Comment illustrer la Macronista?


J’ai longtemps cherché comment illustrer le quinquennat de Sarko, pour retenir le sépia, illustration rance d’une période rance.

images

Puis celui de Hollande, au début rose, puis toujours colorée tendance bleue, puis en vrac.

Hollande298

Avec Macron, la dominante fut rapidement le noir et blanc.

 

Le choix d’une illustration est évidemment une décision. Personnellement, ce choix m’amuse parfois plus que la lecture des lois ou de l’actualité. Il envahit aussi les archives numériques de Google (tapez donc macronista ou sarkofrance pour voir les dégats de cette insistance esthétique). Ce choix est un réflexe peu réfléchi de repeindre la réalité avec sa juste couleur.

Noir et blanc comme un film ancien.

 

Publicités

37 réflexions sur « Comment illustrer la Macronista? »

  1. Pour moi ça serait plutot verdâtre ..
    Les photos en noir et blanc évoque chez moi une sorte de nostalgie donc adoucit trop l’image que j’ai de la période que nous vivons !

  2. Noir et blanc style vieux monde, et de plus estampillé jaune gilets !

    Très bon contraste Juan.

    ***

    1. et bien j’y pensais plutot en inversé pour illuster les slibards de l’éminence.

      un beau dessin scata à la Charlie ?

    1. On dirait un débutant du petit seminaire qui vient provoquer sa grande sensiblerie en venant s’accoquiner sur ce blog. Se rendant compte qu’il a côtoyer le péché de trop près, il asperge le site de son encensoir et retourne dans sa piaule en attendant sa prochaine pulsion d’approche du vice..

    2. @ renepaulhenry

      Quelle serait selon vous la couleur la moins nulle pour promouvoir des « idées de gauche » ?

      ***

      1. Le rouge ( sans le couteau entre les dent, faut pas affoler les bourgeois ) !
        Pour le rose, on a déjà donné !

          1. Cher Alain je vous remercie pour vos réponses si bien colorées… maintenant j’attends avec impatience celle de renepaulhenry !

            ***

          2. Je penche moi aussi pour le noir, mais j’ai entendu dire que ce n’était pas une couleur (ce qui n’a jamais empêché qu’on appelle les Noirs des personnes de couleur).

            1. Exact ! Le blanc non plus, soit dit en passant !
              Au collège, nous nous étions fait reprendre de volée par un prof de dessins au sujet du blanc et du noir .
              Mais les avis sont partagés !

            2. Bleu, blanc, blond…un rève français. (Georges Vacher de Lapouge – « L’Aryen » – 1890) Il faut se méfier des mythes issus des significations données aux couleurs.

  3. C’est lui qui l’a dit !
    « Gauchistes et contestataires ne sont pas les marionnettes d’un complot international. Fils naturels de notre société, ils naissent du pourrissement des conformismes, du vieillissement des routines et des morales (…). Les gauchistes et les autres se révoltent parce qu’ils savent qu’on ne peut rien changer au long des voies élimées et bouffonnes des carcans politiques. Par la violence et l’ironie, ils récusent le système tout entier, son enseignement et sa culture, son organisation sociale et son ordre policier (…). Si les cris ne s’accordent pas encore, chaque Français est individuellement un rebelle.
    Y a-t-il d’autres moyens de brûler sa jeunesse puisqu’il faut bien le faire? Le lycéen ne supporte plus son professeur, l’étudiant son mandarin, l’ouvrier son contremaître, le travailleur immigré son négrier, le commerçant ses impôts – et parfois le soldat accuse son officier. Si les cris ne s’accordent pas encore, chaque français est individuellement un rebelle.» (Bernard Kouchner, « La France sauvage », 1970)

  4. Vierge et immaculé il nous fut vendu par ses communicants
    Innocent de tout adultère ou pensée originale il nous mit en marche vers le paradis d’une révolution pour tous loin des diaboliques extrémistes.
    Ni bleu nationaliste, ni (horreur) rouge, au milieu il y a le Blanc de nos Rois.
    Blanc est donc la couleur pour le reprsenter

    Un grand blanc dans la Liberté, Egalité, Fraternité devenue pensée trop complexe.
    Un grand blanc sur les contre-pouvoirs distribuant cheque-en-blancs et votes godillots pour la présidence des riches.

    le blanc comme drapeau des reddition et soumission devant Bruxelles, Merkel et Trump

    Le Blanc- comme blanc-bec donc.

  5. « Le Blanc- comme blanc-bec donc. »

    peut être mais il nous fait broyer du noir et nous chauffe à blanc, parce qu’il est incapable d’ écrire les choses noir sur blanc.

    Tout ce qu’il met en place avec les blousons noirs en cols blancs n’est pas blanc comme neige, ça ne m’étonnerait pas dans le contexte que le travail au noir se développe chez les manants pour éviter la misère noire.

    Disons le de but en blanc, l’escroc mériterait un oeil au beurre noir. on lui a fait un chèque en blanc, et on se retrouve avec des rues noires de monde..

