Ce syndicat d’officiers de police est dangereux


Sur les réseaux sociaux, un syndicat d’officiers de police accusent celles et ceux qui critiquent les violences policières, et en particulier le journaliste David Dufresne, et même des députés de la république de toutes sortes d’insultes: complicité des islamistes, staliniens, alliés des Black Blocs, etc. Tout y passe, sans mesure, sans recul.

En à un peine un an, à cause de son incompétence crasse et d’une frayeur insondable devant l’ampleur, la violence et la spontanéité des manifestations, le clan macroniste a décrédibilisé la police. Les flics sont à bout, les suicides dans leur rangs sont nombreux.

Mais les déclarations publiques de ce syndicat d’officiers, une minorité armée d’agités qui commande, font froid dans le dos.

23 réflexions sur « Ce syndicat d’officiers de police est dangereux »

  1. Quand on voit la rudesse et le contenu de leurs propos on ne peut qu’imaginer qu’ils en font également baver à ceux qui sont sous leurs ordres …il ne faut pas s’étonner alors de certaines violences policières qui n’en sont que les conséquences !

  2. C’est de notoriété publique que de nombreux flics sont d’extrême droite . Suffit de voir le pourcentages de votes FN ( RN ) dans leurs rangs !

  3. C’est moche, très très moche.
    Les officiers de police, avant de donner des ordres à leurs subalternes simples policiers, reçoivent eux-mêmes des ordres de leur hiérarchie…
    Qui que c’est qui leur donne des ordres pour tirer dans le tas de manifestants, les yeux fermés ??? Le préfet de police bien sûr !… Et qui que c’est qui donne les ordres au préfet de police… Hein ?!
    Alors là je vous nasse en vous posant une question à 2500 pansements, c’est pas facile… Vous savez pas ? Mais si, allez, je sais que vous savez… En bref un mec pas très malin qui dit que des conneries et qu’a oublié d’où il vient !…
    Et qui que c’est qui donne des ordres au pas très malin ???… pas vous ni moi, ça c’est sûr !

    C’est moche, vraiment très très moche 😦

  4. Résumons : nous avons de nombreux flics d’extrême droite, un préfet de police qui se prend pour un général en guerre, un ministre de l’intérieur archi largués, tout comme son secrétaire d’état, une loi « sécurité » qui ferait le bonheur de totalitaires si, par malheur, ils arrivaient au pouvoir, un gouvernement de boute feux qui se fout de la fiole des personnels médicaux, de ceux de la SNCF, de la RATP ainsi que de ceux du secteur privé (  » on n’est pas foutu de faire travailler tout le monde mais on veut que vous bossiez plus longtemps (?)  » ), etc… !.
    En vérité, je vous le dit : on est mal barrés !

    1. Largué sans « S » . Casta-niais l’est déjà assez, pas la peine d’utiliser le pluriel !

  5. Pour les grands médias français, c’est « vilains G.J, gentils poulets » lorsqu’il y a manifs sur le territoire et  » méchants flics, gentils manifestants  » lorsque ça se passe à Hong Kong ou à Téhéran . C’est plus nuancé lorsque ça se passe à Bagdad, parce que, hein, le gouvernement Irakien a le soutien des U.S. .
    Entendons – nous bien : il ne s’agit pas du bien fondé des manifs ( celles de Téhéran sont les conséquences de la pression U.S et de la lâcheté des Européens, par exemple ) mais de leur traitement par les médias français, traitement très discutable . Parce que, n’est ce pas, quel que soit le pays, c’est le ras le bol citoyen qui engendre les manifs et, par réaction de gouvernants paniqués, la répression flicarde !

  6. C’est vrai que nous sommes manichéens avec le salarié des banques qui a su faire de la France, un vaste champ de culture bio à ciel ouvert.
    Les écolos vont être contents.

    Petite en marche organisée pour les urbains :

    En parcourant les champs des ors de la ripoublique, vous y trouverez des betteraves, des patates et des poireaux parmi lesquels les rapaces viennent faire leurs provisions. Sont pas prêts de crever de faim, les rats profilèrent..

    Dans les assemblées, des bananes qui ont le melon, maraudent la nuit et pendant les vacances,pour gauler des noix, quand les bonnes pommes de propriétaires des vergers ont le dos tournés.
    La dépossession qui s’en suit, obligent ces derniers à faire le poirier (logique, la bonne poire est le fruit du poirier.).
    NB : il ne faudra pas confondre les bonnes poires avec les foulards rouges et les éditocrates larbins, qui se retrouvent plutôt dans la catégorie légumes, au rayon des courges ou des cornichons…

    En marche pratique la redistribution, en circuit court, par l’intermédiaire des androïdes, quoiqu’en disent les mauvaises langues.

    Les bonnes pommes qui découvrent l’ampleur de la maraude, sont outrés du comportement prédateur des patates, des bananes et des betteraves.
    Ils sortent dans la rue un peu énervé; les rapaces sus cités

    C’est là que le régime redistribue par la technique du ruissellement.. Ca vous la coince hein ?

