Royal, l’Elysée et Sarkozy.

Ségolène Royal a eu les mots justes et qui font mal à l’encontre de Nicolas Sarkozy, le « Président VRP«  qui invite Kadhafi, félicite Poutine et évite les droits de l’homme en Chine. Pour ceux qui se souviennent un procès en incompétence qui lui fut fait pendant les primaires socialistes puis la campagne présidentielle, notamment en matière internationale, le message a sa valeur également.

Aurait-elle fait différemment, confronté à la réalité du pouvoir ?

Il devrait être clair à tous que Ségolène Royal ne serait pas partie vendre des centrales nucléaires à toutes les dictatures, stables ou pas, que compte cette planète. Mauvaise nouvelle pour le commerce extérieur, mais l’éthique et la sécurité eussent été sauf.

Par ailleurs, je me souviens de cette anecdote de campagne : « Ségolène Présidente ? Tu la vois tenir tête à Poutine ? ». Aujourd’hui, le Président Sarkozy félicite Poutine – qui ne lui a rien demandé ! – quand celui-ci gagne frauduleusement des élections législatives.

Enfin, nous laisserons aux benêts le fantasme du Président VRP. Heureusement pour les entreprises, les affaires avancent sans qu’il faille déplacer le chef de l’Etat. Les signatures de contrats  sont du floklore diplomatique.

Bref, Ségolène Royal présidente, sur ce terrain de la real-politik, aurait redonné son honneur à la France. Tout simplement.

Le syndrome des traîtres

N’est il pas surprenant que les symboles de l’ouverture de l’équipe Sarkozy n’arrivent pas à embrasser au-delà de leurs proches ? Qu’ils soient tous pris du syndrome égoïste politique majeur – avoir son parti à soi – est une spécificité des transfuges de gauche ou du Centre passé au Sarkozysme ministériel ou électoral. Il leur faut vite un parti pour légitimer leur trahison individuelle, masquer leurs petites ambitions.

Besson et Bockel n’ont même pas réussi à constituer un mouvement commun des « sarkozystes de gauche ».

Cavada vient de lancer « l’Alliance des citoyens pour la démocratie« , le troisième mouvement centriste à se créer en 2007 ! (*) Il n’avait pas même le courage de se présenter sous les couleurs de l’UMP ou, au mieux, du Nouveau Centre. Belle époque !

Le député européen Jean-Marie Cavada, tête de liste de l’UMP aux élections municipales dans le XIIe va créer “une structure pour accueillir les militants du MoDem en déshérence“.

(*) après le Modem et le Nouveau Centre.

Le blog Sarkofrance est fait pour les génies

Si vous parvenez à comprendre ce dont il est question dans le blog Sarkofrance, vous êtes un génie. J’ai en effet réalisé le Blog Readibility Test, suggéré par Luc Mandret. Est-ce la preuve de la complexité insondable de la France d’après ? Ou peut être de mon incapacité à écrire simplement de quoi ilen retourne.

cash advance

J’ai quelques doutes sur la fiabilité du test: mes enfants de 6 et 9 ans ariivent à comprendre une bonne moitié des billets postés. Alors, tous des génies ?

Cop Watching

La police française fait d’habitude preuve de retenue. Et oui, habituellement, malgré des bavures que l’on peut regretter, notre police est plutôt calme par rapport à sa consoeur américaine. La diffusion de tracts appelant à la délation rémunérée ces derniers jours à Villiers Le Bel est une première dans l’histoire de notre République. Triste période. A la Génération Délation, faut il encourager le Cop Watching », qui s’est développé aux Etats Unis : cela consiste à filmer les patrouilles policières et vérifier leur (bon) comportement, preuves video à l’appui. Des sites français, tels RESISTONS, en donnent le mode d’emploi :

Nous sommes un groupe d’habitant-es des étudiants , des salarié-es qui sont choqué-es par l’escalade de la conduite, du harcèlement et de la brutalité de police ces dernières années.

Nous nous sommes joints ensemble pour lutter pour nos droits et les droits de habitant-sont de nos quartiers, en prenant la décision Collective de surveiller directement la conduite et les comportements répressifs de la police.

