ou comment nous prendre pour des nouilles..

  18. « La création de 5 lignes de TGV validée par le gouvernement  »

    Pendant qu’on cause de « debout » allemand, les escrocs continuent leur petit bonhomme de chemin.

    En attendant de mieux comprendre les modalités et la charge de l’investissement, donc de l’endettement, je constate que les lignes ferroviaires, en particulier les lignes TGV, vont être mise en concurrence (c’est à dire privatisée de facto..)

    N’étant pas un suce boules béat du marronisme loufiat, et me sentant désormais un citoyen de réprivé bananière, j’attends avec impatience d’en apprendre un peu plus sur le montage de cette décision

    Si quelqu’un ici en a plus, envoyez …

    Je fais passer ça, au cas où quelques uns parmi vous aurait envie de revenir en république…

    http://www.miroirsocial.com/actualite/16252/campagne-nationale-pour-defendre-le-service-public-de-l-energie?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+MiroirSocialRss+%28Miroir+Social+RSS%29&utm_content=FeedBurner+user+view

    1. Mettre en concurrence ne signifie absolument pas privatiser ! Les différents lycées publics, les différents hôpitaux publics, etc., ne sont-ils pas, de fait, en concurrence ? («  Quel est le meilleur?« )

      Par ailleurs, pour l’ami Alain Bobards : les trains autonomes, en France, c’est pour plus tôt qu’on ne le pensait (2023) :

      http://www.lefigaro.fr/societes/2018/09/12/20005-20180912ARTFIG00157-la-sncf-annonce-des-trains-autonomes-pour-2023.php

      1. Arié

        N’importe quoi, vous êtes léger quand même comme type….!!

         » les différents hôpitaux publics, etc., ne sont-ils pas, de fait, en concurrence ….. »

        C’est sûr qu’à ma prochaine appendicite je les mets en concurrence pour avoir le meilleur prix..
        Avec un peu de chance, il y a aura bien un qui me proposera de m’opérer sur un banc public pour l’euro symbolique..

        1. « C’est sûr qu’à ma prochaine appendicite je les mets en concurrence pour avoir le meilleur prix..
          Avec un peu de chance, il y a aura bien un qui me proposera de m’opérer sur un banc public pour l’euro symbolique.. »

          Stanislas !!!
          Tu es renversant de drôlerie 🤣🤣🤣🤣

        2. @ Stanislas

          Votre capacité à débiter des âneries est impressionnante : que viennent faire les prix, puisque je vous parle de la qualité de services publics gratuits ? Vous vous imaginez que tous les lycées publics se valent, que tous les services hospitaliers se valent ? (À ce propos, les palmarès des services hospitaliers, par spécialités, que publient l’OBS et Le Point sont remarquables, si on s’intéresse aux critères de qualité pris en compte, de plus en plus précis )

          1. pfff…

            Je répond à vos conneries en dilettante, comme vous, sauf que moi, je le fais exprès.
            Si vous connaissiez le monde de la concurrence, vous sauriez que la formation et la fixation du prix de vente est sa première composante pour être le meilleur.
            D’ailleurs tous les branleurs d’état qui veulent privatiser le service public, vous le disent, « on va gagner des ronds, » ça va coûter moins cher » …alors c’est pas une preuve que le prix compte ?

            Vous partez dans des discours vaseux qui confondent compétition, qualité, classements à la con d’officines ou d’organes auto proclamés labélisés, mise en concurrence et privatisation (sujet de départ) on dirait que vous conduisez votre commentaire complètement bourré..

            Lisez le droit des sociétés, juste la partie concernant les statuts d’entreprises bordel ….

            La mise en concurrence du secteur de l’électricité a été menée en donnant les statuts de SA à EDF, ENEDIS – RTE – ENGIE.. qui sont devenues des entreprises PRIVEES par leur statut, mais « à mission de services publics. »
            En une phrase tout est inclus.. la mise en concurrence, – le statut d’entreprise privée – donc , la privatisation effective, présente ou future, est contenue dans cette seule transformation du statut.

