Quatre « surprises » sur les Gilets jaunes.


Il fut curieux, ce traitement de fin de weekend sur le mouvement des Gilets Jaunes.

1/ La PQN fut en retrait. Le JDD sert la soupe présidentielle, le Figaro hésite à fustiger les Gilets Jaunes puisque Laurent Wauquiez et quelques sous-ténors de la droite furibarde les soutiennent. Libé affiche aussi une ligne plus équilibrée.

2/ A l’inverse, la PQR n’a pas fait dans la dentelle. Bien sûr les articles sont à l’intérieur plus nuancés que les couvertures criardes qui amalgament tous les Gilets Jaunes en une troupe violente et incontrôlée. Mais quelle couverture ! Faisons peur dans les campagnes !

Ds2WAmvWwAA89Sr

3/ Cette PQR était en fait en retard d’un train gouvernemental. En fin de weekend en effet, quelques ministres ont délivré les nouveaux éléments de langage: non les Gilets Jaunes ne sont pas toutes et tous des brutes. Castaner, Darmanin et quelques autres ont fait le tri. Oh certes, ils ont du mal à savoir qui sont les « violents« . Ils désignent tantôt « l’ultra-g auche », tantôt l’ultra-droite. C’est un progrès. Cela signifie que la mobilisation produit quelque stress.

4/ Autre surprise, les violences. Le gouvernement est-il incapable ? Je me demande comment et pourquoi tant de violences ont pu se dérouler aussi longtemps sur les Champs à Paris.

 

Publicités

67 réflexions sur « Quatre « surprises » sur les Gilets jaunes. »

  1. On constate effectivement la faiblesse du gouvernement …. des giratoires bloqués ou des entrées d’autoroute fermés par quelques pèlerins …. si ça avait été les cheminots ou la Cgt qui auraient fait ces barrages, il y a bien longtemps que les manifestants auraient été évacués !!! complicité, peur de faire d’autres morts ou blessés … j’ai du mal à comprendre.

  2. ben quoi, en 2015 l’état a versé 387 millions d’euros de subventions à la presse … pour ses apports « échos-logiques ».
    Elle dit merci c’est tout.

  3. Oups je recommence
    ben quoi, en 2015 l’état a versé 387 millions d’euros de subventions à la presse … pour ses apports « échos-logiques ».
    Elle dit merci c’est tout.

    1. @ Didier Goux
      Rien de bien nouveau depuis la fameuse étude du « think tank » Terra Nova, expliquant que l’avenir électoral du PS n’était plus dans la défense des classes dites « populaires « , majoritairement acquises à l’abstention (82 % hier à Evry !) ou au FN, mais dans les sujets  » sociétaux » ou dans la défense des minorités.

      1. ( suite )
        Et puis, tant qu’il y aura des gogos pour prendre des jacquerie comme les Gilets Jaunes ou Nuit Debout pour des révolutions …( » Mourir pour le diesel est le sort le plus beau !  » )

        1. Elie Arié

          Nuit Debout, etc. ?
          M. Cohn-Bendit (« Il faut … » ? ») aurait dit
          « (…) Je crois que mai 68 a fait une erreur en disant « élection = piège à con ». (…) »
          https://reporterre.net/Daniel-Cohn-Bendit-Il-faut-arreter-de-rever

          Alors des individus auraient fait une erreur selon lui, car Mai 68 n’est pas non plus un être humain, de mon point de vue.
          Je veux bien avoir des explications, des informations, mais comme d’autres me le disent, cela me semblerait absurde de me faire ré-éduquer par d’autres adultes disant défendre la liberté de conscience pour tous. Et celui qui sera élu ne satisfera jamais tout le monde, n’est-ce pas ? Les actions et paroles (supposé « pouvoir performatif de la parole médiatique »– cf. un texte de Mme I. Riocreux sur le même site, par exemple) de M. de Gaulle convenaient-elles à tous en 68 ?

