Juppé, Macron, Mosco, les fossoyeurs de l’Europe.


Il les a rassemblé pour un dîner au frais de la République à l’Elysée: Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin, Edouard Philippe, François Bayrou, Jean-Yves Le Drian, Pierre Moscovici, François de Rugy, Franck Riester.

Emmanuel Macron les a rassemblé pour parler élections européennes. Et là, on lit qu’il s’agirait d’une alliance politique « pro-européenne« .

Joyeux mensonge.

Qui peut croire que ces gens-là, surtout les plus titrés – Macron, Juppé, Bayrou ou même Moscovici, ont aidé l’Europe ?

La France insoumise, les Verts, Génération.s. défendent une Europe sociale, écologique et démocratique. Il ets de bon ton de considérer que toute personne qui désapprouve l’action de la Commission européenne ou du Conseil des Chefs d’Etat (car ces derniers ont le dernier mot) est « contre l’Europe ».

Je me suis toujours senti Européen, davantage Européen que Français. J’apprécie disposer de la même monnaie dans une quinzaine de pays, de passer d’un pays à l’autre sans douane, de saluer des Européens qui parlent une autre langue dans les pays où habitent mes enfants en me sentant de la même contrée. Je vois l’Europe comme un ensemble de traditions comme la France est un ensemble de traditions.

C’est sans doute pour cela que je vois la Commission européenne souvent comme le bras armé du capitalisme marchand, de la concurrence entre les hommes et les Etats, et du moins-disant social.

Les éditocrates des médias dominants, exception faite d’Eric Brunet, souverainiste d’extrême droite notoire, défendent cette position: ne critiquez pas l’Eurooooope !!

Mais prenez cinq minutes, réfléchissez à ce qui vous énerve ou vous indigne, et faites le tri entre ce qui est anti-Européen et ce qui ne l’est pas.

Je déteste cette Europe qui se pince le nez pour accueillir quelques dixièmes de pourcent de migrants, cette Europe qui favorise le moins-disant salarial, cette Europe qui impose la privatisation du rail, la concurrence dans les télécoms ou la distribution d’eau. Cette Europe incapable d’interdire le glyphosate.

Ceux-là même que Macron a réuni à l’Elysée pour « défendre l’Europe contre les populismes » sont justement ceux qui défendent le statu quo et la poursuite d’une Europe qui affaiblit les Européens.

L’Europe est plurielle, ses gouvernements aussi. La politique commune qui en découle est un compromis à l’échelon européen. Il est impossible d’en être satisfait à chaque instant. Mais l’Union européenne telle que nous la connaissons a placé des principes au-dessus de tous les compromis et, malheureusement, ni la défense des droits sociaux ni la défense de l’environnement n’en font parie. La libre-concurrence ou les droits humains en font partie.

Revenons à Macron.

Il expliquera avec ses supporteurs et ses suppôts que Le Pen et Mélenchon, même combat.

C’est stupide, et infâme.

Prenez les migrants, le « grand sujet » où une partie des macronistes et leurs idiots utiles a tenté d’expliquer que les insoumis s’alignaient sur la xénophobie des frontistes. Les sondages expliquent a peu près l’exact inverse: les sympathisants insoumis sont à l’extrême inverse, plus éloignés que les sympathisants socialistes ou marcheurs ou LR (ce n’est pas difficile) des positions des sympathisants frontistes.

Bref.

 

Publicités

73 réflexions sur « Juppé, Macron, Mosco, les fossoyeurs de l’Europe. »

  1. Qui veut vraiment d’une Europe qui fonctionne: personne, pas les americains qui ont tout fait pour que l’Europe ne puisse se rassembler et ne devienne une véritable puissance économique, les allemands veulent une Europe fédérale, les français d’une europe des nations.
    Surtout pas d’harmonisation fiscale et sociale, une europe bien libérale où seule compte l’exploitation des plus faibles: les travailleurs des pays de l’Est, comment les entreprises Allemandes, françaises se sont gavées avec ces salaries que l’on exploite jusqu’à la corde où ces entreprises parties à l’Est, en Pologne en particulier, cette Pologne qui préfére les américains aux europeens mais qui profite bien des aides europeennnes. Ces irlandais qui sapent la fiscalité pour attirer les multi-nationales et les GAFA. Cette Europe présidée par Junker l’ami luxembourgeois, le Luxembourg l’un des premier paradis fiscal. Nous voulons l’Europe mais pas de celle ci qui est le paradis des magouilleurs de tous genres, des financiers, des banquiers, des multi-nationales et tous ces braves gens n’ont aucune envie d’une Europe qui unifie, qui solidarise, personne ne veut d’un véritable gouvernement europeen.
    L’Europe n’ a d’interêt que pour ses fonctionnaires qui se gavent, des députés qui y sont en vacances, des subsides que l’Europe reverse aux gros agriculteurs, L’Europe est excellente pour définir des normes mais est bien incapable de les faire appliquer. l’Europe reste un concept, un espoir pour ses peuples et un formidable terrain de jeux pour les profiteurs, les multinationales, les financiers qui n’ont qu’un espoir que l’Europe continue à être cet agglomérat, cet amas d’interets divergents dont il est si facile de contourner les régles et de profiter des failles.

