Islamophobe


La manifestation a donc eu lieu. Certains ont continué jusque tard pour tenter de pinailler sur le vocabulaire (oui, on sait bien que l’islamophobie est un terme mal choisi, même Mélenchon l’a répété publiquement. Mais pour le moment, on sait ce qu’il désigne dans le langage courant). D’autres ont cru qu’on défendait une religion (… que dire… ); d’autres encore, comme le Printemps Républicain, ont repris les mêmes accusations que Marine Le Pen, au mot près en dénonçant les manifestants comme des complices des islamistes.

Bref, aucun de ces critiques ne voulait comprendre. Ou plutôt, ils avaient très bien compris le fond du sujet mais ils ne voulaient pas l’entendre.

1. C’est le droit de tout un chacun de choisir avec qui manifester. Pour ma part, je le fais rarement. Je m’intéresse plutôt au sujet de la manifestation. C’est toujours difficile de faire le tri dans les manifs et les coups d’action. Je note qu’aucun tri n’a été réclamé, et c’était tant mieux, dans les manif de soutien aux victimes des attentats de Paris; ou après le meurtre de Mme Knoll.

2. L’appel à cette manifestation était vague par endroit, jamais indulgent ou explicitement supporteur de l’islam en tant que religion. J’ai écrit dans ces colonnes que je n’aime pas l’Islam. Mais je n’ai rien contre les musulmans. Je déteste simplement cette religion autant que les autres – ni plus ni moins. Il dénonçait un racisme, autant appeler un chat un chat, et exposait un ras-le-bol.

Dans son dernier rapport, la Commission nationale consultative des droits de l’homme note que « l’aversion à l’islam s’accompagne très souvent de méfiance envers les immigrés » et que ces derniers sont « surreprésentés parmi les victimes d’actes racistes ». Elle rappelle que « ce ne sont pas les événements en tant que tels qui pèsent directement sur les opinions des individus, mais la manière dont ces événements sont interprétés par le monde politique et médiatique ».

Vous pouvez débattre dans vos salons.

Il est peut être de reprendre une activité et de traiter des vrais problèmes.

 

 

22 réflexions sur « Islamophobe »

  1. « Il est peut être temps de reprendre une activité et de traiter des vrais problèmes. »

    Excellente conclusion.

    Ne devrions-nous pas plutôt parler des raisons de la suppression programmée de l’Observatoire national de la pauvreté ?… Voilà un vrai sujet qui semble ne pas beaucoup intéresser les médias…

    ***

          1. Supprimer l’Observatoire de la pauvreté , on appelle ça  » casser le thermomètre  » . Ce qui n’ empêche pas la température de grimper !

  2. « Il est peut être de reprendre une activité et de traiter des vrais problèmes « 

    En voilà une idée qu’elle est bonne…

    On pourrait parler de cet étudiant de 23 ans qui s’est immolé par le feu devant le Crous de Lyon par exemple.

    Dans sa lettre il n’a pas soulevé le problème de l’islamophobie, mais de l’Europe, des trois derniers présidents, et de l’impossible avenir ….

  3. Le silence assourdissant du CFCM contribue à cette haine des musulmans d’outre méditérannée., avec, pour certains, des aigreurs remontant à la guerre d’Algérie . Parce que, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais croiser une Indonésienne voilée dans la rue ( l’Indonésie est le plus grand pays musulman du monde ), ça ne déclenche pas – ou peu – une réaction de rejet comme pour une Maghrébine . Mine de rien, le fameux  » plissé  » qui servait à nos mères et à nos grand mère pour se protéger d’une averse, provoquerait-il la même réaction de rejet ?
    Pour autant, il ne peut être question que des gens, tels les frères musulmans, veuillent imposer une religion comme pouvoir politique . Nous sommes dans une démocratie, certes molle, et dans un Etat laique, lequel laisse la liberté de culte mais pas sa prédominance sur le droit .

  4. Sur la manif d’hier, juste que je me questionne…
    13500 âmes en marche dans les rues (il en était prévu bien plus), mais pas le moindre incident…
    Et surtout pas la moindre colonne de policiers surarmés prête à en découdre ni snipers de LBD ni blindés anti-paisibles-manifestants ni canons à eau à l’horizon :
    Les traitements provocateurs et répressifs à outrance seraient-ils réservés aux seules manifs de Gilets Jaunes ?

    ***

  5. Comme d’habitude, il s’agit de leurres qu’on appelle « sociétaux » et la mayonnaise propagandiste prend avec les moins informés, ou les plus faux culs.. Une bonne idée pour sortir les foulards rouges dans les rues. et leur donner bonne conscience

    C’est bizarre tout ce truc parce que ça part de l’immigration, qu’on commence à distinguer avec « l’économique » pour ceux qui auront remarquer..

    Pour noyer le poisson, les escrocs en marche, qui doivent se rendre compte que leurs saloperies législatives (casse du code du travail, loi chômage, casse de la retraite…etc) commencent à puer, envoient donc des leurres tout azimut en espérant que l’un d’entre eux prendra pour faire regarder ailleurs ou lancer les gens les uns contre les autres;..

    AU sommet de l’état, chez les flics, les poulets,les cognes, les bourres, les condés, etc.. tout le monde sait à peu près exactement qui est qui et qui fait quoi dans le moindre recoin des quartiers ou des zones….

    Pour info, les financements des services de prévention spécialisée (ceux qui permettent de mettre du lien social avec le monde républicain) ont baissé de moitié en quelques années…..
    Sur ce dernier point, c’est un peu comme si on disait qu’on supprime l’observatoire de la pauvreté en considérant le problème réglé..

