Le meeting réussi de Mélenchon


Contrairement à quelques grincheux supporteurs du candidat du Front de Gauche, j’étais ravi du succès de la « prise de la Bastille » ce dimanche 18 mars par Jean-Luc Mélenchon. Sa campagne est évidemment dynamique. Mieux, depuis qu’il a expliqué que son ennemi était Marine le Pen (et évidemment Sarkozy), je m’en suis réjoui.

Parfois, ici ou là et surtout sur Twitter, quelques-uns de ses supporteurs nous agressent à coup d’accusation social-traître, je me dis que les consignes ne sont pas correctement passées jusqu’au bout. On me répond que

Depuis juillet 2007 (et l’ouverture de ce second blog), j’ai écrit et répété qu’on votait toujours contre le pire.

Il y a quelques mois, j’ai expliqué que je voterai bien volontiers et sans hésitation pour l’ami Mélenchon. Mais pas au 1er tour. Pourquoi ? Ben parce que j’ai envie de bouter Sarko hors de l’Elysée, hors de France, hors du monde et que je ne crois pas Mélenchon capable de convaincre mon ami sarkozyste pourtant populaire. Au premier tour, je voterai Hollande. Avec plaisir et gourmandise.

A La Bastille ce dimanche après-midi, le camp Mélenchon avait donc réussi son coup. Ils annoncèrent 120.000 personnes. Le plus réjouissant était qu’il avait surpassé l’outrancier meeting de Villepinte du weekend précédent. Comme l’a dit Cécile Duflot ce dimanche, c’était la meilleure nouvelle du weekend. Villepinte était défoncée, effacée, dézinguée.

Il reste que j’ai peur de la division à gauche. Nous n’insultons personne en disant cela.

Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que si le second tour se passe mal (quelque soit la formule), on se déchirera. C’est d’ailleurs pour cela que j’arrêterai, également dans ce cas de figure, le blog Sarkofrance.

Le problème de Mélenchon, c’est que je voterai pour lui sans souci au second tour mais jamais au premier. Ma conviction est de voter pour éliminer le pire. J’ai toujours cru que c’était le devoir minimal que nous devions au pays.

About these ads

46 réflexions sur “ Le meeting réussi de Mélenchon ”

  1. et pourquoi pas sarkozy élu ? Ce ne sera pas et de loin une satisfaction pour moi. Mais peut-être que cela entrâinerait une réaction du peuple de gauche, et une puissante raclée aux Législatives. Je sais qu’on va m’objecter la dynamique du premier tour, mais bon, est-elle pertinente ? Je n’en suis ps sûr

  2. et pourquoi pas sarkozy élu ? Ce ne sera pas et de loin une satisfaction pour moi. Mais peut-être que cela entrâinerait une réaction du peuple de gauche, et une puissante raclée aux Législatives. Je sais qu’on va m’objecter la dynamique du premier tour, mais bon, est-elle pertinente ? Je n’en suis ps sû

  3. réservez le vote Georges Merluche pour les législatives
    c’est là qu’il sera le plus utile
    signé Jean Luc Marchais

  4. Belle démonstration en effet de la force de conviction de Mélenchon . J’en suis ravi également . Dommage que tout cela se passe très loin de chez moi . Ca me rappelle certaines manifs de 68 avec cet immense élan , cet immense espoir qu’elles suscitaient . J’espère juste que ça ne finira pas de la même manière quand on se réveillera au lendemain du premier tour ou même du second .

    Mais il ne faut pas oublier non plus que le FDG n’est pas toute la gauche et contrairement à ce que je vois écrit ici ou là il y a aussi des socialistes qui ne sont pas des « pourris » , des écolos aussi d’ailleurs et bien d’autres catégories qui n’entrent jamais dans une quelconque chapelle .

    Ici , beaucoup ont d’ailleurs défendu peu ou prou Ségolène Royal qui sur La 5 hier a fait une déclaration courageuse sur la motivation de Sarkozy à se faire réélire :
    http://zeredac.com/2012/03/18/royal-de-combat-et-didees/ ….juste pour éviter les casseroles qu’il traîne derrière lui ! Elle est l’aiguillon interne du PS , elle ne mâche pas ses mots , elle parle juste .Même Mélenchon n’avait pas osé , et c’est bien normal pour un candidat la candidature . Mais elle , elle peut tout . Elle a d’ailleurs affirmé qu’avec Mélenchon ils étaient « alliés » !

    J’aimerais donc juste que le temps de cette campagne on en finisse avec cette guerre de tranchées stérile entre le PS et le FDG .
    Il y a ici des gens qui pensent que l’important est dans la dynamique , dans le combat pour des idées mais aussi pour des solutions .

