Chanson du dimanche: les divorcés


Publicités

19 réflexions sur « Chanson du dimanche: les divorcés »

  1. Au départ, c’est ceci que je pensais poster, qui pourrait d’ailleurs passer pour une réponse, en quelque sorte, puisque la chanson est intitulée « Ne me laisse pas tomber » :

  2. Il faut bien en passer par là : tout le monde sait que c’est le 2ème mariage qui est le bon.

  3. Puisqu’on en parle, on peut se demander raisonnablement pourquoi les escrocs du gouvernement n’ont pas encore pensé au CDD ou à des contrats d’intérim de mariage.
    Mieux, pour favoriser la consommation, les casseurs de société pourraient envisager la création du mariage à temps partiel et la possibilité de cumuler deux ou plusieurs temps partiels dans la même journée… héhé. le top.

    Cette réforme salutaire de la consommation du mariage serait bénéfique pour l’économie et la démographie. On peut agrémenter l’affaire de quelques produits législatifs opportuns comme par exemple ;

    – pas de gosse pour les contrats de moins de 5 ans (par exemple) (consommer c’est bien, mais faut pas déconner non plus si on met pas des freins..)
    Avantages à horizon 20 ans
    – moins de difficultés avec Parcoursup
    – moins de chômage
    – moins de monde pour se partager moins de pognon..

    = moins de gilets jaunes…

    Evidemment tout ceci ne concernerait pas la « haute » qui se renouvèle parfaitement de manière ordonnée. par cooptation (à ne pas confondre avec copulation)

  4. Divorcer est parfois un malheur. Mais écouter Dassin en est toujours un, et sans doute plus profond.

    Méfiez-vous : sur cette pente savonneuse, vous n’êtes plus très loin de Gérard Lenorman…

  5. Aux USA, on adjoint de plus en plus souvent au contrat de mariage un contrat de divorce (y inclus la garde des enfants encore à venir ), comme ça les choses sont ensuite beaucoup plus simples (et moins de frais d’avocats !) et on fait de plus en plus des divorce parties, le divorce étant considéré comme un nouveau départ dans la vie qu’ il convient de fêter !

  6. Bonne année Didier, ..Bob, lancien, tite plume, Laure, Aurore (…) les autres (je viens d’y voir) sont outillés.
    Perso no besoin susceptible; on ne peut pas tout avoir.
    Tenez, une anecdote, une histoire (tels des pâtes, dont la sauce, disons le style, les accommoderont; bref)
    enfant-normal, j’adorais avoir la fève (et roi couronné) mais je compris rapidement qu’il (me) valait mieux l’éviter.
    Et tout ira mieux. L’adapté ignore la plainte (non?)
    Chacun sa famille, sa classe, éducation.. que sais-je.
    (chic ?! celles-ci se multiplient; exponentielles ?)

    Rien de nouveau; philanthrope, surtout global? n’a jamais payé, charitable ou magnanime pareil.
    L’honneur ? plus de morts que de sauvés !
    De, ou à gauche ? surement, hélas pas assez étriqué.
    L’humour ? Ouf ! je ne m’appelle pas Charlie (enfin si)

    Promis, et rassurer: qqls récits de veuves ou d’orphelines, des fables pas même originales, dont souvent n’apparaît que la queue (pas d’tête) ne sont pas contrariantes donc sans danger.

    La désinvolture, façon iconoclaste (sacrilège?) pas arrogante, morveuse ni insolente, ou sa dérision, sauf le dédain, le mesquin, ..en général s’en sort bien !
    hein, l’Année sera bonne (what’s ze choix; ni British)

    °°° °°
    Mais bon Dieu, ..ouiz, la violence (billet suivant)
    le résultat n’est-il pas incertain à plus de 2 mètres ?

Les commentaires sont fermés.