Réac, le nouveau politiquement correct


Le nouveau politiquement correct est réac. La réac-attitude a remporté la manche. Elle inspire la politique au sommet – la Macronie est un bel exemple de cette conversion au gout du jour. On raille celles et ceux qui protestent contre le réchauffement climatique, le harcèlement de rue, les corridas, ou la réduction des prestations sociales. Les réac se renomment « progressistes » ou bien assument complètement l’appellation réac. Sur ces berges, on croise Eric Brunet mais aussi BHL, Zemmour et Bernard Lavilliers, Onfray et Levy.

Le monde est-il fou ? Je m’interroge sur ce moment où être « bien-pensant » est devenu une mauvaise chose. Est-ce quand Sarko a mené l’offensive idéologique qui l’a mené au pouvoir au début des années 2000 ?

Aux États-Unis, les réacs ont évidemment Trump en idole. Le milliardaire va sans doute l’emporter en 2020 car il incarne une minorité solide, numériquement encore nombreuse et surtout très solidaire et attachée à son champion.

L’époque est réac. Elle pourrait être simplement nostalgique.

BHL est un bel exemple: il y a vingt ans, j’aimais l’écouter, il essayait d’éclairer, malgré son narcissisme extrême. Dix ans plus tard, il s’est transformé en marionnette du pouvoir, il ne fait même plus d’effort. Il applaudit la répression sans mesure, il caricature les oppositions au macronisme. Il cite un magazine réactionnaire américain, pro-Trump, pour accuser d’antisémitisme deux élues américaines musulmanes.

BHL est l’une des incarnations de combien cette période est réactionnaire.

 

 

Publicités

76 réflexions sur « Réac, le nouveau politiquement correct »

    1. La République en marche arrière …le vieux monde est de retour …je suis moins choquée par des personnes comme Elisabeth Lévy qui ont toujours été sur la même ligne que BHL qui n’est plus qu’une caricature inintéressante.

  1. Mettre Lavilliers dans la liste, c’est une grave erreur…absolument pas d’accord. Un gars qui a écrit les mains d’or et qui a chanté pour soutenir les salariés en lutte un peu partout…
    Ca discute aussi pour BHL…voire même sur certains aspects pour Onfray, excellent philosophe mais nul en politique.

  2. Juan, vous mélangez trop de choses, et tous ceux qui ne partagent pas tous vos choix personnels ( je défends la corrida… ),c’est-à-dire tout le monde, seront donc réacs.

    Personnellement, je range la pratique de la censure comme une attitude réac : vous seriez donc réac ?

    Apprenez donc la complexité et les nuances des choses…

      1. En France le public bénéficie des meilleures corridas possibles, avec les meilleurs matadors et le public du sud ouest est le meilleur! Vous semblez ignorer cela !!!

  3. Je suis tout à fait opposée à la corrida…la cruauté n’a rien de culturel ni religieux ( pour d’autres pratiques) . La corrida est immonde …
    On pourrait déjà commencer par interdire l’accès des arènes aux enfants.

    1. Sylvie

      J’ai vu ma 1ère corrida à 6 ans à Barcelone et je crois être moins cruel que la majorité des gens : vous parlez de ce que vous ne connaissez pas, vous n’avez pas fait l’effort d’essayer de comprendre mon article, et vous voulez faire le bonheur des animaux malgré eux.

      Autre exemple, hors corrida: le jour de la fête des mères, le métro affichait des affiches bien- pensantes , plutôt végan, d’une gentille vache souriante, avec un gentil agneau souriant la fêtant et souriant, et la phrase:  » Lui aussi, il devrait avoir droit à la fête des mères ! « …oubliant que, s’ il n’y avait pas de profit à les élever pour les vendre à l’ abattoir, aucun des deux n’ existerait plus, parce que personne ne se donnerait la peine de les élever pour rien ( la vache est devenue un animal totalement dépendant de j’ homme, qui ne peut pas accoucher seule).