    Tout le monde ne rêve pas comme le disait Lucno dans un autre billet , de révolution , d’un « grand soir » où comme on disait en 68 « on casse tout mais pour remplacer par quoi? » . Demander tout pour n’avoir rien , j’ai donné mille fois et j’en ai toujours été une des victimes .
    J’attends de voir quelle dynamique va s’enclencher et je voterai donc en fonction de cela , pour être bien certain qu’on ne reverra jamais ce petit roi de pacotille qui a bien « rétréci la France » !

    1. Oops .Une phrase est passée à la trappe : chaque chose en son temps , les législatives devront tout bousculer !

  5. Voter Hollande au premier tour pour virer Sarko est une chose importante certes, moi aussi, je veux le sortir. Est-ce seulement là la finalité de l’acte ? je ne crois pas. Si dans les mois, années qui suivront une éventuelle élection de Hollande, rien n’est réellement fait pour le peuple, si seulement des mesurettes sont prises, si les espoirs des petits n’est pas satisfait alors les législatives qui suivront 2012 seront catastrophiques et nous nous retrouverions vers une cohabitation comme en 1986 et le retour de Sarko, Coppé et la clique hilare.
    C’est cela que vous voulez, une victoire de courte durée ou une réelle dynamique ??

    Voter utile à quoi ? Le PS s’est agenouillé devant l’austérité imposé au peuple grec, et se couchera lorsque les banquier viendrons nous chercher en France. Si vous voulez voir vos salaires perdre la moitié de leur valeur, si vous voulez encore plus de précarité, si vous ne voulez plus de l’école de la république, si vous ne voulez plus de votre retraite ou de la sécurité sociale (largement créé par les communistes d’ailleurs) alors voter pour les candidats « utiles » comme vous dites.

    C’est uniquement pour cela que je voterai des deux mains Mélenchon au premier tour, il est le seul à dynamiser la gauche et s’il effraie Holland et ses amis avec le mouvement qu’il a entraîné, je dirai … tant mieux, continue encore Jean-Luc, il faut gauchiser le PS et son candidat, pas d’autre solution.

  6. Oui vraiment une belle réussite….
    @coup de grisou En effet Ségolène Royal a été droit au but (comme d’habitude) et a trouvé l’angle d’attaque….

  7. 120000 personnes pour les organisateurs, combien pour la police ? Etrangement le ministère de l’Intérieur a été muet à ce sujet.

    1. Oui, vraiment étrange ! La raison qui me vient à l’esprit est que leur compteur a explosé au-delà de 120000 ! Comment alors avouer un tel succès ?!!!

      ***

  8. Belle performance de JLM !
    Démonstration en réel que la gauche n’est pas asphyxiée, qu’elle respire encore et que son avenir est prometteur ! Moi aussi, je regrette que touts ces évenements se passent loin de chez moi, la Provence, mais s’il le fallait, je me déplacerai volontier sur Marseille, pour me joindre à touts ceux qui marchent pour que vive la Liberté, Egalité, Fraternité !!
    D’agréables surprises peuvent encore arrivées, ne boudons pas notre satisfaction, unissons nous, continuons notre travail de militant, toute les gauches confondues, pas de querelles de chapelles, l’enjeu est trop important !!
    Poliment ! :-)) !!

  9. Oui, si on ne met pas entre parenthèses les luttes intestines entre gauches, la machine à perdre qui a mené dans le mur si souvent sera de nouveau en marche, et espérons qu’elle ne le soit pas déjà!

    Les gens ont-ils compris la logique de institutions de la Ve??? Seuls les 2 premiers du 1er tour peuvent participer au 2eme ! Les gens sont-ils capables d’additionner les positions respectives des droites et des gauches ??? Les droites ne sont actuellement minoritaires que par rejet de SArko et, momentanément hélas je le crains, de l’ Ump qui lui obéit (investiture des députés oblige…). Si on regarde les 50 dernières années, le corps électoral apparait incroyablement bloqué sur une quasi égalité gauche-droite; c’est le mode de scrutin des législatives qui provoquent ces raz de marée entrainant la majorité absolue pour un camp . Les basculements aux présidentielles sont minimes finalement.

    Sarkozy est un tueur politique qui a très bien compris lui la logique des institutions et du mode de scrutin, c’est pour cela qu’il reste dangereux (voir comme il a éliminé tous les candidats de droite…). Ce qui est dangereux à gauche n’est-ce pas plutôt notre incapacité à comprendre la logique de ces institutions et de leur fonctionnement??

    Juan a parfaitement raison d’affirmer qu’il faut voter Hollande au 1er tour, Mélanchon a d’énormes qualités, mais il faut être inconscient pour lui croire qu’il une chance au 1er, on peut évidemment préferer Sarko pour 10 ans que Hollande!

    Dans quel état seront nous dans ce cas????