C’est exact pour cela Nous marcherons ensembles dans les rues et observerons la police.

Bien qu’il soit important de résister à la brutalité de police en déposant des plaintes (dans les cours de justice) ou en témoignant par exemple pour la France (devant un procureur, car devant l’Igs inspection générale des service peu de plainte contre les violences aboutissent), nous croyons qu’il est crucial d’êtres présent-es de maniéres VISIBLES dans les rues pour surveiller les comportements violents (ou racistes) de la police

Il faut que la police sache que LES POPULATIONS DES QUARTIERS les jugerons responsables de leurs comportements.

En tant que Cop Watch Nous habitant-es volontaires de nos quartiers nous venons de tout les milieux sociaux, d’organisations politique ou non , d’organisations syndicales , associatives , de défense des droits humain Ce que nous partageons tous-tes c’ est la croyance que la participation des habitant-es de nos quartier ,à ces questions sur la surveillance de la police est une première étape cruciale vers établir un mouvement qui est capable d’arrêter la violence de la police et de son rôle plus en plus puissant dans le contrôle social et global , de toute notre société.

Si vous avez été une victime d’abus de la police, les témoins de violences policières le sont souvent eux-elles aussi ne l’oublions pas (les pressions de la police sur des témoins de violences policières sont loin d’êtres des allégations mensongères comme le disent si souvent la hiérarchie de celle-ci).

aussi en paralélle a la formation de votre groupe COPWATCH. Il faut savoir que vous aurez toujours besoins de soutiens d’avocat-es d’auteurs, chercheurs, artistes, militant-es syndicaux , politiques, associatifs-ves de votre quartier , le fait de créer un Cop Watch ne peut jamais se faire Seul ( c’est bien trop dangereux juridiquement avec des lois sécuritaires et totalement liberticides votées ces dernières années comme la Lsq , la Lsi , ou celles dites Perben 2 qui criminalisent tout types d’actions sociales, un tant soit peu radicales ou sortant du train train de la manifestation déposée et autorisée ) mais en groupe solidaires et déterminés

Policiers, à bon entendeur… salut !

L’offensive Royal

Cette semaine, Ségolène Royal a gagné contre Nicolas Sarkozy … dans les médias. C’est la première fois depuis le 7 mai qu’une personalité d’opposition parvient à faire jeu quasiment égal avec l’omniprésent Président.

Mardi, l’ouvrage sort, la presse s’en empare. Les réactions à son ouvrage sont nombreuses : le directeur de l’AFP, François Bayrou, certains éléphants socialistes.

Mercredi, François Hollande a cru bon de réagir à l’ouvrage, réaction rapidement reprise par tous les médias.

Le même jour, Ségolène Royal taclait Nicolas Sarkozy sur ses mesures en faveur du pouvoir d’achat (« il reprend d’une main ce qu’il donne de l’autre« ) .

Jeudi, elle participe à une émission spéciale sur France 2.

Jeudi :

J’ai déjeuné avec Marc Tessier

Alain Minc a désigné Marc Tessier comme son successeur souhaité à la tête du Conseil de Surveillance du Monde, révèle RUE89.com. J’ai déjeuné et dîné avec lui à deux reprises ces dernières années. Nous étions plusieurs, il ne se souviendra pas de l’occasion.

Comme tous les anciens de CANAL+, Marc Tessier a créé la chaîne crypté. C’est un syndrome connu des fondateurs ou collaborateurs passés de cette chaîne. Comme tous les anciens présidents de France Télévisions (1989-2005), Marc Tessier a tenté de réformer « un service d-public obsolète » et de faire « une télévision populaire mais de qualité ». Comme tous les administratifs de la culture (il a dirigé brièvement le CNC, puis préside depuis 2 ans une commission qui distribue des subventions aux distributeurs en salles), Marc Tessier est partisan « de réformer ces règles poussiéreuses ».

Marc Tessier est une personne agréable, pas foncièrement méchante, mais totalement déconnecté de la réalité sociale du pays. C’est un mondain de la culture.

Auteur de Sarkofrance (2007-2012); coulisses personnelles. "Ce n'est pas le désaccord qui gêne mais la façon dont il s'exprime."