Blogueurs contre blogueurs


le blog politique est un exercice estimable qui permet de développer une pensée que les réseaux sociaux réduisent à quelques caractères ou de l’excitation à chaud. Mais ils ont du mal. Les billets s’espacent dans le temps, se raréfient tout simplement.

Il y a des explications personnelles, forcément.

Il reste pourtant des énervements, des disputes entre blogueurs pourtant proches, régulièrement réactivés sans raison.

Par exemple, Jegoun glisse une vanne contre Bembelly, tandis que FCB  publie un billet rageur contre le même après une incartade sur Twitter. Bembelly répond, forcément. Il y avait peut être un billet encore antérieur pour expliquer cette nouvelle bataille.

C’est devenu presque un rituel, ici, d’exprimer mon incompréhension contre ces disputes. Elles soulagent peut-être leurs protagonistes. Elles en désolent d’autres. Il me semble pourtant que la situation est suffisamment grave et sérieuse pour qu’on réfléchisse à dépasser tout cela.

Ce qui est rassurant cependant, c’est que ce que ces disputes n’ont rien de politique. J’en déduis que le débat contradictoire a donc toujours toutes ses chances.

Yalla.

84 réflexions sur “ Blogueurs contre blogueurs ”

  1. C’est un bon billet. J’aime bien ton constat…

    (sinon personnellement je n’aime pas ces interpellations directes qui ne font qu’envenimer des situations déjà pas très calmes… Surtout qu’il ne faut jamais oublier que derrière le blog et la posture du blogueur parfois militant, il y a un être humain… qui a ses faiblesses… Et je trouve certaines attaques couchée sur blog d’une violence pas forcément supportables…
    Simple commentaire personnel…)

  2. Oh! c’est vrai que c’est amusant mais faut pas déraper trop, trop loin.
    bembelly n’a pas le clavier dans sa poche.
    Certains blogueurs sont tellement sûrs de détenir la science infuse et si l’on est pas d’accord avec eux alors là….. mais c’est rigolo quand même et toi Juan tu nous laisse toute latitude.

    Yala chebab!

  3. Moi, j’aime bien les guéguerres dans la blogoboule ! Et je ne vois pas pourquoi il faudrait s’abstenir de taper sur les imbéciles, les prétentieux et les malfaisants. D’ailleurs, vous me faites penser que j’ai une fâcheuse tendance au ramollissement, ces temps derniers : je vais aller affûter mes poignards…

          1. Je sais, je sais… Mais c’est dur, vous savez, d’être perpétuellement méchant et nauséabond, avec les petits enfants qui vous jettent des pierres et les chats qui se hérissent sur votre passage…

            1. Concernant la méchanceté et le nauséabond, je vous fait confiance, ça va revenir.
              Concernant les petits enfants, sachez que depuis peu on peut les mettre en GAV à la moindre incartade.

              1. Oui, en un sens, c’est rassurant, à mon âge, de se dire que le monde qu’on ne tardera plus à quitter devient de plus en plus con et ridicule.

      1. A vrai dire, j’ai constaté par la suite qu’il s’agissait d’un parti similaire à celui de Marine le pen.

        J’y ai donc réfléchi et voilà ma conclusion :

        Si un parti est autorisé à présenter des candidats, toute manoeuvre politique pour l’exclure au moment des votes est en effet assimilable à un dit « coup d’état ».

        Marcher dessus le vote des citoyens, qui plus est d’après les sondages et au regard des élections en Grèce me donne envie de vomir

        Bien contente de vous voir passer par là, Juan, car si vos billets se font plus rares, vous aussi🙂

        Vous savez ce que je fais en ce moment ?
        je lis tous les journaux étrangers avec le traducteur, c’est vraiment génial de comparer les points de vue sur un même sujet.

        Adessias Juanito

        1. Ah, ben l’Espagne s’y met aussi, sans doute à cause de l’importance qu’a prise « podemos » (la marche d’aujourd’hui était semble t-il un véritabe succès).

          Lu sur la Vanguardia, et malheureusement pour abonnés :
          (traducteur google pas terrible)

          « Le PP et le PSOE conspirent à perpétuer le système des deux partis
          Santamaria ajoute de la valeur à l’accord entre les parties « appelé à succéder »

          Imprimé Politique édition | 31/01/2015 – 00: 00h

          Carmen Del Riego Juan Carlos Merino

          Madrid / Valence

          Une conversation du Premier ministre Mariano Rajoy et le chef du principal parti d’opposition, Pedro Sánchez, ont servi à renforcer le pacte contre le terrorisme djihadiste.Le pacte de l’Etat pour être signé lundi, a une valeur politique de haut en soi, comme tous ce genre.