  6. Au fond peu importe la couleur.
    « Notre regard sur les riches doit changer, il faut en finir avec l’admiration, ou la déférence. On devrait les considérer comme des égoïstes, des antisociaux, les mépriser, et qu’ils le sachent. » Richard Wilkinson ( « Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous »)

    1.  » Notre regard sur les riches doit changer »

      Nous sommes d’accord Robert, ils doivent devenir nos bêtes noires, avant qu’ils ne nous saignent à blanc..

  7. En attendant, les gilets jaunes ont rendu un sacré service à Macron..il est a nouveau sur les rails et remonté comme une pile !
    Et toujours pas de debut de semblant de changement d’infléchissement de sa politique..et la gauche elle s’unit quand..elle attend quoi ?

    1.  » il est a nouveau sur les rails et remonté comme une pile !….

      Ca c’est sûr que comme locomotive à vapeurs qui fait beaucoup de fumées, le morpion se pose là… et il est fort possible que les maitres aient replacé une pile neuve dans le buffet de leur marionnette

    2. Vu l’état des voies ferrées secondaires dans notre beau pays, un déraillement est vite arrivé

      1. Mais il a complètement déraillé, il est barré d’une force….!!

        Je lisais que sa cote avait remontée dans les sondages à 34 %. Les suce boules médiatiques du régime ont oublié de citer tout le reste.

        Questions :
        il vous inquiète :
        ça monte aussi : de juin 2017 à juillet 2018 56 % ….janvier 2019 : 62%

        Il sait où il va…
        le manant voit bien qu’il obéit sans savoir ce qu’il fait… : avril 2018 : 67 %…..janvier 2019 : 47 % …

        il défend les intérêts de la France :
        en septembre 2017 : 56 %…………janvier 2019 : 43 % il est démasqué

        il est compétent :
        avril 2018 : 57 %………….janvier 2019 : 42 % aïe ça commence à se voir

        il est capable de garantir la sécurité des français
        septembre 2017 : 47 %…..janvier 2019 : 39% … reste les foulards rouges et autres « Ferry »pour se sentir en sécurité derrière les planqués des bunckers de la ripoublique et leurs jouisseurs de tireurs de manants paisibles

        il est honnëte :
        septembre 2017 : 48 %……….janvier 2019 : 37 %
        ceux qui croyaient que le Stanislas était le seul à considérer que le morpion est un escroc en seront pour leurs frais…

        il est capable de rassembler : (question nouvelle)
        janvier 2019 : 26 % ça fait beaucoup, parce que les images des lèches boules montrent bien qu’il disperse les gueux, voire leur arrache des morceaux…

        Il est proche des préoccupations des français
        septembre 2017 : 36 %……………..janvier 2019 22%

        Ca devrait causer non ? nous nous croyons seuls, alors que la réprivé bananière faisandée ne fonctionne plus que par la puissance du 0.1% des groupes privés et de leurs 2 % de séides au sommet, soumis de toutes natures, qui sont en train de participer à une gigantesque expérience de Milgram sur le manant…

        1. Plus en détail, toujours sur ce sondage évoquant les différentes questions sur les caractéristiques perçues du morpion, vient ensuite la catégorisation sociologique

          Sans entrer trop dans le détail (compétence, autorité, inquiétude, sait où il va, stature de président, sympathie, honnêteté …)

          On retrouve les mêmes constantes à quelques faibles nuances près.

          De manière générale il est mieux perçu
          1) par les vieux, retraités, de plus en plus nettement chez les 65 ans + (13 millions de personnes quand même ) pour tous les items..
          Au sujet de l’âge, on observera que les vieux se mobilisent plus pour voter que les jeunes. A pourrait presque affirmer que le morpion est une résultante du vieillissement de la population. En tout cas, l’observation mériterait d’être creusée.

          2° par les cadres supérieurs et dirigeants d’entreprise systématiquement (effectivement il y a des dirigeants de PME et TPE qui se font laminer mais qui croient dur comme fer que le larbin travaille pour eux

          3° les parisiens ou ( les grands agglomérations.).

          et assez bizarrement obtient les meilleurs scores de « bienveillance » ou de moins de « malveillance » dans la région Nord ouest qui arrive juste après la région parisienne…

          Je n’ai pas traité les réponses par parti politique pour deux raisons :
          1) il y a des gens qui se croient de gauche par habitude ou sans trop se rendre compte que les programmes du PS et de LR sont quasi identiques à quelques poils de cul près…

          2° les scores fabuleux, dignes de régimes totalitaires, se retrouvent chez les supporters d’en marche dans l’orgasme , et du centre MODEM qui avait aggloméré à une époque pas si lointaine tout le centre gauche (voir le 1°)

          Ce qui confirme le gel des positions sociologiques du vote du 1er tour de la larbinentielle élyséenne de 2017, où le morpion avait récupéré les voix en masse des catégories supérieures ( cadres, dirigeants d’entreprise) et celles des vieux de plus de 60 ans..

          Ici le manantstitut de sondage Stanislasop, en direct et en exclusivité sur le blog de Juan…

          1. Les vieux….
            Allez hop ! Depuis la mi janvier, j’en fais partie, des vieux. Et même du troisième, voire quatrième âge ! 70 berges au compteur.

