Pourquoi Macron peut dire merci aux Gilets Jaunes


Voici une jolie vidéo courte et pédago. Le premier ministre a donné quelques précisions depuis la publication de cette vidéo. Puis mardi, le gouvernement a annulé d’autres mesures, annoncées en novembre. Puis les a rétabli.

Bravo les gars.

La politique économique et sociale de Macron asphyxie l’économie. C’est encore l’INSEE qui le raconte le mieux: « Depuis le début 2018, le climat des affaires se replie de manière quasi continue.« 

Et les mesures annoncées par Macron sous la contrainte, pour limitées qu’elles apparaissent, valident l’inanité de la politique économique suivi jusqu’alors: elles devraient aider un retour, certes encore timide, de la croissance:

« Différentes mesures de soutien au pouvoir d’achat ont été annoncées le 10 décembre 2018 et seraient mises en œuvre début 2019 : annulation, pour une certaine tranche de revenus, de la hausse de CSG intervenue en 2018 pour les retraités ; défiscalisation et exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires ainsi que d’une prime exceptionnelle de fin d’année que pourraient verser certaines entreprises ; augmentation de 100 euros par mois des revenus perçus par les salariés au niveau du Smic.
Les modalités de mise en œuvre de ces mesures ne sont pas encore précisément connues au moment où s’achève la rédaction de cette Note de conjoncture (13 décembre 2018). Elles ont néanmoins été intégrées globalement au scénario de prévision. L’ordre de grandeur de l’impact global serait d’environ +0,5 point de RDB au premier trimestre 2019. »

Voilà.

Merci les Gilets Jaunes.

Publicités

129 réflexions sur « Pourquoi Macron peut dire merci aux Gilets Jaunes »

  1. Ce qui est formidable, c’est cette propension des gouvernants à monter des usines à gaz auxquelles personne, et même pas eux, comprend quoique ce soit . Rien que les 100 euros, c’est un festival .
    Et Legendre, patron de LREM à l’Assemblée et son  » nous avons été trop intelligent  » … Mais comment peut-on être aussi con . Il en a encore combien en stock, le petit marquis, de débiles de ce genre ?

    1. @ Alain Bobards
      Vous manquez de logique.

      Vous reprochez au gouvernement de  » monter des usines à gaz auxquelles personne ne comprend rien  »

      Et ensuite, vous reprochez à Le gendre d’ avoir dit la même chose en d’ autres termes.

      Enfin, cerise sur le gâteau, vous concluez que le con, c’est celui qui comprend ce qui est compliqué…

      1. J’adore vos interprétations, toubib : penser que Legendre ai compris quoi que ce soit aux usines à gaz technocratiques et gouvernementales, c’est le prendre pour ce qu’il n’est pas : un mec intelligent, alors qu’en pleine tempête, il profère une énorme connerie . Donc, je maintiens mon jugement : c’est un con !

        1. @ Alain Bobards
          Décréter que les autres ne comprennent pas ce qu’on ne comprend pas soi- même est un moyen simpliste de s’auto- proclamer intelligent.

          1. (suite) D’ailleurs, je pense personnellement qu’ Einstein n’a pas plus compris que moi la théorie de la relativité; la preuve: il n’a pas réussi à la rendre compatible avec la mécanique quantique !

            1. Dans ce cas, on pourrait aussi dire que Max Planck et Niels Bohr n’ont rien compris à la physique quantique, puisqu’ils n’ont pas davantage réussi à la rendre compatible avec la relativité générale. Moi non plus, du reste.

              1. @ Didier Goux

                Exactement ! Tous des gens qui vont chercher midi à 14 heures, alors qu’ un peu de bon sens suffit à tout comprendre ! Qui ne voit pas, en se promenant simplement dans la rue, que la terre est plate ?

                1. Je me souviens pourtant de quelques soirs où, sortant de La Comète, j’ai eu la nette impression qu’elle avait cessé de l’être, plate. Et immobile itou.

                    1. Pourquoi pas ? Vous les trouvez progressistes et libéraux, les différents régimes qui se sont succédé au Kremlin depuis un siècle, vous ?

        2. Elie
          Vous devriez retournez en C.P : Je n’ai pas la prétention de comprendre les usines à gaz technocratiques, mais qu’un mec qui ne les a pas compris plus que moi vienne dire qu’il est trop intelligent par rapport au citoyen que je suis me convainc de sa connerie !

  2. La chute de mon commentaire est un semi doublon de celui que j’ai fais sur le billet précédent ( foutu réseau pourri ) .
    Mais ça ne change rien sur le fond : Legendre est un pompier pyromane et nos gouvernants des noyeurs de poissons ( ou, du moins, le croient-ils ) !

    1. Alain

      Il faut revenir à la source, les députés LREM ont été recrutés spécialement par en marche pour répondre à des critères spécifiques comme :

      – savoir lire et relayer des éléments de langage sans cligner des yeux

      – savoir ne pas réfléchir aux produits législatifs qu’on leur demandait d’enfiler dans les tuyaux sans réfléchir

      – tenir leur rôle de cadres supérieurs face aux salauds de manants…

      En plus ton Legendre est de Neuilly, il ne doit pas y avoir de ronds points dans ce patelin..

      1.  » savoir ne pas réfléchir aux produits législatifs qu’on leur demandait d’enfiler dans les tuyaux sans réfléchir…

        héhéhé… tout le monde aura compris que j’insistais sur la non réflexion…

      2. « il ne doit pas y avoir de ronds points dans ce patelin.. »

        Ah messie, messie ! Pour y avoir travaillé durant quelque 20 ans, je puis vous certifier qu’il y en a ! Et on peut même, à peu de frais, barrer l’accès à l’A 15, dite « l’autoroute des riches ».

          1. On s’est planté tous les deux : c’est l’A 14 dont je voulais parler ! celle qui passe sous la Défense et ressort face aux terrasses de Saint-Germain-en-Laye, avant d’aller se jeter dans ce grand fleuve normand qu’est l’A 13.(C’est bien la peine de l’avoir prise trois jours par semaine pendant près de 15 ans, tiens…)

            1. Moi c’est l’A 13 que je prenais après le pont de st Cloud pour passer des week-ends end de rêve dans le pays de Caux.

  3.  » La politique économique et sociale de Macron asphyxie l’économie. .. »

    vi vi, c’est confirmé de manière très correcte et compartimentée par l’OFCE (policy brief 40) à propos de la transformation du CICE en baisse de charges
    – grosse baisse d’emploi d’ici à 2020 (- 40 000 emplois) puis progression ensuite entre 2020 et 2023 de 50 000 (si ma tante en a et si …)

    Résultats y compris la baisse de l’impôt sur les sociétés en 2019..c’est bon pour les dividendes des entreprises intermédiaires (ETI) qui n’exploitent pas encore la consolidation comptable internationale…

    Bien sûr si on se met à côté la forte baisse des contrats aidés à 10 000 balles pendant qu’on aide les contrats CICE à 500 000 balles* alors là on plonge à – 90 000 emplois à l’horizon 2020..