    2. La cruauté n’a rien de religieux? Lisez la passion du Christ dont se pourlèchent tous les croyants..

  4. Sylvie

    J’ai vu ma 1ère corrida à 6 ans à Barcelone et je crois être moins cruel que la majorité des gens : vous parlez de ce que vous ne connaissez pas, vous n’avez pas fait l’effort d’essayer de comprendre mon article, et vous voulez faire le bonheur des animaux malgré eux.

    Autre exemple, hors corrida: le jour de la fête des mères, le métro affichait des affiches bien- pensantes , plutôt végan, d’une gentille vache souriante, avec un gentil agneau souriant la fêtant et souriant, et la phrase:  » Lui aussi, il devrait avoir droit à la fête des mères ! « …oubliant que, s’ il n’y avait pas de profit à les élever pour les vendre à l’ abattoir, aucun des deux n’ existerait plus, parce que personne ne se donnerait la peine de les élever pour rien ( la vache est devenue un animal totalement dépendant de j’ homme, qui ne peut pas accoucher seule).

    1. Ce qui est dommage, c’est que lorsque le taureau est vainqueur, on ne lui file pas les deux oreilles et la queue du matador . C’est de la discrimination !

    2.  » vous parlez de ce que vous ne connaissez pas  »
      Comment pouvez vous affirmer cela ?

        1. Désolee je ne suis pas à convaincre et je n’essaierai pas non plus de vous convaincre ..vous êtes libre…
          Je ne supporte aucune forme de souffrance…c’est ainsi.

          1. Désormais pour être mieux écouté il ne faut plus mettre en avant la souffrance animale, mais le côté pervers des individus qui jouissent de leurs actes de cruauté.
            Il sont peu nombreux mais cherchent à devenir des exemples.

            Ne parlons pas que des animaux, parlons des humains :
            – un homme lapidé dans une région française et l.auteur des faits a affiché la vidéo sur les réseaux sociaux.
            – parallèlement un autre qui torture un chien a affiché la vidéo également.
            Même pulsions même perversité, chez ces pervers, ça commence par les animaux ça termine sur les êtres humains.

            Il suffit de regarder les profils psychiatriques des pervers.

            1. « Bien que le trouble ne puisse être diagnostiqué formellement avant l’âge adulte, il existe trois signes précurseurs du trouble, connus sous le nom de triade Macdonald, qui peuvent être détectés chez certains enfants.
              Ces signes sont des périodes inhabituellement longues d’énurésie, la cruauté envers les animaux, et la pyromanie[4].
              Il est impossible de savoir quelle proportion d’enfants montrant ces signes développent plus tard le trouble de la personnalité antisociale, mais ces signes sont souvent trouvés dans le passé des adultes diagnostiqués. »

              https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_personnalité_antisociale

    3. « … vous voulez faire le bonheur des animaux malgré eux. »

      Ceux qui, partisans de la corrida, avancent qu’elle permet d’offrir au taureau une mort digne et glorieuse n’en feraient-ils pas tout autant, en quelque sorte ? L’argument est d’ailleurs du plus haut ridicule : le taureau doit être vachement content de mourir dignement et dans la gloire, il doit frétiller d’orgueil à l’idée de la médaille posthume qu’il recevra. Car j’espère qu’on lui octroie une médaille posthume, quand même ?

  5. Dès qu’on n’est pas d’accord avec BHL, on est anti sémite . BHL est un âne , Zemmour, un écrivaillon à deux balles et Trump, Bolsonaro, Orban, Salvini et le Polonais au nom imprononçable sont des boutes feux inconscients et, de fait, dangereux pour la tranquillité des citoyens du monde !

