Archives pour la catégorie Chroniques personnelles

Le Covid tue-t-il les enfants ?

En Europe, le premier pays à rouvrir les maternelles après le COVID fut la France. Puis le Royaume Uni.

Je vous place ceci ici:

Après les alertes lancées en Europe, les autorités américaines ont émis, jeudi 14 mai, un avertissement à destination des professionnels de santé concernant une maladie inflammatoire touchant les enfants et probablement liée au Covid-19. Cette maladie est rare mais potentiellement mortelle. La maladie, appelée syndrome multi-inflammatoire chez les enfants (MIS-C) par les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies, a pour la première fois été signalée fin avril au Royaume-Uni. Une centaine de cas, dont au moins trois décès, ont ensuite été rapportés dans l’Etat de New York.

Source: France info

Plus tard, il faudra porter plainte.

Les médias qu’il faut soutenir

Il parait que les médias sont moins crédibles que les hommes/femmes politiques, lesquel(le)s sont déjà très bas dans le classement de crédibilité que le Parisien a publié ce premier jour de déconfinement.

EXqy54dWsAAhk9o

Très franchement, cette catégorisation est simpliste. Il y a des médias qu’il faut suivre et applaudir, on peut bien sûr les critiquer, mais pas pour allégeance avec le discours dominant et facile.

Mediapart, que je déteste souvent à cause du parti pris personnel contre la France insoumise, mais que j’apprécie si souvent (merci Marine Turchi, Lenaig Bredoux, etc bien d’autres).

Les Jours, qui apporte le recul, l’humour, le soin, la persévérance. Je suis Jouriste, je connais quelques unes de ses plumes. Les Jours qui vient d’accueillir Nassira El Moaddem,  qui dirigea le Bondy Blog

Bastamag, qui apporte l’actu socio-ecolo de terrain qui manque, indispensable lecture.

Issues, nouveau venu, qui aime choquer par ses titres et ses news, mais qui prend l’époque comme elle est.

Il y a aussi Lundi Matin aussi brutal que poétique,  Le Vent se Lève, marxiste et explicatif du monde réel, Regards et Politis, souvenir de jeunesse, qui animent le débat.

Si vous êtes à Paris ou proche de Paris comme je l’étais avant de partir, il y a aussi Paris Lutte Info, Street Press, et AfpFactuel, sans qui la couverture de la réalité serait incomplète.

 

Les médias ne sont pas uniformes. ll y a des bons journalistes au Figaro, chez France 5, BFMTV ou à Radio France et ailleurs. Mais ces autres médias, que l’on qualifiera de « dominants » puisqu’ils trustent l’attention de nos dirigeants à défaut d’intéresser les gens, et, souvent, rassemblent le plus grand nombre lors des moments d’attention collective intense comme pendant le cOVID, sont méprisés pour une double raison – humble avis.

Primo, ils décrivent une réalité qui n’est pas celle vécue par les gens – le point de vue est « bourgeois-centré », il sert souvent le discours du pouvoir en place qui, par ailleurs, ne varie que dans les nuances. Secundo, ces medias sont pollués par des éditocrates qui se prétendent journalistes. Barbier, Cohen, Aphatie, Couturier, Duhamel, Seux, etc encombrent les ondes et les tribunes.

Mais le mal est pire: ils décrédibilisent les médias qui les emploient.

 

 

Portez un masque. Merde.

Ils sont encore nombreux. Ils ne portent pas de masques. Dans ma banlieue, je suis encore surpris. La dernière fois que je suis sorti, samedi, une bonne moitié des passants et clients du Casino ne portaient rien. Ce matin, mon épouse a fait le même constat.

Le masque ne vous protège pas, il protège les autres.

Les irresponsables du gouvernement racontent n’importe quoi depuis le premier jour. On les traduira, j’espère, en justice. Mais maintenant, il y a des masques: je ne compte plus les tutos que j’ai pu lire sur le sujet.

Le quotidien LeMonde, qui questionnait bêtement l’utilité des masques il y a un mois, a même publié un patron en pleine page dimanche dernier.

Portez un masque.

A 5 jours de la fin partielle du confinement, voici que nos principaux médias nous expliquent que  » le masque soit réellement utile pour vaincre le coronavirus. » On le sait depuis des semaines. Ces éditocrates ont raconté tout et son contraire. A la maison, on n’a pas varié, on a fabriqué des masques. Les amis aussi, tous autour. On n’a rien écouté. On a fabriqué des masques. Plus le gouvernement disait que c’était inutile, plus on a redoublé d’énergie. Des associations se sont mobilisés, des gens ont donné leur tissu. Partout en France, des couturier(e)s amateurs/trices se sont attaché(e)s à fabriquer des masques.

Portez un masque.

 

1er mai – les marionnettes de la Macronie

On se la remet ? Allez… On se la remet.

On se souviendra longtemps que le chanteur Christophe fut l’une des victimes du COVID19.

Christophe est mort quand Macron expliquait, justifiait, mentait.

 

Ne pas mettre la démocratie en quarantaine

Quelques messages clés, retenus de ce meeting. Il y en a d’autres. Écouter ce meeting fait du bien.

  • Le tracking – une piste numérique dangereuse, insuffisante en France.
  • L’union nationale ? « Nous sommes pour l’unité sanitaire », « il faut suivre les consignes sanitaires, furent-elles incohérentes. » L’union nationale, non. Le gouvernement est une équipe politique dont les décisions doivent être débattues.
  • Le déconfinement, il faut en parler maintenant. Si on a raté l’entrée dans la crise, peut-on espérer réussir la sortie ? Il faut planifier les moyens mis en oeuvre. Mélenchon appelle à la nationalisation des entreprises essentielles au combat contre la maladie comme Luxfer ou Famar. Il faut réquisitionner toute l’industrie textile.
  • Le virus est inégalitaire, il progresse plus vite chez les plusn pauvres d’entre nous.

 

Porter plainte contre Muriel Pénicaud

Un résumé, parmi d’autres. Un écoeurement, parmi d’autres.