            Ma petite fille qui est en maternelle m’a dit, « tiens ông nội refile la définition au monsieur »
            « Une privatisation est un transfert de la propriété d’une grosse partie, voire de la totalité, du capital d’une entreprise du secteur public au secteur privé. Après une privatisation, une entreprise peut rester sous le contrôle partiel ou complet de l’État si ce dernier choisit de rester actionnaire. »

            Allez, je vous laisse à votre baratin de vendeur de râpe à carottes au public..
            .

            1. @ Stanislas
              Vous êtes d’une bêtise rare. Vous ne savez que répéter les rares choses que vous avez lues, au lieu de profiter des occasions qu’on vous donne de vous instruire un peu

              À l’évidence, la notion de critères de qualité dans les services publics vous est totalement étrangère.

              Sans parler des multiples modes de mesure de la qualité de l’enseignement secondaire (parce que, pour vous, le lycée Louis le Grand à Paris et le lycée d’Aubervilliers, c’est la même chose : on peut indifféremment mettre ses enfants dans l’un ou dans l’autre☺), pour le seul secteur de la santé, tous les pays développés mettent en place, depuis une trentaine d’années, de plus en plus de critères de qualité permettant de comparer les établissements ;; taux d’infections nosocomiales, taux de mortalité par pathologies, résultats comparés des différents traitements, durées moyennes de séjour, réhospitalisations non programmées dans le mois qui suit la sortie, etc.

              Et sachez que la grande inégalité des Français, en matière de soins hospitaliers, n’est pas celle de l’accès aux soins, mais celle de l’accès aux soins de qualité – ce qui n’est pas une question d’inégalité des revenus, mais de l’inégalité de l’information.

              1. En même temps j’aimerais connaître le nombre d’enfants qui prennent en plus des cours particuliers au lycee louis Le Grand …ça fausse tout de même la donne !!!
                Quant aux hôpitaux je doute que les erreurs médicales soient répertoriées …ou quand elles le sont c’est que les victimes ou leur famille vont en justice …difficile de donner un chiffre ! Mais cela n’empêche qu’il y a des hôpitaux plus performants que d’autres ..

              2. Arié
                Le sujet initial c’était « mise en concurrence » et « privatisation ». J’ai répondu à votre connerie que je reprends avant votre départ pour les lycées et les hôpitaux

                12 septembre à 13h14
                 » Mettre en concurrence ne signifie absolument pas privatiser ! …

                Vous l’avez dans le cul, pas la peine de partir sur une démonstration sur la qualité des services publics…

                Même pas capable de tenir le fil d’une conversation sur un sujet dont il ignore la 1ere ligne, et ça veut m’instruire..

      2. Elie
        C’est une annonce de Pépy . Pour l’instant, dans la presse ferroviaire spécialisée, il en n’est pas fait état !
        Soit dit en passant, vu l’état des infrastructures hors TGV, l’automatisation, y compris sur les LGV, coûtera un bras .
        Donc, j’attendrais d’avoir des infos un peu plus fouillées avant de m’extasier !

        1. Alain, tu peux me trouver le tracé La nouvelle ligne dans le Var s’il te plaît ?
          C’est chouette comme nom LN !
          Où tu vas ? Je vais prendre LN à Marseille pfffff

          1. Hélène
            Je vais chercher ça ! Il y avait un projet, plus ou moins enterré qui traversait le massif de Maures .
            Ceci dit, il semble que le partenariat public/privé qui avait le vent en poupe depuis des années n’ai plus la même aura !

            1. J’ai les chocottes, il y a eu un tracé du Lgv qui passait à quelques encablures de notre maison familiale et à travers les vignobles aoc bandol.
              Ca a été abandonné.
              Pour leur ligne nouvelle, il y a une création de voies entre Aubagne et Toulon, mais je n’arrive pas à situer la distance à partir de la mer en allant dans les terres.
              Regarde sur google « ligne nouvelle paca » il y a les cartes. (Je n’arrive pas à mettre un lien correct).

              1. Entre Aubagne et Toulon, et sauf erreur de ma part, il y a la création d’une troisième voie mais sur le tracé actuel !