    1. @ Alain Bobards
      …et pourtant, ce sont tous économiquement des souverainistes antilibéraux ( Orban a forgé le mot « illibéraux »), comme prétendait l’être la gauche !
      ( Vous avez oublié Erdogan, Poutine et Xi Pieng)

      1. Ce sont, surtout, des nationalistes obtus, alors qu’un véritable homme de gauche serait plutôt internationaliste, au sens humain du terme . .
        Au fait, le chinois c’est Xi Ji Ping !

        1. @ Alain Bobards
          L’internationalisme prolétarienne, on en parle depuis longtemps, on attend toujours de le voir à l’oeuvre ; tandis que l’internationalisme de la finance, lui, fonctionne à fond.

          1. Certes ! Mais Salvini et les autres n’en sont pas moins des nationalistes bornés et dangereux . A propos de Salvini, et de la Ligue du Nord, lorsqu’ils s’attaquaient aux Italiens du Sud, ils ne pesaient pas lourds , électoralement parlant . L’U.E et ses tergiversations sur les émigrants leur ont donné un magnifique coup de main : il leur a suffit de changer de cible et ils ont réussit à rallier les Italiens du Sud … qu’ils méprisent toujours autant !

  6. Tant qu’à faire de voir des spectacles tauromachiques, je préfère les courses landaises et leurs razeteurs ou encore les courses à la cocarde camarguaises . Au terme de ces spectacles, les taureaux regagnent leurs pâturages et les razeteurs et autres cocardiers leurs domiciles, parfois avec juste quelques plaies et bosses , jusqu’au prochain spectacle !

    1. Dans la course landaise, il s’agit de vaches ! Pas de toros…

      Vous méritez votre pseudo, bobards…

      1. Se faire piétiner par une vache landaise, un taureau camarguais ou un espagnol, ça donne le même résultat .
        Vous devriez essayer !

  7. « Supplique aux nouveaux progressistes du XXIe siècle » de Régis Debray (2008):
    « Anciens/Modernes… Réac/Progressiste… Arrière-garde/Avant-garde. A la scène comme à la vielle, les manichéismes font la parade. On se dispute au XXIe siècle avec les mots du XIXe. Et si on mettait nos panoplies à jour ? Tel est le déchirant réexamen que propose cette adresse aux colporteurs de clichés défraîchis. Contre la traque du nouveau réac, l’esquisse d’une gauche tragique. »…
    « …sur les photos de « L’Illustration », à Munich, l’imperméable ultramoderne, coupé copurchic, du chancelier Hitler, remisait à des années lumières le gilet de notaire provincial de notre Daladier. Et à coté de nos canons hippomobiles, les side-cars allemands, si bien profilés, en ont bluffé plus d’un en 1940. La magie du mot modernité a survécu à ces détournements d’héritage, et la contredanse des intitulés a repris de plus belle. Le « néo-con » version française n’est-il pas devenu Monsieur Rupture? Quiconque réagira à la retraite par capitalisation, aux noblesses insoupçonnées du colonialisme et à la privatisation molto vivace des autoroutes sera désormais taxé de réactionnaire. »…..
    « Faut-il vous rappeler que les modernisateurs à marche forcée qui sous l’Occupation avaient choisi de vivre avec leur temps s’appelaient des collaborateurs. Et les résistants, ces nostalgiques des vieilleries de 89, des inadaptés qui tournaient le dos à l’Europe nouvelle et à la jeunesse partout en marche? »

  8. Juan,
    Je me demande ce qu’ Onfray vient faire dans votre liste, lui qui est surtout proche de l’anarchisme libertaire et du socialisme scientifique de Proudhon ( » La propriété, c’est le vol »)

  9. Bon à part ça cher Juan, je n’ai rien compris à ce mélange de personnalités.
    Lavillier réac ? Pourquoi ? parce qu’il a des muscles ?

    Onfray reac ? Pourquoi ? parce que ses analyses partent de faits concrets et tendent à évoluer vers une logique bien ficelée ?

    Je dois être un être hybride : réacsocialhumanocapitaliste.

