Changeons d’époque


« On est obligé de toucher à vos intérêts pour vous nous écoutiez. »

Joli clip, beau résumé.

 

Quand on « bénéficie » de l’époque, a-t-on le droit de la critiquer ?  J’entends cela, à mon encontre, très souvent. Douter de la sincérité de ces « révolutionnaires » quand on est soi-même de l’autre côté de la barrière sociale.

C’est un éternel sujet, aussi loin que le combat pour l’égalité existe, et quelles que soient les formes qu’il a pris.

Un exemple récent ? Juan Branco. Je n’ai aucune sympathie particulière pour ce garçon, dont l’inconstance et la violence m’effrayent parfois. Je trouve nul, déplacé, inefficace et illégitime la récente attaque contre Griveaux (même si elle me fait finalement bien rire). Mais Juan Branco est habituellement très efficace dans ses combats, et ses combats pour aider Assange, ou détruire Macron, ont tout mon soutien.

Juan Branco est très critiqué pour ce qu’il est, d’où il vient, autant que pour ce qu’il ce fait: « fils de riche », il serait illégitime dans son combat.

Le plus drôle, le plus cocasse, est que cette critique s’entend généralement chez les défenseurs du statu quo, chez les gens les plus conservateurs, les représentants de la France d’en haut, éditocrates de médias dominants.

L’accusation est facile : pour être légitime à défendre une quelconque cause, il faudrait en vivre pleinement soi-même les conséquences. Par exemple, il faudrait être pauvre pour dénoncer la pauvreté; i faudrait ne plus voyager loin ou ne plus manger de viande industrielle si l’on est écolo; etc…

Il y a trois réponses à ces critiques.

Primo, on ne peut changer sa naissance, son héritage familial (culturel, pas financier). Il est absurde de s’attarder sur ce point.

Secundo, le comportement du messager est distinct du message. Que Nicolas Hulot collectionne les diesels 4X4 ne change rien à la validité de ses constats sur le réchauffements climatiques. On peut, et on doit, le critiquer sur son incohérence personnelle. Mais cela ne le disqualifie en rien sur le combat lui-même. Prétendre le contraire est une facilité hypocrite.

Tertio, la lutte pour l’amélioration de la vie des gens a besoin de toutes et tous, mais certains supporteurs sont de meilleurs porte-paroles que d’autres. Le combat pour l’égalité femmes/hommes ne saurait être réservé aux seules femmes, bien au contraire. La lutte sociale a besoin de toutes les soutiens. La sauvegarde de la planète, de toutes les énergies. Seulement, il y a une précaution à prendre: certain(e)s sont plus légitimes que d’autres à porter ces messages. Il faut savoir choisir ses porte-paroles, ses candidat(e)s, ses figures les plus exemplaires du combat.

 

42 réflexions sur « Changeons d’époque »

  1. L’accusation est facile : pour être légitime à défendre une quelconque cause, il faudrait en vivre pleinement soi-même les conséquences »

    Et pourquoi ne pas évoquer ces « salauds de pauvres » qui votent pour le libéralisme et pour la droite .connaissent ils seulement la richesse pour penser que c’est mieux que leurs fins de mois…et les immigrés qui votent le Pen…non non et non tant que les gens auront une opinion la démocratie sera en danger 😀😀 un peu d’ordre tout de même..a droite ou à gauche !!!

  2. « L’accusation est facile : pour être légitime à défendre une quelconque cause, il faudrait en vivre pleinement soi-même les conséquences. »

    Argument d’ailleurs utilisé un peu n’importe comment : je l’ai vu récemment dans une discussion sur l’islamisation des quartiers, où quelqu’un observait que les critiques de Kepel et Rougier n’habitaient pas les quartiers, et donc n’étaient pas légitimes dans leurs critiques. À quoi il lui fut répondu que Kepel et Rougier non plus n’habitaient pas les quartiers, et qu’on se demandait bien pourquoi eux seraient légitimes, et pas leurs contradicteurs.

    Le clip m’a fait penser au rappeur Vin’s :

    1. « le séparatisme » intellectuel peut être ! Pensons mais pensons dans notre périmètre.. Pas plus loin..!

  3.  » pour être légitime à défendre une quelconque cause, il faudrait en vivre pleinement soi-même les conséquences….