          Tout cela par le fait que dans l’article de Causeur.fr que Didier Goux a cité, j’ai particulièrement remarqué cette phrase  :
          « (…) Il faudrait déprogrammer les consciences, puis les reprogrammer, tout en prétextant vouloir rendre les gens plus libres. (…) »/
          D’une manière générale, si je perçois une injonction paradoxale (double contrainte) faite par une « figure d’autorité » médiatique, je ne tiens pas compte du message et doute de la crédibilité de l’émetteur. (Car, dans ce cas, même si fais de la méta-communication, ici par exemple, ce n’est évidemment pas en tant que « figure d’autorité médiatique ».)

  4. Un mouvement soutenu par quelques élus, la presse etc. pendant quelques temps pour mieux être rabaissé après, surtout en y glissant quelques infiltrés  » sécessionniste » est une grosse ficelle bien connue d’une époque que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.

    Il suffit de mettre au parfum les plus jeunes.

  5. Paris, ..ah Paris ! ainsi la-tête, le pouvoir, la réflexion, les décisions, le bureau, son secrétariat..
    et le reste, les-membres, ses p’tites mains*, etc.
    Rien de désobligeant; patent, ni nouveau.
    A peine une anecdote, mai 68, deux ou trois rues du Quartier Latin se dé-pavent de bonnes intentions,
    vu du pays: la ville s’embrase; de l’étranger: c’est la fin !
    Vous interpréterez, n’est-ce pas; l’opinion peut certes se scinder, sécable, mais pas se claustrer.
    Et choisit-on sa location ? (presque) ou peut-on discerner, aplanir (dégauchir?) une perception, un concept,

    Je recommence; la presse, le média, l’info.. est trié, administré (hein) par qql contremaître,
    sa couturière* ou journaliste (tel garagiste, plus ou moins bon) est un travailleur aussi sot que les autres.
    Beaucoup à dire (aïe)
    Par ex. la gestion, disons la non-diffusion d’images de guerre (pourtant de la matière !) pour x raisons.
    A l’occase on « jouera » avec qql miette (merci) on la brodera, une maille à l’envers l’autre à l’endroit, ..je pense à ce petit baigneur maladroit, Aylan, échoué sur une plage (européenne?)
    1) c’est pas nous,
    2) c’est pas vrai,
    alors tout va bien ! (option: pourvu qu’ça dure)

    ..tjs un peu éparpillé, (désolé?)
    au dossier, JP Brighelli, voyageur politique,

    https://www.causeur.fr/gilets-jaunes-champs-macron-mepris-156503?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=219c7245c5-Newsletter_14_juin_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-219c7245c5-57538265

    1. SYLVIE
      Celle qui bosse 25h par jour, samedi et dimanche compris, qui n’a pas de statut, , qui fait pas chier avec des revendications sur des acquis, qui traverse les rues pour un boulot, (on s’en fout de quoi), qui peut payer son plein, ou qui tente de devenir milliardaires en start eupeurant..

      En fait peut être qu’on lui a dit qu’il fallait dire comme ça…il ne sait pas trop ce que ça peut représenter…

    2. (entre autres) « le peuple, s’est ceux sur lesquels s’exerce le pouvoir et qui jamais n’ont la possibilité d’en exercer » (Onfray ?)
      l’emprise ou autorité, souvent autorisée, se décline, un exemple de meneur: animateur télé (et ainsi de suite)

    1. Comte Sponville a des convictions à géométrie très variable, et depuis un bon moment . Il se définit lui même comme libéral de gauche, ce qui pose la question : qu’est ce qu’un libéral de gauche, sinon un centriste penchant à droite ?
      Il a voté Macron parce qu’il le considère comme le plus pro européen, mais il ne s’interroge pas sur l’U.E à la sauce néo lib, avec ce qu’il en coûte aux citoyens Européen . On peut noter, au passage, que plus personne, parmi les tenants de l’U.E. ne nous bassinent avec « l’Europe qui protège  » . Ils craignent, sans nul doute, le lancer de godasses .

  6. Je ne sais pas qui est Comte Sponville et je m’en fous, mais c’est sûr, encore un qui a un sacré paquet de merde dans les yeux. Il ne doit lire, ni les budgets, ni les rapports d’études. Un philosophe qui n’aime pas les chiffres sans appel….

