Au Parlement européen, socialistes et macronistes ensemble ?


Quelle surprise…

Le patron des socio-démocrates allemands explique qu’il se verrait bien dans une alliance avec les macronistes français au Parlement européen.

« À une semaine des élections européennes, les sociaux-démocrates allemands annoncent un tournant tactique de première importance : ils envisageraient une alliance au Parlement européen avec La République en Marche du président français et les libéraux »

On peut le comprendre. Les sondages prédisent une grave défaite au PS français. Le SPD cherche à couvrir ses arrières.

On peut aussi être stupéfait. Udo Bullmann préside aussi le groupe des euro-députés S & D au Parlement européen auquel le PS français est rattaché. Voici qu’un allié historique du PS français se couche devant Macron quand le même PS français nous jure, croix de bois, croix de fer, s’il ment il ira en enfer, qu’il est devenu le meilleur opposant à la Macronie.

On avait déjà entendu que la Macronie avait débauché Elisabeth Guigou (en échange d’un poste de commissaire européen), puis travaillait à débaucher aussi Ségolène Royal (que j’ai longtemps soutenu ici dans ces colonnes, de 2007 à 2012) avec un autre strapontin.

Ce jeu de façade n’a sans doute que trop durer.

Socialistes, divorcez vite de ces traîtres.

 

Publicités

100 réflexions sur « Au Parlement européen, socialistes et macronistes ensemble ? »

  1. Aaaaaaah , la bonne tambouille électorale, celle qui permet ( en principe ) de masquer la misère !
    Et on s’étonne de la montée de l’extrême – droite …. Pfffft !

  2. Sur les 47 millions d’électeurs, 40% d’entre eux selon les estimations iront voter….En gros, seuls 9 millions de voix vont se porter sur les 2 listes LREM et RN. Ces élus ne représenteront qu’une minorité de français.

    1. Il est certain que les partis  » de gouvernement « préfèrent l’ abstention à la reconnaissance du vote blanc ( et du RIC ) . Ca permet de mener des politiques ne correspondant pas ( ou peu ) à l’intérêt général, au profit d’intérêts particuliers !

    2. @ Robert Spire

      Et les élus de LFI, d’ EELV, du PC (s’il y en a), de Glucksmann (s’il y en a) et de Hamon ( s’il y en a), tous additionnés, ils en représenteront combien ?

        1. Robert Spire
          Ah, je comprends : les 9 millions de gauche sont plus nombreux que les 9 millions de droite…

  3. Vraiment décourageant, ce monde que nous laissons à nos enfants et petits-enfants :

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/01/22/20002-20180122ARTFIG00140-plus-de-80-de-la-richesse-mondiale-va-au-1-les-plus-riches.php

    Et le pire, c’est que ça ira en s’accentuant tant que les victimes chercheront des solutions dans le monde d’hier qui ne reviendra plus .
    Les dinosaures aussi avaient plein d ‘ ‘ »avantages acquis  » grâce à leur force, et puis…

    1. Chez les dinosaures, les grands, qui bouffaient les petits, ont mal finis . Par contre, lors de l’extinction des ditsdinosaures, de tous petits mammifères, que les dinos ignoraient superbement, ont survécus !
      Comme quoi, on peut se croire les maitres du monde et finir par devoir céder la place aux 99% de petits

  4. Franchement, je viens de prendre un rendez vous chez l’oculiste parce que je me demande comment vous faites pour reconnaitre une gauche ou une droite dans tout ce merdier de politicaillons pourris jusqu’à l’os, larbins jusqu’aux yeux, et grillés du cerveau…

    Je me tâte entre deux alternatifs (insoumis ou l’UPR) ou rester à la baraque pour faire la bringue avec mes ptiots…

    Tite plume ou Sylvie ou Hélène que me conseillez vous (je ne m’adresse qu’aux femmes c’est la fête des mères.) ?

    1. Puisque vous avez l’audace de me demander mon avis… Si j’étais vous, j’irai voter LFI !

      … ça me fait gagner quelque chose pour la fête des mères ? 😉

      ***

      1. c’est simple, vous n’avez qu’à vous pointer en Franche Comté. nous boirons le wisky ou bricoles artisanales du secteur (un truc moins fort si vous avez un gosier délicat) d’abord,
        puis vins du Jura cuvée spéciale de ma cave préférée et pour terminer mirabelle ou questche ou poire fait maison..
        à volonté…..

        pas la peine de vouloir repartir de suite…héhé

        1. J’espère Stan que vous accompagnerez l’apéro avec une petite saucisse de chou…dommage qu’elle soit si bonne elle m’empêche de devenir végétarienne !
          Pour le conseil …suivez petite plume …

          1. Je ne vous dis pas avec quoi j’accompagne l’apéro pour la fête des mères, nous sommes sur un blog de gauche. Je n’ai pas envie de me faire virer par Juan..

            toutefois je pense surtout appliquer les méthodes de la bande marron :
            caouètes volées, chips périmées prises dans la benne de la grande surface du coin et tomates cerises chouravées dans le jardin du voisin..

