Ce qu’ils disaient de l’hôpital public…


Il est temps de relire ces articles qui écrasaient, fustigeaient, raillaient, moquaient les fonctionnaires et « ceux qui ne sont rien ». Il est temps de s’en rappeler, d’abord parce que nous avons le temps du confinement, ensuite parce que c’est à chaud que les esprits évoluent.

CAPITAL, décembre 2018 – « Fonctionnaires : leurs heures sup’ nous coûtent une fortune« 

RTL, débat le 20 avril 2016 – Hôpitaux publics et absentéisme : faut-il rétablir le jour de carence ?

IFRAP, Agnès Verdier-Molinie : « Cost-killing : Ces administrations où les dépenses pourraient être réduites sans atteindre à la qualité des services publics »

 » Supprimer le jour de carence maladie dans la fonction publique hospitalière entravera leur lutte contre l’absentéisme des salariés.  » IFRAP, mai 2013

On a aussi oublié Fillon qui déclarait: « Vous voulez que je fasse de la dette supplémentaire? » à une infirmière à bout.

Ou Manuel Valls, en avril 2014: « Le gouvernement veut réaliser 10 milliards d’euros d’économies dans la santé d’ici à 2017 »

Ou bien: «l’hôpital ne souffre pas d’un manque de moyens», Sarkozy, janvier 2009

« L’hôpital doit se transformer, il y aura moins de lits, plus de chirurgie ambulatoire » Nicolas Sarkozy, candidat à sa réélection, avril 2012

Et enfin quelques chiffres, en rappel.

De 2013 à 2018, 17.500 lits d’hospitalisation complète ont ainsi été fermés, soit une baisse de « 4,2 % en cinq ans », selon ce rapport. Et entre le 31 décembre 2017 et le 31 décembre 2018, soit lors de la deuxième année du quinquennat d’Emmanuel Macron, 4.172 lits supplémentaires ont bien disparu, passant de 399.865 à 395.693 (-1 %, la Drees ayant arrondi le chiffre à 396.000). (source)

70 réflexions sur « Ce qu’ils disaient de l’hôpital public… »

  1. Et l’autre Darmanin qui lance un appel aux dons aux manants pour sauver les entreprises

    ma parole, mais ils sont complètement barrés, ils confectionnent des chichons à la moquette ou ils ne dessoulent pas de la journée…dans le boxon..

    il y a une solution simple, arrêter de verser le pognon du CICE aux groupes privés qui n’ont jamais embauché et on augmenté les résultats..
    ça fait en gros encore 20 à 25 milliards à sanctuariser de suite pour les petites boutiques qui vont se casser la gueule au déconfinement

    reprendre l’ISF ça prend du temps…

    Le schématiquement le principe est assez simple. les boites fermées fournissent les comptes de l’année précédente pour la détermination d’une perte moyenne d’exploitation sur la période…

    Pour ça, il y a partout des comptables à la retraite, des gestionnaires qui peuvent être mis en place par secteur à définir (arrondissement par exemple)…

    Taper dans les comptes sociaux et faire une quète, c’est tout ce qu’ils apprennent à l’ENA ?

    1. STAN,
      Je suggère que tous les ministres qui n’ont rien à foutre en ce moment reversent toutes leurs indemnités (pour restos, gardes du corps, automobiles, snippers, etc…) à toutes les petites entreprises en difficulté.

      Suggestion hautement valable pour Manu-Jésus de l’Elysée qui ferait mieux de rester chez lui plutôt que de se déplacer avec toute sa cour d’incapables pour aller pérorer devant les caméras en province.
      Il devrait être sanctionné car les sur-blouses, charlottes et masques sont uniquement réservés aux soignants… Aucun passe-droit pour les enfants gâtés, non mais !

      ***

      1. Tite plume

        J’ai la rage, si je devais écrire ce que je pense vraiment Juan me foutrait dehors alors je ferme ma gueule

        ceci est pour la bande de pilleurs d’état au pouvoir..

        ……………… ../¯/) .
        . …………….. /¯../
        . ……………./… ./
        . ………/;¯/;…;/; ¯`•;
        . ……./;/…/…./. ……/;¯\
        . …..(….;….;…. . ~/;…;)
        . …….\. …………. .;….(
        . ……..\……… …… _.•;
        . ……….\ ……………..(
        . ………….\… ……….\

  2. Hôpital Public et privé d’ailleurs…

    Et pour les malades
    Wauquiez 2011..
     » si jamais vous tombez malade, cela n’ a aucun impact sur votre indemnité et votre salaire, ce n’est pas très responsabilisant…
    Quelqu’un qui est en arrêt maladie, il faut qu’il se rende compte, tout ça, ca coûte à la sécurité sociale »

    Qui a remis en cause tout ce qui a été fait sous Sarkozy, Touraine, Buzyn ? Et Fillon qui la « ramène »…il en ferait quoi de son panier de soins ..chacun pour soi !!

    Tiens après castaner qui a traité d’imbéciles ceux qui n’avaient pas compris les consignes floues Macron traite d’irresponsables ceux qui ne rentrent pas dans les rangs des petits soldats d’une guerre qui n’en n’est pas une..c’est quand l’armistice ?

    Finalement tous irresponsables…laissez vous faire !

