Mélenchon, en campagne.


Il se donne, le leader du Front du Gauche.

MELENCHON REVOLUTIONNAIRE MEXICAIN

Poursuivons cette revue improvisée de l’ancienne opposition. Après ce Modem de Bayrou qui a perdu Bayrou à moins que cela ne soit l’inverse, voici Mélenchon. Il a toujours la formule violente, il cherche surtout à nationaliser une campagne municipale dont même la presse conservatrice reconnait malheureusement que les enjeux sont très locaux.

Mélenchon soutient Jérôme Kerviel, le trader finalement repenti qui vient d’obtenir l’annulation des 4,9 milliards de dommages et intérêts que lui réclamaient la Société Générale. Sur le moment, nous trouvions la démarche curieuse. La France n’avait-elle pas d’autres icônes à se trouver ?

Mélenchon multiplie les meetings, il sillonne la France. A Marseille, il a eu les mots justes, presque calmes: « Il est possible de dire à M. Gaudin, sans manquer de respect à la personne, et sans même douter du fait que, sans doute plus d’une fois, il a cru qu’il était utile, qu’il faut savoir s’arrêter. Ce n’est pas être grossier que de le dire ».

A Toulouse, mercredi, il est encore là. « Nous allons être la grande surprise de l’élection ». A Toulouse, l’allié communiste fait campagne avec le le PS, comme à Paris. Mais Mélenchon ne change pas son discours. Il a déjà les idées claires sur la suite: « Un, dans les villes où nous sommes en tête au premier tour, nous nous adressons aux socialistes pour qu’ils soient représentés. Deuxième cas, avec 5 à 10 % des voix, on ne peut pas se maintenir et nous demandons au PS que nos électeurs soient représentés à la proportion exacte du résultat, ce qu’on appelle une fusion technique. Troisième cas, nous sommes au dessus de 10 %, et c’est ville par ville que l a décision doit se prendre, maintien ou fusion technique. Pas de négociation programmatique mais là encore une juste représentation de nos électeurs en nombre d’élus. »

Le cas numéro un est le plus intéressant.

 

 

 

Crédit illustration: DoZone Parody

27 réflexions sur “ Mélenchon, en campagne. ”

  1. Pour Hollande, à poil avec la ventouse des chiottes sur la tête en hurlant « rendez-moi mes couleurs! » correspondrait à peu près à ce qui va lui arriver. Quant à MELENCHON, la troisième correspond bien à ce que j’entend dans mon secteur. Reste à vérifier… Le seul qui peut aider HOLLANDE c’est Sarkosy la Stasi, avec sa prétention de mafieux… ARAMIS

  2. Je ne suis pas aussi sévère envers Mélenchon….bien que je ne sois pas d’accord avec la manière…..
    Qq part, il capte notre colère vers la gauche…..pendant que d’autres se dirigent vers l’extrême droite.
    Bien sûr, ce n’est pas sufffisant…

  3. Au-delà des municipales, je m’interroge sur Mélenchon, quant à ces « méthodes » de communications. Je regarde peut-être trop Canal+ (en clair).

  4. Tandis que pour le duo Copé la piscine et sarkosy la Stasi, ils sont bien dans la nuance en ce moment, eux…

  5. Eh voui, certains caciques du PCF ont l’amour de leur siège d’élus nettement supérieur à leurs convictions . Ceci étant, la déchirure musculaire les guette : le grand écart, ça peut être douloureux .
    Il est plaisant de reprocher à Mélenchon de politiser les municipales, comme si le PS ( et les autres ) n’en faisaient pas autant, et même si c’est inéfficace pour la bonne gestion d’une ville
    Le cas n°1 est, effectivement, le cas le plus intéressant car là, on verra ce que le PS a dans le ventre : soit il refuse parce que le changement de politique, il n’en n’est pas question , soit il accepte ( du moins certains ) parce que les sièges comptent plus que les idées et, dans les deux cas, le PS risquera l’implosion

  6. Extrait d’article sur MELENCHON piqué sur LIbé : « Le candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012 venait de citer un rapport du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) selon lequel «avant le temps légal (période électorale d’égalité de temps de parole, NDLR), le Front de gauche a eu 0% d’antenne sur France 3, contre 29% pour le Front national.»