        2. J’avoue que la France Comté et votre accueil maison me tentent bien !
          Mais… sous cette charmante invitation je vous soupçonne d’essayer de m’éloigner de ma commune pour m’empêcher d’y aller voter dimanche…
          J’ai tout bon ? 😉

          ***

          1.  » J’ai tout bon ? 😉 »

            faut voir. A chacun son modèle de réflexion autour du principe bien connu « un tien vaut mieux que deux tu l’auras », selon son organisation psychique..

            Mon option est amicale, bienveillante, gratuite, indépendante de réflexions utilitaires extérieures, sans arrière pensée de dépossession ultérieure..

            Je suis juste de service jusqu’à l’heure de l’apéro …

            Allez quelques infos utilitaires pour mieux comprendre la farce..

            https://lvsl.fr/integration-du-ceta-dans-le-droit-europeen-une-victoire-decisive-des-multinationales

            https://multinationales.org/IMG/pdf/lobby_planet_-_fr.pdf

    2. Stan,
      Je préfère ne rien dire pour laisser peu d’espoir chez les autres.

    3. Commentaire disparu.
      Donc je recapepete
      Stan
      Je préfère ne pas répondre pour laisser un peu d’espoir aux autres

    4. « tout ce merdier de politicaillons pourris jusqu’à l’os, larbins jusqu’aux yeux, et grillés du cerveau… » Puisque vous avez autant de leçons à donner aux autres, présentez vous à des élections et montrez nous ce dont vous êtes capable. Facile de critiquer quand on ne sait rien faire et qu’on ne fait rien…

      1. RPH
        En ce qui concerne la démonstration de mes capacités, il y a assez de monde pour les juger de bonnes factures depuis une trentaine d’années.. ce n’est pas de la gonflette mais des résultats tangibles et des témoignages..

        Evidemment tu peux en douter puisque tu ne me connais pas..
        Je pense que je suis peut être bien moins assis derrière un écran et vraisemblablement plus engagé que toi depuis un bon moment,..mais comme la comparaison n’est pas possible.. on en restera là…

        Quant à donner des leçons, il me semble avoir un aperçu ici et là sur des blogs , tu devrais baisser d’un ton..

        Et enfin je ne retire pas un mot de ce que je pense pour une grande partie des individus se trouvant au plus haut niveau, avec démonstrations, enquètes, études et autres investigations à l’appui..

      1. @ Alain Bobards

        C’est plus fort que vous : vous n’êtes pas capable d’admettre publiquement que la CGT a fait une connerie, même quand vous le pensez et même à l’abri d’un pseudo…Pourtant, le délit de blasphème n’existe pas en France !
        En finira-t-on un jour avec l’esprit religieux ?

        1. Effectivement la CGT a fait une connerie en ne choisissant pas d’arrêter le Figaro, l’express et le Monde aussi

          Sont vraiment pas bons Alain, le garagiste des poumons a raison pour une fois..

          Un petit regret pour Marianne que je ne lis pas, mais j’aime bien la cheffe Polony

            1. et alors!!,
              si l’ouverture d’esprit, dans ce cas ,c’est ne pas être au courant de l’action et ne pas avoir donner l’ordre, je vous affirme que je ne savais pas avant que vous balanciez l’info ici et que je n’y suis pour rien non plus..

        2. Avant de prétendre que la CGT a fait une connerie, il serait bon de vous enquérir du contenu de la loi Bichet .
          Dites vous bien qu’on ne déclenche pas une grève pour le plaisir et sans l’aval des salariés !

  5. Les chasseurs soutiennent marron.. ll y a une logique. et ce ne sont pas les gilets jaunes qui vont me contredire..

  6. En tant que gilet jaune, et à la veille d’un scrutin bidon comme une vulgaire primaire, je m’interroge sur des petits riens qui pourraient changer la faune politique..

    Je me disais que si on considérait la communication politique comme un produit de consommation, nous assisterions alors à une déferlante de procès au pénal pour publicité mensongère selon l’article L 121-1 code de la consommation..

    Je dis ça, je dis rien, la cave législative trouverait bien le moyen de faire disparaître l’incongruïté ou de disperser les moyens de contrôle avec 50 députés…

  7. J’aimerais bien qu’un candidat au moins se penche sur la politique au pas de charge des mutualisations des services dans les hôpitaux …on parle d’efficience quand il ne s’agit que d’une politique comptable ..ameliorer sans saccager !

    1. La méthodologie traficotée de ce sondage a été analysée..

      bon allez admettons,…
      il y en a bien qui croient que le PS est à gauche….

  8. Encore un essai pour ceux qui n’arrivent pas à comprendre….
    ____

    Dans un entretien avec « Le Monde », le premier ministre socialiste portugais, associé à la gauche radicale dans son pays, explique pourquoi il veut s’allier avec le président français au niveau européen.