    1 balle = 1 euro…

    .

    1. Et des économistes qui disaient l’inverse avant le mouvement des gilets jaunes…applaudissent aux nouvelles mesures de Macron..j’espèreque les gens auront bonne mémoire..
      Et on a la preuve que le fric des taxes n’allait pas à l’écologie !

      1. SYLVIE

        Juste remarque.
        Dans un style un peu différent, le morpion et sa bande sont en train d’écrire des articles de loi en urgence pour confirmer les gestes bidons annoncés en 13 minutes…
        Il faut souligner l’apparition de la législation haute fréquence pour la première fois la start up France avance dans l’innovation.

        Il y a moins de trois ans, il fallait plusieurs jours pour essayer de comprendre une « loi fourre tout », innovation de l’escroc. Aujourd’hui il nous débarrasse de cette tâche fastidieuse. en créant le produit législatif instantané en promo..

        Si ça continue, encore 6 mois, et le morpion va mettre en oeuvre la loi « devine, » celle qui permettra de dire au manant qu’il est en infraction parce qu’il n’a pas deviné qu’il l’était..

        Il semble que quelques membres bien pourris de la bande de l’escroc n’hésitent pas à qualifier « terroriste », un « résistant » .. Ca me rappelle vaguement quelque chose mais je ne sais plus quoi !!!

        Aaaarrrggh, damned, je prends de l’âge, ma mémoire me joue des tours

  4. Sylvie75
    Aucune crainte à avoir, aux prochaines élections, les médias commanderont la manoeuvre et le vote sera plombé comme d’ hab.
    Les mêmes qui nous ont menti reviendrons, les mêmes voyous continuerons, les électeurs gueuleront et la vie continuera .

    1. Peut être pas @ lancien …le mouvement des gilets jaunes va au de la des taxes..le gouvernement ne l’a pas compris puisque Griveaux a dit qu’on ne changerait pas de cap…et puis il y a eu cette manière d’empêcher de manifester…les bombes lacrymogènes si vite utilisées (je ne rejette pas la faute sur les policiers auxquels le gouvernement fait affront en ne leur donnant que 300 euros de ce qu’il ose appeler une prime)…je pense que les gens ne sont plus dupes !

      1. Sylvie
        Ces 300 euros confirment mon appréciation sur nos gouvernants : c’est plus de la déconnection, c’est plus de la stupidité, c’est…les mots me manquent !

      2. C’est sûr que 300 euros de prime pour balancer un tas de saloperies sur le gueux, ça n’incite pas à les lancer plus vite..La compétitivité du métier de casseur de manif s’en ressent

        Vite un benchmarking * de la prime, pour forces de l’ordre, avec l »Allemagne ou les pays du nord…

        Définition pour Mr Goux, avant que je me prenne une remontrance :

        * Plus qu’une technique marketing, le benchmarking est un véritable processus d’analyse de la concurrence, dont le but principal est de pouvoir augmenter la performance de l’entreprise.

        1. Stan
          S’agit pas de féliciter les flics . Mais 300 euros pour se foutre ainsi de la fiole des « bleus », c’est pas vraiment pas malin !

  5. C’est , quand même, un cas, le petit marquis : trois semaines de silence pour balancer , en 13 minutes, des mesures bidons que son propre gouvernement ( qui n’était pas au courant ) rame pour les formaliser, alors que tout les intéressés ont pigé qu’il se payait encore une fois ( de trop ? ) de leur gueule !

  6. Je crois que Macron aurait intérêt à cesser de perdre son temps à s’expliquer à ceux qui considérent une fois pour toutes qu’ il.se paye leur gueule, et qui estiment que seul ce qui est simple, simplissime et simplet est vrai.

    Il ferait mieux de continuer à travailler

    – à la constitution ď’ une liste de Gilles Jaunes aux européennes, dont tous les sondages montrent qu’elle prendra surtout des voix aux RN, à la FMI et à Générations, les faisant baisser au protofit de LRM, la nature ayant horreur du vide.

    – à l’ organidatin des débats citoyens qui montreront à tous que les Gilets Jaunes n’ oñt ni leaders, ni cohérence.

    1. Dans notre monde désigné comme celui de la » performance » et de la « compétitivité », le maître en cohérences est celui qui soutient mordicus qu’un gus qui fait 15 secondes au 100 mètres, va, à coup sûr, devenir champion du monde de la spécialité.

      Passons,…
      Les gueux auront compris que notre problème est celui des cerveaux complexes non concurrentiels et des sauveurs en série..

      En revanche, camarades manants, nos moralisateurs de gouvernement et leurs aboyeurs de cirques médiatiques ne peuvent aller au delà le l’horizon que leur permet leur position couchée..

      Par exemple, on n’entendra jamais que la France, 6 eme puissance économique mondiale, 2eme européenne, est 26eme au classement de « l’indice de corruption » dans le secteur public derrière,les pays du nord, l’Allemagne que nous copions et nous adulons et l’Angleterre que notre élite pourrit pour respecter le vote de son peuple (jusqu’à preuve de retournement)..

      Faut dire que notre système politique et économique endogame n’est pas trop regardant sur sa propre performance. Les cooptés, se distribuent les fonctions, les fromages et les sinécures.
      Si un bon copain plante grave le beau jouet qu’il s’est fait refilé, il est immédiatement promu à l’ombre des micros et des caméras

      Si par mégarde un des copains de la bande inspire, du fait de son oeuvre, l’ouverture d’un dossier en justice…………le temps passe tellement vite !!

      Il est un fait qu’ à force de prendre des leçons de cohérence dans l’occulte,le manant finit par avoir des difficultés à rester assis..

      1. Stan
        Puisque la Start up gouvernementale vous dit que moins par moins ça fait plus…regardez on baisse les retraites puis on les remonte au même niveau..et youp la on vous dit que le pouvoir d’achat a augmenté..
        finalement comme le dit une LREM, » nous ne sommes pas allés assez vite assez loin »…les gens auraient eu la tête dans le seau et n’auraient rien vu…
        d’ailleurs selon le même principe de communication « intelligente » quand on vous dit que le smic va augmenter de 100 euros… ce n’est pas parce que ce n’est pas juste que c’est faux…

    2. Élie
      Les gilets jaunes ont une cohérence …ils savent exactement ce qu’ils ne veulent plus supporter..Le mépris, la culpabilisation, l’austérité etc..tout ce que les gouvernements successifs leur font subir sans aucun espoir de changement…à chaque  » réforme » on leur fait croire que c’est pour améliorer un systeme qui serait soit disant trop généreux…et chaque gouvernement en remet une couche…combien de fois a t on sauve les retraites ? Et c’est pour tout pareil…

      1. @ Sylvie
        Parler d’ austérité pour la France, qui dépense 56 % de sa richesse nationale (PIB) en dépenses publiques, ce qui constitue le record mondial, relève de l’ auto-intoxication mentale.