    «Le service public tout de même, c’est un comble, on peut dire qu’il y a une incitation permanente à appeler à voter Mme Le Pen», a-t-il assuré. »

  7. @Jhonhatan Eh oui!! On a beau lui dire….
    @LIBERT depuis que NPA avec Gildas a arrêté j’ai arrêté de regarder C+ car entre Barthes et de caunes qui veulent faire « de la politique (l’un roule pour le gvrt car je crois qu’il est avec une ministre) et l’autre qui veut se rendre intelligent mais s’aplatit quand Hortefeux demande à virer Plenel du plateau sinon il ne vient pas ….le choix est vite fait

  8. Oui enfin bon, Méluche doit pas non plus devenir une fascination, comme Sarko. Ce sont des hommes qui sont des caricatures d’eux-mêmes. Dans un premier temps, ça fascine, mais rapidement, ça fatigue.

    On est dans la voiture balai du tour de France, là. Et en plus, Zapata Méluche, c’est l’alter ego à l’extrême gauche de Marine, à l’extrême droite. Même soupe, marketing différent. mal bouffe dans les deux cas.

    Ca nourrit le populiste, mais ça laisse l’honnête homme sur sa faim.

    On peut en discuter 5 mn, mais quand on cherche à donner un sens à la vie, et pas qu’à l’actualité, il faut bien convenir que c’est pauvre en nutriment. C’est frustre. C’est low cost, quoi.

    Bon, d’un autre côté, je comprends bien qu’il faut donner à chacun en fonction de ses moyens. Et donc, il a sa place dans le jeu politique. Après tout, un Méluche vaut mieux qu’une Marine. C’est la même médiocrité, la même petitesse envieuse et revancharde, mais ça a quand même l’avantage d’être de gauche, donc de se raccorder à un fonds spirituel plus évolué que celui de l’extrême droite.

    Maintenant attention: tout cela veut dire que ce fonds spirituel doit être activé pour valoir quelque chose. Toute la difficulté est là: basiquement, FdG=FN. Même produit, mêmes connerie, même médiocrité, etc, peu importe. Mais ce qui fait la différence, c’est l’activation de l’héritage de gauche. C’est ça qui permet de les distinguer et d’en valoriser un par rapport à l’autre.

    Il y a un moment où l’Aramis lambda accède à ce « petit plus » qui fait la différence par rapport à un lepéniste classique. On reste dans le bas de gamme, mais il y a l’espoir d’une étincelle qui peut faire changer les choses. Alors que le FN, c’est justement ne pas les changer, ou les changer en pire.

    C’est donc ce « petit plus » civilisationnel qu’il faut rechercher dans la gauche de la gauche, ou l’extrême gauche, ça dépend comment on l’appelle.

    Or, il est difficile à activer, car la gauche toute entière ne sait plus exactement quelle est son héritage. Elle a des problèmes de positionnement.

    Il faut donc se livrer à une recherche. Et ensuite une activation.

  9. Je ne participerai plus au Mélenchon bashing.
    J’aurai une tolérance Zéro pour Hollande et son gouvernement de caniches de la CIA, Otan et FMI, bellicistes.

    C’est le seul homme politique à ma connaissance qui ait essayé de ramener un peu de raison dans le déferlement de propagande ant-russe dans tous les médias français, une propagande honteuse et ignorante des faits et notament institutions ukrainiennes et criméennes.
    je louerai les blogs de Sapir, même non traduits, en espagnol ou en anglais, et par conséquent Marianne.

    Je me fout du résultats des municipales.

  10. Méluche et le Front de Gauche ont une stratégie globale
    parfaitement honnête pour ces élections municipales,
    ce qui n’est absolument pas le cas de la direction du parti communiste.

    Ainsi Dans ma ville où le Front de Gauche est uni et a une liste
    je voterai pour eux en avertissement contre le PS et Hollande
    (tout en sachant que le maire sortant PS est sûr d’être réélu
    et en le trouvant bon maire).