  2. Les traditions ne font pas tout  ? Voilà ce que je trouve commun à des idées de quelques théoriciens des RN et FI (pas tous) et d’autres encore, Michel Onfray, etc.. : la négation du libre arbitre, du libre choix, de la responsabilité individuelle.

    Côté « gauche progressiste », je lis tout cet entretien et cite cet extrait
    « (…) Nombreux sont celles et ceux qui, alors, se mobilisent à intervalles réguliers pour restaurer les mythes de la responsabilité, du libre arbitre, des compétences critiques des acteurs – et ce pamphlet a été l’une des expressions, bien naïves d’ailleurs, de cette tradition. Ce n’est rien d’autre que la bataille décrite par Durkheim des prénotions contre le savoir scientifique. (…) »

    https://www.nouveau-magazine-litteraire.com/idees/geoffroy-de-lagasnerie-il-faut-assumer-le-chaos-dans-lequel-nous-vivons

    Selon ma compréhension de la logique et sans agressivité en intention de ma part,
    si un individu déclare « mythes » les libre arbitre et responsabilité, alors personne ne serait individuellement responsable selon sa propre thèse, pas plus lui-même que ceux qui défendent ou restaurent ces supposés « mythes » que toute autre personne.

    1. « si un individu déclare « mythes » les libre arbitre et responsabilité, alors personne ne serait individuellement responsable selon sa propre thèse, pas plus lui-même que ceux qui défendent ou restaurent ces supposés « mythes » que toute autre personne. »

      Oui pourquoi pas ?
      Tout ce que nous pensons, écrivons et la manière dont nous vivons a été piloté par notre entourage dès l’enfance.
      Nous sommes faits de strates qui forment une colonne vertébrale, nous ne sommes pas uniquement remplis de nous mêmes.

      1. Hélène

        Si j’admets un jour que « nous humains » n’avons même pas une part de libre arbitre et de responsabilité individuelles, le « savoir » ou « ne pas le savoir » n’y changeant rien si tout est déterminé par tout ce qui précède à tout instant,

        alors j’en déduirai que personne n’en a, pas plus vous que tous les individus cités dans cet article, pas plus que moi ou quiconque dans l’Histoire.humaine.

  3. Mais encore faudrait-il qu’un « savoir scientifique » reste réfutable par l’expérience, et prendre garde à l’argumentation circulaire, et ne pas défendre l’essentialisme ?
    Dans cet entretien, il est question d’une supposée « classe moyenne blanche » etc.… ?

    Si au moins un individu ou même un groupe « de la classe moyenne blanche» ne se pensent pas « universels», cela devrait faire s’interroger – selon des méthodes scientifiques que j’ai apprises en sciences dures, certes, et non pas en sciences humaines.
    En sciences dures, l’exception ne confirme pas la règle, elle la réfute, sauf erreur de ma part.

  4.  » Mais prenez cinq minutes, réfléchissez à ce qui vous énerve ou vous indigne, et faites le tri entre ce qui est anti-Européen et ce qui ne l’est pas….

    Non Monsieur Juan, 5 minutes ne suffisent à faire le tour de l’UE pour bien comprendre que c’est un piège, une nuisance totale. Quel que soit l’angle sous laquelle on l’examine.

    Je suis contre l’europe des traités depuis 1992, je n’ai jamais changé d’avis.. A l’époque, il y avait un leader connu qui s’appelait Seguin, qui n’était pas d’extrème droite, sauf preuve du contraire. ce type a expliqué ce qui allait se produire et ça s’est produit…

    Cette absurdité nous jette les uns contre les autres, inexorablement ; entre l’évident déclassement des uns et les migrations des autres.

    Examinez donc longuement le secteur de l’insertion qui est le laboratoire méconnu de ce qui se passe aujourd’hui.
    Des français, des étrangers de toute nationalité établis en France, en situation précaire, sont confrontés à la survie matérielle et on leur propose de rajouter des couches de migrants nouveaux à nos incapacités d’intégration sociale. Même si l’accueil est faible en nombre, le symbolisme est suffisant pour effrayer celles et ceux qui ne font que survivre. Reste les trafics et le système démerde (armes, drogues, cigarettes et produits de larcins..)

    Rajoutons à cela la politique de la bande d’escroc qui refile des milliards en CICE tout en supprimant des contrats aidés, derniers remparts d’une forme de bien être et de reconnaissance dans le travail..

    Si « populisme » « extrémisme » sont les seuls qualificatifs qui restent pour décrire un anti de la pseudo « union économique », qui est en fait une vraie organisation de la rotation des personnes pour faire du fric à très court terme, alors on est vraiment dans la pauvreté de l’esprit critique…

    Et là je n’ai rien dit,

    1. D’accord avec Stan…la dégradation sociale et l’incapacité de nos gouvernants de rétablir une sécurité et une stabilité sociale font que pour une majorité de personnes vivant en France, la migration est un non sujet qui n’a rien à voir avec la xénophobie …

      1. Monsieur Goux

        Juste pour la précision sans trop savoir ni me formaliser sur ce que vous entendez par « petit couplet à « contrats aidés »

        Sur mon clavier, cette appellation est un terme professionnel du secteur de l’insertion qui consiste, pour simplifier, à remettre au rythme des personnes éloignées du travail pour qu’elles puissent accéder à des emplois du droit commun….