                1. Merci Alain

                  « La ministre des Transports, Elisabeth Borne a dévoilé, mardi 11 septembre, les priorités du gouvernement pour les investissements dans les transports. A cette occasion, elle a confirmé la réalisation de la Ligne Nouvelle Provence Côte-d’Azur, qui sera inscrit dans la Loi d’orientation sur les mobilités (LOM).  »
                  https://www.go-met.com/news/elisabeth-borne-donne-feu-vert-ligne-nouvelle-paca/

                  J’ai vu hier soir un tracé qui allait d’Aubagne a gèmenos en souterrain puis en ligne normale de Gemenos en passant par le circuit Paul Ricard (bol d’or etc.) et redescendait sur Toulon en passant par les collines.
                  …toute manière je m’en balance, parce quand ce sera fait je serai un peu morte et mes enfants auront d’autres soucis en tête.

            2. Une ligne qui traverserait le massif des Maures, quelle horreur… 😦
              Avec un arrêt pipi à la Chartreuse de la Verne tant qu’on y est !

              ***

              1. Sylvie
                Il faut savoir que le parc national du Morvan était à peine créer qu’il était traversé par la LGV Paris Lyon ( au grand dam des écolos et des populations locales ) !

          2. @ Hélène

            Et pourquoi on ne réhabiliterait pas le petit trait du littoral Varois ? (Il n’est pas interdit de rêver !)
            Il ralliait, je crois, Toulon à St Raph. Son tracé le long de la côte traversait des paysages sublimes qu’enfant je parcourais à pied en promenade sur des kms…

            ***

              1. Petite plume
                Oh oui, j’aurais applaudi des deux mains et deux pieds.
                Mais je n’ai pas votre capacité à rêver. Heureuse femme !🙂

                1. Les Chemins de fer de Provence ( C.P. ) desservaient, outre Digne – c’est toujours le cas – Draguignan ( entre autre ) . Mais la « modernité » a coulé tout ça !

                  1. Pendant que j’y suis, pour le toubib : le train autonome dont parle Pépy est un prototype qui sera testé en 2023 . Aujourd’hui, on met en service l’ERTMS 2 qui permettra, lorsque les équipements seront tous livrés et installés d’avoir un espace de temps entre deux TGV de 3 minutes .
                    Mais c’est pour 2030 et il y aura, de toute façon, un pilote humain en cabine de conduite !

      3. Et l’intérêt général il est où ? Et les fondements de notre société basée sur un principe égalitaire qu’est ce qu’on en fait ?
        « on essaie de nous faire croire que ça sera mieux après..avec quels repères peut on affirmer une pareille ineptie.. On va effacer en un quinquennat l’expérience acquise en matière politique et sociale..seuls les très riches s’en sortiront mais combien de temps dans cette société bientôt vidée de sa substance !

        1. @ Sylvie

          L’ égalité, dans notre société, est l’égalité de tous devant la loi, ce qui a mis fin au régime féodal ; il n’a jamais été question d’égalité de tous les revenus !

              1. L’égalité sociale passe pour moi par une meilleure protection sociale et l’assurance du bien etre des personnes défavorisées, bref l’assurance que quoi qu’il arrive personne ne pourra sombrer dans la précarité ….et c’est loin d’être le cas quand on apprend que des femmes retournent dans la rue avec leur nourrisson après avoir accouché …et qu’un quart des sdf sont des jeunes qui ont été places en foyer ou en familles d’accueil jusqu’à 18 ans …on parle d’assistanat quand il s’agit pour moi d’aller vers une societe encore plus protectrice…

      1. dommage c’est pour les abonnés. mais merci pour l’intention quelle qu’elle soit., j’ai vu juste la photo de la dame avec les oies ça m’a rappelé ma jeunesse en France.

        Nous avions aussi tous des élevages avec lapins, poules, coqs oies et dindes..

        1. Ah zut ! Ce sont de superbes photos en noir et blanc de Bogdan Konopka, de son bouquin « Un conte polonais », des images de la vie en Pologne entre 1970 et 2005, des gens, des lieux. Mediapart en montre une dizaine (le livre en a plus de cent).