    ça ne fonctionne pas à tous les coups, on voit bien des curés parler de vie de couple avec des jeunes qui veulent se marier, et personne ne leur dit rien..

  4. L’idéal finalement c’est être descendant de bourgeois(se) et d’ouvrier(re) on devient alors une sorte de synthèse en soi ; ce qui permet de discuter de tous les sujets sans être obligé de faire le grand écart intellectuel, puisqu’il a été pratiqué à la conception ..héhé

    La difficulté se situe au moment où il faut faire le choix d’une lignée contre une autre et ça, ce n’est pas facile du tout..

    J’ai un pote qui a résolu le problème depuis un bon moment ; issu d’une vieille lignée de la noblesse friquée, quand on lui demande « qu’est que tu fous là » en parlant soit de son choix bizarre de boulot ou de sa conception de la vie , il répond toujours « je suis le raté de la famille »

    on rigole un bon coup et on s’en ressert un autre…

  5. « Par exemple, il faudrait être pauvre pour dénoncer la pauvreté; i faudrait ne plus voyager loin ou ne plus manger de viande industrielle si l’on est écolo; etc… »

    Un autre exemple : quand on se prononce en faveur du libéralisme et de la privatisation, il faut refuser les soins de l’hôpital Public, la sécurité sociale, les allocations familiales etc. ….cha ché chûr ! On voit ça tous les jours. 🤣

    Propagande de pacotille !

    Enfin, on peut profiter pleinement du système, et au minimum se soucier de l’avenir de ses enfants qui risquent de ne pas pouvoir en faire de même… (plus de monde sur un gâteau qui rétrécit).

    C’est déjà avoir une vision économique qui dépasse le bout de son nez.

  6. « Éternel passager de nous mêmes, il n’est d’autre voyage que ce que nous sommes », F Pessoa,
    (si tu dis) qu’importe l’acquis « rien n’est gagné », ..héhé,

  7. Engel n’était pas un fauché; pas davantage Jaurès . Blum non plus . Ce qui ne les empêchaient pas de penser  » peuple citoyen  » . Et il y en a bien d’autres .
    Tout ça pour dire que ceux qui prétendent qu’il faut être pauvre pour penser vrai socialisme, sont en panne d’arguments sérieux !

    1. Ni Bakounine, Kropotkine ou Tolstoï. Et c’est peut-être pour ça qu’ils ont pu étudier, analyser, théoriser en sortant des clous de leur caste.

  8. La  » Tribune » dézingue le petit marquis et sa politique sociale (?) .
    Si même la presse bien – pensante s’y met … !
    Sanders est bien placé pour emporter les primaires démocrates aux U.S. Quand bien même il ne parviendrait pas à battre Trump, ça démontre une évolution sérieuse des mentalités américaines . Notons, tout de même, que Sanders correspond à un social-démocrate bon teint européen et pas à un révolutionnaire échevelé !

  9. Et la logique…
    Donc ceux qui arrivent de vacances d Italie doivent rester chez eux 14 jours.. Bon..
    Demain un match va amener à Lyon 3000 supporters italiens…j’en conclus que le virus n’aime pas le foot ou alors pire je n’ai rien compris au principe de précaution ou pire encore je ne comprends rien de rien !!!

    1. Allons Sylvie, pour le foot c’est pas pareil, c’est technique

      pendant un match de foot le suspens est tellement intense que les supporters vont retenir leur souffle…
      Pas de souffle, pas de contamination….CQFD

      1. Stan
        Hihi…
        Faut dire que l’art de dire une chose et son inverse en 24 heures est en progrès pour ce gouvernement… ils sont tout de même champions..! Faudra m’expliquer pourquoi on continue à con-finer..

  10. Perso un écolo, avec ou sans ses compétences (à ne pas négliger !) peut rouler en diesel si ça le chauffe.
    La sensibilité, construction de tout être vivant et sa singulière critique, estime et juge (davantage si sachant lire et écrire)
    Ainsi Fillon par ex., ma réceptivité ne calcule pas ses costards ou les émoluments de son épouse (bien que) alors mesure sa connaissance des institutions (plus jeune député en son temps) au regard de la défiance quasi générale du français au machin politique (son insistance n’arrangeait pas la chose)
    Que dire du religieux, lauréat ès morale.. tellement.
    Le problème Est l’opinion public, et il a ses têtes.
    Choupette, la chatte héritière de Karl L, ne nous contredira pas, ni son agent, dir com’, assistante et nounou.