  10. Je continue de penser qu’Hollande a fait une grave erreur stratégique dès la fin des primaires en ne prenant pas en compte l’aile gauche qui montait en puissance. Le voilà maintenant avec un Melenchon encombrant et un risque de ne pas être au deuxième tour. On peut accuser qui l’on veut ça ne changera rien.
    A droite, beaucoup regrettent aussi les choix extrèmistes de Sarkozy et se divisent. N’oublions pas qu’il y a Bayrou et Marine Le Pen pendant qu’à gauche les médias ont déjà mis sous l’éteignoir Eva Joly et Poutou, Arthaud.
    Melenchon n’était pas mon premier choix mais je me réjouis bien plus de son succès que de celui d’Hollande qui a trop montré d’erreurs par le passé, des erreurs que l’on paye cash et très cher.
    Réjouissante aussi la prestation de Segolène Royal hier avec un discours bien différent de son favori imposé. Elle joue évidemment son avenir et doit avaler quelques couleuvres mais il en va ainsi de la politique au PS. Elle s’est bien gardé de dire qu’Hollande avait des points communs avec Melenchon mais a dit « Je » ou « les socialistes »….nuance intéressante et qui en dit aussi long que l’énervement continuel de Sarkozy par rapport à son comportement en 2007.
    Il aurait fallu que les Montebourg, Emmanuelli et autres tenant d’un autre PS réagissent au sortir de la primaire mais je crains qu’ils regrettent bientôt leur choix.
    Et si d’aventure Hollande gagnait, je donne rendez vous à ses supporters dans un an pour voir qui s’était trompé.

  11. Pour moi il serait important que Méluche soit respectueux de TOUS les électeurs
    Le président aprés être élu est là pour TOUS les Français à PARFAITE EGALITE.

    Sinon son programme s’il implique de trés gros
    changements trés difficiles à faire ds l’environnement actuel est trés sérieux
    trés cohérent,

    et puis il semblerait que Mélenchon commence à écouter
    hors PC des gens qui ne sont pas comme lui à avoir des oeillères et à ne pas
    s’intéresser ni même savoir ce que d’autres font d’intéressant et qui ne soit
    pas de l’arnaque de position de gauche à la Montebourg sans s’apercevoir
    que le comportement de celui qui le dit et aux antipodes de ses
    affirmations.

    Il est vraiment temps mais peut-être n’est-il pas trop tard que Mélenchon
    qui a l’honnêteté et la cohérence pour les problèmes envisagés et
    des constructions d’avenir, commence à l’avoir dans ses jugements
    sur les gens.

    De toute façon Hollande lui n’a même pas cette, ni même un début d’,intégrité
    pour quoique ce soit et son programme est maintenant complètementfictif juste
    un attrape voix.

    Moi je vote F. Bayrou, mais si Mélenchon est en position
    d’être au Second tour je vote pour lui.

    Je pense que le vote utile est de faire barrage à N. Sarkosy ET F. Hollande.

    Cette manière qu’à F. Hollande de se désigner en chef de croisade en ne
    parlant que des méfaits des autres même s’ils sont réels et de cacher
    et ne ne même pas répondre avec un immense mépris à toutes
    les incohérence et énormes contradictions de ses paroles et faits et
    gestes est indigne.

    1. Salut,
      La constituante pour une VIe république entend bien permettre à chacun de s’y exprimer.
      Au front de Gauche c’est ainsi que tous les points de vues sont confrontés, avec respect, afin qu’il en sorte quelques chose de cohérent pour tous. Car loin d’être un rassemblement de moutons bêlant, c’est avant tout une assemblée d’esprits rebelles et cela demande beaucoup de travail ensemble et sur soi.

      Le porte parole, le représentant chargé de mettre en place les conditions favorables au changement, se présente à l’élection non pour faire de la figuration, mais avec un véritable programme pour gagner.
      Monsieur Bayrou a fait parti de bien des gouvernements de droite au cours des 15 dernières années, gouvernements qui comme NS et FH sont aux pieds de cette finance qui entraine les spoliations humaines et naturelles que l’on connait.

      Alors, à mes yeux, comme à ceux de personnes de plus en plus nombreuses, il n’est qu’un vote réellement utile, celui qui portera Mélenchon devant FH pour le second tour.

  12. Mélenchon au second tour ? face à qui ? Sarkozy ? Ce sera la ruée de la droite contre Mélenchon. Face à Bayrou ? Idem, une ruée de droite pour contrer Mélenchon. Je ne vois pas les électeurs de droite faire cette insurrection de gauche désirée par Mélenchon au second tour.

    Résultat : on en reprendrait pour 5 ans d’une politique de droite plus ou moins extrême (de chirac à sarkozy) et déjà à l’oeuvre depuis 10 ans. Y en a marre de cette misère et de cette injustice des politiques de droite. Bayrou ne ferait pas autre chose comme politique que celle de ces droites qui nous plombent.

