14 réflexions sur « La Fin du moi, le début du nous ? »

  1. Je ne sais même pas de quoi on parle.
    Des Africaines -ains et des Maghrébines – ins j’en ai fréquenté beaucoup le fils de ma cousine est Malien.
    Quel pourcentage de Français est raciste ?
    Quel bordel on met dans la tête des gens pauvre de nous !

  2. L’ère du toujours plus « escroc en marche » étant ce qu’elle est, on peut affirmer qu’après la fin du mois difficile pour un paquet de gens, on va entrer de plein fouet dans la fin du moi scabreuse quasi générale,

    La fin du moi corona va être au « nous » ce que la « sauvegarde de l’emploi » est à l’éjection professionnelle individuelle ou collective

    Phase 1 ; renforcement du moi en groupe : masque, distanciation sociale (formule que je trouve magnifique), capote (ah non ça c’est fait), embrassade vocale « je ne t’embrasse pas mais le coeur y est »

    Phase 1 bis : renforcement du moi citoyen augmenté ; traçage sanitaire, délation salutaire, moralisme de masse, culpabilisation collective… une vraie infection

    Phase 2 : « le retour du grand corona ou principe de la 2eme vague »… test de renforcement du moi augmenté en automne/hiver prochain ? avec chronométrage de rapidité d’exécution d’enfermement volontaire, aptitude à écrire son ausweiss pour ouvrir la porte de sa baraque..

    Moralité : Si on se la fait à la mode escroc, on peut dire effectivement que nous abordons une forme de début du « nous » désolidarisé par synchronisation parfaite des moi renforcés.
    Après le « signal prix », qui est celui de l’augmentation d’un tarif d’un bien pour s’en libérer, voici donc l’apparition du « signal santé » qui sera celui de l’augmentation de sa protection individuelle pour se libérer des autres..

    J’aurais aimé trouver une formule plus chiadée mais je n’ai pas le temps ce matin camarades de coulisses..

    Ici Stanislas….etc etc…

    1. Stan
      Je n’arrive plus à comprendre le sens de tout ça..dans tous les domaines on nous inflige une peur permanente (je ne dis pas qu’il n’y a pas de craintes)…on exige de nous une remise en question et une culpabilisation permanentes quand les seuls responsables sont face à nous et que pour corser le tout nous les elisons (plus moi) pour s’entendre qu’ils ont été élu pour ça !!!
      Beurk..

      1. Sylvie

        Il n’y a rien à comprendre, ni de sens à trouver, puisque globalement on a entendu des affirmations et leur contraire quasiment dans les heures qui suivaient ..
        Je vous suggère de vous procurer une bonne boussole personnelle pour éviter d’écouter la bande de complètement barrés en marche qui ne sait plus où elle habite…

  3. Nos  » héros » du cv19, éboueurs, caissières, employés de nettoyage sont, pour la plupart, d’outre-méditerranée et, souvent, sans papiers . On les applaudit pendant le confinement mais combien de temps faudra – t – il pour que les « mémoires courtes  » veuillent qu’on les remette à leur place, quand ce ne sera pas dans le premier avion ( ou bateau ) en partance pour un pays en guerre et ( ou ) dans une misère noire .
    Parce que les régulariser…!

    1. Voilà; et seront contestées, hélas vu ! (cf. les forums populaires pupulent) les nombreuses, Et heureuses ! initiatives issues du privé, invitant ça et là le personnel hospitalier,

      Personnel sanitaire, ..combien de divisions ?
      un certain nombre je suppose,
      (et) Combien de morts ??!

      Nos anciens combattaient pour notre Liberté,
      (/parait-il) un digne et louable sacrifice,
      Nos contemporains cliniques, ..c’est du pipi ?!
      (je me retiens)

      Bref, sans lamento -azimuté ! pas de survie ?

  4. Les profils ‘heureusement’ ne manquent pas.
    Le monde est partagé, divisé si vous préférez, d’un côté -ouiz il est carré- par des clowns bobos (ex-babas, cocos etc.) et des prix Nobel à l’esprit évidemment éclairé.
    Youpie; tellement pratique (déjà dit)

    Je ne pense pas. Ah si :
    je préfère une célébrité (par ex. Clooney) prenant position (peu importe laquelle; rien ne m’oblige d’agréer) à une autre silencieuse, abritée par l’idoine aura de notoriété mais ainsi non-contrariée dans sa prospérité (le « qu’en dira-t-on » perturbe l’audience) donc moins courageuse; valeureuse.

    Bref, rien de nouveau, ..so, pourquoi venir ??
    car apprenant un mot (z’y va diffuse) il colle au sujet et carrément chanté (tant pis pour la mélodie)

    Toujours en stock qql définition de « science » (elle aussi vagabonde) qui elle se sait réfutable (du verbe; point virgule) sans jamais de certitude sinon n’en est plus une (version courte)
    Ainsi la zététique (gaffe, d’origine juive)
    ou la déréliction (elle, toutes confessions)
    alors Viva l’irrédentisme ! lui invitant les vieux mâles blancs, cathos et hétéros cela va de soi,
    ..j’en suis !
    Miaoow,

  5. Le corona est une boule avec des sortes de fanes de carotte et de chou rave sur toute sa surface, c’est bien un virus dans l’air du temps.

    En effet pendant que les escrocs et leurs mercenaires médiatiques amusent la population avec les terrasses des cafés, entretient les chocottes avec la peur que le corona puisse surgir au coin d’une rue pour attraper à la gorge les passants les plus étourdis, genre « le retour de la momie » ; pendant ce temps donc, des opérations de blanchiment à vaste échelle par les es banques centrales, dont, l’européenne, sont en train de se multiplier.

    Opérations de rachat de titres obligataires de multinationales, et des cautions d’état sur des prêts à moyen- long terme qui risquent de rendre aléatoires les remboursements.. Les contraintes et autres conditions éventuelles sur les versements de dividendes sont pudiques, pour ne pas dire inexistantes.
    Rappelons à ce niveau que toutes les multinationales ont accès directement au marché financier.

    Les admirateurs du système pilleur, qui ne touchent pourtant pas forcément le blé, honnissent l’état pour ses freins,mais l’appellent volontiers à la rescousse pour sa faculté à fournir en masse la rente publique après les lendemains d’orgie de flouze à gogo..
    Le manant est devenu l’assureur en dernier lieu de la bande de mafieux..

    Pendant ce temps, les PME, elles sont soumises au diktat de lecture de leur demande d’aide par les agences de banque locales. Par principe, une PME est souvent un problème : de visibilité, de manque de projet, de clientèle, un problème tout court finalement si elle n’est pas dans domaine mystique de la start up à potentiel de monopole futur..
    Ca explique qu’on ne fabrique plus de boulons, de médoc à deux balles, de masque, de teeshirt en France..

    Bref alors que des CICE massifs s’élaborent hors des radars de la population qui finira par raquer, on peut dire que le corona est bien un virus dans l’air du temps financier, avec ses fanes de carottes et ses chouraves..

    Ici Stanislas en direct des coulisses, à vous les studios..

  6. Les manifs redémarrent . C’est le retour du gnon !
    S-cusez … !

  7. Gilles Legendre, patron de LREM à l’Assemblée, verrait bien Valls au quai d’Orsay et Le Maire à Matignon .
    Y en a chez qui la connerie fait plus de ravages que le Covid19 !

Les commentaires sont fermés.