Nous tou.te.s


Comme bien d’autres, j’ai participé à la manifestation contre les violences faites aux femmes samedi 23 novembre à Paris. Entre Opéra et Nation, il y a avait du monde, beaucoup de monde. J’ai croisé de tous les genres, de toutes les couleurs. Beaucoup de femmes de tous les âges, mais aussi beaucoup d’hommes, et cela faisait plaisir à voir.

Les écriteaux étaient souvent petits, très nombreux, avec des slogans de rage et d’humour. Mais toutes ces anecdotes de crimes individuels qui n’avaient rien d’anecdotiques, brandis sur ces panneaux m’ont fait suffoquer, en début de cortège, pendant cette heure de piétinement à attendre le démarrage de la manifestation, suffoquer de tristesse. C’est une chose d’entendre régulièrement, distraitement, le récit de ces féminicides. C’en est une autre que de les voir écrits, tous les uns à côté des autres.

 

EKKFQNUXYAEc5NC

31 réflexions sur « Nous tou.te.s »

  1. A quand une manif contre le SDFisme ? contre les violences automobiles ?

    a quand une manif contre les violences sociales du marronisme ?
    AaaaaaaH on me souffle dans l’oreillette que des manifs existent sur ce thème, ce sont les seules qui mettent les flics dans la rue pour un tir massif aux pigeons..

    1. Très cher Stan, l’organisation des manifs ce n’est qu’une question de genre !
      Pour parfaire votre culture, je vous recommande la lecture des contributions très argumentées du philosophe des «genres», lequel sévit actuellement sur la semaine politique.
      Vous êtes prié de garder votre sérieux.

      ***

      1. Sur la semaine politique, les commentaires n° 2,3 et 4 sont clairs , définitifs et ne nécessitent aucuns rajouts !

        1. C’est hallucinant ! À ce jour et heure, la quasi totalité des contributions sur la semaine politique ne sont issues que d’un seul commentateur qui n’a de cesse que de se répondre à lui-même !
          Quelle tristesse…

          ***

          1. Faites comme moi , ne les lisez pas, comptez les . C’est radical en cas d’insomnie, plus efficace que les moutons !

  2. « Laissons-les au souci de leur morale impure,
    Et songeons que l’aurore a des blondeurs de miel,
    Que le jour sans aigreur et que la nuit sans fiel
    Viennent, tels des amis dont la bonté rassure… »
    (Renée Vivien)

  3. En terme de mobilisation c’est une bellE réussite mais visiblement les associations sont déçues par les moyens mis sur la table …

  4. Il semble que le terme  » genre  » gène certains qui préfèrent le mot  » sexe  » . Si on les comprend bien, cogner sur une femme c’est – absolument – ignoble . Cogner sur un transgenre ou un homosexuel, ce serait bien fait pour leur gueule . Perso, je pense que ceux qui cognent sur les plus faibles qu’eux – on y rajoutera les enfants – méritent la taule, quand bien même leur situation personnelle et professionnelle expliquerait, sans l’excuser, leur violence .! .

      1. Je ne sais pas s’ils sont malades mais la violence en général nait d’un mal être profond. Si l’acte de violence n’est pas excusable, s’il y a la moindre chance d’extraire ces hommes et parfois ces femmes de leur violence alors oui il faut tenter de les soigner parallèlement à la sanction..ne serait ce que pour essayer de rétablir le lien avec leurs enfants, s’ils en ont …car après la violence physique il n’y a rien de pire pour un enfant que ne pas se sentir aime ..

      2. @R.Spire
        Je ne suivrais pas là dessus . J’ai eu à connaitre des types violents devant une femme ou un gosse et qui se faisaient tout petits devant un homme !
        Ce n’est jamais tout blanc ou tout noir !

  5. Je serais reconnaissant au squatter du billet hebdo de cesser de croire qu’il présente le moindre intérêt . Pour sa gouverne, ce n’est pas à lui que le commentaire s’adressait !

    1. Au squatter du billet hebdo : j’ai répondu parce que vous m’avez cité . Sachez que je ne lis pas vos commentaires, je me contente de les compter . Par contre, je lis ceux des autres intervenants . Puisque vous avez du mal à piger, je vous le redis :mon commentaire ne s’adressait pas à vous , ce serait une perte de temps

  6. Triste journée …et surtout immense tristesse pour tous les proches des 13 militaires morts au Mali ….

    1. Ca fera 7 ans en janvier 2020 que des troupes Françaises sont au Mali . Il y a toujours des djihadistes, l’armée Malienne est une vaste blague , tout comme les forces de l’Afrique de l’Ouest , l’U.E. ne fout strictement rien , laisse la France – Afrique se dépatouiller et ça coûte une petite fortune . Personne n’est foutu de savoir combien de temps ce cirque va perdurer et des soldats Français y mourront  » pour la France  » ( on est prier de ne pas rigoler ! )

      1. Alain
        On parle souvent de courage pour ces pays qui prennent des mesures économiques pour sauver leur PIB. Il n’y a aucun courage.
        D’autres tentent de protéger le peuple malien …ce courage  » coûte » cher .. hier il fut hors de prix 13 militaires ont perdu la vie …..mais j’ose espérer que ce courage la sauve aussi des hommes .