  13. Il n’aura échappé à personne que Hollande drague les électeurs sarkozystes tandis que Sarko draguent les électeurs frontistes. Qui représente la gauche alors ?Ségolène essaie de faire le lien entre les mélenchoniste et les hollandistes mais Hollande est tellement girouette qu’il attend en permanence le vent pour savoir dans quel sens tourner pourvu que ça ne soit pas trop à gauche quand même. Ceci le rend aussi imprévisible que son homologue Sarko. Pas étonnant que l’on se rabatte sur des candidats à programmes plutôt que des candidats dragueurs ! Parce que Hollande entouré de Fabius-sang-contaminé, Lang-le-pédophile-avéré, Moscovici-l’âme damnée-de-DSK, le tout sans programme clair mais avec des effets d’annonce au jour le jour ça ne fait pas rêver les 99%, ça c’est clair.

    1. Sarkozy durant son mandat a débauché du PS pour faire sa politique de droite extrême et dévastatrice. Et ça ne me générait pas du tout que « Hollande la girouette » drague de l’électeur UMP, pourvu qu’il soit obligé de leur décocher une bonne gauche au finish . Et ceci dépend d’un score Mélenchon fort au premier tour. Par contre une victoire d’un Mélenchon au second tour me semble impossible car il semble que le rapport de force électoral dans ce pays soit en faveur des droites, toutes additions faites.

  14. si le nombre de personnes qui aimeraient voter Mélenchon au 1er tour le faisait réellement, on pourrait le placer dès le 1er tour. Mais pour cela, encore faut-il dépasser ses peurs et surmonter le chantage qui nous est fait du vote utile. On a une chance inédite d’inverser le cours des choses avec cette élection. Prendre le risque de faire élire Mélenchon si tout le monde s’y met. C’est bien le seul qui fait rêver les gens dans le bons sens du terme. La journée d’hier fut magnifique.

    1. je ne demande qu’a croire en la capacité de mélenchon d’emporter ces présidentielles et de finir président de la république.. Mais Mélenchon fait-il rêver la droite ? Or pour l’emporter au second tour, soit le pays est majoritairement à gauche et la droite n’a plus qu’a se coucher, soit il doit convaincre des électeurs de droite et en très grand nombre.

      1. Mais c’est pas dit que ne vote pas Mélenchon dès le 1er tour. Je verrais au dernier moment comme beaucoup. En notre âme et conscience.

        Pour moi comme beaucoup la priorité est de gicler le dangereux narcissique infantile locataire de l’Élysée et de l’envoyer dans la poubelle de l’histoire de la 5ème république, si possible. Le dégager de là serait déjà énorme, ensuite foncer aux législatives pour lui ajuster la méga correction qu’il mérite : du mélenchon bien senti.

  15. Je suis le peuple!

    Et je ne cherche pas la majorité des voix
    Parce que je suis la voix de la majorité
    Je ne peux être ni prise, ni reprise, ni échangée
    Je dérange mais nul ne peut me déranger
    Je suis le peuple
    La majorité qui protège les minorités
    Comme une mère patrie protège ses petits
    Ou un frère qui indique le sens de la fraternité
    Ou un camarade qui dit l’essence de la camaraderie
    Je suis le peuple
    Et en même temps la force et le droit
    La conscience de l’autre comme conscience de soi
    Ni la volonté des uns, ni la volonté des autres
    Mais la volonté qui s’impose aux uns et aux autres
    Je suis le peuple
    Je suis le garant de la constitution
    Celle que je m’en vais rédiger le lendemain des élections
    Parce que je ne vais plus déléguer le pouvoir à mes représentants
    Je me charge de l’exercer moi-même
    Comme seul et unique consultant
    Je suis le peuple
    La république et la raison démocratique
    De ceux qui veulent substituer la force du droit au droit de la force
    La circulation du pouvoir au pouvoir de circulation
    L’appropriation de soi à la désappropriation des autres
    Je suis le peuple
    Souverain et souveraine … Je tiens les rênes
    Le trône pour tous, la couronne pour chacun
    C’est à vous que je m’adresse… petites gens à la traîne
    Mon destin est concentré entre vos mains
    Je suis le peuple
    Nous errons ensemble, plus jamais séparément
    Nous mourons ensemble, plus jamais séparément
    Nous ressusciterons ensemble, plus jamais séparément
    Et nous vaincrons ensemble, pour ne pas être vaincus séparément.
    Je suis le peuple
    Qui ne distingue pas sa gauche de sa droite
    Qui va de bas en haut et de haut en bas
    Pour réconcilier le ciel et la terre
    Et ôter l’ombre de la lumière
    Je suis le peuple
    Conscient que ses élites se délitent
    Conscient que ses intellectuels sont devenus surréels
    Conscient que ma résolution ne passera pas par quelqu’un d’autre que moi
    Votons, votez pour que je me libère
    De ces expressions mensongères
    Qui ne vous disent pas la vérité
    Quand elles ne vous disent pas que je suis le chef d’œuvre de votre liberté !

    http://www.lejournaldepersonne.com/2012/03/je-suis-le-peuple/

  16. Pourquoi dire que Bayrou est à droite alors qu’il est au centre depuis 2007 et
    n’en a jamais varié ?

    Pourquoi dire que Hollande est à Gauche ? Parce que lui-même , F. Hollande dit qu’il est
    à Gauche ? Ah parce qu’il faut croire ce que dit Hollande ?