    Premier ministre socialiste du Portugal depuis 2015 grâce à une alliance inédite avec la gauche radicale, Antonio Costa est souvent présenté comme l’un des espoirs de la gauche en Europe, parce qu’il a réussi à faire sortir son pays de la cure d’austérité imposée en échange d’un plan d’aide de la zone euro. Il a toutefois récemment soutenu Emmanuel Macron.

    Votre vidéo appelant à l’unité « des forces progressistes » avec Emmanuel Macron a suscité beaucoup de critiques des gauches françaises et portugaises. Aux élections européennes, soutenez-vous le président français ou Raphaël Glucksmann, la tête de liste PS-Place publique ?

    Les choix de politique intérieure sont les choix des Français. Mais au niveau européen, il faut absolument bâtir une grande alliance progressiste et démocratique au moment où l’extrême droite construit son internationale. J’ai envoyé un message sur une vision européenne qu’on partage avec Emmanuel Macron ; de la même façon que j’ai envoyé un message à Alexis Tsipras [le premier ministre grec de gauche]. Il faut bâtir au sein du Conseil européen un grand front pour l’avenir de l’Europe.

    Y compris avec La République en Marche, que les socialistes français classent à droite ?

    Au niveau européen, on siège à vingt-huit. Et à vingt-huit, il faut trouver des points de vue en commun et des alliances. Sur plusieurs sujets, à commencer par la réforme de la zone euro, on partage les même idées avec le président Macron, qui a donné une impulsion supplémentaire aux efforts réformistes pour bâtir une Europe plus proche des citoyens.

    Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Elections européennes : à gauche, regain de tension entre LFI et le PCFSoutiendrez-vous Michel Barnier pour la présidence de la Commission européenne ?

    Je soutiendrai Frans Timmermans, le candidat des socialistes européens. J’espère qu’Emmanuel Macron le fera aussi.

    Quand vous voyez que les socialistes français risquent de ne même pas franchir les 5 %, n’êtes-vous pas inquiet pour la gauche en France et en Europe ?

    L’idée de la fragilité de la gauche en Europe est un peu dépassée. Regardez les résultats de la gauche en Espagne, en Finlande, en Suède, et ce que disent les sondages pour les prochaines élections au Danemark. La famille social-démocrate se renforce un peu partout.

    Comment le Portugal résiste à la vague anti-immigration qui parcourt l’Europe ?

    Il y a des raisons historiques. Les Portugais ont toujours été ouverts au monde, en tant qu’explorateurs, colonisateurs et émigrés… Dix millions de Portugais vivent au Portugal et plus de cinq millions ailleurs dans le monde. Par ailleurs, notre immigration vient surtout de pays lusophones, avec une facilité d’intégration. Mais nous avons maintenant une forte immigration du Népal et du Bangladesh qui s’intègre aussi très bien. La situation économique portugaise crée un manque de main-d’œuvre.

    « Notre politique, qui a tourné la page de l’austérité en maintenant une politique budgétaire responsable, soutient la confiance des marchés »

    Vous avez réussi à allier votre vision d’un Portugal qui respecte les règles budgétaires européennes, très ouvert au libre-échange, et une alliance avec les partis de gauche radicale. Comment est-ce possible ?

    Lors des élections il y a trois ans, la droite disait que pour rester dans l’UE et dans la zone euro, il fallait maintenir l’austérité ; le Parti communiste et le Bloc de gauche disaient que, pour tourner la page de l’austérité, il fallait sortir de l’UE ou au moins de la zone euro… Nous nous disions qu’une autre politique était possible, basée sur la hausse des revenus des familles, des meilleures conditions d’investissement pour les entreprises, le retour de la crédibilité internationale du Portugal. Tout cela en réduisant le chômage et en tournant la page de l’austérité.

    Bien des gens ont douté qu’on y arriverait, mais heureusement on a profité de personnes comme Jean-Claude Juncker [le président de la Commission] et Pierre Moscovici [le commissaire aux affaires économiques et monétaires] qui ont été capables de nous écouter. Les résultats sont là : notre croissance est supérieure à la moyenne européenne, le chômage est passé de plus de 12 % à presque 6 %, notre déficit était de 0,5 % en 2018 et notre dette va diminuer de 121 % à 117 % du produit intérieur brut entre 2018 et 2019.

    Comptez-vous prolonger votre alliance avec l’extrême gauche après les élections législatives d’octobre ?

    Cela dépendra des résultats, mais la formule politique qu’on a trouvée a eu des résultats. Pourquoi changer ?

    La politique accommodante de la Banque centrale européenne a facilité le redressement de vos comptes publics. Craignez-vous une remontée des taux ?

    C’est justement pour cela que nous devons poursuivre la même trajectoire. La politique de Mario Draghi a commencé en 2012. Nous sommes arrivés au pouvoir en novembre 2015. La droite a gaspillé les opportunités offertes par ces mesures. Nous en avons profité, en faisant notre travail. Grâce à cela, nous sommes sortis de la procédure de déficit excessif.