    1. Itou Hélène…a propos de Lavilliers et Onfray peut être a t on loupé une étape ou des propos des dites personnes !

      1. Pour ce que je peux déduire, Onfray a tourné le dos à Mélenchon parce qu’il n’a pas les mêmes opinions sur Robespierre et sans doute d’autres divergences de ce type (bon en même temps ce ne sont pas ce que j’appelle Des hommes « nuancés ».)

        Lavilliers se la pétait un peu, mais je ne vois rien dans son répertoire et dans sa vie qui pourrait l’étiqueter « réac ».

        Par exemple, depuis 68 je suis cataloguée « réac » parce que j’etais, je suis et je mourais Gaulliste. C’est un peu juste comme analyse mais bon … ainsi va la vie 😉

        1. Hélène, moderne un jour, réac le lendemain selon la « titraille » médiatique au gré des évènements. Bof. L’important est de rester humaniste.

          1. Robert,
            vous allez rire, mais dans le années 80 les socialistes avaient une dialectique très particulière que je n’arrivais pas à décrypter.
            La plupart de mes amis étant socialistes me traduisaient leur idéologie.
            Ça se terminait par des éclats de rires car plus personne ne comprenait rien.

            Moderne, je l’ai été avant bien d’autres car dans les années 70 je suivais des cours à Vincennes, fac honnie par’les Reacs 😱😉

            Rectif orthographe du post précédent : je mourrais avec deux r car je ne peux pas écrire je mourirai…

  10. https://www.fonds-saint-bernard.com/guides-conseils/cause-animale/78-de-la-maltraitance-des-animaux-a-la-criminalite-sur-l-humain

    « « L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau. » (Marguerite Yourcenar)« 

    « Quelqu’un qui s’est habitué à considérer la vie de n’importe quelle créature vivante comme sans valeur, finit par penser qu’une vie humaine ne vaut rien » (Albert Schweitzer). « 

    « « Les naturels sanguinaires à l’endroit des bêtes témoignent d’une propension naturelle à la cruauté. » (Michel de Montaigne).« 

    … »Désormais, les cas de maltraitance sur les animaux font l’objet d’un suivi particulier

    Les cas de maltraitance sur les animaux font l’objet d’un suivi particulier et sont répertoriés comme étant potentiellement les premiers symptômes d’une pathologie violente et dangereuse qui peut supposer des victimes humaines.

    Depuis 2016 aux Etats-Unis, tout comme les homicides et les incendies criminels, les actes de cruauté sur les animaux sont à présent considérés comme des crimes de classe A et donc passibles de plusieurs années d’emprisonnement. Le FBI définit ces crimes en quatre catégories bien précises : négligence, torture et maltraitance intentionnelle, maltraitance organisée – comme les combats de chiens et de coqs, et abus sexuels….’’

    1. Et les maltraitances des animaux sur les humains : quand est-ce qu’on s’en occupera ?

    2. Merci Hélène… Je crois aussi que notre rapport des animaux dit beaucoup sur notre rapport aux autres…les choses évoluent heureusement…

      1. Elie Arié est un affreux, mais il trouve le moyen de me faire rire 😂

        La fée Carabosse s’est penchée sur son berceau pour qu’il mette sa finesse d’esprit et son intelligence, au service des mauvaises causes.

        Il n’en rate d’ailleurs aucune.

        Vade rétro Elisas😱😉

        1. @ Hélène
          Mais je suis sérieux ! Le jour où les lions seront végétariens et les moustiques seront végans, on pourra se promener tranquillement en Afrique. Mais pourquoi l’homme, un animal comme les autres, devrait-il être le seul à changer sa nature omnivore pour laquelle il a été génétiquement programmé ?

          1. Mais mon ami, ces braves bêtes ne nous torturent pas.
            Elles vont juste au restau comme vous et moi, sans passer par la case abattoir.
            Estimons nous heureux, ….