    Et oui !!! on observe alors que les bonnes poires du régime se font arroser de balles à l’oeil…
    Les robocops du régime n’hésitent pas à envoyer aux consommateurs des tirs nourris de pruneaux et de grenades.. Un vrai cocktail de fruits

    Petit bémol toutefois, à trop en faire, avec le temps, le régime du salarié des banques, commence à ressembler à une diète sévère.
    Les hordes de huns….euh des premiers de cordées pillent, raflent et quand ils sont passés, l’herbe ne repousse pas…

  7. Le trait d’humour du jour « Moi, j’ai dit la vérité à Whirlpool » :

    Ce serait assez nouveau venant du salarié des banques. Il suffit de relire quelques histoires croustillantes comme celle du Monde où il s’est planqué sur un palier d’escalier, celle d’Alstom, l’épisode ADP, SNCF, EDF à venir…

    Bon allez admettons ………;
    Tout émoustillé d’avoir « dit la vérité », jupitre a t’il cru que ça suffisait pour retenir une filiale de groupe international, lui qui s’acharne, avec son équipe de mercenaires, à mettre la France sur le trottoir, la vendre en morceaux au plus offrant, diluer les institutions et les structures étatiques de contrôles à tous les échelons pour libérer les plus riches des contraintes des lois qu’ils imposent au reste de la population…

    Notre pauvre France est en morceau, les écornifleurs et autres parasites des ors de la république se goinfrent et raflent l’oseille de nos aieux qui ont payé des infrastructures pour améliorer la vie de leurs descendants.
    Aujourd’hui une partie des descendants sont indifférents devant la dépossession massive, quand ils n’applaudissent pas.. (voir les 900 000 signatures pour le RIP d’ADP quand il en faut 4.7 millions)..

    et ceux qui commencent à voir clair se font déposséder d’un oeil…

      1. Une forme de religion somme toute ….en vérité je vous le dis 😄 manque plus que la quête !

  8. Le petit marquis est quand même gonflé : lui même ancien (et sans doute futur ) banquier d’affaires , et les crânes d’œufs de Bercy, tous infoutus de voir que le repreneur de Whirlpool était un rat crevé, se faisant avoir par G.E lors de la reprise de la division énergie d’Alstom, ont le culot de raconter des cracks aux salariés laissés pour compte de ces boites .
    Vite, le goudron et les plumes, sacrebleu !

  9. Chanson du samedi.

    Refrain (ensemble)
    C’est nôtre Grand Manitou,
    qui a réponse à tout (bis)

    Un ouvrier s’est amené
    Lui disant: « -Ch’uis au chômdu !  »
    Il lui a asséné:
    « Le boulot, yaka traverser la rue ! »
    Aaaaaaaaaaaaah!
    (Refrain)

    Une salariée s’est amenée
    Lui disant: « -Ch’uis mal payée !  »
    Il lui a rit au nez
    « -Que veux-tu, t’es illettrée ! »
    Aaaaaaaaaaaaah!
    (Refrain)

    Un migrant s’est amené
    Lui disant: « -Ch’ais pas où aller !  »
    Il lui répliqué
    « -En kwassa-kwassa, tu vas rentrer ! »
    Aaaaaaaaaaaaah!
    (Refrain)

    Etc, etc…

    Pour la musique:

  10. Petite divergence d’opinion avec Juan sur sa semaine, à propos des effets possibles de l’approche du 5 décembre. Voici mon point de vue.

    1° Les grèves et perturbations vont concerner les actifs des strates sociales moyennes (approximativement jusqu’à 3 000 balles par mois de niveau de vie) qui dérouillent de la casse systémique de la bande à Marron. (salaires, casse du droit du travail, chômage )

    Or, le socle électoral de Marron est en majorité composé de retraités et de cadres sup (sociologie du vote de 2017) qui ne seront pas trop gênés par ces perturbations du jour..

    2° La dite grosse partie des retraités (génération du baby boom) qui votent pour les pilleurs d’état -[ LR inclus a le même programme ; l’épicerie RN ne fait que profiter des aides publiques partagées entre quelques individus] – et qui ont un calcul de type « après nous, le déluge » de court/ moyen terme, ont intérêt à ce que les générations qui les succèdent se fassent matraquer afin de maintenir leur propre niveau de vie…
    Oublié le CNR et ses principes de soutien intergénérationnel..

    3° Des décennies de matraque médiatique ont convaincu une bonne partie de la population que les services publics coûtent chers parce que ses employés sont des privilégiés uniquement sur la partie retraite et petits avantages sectoriels (question salaire ce n’est pas forcément le cas).
    Sur ce point, il faut croire qu’une partie des français qui paient les services privatisés plus chers, préfèrent donc participer aux dividendes indécents de 0.1% de très riches qu’aux salaires bruts et avantages de 5 millions (il y a 17 % de contractuels) de leurs conjoints, voisins et concitoyens…

    On en est aujourd’hui à l’individualisation « du service utilisé ». Le matraquage au sujet de la SNCF ne laisse aucun doute quand on lit un titre de suce boule « la SNCF coûte X euros par personne, y compris ceux qui ne prennent jamais le train ».