    Il y a deux ans, nos taux d’emprunt à dix ans dépassaient les 4 %. Aujourd’hui, ils sont moitié moins importants que ceux de l’Italie, et nous avons presque rattrapé l’Espagne. Notre politique très claire, qui a tourné la page de l’austérité tout en maintenant une politique budgétaire responsable, soutient la confiance des marchés.

    La précarité reste néanmoins forte au Portugal…

    Mais elle a beaucoup baissé. Depuis trois ans, 89 % des nouveaux contrats sont à durée indéterminée. Dans l’administration publique, on a titularisé les précaires. Un projet de loi au Parlement, qui fait l’objet d’un grand consensus entre les partenaires sociaux, vise à limiter la précarité des contrats pour les jeunes. J’espère qu’il sera approuvé avant la fin de la législature.

    La forte présence des investisseurs chinois dans votre pays inquiète Bruxelles, qui critique votre système de « visas dorés » octroyant des permis de résidence en échange d’investissements. Comptez-vous arrêter ce programme ?

    En termes de montants, on est seulement le douzième pays européen à recevoir les investissements chinois, loin derrière le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France. Ceux qui posent cette question sont ceux qui aimeraient attirer chez eux les investissements allant au Portugal. Pendant la troïka [quand le Portugal était soumis au plan d’aide du Fonds monétaire international, de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne, de 2011 à 2014], les privatisations se sont faites en suivant les règles du marché. Comme Vinci a racheté nos aéroports, des investisseurs chinois ont pris des positions dans des entreprises portugaises.

    Oui, mais cette entreprise [REN] reste portugaise, avec une administration portugaise, dans le respect de notre cadre législatif. Le groupe est coté en Bourse : ceux désirant y investir sont libres de le faire.

    Un investisseur chinois ou français, c’est donc la même chose ?

    Pour moi, oui, tant qu’ils respectent les lois et la souveraineté de l’Etat portugais. Nous sommes une économie ouverte et sommes fiers de notre attractivité auprès des investisseurs étrangers, dont beaucoup de Français comme BNP Paribas, Natixis, Renault.

    Ce qui est drôle, c’est que le cas le plus discuté est celui de Huawei, qui a signé un accord avec une compagnie de télécoms portugaise détenu à 100 % par Altice pour développer la 5G. Je n’ai aucun moyen d’empêcher Altice, qui est une compagnie française, d’acheter une technologie à Huawei. Je ne sais pas si l’Etat français le peut.

    Etes-vous favorable au filtrage des investissements étrangers instauré par Bruxelles, pour protéger nos entreprises et start-up stratégiques ?

    Il ne faudrait pas que la sécurité soit un prétexte pour instaurer le protectionnisme commercial. L’objectif de créer des grands champions européens ne doit pas étouffer la concurrence, au préjudice de l’innovation. La priorité de l’Europe doit être de conclure les grands marchés de l’énergie et du numérique, afin de permettre le développement d’un écosystème de PME innovantes. L’Europe s’est bâtie sur la liberté d’entreprendre. Si elle se replie sur elle-même en fermant ses frontières aux réfugiés, aux investisseurs, à la circulation des idées, elle sera perdante.

    Marie Charrel et Jean-Baptiste Chastand

  9. « L’Europe s’est bâtie sur la liberté d’entreprendre » de prendre serait plus exact, de prendre sur l’intérêt général pour le bénéfice exclusif et colossal d’une infime minorité de privilégiés. Minorité qui exerce une dictature de soi-disants experts. Pour paraphraser Chomsky, je dirais qu’en Europe, « depuis plus de [60 ans] les puissants se livrent à des expérimentations selon les principes les mieux établis de la science économique. Les résultats sont saisissant d’uniformité: gains pour les expérimentateurs; tragédies pour les animaux de laboratoires. »

  10. SOCIÉTÉAFFAIRE BENALLAL’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
    ÉDITORIAL

    Luc Bronner

    Directeur de la rédaction du « Monde »

    Ariane Chemin est convoquée par la DGSI pour ses articles. Nous maintenons évidemment nos information

    Une journaliste du Monde, Ariane Chemin, est convoquée, mercredi 29 mai, par les policiers de la section des atteintes au secret de la défense nationale de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Cette enquête vise nos articles sur les affaires d’Alexandre Benalla, notamment nos informations sur le profil d’un sous-officier de l’armée de l’air, Chokri Wakrim, compagnon de l’ex-cheffe de la sécurité de Matignon, Marie-Elodie Poitout.

    M. Wakrim était lié par un contrat de protection rapprochée avec un homme d’affaires russe, qui a conduit à l’ouverture d’une enquête (…)

    Nous maintenons évidemment nos informations et exprimons notre inquiétude sur cette convocation : l’intérêt public suppose de pouvoir enquêter sur les entourages et les liens entretenus par des collaborateurs de l’Elysée ou de Matignon, quels que soient leurs parcours antérieurs.

