#JeSuisCharlie, mais comment ?


Le dernier numéro de Charlie Hebdo, le début d’un procès de quelques complices des attentats de janvier 2015 contre l’hebdomadaire, à Montrouge et à l’Hypercasher, les polémiques hallucinantes sur la députée Danièle Obono ont ravivé quelques question simples: suis-je encore « Charlie » ? Et qu’est-ce que cela veut dire ?

Samedi 4 septembre, une sénatrice écolo que j’apprécie, Esther Benbassa, a résumé son propos à la télévision d’une formule qui a suscité la protestation de ma camarade Elodie Jauneau:

« Ce matin sur @BFMTV. Oui, bien sûr, à un soutien sans réserve à #Charlie pour ce qui de la #libertédexpression telle que garantie et encadrée par la loi. Mais oui, aussi, à une exigence de #respect des personnes, croyantes ou non, et de résistance à la montée des intolérances.« 

Esther Benhassa défendait le droit au blasphème et à la caricature, mais en déclarant qu’il « fallait faire attention à ne pas blesser » les plus fragiles.

Dans son édition du 2 septembre, Charlie publie un sondage qui révèle que les Français, surtout les plus jeunes, et surtout les musulmans, sont moins convaincus qu’en 2015 que la publication des caricatures de Mahomet était justifiée au nom de la liberté d’expression. Les scores de désapprobation des attentats sont heureusement ultra-majoritaires, mais une majorité de sondés « de confession musulmane » considèrent que la publication des caricatures est une « provocation inutile ».

Certains musulmans vivent mal la publication de ces caricatures, pour deux raisons au moins: leur religion est pratiquée avec un obscurantisme délirant dans un nombre incroyable de pays. On est au Moyen Âge. Deuxièmement, en France, leur religion est vue comme aussi un rempart, une protection contre une société où le racisme est encore très présent. C’est bien dommage.

Avant les attentats de janvier 2015, et malgré mon plaisir occasionnel à lire Charlie et mon soutien lors du procès des caricatures, j’en ai eu marre de ce que j’ai perçu comme une islamophobie systématique et bourgeoise chez Charlie. Je l’ai même écrit ici dans ce blog. Et pourtant, je déteste les religions, je rigolais de mon cœur quand Cabu et les autres se foutaient des cathos, des rabbins et des imams. Mais j’ai saturé.

Puis il y a eu le 7 janvier 2015.

Depuis cette date, j’achète Charlie en kiosque toutes les semaines. Avec cette idée bien ancrée dans ma tête: Charlie est mon baromètre de la liberté, le thermomètre qu’il me faut pour mesurer si nous sommes encore en démocratie.

Charlie me montre ce que doit être la liberté d’expression telle que nous devons la défendre. Et justement, il peut être difficile d’avoir Charlie comme baromètre « et en même temps » de ne pas tomber dans deux pièges.

Primo, on n’est pas obligé d’être d’accord avec tout ce que dit ou écrit Charlie. Je ne suis pas d’accord avec Charlie sur bien des sujets – en particulier sur l’antiracisme: ils ont du mal à supporter ce que je pense être la meilleure stratégie pour lutter contre les discriminations – oser rendre visible les minorités ethniques et sexuelles pour pouvoir mesurer la réalité des discriminations. C’est un autre débat que le propos de ce billet, mais il est important.

Certes, Charlie choque, chaque semaine, les cathos, les juifs, les musulmans, les noirs, les blancs, les parents, les prudes, les bourgeois, les prolos, les jeunes, les vieux. C’est la vie, c’est Charlie. Charlie n’est pas raciste, ni antisémite. Charlie est « religionphobe« , athée, provocant, grinçant, cynique, généreux. Il y a des dessins que j’adore, d’autres que je déteste en me disant qu’ils sont gonflés. Mais je suis ravi qu’ils les publient.

Secundo, on peut refuser les injonctions des Caroline Fourest, Richard Malka et quelques autres qui nous expliquent que si l’on n’est pas exactement comme eux, on est forcément des complices islamo-gauchistes des terroristes. Les mêmes taisent leur complicité de classe avec cette Présidence des riches, les mêmes tolèrent la répression sanglante des Gilets Jaunes. Les mêmes adoptent l’exact même vocable que l’extrême droite islamophobe. Ils instrumentalisent Charlie et la liberté d’expression pour restreindre la liberté d’expression à leur seul profit.