  3. Ca fait des années que les néo-libs déglinguent les services publics, bien soutenus par les serveurs de soupe des grands médias !
    Le pire, c’est leur arrogance et leurs arrière-pensées dans cette période de crise sanitaire : ils réfléchissent déjà aux moyens de ne rien changer – ou alors à la marge – lorsque l’épidémie sera passée !
    Bon sang, le goudron et les plumes, illico … !

  4. J’ai un réseau dans mon coin qui me permet de faire le tour de l’état possible des petites boites du secteur (BTP, restos petits commerces,)
    certaines du BTP vont avoir un gros problème, les salariés ne sont pas pris au chômage partiel. Le gros oeuvre peut bosser à la limite quand c’est à l’extérieur, le second oeuvre et menuiseries à l’intérieur, vont faire la culbute assez vite, les clients n’en veulent pas et les fournisseurs sont quasi à l’arrêt. (pour la réno évidemment)

    70 % à 80 % des magasins de ma connaissance en zone rurale vont couler… facilité d’emprunt ou pas…reste le recours aux aides et épargnes familiales ou équivalent

    Ma fille a deux magasins de vente dans des secteurs différents. On a regardé les comptes et fait des hypothèeses prévisionnelles , dont la plus simple serait que les petites boites auraient accès à des prêts à taux 0 pour couvrir les charges mises en moratoire..

    Eh ben dans ce cas là ma fille a un magasin et deux salariés qui coule, et un autre avec 3 salariés qui tient encore si ça ne dure pas trop longtemps..

    ce ne sont pas les 1 500 balles d’aides (qui semblent annoncé )qui vont aider à quoi que ce soit dans de nombreux cas

    ces petits cons croient que les TPE distribuent des dividendes ??

  5. Que les grosses boites commencent à payer de VRAIS impôts au fisc Français et pas des rogatons et ensuite, on pourra causer de solidarité .
    Les familles Mulliez, Guichard. Arnault, Bolloré, Pinault, Bettencourt ( c’est pas limitatif ), qui massacrent leurs sous-traitants doivent mettre la main au morlingue . Ca évitera à l’autre hors sol de Darmanin de sortir ses conneries et au citoyen lambda, déjà assez pressuré , de l’être encore davantage !

    1. Faire la quête après avoir le con avec le pognon, est aujourd’hui la nouvelle caisse à outil des escrocs et autres magouilleurs.

      Je rappelle que ce pauvre Darmanin , naufragé sur le radeau de la méduse en marche, renouvelle une forme de démarche dillètante en vogue dans les traces de sarkoliwood et du RN.
      Reconnaissons le toutefois, ce n’est pas tout à fait pour les mêmes raisons (le 1er après une grosse magouille, les 2eme parce qu’ils dépensent plus qu’ils gagnent beaucoup entre quelques uns)..

      Grands seigneurs les escrocs ouvrent une cagnotte…
      Rassurons les donateurs généreux, ils ne seront pas convoqué chez les flics sur ce coup là. (oui il ne s’agit pas de donner pour un boxeur gitan, mais un malade gisant)..

      Le lavage des mains est d’actualité, Marron ponce pilate et sa bande d’impubères, viennent d’inventer le transfert de la responsabilité de la santé publique pour la mettre à la charge des manants.

      Je suis impatient de voir les Pinaut et autres Arnault se précipiter pour refiler 200 millions cash chacun. N’est pas la toiture de Notre Dame qui veut.. (si ça se produit, je promets d’allumer une bougie)..

    1. Normal, c’est le jeu de la concurrence sur un produit rare momentanément. Le jeu de l’offre et de la demande quoi ?

      Si les français avait acheté 1 € le masque à paiement 30 jours et que les USA ont posé un camion complet de dollars devant l’usine à 1.20 ou plus il est normal qu’ils emportent la mise..

      Si en plus ils ont payé l’essence pour l’avion….

      1. Je ne voudrai pas foutre la merde, mais j’observe assez simplettement qu’aujourd’hui une commande ferme signée avec un fournisseur peut faire office de papier à cul à la dernière minute alors que le produit est fabriqué et prêt à partir..si l’info est confirmée..

        Je ferai remarquer aussi très bêtement que la France fait partie d’une organisation qui s’appelle « l’UE »..

        L’UE c’est 512 millions d’habitants et 16 210 milliards de dollars de PIB

        Les USA c’est 328 millions d’habitants et 21 345 milliards de dollars..

        Evidemment cette pauvre France, sous préfecture de Bruxelles , c’est 67 millions d’habitants et 2600 milliards de PIB… c’est pinutse…

        Force est de constater la présence active de l’UE quand la mer est déchainée pour imposer sa puissance au nom de sa sous préfecture…

        .. allo Bruxelles !!! ah!!! c’est occupé…

        Reste plus qu’à attendre que la crise épidémique se calme pour que les technos bruxellois nous pondent de manière décontractée, les prochaines recommandations pour péter les lignes budgétaires de retraite, du chômage, du droit du travail, de la santé publique et la mise en concurrence générale des services publics à la française…..