    Cette convocation, sous le statut d’une audition libre, est d’autant plus préoccupante qu’elle suit une procédure similaire, utilisée très récemment à l’encontre d’autres journalistes à l’origine de révélations d’intérêt public
    Macron en train d’interpeller violemment deux manifestants le 1er maiFin décembre, une deuxième affaire dans l’affaire éclate après les révélations de Mediapart et du Monde : malgré son licenciement, Alexandre Benalla disposait toujours de passeports diplomatiques et effectuait des voyages d’affaires auprès de dirigeants africainsA quoi sert le passeport diplomatique ? Qu’est-ce que le Teorem, le téléphone sécurisé qu’Alexandre Benalla a négligé de rendre ?Six mois après nos premières révélations, Alexandre Benalla se retrouve mis en examen pour de nombreux chefs : notre synthèse pour s’y retrouver dans toutes les affaires (…)

    Luc Bronner (Directeur de la rédaction du « Monde »)

    1. Que voilà le top du top… Comment avons-nous pu rater l’essentiel ?!
      En bref Voici/Closer/Gala et vous c’est kif-kif :-)))

      Et les élections européennes, ça vous parle ?

      ***

      1. « Les portes du pénitencier
        Bientôt vont se refermer.
        Et c’est là qu’ils finiront leur vie,
        Je l’espère, ces crapules de Balkany! »

      2.  » Et les élections européennes, ça vous parle ?……….

        Franchement Tite plume, il vaut mieux regarder les stars qui montrent leurs guiboles et leurs nichonnettes à Cannes que de suivre les mannequins qui s’agitent dans le bocal politique pour une sinécure à 6000 balles par mois plus frais.
        C’est un combat bien légitime, le travail précaire à beau être en pleine expansion, il est essentiellement très très mal payé.

        Un recrutement a toujours consisté à se montrer le plus beau, le plus fort, le plus compétent et le plus singulier tout en étant capable de se plier rapidement aux injonctions paradoxales de notre monde macdonalisé..
        Sinon vous êtes ce qu’on appelle un profil « atypique »…une horreur. c’est comme si on disait « extrémiste »….;beuurck…

        Il faut s’avouer que n’ayant plus aucun pouvoir, ni moyen d’actionner un quelconque levier, en dehors de la répression et du tabassage du manant, sans argent, sans monnaie, sans idées, sans projets moyen long terme; ces pauvres athlètes politique du 100 mètres, à bout de souffle n’ont plus que l’occasion périodique de chercher à se distinguer par le buzze, l’accroche publicitaire à forte émotion instantanée, les excommunions bien grasses pour attirer le consomm’acteur de scrutin

        Il faut des dispositions particulières pour faire passer un caillou brillant comme le plus pur des diamants…

      3. @ PPP

        Oui, oui , les élections européennes, ça me parle…Les billets de Juan et les « réflexions » de ses commentateurs m’inciteraient à voter Macron, mais il y a d’autres raisons pour ne pas le faire.

  11. Petite question subsidiaire…l’écologie doit elle être toujours punitive ? Ou alors elle n’arrivera jamais a convaincre !
    Depuis des années j’isole, calfeutre, rénove etc…ça coûte un  » pognon de dingue » …bref je diminue ma consommation de gaz de 25 %…donc passant sous la barre des 6000 kW mon abonnement diminue …chouette je vais faire enfin des économies …et bien non m’annonce Engie car du coup comme je consomme moins le kW augmente de ce fait avec cet abonnement de 2 centimes soit 25 % de plus…du coup je paierai autant …conclusion moins tu consommes plus tu paies …faudra m’expliquer l’arnaque…j’ai beau être convaincue par l’urgence écologique mon porte monnaie commence à ne plus me suivre !

    1. Sylvie, vous avez tout compris… » moins tu consommes plus tu paies ». En fait il faut isoler en faisant des économies pour payer les futures augmentations. 🙂

      1. Robert …Je crains que ce ne soit également la théorie qui sera utilisée pour les impôts …toujours moins de services publics pour autant d’impôts et peut être même plus …la fameuse théorie de la  » baisse de l’augmentation  » …théorie déjà appliquée pour des gens qui ont vu leur taxe d’habitation augmenter malgré la baisse de 25 % …ou  » théorie des trous dans le plancher » …que les gilets jaunes ont pour la plupart bien cernée…

  12. Elie…C’est quoi « un simplisme et un populisme primaire » …et en quoi les gilets jaunes, les lepenistes et les melenchonistes en seraient atteints ?
    L’affirmer sans le prouver serait pure manipulation …

    1. Sylvie

      il faut laisser le garagiste du thorax léviter tranquillement avec sa secte qui veut refaire la tour de Babel.
      On arrive au ciel.. l’extase est proche..

      C’est quoi « un simplisme et un populisme primaire »

      Réponse « qu’est ce que ça peut vous faire ? » (c’est malheureux que je sois obligé de finir les débats du carrossier de la pompe…)

    2. Sylvie

      Vous n’avez pas vu le virage du plan B de Mélenchon ?  » On renverse la table de l’UE, on la quitte, et l’€ en même temps  » est devenu  » On ne quitte rien du tout, on cherche juste à améliorer les traités (comment, s’ il faut l’unanimité des 29 pays ?)  » ! Le populisme, c’est promettre aux gens ce qu’ils veulent entendre en sachant qu’ on ne pourra pas le faire.

