Chanson du dimanche: où les roses sauvages poussent


29 réflexions sur « Chanson du dimanche: où les roses sauvages poussent »

    1. Quel bonheur !
      Je suis propulsée dans mon enfance, époque à laquelle ce genre de musique et ces accompagnements avaient un succès incroyables.
      Je revois mes parents danser dessus.🙂

  1. Parmi mes récentes découvertes, cette rencontre entre le guitariste et chanteur brésilien Paulinho Garcia, et la chanteuse de jazz (et plus) polonaise Grazyna Auguscik (j’ai la flemme de chercher les caractères spéciaux pour écrire correctement son nom), accompagnés ici de l’orchestre de la radio polonaise et de quelques autres musiciens, pour une chanson chantée en portugais et polonais, un chanson jazz, bossa nova, avec des accents d’Orient :

    1. Superbe chanson, mille fois reprise. J’ai immédiatement pensé à la version de Nat King Cole.
      J’aime bien celle-ci aussi.
      Et cette autre interprétation :

      1. Oui, belle voix, belle Dame, belle interprétation.
        Mes parents avaient le disque de Nat King Cole, c’était magnifique.

          1. En fait lorsqu’il y a des voix qui se ressemblent, je ne peux plus être objective : pour cette chanteuse je pense immédiatement à Joan Baez, alors évidemment … c’est pas juste.

            J’ai eu le même problème avec Véronique Samson. Je pensais trop à Diane Dufresne, mais aprés je m’y suis faite et j’ai adorê certains de ses albums.

  2. Juan : évidemment chanson magnifique, mais lugubre histoire. Pourquoi ?
    Zap Pow : très belle cuvée aujourd’hui.
    Didier Goux : un virtuose de la scie qui nous en joue chaque jour. C’est pour ça qu’on l’aime.
    Coucou Sylvie, merci de votre gentillesse.

    Allez un extrait de Talons aiguilles » un des rares film que j’ai adoré.

  3. Mais Zap Pow ?
    A qui elle est cette maison avec une si belle terrasse ?
    Où c’est ? En Guadeloupe ?

    1. En Guadeloupe ? Non. Ce décor de rêve, c’est le Kualoa Ranch, Oahu, Hawaii. Je ne saurais dire quelle vallée, de Kualoa Valley ou Kaʻaʻawa Valley (le ranch fait environ 2000 hectares, et comporte trois vallées). On y a tourné une quantité de films, dont Jurassic World, Jurassic Park, Jumanji I et II, et de séries (Lost, notamment).
      Toutes les artistes que j’ai présentées dans ce décor sont Hawaiiennes, d’ailleurs. Faith Ako, Johnna Padeken-Parel, et, petit rappel, Taimane et Kimié Miner, que j’ai posté il y a quelque temps :

      1. Oh lala Taimane !!! À tomber !!!! Je vais de ce pas agrandir ma bibliothèque musicale.
        Merci

      1. « La nudité de la femme est plus sage que l’enseignement du philosophe ». (Max Ernst – 1960)

Les commentaires sont fermés.