        Si on sort du secteur de l’insertion, on peut considérer que tout individu salarié jusqu’à 2.5 SMIC est en contrat aidé, dans la mesure où l’état absorbe les charges sociales pour les entreprises privées par le CICE ou d’autres aides plus ou moins connues..

        Fort de ce préambule et parce que je vous sais assez allergique au secteur non marchand (ou en partie associatif), je me dois de vous préciser que je trouve assez renversant, pour ne pas dire débile, que le pouvoir politique arrose copieusement le secteur marchand dont le but est l’optimisation du bénéfice à seule fin de distribution de dividendes qui partent dans les circuits financiers, alors que dans le même temps, il rationne violemment le secteur non marchand (associatif en partie) dont le but principal est souvent de maintenir le lien social en réinjectant dans l’économie réelle les éventuels bénéfices.

        Pour qu’on soit bien d’accord, quand j’évoque l’associatif, je ne parle pas de l’assosse de pétanque du coin, mais bel et bien des associations à vocation économique..

  5. Europe; je sais, disons je n’oublie pas, que nos pères et mères avaient une maousse envie de Paix.
    Ils méritaient n’est-ce pas.
    (et) Merci !!
    – tous les matins, (du monde; et le mien)

    Comment ne pas aimer un continent ? certes, je ne cours pas après le numéro 6, l’Antarctique.
    Ce que j’aime moins ? nous sommes le plus petit* ! ainsi les plus nombreux au km2. Mais les plus riches.
    Le camembert ! le syndrome, son goût ‘universel’.

    Dans les grandes lignes évidemment. Le reste, tout le reste, est politique,
    devrais-je en vouloir à JL Mélenchon (par ex) d’avoir voté « oui » à Maastricht ? etc.,

    *oup’s, j’oubliais la Russie,

  6. Juan,

    Quand nous,parlons « Europe » , nous pensons, en réalité,  » Europe de l’Ouest « , les pays dont peu de valeurs nous séparent.

    Mais vous sentez-vous vraiment « plus Européen que Français  » quand vous êtes en Pologne, en Albanie, en Croatie, en Moldavie, et même (parce qu’il s’en est fallu de peu ! ) en Turquie ?

    1. Pour commencer, il faudrait cesser d’employer le mot « Europe » quand on parle de ce machin soviétoïde qu’est l’Union européenne. De même que Soljénitsyne (puisqu’on parle de soviet…) s’est battu durant des années pour que, en Occident, on arrête de dire « les Russes » ou bien « la Russie », lorsqu’il s’agissait des communistes et de l’Union soviétique.

      L’Europe est une réalité charnelle depuis au moins mille ans, alors que l’UE n’est qu’un machin bureaucratique et liberticide (merci pour le pléonasme), sans doute destiné à s’effondrer à échéance assez brève (et ce sera tant mieux). Notamment sous le poids des immigrations massives (pardon : « au compte-gouttes…), mortifères et de plus en plus difficilement réversibles.

      1. Didier Goux

        en Europe, on se « jetait les uns contre les autres », comme l’écrit Stanislas, mais d’une autre manière dans des guerres entre nations, et c’était mortifère.
        C’est parce que j’ai entendu les témoignages de mes grands-parents, grands-oncles et tantes, etc., que j’ai été favorable à l’UE, au départ, non pas parce que j’étais une fillette apeurée par ces récits.

        Je viens de relire « La défaite de la gynocratie » (colonne de gauche de votre blog, celui de Bruno Lafourcade). A mon avis, ce n’est pas cette supposée « gynocratie » qui a œuvré pour construire l’UE afin de maintenir la paix entre nations entre autres préoccupations déclarées publiquement. Il me suffit de voir la liste des personnes célèbres et dirigeants ayant activement soutenu cette « construction européenne » (première femme chef d’Etat en Europe (?), Mme Thatcher aurait-elle été favorable au marché commun, mais pas vraiment à une UE politique et un transfert de souveraineté même partiel ?).
        En mai 2005, suite à un référendum, Serge July, un homme, écrivit cet éditorial « Chef-d’oeuvre masochiste », encore lisible sur Libération.fr,
        https://www.liberation.fr/planete/2005/05/30/chef-d-oeuvre-masochiste_521500

    2. Il m’est arrivé, Elie, dans qql continent étrange, ou disons éloigné, de sympathiser avec un européen, autrichien en l’occurrence; ni à une contradiction près, ou astreint par qql cliché.. aussi avec un canadien,

      1. @ ti suisse

        Oui, à moi aussi : plus facile de sympathiser avec un Canadien (même non Québécois ) ou un Américain qu’ avec un Albanais ou un Turc.

  7. « Plutôt l’Europe des Patries que l’Europe des patrons  » .
    Cette citation n’est pas de moi mais elle représente l’idée que nous sommes un certain nombre à nous faire de l’Europe !