    De fil en aiguille on va arriver à :
    – Les ménages qui n’ont pas de gosse seront exonérés de paiement d’école
    – ceux qui ne sont pas malades n’ont pas à payer la sécu
    – ceux qui ne sont pas en retraite n’ont pas à payer pour les vieux
    etc…

    La classe des 8eme à 10eme décile de niveau de vie supérieurs et au delà , eux, ne participent plus à la vie collective, ils ont les moyens de la privatisation des services et sont exonérés au maximum de la pression fiscale par leurs larbins d’état….

    Et voilà comment une grosse poignée de mercenaires bien placés et utilisant les outils législatifs baisent 50 millions de français divisés, fracturés ; français qu’on amuse avec des leurres sociétaux pour leur faire oublier qu’ils passeront à la casserole de l’escrocfinance, les uns après les autres..

    Ici Stanislas, à vous les studios..

    1. On me signale qu’il est difficile de cerner pourquoi Marron reculera très peu ou fera semblant en redistribuant, comme d’habitude du pognon en grande partie déjà prévu.

      Il reculera peu ou pas, parce que pour être élu au sommet de l’état avec les migrants de LR et PS , il faut environ le soutien de 18% des votants au 1er tour, si la finale est avec RN…. c’est déjà gagné du point de vue de la sociologie du vote..

    2. Stan, tu écris: « De fil en aiguille on va arriver à, etc… » Je ne le pense pas. La France reste la principale puissance occidentale fidèle au principe de l’intervention de l’Etat dans l’économie et la société. L’ultralibéralisme reste confinée à une élite minoritaire au sein même de l’élite façonné par notre système méritocratique particulier des grandes écoles d’Etat. Ce système positionne à l’échelon supérieur de la nation une classe d’hommes et de femmes (appelée oligarchie par certains), gagnée certes par l’idéologie néolibérale mais qui ne lâchera pas totalement les manettes. De l’autre coté, le « peuple » français est ancré dans des traditions et des cultures nationales cohérentes contre « l’américanisation ». Macron le sait puisqu’il nous défini comme des « gaulois réfractaires », « un pays trop négatif »…Le gaulois ne s’est pas transformé entièrement en « romain » mais a évolué comme « français », ce dernier évoluera en autre chose que « l’américain » car on ne sait pas ce que va donner entre autres crises la pression de plus en plus forte de l’écologie.

  11. Je lisais sur un blog que François Baroin pourrait être une solution en 2022 quand l’escroc se fera exfiltrer..

    Faut reconnaitre que ce serait effectivement une solution moderne et bien dans l’esprit « porte tournante » des serviteurs de la réprivé bananière.

    Voilà un gus, favori d’un ex parasite qui est aujourd’hui président de l’AMF (association des maires de France) en même temps qu’il est conseiller investissements pour la banque Barclays.

    Ca tombe bien, il flèche les investissements étrangers vers des cibles de collectivités territoriales que le réseau de maires er de communautés veut bien lui transmettre..

    « Investissement » a une connotation positive de l’époque où le système productif n’était pas encore aux mains des financiers . Aujourd’hui, et dans le cas qui nous préoccupe, c’est aussi l’absorption, la fusion acquisition ou le transfert de biens publics ou privés qui partent entre les mains d’apatrides capitaux..

    Avec le réchauffement climatique, il faut savoir se féliciter d’avoir des personnages au sommet qui ont plusieurs casquettes….

  12. Dernier élément à prendre en compte dans ce qui se joue aujourd’hui ce sont les différents blocs en présence (emploi salarié insee 2019)

    – 19,5 millions de salariés secteur privé

    les actifs du secteur privé se sont fait matraqué en 2017 avec les ordonnances travail ; la rotation en cours, les contrats précaires et la concurrence des contrats détachés des pays « frères européens à coût réduit » fait le reste;. et ça ne fait que commencer..

    – 5,8 millions secteur public

    Dénoncés comme privilégiés, par mitraillage des larbins éditocrates des milliardaires au chaud et bien payés pour baver leurs conneries, ne trouveront que peu de soutiens parmi les premiers cités déjà niqués par les freluquets au pouvoir..
    A signaler pour le fun que la fonction publique compte environ 17 % de précaires appelés (contractuels)…

    – 3,5 millions de chômeurs et son « halô » (plus de 1 million) selon le BIT

    Matraqués à leur tour il y a peu, rendus responsables de leur sort par les écornifleurs d’état incompétents et paralysés, ils sont en majorité dans la merde, honteux et pressés de retrouver un emploi, malgré l’autre con complètement barré, qui croit que l’emploi est de l’autre côté de leur rue…

    – 2 millions au RSA

    Désocialisés, souvent dans le système démerde pour survivre, ne se considèrent même plus faire partie d’un collectif…

    – et quelque milliers de flics prêts à taper dans le tas….

    Qui va soutenir qui ? hein ?….

    Ici Stanislas qui aimerait avoir tort….

  13. Je ne sais pas qui est « mcquem » sur la semaine où il y avait déjà deux commentaires, mais j’ai trouvé son analyse très dense et assez juste… 😀

Les commentaires sont fermés.