        Pourvu que les ricains veuillent bien nous laisser la prochaine commande de masques

    1. « l’humanité ébranlée et la société effondrée par un petit machin.
      Un petit machin microscopique appelé coronavirus bouleverse la planète. Quelque chose d’invisible est venu faire sa loi. Il remet tout en question et chamboule l’ordre établi. Tout se remet en place, autrement, différemment.
      Ce que les grandes puissances occidentales n’ont pu obtenir en Syrie, en Lybie, au Yemen,…ce petit machin l’a obtenu (cessez-le-feu, trêve …)
      Ce que l’armée algérienne n’a pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (le Hirak a pris fin).
      Ce que les opposants politiques n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (report des échéances électorales…)
      Ce que les entreprises n’ont pu obtenir, (remise d’impôts, exonérations, crédits à taux zéro, fonds d’investissement, baisse des cours des matières premières stratégiques.
      Ce que les gilets jaunes et les syndicats n’ont pu obtenir, ce petit machin l’a obtenu (baisse des prix à la pompe, protection sociale renforcée…)
      Soudain, on observe dans le monde occidental, le carburant a baissé, la pollution a baissé, les gens ont commencé à avoir du temps, tellement de temps qu’ils ne savent pas quoi en faire. Les parents apprennent à connaître leurs enfants, les enfants apprennent à rester en famille, le travail n’est plus une priorité, les voyages et les loisirs ne sont plus la norme d’une vie réussie. Soudain, en silence, nous nous retournons en nous-mêmes et comprenons la valeur des mots solidarité et vulnérabilité. Soudain, nous réalisons que nous sommes tous embarqués dans le même bateau, riches et pauvres. Nous réalisons que nous avions dévalisé ensemble les étagères des magasins et constatons ensemble que les hôpitaux sont pleins et que l’argent n’a aucune importance. Que nous avons tous la même identité humaine face au coronavirus. Nous réalisons que dans les garages, les voitures haut de gamme sont arrêtées juste parce que personne ne peut sortir. Quelques jours seulement ont suffit à l’univers pour établir l’égalité sociale qui était impossible à imaginer. La peur a envahi tout le monde. Elle a changé de camp. Elle a quitté les pauvres pour aller habiter les riches et les puissants. Elle leur a rappelé leur humanité et leur a révélé leur humanisme. Puisse cela servir à réaliser la limite de l’intelligence humaine face à la force du ciel. Il a suffit de quelques jours pour que la certitude devienne incertitude, que la force devienne faiblesse, que le pouvoir devienne solidarité et concertation. Il a suffit de quelques jours pour que le songe devienne mensonge. Il a suffit de quelques jours pour que l’humanité prenne conscience qu’elle n’est que souffle et poussière. Qui sommes-nous? Que valons-nous? Que pouvons-nous faire face à ce coronavirus? Rendons-nous à l’évidence en attendant la providence. Interrogeons notre « humanité » dans cette « mondialité » à l’épreuve du coronavirus. Restons chez nous et méditons sur cette pandémie. Aimons-nous vivants !

  6. 359 000 amendes…
    Merci Christophe… Mais c’était pas la peine de se mettre dans un tel état…ca ne fait que 1, 86 pour cent « d’imbeciles »…
    Et le nombre de policiers infectés ?

    1. Cricri Castaniais ne peut ouvrir qu’un seul dossier à la fois… et encore !
      Alors, comment voulez-vous qu’il arrive en plus à compter les policiers infectés par sa faute…

      1. 😊😊Une chose est certaine..ca fait toujours autant de bien de rigoler !!

  7. « Combien ça coûte, la souffrance?
    Combien ça pèse, la détresse?
    Combien ça côte, l’indigence,
    Dans notre beau pays de France?… » Chantait François Béranger.

    E. Philippe: « Je ne laisserai personne dire…. », Fermez-là et « Restezchezvous »

  8. Est on obligé de toujours nous menacer du pire… Et maintenant les vacances de pâques… C’est bon on a compris qu’on est en confinement..et c’est pas parce quelques « imbéciles » n’ont pas compris que ça légitimera le fliquage sur nos smartphones..a quand une forme de contrôle gouvernemental à la manière de contrôle parental pour nous faire rentrer dans le rang…

    1. Faut savoir ruser..
      Si le corona décide de partir en vacances pour Pâques, ça vaut le coup de rester sur place non ?

      1. Toute façon… Faute d’anticipation ce sont les malades qu’on fait voyager en TGV !!

    1. (sans déc Hélène !) des clowns pas glop ..au nom de la réquisition scélérate !
      Crapule, rapiat, flippé ! gvt sans honneur ni dignité, carotte ses camarades européens déjà à genoux !
      d’un côté caresse, flatte nos défis et solidarité, de l’autre à l’encan, ..en garde à vue !
      Répugnant,

    2. Logique, ça s’appelle l’entraide européenne depuis 1992..

      et depuis 2017, je rappelle ici que la politique économique en cours pourrait porter le nom de politique de rafle, ou de braquage (rayer la mention inutile).. Bon d’accord, ici le mot employé est « réquisition », ça fait plus légal…
      Tout à coup, je me demande pourquoi on n’a jamais employé cette formule plus tôt à propos des lignes budgétaires sociales. ça aurait fait plus un air de guerre depuis deux ans…

      – réquisition de 5 € sur l’APL pour sauver les loyers
      – réquisition de la ligne de recette publique sur la flat tax ou l’ISF..pour sauver des très riches
      – réquisition sur les lits d’hôpitaux pour les plier
      – réquisition sur les impôts des groupes privés pour sauver les actionnaires et les paradis fiscaux..
      etc….
      – réquisition sur les prestations de chômage pour sauver l’emploi..