    1. @ Alain Bobards

      Franchement, ce slogan ne veut rien dire : les différentes visions de l’ Europe ( même celle de l’ « Europe des nations » de Christian Fouchet) n’ont jamais été celles d’une Europe communiste…dans laquelle, d’ailleurs, les usines avaient aussi des patrons !
      (préféreriez-vous donc le stakhanovisme aux 35 heures, c’est-à-dire les heures sup payées uniquement en médailles ? )

      1. Elie
        Je n’ai ni l’envie, ni le temps de vous expliquez le sens de cette citation . Sachez simplement qu’il s’agit de patrie culturelle et d’une politique fiscale et industrielle supra nationale !
        Et lâchez moi avec le communisme ( qui n’a jamais été mis en place, pas plus en URSS qu’en Chine, tout comme le dénommé Stakhanov n’a jamais existé ),sauf un semblant, avec les soviets des ouvriers paysans et soldats en 17/19, le Léninisme et encore moins le Stalinisme ne pouvant être considérés comme communisme – le Maoisme encore moins – !

  8. Alain Bobards

    Le dénommé Stakhanov a bien existé, le débat ne portant que sur son prénom :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Alekse%C3%AF_Stakhanov

    et le stakhanovisme a existé aussi !

    Quand au « communisme qui n’a jamais été mis en place nulle part  » par tous les régimes qui s’en réclamaient, il serait temps de trouver autre chose ( c’est d’ailleurs tout aussi vrai pour le libéralisme…)

    1. Et pour l’islamisme-qui-n’a-rien-à-voir-avec-l’islam ! Décidément, les arnaqueurs idéologiques, par chez nous, emploient toujours les mêmes grosses ficelles.

  9. Ils sont en train de nous préparer un remake de  » dites nous ce dont vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer »..en fait c’est un repas d’humoristes et le meilleur est sûrement Moscovici !

  10. Encore un sujet de commentaire bizarre
    Que juan ne se sent pas français, je pense que nous le savions tous.
    Qu’ il cite des noms tirés de son chapeau, bof, s’ il n’ y avait que ceux là…..
    Qu’il déclare que le pen et mélenchon ont des avis différents sur l’ UE et l’ envahissement du pays, ce n’ est certes pas une nouveauté.
    Qu’ il déclare que les français sont pour cet envahissement sauvage, un mensonge flagrant.
    L’ UE a été une erreur énorme, faite surtout par les lobbyistes des grosses entreprises. Il aurait été plus sage d’ asseoir mieux la CEE.
    Les commissaires et président e la CEE ont privilégiés la nuisance à la Russie en incorporant les ex pays de l’ Est plutôt qu’ au bien des peuples de la CEE.. Ils ont intégré des pays ruinés, aux industries obsolètes sachant leurs états
    Ces pays ont besoin de dizaines de milliards pour se mettre au niveau de la CEE. Ils ont accepté des pays telle la Grèce sans contrôler l’ état réel de ses finances pour plaire à l’ OTAN ( surtout USA). Il ont distribué des milliards dans des projets qui n’ ont jamais vus le jour….
    C’ est cela qu’ est devenu l’ UE, un tiroir caisse au bon plaisir de ses présidents successifs.
    Comme des millions de français, je suis français avant tout. Que je suis en Espagne, en Suisse ou à Varsovie, je suis d’ abord français
    Une immigration contrôlée ne me gène pas, être envahi par des gens sans papier, sans autorisation de rentrer dans mon pays est inacceptable.

  11. Il y a des faits dont nous ne parlons pas, à propos des effets des politiques économiques de l’UE qui commencent sérieusement à se multiplier dans de nombreuses pays sous couvert de concepts pseudo vertueux de « discipline budgétaire » « mise en concurrence » « endettement public » « flexibilité » ; ce sont les braquages sur des monopoles naturels, des infrastructures et des biens publics payés par l’impôt, de générations de collectifs.

    Cette rafle générale sur les biens publics à destination du secteur privé devait produire des effets sur les prix, sur le désendettement des pays et tout un tas de merveilleux résultats au sein d’un UE présentée comme l’enfant de l’Eden et de la tour de Babel…

    Quels sont les résultats ? ils sont simples :
    – Augmentation des prix continus
    – Appauvrissement de l’état par la dépossession de ses actifs immobiliers
    – Contrats de PPP (partenariat public privé) établis à la one again par une bande de hauts fonctionnaires « navettes » public/privé corrompus jusqu’à l’os qui permettent aux groupes privés de les rendre irréversibles ou honteusement coûteux à résilier

    L’endettement public ne se résorbera jamais, la preuve en est cette année en France où il a augmenté de quasi deux points, parce que le ptiot qui tue les « lignes budgétaires sociales » au nom de la rigueur budgétaire prônée par l’UE, n’a pas hésité à priver dans le même temps la France des recettes publiques payées par les plus riches… – plus de 10 milliards de cadeaux aux personnes privées, hors CICE qui est un transfert de 18 milliards en 2018 aux personnes morales- .
    Sur ce dernier point, L’UE , supporter fanatique de la concurrence libre et non faussée, n’a même pas toussé à la vue d’une aide publique massive distordant la dite concurrence. C’est dire si la flexibilité a aussi gagné les cœurs du corps législatif européen …

    Autant dire qu’on essaie de nous raconter la chasse au dahu…

    Il ne faut donc pas confondre amour à porter à nos voisins européens pour le maintien d’une paix durable en Europe, et désamour à regarder les opérations de braquage de l’UE, siège social supranational des groupes privés, sur les biens publics des états…
    L’itinérance mémorielle devrait pouvoir nous conduire à regarder de manière suspecte, l’organisation de ces opérations de rafle sur des trésors et autres œuvres d’art déjà vécues à une autre époque de l’histoire.