      1. On peut donc être pourchassé, avec l’ail et la croix, comme « populiste » . Il suffit simplement d »émettre une intention considérée comme bizarre, donc subversive par la secte progrressiste..

        Voilà, voilà je comprends pourquoi un « progressiste » enferme préventivement un GJ qui a l’intention de se rendre à une manif….il en fait automatiquement un populiste, parce que le GJ a promis quelque chose aux gens qu »il n’a pas pu tenir..

        1. Les Gilets Jaunes n’ont rien promis, puisqu’ils ne veulent pas « faire de la politique « .

          Le populiste est un politique qui promet non pas ce qu’il ne réussira pas ensuite à tenir, mais ce qu’il sait qu’il n’a aucune chance de tenir.

          (vous êtes du genre à comprendre vite quand on vous explique lentement et plusieurs fois ).

          1. Elie…vous venez de me définir pratiquement la totalité des partis politiques …et si on organise un concours du populisme pas sûre que LFI le remporterait !!!!

            1. Ben voilà, je suis arrivée trop tard, vous l’avez écrit avant moi👌

              Remarquez … ça ne sert pas à grand chose étant donné qu’Elie le sait encore mieux que nous.
              Il s’ennuie alors il provoque, il enquiquine, il agace, il tanne, il rase, il escagasse.🥳🤪🤓🤪

              1. « Il s’ennuie alors il provoque, il enquiquine, il agace, il tanne, il rase, il escagasse. »

                Genre p’tit mec à la récré qui ne sait plus trop comment montrer ses muscles pour devenir chef de bande !!!

                ***

              2. Hélène et petite plume…Après il roumègue dans son coin …et dit qu’on est une secte 😀

          2. Aaaah ça ne concerne que les politiques !!

            j’ai compris que « populiste » ne semblait concerner que ceux qui promettent et qui n’auront pas le pouvoir qui permettra de vérifier qu’il tiennent leur promesse antérieure

            Pour voir si j’ai compris. :

            Le politique au pouvoir qui applique le concept « je vais tous les niquer » parce que c’est comme ça c’est un « progressiste »

            J’ai gagné là m’sieur Arié ?

            1. Stan, vous l’avez lu ? Ce serait les billets de Juan et les réflexions de ses commentateurs qui l’inciteraient à voter Macron ?!…
              Mince alors, il lui en aura fallu du temps pour assimiler l’entourloupe…!

              ***

              1. m’sieur Arié voterait pour Rantanplan, à condition bien sûr, qu’il ne soit pas populiste…

                De plus, il me semble que ce blog n’est ni un centre de secours destiné à nettoyer la merde des châsses du dépanneur de palpitant,ni un parc d’accueil d’huitres progressistes..

              2. @ PPP

                Soyez sérieuse et réfléchissez 2 secondes, si vous en êtes capablr; c’ est une évifence.

                Le manichéisme conscient et assumé de Juan, qui ne peut pas croire à la moitié de ce qu’ il dit, approuvé par les applaudissements aussi sincères et systématiques que débiles de ses commentateurs, ne peut que servir Macron, par des attaques si consternantes

                1.  » approuvé par les applaudissements aussi sincères et systématiques que débiles de ses commentateurs »

                  Le génie des casse pattes, l’ivan le pénible du blog, le membre local du clan des marcheurs, à l’image de son modèle marron, n’hésite pas à nous faire profiter ostensiblement de sa pompe « Moiledar »

                  Le cornichon dans son bocal, imprégné du vinaigre dans lequel il baigne depuis un moment, nous laisse régulièrement un aperçu de ses saveurs..

                  Comment est il possible qu’il n’apprécie pas la chance inouïe de savoir que personne n’attend rien de lui ?