    Bon, il a gagné un peu de pognon en se servant de son nom pour écrire trois paragraphes où il explique doctement et élégamment , la bouche en cul de poule, que les gilets jaunes, soutenus par 75 % de la population dont Sponville n’est pas, sont des gaulois réfractaires ,

    Décidément encore un philosophe qui ne pratique plus l’art de se poser des questions universelles, juste celles qu’il trouve à hauteur de bras dans son bocal….

    1. Stanislas,

      Le fait que Compte-Sponville soit philosophe ne fait pas de ce petit article un article philosophique ; mais il pose une question très simple à laquelle vous êtes incapable de répondre.
      (et inutile de repartir, selon votre habitude, pour 15 commentaires pour avoir le dernier mot et qui n’apporteront rien).

      1. Mais il ne pose pas de question, il affirme doucereusement que les manants appellent « présidents des riches » tous les types qui se succèdent à L’Elysée comme si c’était un radotage…
        Ca ne fait aucun doute, il suffit de suivre les rapports économiques qui se succèdent eux aussi depuis 2008, il suffit de suivre les projets de lois, votés de nuit ou pendant les vacances, projets qui refilent des exonérations supplémentaires à ceux qui ont tout.. des produits législatifs accommodants etc…j’ai une liste, pas du bla bla de philosophe bordel….

        Il suffit de lire en boucle les chiffres sur les recettes publiques abandonnées au 1%, qui se chiffrent entre 100 et 300 milliards/an , selon ce qu’on y met dans le périmètre..
        Même le FMI lance des cris d’alerte sur les inégalités inutiles, les financiers eux mêmes qui signalent des bulles parce que le fric ne vient plus dans l’économie réelle

        Informez vous, au lieu de me refiler votre sempiternelle remarque sur le dernier mot. Il ne vous sert à rien, vous êtes totalement bouché…

        M’étonne pas que le monde parte en couille avec une bande de surdiplômés dans le délire mystique

  7. E A .
    La réalité n’est pas de savoir si macron à raison ou non, la majorité des français ( que vous ne connaissez pas du tout ) juge simplement leur fin de mois difficile
    Voulant protéger la planète, ( qui s’ en fout ) est un bon sentiment, encore faut- il pouvoir manger, se loger , se vêtir pour continuer notre ronde sur notre caillou.
    La France est responsable de 1 % de la pollution du monde faire du zèle pour espérer gagner 1/2 % de la pollution ( j ‘ augmente la prévision volontairement ) alors que d’ autres pays ayant signé l’ accord COP 21 ne le font pas devient ridicule. Les pays d’ Asie le reporte sans arrêt, ces pays sont demandeurs de centrales nucléaires, moins polluant et plus utiles que les éoliennes, panneaux solaires et voitures électriques. Regardez le coût es batteries d’ une voiture électrique en cas de panne, plus, ces batteries ne sont pas recyclables mais hyper polluantes. Dans 10 ans ont constatera leur nuisance.
    Le président représente le peuple et doit travailler pour le peuple, quand est – il de macron. Depuis des années, taxes et impôts se multiplient avec de plus en plus de pollution, de plus en plus de dépenses de l’ état, de plus en plus d’ avantages accordés aux hauts fonctionnaires, de moins en moins de pouvoir d’ achat pour les travailleurs, de moins en moins de droits, même des difficultés de se soigner. Quand vous aurez compris que des gens préfèrent pouvoir nourrir leurs enfants avant de s’ occuper d’ un 1/4 ou 1/2 % de pollution qui les prive de vivre, alors, là ……

    1. Le hic de cette manœuvre, c’est que le petit marquis a faillit faire de Nissan le propriétaire de Renault, pour la bonne et simple raison que Nissan avait largement les moyens d’une prise de contrôle majoritaire, ne serait-ce que par son poids industriel et commercial et, partant, financier ( ce qui n’était pas le cas lorsque Ghosn a marié les deux entités ) . C’est écrit, très brièvement, dans l’article !
      On peut, aussi, parler d’Alstom, où le petit marquis était à la manœuvre lors de la cession à G.E., avec les magnifiques résultats pour l’emploi qu’on constate à ce jour !