  11. Mélenchon est un écorché vif, c’est dommage….mais ça n’a pas d’importance au final.
    Il faudrait à la France un gus qui accepte de ne plus décrocher le téléphone quand bruxelles veut donner des leçons,

    c’est tout…

    ceci étant dit, j’aimerai que quelqu’un m’explique pourquoi Mélenchon est si détesté sur le blog de JUAN (avec mes excuses mais je ne le suis pas )

    1. Pourquoi MELENCHON est si détesté ici ? Simple : il est le seul qui soit vraiment de gauche parmi les polticiens s’en revendiquant hors extrême gauche et qui ait suffisamment de .C… pour le démontrer au quotidien. Les gens veulent du changement à gauche, tout en se cantonnant à voter pépère ou son équivalent à chaque élection. Çà créé forcément un sentiment diffus de frustration vu le résultat. D’autant, que la présence permanente d’un MELENCHON accentu cet effet, en contrastant méchamment par rapport à la gauchitude fadasse de pépère 1er, vis à vis de la méthode carrée sur la forme et pointue sur le fond.d’un MELENCHON en trublion. MELENCHON a raison et le prouve à chaque fois, alors forcément çà agace ses détracteurs. ARAMIS

      1. ah bon Hollande est de gauche fadasse ? c’est drôle j’aurai plutôt vu un droite fadasse … entre nous deux il y a un forcément un daltonien

        1. Pas forcément. Car le pépère est aussi fadasse envers la gauchitude qu’il prétend servir, que vorace au bénéfice de la droite qu’il prétend combattre… ARAMIS

    2. Pourquoi MELENCHON est si détesté ici ? Simple : il est le seul qui soit vraiment de gauche parmi les polticiens s’en revendiquant hors extrême gauche et qui ait suffisamment de .C… pour le démontrer au quotidien. Les gens veulent du changement à gauche, tout en se cantonnant à voter pépère ou son équivalent à chaque élection. Çà créé forcément un sentiment diffus de frustration vu le résultat. D’autant, que la présence permanente d’un MELENCHON accentue cet effet, en contrastant méchamment par rapport à la gauchitude fadasse de pépère 1er, vis à vis de la méthode carrée sur la forme et pointue sur le fond.d’un MELENCHON en trublion. MELENCHON a raison et le prouve à chaque fois, alors forcément çà agace ses détracteurs. ARAMIS

  12. J’aimerai que la foutue UE des Droits de l’homme et de la « démocratie » fassent une enquète sur les manipulations de la CIA en ce moment, au Vénézuela, au Honduras, en Colombie, au salvador, au Nicaragua
    Je ne peux pas une seconde espèrer que l’actuel et ses ministres s’améliore.
    J’aimerai qu’il y ait une autre raison de le soutenir que la crainte du retour du repoussant

    Et en fin du compte je préfère les outrances à la lâcheté., au conformisme et à la résignation.

    1. Ah non ! La fameuse UE des copains libéraux affairistes ne le fera pas parce qu’elle à la petit doigt su la couture du pantalon devant l’oncle Sam. Déjà sous Giscard on avait laissé faire les manigances de la CIA qui faisait le même cirque en minant le gouvernement démocratiquement élu (lui aussi) du (vrai) socialiste Alliendé qui fini assassiné (heu! Suicidé) dans le parlement (la Moneda) et l’Europe avait laisser faire, ainsi que la suite de l’opération Condor visant à permettre à la junte militaire de continuer de pourchasser et d’assassiner les opposants à travers le monde et maintenant que Pépère a prouvé son attachement aux States on ne va pas se priver pour refaire la même. Comme au bon vieux temps de la guerre froide, les méchants se sont les russes et les socio/communisants, tandis que les gentils c’est « nous » et la CIA, voyons ! ARAMIS

  13. Comparer J.-L. Mélenchon à N. Sarkozy c’est vraiment culotté.
    Relisez son appel de crucifié, relisez le vraiment et nous pourrons en reparler.

Les commentaires sont fermés.