      2. « l’armée Malienne est une vaste blague… » Oui, je confirme par infos discrètes du milieu militaire. Dès qu’ils le peuvent les militaires sur le terrain préfèrent travailler avec les Tchadiens…

         » l’U.E. ne fout strictement rien , laisse la France – Afrique se dépatouiller  »
        Ce qui sous entend la question suivante : Pourquoi ?

        Mais l’heure n’est pas à la polémique. Respect pour ces hommes…

        1. Oui …et il fut un temps où on respectait ça et ou les politiques savaient encore se rassembler derrière la douleur des familles …on aimerait plus d’humilité !

          1. Je plains de tout cœur les soldats tués et leurs proches . Je vomis les gouvernants qui ont créé cette situation et qui se donnent bonne conscience avec le « mort pour la France « , d’une hypocrisie sans nom !

            1. Oui Alain et c’est cette humilité que j’évoque …voir certains politiques ( pas tous heureusement) commenter le courage en étant pour la plupart dépourvu me révolte …

  7. Selon Malakoff-Médéric, cité par « Le Parisien « , 23% des arrêts de travail ne seraient pas respectés par les salariés, soit 4 points de plus que l’an passé , même si les dits salariés regrettent leur choix car il s’est traduit par une baisse de leur productivité et une plus grande fatigue .
    Le 5 décembre, ça pourrait être chaud !

    1. la bande d’écornifleurs, de sociopathes et de parasites d’état est en train de faire les poches de tous les manants, par catégorie, corporation, statut, euro par euro…pour renflouer les extravagances des riches et les groupes privés qui sont bien plus endettés que les états…

      et tout le monde va y passer, y compris les épargnants sur leurs pauvres cagnottes patiemment mise de côté toute une vie… Aujourd’hui c’est chacun sa merde…. grosse erreur..

      Pendant qu’ils sont en train d’envoyer les chômeurs faire les poubelles pour bouffer, rappelons que les groupes privés, propriétaires de filiales vont se voir restituer environ 30 milliards de CICE en 2019 et 2020… (chiffre rapport à fin juillet 2018 )

      30 milliards qui vont s’ajouter aux 59 milliards déjà distribués depuis 2013 pour peau de balle;.. rien, nib que tchi…..et ces enfoirés nous serinent avec le mot  » l’efficacité « … faudrait se réveiller…

      Pendant que les infiltrés au gouvernement des groupes privés et des riches, font focaliser sur les retraites spéciales, les leurres sociétaux , ils veulent rafler toutes les réserves des décennies de cotisations des générations précédentes..

      réveillons nous bordel de merde.. l’urgence n’est pas climatique, ce n’est que pour refaire du business… l’urgence c’est de renvoyer tous ces pirates de comptes publics dans leurs groupes privés…

  8. Alors que les instituts économiques s’accordent à estimer une possiblité de récession , les allumés d’intégristes de la religion néolibérale sont en train de saper le pouvoir d’achat d’une bonne partie des français en ratissant les comptes sociaux. – [ je préfère « escrocfinance » puisque le pillage des états actuel est, à mon avis, directement lié aux bulles financières en cours et les gigantesques dettes privées remplies de créances pourries qu’il va falloir raquer un jour avec l’épargne effective des manants.].

    les intégristes de l’escrocfinance donc, sont en train de laminer le pouvoir d’achat d’une bonne partie des français en ratissant les comptes sociaux. et de faire peur à ceux qui se voient passer à la trappe du désargentement dans les prochains mois ou années (retraités, chômeurs, actifs précaires …etc).Une bonne moitié de la population…

    La preuve que ce n’est pas l’économie et l’intérêt général qui intéressent ces cons là, car si c’était le cas, ils auraient déjà réfléchi qu’un salaire même maintenu (inflation inclue) sans la peur du lendemain, représente de la consommation et des taxes indirectes….
    .
    L’austérité nourrit l’austérité dans une relation de cause à effet. Comme on ne produit quasi plus rien, la baisse de pouvoir d’achat provoque une demande de produits moins chers Les boites foutent le camp….etc….

    Les gueux un peu argentés mais en situation instable, mettent de l’argent de côté, sans savoir qu’ils se font sucer tranquillement du fric puisque les taux d’intérêts sont inférieurs au taux d’inflation…en attendant que les comptes passifs soient taxés… ça vient..

    Il y a aujourd’hui plus de chance de gagner à l’euromillion…

    Sous les ors de la république on ne risque pas un incendie à cause d’une surchauffe de cerveaux. Les bâtiments ministériels sont devenus des tripots ou les parrains viennent prélever leurs biftons des rackets publics..

Les commentaires sont fermés.