            Mais… maismaismais, faut pas compter sur moi pour voter pour ces salopards de Micron et ses sbires.

            Il y a même des moments où il ne faudra pas compter me voire déposer un bulletin autre que blanc dans une urne : Ça va dépendre des candidats encore en lice.

            Il y aura même des moments où j’irai à la pêche ou je resterai à faire dodo ou lire cet excellent blog plutôt d’aller jouer les citoyens modèles

            Ras le bol de voter contre… contre Le Pen, contre la chienlit droitière, enfin contre !

            Votons POUR ! Pour une nouvelle société humaine qui prend en compte tous les citoyens, pour des représentant du Peuple qui vont au bout de leur paroles de la campagne électorale, pour un vrai avenir citoyen, etc.

            Et que les vieux qui pétochent devant des changements éventuels aillent se faire foutre. Et les plus jeunes aussi !

            1. Je ne vote plus  » contre » non plus et je ne l’ai pas fait aux dernières élections …marre de duper ma conscience quand je vois les politiques libérales exclure de plus en plus de gens et stigmatiser..ce gouvernement justifie le pire en opposant les actifs aux inactifs…il y a eu le gouvernement Sarkozy qui est allé plus loin en opposant les assistés aux non assistés…mais quelle différence !
              Il se drape tous de vertu en s’opposant à la politique anti immigration de Marine Le Pen…mais pour quels résultats ..les politiques libérales successives ne font que réduire notre humanité d’où qu’on vienne !

            2.  » j’en fais partie, des vieux. Et même du troisième, voire quatrième âge ! 70 berges au compteur…. »

               » faut pas compter sur moi pour voter pour ces salopards de Micron et ses sbires.

              moralité : il y a donc de bons vieux de 65 ans et plus…. dont acte … 😀

              1. Moi aussi, moi aussi, j’ai plus de 70 ans ( même si mon physique avantageux masque les ravages de l’âge – humour – ) et je ne vote pas pour les guignols LREM, encore moins pour leur chef (haillon ), pas davantage pour les renégats du P.S. et les énervés de la droite et son extrême . D’ailleurs, je ne vote JAMAIS pour une personne mais pour les idées et le programme qu’elle porte . Comme c’est jamais icelui qui est au second tour, je suis le roi du vote blanc, tant aux présidentielles qu’aux législatives, aux régionales, aux locales et aux européennes . Seules les municipales – parce que j’habite un petit bled – me voit voter autrement que blanc au second tour !

                1. A vrai dire et après avoir voté Chirac contre Le Pen, je ne m’en suis jamais remis et la Honte et le Regret me poursuivent encore…

                  D’autant plus que pour un tel acte contre nature, il n’y a aucun suivi psychologique, y compris non remboursé par la Sécu…

                  J’habite aussi un petit bled depuis 2014 (après les municipales) . En 2020, je ne voterais pas blanc au second tour, pour que le village de moins de 400 âmes ne tombe pas dans les choux et parce que, l’ayant choisi librement, je l’aime ce patelin de Vendée du Sud, entre bocage et Marais Poitevin.

                  Ce n’est jamais pour quelqu’un, moi aussi, que je vote mais pour des idées : Humanisme, sens du partage, égalité, fraternité, liberté librement consentie, jamais à droite (sauf une fois, quelle erreur !!!), longtemps pour le PS et toujours déçu avec le recul, même Tonton en 1981 (au bout de 3 ans, c’était plié).

                  Il y a des moments, je prendrais bien une fusée pour aller m’installer du côté de Proxima Centaurii mais il parait qu’une exo-planète là bas ne serait pas habitable pour un humain…. Sniff ! Et puis, à l’heure d’aujourd’hui, c’est loin, très loin…

                  Les européennes, est-ce bien utile en ce moment puisque les directives sont décidées par des non-élus. Faire l’Europe, OUI ! Mais faire une nation européenne, soit fédérale, soit confédérale, sans casser les us et coutumes locales mais avec l’idée inébranlable de vivre en paix entre européens, après s’être tant étripé pendant des siècles.

                  Vive la Vie, à bas les Princes qui nous gouvernent ! Vive la Sociale !

  8. sondage, sondage:

    j’amets pas blanc de poulet, plutot nuances de grise-mines dans la Macaronerie à Trogneux.

    Il est des sondages dont les résultats parlent d’eux-mêmes. Celui de YouGov diffusé via le Huffington Post ce 7 février 2019, par exemple.

    Sur les Gilets jaunes :

    64 % des Français soutiennent le mouvement des Gilets jaunes (+2 points en un mois)
    77 % des Français jugent la mobilisation des Gilets jaunes justifiée (+3 points)
    52 % des Français jugent que les Gilets jaunes ne doivent pas cesser leur mobilisation pendant le “Grand débat national” (36 % contre)

    Sur Macron et son gouvernement :

    73 % des Français ont un avis défavorable sur Emmanuel Macron (21 % d’avis favorable – stable par rapport au mois précédent)
    75 % des Français jugent défavorablement l’action du gouvernement (19 % d’un avis contraire

    plus sur:
    https://yetiblog.org/archives/15156

Les commentaires sont fermés.