La réforme de la SNCF, en gare de Nantes.


Gare de Nantes, un jour de vacances scolaires.

La gare est encombrée de voyageurs car des trains ont du retard suite aux intempéries et à un accident. Dans la salle des guichets, déportée à l’extérieur dans un bungalow provisoire pour cause de travaux, 3 guichets sur 8 fonctionnent. Une employée souriante tente d’aider à l’accueil, en orientant le trop-plein de voyageurs vers les bornes automatiques.

Un jeune, pressé: « Mon train a été annulé, un autre part dans 40 minutes, je peux éviter  la queue ?! »

L’employée: « Non, ce n’est pas possible. Prenez un ticket d’attente s’il vous plait. »

Le jeune, rouge: « Mais je n’ai que 40 minutes ! »

L’employée: « ça va aller, vous avez le temps. Ou bien je vous aide sur les bornes. »

Le jeune, de plus en plus rouge: « Mais il n’y a que 3 guichets ouverts ?!? »

L’employée: « Et oui. On manque de personnel. Et cela ne va pas s’arranger. ‘Ils’ ont prévu de supprimer la moitié des postes d’accueil. »

 

Voilà la « réforme » de la SNCF.

 

Publicités

51 réflexions sur « La réforme de la SNCF, en gare de Nantes. »

  1. J’ ai une idée !
    Et si on construisait un aéroport à Notre-Dame-des-Landes ? Moins de gens auraient besoin de prendre le train!
    Merci, qui ?

  2. Juan,
    Comme si vous ne saviez pas que les guichetiers de la SNCF vendant des billets sont appelés à disparaître, et que, comme pour le métro ou l’avion, les titres de transport ne seront plus achetés que sur des bornes ou par Internet- et d’ailleurs dématérialisés et « portés » dans votre smartphone, comme c’est déjà le cas pour les passagers qui le souhaitent ?

    1. Et les poinçonneurs de billets, ils sont passés où, les poinçonneurs de billets, hmm ? Quand je pense que c’est un travail qui m’a nourri trois étés de suite, entre 18 et 20 ans : saloperie d’hyper-libéralisme, tiens !

  3. Ce jeune est idiot. L’ employée lui propose de l’ aider sur les bornes.
    Il doit prendre le train pour la première fois, ne connait pas les bornes, et ignore ce qu’ est 40 mn.
    Pourquoi ses parents le laissent sortir seul. Il ne doit pas y avoir beaucoup de gare avec 8 guichets sur 8 qui servent. Idem qu’ à la poste.

  4. « Mon train a été annulé, un autre part dans 40 minutes, je peux éviter la queue ?! »
    Ben, si son train n’ avait pas été annulé !!!

  5. La bonne organisation privatisée c’est de mettre des guichets uniquement aux gares d’arrivées…. Et hop le mec est coincé dans la queue devant les 3 guichets qui vont lui faire payer le billet
    Il aurait moins de stress puisqu’il est arrivé

    Accessoirement avec un ou deux gorilles à côté des guichets, on peut envisager une hausse de dernière minute histoire d’arrondir la marge..

    10€ de hausse impromptue x 200 voyageurs, ça paie le une bonne partie du mois du gorille, charges patronales non comprises..

    Ah les amateurs !!!

  6. « Les cons, c’est comme les emmerdes, ça vole en escadrille. »
    Un petit article sur les fonctionnaires et ils arrivent en piqué…

  7. Depuis le temps que les cheminots tirent la sonnette d’alarme… certains se trouvent confrontés à ce qui devait irrémédiablement arriver… et ce n’est pas fini

    1. « Depuis le temps que les cheminots tirent la sonnette d’alarme »

      Ah ! c’est donc pour ça que les trains sont systématiquement en retard ? Mais c’est du sabotage, ça, ma bonne dame !