        Les Gilets Jaunes, phénomène exclusivement français, disent qu’ ils n’ aiment pas la réalité- et les autres peuples européens ne l’ aiment pas davantage- ce qui est une démarche infantile. Les autres cherchent, chacun à sa façon (les méthodes des pays scandinaves ne sont pas les mêmes que ceux du Portgal ni que de l’Allemagne) de rendre la réalité plus vivable.

    3. Alors que la macrotte -Benalla c’est du leader et en pleine cohérence avec Sarkozy et son sbire réfugié à Londres.

      mediapart à son meilleur:

      1. Zut alors, Arié avait pourtant prédit sur la foi de sa boule de cristal que cette affaire Benalla n’était qu’un feuilleton d’été et qu’on n’en entendrait plus jamais parler…
        Ce monsieur qui se complaît à faire croire qu’il sait tout sur tout serait bien inspiré de plutôt consulter sa voyante de l’étage au-dessus… on ne sait jamais !

        ***

  7. Se rendre compte que les taxes pour l’ écologie sont détourné, c’ est bien, comprendre que l’ écologie telle que nos dirigeants la font est une vaste escroquerie.
    Pour la prime de 300 €, sa rapidité dit simplement que le gouvernement a une trouille énorme de voir les GJ débarquer à l’ Elysée et au parlement.
    La demande des syndicats de police est compréhensible, mais est une escroquerie envers les GJ et l’ état. Etre payé toute l’ année pour un boulot, et au moment de bosser demander du fric en plus, comment appeler cela?
    Cette prime sera attribuée aux bureaucrates, les vrais acteurs verront leur salaire augmenté sérieusement. C’ est là que nous trouvons les 10 à 12 mds de dettes sup.

  8. Notre télé déborde de spécialistes en toutes matières, de journalistes venant expliquer pourquoi untel fait cela, pourquoi les sondages disent ceci……. tous ces spécialistes aux opinions soigneusement dirigées, il appartient aux gens de trier ces fatras d’ infos.
    Il appartient aux gens de voir leurs finances en début de mois et celles de fin de mois, sans oublier que les conseilleurs ne sont pas les payeurs
    Réfléchir à qui vous avez confié votre représentation au dernier vote et pourquoi. Qui vous l’ a conseillé, qui vous a influencé, donc vu l’ état actuel du pays, qui vous a menti.
    Bientôt les élections pour nos représentants au parlement européen, qui allons nous y envoyer ? les mêmes qui nous ruines depuis des dizaines d’ années, ceux qui approuvent aveuglément toutes les décisions de Bruxelles, ( je devrais dire de Berlin ), je n’ ai contrairement à ce que vous pensez, personne à vous recommander, mais n’ écoutez pas les sirènes des dernières élections

  9. « Il s’agit de faire servir l’État – plutôt qu’il ne se serve -, de l’obliger, un peu contre sa nature, à produire du service public, plutôt qu’à généraliser le  » self-service public « , bref de le tenir en laisse. Vaste programme, vaste enjeu politique. L’État n’a que sa triste raison, et de conscience que celle de ses citoyens. À encenser le rôle de l’État, à lui abandonner le soin du développement humain, on n’encourage pas à cultiver une large  » société civile « , capable de résister aux illusions célestes. L’État est utile, et même indispensable, s’il est piloté. Encore faut-il savoir que ce n’est pas au niveau de l’État lui-même que se situe la cabine de pilotage, mais à l’étage en-dessous. Encore faut-il former des citoyens, c’est-à-dire des acteurs politiques qui sont persuadés que le rôle intermédiaire est bien plus éminent que le supérieur, capables aussi de décrypter avec humour le double langage permanent, cette maladie professionnelle qui contamine presque fatalement les  » privilégiés « . Placé trop haut, l’être humain manque d’oxygène, il devient dyslexique. On ne l’aide pas, et on peut beaucoup y perdre, à prendre trop au sérieux ses discours stratosphériques. En réalité, la communication entre gouvernants et gouvernés relève d’une poésie, ou d’une pneumatique, qui restent largement à inventer. »
    François-Xavier Verschave.
    https://survie.org/themes/francafrique/article/on-joue-mieux-avec-un-ballon

    1. « des acteurs politiques qui sont persuadés que le rôle intermédiaire est bien plus éminent que le supérieur, »

      Ah, ça, si on peut fourrer dans la tête des gens que l’intermédiaire est plus éminent que le supérieur, on aura fait un grand pas en avant !

      Sinon, vous le sortez d’où, ce cuistre patenté, ce guignol au carré, avec son pontifiant gloubi-boulga ?

      1. Et en plus, votre olibrius a l’audace de se réclamer de Braudel qui, lui, écrivait dans une langue à la clarté exemplaire ! Il y en a vraiment qui osent tout…

      2. Rassurez-vous, en matière de cuistrerie, « ce cuistre patenté » ne vous atteint pas à la cheville!

  10. Bon, une femme flic assez jolie, mais avez vous regardé les photos nues d’ une femme d’ un de nos président , et la tête de bulldog de la maitresse d’ un autre, rien à envier aux Allemand.

    1. (vindiou, la mangue de Minc change de quartier, mais où va t-il !?) banquier: « métier de pute ».
      Certes, et maquereaux n’est-ce pas; enfin, davantage quand celui-ci se mêle de politique.
      Ne cherchez plus: son boss (le chef-à-tous) tripote du biscoteaux à qql minorité sous les cocotiers.
      *** ***
      Rebondir sur la sexy policière (une frisée coquine, voisine et amie) aussi je sais un zigue, il a deux métiers, deux fonctions (cf. voir plus haut) il est moniteur de ski Et maçon.
      Blouson rouge et bleu de chauffe.
      Moralité: aucune idée; ni surpris.

  11. Puisque la boule de cristal élyséenne prévoit un gain de pouvoir d’achat de 400 euros annuels pour un salarié qui ferait des heures sup…combien perdra un smicard ayant droit à la prime d’ativite s’il fait ces memes heures sup.?
    y a t il dans l’assistance un cerveau complexe, assez intelligent, capable de prévoir les besoins en heures sup d’un patron lambda et de calculer la perte de pouvoir d’achat d’un smicard perdant la prime d’activité qui dépend également des autres revenus du foyer ( heures sup du conjoint comprises, APL etc etc) …ou alors ce gouvernement est vraiment trés trés intelligent…

  12. (vite fait) Chine-Usa même combat; que le meilleur, etc.
    *** ***
    L’envie de partager avec vous qql information économique (plutôt rare, sinon une fois/an, ainsi Noël)
    je reçois du comptoir de crédit lyonnais (ouiz binational; comme Macron, mais lui est Franco Banquier, ..une différence ? à-que je la sens ! surtout dans les dents)
    une sorte de bilan général (militaire ?)

