Un peu de pédagogie avec Ruffin et Mélenchon


Merci.

 

14 réflexions sur « Un peu de pédagogie avec Ruffin et Mélenchon »

  1. Je vais m’essayer à de la pédagogie avec J.-L. Mélenchon en lui posant 1 QUESTION, pour la énième fois après le premier tour de 2017 : POURQUOI N’A-t-il PAS APPELER AU VOTE BLANC MASSIF POUR UN€ 6ème R.F.(² pour Fédérale ? ) participative directe sous contrôle des citoyen(ne)s TELL€ qu’en €stonie, MAIS SOUS O.S. LIBRES , $AN$ »micro$OFT… »..?:

    1. Bonjour

      En réponse à votre post, chacun devrait être capable de penser par lui même et c’était à chacun de se prononcer en électeur responsable.

      Ras le bol des moutons électoraux qui se contentent de suivre des consignes, ou pire, de voter pour le plus offrant !
      .

  2. « l’État ne joue plus aucun rôle parce qu’il n’est plus en mesure de contenir les acteurs économiques : il se contente de leur servir d’instrument, de relayer leurs ambitions. Le corps collectif disparaît, et avec lui la possibilité de l’action politique, puisque l’État n’entend plus incarner ni donner une traduction à l’action collective. L’État se réduit donc à un instrument de contrôle. Sa légitimité tient à sa capacité à exercer ce contrôle. Les dirigeants adoptent des modes de comportement caractéristiques des sociétés néocoloniales : préférence pour le court terme, tolérance aux inégalités, attractivité à tout prix.
    (…)
    En France, cette obsession a dicté les termes d’une politique de réforme du droit du travail et de l’État providence pour que les détenteurs de capitaux puissent obtenir des marges plus importantes.
    (…)
    l’État n’existe que pour servir les intérêts des détenteurs des capitaux, et que toute personne qui pense autrement devient suspecte de sédition ou de désordre.
    (…)
    ce capitalisme de prédation, un capitalisme colonial, qui est en train de devenir la règle internationale. On peut parler, avec Slavoj Zizek, d’une « auto-colonisation » des anciennes métropoles coloniales. Nous sommes en train de faire l’expérience, nous habitants du « Nord », de ce qui va nous rapprocher de ce qu’ont vécu les pays du Sud. »

    Xavier Ricard Lanata, « La tropicalisation du monde ».
    https://lvsl.fr/le-capitalisme-colonial-est-en-train-de-devenir-la-regle-internationale-entretien-avec-xavier-ricard-lanata/

      1. Il développe une thèse déjà présente sous différents concepts dans l’oeuvre de penseurs marxistes comme Tony Negri, David Harvey, Leo Panitch, Giovanni Arrighi, Robert Brenner, Slavoj Zizeck, André Gorz pour les plus connus.

    1. Merci Robert
      Le ni droite ni gauche ne propose rien et se vautre dans un vide idéologique tout en nous expliquant que les  » français ont bien compris »…mais quoi ?

    2.  » ce capitalisme de prédation, un capitalisme colonial, … »

      On reconnait souvent un colonisateur prenant possession des biens d’un territoire, à certains signes distinctifs de base qui ont un peu variés au fil des siècles… comme le temps passe….

      – missel sous le bras
      Il s’agit d’inculquer les bonnes manières à tous les sauvages, les mal éduqués. Les néo colonisateurs du marché, sont toujours des moralistes qui incarnent la Vérité fait homme, mais ce sont souvent de drôles d’apôtres, qui sont passé du côté de la réforme alors que les protestants sont pour la tradition. La niche est sur le chien.

      A notre époque moderne, on est passé du signe de la croix, à la règle de trois,

      – Les nouvelles églises du trading pour tirer le pognon..
      Dans ces lieux saints, on tripote les centaines, des milliers de milliards que personne ne voit jamais vraiment (tiens !! on parle même de dématérialisation de l’oseille… quand je vous le dis)…
      C’est d’ailleurs pour cette raison que les milliards peuvent partir en fumée en quelques heures… voire quelques minutes aujourd’hui, intelligence artificielle aidant. ..
      Quand ça commence à partir en fumée, à cause de bécanes qui traitent des centaines d’ordres et de contrordres à la millisecondes, les génies du trading ont inventé « l’arrachage de la prise électrique »
      Comme quoi il y a toujours des solutions simples aux problèmes complexes..
      Confier leur vos retraites..ils vont vous expliquer comment vous en passer..

      Hors de ces églises de l’escrocfinance, il n’y a jamais assez de pognon, la preuve les calculs se font à l’euro près.. (ce ne sont pas les profiteurs de l’APL à 5 euros près qui vont me contredire)
      Confier leur vos retraites..ils vont vous expliquer comment vous en passer..