  8. Faudrait un jour qu’on parle de la privatisation de l’électricité et la plateforme numérique en cours de constitution La SNIF à côté paraitra être une aimable plaisanterie parce que ne sont concernés que ceux qui prennent le train..

  9. Exact..des années que ça dure.. Et les conditions des statutaires se dégradent malgré les promesses..les ventes des billets pour Noël ont écœuré une bonne partie des habitués comme moi..les prems n’existent plus en billets cartonnes pour empêcher les gens de les revendre..
    Bientôt prendre le train sera un luxe..lesxzutres prendront le bus et mettront 5 fois plus de temps…

    1. J’ai la solution : que les salauds de pauvres restent chez eux, et que les riches circulent en limousines (sur des routes merveilleusement désertes car, grâce au prix de l’essence, ces mêmes pauvres ne pourront plus y accéder).

      Quand vous séchez sur un truc, n’hésitez pas à me demander.

        1. Je trouve finalement que Didier Goux a des idées geniales…et puis avec le péage pour rentrer en ville le paysage urbain sera débarrassé de toutes ses vieilles carcasses immondes..enfin un monde clean et respirable..finalement c’est ça l’écologie progressiste !!!

          1. En effet, c’est une bonne chose d’être débarrassés de ces vieilles carcasses immondes, dont on se demande comment elles ont pu survivre aux contrôles techniques.

            Et je vous signale que le péage urbain ne concerne pas les voitures des gens qui habitent dans la ville: l’idée, c’est de les dissuader ceux qui n’y habitent pas d’utiliser la voiture pour s’y rendre; il faut savoir ce que l’on veut : lutter contre les énergies fossiles ou pas.

    2. @ Sylvie

      Mais qu’est-ce qui vous dérange, dans le fait qu’on ne puisse pas revendre à d’autres les billets Prems et qu’ils n’existent pas en billets cartonnés ? Vous croyez qu’on peut revendre ses billets d’avion à d’autres ? De toutes façons, dans 10 ans, tous les billets cartonnés auront disparu de tous les transports.

      Et que trouvez-vous d’anormal à ce qu’on ait le choix, pour un trajet, entre le bus, plus lent et moins cher, ou le train, plus rapide et plus cher ? Vous préférez qu’on supprime les bus, et qu’on ne laisse que le train- qui restera tout aussi cher ? Tout le monde n’est pas forcément pressé.

      1. Le bilan carbone d’un train, qui trimballe 700 passagers est inférieur à celui de 10 cars transportant 70 passagers, sans parler du risque accident nettement supérieur !

        1. Et un cycle de vie d’une voiture électrique produit autant de CO2 qu’une voiture diesel..et qu’est ce qu’on fait pour réduire le nombre de camions sur les routes et autoroutes ?

          1. Sylvie

            Le problème du diesel n’est pas celui de son bilan carbone, mais celui des micro-particules vraiment toxiques pour les voies respiratoires qu’il émet, même avec les filtres.

            Quant à tout ce qui est électrique, qu’il s’agisse de voitures ou de trains, leur bilan carbone dépend de la source de l’électricité : plus elle est nucléaire, plus il est faible.

            1. Je vous signale Élie qu’il y a à peine 3 ou 4 ans , il y avait des primes pour l’achat de voitures diesel et on certifiait que grâce au méga super pot catalytique le diesel etait clean..super arnaque vis à vis du contribuable…et méga super arnaque vis à vis de l’écologie…
              L’écologie est une chose grave et sérieuse…ce ne sont pas les taxes qui rendront l’air pur…
              Pendant ce temps les méfaits des pesticides sont nies et la aucune urgence…L’exploitation du lithium est le futur désastre écologique…aucune urgence…on pourrait continuer ainsi longtemps

                1. Et puis Goux…on va pt’être même nous mettre au régime bio si on opte pour la crémation…sinon on sera accusé d’émettre trop de particules..😀

                  1. Ah ! personnellement, je compte fermement émettre un maximum de particules toxiques pour les survivants, lorsque le moment sera venu de jouer les filles de l’air par la cheminée.