    Puisqu’on a le droit de payer l’autoroute, ..pourquoi ne pas y prendre part (ouf! taquine nature jamais loin)

    Aussi, désolé de vous ‘imposer’ ce texte: impossible d’éditer le lien ! (ni fut copié à la-main) :

    ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE MONDIAL

    Les chiffres économiques publiés au cours du mois de novembre n’ont fait que confirmer l’écart observé, depuis le début de l’année, entre une conjoncture américaine tonique et une reprise européenne décevante. Sur le plan politique, les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ont continué de retenir l’attention à l’approche du G20 de début décembre, tandis qu’en Europe les dossiers du budget italien et, surtout, du Brexit ont connu d’importantes évolutions. Les marchés d’actions se sont légèrement repris tandis que les rendements des emprunts d’Etats américains et allemands ont baissé.

    Usa: rythme gnl de croissance supérieur aux prévisions.

    La progression du Produit Intérieur Brut (PIB) a été confirmée à 3,5%, en rythme annualisé, au 3ème trimestre. Le rythme général de la croissance reste au-dessus des prévisions ce qui laisse entrevoir un ralentissement progressif. La demande domestique est toujours le principal moteur de la croissance. Alors que la confiance des entreprises reste forte, les données montrent un ralentissement des intentions d’investissement, de la dynamique de l’immobilier et des commandes de biens durables, ce qui indique que l’investissement pourrait être fragilisé. La Réserve fédérale américaine (FED) a laissé inchangé le taux des Fed Funds (à 2-2,25%) et développé une communication un peu plus accommodante au cours du mois. Concernant les tensions commerciales, tous les regards étaient braqués, en fin de mois, sur l’imminente rencontre entre Donald Trump et Xi-Jingping lors du G20.

    Zone Euro : la déception perdure

    Les chiffres économiques européens ont continué de décevoir. Ainsi, l’économie allemande s’est contractée au 3ème trimestre, ce qui a lourdement pesé sur le chiffre de la zone euro (+0,2%, après + 0,4% aux 1er et 2ème trimestre). Une partie de cette faiblesse s’explique, certes, par la baisse temporaire de la production automobile allemande suite aux nouvelles normes anti-pollution. Cependant les indicateurs du climat des affaires signalent que le rebond du 4ème trimestre sera, au mieux, modeste. Notons également que la baisse du taux de chômage a marqué une pause (8,1% en octobre, soit le même niveau qu’en juillet). Sur le plan politique, un accord a été signé le 25 novembre avec le Royaume-Uni concernant les modalités du Brexit. La capacité du gouvernement britannique à obtenir la ratification de cet accord au Parlement restait toutefois très incertaine.

    Pays émergents : chiffres de PIB mitigés

    En novembre, de nombreux pays ont publié leurs chiffres de PIB du 3ème trimestre. En Asie, ils ont été majoritairement décevants, ce qui a entraîné de légères révisions en baisse des prévisions de croissance. Dans les autres régions, les chiffres ont été mitigés, la Russie et le Mexique montrant une activité robuste, mais sans éclat particulier.

    NOTRE ANALYSE DES MARCHÉS
    Marchés actions.
    Les marchés d’actions se sont légèrement repris en novembre. Après une chute massive en octobre, l’indice mondial a regagné +1,3% en novembre. Cette tendance s’est dessinée lors de la dernière semaine à la suite des propos plus accommodants qu’à l’ordinaire du patron de la FED. Ce message synonyme de modération pour les hausses de taux à venir a été bien reçu, notamment aux Etats-Unis et sur les marchés émergents. Sur le Vieux Continent, les variations mensuelles ont été généralement légèrement négatives.

    Marchés obligataires.
    Au cours de ce mois, les investisseurs se sont davantage inquiétés de la solidité de l’économie mondiale et du risque politique, dans un environnement où la liquidité injectée par les banques centrales diminue. La plus forte volatilité et la correction des actifs risqués ont motivé les investisseurs à se positionner davantage sur les actifs sans risque, d’où une baisse du niveau des taux 10 ans américain et allemand.

    Performances indices (sur novembre 2018)
    Euro Stoxx 50 -0.76%
    CAC 40 -1.76%
    Dow Jones 1.68%
    S&P 1.79%
    Nikkei 1.96%
    MSCI Emergents 4.12%

    Emprunts d’Etat (au 30 novembre 2018)
    10 ans américain 2,99%
    10 ans allemand 0,31%
    10 ans français 0,68%
    10 ans italien 3,21%
    10 ans espagnol 1,50%

    *** ***
    (avis perso?) la littérature, telle préparation ou cuisson d’une dinde, sont variées (chic!) aussi les goûts.
    Distraction, ou digestion, ..aléatoire.
    Bonne lecture (et) bon app,

      1. C’est fait pour amuser la galerie et donner l’impression que le bon peuple est écouté,… mais là haut personne n’en n’a rien à branlé, c’est juste pour calmer le manant..

        Les cahiers de doléances serviront à alimenter les barbecues gouvernementaux, les palabres et autres débats à faire tourner les distilleries, brasseries..e tles fabricants de cacaouètes..

        En revanche ça va faire monter la température…pas bon..

  13. Ca enquiquine notre toubib que des gens, portant un gilet jaune, perturbent le jeu politique et remettent nos chers ( très chers ) élites en cause, lui qui considère que les manifs, c’est dépassé .
    Pauvre, pauvre Elie !

      1. En attendant, mon bien cher toubib, ces gilets jaunes ont poussé le gouvernement a réagir . Certes, le dit gouvernement ne s’est pas foulé mais c’est un début .
        Vous pouvez balancer tous les articles que vous voudrez : tant que vous n’aurez pas directement conversé avec des gilets jaunes sur les ronds ponts, ou consulté les cahiers de doléances dans les mairie – rurales -, vous n’aurez rien compris ( comme le gouvernement ) . Je vous fais grâce des réseaux sociaux ou, effectivement, on trouve de tout

  14. Les « gilets jaunes » sont en colère, et hop Jupiter leur donne des miettes grattées sur le budget prévisionnel de 2019 (pas plus) !

    Les « giro bleus » menacent de fermer leurs boutiques, et hop Jupiter leur signe un chèque du bout des lèvres pour services rendus à la nation !

    Vous voyez, c’est chouette la vie sous Macron, il a tellement peur de perdre sa face de génie de tout qu’il s’est momentanément décongelé.

    Alors maintenant, c’est à vous de jouer les « blouses blanches », c’est le moment pour vous de dénoncer haut et fort vos indécentes conditions de travail et réclamer quelques sous… Il est mûr comme une pomme blême !