            J’ai vu que vous êtes allé casser les bonbons de Nicolas ?
            Mais c’est pas croyable ça ! Pas un mollet qui reste indemne après vos passages.

            Elie l’Attila des blogs :
            là où ses crocs passent les mollets ne repoussent plus.🤨😜😉

            1. Hélène, je nommerais plutôt ses diverses exhibitions pour tenter de briller de :
              « Arié ou la sangsue des blogs » !

              Il ne se rend même pas compte que depuis bien longtemps ses crocs ne dévorent plus que ses propres mollets…
              Comme on dit, le ridicule ne tue pas et dieu sait qu’il en tient une couche… alors je lui suggère d’arrêter de fumer !… conseil d’amie… mais oui mais oui… 🙂

              ***

              Allo… Stanislas ?
              Je profite de l’occasion pour m’inquiéter de votre absence prolongée…

              1. Je trouve pas moi,

                Les sangsues «  sangsotent »et se cassent la figure quand elles sont pleines comme des outres.

                Elie ne se nourrit pas des autres, c’est lui qui les gave 🤣

          2. Si vous êtes médecin, vous savez que la nature omnivore n’est pas une obligation. Elle est le résultat d’une évolution qui permet aux animaux doté de cette possibilité de survivre dans de multiple environnements en fonction des aliments disponibles. Un omnivore peut trés bien se développer sans ingurgiter de la viande. (Ex.: les porcs dans les élevages traditionnels)

  11.  » Un requin bleu sur les plages d’Arcachon ( France info )  » )
    En fait, on l’a mal orienté : il voulait rendre visite à ses semblables du G.7 à Biarritz !

  12. « La réac-attitude a remporté la manche ». Depuis les années 80, les « néo-conservateurs » (droite et gauche) se font passer pour « progressistes » alors qu’ils ne font que re-looker le libéralisme économique du XIXe siècle (moins d’Etat, plus de libertés économiques). Ils traitent de réac la « vraie gauche » se dit aussi « progressistes » en revendiquant les bienfaits d’un keynésianisme teinté de socialisme (Etat souverain qui contient les excés du tout économique). Résultat, les deux discours favorisent la montée des vrais réacs de l’ultra-droite qui promettent un Etat fort et sécuritaire sur le dos des libertés. Voilà pour tout ce qui tourne en boucle dans les médias. A coté de ce salmigondis idéologique, où sont les intellectuels progressistes? Pas chez les « Verts » semble-t-il. Reste la minorité des utopistes du genre anarchiste tel Chomsky: « Je veux croire que les êtres humains ont un instinct de liberté, qu’ils souhaitent véritablement avoir le contrôle de leurs affaires ; qu’ils ne veulent être ni bousculés ni opprimés, ni recevoir des ordres et ainsi de suite; et qu’ils n’aspirent à rien tant que de s’engager dans des activités qui ont du sens, comme dans un travail constructifs qu’ils sont en mesure de contrôler où tout le moins de contrôler avec d’autres. Je ne connais aucune manière de prouver cela. Il s’agit essentiellement d’un espoir placé dans ce que nous sommes, un espoir au nom duquel on peut penser, si les structures sociales se transforment suffisamment, ces aspects de la nature humaine auraient la possibilité de se manifester. »? Du genre « alternatif et participatif » tel Michael Albert ou Robin Hahnel? Du genre « Penser global, agir local » (P2P) de Michel Bauwens? Du genre « Décroissance sans protectionnisme, ni néolibéralisme mais une relocalisation ouverte  » à la Vincent Liegey? Du genre « Vers une troisième révolution industrielle » de Jeremy Rifkin? Du genre « Un nouveau marxisme, du travail forcé au travail choisi » de Moishe Postone? Etc……Game is over for the progressive attitude.