      – le goupillon et le sabre.. (ou la multiplication des pains)
      Les histoires de rafle des biens communs et des terres ont souvent commencé par l’énoncé de grandes principes d’amour, d’égalité et de fraternité…
      Quand les bonnes paroles à l’eau bénite de rose ne font plus effet, il est temps de sortir le LBD et les grenades….
      Les indigènes modernes sont surnommés « gilets jaunes »..
      mais les ruses de sioux sont restées l’apanage du préfet et des chefs flics fâcheux, pour tabasser et enfumer l’hérétique…
      C’est la mission quoi !!!!

      « Conversion, absorption, et répression », sont devenues les 3 mamelles de la colonisation de la France par l’apatride omniscient…

  3. We want a new society – and don’t we need it!

    « Serrons-nous les coudes quand le chef ou le patron nous intimide au travail.
    Construisons des groupes et des organisations que nous dirigerons nous-mêmes, que ce soit pour nous opposer à la fermeture d’une bibliothèque, d’une maternité ou organiser une grève pour de meilleurs salaires.
    Soyons solidaires et apprenons à nous organiser, ici et maintenant.
    Suivons et apprenons de ce qui se passe ailleurs, qu’il s’agisse de grèves chez Amazon en Pologne ou de soulèvements à Hong Kong.
    Soyons curieux de ce qui est produit, où, comment, et par qui dans notre région.
    Retrouvons-nous les uns les autres au moment de la lutte et serrons-nous les coudes par la suite.
    Des mouvements contre l’austérité, contre la corruption, pour de meilleures conditions de vie vont éclater encore et encore, sans aucun doute – dans le système capitaliste actuel, c’est comme une loi de la nature. Nous devons aider ces mouvements à trouver une direction. Au lieu de nous cogner la tête contre les murs des mairies, des préfectures et des ministères, nous devons nous préparer à prendre le relais. En fin de compte, tout se résume à la vieille question : faire la révolution, ou attendre que les choses empirent. »

    Angry Workers of the World, novembre 2019
    https://angryworkersworld.wordpress.com/2019/11/11/pamphlet-we-want-a-new-society-and-dont-we-need-it/

    1. Et pendant ce temps les média répètent en boucle que le mouvement contre les retraites se  » radicalisent » (il fut un temps où on aurait l’honnêteté d’évoquer un durcissement) quand c’est la politique menée qui se radicalise…qu’importe il faut nous faire plier !
      Les mots ont un sens et leur manipulation n’est pas anodine…

  4. Je suis hors sujet mais, lors de la visite du petit marquis à Dunkerque, les flics n’ont rien trouvé de mieux que d’embarquer deux avocats lors de la manif d’iceux, avec une petite garde à vue en sus, siou plait .
    Jusqu’où ça va aller avant qu’on arrive au pire, avec morts de citoyens à la clé ?
    Et où est la République, dans tout ça ?

  5. Plus je suis curieux moins je trouve la sortie (qui elle devine où les pieds cheminent)
    le doctrinaire aime t-il comprendre ? (pas envie)
    Bref, ce gazier prête son ampoule :

    °°° °°
    ou dans qql réchauffé (rien de péjoratif) une ballade avec le « Discours de la servitude volontaire » écrit par un gamin, Etienne de La Boétie, aussi cette phrase reconnue « l’amitié, qui seule permet de vivre libre »,
    sinon Pierre Vergniaud (disons girondin; wiki) à qui l’on attribue « les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux »; évidemment une paire d’aphorismes ne limite pas la pensée (ni la guillotine)

    °°° °°
    Pagnol :
    « telle est la vie des hommes, quelques joies très vite effacées par d’innombrables chagrins,
    ..il n’est pas nécessaire de le dire aux enfants »,

    1. « Plus je suis curieux moins je trouve la sortie  »

      ça fait ça avec des escrocs. Tout le monde aurait compris si depuis le départ ils avaient annoncé la couleur de leur action politique  » on va vous chouraver votre pognon. »…
      C’est ça la pédagogie, se faire comprendre…

  6. (chouraver le blé, et du voisin n’est pas si difficile; je dirais même plus: c’est l’essence même du bordelo)

    « Tout le monde » le sait cruel, après être avide, goinfre,
    ..Tibéri, Cahuzac, Ghosn, le capital, l’énergie, la conso, l’intérêt, le système, les ménages, l’amour ? la rancœur !
    les nations, ses dirigeants, le temps, l’histoire et géo,
    les bébés, les ados, les parents, aussi les animaux !
    l’armée, nos idéaux, l’art, les intellos, ..ont grand besoin,
    ..sauf la surprise ?!

    est-ce que cela dépend où et avec qui ?
    interrogeons une paire écolo, ainsi innocente:
    – « t’es chiant ! » manifeste Vendredi à Robinson C,
    oui, éreintant de faire le ménage en étant sodomisé,

    Moralité: je m’en sers une tranche (avec une plaque de chocolat, cela va de soi)

Les commentaires sont fermés.