    Cette fois, nous n’aurons pas le train de la SNCF pour l’empêcher puisqu’il a été aussi privatisé.

    1. Le « pouvoir d’achat « , c’est une façon de se foutre du citoyen en faisant semblant de lui filer du fric pour qu’il puisse consommer, fric qu’on lui repique aussitôt ( faut pas faire de folies ) !

    2. Sylvie
      Regardez dans quelle proportion on intègre le logement dans le pouvoir d’achat :

      « La sous-estimation du logement. L’achat d’un logement étant considéré comme un investissement, il n’entre pas dans l’indice des prix. Seuls les loyers des locataires y sont intégrés, ce qui réduit artificiellement le poids de ce poste à 6 % dans le panier de l’Insee – un chiffre bien loin de la réalité perçue par les ménages, pour qui le logement constitue souvent la première dépense. »

      https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/02/19/comment-le-pouvoir-d-achat-est-il-calcule_5259366_4355770.html

      Conclusion : le pouvoir d’achat c’est ce que vous dépensez en frais obligatoires loyer, école, assurances, telephone, eau, EDF etc.
      et ce qu’il vous reste à la sortie pour les vacances et l’épargne.
      On a vite fait le tour si on compare à 10 ans en arrière.

  12. Bonjour, c’est week-end, ..est-ce une raison pour perdre un 1/4 d’heure (réciproque) avec une paire d’infos de la famille « qui titille », même si elles n’ont rien à voir, ni avec le sujet ?
    On y verra bien (hein)
    Aussi désolé Sylvie, le ‘pouvoir’ et ‘achat’, sont encore deux endroits où je manque d’aptitude; tiens, je me trompais (alala) avec le prix de l’abonnement à la Tribune de Genève, ..c’est bien 2 fs, mais par jour !
    En parlant d’elle, ce sujet non taxé (!) concernant la variation de température de la cité, ..qu’importe si étrangère car en gros elle sera identique à Villefranche sur Saône (donc le Beaujolais) et, souvent je vois ici qqls propos contradictoires (pas dit conflictuels) sur un éventuel réchauffement; les relevés datent de 1753 (bravo) qql qql appréciation accompagne le graphisme, en couleur et animé !

    https://webspecial.tdg.ch/longform/genevechauffe/les-chiffres/

    Une autre info, un sujet qui me tient à cœur, probablement politique puisque je le combats ?
    issue de deux sources, une fasciste libérale, l’autre coco gaucho; le tri se fera à l’hôpital (ou tribunal)
    La violence sexuelle en France. Des chiffres:
    93 000 viols, = 254 par jour; 32% de femmes ont subi harcèlement ou agression au travail,
    10% conjugales, une en meurt tous les 3 jours,
    /Quid des mâchoires, nez, bras fracturés ?? pains et baffes, luxations, ecchymoses, arcades pétées ?? je l’ignore.
    Ni oublier l’enfant, notre étape commune n’est-ce pas,
    16% ont subi des maltraitances, ..68% ont moins de 15 ans, 51% moins de 11 ans, 21% n’ont pas 6 ans.

    Et une anecdote, ..pour se détendre ?
    Un réfugié (bengali) est acquitté d’un viol (St Lô) car, ne rigolez pas, il n’a pas les « codes culturels ».
    Et ce gazier est opiniâtre ! ..rien dans la tête ?
    en effet, lors de son audition un brigadier devait s’installer entre lui et son interprète, ..il l’a tripotait !
    Le salut de ce dahu serait d’être pédé, tant il est couillu.

    Allééé.. Soleil (ouf!)

      1. ti suisse

        Premier point, j’ai pu lire l’article cité dans ton commentaire.

        Second point, suite à la lecture d’articles sur ce cas en France, je me suis posée cette question : les hommes et les femmes ont-ils tous les mêmes « codes culturels » ou traditions dans cet Etat ?