      On s’est habitué à la mise en « concurrence » du secteur public au privé en temps de paix, en faisant des additions ; gagner coûte que coûte un max de clients et avoir une taille critique qui permette de fixer le prix (fusion acquisition ou autre), améliorer les bénéfices, augmenter les prix, augmenter la précarité des contrats de travail

      là on passe à celle en temps de guerre, en faisant des soustractions de masques pour avoir le moins de morts possible chez nous par rapport aux concurrents….

      Aaaaah il est très pédagogique ce coronavirus !!!

  9. Il y a des choses très drôles dans le canard enchainé de cette semaine, par exemple la citation de l’escroc qui remercie les voisins allemands…etc « qui ont pris en charge » dans leurs hôpitaux une trentaine de patients français, comme « nous l’avions fait il y a quelques semaines pour nos voisins italiens »

    le canard a fait une enquête, et son titre d’article est « les mystérieux malades italiens »

    Allons bon !!!, comme si Marron était capable de dire des conneries. quel manque de respect…

  10. Le coronavirus a ce talent très particulier finalement de nous faire comprendre la profondeur du concept de concurrence pure et parfaite selon Bruxelles (entre autre) dans le business.

    Quand les USA chourage à la dernière minute des masques destinés aux français, en Chine, il ne s’agit que de commerce international qu’on peut qualifier de « très court terme ».. sur un marché libre..

    Tu commandes tranquillou un milliard de masques à une entreprise à 1€ pièce par exemple, passe par là un concurrent qui apprend qu’une commande existe, il frappe à la porte et propose au directeur de la boutique 1,60 € le masque..

    oh oh ! on n’est pas chez les carmélites, la concurrence qu’on qualifie de sauvage, c’est aussi et seulement une affaire de loyauté. Un directeur qui fait tourner correctement sa boutique est aussi appelé à soigner son compte de résultat non ?

    De fil en aiguille le coronavirus nous met en valeur les meilleurs côtés de la concurrence et de la compétitivité réunies sous régime de transfert de fabrication à coûts les plus bas..

    Mais quand tu peux plus produire en période de rareté, et qu’en plus tu dois demander à maman UE pour sortir de l’oseille, …!!!

    Maman UE qui suit les opérations dans un profond silence intentionné et bienveillant, nous donnera probablement son accord quand tout danger sera écarté..

    Moralités :
    1° Du coup, sur ce cas précis, la question qui ne sera pas posée :

    produire soi même les masques, chez soi, à ce moment n’aurait il pas été plus compétitif ? (coût de production, absorption de chômeurs à la cause, rentrée momentanée de cotisation sociale ) ? (en fait le canard parle de 4 fois le prix proposé par les USA au prix de 1.60€ le masque PPF2)

    2° Quand un salarié des banques est mis en congé sabbatique pour gérer la start up nation France dans le respect de sa feuille de route ; refiler le service public au secteur concurrentiel, il est d’abord et avant tout loyal à ceux……….. qui le reprendront dans 2 ans …

    Ici Stanislas confiné qui va vous foutre la paix le reste de la journée…sauf demande de précisions 😀

    1. Mais Stan…on va bientôt nous expliquer que c’est grâce à cette politique comptable et en « bon père de famille » ..qu’on a tenu le coup… Et que c’est pour les mêmes raisons qu’on va la « renforcer »!!! C’est tout de même quand ça rate qu’il faut persister 😉
      Pourquoi ai je l’impression qu’on va encore s’en prendre aux « assistés » et autres « inactifs »?

      1. Sylvie

        Selon mon point de vue d’expert en crapules sur Stanislasnews, j’évalue la possibilité que la bande soit en train de poser les solutions sur la table pour sauver leurs petits culs de voyous …

        Il existe plusieurs possibilités à explorer :
        – « retourner » la présentation des stats de l’épidémie, pour montrer que ses conséquences sont moins pires finalement que prévu…

        – larguer un leurre ou plusieurs leurres bien gras, « genre plus c’est gros, plus ça passe » pour faire oublier, sachant que déconfinés après une longue période, une bonne part du collectif français, sera dans le syndrôme de Stockolm.. (je l’aime bien celui là, il se prête à merveille à la situation)..

        – Trouver le moyen de refiler du fric agogo, genre hélicoptère monétaire (arroser de fric la population quoi..comme semble le faire les ricains (à vérifier)…

        En fait, selon mon point de vue, branché cynique, plus le confinement sera long et plus ce sera bon pour les escrocs..

        Je pourrais faire un bon soldat foireux en marche hein ??

          1. aaah oui !! c’est bien le style… marcher planqué dans les travées de l’assemblée avec des lois pondues la nuit ou pendant les vacances….

        1. Stan D’ailleurs leur côte de popularité est paraît il en forte hausse dixit le figaro…mais qu’ont ils fait ? Rien de plus que ce qu’ils devaient faire ( on peut leur concéder que la situation est compliquée..c’est tout..) ..ah non j’avais oublié…ils ont dit merci…oui mais non là ils n’étaient pas obligés de le dire !

  11. Finalement …
    canicule 2003 …..
    Éternel recommencement :

    ‘ »Alors que les services de l’État s’étaient mobilisés au mois de juillet sur la question des incendies de forêts, ils tardent à prendre conscience du drame humain que la canicule est en train de provoquer.
    Les premières alarmes sont lancées par le président du Conseil national de l’air (Jean-Félix Bernard[14]) et par les responsables des services d’urgence (dont Patrick Pelloux[15]) dans les hôpitaux qui se voient débordés.
    Alors que la canicule s’estompe après le 15 août, les autorités françaises sont pointées du doigt pour la lenteur de la mise en route du plan d’urgence : le plan blanc. »

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Canicule_europ%C3%A9enne_d%27ao%C3%BBt_2003

  12. « En 1980, la France disposait de 11 lits d’hôpital (tous services confondus) pour 1 000 habitants. On n’en compte plus que 6, qu’une ministre de la santé macroniste proposait en septembre de livrer aux bons soins de bed managers (« gestionnaires de lits »), chargés d’allouer cette ressource rare.