    ***

  15. Peu importe la suite, parce qu’il y en a aura une, il faut savoir apprécier les moments quand ils se présentent. Ce mouvement me rend fier d’être français :
    -d ‘abord parce qu’il n’ a pas été pris en main par des organisations corporatistes, ou politiques, ce qui a ébranlé la bande de crapules et ses commanditaires privés prédateurs des biens du pays;

    – ensuite parce que le nombre de gueux participants a été bien plus important que ce qu’en a retracé la plupart des aboyeurs de cirques qui chiaient dans leurs frocs..

    – enfin parce que le soutien massif de la population habituellement très passive, mal informée a été réel. C’est très nouveau…

    Les médias des milliardaires ont dû dépenser beaucoup d’argent pour faire intervenir en boucle leurs éditocrates à titrés, peu nombreux, les plus sectaires, hallucinés, violents, ceux qu’on appelle les « orthodoxes » (en fait très peu catholiques) pour faire obstruction à cette réalité ci dessus. Ils ont mis le paquet en utilisant tous les subterfuges, les fausses infos , les artifices analytiques à la seule fin de faire croire que les manants ne sont que des cons, des abrutis.

    Cette courte inspiration historique pour cause de fêtes (ou pas) est un tournant bien plus important qu’on ne pourrait le penser

    1. 1° les manants ont compris qu’ils ne pouvaient plus avoir confiance à certains médias. Ils vont s’en méfier dorénavant. Les éditocrates se sont tiré une balle dans le pied en un peu plus d’un mois.

      2° En 13 minutes, les gueux ont pigé ou vont comprendre dès 2019 que l’escroc est menteur, capable de tout par mépris, par ignorance crasse, par incapacité de projeter un pays de 66 millions d’habitant au délà d’un très court terme financier du marché.

      Ce n’est pas le 1er à raconter des conneries, mais sauf que cette fois, Marron n’a pas évoqué des thèmes sociétaux fumeux mais ses mensonges sont basés sur des sujets vérifiables à court terme qui touchent au porte monnaie. la manant est peut être con et manipulable mais il sait compter, surtout si les 30 jours du mois peuvent paraître un peu long..

      Dès 2019, les pékins vont voir leurs fiches de paie diminuer ou devenues incompréhensibles sous l’effet conjoint :
      – de la hausse inférieure à l’inflation des salaires, pensions, et autres

      – du prélèvement à la source qui va être une catastrophe annoncée, entre bugs, paramètres de changements nombreux (de lieu de travail, de contrats…entreprises)..

      Des signes inquiétants malheureusement, montrent que ce gouvernement à l’aide de sa logistique régalienne et numérique vire doucement vers un totalitarisme sans équivoque.. Un fachisme moderne qui prendra appui sur le numérique pour arriver à ses fins. Le temps joue contre nous.

      Malheureusement personne n’a jamais évoqué l’UE dans les rangs, la clé de voûte et l’organisatrice principale de la déchéance de la France et du démantèlement du tissu industriel et social actuel.

      Grosse erreur . Notre gouvernement fantoche est contrôlé, surveillé par Bruxelles, Francfort et Berlin à qui nous avons donné les clefs de notre destin.
      Une peur congénitale du collectif de perdre on ne sait quoi (confort ? argent ? boulot ?) en quittant Bruxelles mais surtout l’euro, rend tout le mouvement totalement inutile à terme.

  16. Et c’ est parti :
    La rapidité avec laquelle macron a baissé le pantalon ( bon, d’ accord, la coïncidence le veut comme cela ) devant les demandes des services d’ ordre ( y a-t- il encore de l’ ordre ?) fait que maintenant tous les fonctionnaires et assimilé veulent leurs parts de gâteau.
    Cela prouve un peu plus que ce sont des gamins au pouvoir, des apprentis réagissant à l’ instinct plutôt qu’ avec le tête
    . Je me conforte dans l’ idée de baisser de 2 ou 3 points la TVA.
    Je ne vois que ce moyen pour contenter tout le monde. L’ état aura un manque à gagner, mais en rapport avec ce que va coûter la révolte des gueux,….aie, aie, aie.

  17. Dites, les économistes du blog, mis à part la critique de l’ autre, l’ approbations des propos de tel journaleux ou de tel politicard, sorti de la remise en cause de l’ ISF……. aucune proposition ne vous vient?
    En quoi les propositions de macron vont- elles augmenter le pouvoir d’ achat du peuple ?
    Les syndicats des fonctionnaires profitent des GJ pour demander encore plus d’ avantages, ou sont les syndicats ouvriers ? pourquoi s’ étonner que les ouvriers ne veulent plus se syndiquer, demain aux élections des délégués, si personne ne vote, plus de subventions d’ état.

    1. Je ne suis spécialiste en rien…mais cette crise n’aurait jamais eu lieu…si les grandes entreprises, les gafa et autres payaient reellemnt l’impot …si on arrêtait de nous parler de la fraude fiscale et si on commençait à vraiment la rendre impossible (si on en connaît le montant on sait aussi qui fraude et où ca part)…si on arrêtait d optimiser l’impôt quand il ne s’agit que de favoriser les plus riches au détriment d’une partie de la classe moyenne et pauvre qui étouffent…bref si on arrêtait toute cette hypocrisie quand on voit les politiques successifs qui savent très bien comment tout cela est possible puisqu’ils l’ont initié depuis des décennies en nous faisant croire que c’était pour notre plus grand bien…

      1. Vos fameux « GAFA3 ne représentent quasiment rien, à l’échelle du budget général : ils vous sont juste un bouc émissaire commode parce que multifonctions. Tant que nous supporterons d’entretenir un État obèse (et néanmoins dramatiquement inefficace), pleurnicher que l’on paie trop d’impôt ne servira à rien. Seulement, ce n’est évidemment pas sur des gens de gauche qu’il faudra compter pour mettre l’État à la diète (déjà que les gens de droite n’ont pas le courage de le faire…), ni sur les journaux qui vivent de subventions, ni sur les associations lucratives sans but, ni sur les artistes z’et intellectuels institutionnels (même raison que pour les journaux), etc.

        Bref, tant que vous considérerez qu’il faut encore plus d’État, plus de fonctionnaires nationaux et territoriaux, plus de SNCF déficitaire et inefficace, etc., ne venez pas vous plaindre d’être écraser sous les impôts : vous ne méritez pas autre chose. Car il est moral, finalement, que l’incohérence se paie cash.

            1. Mr Goux

              Votre écrivain est en train d’affirmer que la privatisation complète de l’économie couterait moins cher que les services public alors que tout démontre empiriquement qu’ils nous coûtent en réalité bien plus chers….

              Et surtout, en tant que banquier on peut dire que ce n’est pas un article mais une déclaration d’intérêt.
              Il doit être prêt à donner de son corps pour des opérations de privatisation..