    Hollande trés collé à l’expertise DSK ne s’est présenté que parce que DSK tardait à le faire
    et en a toujours été auparavant un suiviste.

    Il n’ y a pas besoin d’être grand clerc pour savoir
    que si Hollande a grimpé en popularité à toute vitesse, passant à une vitesse
    affolante de 0 à des scores statosphérique (à la DSK)
    c’est grâce à l’appui
    d’hommes d’affaires financiers et en même temps propriétaires de jouneaux
    trés influents tous de droite, qui l’ont fait monté en épingle.

    De toute façon et c’est bien cela l’ennuyeux il n’y a aucune corrélation
    entre ce que se dit F. Hollande ce qu’il promet et ce qu’il fait et les projets
    successifs le sien et du PS ne sont que des plaquettes qui 3 mois
    plus tard s’avèrent avoir été du bluff et complètement infaisables.

    Ce que Promet Hollande avec le programme du Bourget et les ajouts
    ne tient plus du tout.et que sera-t-il fait à la place ?
    C’est le plus grand mystère.

    Rien de tel avec F. Bayrou, son programme c’est du vrai du faisable et
    du Solide et qui n’est pas particulièrement à Droite.

    C’est incroyable cette auto incantation de Hollande à se dire de Gauche
    et à n’avoir rien fait, de franc, ni de convenable,
    ni de Gauche.

    Comme si une baguette magique allait le transformer en Jaurès !!

    1. euh…. Bayrou : parmis ses compères du « centre », on y trouve entre autre Raffarin, Morin qui reviendra manger les miettes dans la main de Bayrou, Woerst, et bien d’autres de droite tout aussi « sympa ». Bayrou fait illusion, mais pas ses soutiens.

  17. Ceux que vous citez ne sont pas et de loin ses soutiens.
    au contraire il ‘ont fait que le combattre violemment depuis
    2007.

    1. oui mais tous reviendront manger à la gamelle Bayrou. Leur « nouveau » centre était juste un coup pour rire, histoire de choper un ministère de la guerre ou du détournement publique. Ils reviendront la queue basse chez Bayrou.

  18. Mais non ceux là sont toujours complètement collés à Sarkosy,
    Ils ne valent strictement rien ni Politiquement ni Moralement.
    Ils n’ont me semble-t-il rien à voir avec le Modem et surtout depuis longtemps
    avec F. Bayrou.

    De toute façon à ce jeu là on peut parler pour le PS de Lang, Rocard et bien d’autres ou
    même des accords électoraux du Front de Gauche pour tel ou tel.

    Les Présidentielles ne sont pas une élection de Parti et F. Bayrou lui même
    a toujours été trés rigoureux dans son opposition à N. Sarkosy
    de même pour que ce qu’il propose dans son programme.

    Je m’étonne que l’on ne parle pas plus du référendum que F. Bayrou
    proposera dès juin s’il est élu, notamment pour une assemblée des
    députés à 400 plus représentative que maintenant, et qui d’emblée
    permettrait un déblocage de quelques points trés bloquant des institutions,

    Cela est moins nimbé de lyrisme qu’une VI ème république future
    (et n’en n’est pas contradictoire) mais serait déjà un vecteur
    rapide et sûr.de beaux progrés démocratiques.

  19. vous avez peut-être raison….en tout cas pour le PS il semble que Besson soit revenu à la niche. (Couché Besson !). Tout est possible en politique ! Bayrou c’est un vieux briscard hein :) faudrait pas non plus lui dessiner une auréole divine :)

  20. Salut,
    Je suis ton twitte depuis quelques temps déjà (il paraît que pour être IN il faut dire follower).
    Bref, un twitte à alors attiré mon attention : « le problème de Mélanchon c’est que je voterai pour lui sans soucis au second tour mais jamais au premier ».

    Pourquoi je pense le contraire depuis peu :

    1 – Je ne sauverai pas la république et la démocratie. On me demande mon avis une fois tous les 5 ans, alors je ne voterai pas pour un candidat qui ne représente pas mes valeurs ; je ne voterai pas seulement pour « qualifier » un prétendant au second tout. Le vote c’est d’abord des convictions !