    1. À force de le voir se faire rééquilibrer par celui-ci d’un côté, puis réééquilibrer par celui-là de l’autre, on finirait par croire que M. Juan est perçu par ses fidèles commentateurs comme un déséquilibré. Ce qui est rigoureusement impossible, puisqu’il est de gauche, citoyen, éco-responsable, durable, énergétiquement renouvelable, altermondial, phobophobe et encore d’autres merveilleuses choses que j’oublie sur l’instant.

      Alors, hein…

  8. Finalement, je crois que c’est le site Slate qui a raison : ce à quoi ressemble le plus le mouvement des Gilets Jaunes, c’ est au mouvement italien des 5 Stelle de Beppe Grillo, avec son antiparlementarisme, son antifiscalisme, son antiélitisme et son dégagisme ; et, s’il arrivait à se structurer, cela se terminerait par une alliance avec l’ extrême-droite, qui serait évidemment le maître du jeu – puisqu’ayant, elle, une cohérence idéologique et politique.

    1. Je me permets de réparer des oublis majeur de Slate, cité ici aimablement par Arié

      Le mouvement gilet jaune ressemble au mouvement Kim Jong Un, Gurbanguly Berdimuhamedow, Loukachenko , Pol Pot, Hitler, Mao tsé toung., Poutine…..etc…

      S’il y a ici des gilets jaunes qui veulent donner des idées d’horreurs de rond point à Arié, n’hésitez pas, il est chaud ce soir pour les amalgames à la tronçonneuse..

    2. C’est marrant Élie…de vouloir mettre les gens dans une petite case…cette petite case dans laquelle ils ne veulent plus être enfermés… Porter un gilet jaune n’empêche pas de penser ni de s’émanciper… Ils sont les vrais insoumis !

      1. Sylvie
        Elie est représentatif de la classe politique, formatée par 60 ans de Vème République . Lorsque un évènement impliquant des citoyens furax, sort du cadre qu’ils connaissent, ils cherchent un repère, faute d’une structure qu’ils pourraient manipuler . Et on a droit à des énormités du genre  » mourir pour le diesel est le sort le plus beau  » !

        1. @ Alain Bobards
          Non, non : je suis né sous la 3ème République, et j’ ai connu la 4ème, celle des 30 glorieuses , dans laquelle je crois que vous êtes resté bloqué.

          1. Elie
            Tient donc ! Il me semblait pourtant que vous aviez passé votre jeunesse en Espagne, chez Franco .
            Même si ça vous défrise, vous êtes, bel et bien, représentatif de cette classe perdue devant des mouvements partis de la base . Donc, plutôt que d’essayer de comprendre, on cherche à discréditer les dits mouvements .
            C’est moins fatigant, intellectuellement !

        2. Alain
          Si de nombreux gilets jaunes n’ont pas les éléments de langage « politique ».. ce qui fait dire à certains qu’ils ne savent pas bien s’exprimer..ils comprennent parfaitement le sens des mots et le sens de toutes les politiques menées ! Et ils refusent de se soumettre…

          1. Sylvie

            Il ne s’agit pas de ne pas savoir s’exprimer ! Il s’agît de ne pas réclamer des revendications incompatibles entre elles entre lesquelles il faut choisir ( baisse des impôts ou maintien des services publics ? croissance de l’économie ou lutte contre le réchauffement de la planète ?) , et qui soient, de plus, compatibles avec une globalisation de l’économie contre laquelle la France ne peut rien à elle seule .

            1. Et meilleure répartition des revenus financiers, ça vous parle ?
              Une mesure que , syndicalement, on n’a jamais pu obtenir, c’est la hiérarchisation des salaires, pas plus que le montant des primes dans la liquidations des pensions .
              Avec, seulement, ses deux mesures, les citoyens auraient, peut être, moins l’impression d’être les dindons d’une sale farce , parce que, hein, lorsque le salaire médian se situe aux alentours de 2 200 euros/mois et qu’un PDG ( actuellement empêché ) se prend 1 834 000 euros/mois, soit 834 fois le salaire médian – et il est loin d’être le seul dans ce cas – ça fait sérieusement grincer des dents !