                1. Ah bon, j’ai écrit une connerie en voulant simplement dire que des exemples existent qui démontrent clairement, ou comptablement et statistiquement, qu’un service « privatisé » ou « externalisé » par un service public est plus cher et moins efficace. ?

                  Comment aurait il fallu écrire ?

                  1. Il aurait en tout cas ne pas fallu associer les deux mots « démontrer » et « empirique » : le premier se réfère à une certitude mathématique, le second caractérise ce qui se rapporte aux sens, à l’observation ; c’est-à-dire à ce qui demeure sujet à caution.

                    Pour le reste, je ne parlais pas d’externaliser (encore un mot atroce, mais bon) un service, mais bien que l’État se retire purement et simplement des domaines où, à mon sens, il n’a rien à faire. Et l’économie avant tout, bien entendu.

                    Quant à votre affirmation, sur la plus grande cherté et la moindre efficacité des entreprises privées, il s’agit plutôt d’une donnée empirique ! Pour ne pas parler de wishful thinking. Faites simplement cette petite expérience basique : expédiez deux colis de même taille au même endroit, l’un que vous confierez à la Poste et l’autre à une entreprise de transport du genre FedEx. Puis, revenez nous dire 1) combien vous avez payé dans les deux cas, 2) qui est arrivé le premier à destination.

                    1. Ok compris

                      En revanche pour le dernier paragraphe, je ne peux que vous croire sur parole, moi j’achète local à chaque fois que c’est possible c’est à dire 99 % de besoins….(pour ne pas dire 100 sur les 6 derniers mois).

                      « externalisé » est un effet d’une déformation professionnelle..

                      Dans d’autres domaines comme l’énergie, l’eau, l’emploi, la gestion des infrastructures, il n’y a pas photo : réductions des investissements, réduction de l’emploi ou contrats détachés et hausses parfois importantes des prix. quand même.

            1. Je suis désolé, je suis incapable de m’intéresser aux problèmes d’une fille française prénommée Jessica (même si je sais bien que ce n’est pas sa faute mais celle de ses abrutis de parents).

            2. ..affligeant (qui?) et à peine surpris.
              Bah! j’ai que du chat, au coup de patte gourmand ! N’empêche, est-ce une raison, ou laquelle, pour mépriser le chien ?? enfin, à moins qu’on se fasse vraiment chier, du verbe rien avoir (d’autre) à foutre.

              En effet ! les commentaires sont souvent hautement plus croustillants que l’article qui les pond.
              Aussi les remercier; en option, ou, j’ose: un conseil, ..sont d’excellents viatique à l’ennui.
              La méchanceté suivra.

            3. C’est l’histoire de stigmatisation permanente (entretenue par les politiques..les assistés de Sarkozy, les inactifs de Macron, la finance de Hollande..) …et d’une généralisation inutile ..tous les sans gilets jaunes ne méprisent pas les gilets jaunes et l’inverse est vrai…il y a au contraire, et les commentaires de tous ces gens ne reflètent pas la majorité, une forte demande de justice fiscale et sociale ..
              D’ailleurs l’histoire de L’ISF est l’exemple d ce qu’il ne fallait pas faire..un impot sur un impot n’est pas l’impôt juste…pas plus que la fiscalisation d’une grande partie de la CSG, qui est deja un impot..nous subissons tous une fiscalité incompréhensible et illisible ..et j’ai l’impression qu’avec les décisions de Macron les choses vont s’amplifier !

              1. Sylvie

                Mais c’est tout le problème de la fiscalité:

                -soit elle veut être juste (je ne dis pas que la nôtre l’est, c’est un autre débat ), et elle est nécessairement complexe : progressive, essayant de prendre en compte tous les cas de figure etc.,

                -soit elle est simple et facile à comprendre ( flat-tax à 10 % : tout le monde payé 10 % sur tous ses revenus, et c’est tout ), et forcément injuste.

                1. Pas sûre que les gens aient bien capté qu’on paie un impot sur une partie de la csg…quant à l’isf..la preuve de son manque de légitimité c’est qu’on peut décider de l’enlever…la plus grande injustice fiscale est liée à certaines défiscalisations et autres niches fiscales, dont une grande partie des francais n’a meme connaissance du fait qu’ils ne peuvent pas y accéder…je ne parle même pas des montages financiers qu’on fait semblant de denoncer alors qu’ils ont ete rendus possibles..

                  1. Sylvie,

                    Vous savez, il y a de tout, dans les « niches fiscales » : c’est souvent un moyen, pour un gouvernement, d’essayer d’orienter l’activité économique vers certains secteurs plutôt que vers d’autres, donc d’influer sur les mécanismes de marché dans un sens plus conforme à l’intérêt général.

                    Et beaucoup de niches fiscales bénéficient…à des faibles revenus ! Les revenus non imposables du livret A sur des sommes qui restent néanmoins immédiatement disponibles en cas de besoin, et sans frais d’ouverture de dossier; les « contrats responsables » qui incitent les assureurs privés à accepter des adhérents dans les mêmes conditions que les mutuelles,sans leur imposer un interrogatoire ou un examen médical à l’entrée, comme elles en auraient le droit (contrairement aux mutuelles); etc.

                    1. @ Elie
                      J’ai bien dit  » certaines niches fiscales » et tant qu’on respecte l’intérêt général je ne suis pas contre…mais je pense qu’il y a u

                    2. Un tri à faire…je ne dis pas non plus qu’il faut exclure les plus riches du dynamisme mais il faut redonner du sens à tout ça…

                    3. « il faut redonner du sens à tout ça… »

                      Mais voyons, ma chère : RIEN n’a de sens ni n’en a jamais eu (sauf si vous êtes croyante) ! Je vous rappelle quand même que le monde a été créé par Satan, pour se désennuyer après avoir été chassé du Paradis…

                    4. Moi, maintenant que je suis retraité, je suis à donf pour qu’on supprime leur niche à ces enculés de journalistes !

                      D’un autre côté, comme la plupart se comporte comme de bons chiens de garde, quoi de plus naturel qu’ils disposent d’une niche ?

                      C’est vachement compliqué, tout ça…

                    5. Elie
                      Le livret A ? Mais vous voulez rigoler . Son taux de rémunération est de 0,75%, avec une inflation aux alentours de 2%, ce qui veut dire que le fric placé dan le livret A se dévalue mécaniquement .
                      Manquerait plus qu’il soit fiscalisé, ce serait le pompon !

                    6. Quand aux niches fiscales … Certaines sont de vrais pièges à c…s . Exemple , les niches fiscales immobilières . Pour schématiser, la défiscalisation porte sur les revenus locatifs et, un peu, sur les revenus globaux . Au terme de l’opération, deux possibilités : soit on garde le bien et les revenus afférents sont fiscalisés, soit on cherche à revendre et là, soit on se prend la plus value, soit, si le marché est flageolant, on vend à perte .
                      Les classes moyennes qui ont cru faire une affaire avec les lois Méhaignerie, Besson, De Robien etc…s’en mordent les doigts !