    2 – Si on en arrive à cette culpabilité sans cesse rabâchée c’est, peut-être, que la démocratie est malade. Si la seule perspective qui s’offre à ma fille (bon elle est a le temps elle a quelques mois) est de choisir entre l’UMP ou le PS (on peut changer les noms : au US ils parlent de démocrates et de républicains hein !!) et bien je préfère tenter d’inverser les choses quitte à prendre le risque (dramatique, inimaginable) de voire NS réélu. C’est un risque à prendre je suis prêt à le prendre. Et j’ai la naïveté de penser que le front de gauche aura la force et la détermination pour y parvenir.

    3 – Juste une question : pourquoi FH ne parle-t-il pas de 6ème république. La proportionnelle est-elle dangereuse ? Je t’invite d’ailleurs à visionner « Borgen », excellente série Danoise, qui évoque le fonctionnement « à la proportionnelle ». Je souhaite une République qui puisse ressembler au fonctionnement de cette série. Je souhaite à ma fille de pouvoir voter pour un candidat proche de ses convictions, qui la représentera en proportion des résultats et non pour « qualifier » ou « éliminer » quelqu’un !

    Voilà sur la forme pourquoi je ne voterai pas FH et pourquoi je voterai pour un candidat qui proposera une constitution capable de respecter chacun et chaque vote (la 6ème république).

    Pour le fond, tu te feras ton idée (surement déjà faite)… Bonne réflexion.

    Amicalement.

    Emmanuel
    emmanuel@13emmanuel

  21. Rhalala ça en devient pathétique la conviction que certains ont de penser que voter « contre le pire » sans voter pour le candidat qu’il préfèrent en réalité… La vérité c’est qu’il y aura de toute façon Sarko ou Lepen au 2ème tour en agissant ainsi.. La vérité c’est que le vote utile, SURTOUT au 1er tour , c’est le vote du coeur.. La vérité, c’est qu’il y aura forcément un représentant de gauche au second tour.. La vérité, c’est que les médias ont raison de vous et réussissent à vous faire croire en leurs sondages bidonnés et en la seule possibilité de François Hollande comme représentant de la gauche.. La vérité, c’est que si vous votez tous avec votre coeur au 1er tour, il y a même la probabilité de voir #Mélanchon / #Hollande au second tour! La vérité enfin, c’est que s’il y a un « vote utile » à faire, c’est au second tour qu’il faudra le faire…Alors au 1Er tour, votez intelligemment, votez selon vos RÉELLES convictions! Prenez le pouvoir!

  22. J’ai travaillé dans un conseil général à majorité – presque unanimité – socialiste (ARIÈGE) la notation au mérite y fût introduite bien avant qu’elle se généralise dans les administrations françaises. Cette notation injuste et subjective a crée une ambiance exécrable et a renforcé les mauvais cotés qui sommeillent chez de nombreux nous : jalousie, fayotage, hypocrisie, rivalité…et pire malfoutisme dans certains et heureusement rares cas ! Ajoutez – y un profond ressenti d’injustice et d’incompréhension.
    Devant tant d’ignorance de la psychologie humaine et des méfaits de ces managements néolibéraux pourtant déjà forts étudiés, la brèche par laquelle les socialistes baissèrent dans mon estime s’ouvrit ! Je devins plus réceptive aux arguments de mes collègues que l’on nommait alors « d’extrême gauche », je devins plus ouverte et acceptais volontiers les pistes de réflexion.
    Je vécu par la suite une expérience douloureuse qui me permis de mesurer combien la gestion des salariés dans cette administration n’était pas humaniste, mais alors pas du tout, à droite on s’en doute mais à gauche, on tombe de haut ! Les paroles, c’est bien mais que fait – on des actes ?

    Ainsi, je sortis peu à peu de ma léthargie et lâchait un peu Proust , Zola et le dernier roman primé ; sacrifiait une ou deux randonnées ; un ou deux films au cinéma ; pour consacrer un peu de temps à regarder du coté des informations politiques ce qui se passait. Il était grand temps ! C’est ainsi que je découvris interloquée la signature du traité de Lisbonne par Jospin et bien d’autres perles…et le contenu du traité européen soumis au référendum dont le vote négatif fut bafoué par SARKO et CIE…

    Pourtant, indulgente, ma naïveté me poussait à pardonner encore, à leur trouver des excuses, auraient – ils pu faire autrement ? Tant j’étais profondément JAURESSIENNE comme on peut être vacciné à vie contre le tétanos : le tétanos en politique étant ceux qui dénigrent mon camp ! Les socialistes avaient fait par le passé de si belles choses !