            2. Je crois Élie que les gilets jaune ont bien compris la théorie des « trous dans le plancher »..plus de paie moins t’as de service public…mais où passe le pognon de dingue !!!!!!!

      1. On ne vous a jamais appris à vérifier, sur le terrain, les informations servies par des médias, tant papiers qu’électroniques ?

  9. C’est étrange cette mode du benchmarking appliquée à toutes les disciplines. Quel que soit le sujet, un modèle français est soumis à l’évaluation, dupliqué, avec l’Allemagne, la Suède, l’Italie, le sud, l’est, le nord…

    Comme si nous les français, on n’était pas foutu d’être original…Mais ooh personne en europe n’a encore pensé à manifester en gilets jaunes aux ronds points avant nous …

    Je crois que le pire à vivre aujourd’hui, c’est de se macdonaliser de la tronche….

    1. Vous ne voulez pas être « macdonalisé », mais cela ne vous empêche pas d’utiliser sans moufter le mot benchmarking (dont, personnellement, j’ignore absolument le sens, ce qui me rend votre commentaire incompréhensible…) : un peu de cohérence ne nuirait pas, il me semble…

      1. Le benchmarking est une technique utilisée par ceux qui ne veulent pas se casser la tête ni dépenser des sous à faire de la recherche.

        Vous voulez lancer une nouvelle voiture sur le marché? Vous considérez que c’est Peugeot qui a les meilleurs freins, et vous faites les mêmes; que c’est Toyota qui a la meilleure boîte à vitesse, et vous faites la même; etc.

        Le résultat sera évidemment une voiture qui se cassera la figure au premier virage, faute de la moindre coordination entre ses différentes composantes.

        Rien à voir avec la globalisation de l’économie, qui est un système qui s’impose à tous et dont seul Trump essaye de sortir pour le moment.

      2. Monsieur Goux,

        Effectivement je ne me suis pas mis à la place de celui qui lisait, mes excuses aux éventuels lecteurs…donc au minimum à vous qui avez lu..
        Considérez cet emploi du terme brut comme une déformation professionnelle et une étourderie facile…

        Vous avez un bout d’explication par Arié plus bas (ou plus haut) et tous les économistes s’accordent pour penser que la gestion de l’état s’est mis au diapason de celle des entreprises. Ce qui est un non sens total.

  10. Le coup de la « globalisation », la main invisible du Dieu marché, est certainement le meilleur alibi trouvé par des générations de décideurs d’état pour expliquer aux foules que ce n’est pas la peine de bloquer la sacristie quand la messe est dite..

    Quand un super diplômé fait tomber comme un bouse dans un pré à un pékin rural que « la France n’est pas seule au monde » en ayant l’impression d’avoir découvert l’oeuf de Fabergé (l’oeuf de Colomb aurait fait confusion avec l’actualité récente) , vous pensez bien le receveur local Stanislas tombe des nues…
    Il y a tout un tas de pays qui ne se sont pas jetés dans la gueule d’une structure supranationale non élue pour s’y faire taper sur les doigts à chaque décision déplaisante pour l’intérêt général ; un tas de pays qui ont gardé leur pouvoir monétaire et leur souveraineté sans être la 6eme puissance mondiale.

    Le pékin Stanislas déplore que la bande de petites frappes qui part tous les 5 ans à la tête d’un état majeur, ne soit qu’un ramassis de suivistes, d’imitateurs pavloviens qui ne cherchent qu’à reproduire ce qui ne fonctionne pas ailleurs depuis 20 ans. Et moins ils peuvent, plus ils multiplient le nombre de conseillers … c’est vrai que la France est aussi le pays du fromage.

    A leur décharge, il faut dire qu’ayant éparpillé tous les outils de pouvoir un peu partout, il ne leur reste plus que la création du jeu de mots et la distribution de la culpabilité bien grasse aux victimes de leur incurie avec des « populisme » « extrémisme » « communisme » « revendications incompatibles » .. et ça fait peur…

    La variété de pensée est inconnue dans le monde lobotomisé de l’élite où il ne fait pas bon se distinguer.
    Tout ce qui ne se vend pas, ne vaut rien.

