Patron sans morale ou morale de patron ?

J’apprécie beaucoup mon boss. Il doit certainement me prendre pour un marxiste. Mais il est droit.

Ce n’est pas le cas de tous les patrons.

Antoine Zacharias, l’ex-PDG de Vinci, réclame, deux ans après avoir quitté l’entreprise de BTP, une indemnisation de 81 millions d’euros qui correspondrait au bénéfice des stock-options qu’il n’aurait pas pu exercer. Une action en justice qui ne devrait pas manquer de raviver la polémique récurrente en France sur la rémunération des grands patrons.

Vous avez bien lu.

Sans honte ?

Publicités

Votez pour moi, et pour elle

blogstar.jpg

Je ne sais comment, mais je suis candidat à vos suffrages d’internautes grâce à JarodxXx. Pour faire de ce site « une star du blog« . Il suffit de cliquer ici (groupe 7):

http://www.jarodxxx.com/star/Vote.php?id=10

puis de cocher sur sarkofrance.

Mais votez aussi pour ma copine CeeCee en cliquant ici.

Je suis féministe.

J’ai raté une étape. Quelques jours d’inattention aux billets échangés entre mes confrères, et me voici perdu. Comme si je revenais de la cuisine, le café sur un plateau, et que je découvrais la salle à manger dévastée, mes convives s’entretuant à coups d’assiettes, de verres et autres projectiles. MAIS QUEL BORDEL !

Une polémique blogosphérique fait ainsi rage depuis quelques jours. Un exercice nombriliste comme les blogueurs en sont capables parfois.

En résumé, c’est Wildo contre le reste du Monde. Depuis que la justice a fait irruption sur le Net aux détriments du pauvre Eric Dupin (condamné pour avoir propagé une rumeur sur Olivier Martniez), les blogueurs se menacent même d’avocat et de plaintes.

Sur le fonds, je suis féministe (puisque le féminisme est le prétexte à cette guéguerre), gay-ultra-friendly, antiraciste, pro-isrélien et pro-palestinien.

Le seul truc que je ne supporte pas, c’est Sarkozy.

Amitiés

Pitié

J’ai éprouvé un sentiment de pitié.

Carla Bruni était sagement assise devant les parlementaires britanniques, mercredi 26 mars, en direct sur i-télévision. Un orateur parlait au pupitre. Sarkozy était de l’autre côté du tribun. Puis je pensais à ces photos d’elle nue que la presse anglaise a publié le jour de son arrivée, à cette vente aux enchères chez Christie’s.

Dérapage.

Nausée.

Pitié.

Facebook, réseau inutile ?

Inscrit sur Facebook depuis quelques mois, je m’interroge. A l’usage, la question de l’utilité se pose. Pour un blog politique comme Sarkofrance, FACEBOOK n’a que trois utilités :

– simplifier et rendre plus convivial le contact direct. J’ai pu échanger avec d’autres blogueurs et nouer de premiers contacts. Facebook, l’hyper-mail.

– simplifier la diffusion large. Facebook, la publication.

– être informé de certaines manifestations. Facebook, l’agenda.

Honnêtement, ces 3 services sont inutiles. Sarkofrance est un blog particulier, qui confond vigilance et harcèlement. Facebook n’est qu’un outil du harcèlement.

Sarkozy ne m’inspire plus

Croyez-moi.

Chaque jour, le matin vers 5h, le soir vers minuit, parfois même en journée, je scrute, je vérifie, je cherche. Que dire sur Nicolas Sarkozy aujourd’hui ?

Usé ? Même pas. La vraie panne d’inspiration.

Temporaire ? J’espère.

Auteur de Sarkofrance (2007-2012); coulisses personnelles. "Ce n'est pas le désaccord qui gêne mais la façon dont il s'exprime."