    °°° °°
    La peste est un vieux souvenir, ou la variole, éradiquée il y a une 40aine d’années, la grippe espagnol c’est 20 millions de morts.. Ebola, virulent et spectaculaire n’est pas maîtrisé; 2 000 décès entre 2018 et 2019 au Congo.

    Le Wuhan virus, sa première appellation, affectait l’économie chinoise, = 20 % celle de la planète, aujourd’hui propagé hors du pays (Quid des infectés de St Gervais ?) Corée, Iran, Italie (10 morts) Autriche, Suisse (aïe) les marchés financiers dégringolent, qu’on boursicote ou pas l’effet est pratiquement identique.
    En cause: la confiance, c’est ballot mais sans elle pas de business, surtout que l’occident (nous) est gourmand, ..on devrait le refiler aux africains !?

    Un prince disait (à qui?) : « je ne crois pas à la vertu »,
    l’oublié répondait: « Il y a d’honnêtes gens monseigneur, mais ils ne viennent pas vous trouver »

  11. Voilà Sylvie, il y aurait une solution pour les 3000 supporters italiens venant à Lyon… la ville est sauvée..

    ça coupe le souffle

  12. En ce moment, deux « virus » affolent les médias : le coronavirus et le connardovirus…
    Pour le premier, la clhoroquine, nous dit-on, est le remède miracle contre la pandémie.
    Pour le second, le Dr Griveaux a testé la chloropine…qui a eu un effet plutôt accélérateur. 😊

  13. « Changeons d’époque » avec Amaryllis Fox (ex. CIA) qui a publié « Undercover » (10 ans sous couverture dans l’anti-terrorisme).
    Sur le terrorisme:  » Ce sont toujours les mêmes facteurs – le sentiment de ne pas être entendu, d’être exclu du pouvoir- qui sont à l’œuvre dans tous les extrémismes »… »Ce n’est pas la religion, mais le sentiment d’impuissance qui en est le moteur…De plus, le terrorisme ne constitue pas la menace la plus grande en ce moment. Les divisions intérieures qui fissurent les États-Unis comme les pays de l’U.E. sont bien plus complexes à combattre. »…. »Le débat est nécessaire en démocratie, mais nous devons y participer en respectant les uns les autres, ou nous allons nous entre-tuer. ».. »Les États-Unis….ne se sont pas encore demandé s’il était juste et efficace de tuer des gens sans procès… Malheureusement, les médias consacrent aujourd’hui trop de temps au cirque de notre politique intérieure, et pas assez à la guerre du Yémen ou à l’usage du drone militaire et son impact sur les populations, lorsqu’il rate sa cible et tue des civils. »

  14. Une représentante des labos pharmaceutiques, parlant d’une – éventuelle – relocalisation de la production de médocs affirmait :  » il faudra accepter de payer plus cher les médicaments parce que, en France, les coûts de production et gnagnagna … !  »
    Ca ne les effleure pas de commencer par baisser leurs marges ? Les actionnaires s’en remettront , d’autant qu’ils sont, aussi, des malades en puissances !

  15. Hors sujet mais il y a un article intéressant dans la rubrique  » Plouf  » du Canard Enchainé de cette semaine sur la fusion nucléaire .
    Ca devrait calmer les nucléairocrates forcenés !

    1. Alain regarde un peu le bon côté des choses, à 150 millions de degrés, le coronavirus il est cuit…

      Vivement que des extra terrestres qu’on nous promet depuis un bon moment, viennent nous sauver,

      1. Stan
        P’t être que Iter cramera le coronavirus mais le hic, c’est qu’il assèchera nos morlingues bien avant
        Dans les deux cas, bobo pour le pauvre citoyen !

  16. Pincez moi !
    Pourquoi tous les chantres de la délocalisation crient aujourd’hui que c’était une folie, alors que lorsque les défenseurs de la « fabrication
    Française » se battaient contre les délocalisations, ils étaient traités de «  nationalistes’ populistes’ souverainistes ».

