Chanson du dimanche: la grenade


Publicités

33 réflexions sur « Chanson du dimanche: la grenade »

    1. Oups, je me souviens de lui dans les années 70 (on aurait dit Julien Clerc ou Léo Ferré ça dépendait …) 😂

      1. La grande époque d’Anne Sylveste, Catherine Le Forestier … en fait les chanteurs engagés me rendaient triste.

  1. La version la plus émouvante que j’aie jamais entendu de cette chanson mexicaine, ici chantée par la Catalane Sílvia Pérez Cruz, dont le premier album était intitulé… 11 de novembre !

        1. « Cucurrucucu ! Aïe aïe aïe ! »
          « Ben mon colon, c’est celle que je préfère! »

    1. « On les croisait chez le boulanger ou l’épicier ; on les entendait gueuler un peu, au bistrot, quand on y entrait pour acheter le paquet de gauloise du père ; on les voyait en grande tenue médaillée, rassemblés et nombreux, autour des monuments aux morts villageois …. »

      On les voyait chez nous autour de la tables, c’était nos grands pères nos grands oncles et leurs amis.

      Trés jolis texte de D. Gous et chanson de Trenet

      1. La Madelon est éternelle. On peut « frôler son jupon » le temps d’un Tango à la papa.

  2. « Je suis heureux, il fait soleil
    Et pourtant
    Notre seul pays c’est le monde
    On y oublie, de temps en temps
    Qu’ici et là, le canon gronde
    Mais qui veut l’écouter, l’entend
    Il suffit de prêter l’oreille »

        1. Mr Goux

          C’est à ce genre de détail qu’on se rend compte de suite que vous fûtes un homme sérieux toute votre vie..
          Avez vous aussi remarqué que son siège était placé assez loin ? hein ? c’est pour parfaire les angles..
          d’ailleurs heureusement que le siège retient la robe…

          il faut juste penser à chauffer la salle. C’est tout

    1. Qu’est-ce que ces deux chimpanzés en pleine exhibition ont à voir avec la musique (dite classique) ?

      (Oui, oui, je sais, ne vous fatiguez pas : chimpanzé moi-même, na !)

Les commentaires sont fermés.