  13. Chaque profession de foi de chacune des listes est forcément « Simpliste et populiste ». Il est difficile d’expliquer l’UE par rapport aux nations, surtout l’abandon de l’Etat-Nation au profit d’une entité supranationale indépendante (et sociale??), et d’autre part comment expliquer que tout retour à un Etat-Nation c’est rester le « dominion » des USA.
    « L’idéal politique « officiel » de la France et des Français est aujourd’hui encore celui de l’État-nation, de la « République une et indivisible ». D’autre part, dans les profondeurs de son âme, le pays se rend compte de l’insuffisance de cet idéal, de l’anachronisme politique de l’idée strictement « nationale ». Certes, ce sentiment n’a pas encore atteint le niveau d’une idée claire et distincte : le pays ne peut pas, et ne veut pas encore le formuler ouvertement. D’ailleurs, en raison même de l’éclat hors pair de son passé national, il est particulièrement difficile pour la France de reconnaître clairement et d’accepter franchement le fait de la fin de la période « nationale » de l’Histoire et d’en tirer toutes les conséquences. Il est dur pour un pays qui a créé de toutes pièces l’armature idéologique du Nationalisme et qui l’a exportée dans le monde entier, de reconnaître qu’il ne s’agit là désormais que d’une pièce à classer dans les archives historiques, et d’adhérer à une nouvelle idéologie « impériale », à peine ébauchée d’ailleurs, et qu’il faudrait précisément élucider et mettre en formule pour l’élever au niveau de la cohérence et de la clarté logiques de l’idéologie « nationale ». » Alexandre Kojève en 1945 http://hors-sol.net/revue/alexandre-kojeve-esquisse-dune-doctrine-de-la-politique-francaise/
    « Aujourd’hui, alors que l’Union européenne (UE) s’est formée en ignorant les parentés culturelles concrètes qui peuvent exister entre certaines nations, il peut être utile et urgent de réfléchir à la proposition de Kojève. Ce qu’il avait prévu s’est vérifié très précisément. Une Europe qui prétend exister sur une base strictement économique, en abandonnant toutes les parentés réelles entre les formes de vie, de culture et de religion, n’a pas cessé de montrer toute sa fragilité, et avant tout sur le plan économique. » Giorgio Agemben en 2016 http://hors-sol.net/revue/giorgio-agamben-si-un-empire-latin-naissait-en-europe/

    1. @ Robert Spire
      …Et pourtant, on s’aperçoit de plus en plus que les pays qui profitent le plus de la mondialisation économique ( Chine, Inde, USA) sont ceux qui portent au pouvoir les gouvernements les plus nationalistes !

      On n’est pas au bout de nos surprises …Intellectuellement, le XXI ème siècle s’annonce déconcertant, donc passionnant.

  14. Tous ces politiques qui désignent leurs adversaires sous le vocable de populistes se tirent une balle dans le pied et poussent les électeurs vers le RN. A commencer par Macron qui a lancé ce petit jeu « perdant- perdant », car « populiste » renvoie à « peuple » et le peuple méprisé et hostile au mot « Europe » n’ira pas voter ou choisira le RN.

    1. …et pourtant, l’idée d’ une « Europe-Nation », d’ une Europe non seulement économique mais aussi politique, une sorte de « France en grand », est une idée essentiellement française ( de Jacques Delors en particulier ): les autres pays ( notamment le Royaume-Uni l’Allemagne, les pays scandinaves, etc. ) ne sont intéressés que par un marché commun , sans la moindre délégation de souveraineté politique.

  15. Quelle crapule, ce Balkany, de justifier ses fraudes fiscales en mettant à contribution son père déporté à Auschwitz…Absence de tout scrupule, de toute pudeur…Beurk !

    1. C’est pas moi c’est mon papa qui a planqué le magot en Suisse …Si seulement les gens savaient a quel point il est usant et fatigant de rapatrier tout ce pognon sans de faire prendre …pffff…le populo est ingrat …
      Par contre faudra éviter de le mettre en prison …il en apprendra encore au pire des malfrats …

      1. 4 sectaires d’accord avec Elie…ça se fête …
        Tiens pour le coup Elie vous ne voterez pas Larem…😀

          1. Ah zut Stan …je m’emballe mais cette campagne électorale fut si triste que je croyais déceler une raison de se réjouir 😀

  16. Ne nous emballons pas trop vite…Oui, je voterai finalement pour LRM, bien qu’ en désaccord avec tant de choses avec lui, parce qu’il est le seul à se battre pour un vrai projet politique européen dépassant un seul marché commun, même si je ne vois,pas comment il pourra réussir, ..mais il faut essayer.

    Parce que nous sommes entrés dans le  » choc des civilisations  » dont parlait Hunttington : l’ islamisme, les valeurs occidentales, et la puissance économique massive et conquérante chinoise pour laquelle les droits de l’homme et l’ indidu n’existent pas ; et sans un bloc européen dont tous les pays partagent les mêmes valeurs socio-démocrates plus ou moins libérales et d ‘État de Droit, ce sera la fin des meilleurs régimes que l’ humanité ait jamais connus.

  17. Bon vous voyez Sylvie qu’il était important de préciser les choses, parce que mon accord s’arrête maintenant..

    1. Stanislas,
      Avez-vous lu les 2 livres de Hunttington,  » Le choc des civilisations  » et, surtout, le 2ème :  » Who are we ? » ( » Qui sommes-nous ? ») : comme vous ne les avez certainement pas plus, que signifie parler de votre désaccord ou de votre accord ?