        « (…) Le rapport sur le Bangladesh déposé le 1er avril 1997 par le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) contient des renseignements détaillés sur les droits des femmes en matière d’héritage au Bangladesh :
        [traduction]
        la Constitution est la source fondamentale du droit au Bangladesh et les lois incompatibles avec ses dispositions sont sans effet (84). [ … ] Le Bangladesh n’applique pas la charia comme telle, mais certaines dispositions de la loi islamique sont enchâssées dans la législation, comme la Loi sur la famille musulmane. Cependant les dispositions de la charia ne sont pas immuables et sont soumises à de nouvelles interprétations pour tenir compte des besoins de l’époque. En outre, les habitants du pays ne sont pas tous musulmans. En effet, la charia ne s’applique pas à l’importante partie de la population qui n’est pas musulmane (26). [ … ] (…) »
        https://www.refworld.org/docid/3df4bedf20.html

        ensuite,faudrait-il être capable de vérifier que les « codes culturels » sont les mêmes dans chaque supposée partie des populations de chaque Etat sans parler de chaque individu ? (Réussiras-tu à lire cette phrase, la clarté n’étant pas mon fort – euphémisme)

        En France, nous sommes dans l’UE (CEDH), et il y a aussi les recommandations de l’ONU et … j’en oublie probablement.

  13. Gilets Bleus

    Je me demandais comment Macron se sortirait de cette histoire, qui ressemblait un peu aux débuts de mai 68, mouvement au départ sans leaders légitimes, sans revendications concrètes (sinon de très beaux slogans :  » Soyez réalistes: demandez l’ impossible « ), et où le gouvernement a été sauvé par les syndicats qui ont pris la main et posé des revendications classiques; mais, cette fois, ils ne semblent pas en état de le faire, et je pensais qu’on pourrait enfin juger de l’habileté politique de Macron.

    Mais on ne le saura pas ; cette fois, ce sont les casseurs ( un peu trop rapidement qualifiés d’extrême-droite et d’extérieurs au mouvement ) qui viennent sauver le pouvoir.

    1. Elie On a cru aussi (moi la première) que si la réforme de la SNCF passait …Macron aurait un boulevard devant lui pour les réformes…qui aurait prévu que les gilets jaunes allaient lui faire barrage…les casseurs ne sont pas les gilets jaunes et les gens l’ont compris

  14. Manif à Paris.
    Suite aux commentaire d’ un certain bolo(? pas compris le nom), tous les gilets jaunes sont de l’ extrême droite. Ca fait plaisir de voir un nombre si important de gens de l’ extrême droite.
    Regardant la manif, je vois des promeneurs en gilet jaune marcher de droite à gauche paisiblement, des gens en bleu armé de leur cuirasse, de matraque, de fusils lance grenages, de grenades assourdissantes aller de l’ avant ( abrité derrière des camions et un camion canon à eau….. il parait même que les méchants gilets jaunes attaquent les gentils bleuets.
    Une personne sur une chaîne télé a vu le drapeau bleu blanc rouge de l’ extrême droite, moi j’ ai vu des drapeaux français et breton.
    Tout cela parce que les gilets jaunes ( manifestants) n’ ont pas accepté de manifester où le gouvernement voulait.
    Et castaner, la 10 ié roue de secours du carosse de son altesse manu 1 ié qui veut récupérer le mouvement en accusant le pen, tout en l’ accusant de vouloir récupérer le mouvement….. vachement compliqué

    1.  » tous les gilets jaunes sont de l’ extrême droite. …. »

      A partir de maintenant la France va être coupée en deux pour la bande de crapules de gouvernements, Fini la division du 1% de très riches vs classe moyenne de feignants

      Dorénavant,il y a 7 millions de soutiens macroneux en âge de voter (moins les pertes ) qui sont propres sur eux mais feignants quand même (des amateurs de l’amour vache)

      et donc, le reste des manants en âge de voter « tout sauf Marron », sont dorénavant d’office classés à l’extrème droite ; .

      Allez hop ! encore un dossier statistique bouclé …au suivant.

  15. Deux politiciens déconnectés ? Les deux occupants de Bercy, Le Maire et Darmanin, surtout lui et ses restos parisiens à 200 euros

    1. @ Alain Bobards
      Mais ces restaux à 200 € , voire davantage, ( vin non compris ), existent bel et bien ! Et, en général, ils sont très bons : à se demander pourquoi tant de gens préfèrent des restaux moins chers, le plus souvent moins bons… Comprends pas !

      1. Si c’est pour aller dans des restaurants à moins de 200 €, autant rester chez soi, moi j’dis. D’autant que, dans ces gargotes-là, en plus de fort bien s’y nourrir, on est correctement reçus et on est assuré de rester entre soi.

          1. Vous n’y connaissez rien… les frites c’est pour les moules !
            Et une moule frite c’est 20 balles…

            ***

              1. Mais vous avez tous les droits !
                Demandez donc, et le chef de rang vous répondra l’air pincé :
                « Mais Monsieur ici nous n’avons en accompagnement que des pommes découpées à l’enclume et macérées au jus de truffe »
                Pour 200 balles et plus, c’est ça ou rien 😉

                ***

        1. Les frites, c’est pour les pue-la-sueur, bordel ! On les mange chez soi, en cachette (voire aux chiottes, comme dans Le Fantôme de la liberté du grand Buñuel).

      2. Vous ne comprenez pas qu’un gilet jaune de base n’a pas les moyens de mettre 200 euros – par tête et sans les pinards – et que sortir une connerie pareille dans les circonstances actuelles relève de la bêtise la plus crasse et de la déconnection la plus marquée ?
        P.S. Je n’ignore pas l’existence de ces restos et je pense que, si il faut faire un crédit, y a plus nécessaire !