    1. Robert, le points et les paragraphes seraient vachement les bienvenus.
      Déjà que j’ai la comprenette difficile pour ces sujets délicats 😱🙂

        1. Tu vas rire, hello Bob, quand je m’initiais à l’internet et aux divers papotages de sites & blog, il y a plusieurs années déjà (l’Obs et le Plus me semble t-il, aussi c’est probablement dans ses commentaires que je voyais et captais le lien d’un commentateur renvoyant sur « Les Coulisses »; chacun sa propre histoire n’est-ce pas)

          Bref tu vas rire, ou pas, je m’évertuais (façon m’efforcer) ..bien que mon ‘style’ tiens le plus souvent d’un prolixe carnaval, ..à-ne-pas! gaspiller d’espace !! véridique (!)
          Jamais à-la-ligne ! d’un bloc & d’un seul !
          il me fallut un certain temps (cochonnerie d’hérédité, aussi tordre le cou à qql anti gabegie!) qu’importe de pouvoir (savoir?) souligner, gras ou en italique un texte, alors plus prosaïquement, à force de lire: « dommage (?) ..on ne pige rien à tes propos »,

          so, je paragraphais ! (la compréhension arrangée ?)
          C’est tout, p’tite anecdote du samedi (on est samedi?) ou autre salutation prétexte,

          1. (dans « ne pas gaspiller d’espace », lire: autrui aussi en utilise, en a besoin; Robinson C, lui échappe à cette contingence, et comme je ne le connais pas, ou alors pas envie)

  13. Au fait le G  » jet set » ça sert à quoi ? Sinon on pourrait le faire dans le Larzac ….ou organiser pour tout ce beau monde une course d’orientation au milieu d’une de nos belles forêts …

    1. Macron peut dire la même chose du Canada et adios le Ceta!

      « Deuxième plus grand pays du monde, troisième surface boisée de la planète (après la Russie et le Brésil), avec d’immenses terres inviolées, des dizaines de milliers de lacs aux eaux pures… derrière les clichés, la réalité est moins flatteuse. Dans le nord, l’industrie minière cause des ravages avec ses rejets de déchets stériles, le drainage acide et le lessivage des métaux. Selon un rapport officiel d’Environnement Canada de 2016, plus d’un tiers des installations minières fournissent des données incomplètes sur la surveillance de leurs effluents. Pire, certaines sociétés se déclarent en faillite pour ne pas avoir à se conformer à leurs obligations de remise en état. » (Challenge: « La faillite écologique du Canada »)

    2. C’est une excellente initiative . Mais, comme le dit mon camarade R. Spire, il pourrait en faire autant avec le Canada et, pendant qu’il y serait, enterrer définitivement le TAFTA . Ca enquiquinerait les Allemands mais plus encore les Américains !

  14. Épais sujet ! vais-je m’en sortir ? mais-ouiz, occidental, blanc, et comme tout le monde ou presque je capitalise.

    J’étais qqls jours à A’dam (famille; zen !) cette city, elle aussi devient réac ? je dois y réfléchir,
    ou circonspect en attente, ..tiens, qui n’est pas réac ?
    Quiz: ironie, vérité, justice, lequel est le plus réac ?
    et plutôt d’accord avec Hélène (Lavilliers, le chanteur ?)

    On était à bonne école (si « mieux que rien » je préfère le-mieux; c’est ça ou la mine, ..de rien, c’est gratuit)
    on se tapait Super menteur, le nain et le pédalo,
    on ratait Balladur, Ségo, et le père ou mère tape dure.
    Bobo, humaniste (Ong, assoce) gnâgnâ.. que du gros-mot,
    « gauchiste » est quasi pire ! évidemment cela se décline.

    J’aime bien Onfray (et R Jaccard, ni pour le même motif) aussi j’éprouve aucun sentiment (caractère, sensation) relatif à qql jalousie (en effet, tout reste perfectible)
    Pour dire (en gros) je kiffe l’honnêteté appliquée (faire ce qui est dit) telle une notion responsable, et, perso p’tit con lui pas assez, apprécier son érudition (comment ‘y’ reprocher) ne me permet pas d’agréer tous ses propos.