                    (À propos, puisqu’on féminise à tour de bras les mots masculins, il conviendrait peut-être de lancer l’expression « jouer les garçons de l’air ». Yapadréson.)

                    1. Heureusement que les digressions auxquelles nous nous livrons ici sont écrites, parce que si elles étaient orales, notre bilan carbone serait catastrophique !

              1. @ Sylvie

                Parce qu’ on ne peut pas tout mélanger : les primes au diesel, et même les logiciels-truqueurs pour diminuer le taux d’ émission de particules…c’est aussi de la sauvegarde d’emplois ; le bilan carbone plaide en faveur du nucléaire; et il n’y aura jamais d’agriculture sans pesticides ( les sulfateuses, ça ne date pas d’hier !), il faut savoir lesquels ont fait la preuve de leur toxicité.

                1. En ce qui concerne les pesticides, le monde agricole commence à en avoir une certaine idée !

                  1. Il y aura toujours des métiers dangereux: les BTP, les inévitables coups de grisou et silicoses des mines de charbon que l’ Allemagne vient de rouvrir au nom de l’écologie :-))), (et qui, à ce jour et depuis leur début, ont tué infiniment plus de gens que le nucléaire !) etc.

                    1. t qui, à ce jour et depuis leur début, ont tué infiniment plus de gens que le nucléaire !) etc.

                      Là faut être précis, c’est,
                      – bombes nucléaires comprises ou pas,
                      – accidents de centrales nucléaires comprises ou pas..
                      – tués ou décès classés « secret défense » par le lobby nucléaire compris ou pas..

                    2. Stanislas

                      Caramba, encore raté !

                      Si, dans l’énergie nucléaire,
                      vous comptez bêtement les bombes nucléaires, il faut, alors prendre aussi en compte les bombes non-nucléaires, qui ont aussi tué beaucoup plus de monde

                      « Ah, c’était mieux avant ! « 

            2. Vous négligez l’hydraulique, en matière de production d’énergie propre ;
              J’admets, néanmoins, que le nombre de barrages ne permet pas de fournir assez de cette énergie !

              1. Propre, propre, c’est ce qu’on dit généralement, mais les barrages on quand même un sacré impact négatif sur toute une partie de la zoosphère.

                Je me demande si le plus écolo n’est pas la géothermie. Qui ne peut, de toute façon, satisfaire nos besoins énergétiques actuels.

                1. Je suis domicilié à proximité du barrage de Serre Ponçon où la Société de pèche fait plutôt du bon boulot, à savoir le blocage de l’installation du ferme piscicole sur le lac, ce qui est d’autant plus intelligent que ce lac est artificiel, ainsi qu’une gestion de qualité du milieu aquacole !
                  Bon, ce n’est pas forcément le cas partout !

  10. Bon, reparlons de choses sérieuses.
    De Jean-Pierre Chevènement :

    En Europe, certains courants libéraux veulent dépasser le cadre national. Les courants socialistes qui y prétendaient ont périclité. PS en France, PSOE en Espagne. PD héritier du PCI en Italie.

    On évoque les courants populistes, mais il y a aussi des courants républicains qui souhaitent construire ce qu’Emmanuel Macron a appelé un « acteur européen stratégique » à partir des nations. Ce débat n’a pas trouvé sa conclusion et ne le trouvera pas à l’occasion des élections européennes. Hors d’Europe, le cadre national n’est pas remis en question (Etats-Unis, Chine, Inde, Brésil, Japon etc.).

    Il faut que les débats en Europe aillent à leur terme.

    Extrait de :
    https://www.chevenement.fr/Intervention-de-Jean-Pierre-Chevenement-au-Forum-franco-russe-des-societes-civiles-Dialogue-de-Trianon_a2002.html

    1. Mais pendant combien d’années encore va-t-on périodiquement nous ressortir votre apparatchik de son bocal de formol ? C’est de l’acharnement thérapeutique, ça !