          1. Ca y est j’ai repéré … Merci, je vais me le faire..

            J’ai déjà des livres sur la Pologne photos de Varsovie avant guerre.et après, la forêt de Bialowieza et bien sûr tout sur l’histoire de ce pays

            Et un livre souvenir dédicacé de Krzysztof Wielicki alpiniste connu pour avoir gravi 14 sommets de plus de 8 000 mètres..de l’himalaya

            Je n’y suis jamais allé, mes grands parents ont préféré apprendre le français pour éviter de parler polonais devant nous. Ils voulaient qu’on « s’intègre », mon père a fait de même. Grosse erreur, je conseille aux parents étrangers d’apprendre leur langue maternelle à leurs enfants….

            1. Pas faux !
              Les enfants du parrain de ma fille, dont l’épouse est Espagnole d’origine ( et totalement bilingue ), parlent parfaitement l’Espagnol et même l’idiôme Valencien .
              Perso, je trouve ça super !

    1. Dans le genre  » on enfonce des portes ouvertes », c’est un festival . Pas besoin d’être bardé de diplômes pour comprendre l’imposture !
      Soit dit en passant, je m’amuse toujours des sondages de popularité ( fussent-ils en hausse comme en baisse ), vis à vis d’un type qui représentait 24% de votants au 1er tour de la Présidentielle et qui serait apprécié par 34% de sondés ( le second tour étant faussé par le fameux « vote utile » ) !
      Y a comme une distorsion !

  19. Stan
    Mine de rien, les Anglais, dont le gouvernement est pourtant conservateur, renationalise un certain nombre d’infrastructures, pour la plus grande satisfaction des usagers Britanniques .
    J’attends de lire notre toubib national sur le sujet . Ca pourrait être poilant !

    1. Ce n’est pas étonnant le loufiat des groupes marron en est resté à servir la soupe à ses patrons; Il confond la France avec un tronc d’église…

    2. @Alain Bobards
      Toujours ce mythe selon lequel la nationalisation est une garantie de qualité ! Ça peut l »être. ..ou pas ! La nationalisation des chemins de fer à été un échec en Grande -Bretagne (en fait : pas de concurrence, les compagnies se sont partagé les régions, et chacune est restée en situation de monopole dans la sienne ), mais plutôt un succès en Allemagne ; quant à la nationalisation de la Scottish Bank, ou du Crédit Lyonnais du temps de Haberer…☺

      1. Un succès en Allemagne ? Allez dire ça aux usagers, nul doute que vous serez ovationné . Et on ne parle pas des opérateurs en difficulté !
        Il y a des services qui ne sont pas privatisables, c’est comme ça !
        On ne parlera pas des banques, le contribuable épongeant leur turpitudes !

  20. Et que vous inspire un Richard Ferrand perché par la volonté de Jupiter Circus ?

    ***

    1. Ce que ça m’inspire ?
      C’est quand on est perché, qu’il faut surveiller son fromage :-))

    2. Ca m’inspire qu »un magouilleur, refoulé pour ses turpitudes en début de mandat, est à la tête du service législatif,élu par une majorité des députés, un an et demi plus tard

      Ca donne une idée de la qualité morale d’une bonne partie de nos députés dans leur représentation de la collectivité.

    3. J’ai l’impression que ça va diviser les « marcheurs »…mais en même temps comment s’étonner encore !

  21. Je reviens donc à l’astuce de la mise en concurrence (soit à la privatisation de facto) des infrastructures et autres monopoles naturels.. (rail, réseau électrique, aéroports, autoroutes..) pour les personnes que ça peut intéresser.

    Exemple simple du marché de l’électricité.
    Pour tenir l’infrastructure une société initiale EDF a été obligée de scinder ses activités de réseau en filiales privatisées et juridiquement indépendantes : ENEDIS SA (gestionnaire de réseau) et RTE SA,(transport) pour ne citer que ces deux là.
    (même travail d’approche pour la SNCF découpée en multiples filiales)

    On vous enfume avec ce schéma quand on n’en connait pas le principe. Encore ce matin, un quotidien reprend une citation d »ENEDIS, certainement volontairement trompeuse, « ENEDIS entreprise publique. » ce qui est faux du point de vue du droit des sociétés.