    Aux États-Unis, les 7,9 lits pour 1 000 habitants recensés en 1970 se réduisent à 2,8 en 2016 (source OCDE). Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Italie comptait 922 lits réservés aux « cas sérieux » pour 100 000 habitants en 1980. Contre 275 trente ans plus tard. » (Le Monde Diplomatique, avril 2020)

    1. Ca confirme que le service de la soupe à nos gouvernants continue allègrement dans cette période de crise sanitaire .
      Les comptes à rendre, ça devra s’étendre aux Christophe Barbier ( aaaaah, son écharpe rouge qui me sort par les yeux ) et autres Patrick Cohen, parce que être payé pour proférer autant de sornettes pré mâchées, ça mérite , à minima, de grands coups de pompes dans le train !

    2. Tous ces chiens de garde sont odieux…quand je vois Bachelot venir faire son cirque ça m’exaspère..je me souviens trop la période où elle voulait  » responsabiliser » les malades et qu’à propos des franchises elle affirmait que tout le monde pouvait payer 4 euros par mois..son gouvernement a initié toutes les failles qui ont suivies…ils sont tous coupables du fait que des simples masques sont devenus de l’or en barre !

    3. Les suce boules médiatiques sont des confinés du monde réel depuis très longtemps, ça explique qu’ils ne manquent pas d’air.

      Heureusement qu’on ne détecte pas la présence de « l’intoxavirus » dans les locaux de certaines chaines des milliardaires ou chez quelques animateurs des médias publics.
      Seul un suivi historique permet de découvrir les dégâts de ce virus très particulier aux zexperts qui affecte la mémoire et provoque l’auto contradiction systématique..

      On ne va pas leur en vouloir non plus, pour éviter la propagation généralisée, ces gens ont le bon réflexe de rester entre eux depuis des années.
      Concernant l’intoxavirus, il n’y aura pas de polémiques inutiles pour le soin. Les raouts qu’ils organisent sont également très confinés…ouf…

      https://www.acrimed.org/Experts-economiques-sur-Europe-1-visionnaires

  13. Pendant la réclusion ….euh le confinement pour cause d’épidémie, le gouvernement lui aussi, mine de rien, est en train de nous soigner par ordonnances.
    C’est dans le plus grand silence, ou plutôt dans les coulisses du fracas des stats de suivi du corona, que les escrocs profitent pour nous infecter de saloperies

    Que celles et ceux qui ont peur de changer de monde au déconfinement se rassurent, celui que les voyous nous prépare sera très très sécurisant si vous savez être de bons français bien sages..
    Il faut reconnaitre à la surveillance électronique tous azimut, un avantage pour les problèmes de conscience du bon citoyen scrupuleux, pas de délation, un bon équipement en objets connectés parfaitement consenti suffira à l’auto dénonciation de soi même tout seul..

    https://www.robindestoits.org/CORONA-VIRUS-le-gouvernement-profite-de-la-pandemie-pour-dereglementer-la-telephonie-mobile-au-risque-de-l-accroissement_a2886.html

  14. Est ce que Lallement fait partie des salariés essentiels…? Ou alors mettez lui un masque.. De ceux qui empêchent de parler !

    « Pas besoin d’être sanctionné pour comprendre que ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, qu’on trouve dans les réanimations, sont ceux qui au début du confinement ne l’ont pas respecté. Il y a une corrélation très simple »

    1. Le concours de conneries gouvernementales bat son plein pendant le confinement . Après Sibeth N’daye, Darmanin et j’en oublie sans doute, c’est le préfet Himml … Lallement qui y va de son couplet, d’autant que, selon lui,  » nous ne sommes pas du même monde  » ( stupidité proférée à une femme gilet jaune ) .
      C’est heureux, parce naze à ce point, c’est pire que le coronavirus !

      1. Tout ça pour aller rouler les mécaniques dans des gares qui sont de toute facon vides.. .
        Quant à ses fausses excuses il peut se les garder…
        Y en a marre de cet autoritarisme…98 % des français voire plus respectent les consignes et les autres ne méritent pas pour autant le pire !

        1. Pendant qu’on y est : la pénurie de moyens de réa ne date pas du covid19 . Encore l’an passé, il fallait envoyer des nourrissons en détresse respiratoire dans des hostos de province, à plus de 100 bornes de Paris, avec toutes les contraintes pour les parents, faute d’appareils et de personnels en nombre suffisants, formés à cette partie de la pédiatrie .
          Mais ni l »AP HP, ni le ministère de la santé ne s’en sont vantés !

  15. Ce que disent nos édiles de l’hôpital public, « etc »; ici Hervé Féron, maire de Tomblaine.
    Je diffuse sa lettre, la disperse, la partage, et souhaite que cette démarche soit emboîtée.
    Portez-vous bien, aussi vos familiers et camarades,

    Bonjour, je suis en colère.