    A quand le leurre sur la pauvrophilie ?

    1.  » Vous pouvez débattre dans vos salons. »….

      Pas de ça chez nous… on cause pas religion ça évite les leurres inutiles..
      Si on s’y met, on va être obligé de mollarder sur des grands bourgeois cathos intégristes qui pigeonnent les français en leur escamotant des montagnes de pognon que la religion leur intime chaque jour de partager avec leurs frères..

      Et là, on n’est pas prêt de voir les foulards rouges dans la rue;.

    2. « …envoient donc des leurres tout azimut en espérant que l’un d’entre eux prendra pour faire regarder ailleurs ou lancer les gens les uns contre les autres;.. »

      C’est exactement cela : des leurres.

      Même aussi que nous sommes gouvernés par des leurres !… mais à quoi bon lutter contre tant de sournoiserie… rien ne les arrêtera.

      ***

    1. Yes Hélène, je me demande si ce n’est pas le prélude à un rapport de France Stratégie l’officine du 1er sinistre, rapport N° 62 de octobre 2017…

      page 9
      L’INSTAURATION D’UN IMPÔT EXCEPTIONNEL SUR LE CAPITAL
      IMMOBILIER RÉSIDENTIEL

       » La soutenabilité d’une dette publique excessive pourrait
      être crédibilisée en rééquilibrant comptablement
      le bilan patrimonial de l’État, par la voie d’un transfert d’actifs
      depuis le bilan des agents économiques privés résidents,
      ce transfert étant assimilable à un impôt exceptionnel sur
      le capital. Concrètement, une façon de procéder consisterait
      en ce que l’État décrète qu’il devient copropriétaire
      de tous les terrains construits résidentiels, à hauteur
      d’une fraction fixée de leur valeur, et que ce nouveau
      droit de propriété est désormais incessible. En conséquence,
      l’État deviendrait créditeur d’une somme annuelle,
      correspondant à une part de la fraction de la rente immobilière
      associée à la copossession du terrain. Concrètement,
      cette rente immobilière elle-même équivaut à une partie
      du loyer qu’un propriétaire touche lorsqu’il loue son bien,
      celle qui relève de la rémunération du droit d’occupation du
      sol (actif non produit), l’autre partie correspondant au paiement
      par le locataire d’une consommation de service de logement,
      lié à l’occupation de la maison ou de l’appartement
      loué (actif produit).  »

      …………………………..suite dans le rapport

      A suivre donc..

    2. Je crois qu’un programme immobilier basé sur ce principe se construit au Kremlin Bicêtre ! Je me demande à quelle sauce vont être accommodée les propriétaires en cas de revente !

    3. Le système existe déjà, en particulier pour les locaux professionnels . Ca s’appelle  » bail à construction  » . On loue le terrain, en principe pour 99 ans, et le preneur du bail édifie la construction, qu’il peut céder dans cette période de 99 ans . Au terme du bail, le propriétaire du terrain récupère la construction . Ce que propose ce bon député Bayrouiste, c’est la généralisation du système au profit de l’Etat, en l’occurrence des communes . Si c’était un représentant du PCF qui avait fait cette proposition, bonjour la levée de boucliers .
      A noter que l’archevêché Lyonnais possède des terrains sur lesquels des immeubles sont édifiés dans le cadre du bail à construction, et cela depuis plus de 99 ans !

      1. Maintenant, si ce bon député Bayrouiste voulait vraiment lutter contre la flambée des prix de l’immobilier, il ferait mieux de s’attaquer aux ventes  » à la découpe  » dans les grandes villes, entre autre, qui font grimper les prix !

  6. Il paraît que la silicone rêve d’un monde sans salariés …
    C’est vrai ça que c’est vulgaire ce mot salaire !

    « Un autre aspect est la résilience. Ils veulent créer des travailleurs capables de supporter des conditions que les humains ne sont pas naturellement disposés à tolérer »

  7. J’ai essayé de comprendre l’islamophilie et phobie mais j’avoue le monde de l’islam est assez compliqué à suivre… pas sûr que les subtilités de ce monde là soient prises en compte dans les débats..

    Je ne suis plutôt attaqué au plus simple à comprendre « l’immigration économique » qui n’est qu’une simple formalité de compilation comptable et statistique à suivre.. C’est bien plus cool et ça élimine d’autant la subjectivité des émotions attachée aux suffixes « philie et phobie »..

    Je suis un peu à la bourre mais va falloir que je vous explique l’esbroufe du salarié des banques, reprise par les mercenaires des groupes privés. quand il évoque « l’immigration économique ». Une vanne majestueuse comme sait en produire le tripot en marche depuis deux ans…

    La bande de mercenaires de gouvernement veut peut être liquider le planning de blanchiment par la loi du démantèlement de l’état (ou sa position de sous traitant des groupes privés et de préfecture de l’UE, ce qui revient au même) pour 2022,

    On ne peut pas penser à la semaine et en même temps se pencher sur l’avenir à moyen terme.

    La start up nation marron est un système tout bête qui consiste à péter un système complet d’état, issu du passé, sans se préoccuper de reconstruire autre chose.
    Forcément, le but est la dilution de l’état, en particulier des systèmes de contrôle lié au business financier et non financier…

    En revanche tout le monde constatera que la repression et les contrôles sur le manant sont bien organisés, blanchis et décorés..

    Au pied…..

    1.  » sans se préoccuper de reconstruire autre chose….

      La reconstruction future, dans le tas de ruines de la désorganisation d’état que vont nous laisser les escrocs, sera bien entendu effectuée par les groupes groupes privés, qui vont nous faire des propositions que nous ne pourrons pas refuser…

Les commentaires sont fermés.