  16. Mais que signifie ce chiffre de 106 301 manifestants donné par le ministère de l’intérieur ? Ils peuvent calculer leur nombre à 1 manifestant près, maintenant ???

    Il est vrai que, cette fois, il n’y aura pas les syndicats pour annoncer des chiffres plus élevés, car ils ne sont pas du tout ravis par ce mouvement qu’ils ne savent pas par quel bout prendre…En fait, il semble que seuls la FI et l’ex – FN cherchent à le récupérer ( ce dernier beaucoup plus habilement, je trouve…)

    1. Je me suis fait la même réflexion sur le chiffre donné à la mi journée (à l’unité près) … tant qu’on ne dit pas 106 301 1/2 y’a de l’espoir 😀

      En réalité plus grand monde ne prête attention aux déclarations de quelques bords qu’elles viennent.

  17. En direct du logiciel de gestion de Christophe Castaner :
    À l’heure actuelle, il y aurait 20 blessés dont 16 civils…

    ***

    1. Bilan des affrontements d’hier à Paris revu à la hausse :
      24 blessés dont 19 civils…

      ***

  18. Faute de pouvoir analyser la teneur des escroqueries économiques en cours devant le manant qui ne comprendrait pas, les vaut rien du gouvernement et les suce médailles des médias s’emploient à utiliser les zooms grossiers de l’image pour faire comprendre à la même masse que leurs voisins gaulois réfractaires sont tout à coup devenus spontanément des fachos fluos …

    Damned !! misère et peau de banane…autoentrepreneurs de tous poils, c’est le moment d’acheter de l’ail et de l’eau bénite au grossiste du coin…

    Ah les salauds de fachos ruraux qui veulent finir leur fin de mois, bandes d’envieux, qui se rendent compte qu’ils compensent massivement en taxes les privations étatiques de recettes fiscales auprès des plus riches…

    – 100 milliards annuels d’évasion fiscale tirée de la richesse produite,

    – 50 + milliards de crédit d’impôt (en 4 ans) transférés aux groupes privés pour à peine 100 000 créations d’emplois, alors que le chômage augmente…

    – mise à la réforme de 10 milliards d’ISF, de flat taxes pour les riches et autres gâteries au nom d’une religieuse nouvelle multiplication des pains…

    Rendez vous pour de nouveaux épisodes sur le facho du rond point et des populo-extrémistes de ruraux en devenir..

  19. De macron , il est honteux d’ attaquer des citoyens!!!
    Jamais je n’ aurai pensé qu’ un président sortirait de telles conneries
    Après avoir prouvé qu’ il était nul en géographie, il prouve encore une fois qu’ il ne sait pas ce que veut dire citoyen
    Pour castaner, le gland de service, il pleure que des gilets jaunes ont manifesté devant sa maison. On ne doit pas s » attaquer à la vie privé des gens, pourtant j’ ai bien l’ impression ce que ce gouvernement fait.
    Alors macron va parler mardi : tentons de deviner : je vous ai entendu, je vous comprends, je ferai ce que j’ ai décidé….. bla bla, suivi de je ferai des compensations, je donnerai un vélo, une boite de cassoulet par semaine, c’ est pour la planète

  20. Suite aux propos du secrétaire de mairie castaner, réponse de M M Le Pen
    PS : on lira avec intérêt ce tweet. « J’avais trouvé @CCastaner assez minable comme adversaire aux régionales, il l’est encore davantage comme ministre de l’Intérieur en réprimant violemment les @giletsjaunes. Du jamais vu contre les casseurs black bloc, les prières de rue, les étudiants bloqueurs ou les zadistes. » Un tweet signé de Marion Maréchal qui, pour le coup, est sortie de sa réserve.

  21. Bon allez, le facho Stanislas rural qui finit ses fins de mois, mais va sur les ronds points en gilet jaune/cravate vous explique vite fait pourquoi il voit une bande de faisans d’état sans pouvoir à la tête du pays. Ca va gêner un tas de monde, mais tant pis :

    1° il faut être sérieusement comique pour présenter une transition énergétique vertueuse à moyen/long terme alors que tous les systèmes de production et de distribution sont aux mains des groupes privés, dans un marché spéculatif de trading haute fréquence, dont le but principal et essentiel est de faire du fric à très court terme pour le seul bien être des actionnaires.. (gaz, électricité, carburants etc…

    2° Il faut comprendre la phrase type employée en catimini dans les colloques de technocrates « signal prix pour libérer le consommateur de l’énergie »
    Entendre ; il faut augmenter le prix unitaire de consommation pour « modifier » le comportement de ce crétin de pékin qui ne sait pas se contenir …(même si des études sérieuses de l’ONPE démontrent que 68 % des ménages font très attention à leur consommation d’énergie..)
    Il est bien entendu que le but de la décroissance programmée de consommation, entre les mains du libéral financier, doit être compensé par une augmentation du prix unitaire pour le maintien de sa marge opérationnelle…

