Garden Party à l’Elysée


A l’époque, il était impopulaire mais pas encore sifflé le long de sa descente des Champs Elysées. Il y avait peut être davantage de respect pour la fonction. Mais VGE n’avait pas envoyé les forces de l’ordre tirer à la grenade de désencerclement contre des milliers de civils une année durant. Il n’y avait les réseaux sociaux pour renvoyer à chacun(e) ce décalage suffoquant entre le story-telling officiel et la contre-histoire vécue par les gens.

Bref.

Le 14 juillet est un moment d’hommage où le monarque se montre beaucoup.

Ce reportage officiel du 14 juillet 1979 décrit la même fausse réalité que quarante plus tard la Macronie nous sert dans ses publi-reportages.

C’est stupéfiant.

 

Publicités

23 réflexions sur « Garden Party à l’Elysée »

  1. Je ne me souviens pas de manifestations importantes sous VGE; même la légalisation de l’ IVG n’avait donné lieu à rien de comparable à ce qu’on a vu avec celle du mariage homosexuel.

    (Je n’utilise pas l’ expression fausse de  » mariage pour tous  » car il reste interdit en France entre parents du premier degré- même majeurs- , aux mineur(e)s, aux gens mariés non encore divorcés, etc.)

    1. Sans doute parce que  » l’ancien monde » avait, dans le cas de l’IVG, l’esprit plus ouvert que le nouveau . A moins que ce soit les politiciens de l’époque, pratiquant une politique quasi identique à celle de nos jours – le fameux  » bout du tunnel « -, qui étaient plus fins que ceux d’aujourd’hui ( c’est pas très difficile ) !

    2. Les manifestations de mineurs, fin 1978 et printemps 79, comptent pour du beurre? Symptomatique de la disparition de la classe ouvrière, on efface, on remise, on classe sans suite.

  2. Pendant qu’on y est : Le petit marquis et ses féaux se réfèrent souvent aux pays d’Europe du Nord . Donc, quand c’est – y que les ministres, les secrétaires d’état , seront au régimes des dirigeants des pays du Nord qu’on vire lorsque qu’ils achètent un paquet de couches et une cartouche de clopes avec la carte bleue du ministère, ou que le premier ministre, tel le Néerlandais, se déplacera à vélo ?

    1. Si les Français étaient des Suédois, ça se saurait…
      Il faut se rappeler que le premier ministre en exercice Olof Palme à été assassiné alors qu’il faisait la queue pour acheter son billet de cinéma, comme tout le monde…

      1. Bof ! En France aussi, on assassine les politiciens : De Broglie, Yann Piat, Joseph Fontanet …!
        Et qu’est ce que ça a à voir avec l’ usage des deniers publics à la façon de l’Europe du Nord … ?

        1. Parce que vous vous figurez qu’en France, un chef de l’ exécutif ferait la queue pour aller au cinéma ?

          1. Elie
            Ben quoi ? Il serait, pour une fois, confronté aux citoyens et à la vraie vie !

    2. Mais z’enfin Alain…puisqu’on vous dit que le homard était consentant ! Et puis il faut reconnaître que c’est pas facile à manger et ça file des aigreurs …c’est la raison pour laquelle tout le monde ne peut pas devenir ministre.

      1. En France, un chef d’exécutif ne ferait pas la queue au ciné, il y aurait un copain de l’ENA à la caisse qui le ferait passer sans payer, après un petit coup de fil à la descente de voiture,
        l’ouvreuse qui vérifierait les tickets serait la femme du caissier et dame pipi,serait la fille du couple de la caisse et des tickets..