    Nous sommes aujourd’hui le lundi 30 mars 2020, depuis plusieurs semaines une terrible pandémie s’est abattue sur le monde et sur la France. Partout, il est évident que les personnes les plus exposées, sont celles qui sont les plus fragiles de par leur âge, leur état de santé, mais aussi de conditions socio-économiques les plus précaires. Vous savez, ceux qui, confinés, n’ont pas de jardin pour prendre l’air, ceux dont les enfants dorment à plusieurs par chambre, ceux qui ne gagnaient déjà pas grand chose et qui ne verront aucune aide venir, ceux qui font partie des 13 millions de français qui n’ont pas internet, pas d’ordinateur, pas d’imprimante, qui ne sont pas informés, qui ne peuvent pas imprimer d’attestation pour sortir, qui ne peuvent pas se connecter pour obtenir les devoirs à faire faire aux enfants à la maison…

    Il est notoire que les premiers qu’on abandonne sont toujours les plus vulnérables.

    Je suis le maire d’une commune de 9163 habitants en Meurthe et Moselle : Tomblaine. Je sais qu’il n’est pas politiquement correct de dire la vérité haut et fort, en particulier en cette période où la solidarité doit être le ciment d’une certaine « union sacrée »…

    Mais voilà, je ne sais pas aujourd’hui si je pourrai témoigner demain et surtout je suis en colère. La colère quand elle est terriblement fondée, comme c’est ici le cas, mérite d’être écrite, pour être raisonnée.

    J’ai été en colère, hier lorsque j’ai entendu le ministre de la santé, au bout de quinze jours de confinement, donner ses consignes à la télévision, pour inciter, « dans les EHPAD, à faire porter les repas dans les chambres des

    personnes âgées. » Mais qu’est-ce qu’il croit ? Qu’on l’a attendu pour prendre nos responsabilités ?

    Il vient de naître celui-là ? Il faudrait qu’il vienne un peu voir ce qu’il se passe sur le terrain !

    Je suis en colère après ces gouvernements successifs qui depuis longtemps ont démantelé les hôpitaux publics, par la suppression massive de postes et de moyens, et abandonné l’accessibilité aux soins pour tous dans notre pays. Ces gouvernements qui ont créé de toutes pièces l’impuissance d’Etat d’aujourd’hui.

    Je suis en colère quand je vois des élus, barons locaux faire des opérations de communication dans les médias quand ils n’ont eu de cesse de participer eux-mêmes à cette casse du service public.

    Je suis en colère après ce gouvernement qui n’a rien anticipé, qui n’a rien prévu, alors qu’on a connaissance de ce risque depuis des mois et qu’il aurait fallu commander des masques de protection, des quantités de solution hydroalcoolique et des matériels d’assistance à respiration en nombre. En colère face à l’indécence de ce gouvernement qui a préféré ne pas prendre le risque de dépenser pour protéger la population, quand par ailleurs il a su donner des millions de cadeaux aux plus nantis en leur aménageant un Impôt Sur la Fortune sur mesure…

    Je suis en colère face à l’irresponsabilité de ce gouvernement qui a tardé, en connaissance de cause, à mettre en place le confinement des populations, pour tenter coûte que coûte de permettre la mise en œuvre des élections municipales !

    Je suis en colère après ce gouvernement et ce Président qui ont su organiser, pendant des mois, la répression violente contre les infirmières manifestantes et contre les pompiers en grève, les frappant, les bousculant, les gazant et qui aujourd’hui viennent les encenser, les remercier et leur promettre de misérables aménagements de salaire, comme pour s’approprier les valeurs de cette France courageuse, honorable et solidaire, qui donne quotidiennement leçons aux gouvernants défaillants.

    Je suis en colère après ce Gouvernement engagé depuis des mois avec violence dans la casse de notre système de protection sociale et de retraites et après ce Président qui, à l’occasion de cette terrible crise, vient nous faire un numéro de communication à la télévision, pour louer ce même système de protection à la Française…

    Je suis en colère après ces gouvernants qui ont créé les Grandes Régions, dans une approche libérale, pour ne pas dire irresponsablement mercantile, éloignant encore plus et fragilisant les services dus au public.

    Je suis en colère contre ces gouvernements, qui depuis 12 ans n’ont jamais cessé de diminuer les dotations aux Communes, pour les appauvrir et utiliser leurs moyens confisqués, pour couvrir une partie du déficit de l’Etat.

    En colère contre ces Présidents de Métropole, gros barons régionaux qui ont vampirisé les domaines de compétence des maires pour mieux assoir leur pouvoir sans partage. En colère, parce que ces maires, à qui on a enlevé tous les moyens de faire vivre des politiques publiques sur leur territoire, les Présidents et ministres se rappellent soudain qu’ils existent et qu’ils sont indispensables, chaque fois qu’il y a une situation de crise. Souvenez-vous au lendemain des attentats du Bataclan, puis la révolte des gilets jaunes, et aujourd’hui le coronavirus ! Qui assume le service de proximité, la cohésion sociale, les secours d’urgence ??? Les maires, parce qu’ils sont sur le terrain, comme les professionnels de santé.