    Les gaulois réfractaires se rendant compte qu’il n’y a plus de contre pouvoir organisé, dans une république faisandée, pourrie par la tête, font donc face à la bande d’asticots méprisante et larbine qui veut les écraser et tentent de reprendre leur destin en main.

    Ca vaut le coup d’essayer pendant que les cerveaux se paluchent avec des mots faute de pouvoir se bouger..

    1. Autre trait caractéristique du poujadisme : toit diplômé devient un « superdiplômé ».

      1. C’est plutôt bien, d’être surdiplômé . Sauf que ça n’est pas une preuve d’intelligence . Il y a plein de gens surdiplômés et parfaitement infichus de traduire en pratique les théories ingurgitées .
        On appelle ça des machines à apprendre !

  11. Il est exact que les g j réclament des choses différentes, peut être faut- il essayer de comprendre pourquoi.
    Pour en arriver à ce mouvement de colère, il y a un déclic. Depuis des années taxes, et impôts augmentent, de nouvelles taxes voient le jour chaque semaine, la mesquinerie des dirigeant n’ hésite pas à frapper des gens au seuil de misère, Cela n’ étant pas suffisant ces gouvernement piétine les citoyens, augmentation des mutuelles santé avec moins de remboursement, retenu sur chaque boite de médicament sur la visite au médecin, sur le remboursement, même devoir payer très cher l’ envoi de la feuille d’ impôt, augmentation de la TVA, de la CSG ( provisoire etc etc j’ ajouterai le coût des voitures radar, diminution des vitesse, ce qui devient ridicule dans les villes et villages à 30 km/h.
    Ecoutez les prévisions, augmentation des taxes essence, du coût des péages, installation de péages pour les villes de 100.000 ha ( pour l’ instant ) augmentation substantielle des assurances autos et maisons, un péage camions qui sera forcément répercutée sur le consommateur, augmentation du nombre de chômeurs, de miséreux,………. Nos gouvernants ne sont capable que dans l’ invention de nouveaux prélèvements.
    Le reste, vente à outrance des biens de l’ état ( donc, nos biens ), diminution des services publics, insécurité croissante, laisser libre accès à des milliers d’ étrangers sans papier, augmentation de la dette ……
    L’ état n’ exerce plus aucune fonction utile pour les citoyens
    Voila le triste bilan

  12. Une chose assez curieuse que j’ai remarquée, c’est que, de plus en plus en plus, les libéraux utilisent le même écran de fumée que les communistes de naguère (et même d’aujourd’hui pour les plus attardés : on le voit régulièrement ici).

    – Les communistes, quand on les mettaient en face des horreurs soviétiques, chinoises, etc. : « Mais ce n’est pas ça, le communisme ! C’est du communisme dévoyé ! »

    – Les libéraux, quand on leur fait voir les ravages de leur doctrine-qui-n’est-pas-une-doctrine : « Mais c’est parce que ce régime est gangrené par un socialisme larvé ! Ce qu’il faut, c’est du vrai libéralisme ! Et davantage de libéralisme ! »

    Comme diraient les Québécois : on n’est pas sorti du bois…

    1. Voilà une réflexion pas trés originale que l’on trouve dans les textes des keynésiens et aussi chez ceux qui, pour mettre tout le monde d’accord, rèvent d’une bonne dictature fasciste.
      Si je suis votre logique (keynésienne, je présume??), il faudrait « injecter » du socialisme pour réequilibrer….(ce qui était aussi la thèse de Karl Polanyi)

  13. Une info locale tout fraiche pour les lecteurs que ça intéresse.

    Je viens d’apprendre de source sûre, qu’un préfet a envoyé un courrier à une grosse entreprise de transport qui lui annonce que s’il voit un camion et son chauffeur parmi les gilets jaunes, il retirerait le permis de conduire au coupable de complicité…

    Ce n’est pas une blague, ce que je ne sais pas,c’est s’il s’agit d’un cas unique ou si tous les patrons de transports ont reçu ce courrier…
    et je n’ai pas eu le temps de creuser si légalement le préfet a ce pouvoir ou non..