                    7. Et que dire des assureurs privés : un contrat obsèques est un des rares ( et encore ), à ne pas faire l’objet d’un questionnaire médical . Par contre, un contrat décès/invalidité – surtout en fonction du capital souscrit – fait l’objet d’un questionnaire .
                      Je passe sur les contrats de type mutualiste où, en cas de maladie, les assureurs ( contrairement à la sécu ) vérifierons en long, en large et en travers, la nécessité de l’indemnisation, surtout si il s’agit d’une pathologie lourde !

                    8. Comme dans tous les domaines, suivant que vous serez riches ou fauchés, vous serez traités diversement . Un riche sera bien conseillé, un fauché se fera plus où moins enfumer .
                      Conclusion : il faut faire mettre en exergue l’obligation de conseil !

                    9. @ Alain Bobards
                      Tous les gens friqués que je connais ont autant de livrets A remplis au maximum que de membres de la famille (et bien d’autres placements aussi, bien sûr !). Relisez ce que je vous en dis :
                      1- taux inférieur à l’inflatio, bien sûr, mais il ne faut pas s’arrêter là;
                      2- taux garanti : aucun risque;
                      3- taux non imposé;
                      4- argent immédiatement disponible en cas de besoin, sans diminution rétroactive du taux;
                      5- pas de frais d’ouverture, de gestion ni de clôture du dossier.

                      Citez-moi d’ autres placements qui cumulent ces avantages ?

                    10. Elie
                      Vous voulez un compte rémunéré ( et plombé par l’inflation ), disponible, pas fiscalisé, garanti ? Un compte bancaire fera l’affaire . Ca fait quelques années que la loi a ouvert cette possibilité , même si les grandes banques ne se précipitent pas sur le sujet !
                      Les Caisse d’épargne font ça très bien ( en plus du livret A, tout aussi plombé par l’inflation )

                    11. Au fait : contrairement à ce que vous croyez, le taux du Livret A n’est pas garanti, pour la bonne raison qu’il est révisable sous certaines conditions . Un taux garanti est un taux fixé contractuellement et qui ne change pas quel que soit le mouvement boursier . Des contrats d’assurance-vie, assez anciens, sont à taux garanti, ce qui file des aigreurs aux compagnies d’assurances, vous pouvez m’en croire !

  18. (lien Elie plus haut, C Jouanno, les citoyens ont la parole) je croyais qu’un maire était ‘déjà’ un relais. Bref, on y lit trois mots: « ..première consultation des maires, virgule, déjà engagée. Point ».
    Ou le coup de patte du dicton à neuneu « qui sait attendre sait partir à point ». Et encore.
    Aussi Emilie Bastié (pull à fleur) semble être une sacrée emmerdeuse, cool.
    Sinon pays du RIC quasi hebdomadaire et des vaches à cornes, j’ose: même combat,
    – « les communes veulent désormais connaitre leurs riches contribuables ». Fume, c’est du belge.
    *** ***
    (limite piqué à Elie) vrai, Macron a du charme, il est charmant; certes, mieux avec que sans.
    Après avoir emballé faut conclure (dans le bâtiment, les mecs consultent: « tu l’as cabossé ?! »)
    Vraie anecdote; Jimmy Carter, prèz US, fut élu grâce à ses ratiches neuves (blanches pétantes)
    Confirmation d’une ex belle-mère: « je vote en fonction du chien qu’a un candidat »; sans pas bon.
    Au pif le chien (même masculin) le félin lui « est subtil ».

    *** ***
    Ni oublier d’alimenter; ici une paire de blogs, disons de gauche qui se croise (rond point peu dispo)
    Agnès hier:
    – pol-éthique en jaune fluo,
    https://blog.monolecte.fr/2018/12/18/lapocalypse-en-jaune-fluo/

    et JF Launay, y a 10 jours:
    – une image diffractée des « gilets jaunes »,
    http://www.deblog-notes.com/2018/12/image.html

    1. Exacte ? sinon Sergio se foule pas le doigt sur le clavier, à peine la calculette, peut-être apprend-on que le pachyderme poilu n’est pas le seul mammifère trompeur.
      Aussi la main qui le rase.
      Organisée, fi de division elle règne à satiété.

      Exacte ! le grippe-sous prolifère, ‘rien’ le freine.
      Moulti jongleurs-jongleuses pareil.
      (tous ne bossent pas dans un cirque)

      Jésus Marie Joseph.. week-end ! (un début à tout)

    2. Hum…
      A 2 jours de Noël ils sont encore là, bloquant les camions aux frontières, au tunnel du Mont Blanc, et même si on ne veut pas les voir, ils sont encore à Paris.
      Jamais je n’aurais cru qu’ils resteraient mobilisés pendant les fêtes.
      Chose terrible, je trouve qu’il y a plus de jeunes gens et jeunes filles qu’au début (et de toutes les classes de la société).

        1. Parce que c’est la preuve de l’échec de la politique économique Française, infoutue qu’elle est d’offrir un avenir à cette génération.
          Pas de travail et quand il y en a, pas de stabilité de l’emploi qui permet de construire une vie.

          Terrible.

          1. Comment voulez-vous garantir la stabilité de l’ emploi dans une économie qui change si vite ? C’est comme si vous aviez garanti la stabilité de l’emploi à un conducteur de diligences lorsqu’ on commençait à construire les chemins de fer.

            1. (suite) @ Hélène Dici

              Il faut comprendre que, dans des périodes de bouleversements technologiques comme celle que nous vivons , il n’y a pas de stabilité de l’ emploi possible ; la mondialisation de l’ économie est la conséquence de l’ irruption de l’ informatique, de la robotisation et de l’intelligence artificielle, et personne ne sait de quoi les emplois de demain seront faits (pas plus qu’à l’irruption de l’ industrie au XIX ème siècle, personne ne pouvait prévoir que la majorité des paysans devraient devenir ouvriers ).

              Depuis les débuts des sociétés humaines, le schéma est toujours le même:

              1- un type d’organisation sociale stable, dans laquelle les plus mal lotis arrachent des meilleures conditions de vie par des luttes sociales ;

              2- des grandes inventions technologiques, qui bouleversent toute l’ organisation sociale, et rendent caducs les « avantages aquis »;

              3- la recherche, pour les plus mal lotis , de nouveaux avantages adaptés au nouveau mode d’organisation sociale…recherche freinée par ceux qui se battent pour l’impossible maintien des anciennes, car il n’y a qu’ une seule certitude pour l’avenir : on ne reviendra plus en arrière.