    Je suis en colère, parce que depuis des années, l’incompétence d’Etat par les choix contraires aux valeurs de la République, a conduit toute une partie de la population vieillissante à ne pas avoir les moyens de se payer une place en EPAHD. Alors les maires, qui n’en ont pas compétence, ont créé des foyers résidences pour des personnes soit disant autonomes. Et de plus en plus, hors périodes de crises, pour libérer des lits, voire pour faire du chiffre, les hôpitaux libèrent ces personnes âgées pour les placer en « hospitalisation à domicile » dans ces résidences non médicalisées. Ainsi, il y a un transfert de charges financières et de responsabilités énorme sur le dos des maires et des employés municipaux…

    Je suis en colère parce que dans ma ville, il y a un Foyer-Résidence de ce type, pour personnes âgées autonomes… Depuis le début de la crise, nos personnels municipaux sont mobilisés, parfois même sur des métiers qui ne sont pas les leurs, ils sont admirables, ils sont héroïques.

    Je suis en colère, parce que depuis des semaines, nous attendons de l’aide de la part du Conseil Départemental et de l’ARS (Agence Régionale de Santé). Rien, aucune aide, aucun soutien matériel, aucun soutien logistique, aucun renfort humain. Ils sont absents de nos territoires. Alors quand je vois dans la presse leurs responsables venir donner des leçons et expliquer, en mentant, ce qu’ils disent qu’ils font… je suis en colère. Savez-vous que depuis plus d’un mois, nous avons demandé à l’ARS par téléphone, par mail, par sms, des masques de protection pour nos personnels municipaux qui travaillent jour et nuit pour protéger ces 56 personnes âgées. L’ARS n’a même pas daigné nous répondre !!! Quel mépris ! Quelle médiocrité !

    Et ce qui me met le plus en colère, c’est quand le Conseil Départemental, comme l’ARS, nous adressent avec insistance des documents à remplir pour nous donner des consignes (d’ailleurs parfois stupides et contradictoires, je conserve les écrits…) et pour contrôler ce que nous mettons en œuvre sur le terrain ! Voilà qu’ils nous demandent des comptes !!!

    On croit rêver. Désolé, on n’a pas le temps de vous répondre, on est en train de porter secours à une dame de 98 ans !!!

    Enfin, je suis en colère après ce sale con et je vous demande de ne pas excuser ma trivialité, qui ce matin est venu de Nancy, parce qu’il avait repéré qu’à Tomblaine il y a un Foyer Résidence de personnes âgées, en état de grande vulnérabilité, parce que abandonné des pouvoirs publics. Un monsieur, aide à domicile de métier, était venu pour assister une des personnes âgées de ce Foyer, dans le cadre de son métier. Il était venu en vélo. Le sale con lui a volé son vélo, quand l’aide à domicile travaillait au péril de sa vie.

    Je suis en colère aussi parce que le sale con a été vu et que la police a été appelée, mais n’a pas répondu alors qu’il était encore temps de récupérer le vélo. Lorsque dix minutes plus tard on a rappelé la police, il a été répondu que la police ne pouvait pas se déplacer à cause de l’épidémie et qu’il fallait que l’aide à domicile se déplace pour déposer une main courante au commissariat !!! Là encore, on croit rêver !

    Il est notoire que les premiers qu’on abandonne sont toujours les plus vulnérables.

    Ce qui me motive, c’est quand je constate le formidable élan de solidarité des innombrables anonymes, qui s’est déclaré spontanément dans nos Communes, dans nos quartiers, dans nos rues, c’est le courage de tous les personnels soignants et accompagnants, c’est la générosité manifestée, c’est un élan d’amour spontané et collectif exprimé en tapant sur des gamelles à 20h chaque soir pour dire merci à ceux qui risquent leur peau, merci à ceux qui prennent soin des autres rien qu’en étant prudents, et crier au monde entier « merci d’être vivants » !

    Je hais les égoïstes et les imbéciles comme ce voleur de vélo. Et je vous en veux à vous les puissants, les nantis qui avez failli à votre mission, parce que vous êtes médiocres et que seuls les résultats des prochaines élections vous intéressent. Je ne suis pas de votre monde, nous ne sommes pas du même monde. Il est temps qu’on vous le fasse entendre.

    J’ai écrit ma colère, parce que j’émets le vœu qu’après tout cela, des milliers, des millions de français heureusement rescapés engorgeront vos putains de tribunaux pour porter plainte contre vous pour « abandon de la population et en particulier des plus vulnérables ».

    Et j’espère que vous serez condamnés, au moins aux yeux de l’histoire.

    Alors je lance un appel sur les réseaux sociaux, partagez ce message, partagez ma colère, partagez…

    Vive la République.

    Hervé Féron
    Maire de Tomblaine.

  16. Slogan des GJ, toujours en vigueur.
    « la macronie ment, la macronie ment,
    la macronie c’est Lallement ! »

  17. Lallement, n’a pas choisit son patronyme, pourtant lui va comme un gant, ni son coup d’essai, tout-p’tit prenait de l’élan !
    ..petit con bouffi d’orgueil et d’ambition, obsession de la punition et verbalisation: SA solution.
    Je dis (pas joli de juger l’apparence, mais lui k-a commencé) mettez-lui un tuyaux dans la bouche, eh hop! vous avez le croquemitaine idéal pour faire peur aux enfants ! ..si pas sage,

    ici, petit panégyrique de ses méfaits :
    https://gauchedecombat.net/2020/04/03/lallement-ce-prefet-qui-fait-tant-pour-la-haine-de-la-police-acab-violencespolicieres-covid19/

    °°° °°
    Hong Kong, 8 millions d’hab. une densité 60x supérieur à le France, seuls les écoles sont fermés (!) ils bossent ou se restaurent, et sans contrôle policier,
    en 3 mois: 600 cas, 4 décès (la comparaison avec NY ou l’Alsace est inutile)
    100 % des hongkongais portent un masque.

