Adhérer aux Verts

Une confidence (puisque Juan se dévoile sur ce blog). Juan a adhéré aux Verts il y a quelque temps. (Je vous rassure, Juan a aussi été trotskyste – ses amis s’en souviennent – et socialiste. Il a même voté Chirac en 2002).

Les Verts sont en avance idéologique sur la quasi-totalité des sujets qui nous concernent : l’environnement évidemment, mais aussi la qualité de la vie, la parité, la défense des minorités, les inégalités médicales, le droit de vote des étrangers aux élections, la cogestion en entreprise, la défense de l’individu, l’Europe, le mariage des homosexuels et  l’homoparentalité, les sans-papiers, les médias, etc. La liste est trop longue pour faire comprendre aux lecteurs de ce blog à quel point les Verts sont en avance. il y a même des Verts qui peuvent vous parler de la crise immobilière américaine.

Les Verts ont un fonctionnement interne que même le BAC+5 que je suis n’a pas compris. Aux dernières élections internes, il y avait même une motion qui proposait un algorithme de parité.

Si si.

Un truc incroyable.

j’ai rencontré 2 Verts du quartier, plutôt « modernistes. » l’un est depuis parti au MoDem. Le traître.

Si les Verts se pensaient comme une organisation politique, ils feraient des ravages. Les recherches et réflexions sont poussées, argumentées,nettoyées de tout corpus idéologique intouchable type Trotsky ou Epinay. C’est un bonheur.

Le malheur, c’est leur fonctionnement interne.

Dommage. Réveillez vous.

Jack Bauer est écolo

110079.jpg

Les producteurs de la série « 24 » pour la Fox ont annoncé que la saison 7 serait « carbon neutral. » Ils entendent également se servir de la notoriété de la série pour promouvoir les comportements écologistes.

Le site de la série publie même ses conseils écolo:

SUPER-SIMPLE TIPS:

 

  • Replace incandescent light bulbs with energy-efficient ones.
  • Unplug chargers (cell phones, blackberries, iPods, etc.) when not in use.
  • Turn off lights/TVs when not in use.
  • Shut it down your computer completely when you are done for the day, and physically turn off your monitor — “power-saving” mode still uses power!!
  • Take public transportation.
  • Ride a bike.
  • Drive a hybrid.
  • Buy locally grown produce.
  • Use refillable cups/glasses/water bottles.
  • Print on both sides of the page, review files on the screen and send documents over email whenever possible.

SIMPLE TIPS:

  • Unplug chargers (cell phones, blackberries, iPods, etc.) when not in use. Only 5% of the power drawn by a cell phone charger is used to charge the phone — the other 95% is wasted when it is left plugged into the wall.
  • Since plugged-in but turned-off appliances still sap energy, use power strips for TVs, stereos, DVD players, computers, etc. to be able to easily turn them TRULY OFF.
  • Visit www.dmaconsumers.org/cgi/offmailing/ or www.directmail.com/directory/mail_preference/ to have your name removed from catalogue mailing lists — U.S. catalogue companies send more than 17 BILLION catalogues PER YEAR!!
  • Turn on your AC in the car (instead of rolling down the window) if you’re going over 45 MPH, it actually saves energy.
  • Use recycled aluminum foil instead of plastic wrap, wax paper and regular aluminum foil.
  • Switch to NiMH rechargeable batteries for alarm clocks, remotes and small appliances — alkaline batteries are next to impossible to recycle.
  • Use ceiling fans in the summer AND winter. By reversing the direction of the blades in the winter, warm air is pushed down, and heat is distributed throughout the house.

 

Femme debout

Ségolène a pris son temps et voici quelques extraits de son discours à Melle samedi 25 août.

« Sur la défaite »
« D’abord, nous n’avons pas actualisé complètement nos réponses et nos propositions pour qu’elles soient en prise directe sur les Français et les attentes d’aujourd’hui (…). Il nous fait être inventifs, créatifs, ne pas seulement déplorer ce qui n’est plus mais repérer et comprendre les prémisses d’autres possibles ». « Moi-même, je l’avoue, j’ai parfois improvisé, vous le savez, dans les temps très courts qui m’étaient impartis« , a-t-elle dit.
« le temps nous a manqué aussi collectivement pour nous organiser en un grand parti moderne, portes et fenêtres largement ouvertes sur la société« .
« Eh bien, je vais vous annoncer une bonne nouvelle: ce temps qui nous a manqué, nous allons le prendre« .

« Est-on pour ou contre le marché ? »
« Nous avons vu les uns et les autres un certain nombre de choses et en particulier, qu’il fallait se méfier des faux débats qui déconcertent nos électeurs »

« Est-on, nous socialistes, pour ou contre le marché? (…). Je vais vous choquer et je vais vous dire que le marché nous est aussi naturel que l’air que l’on respire ou que l’eau que l’on boit. (…) Nous inscrivons bien évidemment notre action et notre réflexion dans le cadre des économies de marché et s’il faut l’écrire, écrivons-le une bonne fois pour toutes. Mais nous ne faisons pas confiance au marché pour assurer la justice sociale et la cohésion démocratique des sociétés. Et s’il faut le dire, disons-le« .