    Mais dans la jungle du sentiment d’impuissance et de résignation avait néanmoins germée la colère et l’indignation et j’ouvris le seul chemin possible vers l’estime de moi – même : celui de ne pas laisser faire. Je n’étais plus innocente et ne pas m’impliquer – quand on pense à gauche : liberté – égalité – fraternité – c’était cracher sur la mémoire de ceux qui nous ont précédé bien souvent au péril de leur vie, mais m’impliquer où et comment ?
    Je rencontrais alors le front de gauche et pris plus tard mon adhésion au parti de gauche pour y rejoindre ceux qui comme moi avaient fait le choix de la rupture puisque le parti socialiste ne nous donnait plus la possibilité d’être nous -même en accord avec nos convictions, d’ y faire vivre notre anti – résignation…

    Depuis, tout à repris sa juste place, je me lève le matin avec le sentiment d’être au bon endroit, pas à droite car je suis du coté des faibles et je ne suis pas riche, pas au centre qui est une pâle copie de la droite qui se dit modérée, mais est pourtant néo – libérale ! pas au PS car même si c’est mieux ce n’est pas suffisant car :

    je ne veux plus qu’elle ou lui doivent demander une avance sur salaire pour remplir le réservoir de sa voiture qui l’emmène à son travail.
    je ne veux pas « que les bébés ne naissent pas dans les centres de rétentions » : je ne veux plus que les centres de rétentions existent –
    je ne veux pas que le ciment de notre République : le service public soit offert aux loups de la finance -( traité de Lisbonne )
    je veux la retraite à 60 ans –
    je veux que l’écologie et le social soient au centre de nos projets politiques
    et bien d’autres………….

    Je suis à gauche du coté ou tape mon cœur, à la vraie gauche : celle du Front de Gauche où on pense et projette le changement nécessaire aux agressions démesurées contre les petites gens de ma condition.
    Je voterai Mélenchon au premier tour et au second tour parce qu’il porte mon programme, qu’il n’est pas englué dans un appareil du système ; qu’il est en osmose avec ce qui se passe réellement dans le pays, et non sur un petit nuage, parce que c’est un stratège et un visionnaire, et surtout parce que je ne fais pas confiance en un seul homme mais dans une équipe qui est armée pour lui rappeler en tant voulu si le pouvoir lui montait à la tête, je ne crois pas mais sait – on jamais – pour lui rappeler donc, ses engagements.

    L’humain d’abord ! Place au peuple ! Le temps est venu ! Tous aux urnes !

    Les conditions sont aujourd’hui enfin réunies pour changer la France dans la bonne direction : un contexte – un programme – un stratège – et certains osent me demander si mon vote serait utile ? Et le vote de gauche pour le PS, au premier tour, il serait plus utile croyez vous ? Et bien moi, je suis persuadée que non, je suis citoyenne, je vote pour qui je veux, en conscience, et non pas pour faire plaisir à ceux qui ne sont pas encore réveillés et viennent nous culpabiliser !
    Quelle honte, ce discours sur le vote utile, faites le boulot, répondez à ceux qui vous attendent au lieu de persister à les ignorer. Changez vos élus, il y a trop longtemps qu’ils sont passés de la condition de travailleurs, d’employés, d’enseignants… à celle de théoriciens qui ne vérifient plus si ce qu’ils prônent est juste et d’actualité…

    Merde aux consensus !
    Vive nous !

    Danielle Schnegg

    L

  23. pour varoutcho
    bientôt un meeting à Marseille
    va voir le site de place au peuple, des transports seront organisés.

  24. Avec la tuerie qui vient de se passer…ça m’incite à voter mélenchon au 1er tour pour ne pas que s’étouffe ce réveil fasse à l’horreur et les récupérations nauséeuses du dangereux de l’Elysée. Les choses sont trop grave, là il faut mettre un terme, ouvrir la brèche électorale. Il y a déjà un petit contre pouvoir : Les régions sont à gauche, le sénat est à gauche, alors pour moi prendre le risque de voter mélenchon à la présidentielle + aux législatives devient l’acte de résistance pour ne pas céder à cette injonction de peur et de folie.

  25. Le piège de la cinquième République est là. Sa logique est le bipartisme qui nous pousse à un affrontement tiède entre deux versions d’un programme de droite. Ne laissons pas les présidentielles fonctionner comme le faisceau des phares d’une bagnole devant laquelle nous, pauvres lièvres paniqués, détalerions en croyant fuir alors même que nous nous livrons au massacre.

    La démocratie ne se joue pas une fois tous les cinq ans. Si Hollande tenait a s’assurer le vote de gauche dès le premier tour, il ne tenait qu’à lui de construire un programme d’union en faisant les concessions indispensables entre partenaires loyaux. Il préfère draguer le centre droit d’un côté et pratiquer le chantage au vote utile de l’autre … Si cette stratégie ne fonctionne pas, il n’aura a s’en prendre qu’à lui-même. D’un autre côté, que ce soit Hollande ou Sarkozy qui finisse par être élu, le pays se portera mieux si Mélenchon fait un score important car cela donnera du courage pour agir a la seule instance capable de transformer en profondeur la situation politique : le peuple.

