Tous les Articles par Juan Sarkofrance

Les extra-terrestres existent

C’est peut-être la nouvelle la plus réjouissante et la moins commentée de l’été.

Il y a d’abord cet astéroïde qui viendra sans doute percuter notre planète… vers 2880. On a un peu de temps devant nous. Le plus étrange est sa composition, qui intrigue les scientifiques: c’est un agglomérat de débris de différentes tailles, mais tenus ensemble par une gravité inattendue et inexpliquée.

Puis, quelques heures plus tard, cette autre nouvelle. Depuis quelques semaines, des scientifiques entendent avec davantage de précision et de régularité qu’avant des signaux radio provenant des tréfonds de l’univers.

"Un sursaut d’une durée d’une fraction de secondes provenant des profondeurs de l’espace pourrait donner de nouveaux indices importants pour élucider certains phénomènes de l’astrophysique." (source: Atlantico)

J’ai toujours cru que nous ne pouvions pas être seuls dans l’univers. C’est une croyance comme une autre, qui s’est un peu affadie avec le temps.

Il faut rêver un peu.

Pour finir, je vous laisse avec ces "sons de l’espace", enregistrés par la NASA, saisissants.

Comment louper la commémoration de 1944

Nous étions sortis du mitterrandisme défaillant dans la mémoire de l’Histoire, qui rejoignait en cela le story-telling gaulliste, et voici qu’on y replonge à cause d’une succession de petites touches commémoratives par Hollande puis Valls.

J’avais été surpris, le 15 août dernier, qu’Hollande évoque une France "unie" pour célébrer le débarquement de Provence. la France de 1944 n’était pas unie, sauf à penser que Vichy n’existait déjà plus.

Voici que Manuel Valls reprend et amplifie l’argument pour célébrer la libération de Paris.

Donc, je répète, comme d’autres: non, la France en 1944 n’était pas "unie", sauf à penser que "ces millions de collabos", comme les appelait Renaud dans sa chanson Hexagone, avaient soudainement disparu.

" Oui, la libération de Paris, c’est d’abord la victoire de la cohésion, la victoire d’un peuple uni au-delà des convictions et des conditions. La Libération, c’est la preuve que, face à l’adversité, un peuple, s’il sait se rassembler, peut reprendre en main son destin. " Manuel Valls.

Les Forces Françaises Libres ou la Résistance étaient effectivement plus diverses politiquement qu’en 1940, quand les communistes se taisaient honteusement puisque leur mentor Staline avait conclu son pacte avec le Diable. Ou qu’en 1941 quand la perspective d’une défaite de l’hitlérisme n’était pas si évidente. Mais cette France résistante coexistaient encore en 1944 avec une autre plus honteuse, qui nous hantera longtemps.

Rappelez-vous.

 

 

 

Gaza et les roquettes de trop à Tel Aviv

Que voulez vous comprendre quand "quelqu’un" envoie trois ou quatre roquettes contre Tel Aviv en pleine négociation ?

Que voulez-vous comprendre ?

"Les hostilités menacent de reprendre mardi 19 août dans la bande de Gaza après le tir de trois roquettes vers le sud d’Israël et l’ordre du Premier ministre israélien de riposter en pleines négociations sur la prolongation d’un cessez-le-feu." (source)

La boucherie israélienne ne justifie pas cela.

 

Google et ses gateaux

Depuis quelques semaines, parce que je n’utilise que Firefox qui est plus "sécure" pour ma vie privée, je me vois proposer la même question à chaque nouvelle page du Web que je consulte.

"Ce site utilise des cookies permettant de fournir les services. En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies"

Google me dit qu’il utilise des "cookies". Et si vous en demandez davantage, voilà ce qu’il vous explique.

"Comment Google utilise les cookies

Un cookie est un petit fichier texte envoyé à votre navigateur via le site Web consulté. Grâce à ce cookie, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d’autres paramètres, sont enregistrées sur le site Web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l’utilité de ce dernier pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans les cookies, l’utilisation du Web pourrait s’avérer beaucoup plus frustrante.

Nous utilisons les cookies à diverses fins. Nous les employons, par exemple, pour mémoriser vos préférences de recherche SafeSearch, accroître la pertinence des annonces diffusées à votre attention, compter les visiteurs d’une page, vous aider à vous inscrire à nos services et à protéger vos données.

Vous pouvez consulter une liste des types de cookies utilisés par Google et découvrir comment Google utilise les cookies dans la publicité. Nos règles de confidentialité expliquent comment nous protégeons votre vie privée dans le cadre de notre utilisation des cookies et d’autres informations".

Quand c’est gratuit, c’est vous le produit.

Je répète cela toutes les semaines à mes enfants.