  11. Les suppressions de postes, à la SNCF, concernent, surtout, les personnels chargés de l’entretien du matériel . Résultat : les « pas » entre révisions sont systématiquement allongés et , de facto, le matériel est fragilisé, voir devient dangereux !
    Mais c’est pas grave, hein…Après tous, Brétigny, c’est pas tous les jours !

        1. L’ éternel couplet des faibles: xénophobe, raciste, fasciste, …..
          Si tu est incapable de voir le rapport entre ton brétigny et tes pas d’ amalgames……
          Et puis, le manque de personnel: en faisant moins de 35 h/ s il faut embaucher combien de personnes pour contrôler les milliers de km de voies? Même avec avec 500 personnes en rab, seront elles contrôleés tous les ans? et tous les ans ne garantis pas contre les accidents.
          Alors, manque ceci, manque cela, de temps en temps, réfléchir….

  12. Ben décidément la réflexion……
    Vous ne trouvez rien de choquant dans le sujet de Juan?
    Par la faute de la SNCF un petit gars, paumé, son train ayant été annulé, demande de passer avant les gens attendant au guichet.. Prétexte, son train part dans 40mn.
    Et cette sncf n’ ouvre que 3 guichets sur 8.
    Je suppose que ce malheureux garçon qui voit son train supprimé avait un billet ou alors, en retard et sans billet ?
    Je suppose aussi que les gens devant le guichet voulaient aussi un billet et qu’ ils ont pu partir.
    3sur 8 + des bornes d ‘ achat de billet et il a peur de rater son train partant dans 40 minutes, pas dégourdi le p’ tiot.
    Ou est ce une excuse pour faire dire que la sncf manque de personnel?
    J’ ai un doute, otez le moi, pas que les politiques qui veulent nous endormir.

    1. ok je te retire le doute

      en fait,Juan a relaté un passage tout à fait exceptionnel dans le ciel de ce jeune consommateur de trains qui est un carré de Neptune en Pluton. Ce jeune probablement scorpion ascendant lion s’est pris cette conjonction en pleine tronche, si je puis me permettre cette expression.

      Un nuage passe à ce moment là devant la conjonction planétaire qui provoque une annulation de train, tout en produisant le départ d’un autre dans les 40 minutes..

      Le 3eme décan du signe du scorpion auquel appartient ce jeune provoque à la fois le nombre réduit de guichets ouverts,…etc..

      Finalement le jeune n’a plus qu’à demander les explications à ses parents qui l’ont fait maître à un moment inopportun par rapport à la privatisation de la SNIF ; parce qu’on peut remarquer que Juan ne cite pas d’autres problèmes que celui là…

  13. Moi, ce qui m’étonne le plus, dans ce billet un tantinet surréaliste, c’est le prétexte invoqué par la SNCF-que-le-monde-entier-nous-envie pour justifier les retards : les intempéries. Quelles intempéries ? Il s’est produit un déluge, à Nantes, ces jours derniers ? Et cet « accident » ajouté pour faire bonne mesure : quelqu’un en a entendu parler ? Un déraillement ? Une collision ? Un ovni tombé sur la voie ? Tout cela est bien mystérieux, allez !

  14. Mais il y a des années que la sncf cherche des excuses pour ses retards. Je prendrai exemple du Calais- Bâle qui l’ a connu 1 fois à l’ heure dans les 60 dernières années ? Déjà le manque de personnel, le mauvais entretien des voies….?
    Pourquoi dans d ‘ autres pays, des trains ne sont jamais en retard, peut être que le personnel est tellement nombreux qu’ ils sont deux ou trois à conduire le trains en même temps.
    Dans le même esprit, pourquoi nos gares sont crasseuses, pourquoi les abords d’ autoroutes, de routes, nos forêts, nos rues sont garni de déchets, de crottes de chien,….. et sont devenu si dangereuses.