    N’étant pas sur les réseaux facebouque ou touiter, si quelqu’un connait un autre exemple de ce type, merci de faire passer. C’est juste pour mesurer si les fachos sont bien déjà installé sous les ors de la république ou sur les rond point…

    1. « je n’ai pas eu le temps de creuser si légalement le préfet a ce pouvoir ou non.. »

      Évidemment qu’il ne l’a pas ! Ça sent quand même un peu l’intox, votre affaire…

      1. Le patron de la petite entreprise qui m’en a parlé n’est pas à placer dans la catégorie mickey, et le courrier qu’il a vu chez un des potes transporteur, est signé du préfet.
        mais effectivement je ne l’ai pas vu moi même, c’est aussi pour ça que je demande s’il existe d’autres cas connus..

  14. Pas à un mensonge près le voyou
    Le prix du baril de pétrole continu sa baisse. Le cours officiel ce jour est à 46, 89 €. En baisse depuis septembre.

    Ensuite, il est temps que les partis bougent. Il faut arrêter d’ écouter le gouvernement qui accuse les le pen ou mélenchon de tenter de profiter du mouvement
    Le peuple doit rester souverain dans son pays. Le mouvement des GJ prendra de l’ ampleur et ils iront chercher macron.
    La prochaine manif risque de faire mal
    Aux prochaines élections, les en marche et écolos risque de connaître le chômage

  15. Macron est un vrai révolutionnaire…
    On lâche rien, on lâche rien on lâche rien, on lâche rien, on lâche rien on lâche rien tralala !,

      1. Je ne me fais aucune illusion Élie…quel choix nous reste t il…on veut nous désintoxiquer du pétrole et on inonde la France de produits chinois hyper pétrolés..on a vide la France de ses industries jusqu aux médicaments, nous sommes dépendants de la mondialisation à cause des choix politiques successifs…quel choix nous reste t il ? Petit à petit nous allons même perdre nos compétences…
        Et qui sont rendus coupables ? ceux qui subissent, ceux qui n’ont plus le choix..

  16. Stanis
    Voila peut être la vrai raison du linky.
    Depuis 2011, la TIPP n’existe plus. Elle est devenue la TICPE, taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques.
    Le linky a un petit secret ( pas encore en service) il pourra dés sa mise en service en 2021 repérer les charges des voitures électriques!!!
    Voila pourquoi l’ état pousse vers la voiture électrique, elle lui fera perdre les + ou – 35 milliards de TIPP mais sera bien compensée par la TICPE.

    1. Lancien

      Je vérifie l’info.
      Il est un fait que ce capteur électronique pourra détecter le signal (l’empreinte) particulier de chaque appareil, il pourra même permettre l’effacement à distance de certains appareils dans des conditions particulières d’installation.

      D’une manière générale, la plateforme numérique « Linky » sans aucun secret, va permettre d’améliorer la captation des taxes et TVA proportionnelles au prix de la fourniture.:

      Facile à comprendre

      1° Les 32 millions de compteurs des pékins, représentent une conso annuelle de 150 Twh

      Une augmentation de 1 centime du prix de la fourniture = 1.5 milliards de chiffre d’affaire supplémentaire à se partager entre concurrents

      Le prix de la fourniture = 35% de la facture, le reste se partageant entre taxes proportionnelles et TVA.

      Comme ce capteur électronique va permettre à terme un changement possible de prix toutes les heures (plusieurs prix peuvent être incrémentés sur des index (voir doc SEQUELEC GP 15) on va se prendre des hausses de prix moyennes relativement brutales puisque les tarifs réglementés vont aussi disparaitre.

      En ce qui concerne la voiture électrique, des études surgissent de partout, entre autonomie, puissances et amélioration des batteries etc..
      La multiplication des voitures électriques semble trouver sa limite actuellement dans la puissance instantanée à injecter avec des bornes à recharge rapide sur de longues distances.

      On peut se préparer à choisir la couleur du gilet à propos de l’électricité.

  17. Macron a enfin compris les gilets jaune qui revendiquent des débuts et des fins de mois difficiles et pour leur prouver…ils sont reçus par …le ministre de l’écologie !!!

Les commentaires sont fermés.