              1. En effet Elie; quel idiot investirait (par ex) dans un labo ou un studio foto alors que le numérique balaie aussi les imprimeurs.
                (Ouf!, j’eus du pot)
                Il n’empêche qu’à-force de s’adapter, à vitesse petit v ou plutôt grand V, le carreaux se remplit de laissé-pour compte (ou autre synonyme)
                Peut-être (j’en sais rien) faudra t-il attendre une génération ou deux (cf. vitesse) ou autre corrélation pour que cela se stabilise.
                Que de condition !
                Et d’équilibre,

              2. Schwab, le Président Fondateur du forum de Davos est en désaccord avec vous, mon bon toubib, et depuis 22 ans au moins .
                Mais, après tout, il n’est que le grand ordonnateur de Davos .
                Quand aux technologies, certes il en faut . Mais certains, qui ont opéré dans le domaine de l’intelligence artificielle – et à haut niveau – ont changé d’orientation pour en revenir à du plus humain !

      1. Oups, je croyais qu’il y avait que qql artisan, ti commerçant (sauf le samedi je suppose) ruraux, prolo..
        alors aussi « x personnes isolées » !?
        Et des jeunes !
        Ouiz, d’après l’Obs (Raffy; thx Elie) ils seraient que 66mille sur le territoire,
        = 0,01%, ou 1,8 zigue par commune.

        Bah! je passe par la Suisse, et Allemagne (y être bloqué ? aïe, plutôt pinard et pizza que bière et saucisse) rejoindre un patelin alsacien, encore un frontalier.
        Mêêh le gilet (pass obligatoire) dans l’auto !
        (et les babouches)

    1. M’sieur Arié a les européennes et l’extrémisme du gilet jaune qui le tracasse… ( en attendant la nouvelle version de « terroriste » en réflexion pour les prochains éléments de langage)..

      Ce sont les fêtes de Noël qui approchent, M’sieur Arié, au diapason du mouvement en marche, essaie encore de fourrer à sa façon, les dindons de la farce Marron..

  19. Ah, ce fameux livret A….
    Je l’ ai connu à 7, 50 %, puis sa rémunération est descendu, descendu … elle était sensée suivre l’ inflation, condition trop avantageuse pour l’ ouvrier qui arrivait à mettre quelques francs de coté, alors, nos députés si prompt à piquer l’ argent du pauvre en ont changé les conditions.
    Remarquez que l’ argent qui y est placé sert aussi à l’ état, même plus qu » aux possesseurs de livret. Emprunts pour la construction , fonds de garanti pour la côte du pays …..
    L ‘ heureux propriétaire du livret, qui a naturellement payé l’ impôt sur le contenu, se verra appliquer un % d’ intérêt abusif s’ il ose demander un prêt, même si il a la somme disponible sur le dit livret.

  20. Un brave journaliste de la 2 m’ expliquait que ma retraite était en augmentation…… surpris, j’ apprenais que j’ avais 70 % de mon ancien salaire.
    Graphique à l’ appui, j’ étais un  » chanceux ».
    Seulement quand j’ ai commencé le boulot, je savais que je devrait travailler jusque 65 ans, et que ma retraite serait 50% de la moyenne de mes 10 meilleures années de cotisation sociales . Evidemment des semaines de 48 ou 56 h ( avec % des heures sup, prime de nuit non imposables) Remarquez, je profitais de 3 semaines de congés payés !
    Mes cotisations pour une retraite complète seraient d’ une durée de 37,5 ans .
    Ces gouvernements successifs de voyous élus par le peuple, sous divers prétextes plus ou moins faux changèrent les conditions.
    En premier, en 1961 un vote pour cotiser pour une retraite complémentaire, l’ excuse de cela était d’ améliorer notre fin de vie un peu.
    Au fil des années, les 37,5 ans de cotisation étaient pour certains de 51 ans, car impossible dans le public de la prendre avant 65 ans.
    Combien j’ ai connu d’ ouvriers décédés entre 60 et 68 ans, je ne sais….. Celui qui m’ est resté est celui de  » mon oncle » ( surnom d’ usine) le lendemain de sa retraite.
    Voyez vous, les 10 ans de cotisation se sont transformées en 25 ans, les 50% de la moyenne se sont vu avec le déduction de la CSG, de la RDS, des remboursements de dettes et cotisation auquelles je participais pour la deuxième fois, sans oublier leur re imposition……. Depuis des années pas d’ augmentation de retraite, ou de temps en temps un gros 0, 8 %…..
    Et un con de journaleux de la télé, vient me dire que j’ ai 70 ¨% de mon ancien salaire et que je suis un nanti…….

    1. Je pense l’ancien que beaucoup aurait accepté cet effort de solidarité s’il n’avait pas été aussi important, s’il n’y avait pas la double peine avec la revalorisation très basse ( qui dure ) et si ca n’arrivait pas apres de multiples réformes qui ont déjà fait baisser le montant des retraites des nouvelles générations de retraités ( et ça va continuer) qui ont toujours vu leurs cotisations augmenter pendant toute leur carrière. J’imagine que ceux qui vont continuer à la payer la verront augmenter encore. Il y a un autre facteur qui aggrave ce rejet est cette stigmatisation des non actifs !

  21. Sylvie75
    La solidarité a bon dos. Oui, beaucoup accepterais cette nouvelle augmentation d’ imposition, mais si elle était pour des personnes le méritant. Chaque nouvelle taxe est basée sur des mensonges et détournées de sa destination.
    Les retraités l’ accepterai si les députés la subissaient aussi, ce qui n’ est pas le cas.
    Se jeter sur les retraites pour lesquelles les gens ont travaillé toute leur vie est une crapulerie qui s’ ajoute à des crapuleries .
    Mais nos hommes politiques ne sont capable que de cela, un ramassi de voyous .
    Il faudra bien finir par discuter aussi sérieusement du coût de ces envahisseurs sans papier qui coute une fortune aux contribuables

    1. « pas des opinions, des faits.. »

      Article émaillé de petits textes de personnages choisis, dont BHL créateur de guerre désastreuse et sans se vanter, inventeur de Botul…

      Un petit clan de speakers,éditocrates à la tête des médias des milliardaires tourne au gang de truands de l’info en utilisant tous les artifices possibles, ici des zooms grossiers sur quelques personnages qu’ils font passer pour la France « gilet jaune » toute entière….

      A se demander même si le journal n’a pas payé quelques complices pour prendre les photos bien grasses et suggestives..

      Déchéance mentale et morale du sur diplômé qui appelle ça des faits…

      Les faits, c’est que les gilets jaunes se sont repliés massivement des ronds points depuis une semaine laissant les gens préparer les fêtes de fin d’année dans la paix.

      1. Stanislas, grand favori pour le prix du commentaire le plus stupide de l’année (et à qui je laisse le dernier mot, qui sera ridicule, mais c’est plus fort que lui )

  22. « Le maintien de l’ordre : ultra-violence institutionnelle, ce qu’ils ne disent pas »;

Les commentaires sont fermés.