Travailler plus… dès la maternelle

Rue89.com publie une excellente analyse des travers éducatifs du système français : des enfants scolarisés très tôt pour être mis au pas très tôt.

« En France, dès la maternelle, on est obnubilé par le programme, l’apprentissage et l’évaluation. On ne joue plus; alors qu’ailleurs, comme en Norvège ou en Finlande, on laisse les enfants jouer jusqu’à 7 ans. Ils ne sont pas moins intelligents ensuite!

« A 8h35 pétantes, on ferme les portes de la maternelle, sans faire de travail de suivi avec les parents. On prépare des professeurs des écoles qui n’ont pas de formation spécifique et sont obligés de laisser un nombre non négligeable d’enfants sur le côté, d’emblée en échec scolaire. »

La France, c’est aussi ça

Zabou Breitman – Violences Conjugales
envoyé par filmsdupoisson

Delanoë meilleur candidat … pour Sarkozy

A un peu plus de six mois des élections municipales, le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë a mis fin à un faux suspense, en annonçant lundi soir qu’il était candidat à sa propre succession à la Mairie de Paris, dans une interview au Parisien de mardi 4 septembre. »Ce n’est pas une décision qui va de soi, après un mandat qui aura duré sept ans. Donc j’ai bien réfléchi. Mais si j’ai décidé de m’engager à nouveau, c’est pour impulser une dynamique nouvelle. Mon projet consiste, avec les Parisiens, avec une équipe, à donner un temps d’avance à Paris« , a-t-il déclaré.

Le terrain est plutôt dégagé pour sa réélection à Paris. Une bonne nouvelle pour Sarkozy qui le verrait bien comme opposant de gauche pour la Présidentielle de 2012.

Denis Baupin, tête de liste des Verts à Paris, n’avait pas réagi.

Citations « socialistes » – La Rochelle

« Heureux de retrouver la famille » (Michel R.)

« Si je rêve la nuit, ce n’est pas de pouvoir » (Bertrand D.)

« Flexibilité, le mot ne me gêne pas » (toujours Bertrand  D.)

« On ne va pas s’aligner sur des stratégies qui ont perdu » (Benoît H.)

« la France, globalement, doit travailler plus » (François H.)

« Je veux que le PS soit admiré des Français » (Ségolène R.)

« Rénovation. Le mot est vieux comme le Parti socialiste » (François H)

« Ce que nous avons fait dans les luttes contre la droite avec Besancenot [Olivier, porte-parole de la LCR, ndlr], nous pouvons le faire avec le MoDem dans les élections » (Jean-Christophe C)

On progresse…

 

Pas de raison que ce soient toujours les mêmes qui trinquent

La crise des « subprimes » qui agite depuis plusieurs semaines les marchés financiers a contraint de nombreux établissements bancaires aux licenciements massifs. Depuis le 1er août, les sociétés financières ont annoncé près de 21.000 suppressions d’emplois, dont 11.040 depuis vendredi dernier. C’est le bilan que dresse une étude du cabinet Challenger, Gray and Christmas publiée mardi.« A quelques exceptions près, ces suppressions d’emplois sont directement liées à la crise des prêts hypothécaires », signale l’étude. Ces licenciements se sont faits en un temps record. Au cours de ces trois derniers jours, 2.400 emplois ont été supprimés chez la banque SunTrust, ainsi que 8.640 au total chez les sociétés de crédits First Magnus Financial, Countrywide et Capital One.

Les secteurs financiers connexes ont également été touchés. Par exemple, la banque Bear Stearns a procédé, la semaine dernière, à 240 licenciements dans la division de négociation des titres adossés aux crédits hypothécaires. D’après les experts qui rédigé ce rapport, sur les 87.962 suppressions d’emplois dans le secteur financier, soit le double des licenciements enregistrés pendant les sept premiers mois de 2006, 41% ont été provoquées par la crise des « subprime », de nombreuses sociétés ayant fait faillite ou cessé leur activité dans ce domaine.

Source : Le Figaro

J’aime beaucoup le Comité de Salut Public

Je n’en connais pas l’auteur. Mais ce blog est très efficace. Un peu violent dans la forme parfois. Je ne peux en parler très souvent sur Sarkofrance : il traite moins de la Présidence Sarkozy que de la recomposition « à la gauche du PS ».

Sans être d’accord avec tout, je suis d’accord avec l’essentiel : avançons.

Auteur de Sarkofrance (2007-2012); coulisses personnelles. "Ce n'est pas le désaccord qui gêne mais la façon dont il s'exprime."