    Stan ? Où as tu mis le goudron et les plumes s’il te plaît, j.en ai besoin😃

    1. C’est drôle ma chère Hélène, je me faisais la même réflexion après avoir lu diverses analyses.
      Je crois bien qu’il y a dans l’air comme une régression mondiale de l’économie et la bande d’escrocs est en train de se planquer derrière un virus pour tout justifier

      C’est fou ça, un bestiau de rien, qu’on ne peut voir qu’au microscope met en difficulté le monde de la finance et des trusts…

      Le coronavirus est un gilet jaune et les flics ne peuvent pas l’éborgner… 😀

      Quant au goudron, je ne peux rien faire pour toi, depuis quelques mois, avec les élections municipales on a failli manquer de bitume..

    1. Chère Sylvie,
      je n’oublierai jamais le jour où j.ai entendu une écologiste pure et dure déclarer que la terre était surpeuplée.
      Qu’avant il y avait les guerres et les épidémies qui régulaient les populations et qu’aujourd’hui le déséquilibre était devenu à peine supportable.
      J’ai oublié son nom et celui de son bouquin.
      Cette interview sur une radio publique datant d’environ 15 ans ou un peu plus, m’a laissée sous le choc, j’ai réalisé que des gens de pouvoir partageaient cette analyse.

        1. Discuter d’écologie aujourd’hui, c’est exactement le sujet type pour finir aux services psychiatriques avec l’étiquette « confusion mentale » au bout de quelques heures de discussion..

  17. et le debat sur les retraites , c’est fini ? merde on nous a vendu ce fabuleux nouveau systeme avec pour prospective de la capitalisation privée…tiens justement les fonds de pension,la panacée çà en est ou,parce qu’il me semble c’est un peu basé sur la bourse,et des bourses j’entend plus trop les suces boules de bercy la ramener non…
    le cac 40 , en une semaine de 6100 points à 5300 aujourd’hui et c’est que le début.bon d’accord la république c’est eux et nous nous ne sommes rien.je retourne demain à mon potager , lui je sais qu’il me nourirra dès les beaux jours….

  18. La bande d’escrocs a organisé une cellule de crise au sujet du coronavirus….nous sommes foutus

    ben oui!!! cette bande de serviles corrompus ont amplement démontré depuis deux ans, qu’il vaut mieux faire envie que pitié…

  19. Coucou, revoilà Manuel Valls qui apporte son soutien au petit marquis et au 49.3 mais qui  » n’a pas de conseils à donner » .
    Ca tombe bien, on ne lui demandait rien . Qu’il reste à Barcelone, il a sa veste électorale à brosser !

  20. salauds sapolards est le seul mot qui me vient à l’esprit.
    c’est tout pour le moment , rien à foutre de de leur virus,
    je préfère en creuver que de voir ce qu’il font pour les générations
    à venir des retraites…la haine.

  21. On devrait vite faire l’analogie entre le coronavirus qui attaque les voies respiratoires et peut tuer les personnes de santé fragile…
    et le virus en marche qui contamine et strangule la société française en affaiblissant ses membres les plus fragiles..

    Le coronavirus peut tuer à l’aveugle , le virus en marche éborgne, tabasse, cogne à l’aveugle et sans jamais n’avoir rien vu..

    Le coronavirus est à l’origine une menace chinoise qui s’étend au monde,
    le virus en marche est à l’origine une menace des gilets jaunes qui s’étend depuis dans les rues françaises…

    Le coronavirus se transmet dans la foule et provoque des résolutions par mise en quarantaine ,
    le virus en marche bien que confiné dans les ministères et les assemblées, se transmet par des codes. Sa quarantaine est le problème…

    Le coronavirus provoque la constructions et la mobilisation des personnels de santé et des hôpitaux,
    le virus en marche provoque la destruction des hôpitaux et la démobilisation de son personnel..

  22. Il a lancé le grand débat…a fait de longs monologues sans fin…il devait en tirer des conclusions…et là il stoppe le débat des parlementaires dans l’enceinte de la représentation démocratique, l’assemblée nationale, parce que ce débat serait trop long…de qui se moque t on !!

  23. En fait ils ont pris le pouvoir…non pas de faire mais de défaire et surtout de nous faire plier..
    Et ils se plaignent qu’ils n’ont pas eu d’autre choix que d’imposer le 49.3…ils ont le droit…
    La lutte pour leur survie des gilets jaunes, le grand débat, l’opposition, les syndicats, les grèves, les manifestations, les cahier de doléances, les eborgnés, balayés en trois chiffre 49.3…circulez vos vies on s’en fout !

Les commentaires sont fermés.