    On s’en fout de savoir si un tel ou un tel a les capacités d’être roi pour cinq ans. Un président digne de ce nom est celui qui organise la République de manière à ce qu’elle ne soit pas un obstacle mais au contraire un soutien aux forces présentes dans le pays. Seuls les citoyens, de manière individuelle – artisans, créateurs, intellectuels, … – ou regroupés en organisations, associations, partis, syndicats, entreprises, … ont la capacité de transformer le pays et de le faire progresser sur quelque plan que ce soit.

    En clair, ni Mélenchon, ni Hollande, ni aucun des candidats n’a la capacité d’être le «sauveur de la Nation», même s’ils essaient pour la plupart de le faire accroire. En revanche, il existe au moins un candidat qui porte le projet de mettre les institutions politiques au service des initiatives des citoyens. De changer de République pour précisément sortir de cette Recherche permanente de l’homme providentiel. C’est ce message qui est exprimé dans les slogans comme « place au peuple » ou « prenez le pouvoir » comme dans le combat pour la 6ème République.

  26. De toute façon voter Hollande au premier tour c’est prendre le plus gros risque d’ élire Sarkosi au deuxième tour.

    Il y a 20 pour 100 de français de droite et 20 de gauche, les autre se laisse simplement convaincre.
    Croire que Hollande va convaincre qui que se soit au deuxième tour relevé d’une utopie bien plus délirante que de penser le front de gauche au premier tour.

    Alors petit moutons préparez vous a être tondu à la sauce UMP.
    POUR MOI LE SEUL VOTE UTILE C’EST L’HUMAIN D’ABORDS.

  27. si on commence à voter au premier tour pour éliminer le pire, c’est qu’on a déjà perdu …….
    Il ne sert à rien alors d’afficher une critique radicale ( plutôt justifiée ) pour derrière voter petit bras …….
    mais bon, comme dirait l’autre, hein….c’est vous qui voyez …

  28. Si j’ai compris, il est dommage de devoir éliminer le pire avant de faire ce qu’on estimerait préférable si c’était possible ? Alors il y aura toujours renoncement pour éviter la guerre. Certainement. Mais certains désespérés de longue date aimeraient un peu de bordel, il seraient certains, eux, de constater un véritable changement. Visage pâle vous salue bien.

  29. Tout le monde a été surpris par l’ampleur de la mobilisation, Mélenchon lui-même. Il a trouvé la clé qui unie le peuple de gauche dans toutes ses différences. A mon avis il sera au second tour et je ne pense pas que sarko ou Lepen sera si à l’aise que çà face à ce porte-voix d’un peuple si méprisé ou oublié depuis si longtemps. Les choses sérieuses commencent et toutes les forces de gauches vont être jétées dans la bataille. je viens de récupérer ma conection et j’ai un nouveau crincrin qui va me permettre d’être plus performant et je ne suis pas le seul à m’être ainsi préparé. La droite joue sur les peurs et notre tâche est de démystifier ces famaux « sauveurs » de peuple craintif pour faire exploser cette carapace de connerie par un vent de liberté, de créativité et de solidarité portant au partage de cette nouvelle République qui avance inéluctablement pour nous montrer son minoit un petit matin, faute de grand soir. Nous n’y perdrons pas au change. ARAMIS

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

  30. Bon, je prends le train avec bien du retard, mais ne comprends (n’admets) pas votre choix PS au 1er tour.
    – Vous êtes très fort pour deviner qui sera le pire entre Sarko et Hollande. Ce qu’a montré Hollande depuis 1 an n’est ni un modèle de constance, ni un modèle de gauche. Voter pour un programme libéral dont le visage serait changé, c’est rentrer dans le mur a 50 km/h au lieu de 80… on en crèvera!
    – Si tout le monde raisonne comme vous, autant aller directement au deuxième tour. La chance du premier, c’est de pouvoir voter pour des convictions, montrer une société diverse et nuancée, pas seulement aux législatives! Avec un seul tour, c’est l’abstention qui gagnera toutes les élections présidentielles…
    -Voter « utile », c’est ce que font les ecolos a toutes les présidentielles (<2% en 2007). Résultat: lorsqu'il doit faire un compromis politique, le Président tranche selon sa "légitimité" électorale, et c'est Grenelle qui est mis au pilori. Avec une centrale tous les 25 ans, ce n'est pas demain la veille de la "transition énergétique", que FH oubliera bien vite aussi…
    – Voter FdG des le premier tour, et faire gagner la gauche, c'est possible en 2012. Le calcul et l'argumentaire sont sur: http://resignes.blogspot.fr/2012/01/alea-jacta-est.html

  31. Tiens, dis moi Juan, as tu remarqué ça : avec Mélenchon en 3ème position : il n’y a plus de risque le Pen… Si l’electorat hollande va voter Mélenchon, en aucun cas le Pen ne peut passer devant, puisqu’elle est d’ors et déjà derrière !

Les commentaires sont fermés.