    ENEDIS est une SA (société anonyme) donc une entreprise privée « à mission de service public » filiale à 100% d’EDF…ce qui est totalement différent.

    A partir de ce simple qualificatif erroné en droit, vous pouvez entretenir des biais de raisonnement absolument fumeux pour faire croire aux gens à peu près n’importe quoi quant à la survie du service public..

  22. Il y a une différence entre EDF et Enédis.
    Enédis vend la production d’ EDF au tarif que la société désire
    EDF, toujours propriété de l’ état impose ses taxes.
    Ce qui risque d’ aller loin.
    Consolation ; nous continuerons de payer pour de l’ électricité fantôme, celle des énergies renouvelable
    Au final le cochon de payant restera le cochon de payant, rien de changé

    1. Lancien

      Non c’est faux. a deux endroits.

      1° ENEDIS ne vend rien, c’est une filiale de EDF, gestionnaire du réseau. rien d’autre., Elle est financée par le TURPE (tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité) qui représente 30% de la facture moyenne en 2017 (turpe 5)

      En réalité pour ceux qui sont encore chez le fournisseur historique aux tarif de vente réglementé,, n’ont qu’à regarder leurs factures, elle est au nom d’EDF.. C’est donc EDF qui vend la production d’électricité.

      ENEDIS qui menace les gens de coupures pour non respect de contrat, les gens qui refusent le linky, ne peut rien annuler du tout, ni contrat, ni conditions générales de vente,PUISQUE C’EST EDF QUI FACTURE..

      Si aujourd’hui ENEDIS SA, juridiquement indépendant d’EDF, peut déchirer le contrat de vente d’EDF, alors votre pâtissier, votre boucher, votre électricien local en SARL, le peut aussi…

      C’est aussi grossier que ça…

      1. suite Lancien

        2° EDF, toujours propriété de l’ état impose ses taxes.

        C’est faux

        L’état est actionnaire d’EDF SA à 84 % environ. or je laisse la parole à un avocat :

         » Les actionnaires ne sont pas propriétaires de l’entreprise mais possèdent seulement des actions de celle-ci. « Personne ne peut être propriétaire d’une entreprise parce que ce n’est pas un objet de droit. » explique Jean Philippe Robe, avocat au barreau de Paris et de New York. Un actionnaire ne peut pas intervenir directement dans la gestion de l’entreprise selon Jean-Philippe Robe…..

        Ca va très loin effectivement…

  23. Pour les 2 usagers du train de Bamako.
    C’ est absolument vrai, il y a + de 20 millions de musulmans en France.
    j’ étais donc sous la vérité.
    Pour le burkinabé,mais si, tu es burkinabé.
    Simon,pas beau de renier ses origines, tes prises de positions te situes.

    1. @lancien
      C’est là tout la cocasserie, vous vous trompez sur toute la ligne.
      Mais c’est d’autant plus drôle de vous imaginer rager contre un vilain immigré africain.
      Et arrêtez de sortir des chiffres magiques, ça ne valide en rien vos dires.

      1. Ce brave garçon se refuse à admettre que le recensement religieux étant interdit en France, il est impossible d’indiquer le nombre de musulmans demeurant sur le territoire et qu’il en est de même pour les catholiques, les protestants, les bouddhistes et d’autres religions !

        1. Pas de statistiques officielles, ce qui est assez regrettable, ouvrant la porte à tous les fantasmes. J’ai ainsi rencontré une femme qui était convaincue qu’il y avait en France 45 millions de musulmans (sur 65 millions d’habitants). Mais l’INED, notamment, mène des enquêtes sur la pratique religieuse, et il y a aussi des enquêtes d’opinion.

          Une enquête de l’INED et de l’INSEE, qui a fait pas mal de bruit :
          https://www.ined.fr/fichier/s_rubrique/19558/dt168_teo.fr.pdf

          Des articles sur cette enquête :
          https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/21/que-pese-l-islam-en-france_4559859_4355770.html
          http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/veille/pratique-religieuse-france

          On peut parier que les élucubrations de lancien exagèrent largement le nombre « d’envahisseurs mahométans », du Burkina Fasso ou d’ailleurs.