      1. Arié

        J’ai manqué Hunttington.. aîe..
        Avez vous lu « la gouvernance par les nombres » de Alain Supiot,du collège de france – « l’entreprise dans un monde sans frontière » d’un groupe d’économistes et de juristes internationaux

        d’autres ouvrages, « le capitalisme paradoxant « , « la névrose de classe de de Gaulejac » le « capital au XXIème siécle », « la France vendue à la découpe » … » les intouchables d’état » – « depossession » – « Mondialisation et délocalisation des entreprises » de El Mouhoub Mouhoub

        « l’imposture économique » de Steeve Keen fort ardu mais lisible en grande partie, éclairant sur les mythes économiques actuels

        « Le nouvel esprit du capitalisme », – « la malfaçon » – la série TODD – une série d’ATTAC,  » « anti manuel d’économie » de Bernard Maris « la France périphérique » Christophe Guilluy – quelques revues « d’économie politique » de Alternatives economiques

        des rapports de l’OFCE, du CAE, de France Stratégie, de la DARES, de l’INSEE, de la cour des comptes, une longue bibliographie sur le marché de l’électricité mis en concurrence…

        Désolé de conclure pompeusement suite à cette liste non exhaustive que comme vous ne les avez certainement pas plus, que signifie parler de votre désaccord ou de votre accord ?

        1. Oui, oui, depuis l’ invention de l’écriture il y a 5300 ans à Sumer, beaucoup de livres ont été écrits; mais le concept de choc des civilisations primant sur celui de luttes des classes pour expliquer notre époque est bien celui de Hunttington.

  18. Je l’ai déjà écrit, mais l’enthousiasme obstiné malgré leur échec des Gilets Jaunes me fait penser au sketch du chevalier noir des Monty Python ( durée 2 minutes ) :

  19. Laure CP, la seule avec laquelle on pouvait avoir des discussions un peu approfondies, a-t-elle jeté l’éponge, ou bien Juan l’a-t-il aussi censurée ? Quand je me souviens qu’il se félicitait de l’arrivée de cette folle d’ Euterpe, que j’ai réussi à écoeurer, je me pose des questions !

  20. Avec la marine, taxes à tout va sur les importations selon son programme, donc comme les carburants viennent de l’étranger et en plus souvent halal, je vous laisse calculer l’augmentation sur l’essence et le diesel. Les gilets jaunes du début du mouvement vont devoir laisser tomber leur SUV et se mettre à la marche……. avec des chaussures made in France.

  21. Je ne suis qu’un demi-suisse (genré Didier; sinon tite suissesse) aussi des trois langues étrangères maîtrisées, une seule (sur 4) est partagée avec cette « réserve » alpine et calviniste: le frouze, mon autre moitié.

    Je recommence; l’Europe ? belle idée ! ni j’étais né;
    ni ‘faux-cul’ ascendant ‘mon combat’ (une paire; hors continent) disons lapin ascendant carotte.
    Ouais j’irais voter; c’est demain ? zen, je sais où est la mairie (et ma carte d’électeur?) c’est déjà ça.

    Des z’idées ?? ..pas dit le charbon, l’OTAN (chez vous ça va ? ici patience) ni Rome nous traite,
    – j’en ai pas !!

    °°° °°
    « dites 33, ..ou toussez », viendra le diagnostique.
    Nous sommes 28, demain 27 (pourvu qu’ça dure)
    Une idée ?? toujours pas.
    Ah si un constat, ..probablement partagé par qql vieux (what else; l’expérience n’illumine pas-tout; bref)
    ayant connu le « service public » (pas dit sa tartine) je dirais qu’il a pris une autre orientation/définition,
    façon: paie (!) ta gueule donc fais pas chié,
    x exemples (ch’uis rarement enceinte) désolé j’m’égare.

    °°° °°
    Ah oui l’Europe, ..vous êtes plus doué que moi !
    peut-être ai-je une moralité ? (ne pariez pas)
    ici ses 7 pêchés capitaux (capitaux ?)

    https://www.herodote.net/articles/article.php?ID=2547

    ou à quoi sert le Parlement (ouiz)
    « loin des yeux loin du cœur; loin du cœur loin des urnes »

    https://www.herodote.net/elections_europeennes-synthese-2549.php

    ou disait l’humoriste (il respire encore ? profitons !)
    ‘parlement’, mot formé des verbes ‘parler et mentir’
    ..le « banquier » ? homme secourable qui prête un parapluie quand il fait beau (et) le réclame quand il pleut,
    etc.,
    je ne fais que répéter, distraire et partager,

    °°° °°
    Perso ? un kif pour Annie Besant /wiki va bien,
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Annie_Besant
    quelle image de l’époque ! (x liens; B Shaw, E Marx..)
    quelle effervescence ‘socialiste’ (!)
    (qu’importe la théosophie ou l’Inde)
    aussi le § sur « la grève des allumettières »,
    ou l’éducation (youpie)

    °°° °°
    et je vote pour qui ? (porqué ?)
    – comme Sylvie a dit, ou comme ma femme.
    Mon sommeil, sa paix (?) triera. Amen.

  22. tiens? ma votation est modérée; tant pis pour les copines (je pensais aussi à Annie Besant et qql « image » d’une époque, disons un socialisme effervescent, e tutti quanti)
    vivement dimanche,
    on dit comme ça ?

Les commentaires sont fermés.