        Précisons qu’au moment où j’écris ces lignes, le chef de l’exécutif est en train de placer un autre copain de promo dans le cinéma du quartier à côté ou l’affiche n’est pas mal non plus…

      2. Sylvie
        Soyons clair, dans notre république des salariés des groupes privés bradée par des faisans, où l’oeil de gilet jaune n’est pas coté sur le marché obligataire, c’est même carrément l’homarta organisée depuis des mois

        Quand on lit les déclarations de la bande d’escrocs cynique de gouvernement qui met la France sur le trottoir ou/et la trahit tous les jours, ça rend infiniment triste…

        En ces temps où une bande de pilleurs sévit sur cette pauvre France pour la vendre à quelques copains qui ont financé les infiltrations,
        pensée émue à tous les aîeux qui se sont battus pour la liberté, la cohésion et la solidarité dans ce pays, souvent au prix de leur vie.. et à toutes celles et ceux qui ont financé par les gains de leur travail, les infrastructures, les biens publics communs bradés aujourd’hui à la sauvette par blanchiment préalable par la loi…

        1. Quelle homerta Stan..vous croyez que le homard jeté vivant dans l’eau bouillante reste silencieux ? L’omerta ne passera pas par les homards , je vous le dis …

          1. L’aristo écolo victime d’une retombée de particules. Blessé le lion rugit dans la savane et court chez son médecin déontologue. Pourvu qu’il ne croise pas un couple de chez Super U !
            On dirait une fable de La Fontaine: « Selon que vous serez puissant ou misérable, etc… » 🙂

          2. Sylvie
            Le homard doit être ébouillanté dans du vin rouge . Ainsi il meurt complètement bourré et sa chair est bien meilleure

            1. De toute façon Alain Stan et Robert …ces homards la avaient des goûts bien convenus …aller frémir dans du bordeaux…pouah…😀

    1. Sarkozy, comme d’autres avant lui et sans doute après lui, sait regarder ailleurs lorsque ses proches se livrent à des acrobaties politico – financières pour son compte . Dans le cas du financement Khadafien, c’est Guéant le fusible . Dans l’affaire Bygmalion, un gars comme Lavrilleux a la tête pour porter le chapeau . Le pompon, c’est l’affaire de l’arbitrage Tapie où il y a fraude mais pas de fraudeurs !
      Et il faudrait croire à l’intégrité de la classe politique française… !

  3. « Moi, je dis qu’il existe une société secrète avec des ramifications dans le monde entier, qui complote pour répandre la rumeur qu’il existe un complot universel » Umberto Éco.

  4. Quand j’écris que c’est l’homarta, c’est confirmé par un juriste, Paul Cassia..

    extrait

     » Le « homardgate » vient rappeler que, malgré la promesse d’exemplarité, les frais liés aux mandats des parlementaires sont toujours quasiment hors de tout contrôle ; le Conseil d’Etat a légitimé cette opacité en jugeant que ces frais se rattachent à l’exercice de la souveraineté nationale. …

    texte complet :

    https://blogs.mediapart.fr/paul-cassia/blog/150719/les-homards-du-president-de-rugy-expression-de-sa-souverainete

    l

  5. (idem pour Hollande) il était sur le scooter, et dans sa banane: de vrais croissants !

    On refait le match ?? ..vive le sport,

    °°° °°
    (rien à voir ?) je m’interroge, ..depuis que je côtoie qql spécialiste politique (mon droit, mon temps, mon choix, lieu et plaisir) aussi depuis que cela persiste (bien avant la naissance d’un fils de Dieu) disons dans qql agora ou autre sénat méditerranéen dont la fonction ou la motivation, logique et légitime est :
    – Améliorons le sort de la plèbe !
    (« tout est bon dans le cochon »)

    Je veux bien croire qu’il y eut un temps « barbare » (genre inculte; par celui qui le juge) occupé à se goinfrer, se partager qql relief Impérial je suppose (vae victis) aussi appelé Moyen Âge (l’âge d’or, diront certains)
    Ou diverses révolutions,
    bref,
    où en est-on ? (!)
    ..puis-je penser que ça patine sévère,
    malgré d’honnêtes intentions, ouiz,
    façon bis repetita, ..omnia vanitas !

Les commentaires sont fermés.