« les socialistes allemands, de ce point de vue, ont une devise: le marché, chaque fois que cela est possible, l’Etat chaque fois que cela est nécessaire. Et nous socialistes français, nous pouvons ajouter: avec les services publics. Voilà le nouvel équilibre qu’il faut construire« .

melle2.jpg

« J’inviterai aussi les socialistes qui sont allés au gouvernement « 
« On m’a beaucoup reproché de travailler seule, mais j’ai dû agir en urgence, je vais désormais beaucoup m’impliquer dans le travail collectif« , explique-t-elle.
« Dans les débats que nous aurons, j’inviterai aussi les socialistes qui sont allés au gouvernement à venir réfléchir, sans ostracisme« , dit-elle.

Sur les rivalités internes au PS:
« Je vais vous faire une confidence: j’ai quelque chose à vous dire et je ne suis en compétition avec personne. Je ne recherche rien d’autre que d’assumer mes responsabilités dans le débat d’idées. De toute façon, c’est un travail collectif de longue haleine qui commence. »
« Comme je m’y étais engagée et forte de ce que j’ai compris (…) durant cette campagne, je commence aujourd’hui à mettre ce que j’ai appris au service de tous les socialistes. »
« Cette réflexion devra déboucher sur une rénovation profonde de nos méthodes et de certaines de nos idées dans la fidélité à nos valeurs« .
« Je n’ai aucun esprit de revanche, aucune amertume, contrairement à ce que je lis ici ou là, y compris envers ceux dont la chaude affection littéraire m’entoure en cette rentrée »  »
Sur Nicolas Sarkozy :
Ségolène Royal qualifie l’action du président Nicolas Sarkozy d' »immobilisme » parce qu’il « ne prépare pas la France à relever les défis de la mondialisation ». « Ce qui menace la France aujourd’hui, en plus des injustices fiscales, du nouvel impôt (la « TVA sociale », NDLR), c’est l’immobilisme« . « Faut-il attendre le prochain enfant violé, le prochain enfant assassiné pour promettre une nouvelle loi? »
« Les socialistes sont prêts à soutenir des actions efficaces, crédibles« .

Valérie Trierweiler et François Hollande

Anne Fulda et Nicolas Sarkozy

Rachida Dati et Henri Proglio

Cécilia Sarkozy et Marc Lévy

Voilà c’est dit. Heureux ? Content ? Soulagé ? Curiosité rassasiée ?

Bon, c’est bien. On va pouvoir passer à aautre chose…

Desperate Socialists

Telle une épidémie, les règlements de compte enflent un pue plus chaque jour. Septembre est là. Les livres aussi. Le PS a choisi de se flinguer en librairie. Les « universités d’été » aidant, chacun y va de son bon mot.

Le ridicule Rocard y va : « le PS n’est plus en état de gouverner. » Toi non plus, et depuis quelque temps déjà ; pas une idée, des mots creux, des concepts gracquesques.

Le Hollandais Faouzi Lamdaoui, secrétaire national du PS considère que Ségo s’est « isolée du parti« . Mais au moins, il espère un renouvellement de génération « à l’image de la France. »

La femme debout reconnaît que Sarkozy s’agite beaucoup, sans avoir fait une seule réforme douloureuse. Elle reste fidèle à l’idée d’une vaste coalition d’opposition. « Sur la responsabilité et la morale politiques, la dépense publique, il y a plein de questions sur lesquelles on peut se retrouver avec les centristes mais en évitant que ce soient des alliances à la carte qui risqueraient d’émietter le parti socialiste, ce qui serait regrettable. Avec le Modem qui a refusé toute proposition, les choses peuvent évoluer« .

Martine Aubry se fend d’une tribune offensive contre Sarko dans le Monde du 25 août : « Ouverture dans le style, la communication et les symboles. Fermeture dans les faits, quand la démocratie est fragilisée par une personnalisation excessive du pouvoir au détriment de la transparence (…), fermeture quand les valeurs de la République sont oubliées par la partialité et l’injustice des décisions« .

Fabius est encore en vacances (tant mieux). DSK fait sa campagne pour le FMI (a-t-il réfléchi à l’impact d’avoir un socialiste à la tête d’une institution monétaire aussi contestée par la gauche ?).

Marie-Noëlle Lienemann explique que « Ségolène Royal a eu faux sur toute la ligne. » (t’as toujours raison ?)

Triste PS.

Dany le Vert

J’ai retrouvé l’intervention de Daniel Cohn Bendit appelant à la refondation de l’écologie politique : rien n’est possible avec les Verts; rien n’est possible sans eux.

Auteur de Sarkofrance (2007-2012); coulisses personnelles. "Ce n'est pas le désaccord qui gêne mais la façon dont il s'exprime."