Proclamer qu’on soutient Charlie ne signifie pas qu’on est d’accord avec tout ce qu’ils disent. Expliquer un désaccord avec Charlie ne signifie pas, ne doit pas signifier qu’on met une limite à la liberté d’expression ou de blasphème

Revenons à Esther Benbassa: non, camarade, il n’y a pas de conditions ni de précaution au blasphème, et quelque soit la religion.

 

 

23 réflexions sur « #JeSuisCharlie, mais comment ? »

  1. Je vais paraphraser Raymond Callemain dit  » Raymond la science « , anarchiste de la bande à Bonnot : « Et d’abord, qu’est ce qu’un blasphème ? » Lorsque je me colle un coup de marteau sur les doigts et que je gueule à la cantonade  » nom de dieu « , est-ce que je blasphème ou j’exprime un état d’âme dû au coup de marteau ?
    La liberté d’expression me semble remise en cause par ce qui devrait la servir, à savoir les réseaux sociaux dont bon nombre de ceux qui qui surfent dessus ont perdu le sens de la réflexion . De fait, le débat devient difficile . J’ajouterais le développement de l’individualisme depuis des années , mené par les gouvernement et les « managers  » qui génère racisme et intolérance .
    Quand aux religions qui effectuent leur grand retour idéologique c’est, pour moi, le grand bond en arrière !

  2. un S à gouvernement (S) sera le bien venu . Un seul « qui » pour ceux qui surfent sera la normalité

  3. Itou..
    Oui mais non…je suis toujours Charlie..je n’ai rien oublié de l’attentat.
    c’est une phrase que je trouve très maladroite de la part de Mme Benhassa mais elle reste une personne que j’apprécie !

  4. Là, c’est trop compliqué pour ma petite tête, je ne comprends même pas du tout…:

    – on n’a pas de selfie ni de photo papier de Dieu ou d’Allah
    – Aucun selfie ni photo de Jésus ou de Mahomet

    Alors comment peut on parler de caricature si même pas une image ? hein ?

    Bon admettons !! alors je vais guetter Charlie, et j’attends avec impatience la caricature du corona ou du marché…

  5. On rigole comme ça, mais Macron masqué, personne ne l’a faite cette caricature, avant que ça deviennent assez drôlement son image..
    Pourtant il en a ouvert des coffres de la marque France pour évaporer le pognon..

  6. Ohlalilahou ! Castaner recasé en chef des LREM… ça, ça tient du génie comme casting, c’est super encourageant pour motiver le troupeau des marcheurs de sur-place en arrière toute !

    Il frétille de joie le gus, il va enfin pouvoir retrouver la lumière sur les plateaux télé… et puis il a de grandes idées pour le mouvement, sérieux que je vous dis… lui aussi va prendre « des décisions difficiles » tout comme son surchef Manu… ils ont des muscles courageux ces braves !

    ***

    1. Va falloir qu’il compose avec le Modem, vu que LREM n’a plus la majorité à l’Assemblée . Et ça, c’est pas gagné !

  7. Bayrou, haut commissaire au Plan (?) voulait dépendre directement du petit marquis . Pas de bol, ce sera Castex, que ça lui plaise ou pas !

  8. Je n’avais rien écrit, pas d’inquiétude, je suis encore vivant..

    J’ai commencé à lire le plan de relance par l’édito de l’escroc…, il est bien écrit avec plein d’expression genre « accélérateur de souveraineté » « plan de maintien de compétence » et « France 2030 « ……si si…ça jette..

    Bon j’ai déjà compris en deux pages, les reste est à l’avenant, dont certaines mesures qui relèvent plus de la comm voire du recyclage de thèmes qui existent depuis 30 ans au moins comme « le renforcement des fonds propres des PME- ETI et TPE..
    Ma parole les mecs qui sortent ces idées là doivent faire les archives des chambres de commerce…

    Avant d’attaquer la falaise à la rame jusqu’à 2030, les supermarioles du gouvernement et la clique pourrie qui les conseille, n’ont pas compris un truc tout simple pour 2020 et 2021 : pour que ça relance, il ne faut pas chercher à tout faire pour que la population ne rêve qu’à rentrer dans son trou personnel avec PV quand une oreille bouge ou à mettre un réservoir à bactéries sur la tronche toute la journée..
    En pensant à survivre comme des lapins en période de chasse, les gens placent leur fric au lieu de le claquer.. (enfin ceux qui en ont)… et ça fait pas relancer..