    2. @lancien

      Une vidéo pour toi, le xénophobe trouillard des familles.
      Ton pire cauchemar, ça doit être de te retrouver entouré de femmes voilées, non ? xD
      Essaie le courage et l’ouverture d’esprit. Quand on accepte de discuter au-delà des préjugés, c’est tellement plus simple !

  24. Enedis, anciennement ERDF, est une société anonyme à conseil de surveillance et directoire, filiale à 100 % d’EDF chargée de la gestion et de l’aménagement de 95 % du réseau de distribution d’électricité en France.

    stanislas
    Depuis le 14/11/2016 la facture est toujours au nom ‘ EDF, mais la consommation est fournie par enedis
    Regarde le détail de ta facture
    Par contre nous sommes toujours abonné aux services EDF

    1. t  » toujours au nom ‘ EDF, mais la consommation est fournie par enedis »

      NON pas la « consommation » mais « le relevé de consommation »

      ENEDIS relève les compteurs en tant que gestionnaire de réseau c’est tout..
      d’ailleurs c’est sa mission de gestionnaire de réseau électrique mis en concurrence, ENEDIS doit relever les compteurs pour tous les fournisseurs avec qui le consommateur est en contrat..(Total, Engie, total (qui a racheté Direct Energie)..etc… en échange de quoi la société anonyme est payée par le fameux TURPE…

      1. Stan
        Il y a même une nuance : ENEDIS gère le réseau moyenne et basse tension, le réseau haute tension étant géré par R.T.E

        1. Alain

          Oui , oui
          on dit communément que RTE se charge du transport sur les lignes très haute tension jusqu’au réseau de distribution moyenne et basse tension..

          Je me plaçais bien sûr sur le segment des moins de 36 KVA dit secteur résidentiel que nous sommes tous

  25. Autre sujet pendant que je suis chaud. le petit escroc loufiat des groupes privés Manu annonce ce matin  » Un plan de 8 milliards d’euros pour « enrayer la pauvreté » sur 4 ans..

    Il est en train de dire qu’il va consacrer 2 milliards par an pour enrayer la pauvreté

    Petit rappel des basses opérations comptable du faux cul d’envergure..

    1° suppression en 2017 et 2018 de 259 000 emplois aidés à 10 000 euros pièces… soit 2,6 milliards d’euros de coupe dans le budget. depuis qu’il est arrivé…

    2° opération suppression 60 €/an APL soit 400 millions de coupe dans les budgets sociaux

    3° 40 milliards de CICE en 4 ans, pour des emplois entre 300 000 et 500 000 euros pièce

    4° il a consacré dans le même temps, 5 milliards par an aux très riches

    Et j’en ai passé, à chacun de faire le point sur toutes les lignes de budget social que ce petit esbroufeur a tué depuis son arrivée pour le refiler aux plus riches

    C’était Stanislas en direct des petits exploits d’un petit cadre salarié de banque devenu président de la réprivé bananière française…

    1. Et n’oublions pas que pour ces 2 milliards consacres par an soit un peu plus de 2 euros par mois et par habitant….on demande aux plus pauvres de se responsabiliser…pendant que des cadeaux indécents ont été faits aux plus riches sans aucune compensation !!!!

  26. Circulez y a rien a voir …la nouvelle ministre des sports occupe un logement social …si nous n’avons pas à douter qu’elle y avait droit…je doute que tout le monde soit à égalité pour l’obtention d’un logement social…les dossiers de toutes ces personnes doivent passer devant bien d’autres qui eux attendent huit à dix ans et qui se découragent bien avant !

    1. C’est un malin, le Riri : la règle ( qui n’est qu’une règle et pas une loi ) s’applique aux ministres s’applique aux ministres – à Laura Flessel et non à Françoise Nyssen ( on se demande pourquoi ) – mais pas aux députés et, à fortiori au président de l’Assemblée, immunité parlementaire oblige !

      1. Ceci dit, ça laisse à penser que le Riri s’attend à une tuile suite à la plainte d’Anticorp pour ses magouilles avec les Mutuelles de Bretagne !

Les commentaires sont fermés.