Archives pour la catégorie Blogs à suivre

Mes 3 études à la con

Je ne le connaissais pas, mais c’est un charmant TumblR, créé voici un an. C’est l’émission Des Clics Et des Claques qui en faisait la promotion, hier soir sur Europe 1.

L’idée était simple comme bonjour, défoulante à souhait: recenser toutes ces études à la con qui encombrent notre sphère médiatique pour faire le buzz. La chose n’est pas si anecdotique. Nous sommes abreuvés, étourdis, assourdis par la multiplication de sondages et autres enquêtes brandies en couverture de magazines et une de billets.

Un abrutissement général de la pensée.

J’ai, pour ma part, choisi les 3 pires études glanées sur le site.

Et vous ?

J’en profite pour réactiver une vieille pratique du bon temps de la blogosphère sympathique, taguer quelques consoeurs et confrères, qu’ils fassent de même si bon leur semble. La démarche défoule, car on se sent moins seul à constater cette médiocrité.

Et merci à David Abiker et Guy Birenbaum pour ce « signalement« .

Publicités

Rebelmouse, Seenthis, etc

Mais c’est quoi tous ces machins ?

L’envie de sortir, par moments, de l’excitation twittosphérique (*) m’a fait découvrir d’autres réseaux, moins instantanés peut-être. J’y navigue maladroitement encore.

Rebelmouse, vous y créez votre compte, une page de tous vos tweets et Re-tweets comme accueil pour vos lectrices et lecteurs. Un concurrent de Paperly, plus personnel me semble-t-il. Il manque l’échange, bien sûr.

Sur Twitter, l’exercice du compte privé n’est pas sans avantage ni sans risque. Côté avantage, on peut y converser comme on le souhaite. Côté inconvénient, il faut s’habituer à suivre bien davantage que de membres du cercles pour parvenir à partager autre chose que des anecdotes personnelles.

Seenthis est encore autre chose, une façon d’orienter nos amitiés numériques vers quelques billets notables, de la « recommandation de liens » comme le site le décrit.

Ces trois suggestions sont des tentatives pour voir et partager ailleurs, comme on enverrait un article découpé dans la presse du jour à un proche et dont on attendrait, parfois, ensuite, quelques commentaires.

A vous, à nous de juger si la méthode est adéquate. Elle est en tout cas plus paisible.

—-

(*) Tiens, autre exemple récent: l’assassinat des deux journalistes français de RFI, samedi, m’a fait écrire que je trouvais cette nouvelle « tristouille », mention accompagnée du hashtag « #hommage » puis d’un lien vers le court billet que j’avais écrit. Il ne s’est pas fallu plus de quelques secondes pour que deux twittos, par ailleurs estimables, me tombent dessus pour m’expliquer qu’il n’était pas convenable de sous-qualifier ainsi ce double meurtre. Tweeter est devenu un exercice parfois épuisant.

Ailleurs sur Twitter

Voilà, la solution était peut-être à portée de main. On verra.

Pour celles et ceux que cela intéresse, j’ai ré-activé un autre compte twitter, il n’y sera jamais question de se tacler.

On verra si l’aspect social de ces réseaux sera tenue.

l’adresse, c’est ici: http://twitter.com/sarkofrance2017

Ce compte est privé, ce qui signifie plusieurs choses: (1) on se parle aussi vite que sur Twitter; (2) ne sont dans le cercle que ceux qui le veulent et le demandent et que j’accepte; (3) ce qui s’écrit n’est pas re-tweetables, sauf à tricher.

J’utilise la chose en milieu professionnel, cela rassure.

L’autre compte @Sarkofrance restera, pour les autres « échanges » et le flux.

A bientôt.

Aimeriez-vous connaître de belles femmes mariées à la recherche d’une aventure discrète ?

Tous les trois ou quatre jours, je reçois une publicité similaire sur ma boite mail. Franchement, je cherche encore d’où vient la chose. Je ne me souviens pas avoir un jour reçu une sollicitation postale pour rejoindre un club échangiste ou des rencontres adultères.

Internet est formidable. J’imagine que ma femme peut recevoir la même chose sur sa propre boite mail.

Donc je vais aller chercher les coordonnées du propriétaire de cette boite, Victoria Milan.

Histoire qu’on s’explique.

C’est dimanche.

adultere

Le Figaro me souhaite l’anniversaire

C’était drôle, et très commercial.

Merci donc.

FIGARO JUAN

SDF et confrère blogueur

Si vous me lisez, vous connaissez ces oeuvres, qui, souvent, illustrent mes billets hebdomadaires. Il commente régulièrement ici, est actif sur Twitter.

Ervé, alias @CroisePattes, alias DoZoneParody, a ouvert un blog, en bonne et due forme. Quelques-uns de ses commentaires sont ici bouleversants. Ervé a une expérience, comme d’autres, à conter.

Il a ouvert son blog,

AU RAS DU SOL

Je ne suis pas né SDF, je le suis devenu.

Il publie des photos-témoignages. A écrit des chansons.

Ervé a visiblement la plume qui tranche.

Témoigner de cette misère toujours grandissante, parler de ces SDF, de ces travailleurs pauvres, de ces galériens, de ces cassés de la vie, de ces paumés…

De tenter d’expliquer aussi pourquoi, inexorablement, la rue m’attire. De vider mon sac à dos.  Jeter un petit bout de mon trottoir en lecture, entre battements de cœur et poussière, au ras du sol.

Un blog qui s’ouvre, ça s’arrose et s’applaudit. Parce qu’il permet de comprendre en direct ce que nous vivons.