    °°° °°
    Hier soir, La Fontaine passait à la télé, ni le rater.
    L’animal est taquin ! « sympathique car il nous ressemble, et inquiétant pour la même raison »,
    sans oublier tant de comportements (!) ainsi le lion est redevable du rat ou craint le moucheron, ..etc.
    Oui Elie, plus il est petit plus il est létal (failli dire vénal..) du moustique à la méduse boite,
    et eux jamais! se détournent, ne fuient l’homme !

    Jamais vu de corrida, pourtant j’insiste ! (mon aimée en a vu une, une seule à 5 ans, « plus jamais ! » m’intime t-elle)
    Bah, je regarde (tv tjs) une espèce de reliquat, vestige culturel ainsi qql sustentation de peuple indigène, tel l’eskimo ou l’amazonien (pour ce qu’il y en reste, pas bézef; mais pas de souci, eux aussi en voie d’éradication)

    Evidemment je participe à cette -énorme- sensibilité (again occidentale) inversement proportionnel à qql espace primitif (merci la télé) ni j’oublie, -entre autres ! que dans la bâfre de bidoche nous somme podium (pourvu que ça dure; perso saignant et gros sel)
    /sensibilité: pourquoi l’inuit ne veut -plus! être filmé quand il dépèce son steak des mers..
    #pourquoi interdit-on (youpie) à xx autochtones de chasser sur leur terres (ou couper du bois, etc.)
    tiens, qui connait l’Athabasca ? pourtant une extraction bitumeuse de 140 000 km2 (1/4 de la France)
    pas de place à la télé ?
    Quid de ses ex-occupants (ou territoire de chasse) Et des bestioles dorénavant inexistantes,
    (le dentiste qui va buter « sa » girafe aussi me gonfle)
    Trop fun ! trop d’exemples, ça me gave.
    Trop de paradoxes, trop de faux-culs,
    Encore !? tartiner la même cause: « ma gueule & profit »
    /vae victis, mon « frère », ..d’abord mon frigidaire,

    J’aime, je respecte toutes les Créatures de Dieu (sauf les p’tites emmerdeuses, citées plus haut)
    inclus qql culture de mon espèce (corrida ?)

    °°° °°
    « Brasil », le nom de ce pays vient d’un arbre qui bordait son immense rivage, sa ‘chair’ était rouge, couleur de ‘braise’, ainsi ce nom fut donné par les portugais-découvreurs (Cabral)
    ..il n’existe plus depuis longtemps !!

    NB, Bolsonaro fustige le colonisateur (européen donc)
    ..sauf lui,
    où est la surprise ??

  15. les crapauds croassent, le coq chante, lui à l’aube en principe, les cloches sonnent, ..
    – « c’est inadmissible ! »
    Mais Où va t-on ?! je vous le demande,

    1. mais c’est bien sûr.. « où donc est le pognon ?! »
      hahah j’adore !
      bah, ici (Léman; ou ailleurs) le marché, disons la banque ne se fait pas de souci,
      qu’importe d’être amendée de plusieurs milliards !
      ..ils ont tellement de boules qu’aucune ne bronche,

  16. Le chasseur vs le braconnier (constat et point de vue)
    Certes lui aussi dépend d’une géographie (spacieuse et misérable ou restreinte et prospère)
    Je ne fustige pas le riche par plaisir ou conviction, sinon l’écart de considération (on ne prête qu’à lui, etc.)

    Le braconnier africain (par ex.) un indigent nourrissant sa famille, obéit à l’offre-demande commandant le marché,
    le moindre poil de gorille, rhino, tigre vaut un saladier,
    « merci » les superstitieux ! ..et impuissants.
    L’hexagonal ? un gros gourmand non-nécessiteux.