    °°° °°
    Et pour les fans de Donald, ou du pays Maître-de-tout, donc de l’économie, ici magique:

    https://www.franceculture.fr/economie/coronavirus-ou-vont-les-milliers-de-milliards-de-dollars-du-plan-americain

    1. Et les enfants dans tout ça..on parle des devoirs, du brevet, du bac..de  » vacances apprenantes » ..mais de leur peur, du traumatisme, de leur petite vie chamboulee de ce qu’ils en perçoivent..de que qu’il faudra mettre en œuvre pour guérir de tout ça…pour améliorer la vie de nombreux enfants..je ne vois rien venir ou j’ai mal regardé…

  18. Allez comme prévu, on nous prépare au déconfinement , on commence à lire « lueur d’espoir » et voila ti pas qu’apparait un test avec plasma prometteur

    J’y connais rien en médecine mais voyez vous, quelque chose me dit qu’il commence à y avoir des émanations d’oseille du fond des bois..

    les charognards sont déjà sur la piste…

  19. D’ailleurs le Maire, n’hésite pas à dire « nous ferons tout pour éviter un naufrage »

    On attaque le scénario d’un nouveau film qui s’intitulera probablement « le Titanic se fout de la gueule du radeau de la méduse… »

    Les demeurés ont creusé des trous dans la coque France depuis 2017, sous la ligne de flottaison, juste parce « qu’on » leur a dit de le faire..(UE, CAC 40, MEDEF…)
    Ils ne pensaient pas à mal ces perdreaux de l’année, ils ont obéi aux ordres… c’est tout..

    Ces cons là essaient maintenant d’expliquer aux manants que l’eau est en train de rentrer dans le navire et qu’ils vont tout faire pour mettre leurs petits doigts boudinés dans les trous qu’ils ont foré…

    Ici Stanislas, expert en navires percés de la soute, à vous les studios

  20. Pour résumer, Stan nous explique qu’après « La peste » nous connaîtrons « Les raisins de la colère. » 😟

    1. Non pas vraiment Robert, j’explique qu’après « le pont de Cassandra » nous connaitrons « les chemins de la liberté » …d’en marche

      1. En fait si je suis bien, « Le pont de Cassandra » c’était avant « La peste » et « Les chemins de la liberté » viendrons après « Les raisins de la colère. ».…

        1. En fait, Robert, je te suis pour déconner un peu en confinement , mais je ne vois pas du tout le rapport avec les trous dans la coque;..

              1. Ah, la.coque du Titanic! Mais le voyage horrifique du radeau de la Méduse vers le salut ressemble plus au voyage de ces familles à l’agonie vers la Californie que décrit  » Les raisins de la colère », quand les canots des rescapés du Titanic financier sont très confortables.🙂

  21. Pour financer la santé et l’agriculture, Guillaume Pelletier ( LR ) propose de supprimer cinq jours de RTT .
    Pour financer la santé et l’agriculture, je propose qu’on sucre six mois d’indemnités aux députés .
    Pour financer la santé et l’agriculture, je propose qu’on applique le taux d’imposition aux grandes entreprises que Roosevelt avait décrété avec le new deal, soit 60% .
    Pour financer la santé et l’agriculture, je propose qu’on taxe les dividendes à 50% .
    Faites votre choix . Et n’hésitez pas à y aller de vos propositions !

    1. Je me demande pourquoi il en parle ,..

      S’ils veulent chouraver les RTT de leurs serfs, ils n’ont qu’à faire comme d’habitude, voter un arrêté, ou un truc comme ça, de nuit, sans faire de bruit à une dizaine de députés larbins et qui ne réfléchissent pas..

    2. Guillaume pelletier… c’est pas le type qui a dit annuler les élections municipales à cause du coronavirus serait « un recul démocratique sans précédent »

      Il le sent bien le « recul »…on lui dirait bien de se taire..mais c’est peut être un « recul démocratique sans précédent »…

  22. Et on continue à nous culpabiliser ..et on continue à nous monter les uns contre les autres ! Ah non le changement c’est pas pour demain…

    1. « on continue à nous monter les uns contre les autres »

      Pas sûr Sylvie, j’ai entendu hier que l’application de déplacement dérogatoire sur smartphone était à télécharger sur le site du gouvernement..
      Ou je ne comprends pas tout, étant handicapé du numérique, ou j’ai bien compris que chacun est libre de s’attacher aux chaines et aux boulets volontairement qu’offrent la bande d’escrocs virant E-fachos.

      C’est quand même mieux de voir les consommateurs de déconfinement provisoire, se jeter tout seul sur leurs servitudes que de savoir que son fumier de voisin « bon français » va écrire une lettre à votre sujet, à un « lallement » lambda de secteur..non ?

      1. Mieux on compte sur nous.. Et pour mieux nous enfoncer ça dans nos cerveaux enfantins..apres le « cluster » lui a disparu des discours aussi vite qu’il est arrivé…le tracking !!
        D’un Castaner pense
        De deux les français vont soutenir un machin qu’ils ne connaissent même pas…

        « Coronavirus : Castaner pense que le tracking numérique pourrait être «soutenu par les Français» »

Les commentaires sont fermés.