  9. spécial »aide à mourir » :

    « D’après les informations d’Europe 1, six personnes, dont un médecin généraliste de 59 ans et une infirmière, ont été arrêtés à Tours.

    Ils sont soupçonnés d’avoir euthanasié un patient de 82 ans après l’avoir empoisonné à petit feu pour s’accaparer son argent et ses biens….

    C’était une relation de confiance entre d’un côté cet homme de 82 ans et de l’autre son médecin de sa famille et son infirmière, à tel point que, se sentant peu à peu diminué, l’octogénaire aurait demandé à son généraliste de mettre fin à ses jours, en octobre 2019
    …… »

    https://fr.yahoo.com/news/information-europe-1-tours-octog%C3%A9naire-031808497.html

    Je dis à certains : avec votre masque n’oubliez pas de garder vos œillères 🥴

  10. Un grave problème de communication ?

    Manu nous avait annoncé des « décisions difficiles » pour aujourd’hui… On était tous suspendus à la parole divine qui en plus s’est faite attendre tout au long de la journée pour n’être délivrée que par le CASTEX soi-disant confiné… et qu’apprends-je en rentrant ce soir avec la peur au ventre… UN FLOP !… un exceptionnel FLOP comme de la bouillie de la moitié de rien.

    Vous avez raison STAN ils ont un vrai problème de falaise…

    ***

    1. En fait nous avons à faire à une vraie bande de salauds dangereux , il va falloir trouver un mot illustrant ces pratiques publicitaires pour liquider la vie sociale de tout un peuple… »télérorisme « ?

      Supprimer toute joie, toute fête, l’art, tout ce qui n’est pas de l’ordre marchand, pour maintenir les gens dans la terreur continuelle….

      Mais bordel de merde, combien de temps faudra t’il pour qu’une masse critique de gens se révolte contre ces pratiques de psychopathes….

      Ma femme m’a raconté qu’elle a vu une pub gouvernementale où une famille fête l’anniversaire d’un ou une ascendant(e), et l’image d’après montre cette personne dans un hôpital ou en réa.. (à peu près ça), si vous l’avez vu ça vous parlera certainement..

      Mais qui peut encore gober ses conneries monstrueuses de propagande publicitaire. ??? Supprimer toute joie, toute fête, tout amour de ce qui n’est pas de l’ordre marchand, pour maintenir les gens dans la terreur continuelle….est ce ça le plan de relance du coronacircus ?

      Mes gosses sont prévenus, je préfère crever libre suite à un bisou de leur part ou de mes petits enfants que d’obéir aveuglément à une bande de salauds qui découvrent le pouvoir augmenté qu’on leur cède et jouent avec comme des jeunes chiens avec leurs queues…

      Fermez vos télés, tous ces fumiers vont vite réfléchir..

      1. Bravo Stan, « télérorisme » est le terme tout à fait adapté à la situation.

        D’ailleurs, ce matin Lallemend qui ment jamais a averti les futurs manifestants de la journée que ça allait chauffer grave si un élastique de masque dépassait l’autre…

        Quant à Darmanin, il est à la recherche de vêtements plus à sa taille car à force de bomber son torse rempli de LDB et autres objets de répression, tous ses boutons de chemise se sont fait la malle !

        ***

  11. Ecouter Castex, c’est une perte de temps ! Ces gars là sont à la limite de la déchirure musculaire, coincés qu’ils sont par un système à bout de souffle ( mais qu’ils veulent maintenir coûte que coûte ) et la réalité environnementale et humaine !

  12. A propos de Castex, j’ai bien rigolé lorsqu’il a évoqué les « cas contacts « , vu qu’il en est un lui-même ( on n’a pas idée, non plus , de co-habiter dans une bagnole avec un gars qui s’appelle Prudhomme ) , et qu’il a annoncé des  » contrôles  » vis à vis de ceux qui serait dans ce cas . Outre qu’il faudrait que la personne sache qu’elle est un cas contact – et comment le saurait-elle ? – faudrait du personnel pour exercer les dits contrôles .
    Y a aussi Darmanin qui veut un superviseur pour contrôler un tireur de LBD . Pourquoi pas un super viseur pendant qu’on y est ?
    Bref, c’est le grand n’importe quoi !

Les commentaires sont fermés.