    J’en viendrais à comprendre nos chasseurs; qu’importe l’acquis républicain, qql contrôle et régulation.

    Il est cocasse de penser et savoir, qu’à chaque projet minier (par ex.) le pays concerné (Canada, Brésil, Chine, Russie etc..) s’emploi à interdire (mieux: virer) l’indigène d’utiliser ses ressources immémoriales.
    De miséreux il passe à pouilleux.
    Déjà pas-audible, il fera un excellent alcoolique.
    (Brown Forman, Bacardi, Ricard.. prennent le relais)

    Je stop ici; notre stock de « morale » est inépuisable (merveilleux!) et à tous les tarifs !
    ouiz, aussi le prix: nos choix & volontés en décident,

  17. Il serait intéressant de savoir quel est celui des chefs d’état présents au G7 qui est venu avec le plus gros navion et la plus importante délégation…

    Quelqu’un a-t-il une idée sur la question ?

    ***

  18. « La réac-attitude a remporté la manche » mais en ce moment « les mouches changeraient d’âne » selon Paul Jorion qui nous explique le « Pourquoi nous sommes en train de gagner » (le « nous » étant le camp des progressistes, je suppose).

    Si Gramsci de sa prison écrivait à son frère: « Je suis pessimiste avec l’intelligence, mais optimiste par la volonté ». Un Jorion « intelligent-optimiste », de son salon, nous fait part de la volonté de riches (les intelligents) à rejoindre le camp des progressistes socialo-écolos (plus humain et moins de profits) , mais sur l’air célèbre gramcien et ancien du: « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres » (Trump, Bolsonaro, Salvini…).

    Déjà en 2008, en pleine crise capitaliste, Régis Debray ne prophétisait-il pas d’autre choix aux bourgeois occidentaux de « renoncer au septième ciel et faire avec entrain son purgatoire sur terre. Et par impossible, sans perdre le sourire? » Amen!
    https://www.pauljorion.com/blog/2019/08/24/pourquoi-nous-sommes-en-train-de-gagner/
    Et tableau de chiffres à l’appui, Paul semble nous montrer pourquoi Trump ne sera pas réelu…

  19. oup’s, encore moi, ..ce soir sur Arte: « la Grande Histoire des peuples d’Amérique »,
    crétois-invité, j’y verrais pas, ..vous me raconterez !!

  20. Dans le « Dauphiné « , il y a, en seconde page, un billet d’humeur journalier . Celui de ce jour a expédié le G7 en 20 lignes : barnum – sur deux jours – inutile, ruineux et particulièrement c….. pour les Biarrots . Seul le G20 semble acceptable (et encore… ) au rédacteur du billet .
    Bref, en 20 lignes, tout est dit sur cette fumisterie du G7

    1. « Lors de son procès, l’homme n’a exprimé aucun remords, ni regret mais avait demandé la clémence. « J’avais beaucoup bu, la veille j’avais pris beaucoup de cocaïne. Je ne me souviens plus de rien » a-t-il tenté de se défendre.

      Cela n’aura pas suffi à convaincre le procureur de la République.
      – « Monsieur me paraît très dangereux. S’il peut en arriver là quand il boit ou se drogue, qui nous dit qu’il ne jetterait pas son fils du balcon s’il en avait la garde ? », l’homme étant père d’un enfant de 4 ans dont il n’a pas la garde. »

      http://www.leparisien.fr/faits-divers/montpellier-deux-ans-de-prison-ferme-pour-avoir-jete-son-chien-du-troisieme-etage-24-08-2019-8138472.php

  21. « Tous les Jours » magazine, ..un escroc dépouille une mamy de toutes ses économies,
    = 6 mois avec sursis, (s’ils l’attrapent)

    Bah, je ne suis qu’un chien qui se drogue, (faites moi penser à jeter mes rejetons du balcon, ..parfois j’oublie)

Les commentaires sont fermés.