  15. Si on voulait une preuve que l ouverture à la concurrence on a un avant goût… Avec des prix qui augmentent à chaque vente et les prix des prems qui ne sont plus les mêmes.. Les bas prix diminuent comme peau de chagrin et pourtant pendant des années la sncf faisait une politique des prix intéressante..mais ça c’était avant !

  16. sylvie75 Il y avait même une troisième classe avec banquettes en bois.
    Les prix augmentent, mais tout augmente. Vous voulez encore voyager un prix du billet de 1960, ou 80, ou 2000, c’est impossible.
    Râler après les privilèges de la classe politique et vouloir garder ceux d’ une entreprise cumulant des milliards de dettes n’ est plus envisageable. Demandez aux personnes obligées de prendre la voiture pour faire des kms pour bosser, et aussi subventionner la sncf où ils ne mettent jamais les pieds n’ est plu de mise.
    Des millions de gens n’ utilisent jamais la sncf et depuis des années ils renflouent les caisses sncf, payent pour leurs retraités, et vont payer pour la dette abyssale
    L’ égoïsme a quand même des limites.

      1. SYLVIE

        lancien qui porte, soutient la casse du service public avec les mêmes biais de raisonnement que les lèches boules du libéralisme financier, sans trop y comprendre grand chose mais il ne vous dénigre pas, Selon son raisonnement je me sens donc aussi un communiste- troskiste-léniniste-staliiste-engelsiste-marxiste- maoiste et tout le bordel…..

        Finalement ce que vous ne comprenez pas, et moi non plus, c’est qu’il faut ne rien en avoir à battre de tout ce qui ne peut plus participer à la compétition sur le grand marché. Les inutile, voire nuisibles bientôt comme le malade-handicapé-chômeur-retraité-sanspognon-sansdiplôme-mal né – fonctionnaire – salarié feignant n’est plus coté dans notre monde moderne..

        C’est parce que Lancien n’est pas dans la liste des non compétitifs qu’il peut se permettre des fantaisies..

        1. Stan
          Il continuera à payer de plus en plus d’impôt mais il sera content ca ne sera plus pour le service public…

  17. Stanis
    Ne déforme pas sans cesse les propos des autres au gré de tes fantasmes
    On sait, les lèches boule par ci, le cice par la, en y ajoutant un linky et beaucoup de je sais.
    Ah, les cocos ne sont pas partageurs? Que dire des gens qui se plaignent d’ un billet de train trop cher quand la société trimbale une dette de 50 milliards
    Le manque de personnel , le manque de moyens, la ritournelle du fonctionnaire, sans oublier la fatigue du travail pénible.
    Mieux, ce sont les gens des bureaux qui se plaignent. Le gus qui contrôle les aiguillages ne pleure pas sur son sort.
    Alors les pleurnicheries de sylvie ( qui éprouve le besoin de s’ adjoindre 75 ) ou les blablas de stanis ……
    Comme toujours des mots, mais aucune solution sensée, pas la moindre idée sauf les consignes du parti.
    Rigolo alors, billet de train gratuit, embauche de millier de personnes, augmentation des salaires, diminuer les horaires de travail ?
    Oui, sortir du cocon de l’ état et dépendre d’ un patron, brrrr,

    1. Ah oui !!…; dans ma liste
       » communiste- troskiste-léniniste-staliiste-engelsiste-marxiste- maoiste  »

      j’avais oublié « pleurnicheur »

      et ne déconne pas non plus, aujourd’hui je n’ai pas évoqué les 45 milliards jetés par les fenêtres par l’état pour peau de balle dont tu n’as rien à branler éperdument , voyant ta colère devant la reprise des 35 milliards de dette de la SNIF..

      Moralité : si un jour tu dois chouraver l’oseille du pékin, arranges toi pour que ce soit LE maximum avec des mots choisis..

Les commentaires sont fermés.