    4° Il faut être sacrément barré pour présenter la taxation des énergies comme la solution vertueuse à la décarbonisation des cieux français
    La France perd ses industries depuis des décennies sous l’effet de la magie des avantages comparatifs ricardiens, et donc, la moindre hausse de consommation implique quasi instantanément une hausse des importations.. En clair, nous n’avons quasiment plus de filières organisées pour nombre de produits de base (sauf peut être l’agroalimentaire et encore)…. alors faut faire tourner les camions, les contenairs…

    La dernière organisation de quotas au CO2 s’est terminée au tribunal pour fraude à la TVA…

    5° L’état actionnaire a intérêt à laisser faire, à chaque fois que le prix de la fourniture augmente, il ramasse les augmentations de taxes proportionnelles, entre autre la TVA…accessoirement il empoche les dividendes des boites où il est actionnaire (ENGIE, EDF…)
    (Par exemple sur le marché électrique et gazier mis prochainement en plateforme numérique grâce à des capteurs électroniques, )

    Devenir facho des ronds points, c’est aussi une réflexion

  22. Pour une fois Macron a raison…honte aux casseurs …honte a la violence…mais il a oublié l’essentiel ….honte à la casse des services publics, honte à la casse de la sncf, honte à la casse de nos futurs retraites et j’en passe…honte à la violence contre notre systeme social…honte à tous sont ceux qui ont permis que tant de familles dorment dans la rue…honte à tous ceux qui pensent que le chomage est un privilège, honte à ceux qui pensent que le RSA est un revenu digne…et Macron n’est pas seul responsable ..la grogne est ancienne elle ne fait qu’eclater au vu de ce qui nous attend encore sous la pression d’une Europe qui devrait avoir honte !

    1. L’ex employé de banque, caïd de la bande de casseurs des lignes budgétaires pour le compte de…, oublie aussi de dire que les clefs du pouvoir monétaire et budgétaire étant sous le seul contrôle respectif de la BCE, de l’UE et des banques, il ne lui reste plus que celui d’organiser la mise en laisse progressive du pékin par tous les moyens possibles..

      Ils ont bien le droit de relever la tête fièrement avec ce qu’il leur reste de prérogatives quitte à travestir le but de leurs raids sur le budget public…

      A casseurs, casseurs et demi ?

      1. Autre mensonge.. Il est bien question de revoir les pensions de réversion et tout le monde y perdra !

  23. Juan a encore fait la bringue hier soir, il est 11h et toujours pas de 603e semaine et de chanson du jour..

    Ou il est sur un rond point…

    1. C’est, sans doute, parce que le petit marquis est si mal élu que réclamer sa démission semble couler de source pour un grand nombre qui, de plus, considèrent qu’il ne les représente pas !

    2. Quelle honte hein m’sieur Arié ? le manant de merde à la con qui ose se rebiffer.. …on aura tout vu !!!! .. Comment vous mettriez tout ça au trou…

      Mais que fait le morpion pour ne pas penser à vous !!!

  24. On se demande ce qu’à retenu Macron de son mentor.
    « Une société où l’économique domine le politique (et dans l’économique, la compétition donc le calcul et l’appétit du gain, ce qui est la définition même d’une économie de marché) est une société qui crée des inégalités insupportables.
    (Paul Ricoeur dans Innocente culpabilité de Marie de Solemne – 1998)

    1. Il était au fond de la classe, près du radiateur, et n’avait pas le son, juste l’image !

  25. Vu des images de manif’, celles bien sûr accompagnées de fracas, sinon on ne verrait rien (la femme, souvent sage, même battue repassera) et l’humidité du canon à eau, ..me fait penser, ainsi habillé (pas dit camouflé) le clampin est plus facile à cibler !
    Qu’il s’organise (comme il voudra)
    Le péril n’est pas forcément jaune; mais vert de rage il voit rouge, ce roman noir (#rose) invite à filer des marrons au blanc-bec (bleu de travail vs sang bleu) ..etc.

    N’empêche, taper la presse, ou (analogie) caillasser du pompier, pas de différence: inacceptable !
    Ensuite l’autodafé !? ..sauf « Télé 7 jours »,

  26. Un peu partout des commerçants se plaignent de la baisse de leur chiffre d’ affaire. Mis en cause : les gilets jaunes.
    Ces reportages pas du tout pilotés passent en boucle à la télé.
    Personne ne se pose la question de savoir si les ex acheteurs peuvent encore se le permettre.
    Pomper l’ argent des gens et espérer que le marché sera relancé, ça doit être ça le crétinisme.
    Les routiers commençaient à se joindre aux gilets……. la taxe sur le droit des camions de circuler ( c’ est cela en réalité) est repoussé.
    Par contre, les péages à l’ entrée des villes de plus de 100.000 habitants risquent de voir le jour.
    Le coût des autoroute à péage va augmenter pour rattraper l’ inflation. L’ état prend en charge une partie des travaux incombant aux  » loueurs » de nos autoroute comptez 700 millions….
    Nos braves députés et ministres continuent joyeusement de rechercher de nouveaux impôts et taxes.
    Eux sont en marche, leurs électeurs sont à la traîne.

Les commentaires sont fermés.