          -> Mais vous permet aussi de visualiser une stratégie commune de PP et le PSOE: garder vivante l’alternance du système entre les deux principaux partis à l’émergence de forces dont …

          Leer más: http://registrousuarios.lavanguardia.com/premium/54425676386/index.html#ixzz3QOuHg4g3
          Síguenos en: https://twitter.com/@LaVanguardia | http://facebook.com/LaVanguardia

          1. C’est très amusant ce que vous nous proposez là : on s’aperçoit qu’un journal étranger passé à la moulinette d’un traducteur automatique ressort écrit exactement comme l’est désormais Le Monde

    1. peut être que personne ne trouve intéressant de secouer un ventriloque du clavier…….et puis pour saisir quelque chose il faut trouver des aspérités…

      1. Un peu de tenue Stanislas s’il vous plaît, un peu de tenue, nom d’un petit schtroumpf perforé😦

        ***

        1. tite plume

          me tenir ?, je ne fais que ça toute la journée…..alors le soir je me laisse un peu aller en évoquant les amis
          😀

      2. Même pas la reconnaissance du ventre : j’avais consacré un billet de mon blog à reproduire un de tes commentaires que personne, sans cela, n’aurait lu.

        Non, je ne parle pas des engueulades sur commentaires, notamment de toutes celles qui me viennent des jaloux et frustrés , incapables de tenir un blog et encore moins de le faire héberger sur le site d’un média, et qui n’ont rien à dire à part des copiés-collés d' »Alternatives Economiques » ou de Lordon; je parle des gens qui ont un cerveau, des idées personnelles sur différents sujets, et qui sont capables de les exprimer sur un blog, plusieurs fois par semaine …et , si possible, avec une petite dose d’humour qui ne pèse pas des tonnes.

        1. toubib

          et toi, me remercies tu de te fouetter les sangs et de te redonner l’aspect de tes soixante ans à chaque fois que je te cite..

          bon allez toubib, reste calme et boit frais…c’était juste pour te taquiner un peu, ça me manquait. je ne passe plus chez marianne, donc je ne sais même pas ce que tu as écrit ces dernières semaines…

          1. c’est vrai que je ne t’ai jamais remercié d’avoir reproduit un de mes textes…

            je répare de suite avec un gros smack sur ton front altier….

            mais reconnait aussi que ça a été le billet le plus lu depuis que tu es installé sur marianne

          1. si si le toubib a de l’humour, par déformation professionnelle, Il se fend la gueule à coup de bistouri…c’est précis et calculé…..la fente des lèvres doit être à peine visible….alors si on n’est pas dans le médical….

  4. de toute façon en politique, pour ce qu’il y a à raconter…..les habituelles analyses gauche – droite sont bonnes pour la casse……

  5. Il faut avouer que pour participer au blog il faudra bientôt fournir un acte de naissance. Et que tu t ‘ abonnes à ceci, et que tu t ‘ inscris sur cela.
    Elie oh! élie personne ne t ‘ eng…ou censures- tu les commentaires agressifs envers- toi?
    J’ ai été fortement handicapé dans ma vie car je suis français, donc blanc, chrétien, hétéro, diplômé, j ‘ai travaillé 43 ans dans le privé, pour couronner le tout, je suis maintenant retraité, donc considéré comme un vieux con!

    1. Je ne parle pas des injures sur les commentaires (que presque personne ne lit) mais des billets de blogs .

  6. Ces disputes avec noms d’oiseaux ne sont pas très futés surtout qu’on sait qu’en face à face, cela se passerait tout autrement. M’insulter sur twitter c’est facile, en face c’est beaucoup plus difficile🙂

  7. @ Juan

    Il faut peut-être faire gaffe à cette tendance que nous avons, les blogueurs, à écrire des billets sur d’autres blogueurs, et à constituer ainsi progressivement un monde renfermé sur lui-même dans lequel les blogueurs parlent aux blogueurs sur les blogueurs …ce qui risque à conduire, à terme, à ce que les billets des blogueurs ne soient plus lus que par d’autres blogueurs !

  8. Je pense que le blogage politique est une activité vaine car in fine, sans influence, uniquement militante comme distribuer des tracts sur un marché et qui tourne en rond car il est très facilement prévisible de savoir à l’avance ce que va penser un blogueur politique sur un sujet.

  9. Je veux bien qu’on s’amuse un peu, qu’on se vanne gentiment ; les cravates à chier de l’un (je ne fais que répéter sottement puisque je n’ai jamais croisé le blogueur qui soit disant arbore ces artifices vestimentaires) ; les frocs à carreaux de l’autre etc. Tout ça fait passer un peu le temps, contribue à entretenir les liens. Tant que ça reste bon enfant.
    C’est un peu comme s’emberlificoter avec M. Goux, une sorte de jeu auquel chacun d’entre nous et lui le premier aime à participer.
    Jouer avec Didier Goux ? Bah, pourquoi pas. Après tout, si nous allons (presque) tous chez lui, c’est que le bougre a du talent. Bon, parfois il est un peu infréquentable. Parfois.
    Taper sur le « camp d’en face », lire, s’informer, contre attaquer. Ça oui !
    Se « taper » dessus entre potes ; même s’il peut y avoir des divergences ; je ne suis pas certain d’être tout à fait d’accord.
    Oui, je sais, je n’ai aucun conseil à donner à qui que ce soit, faites comme bon vous semble mais sachez néanmoins que de voir les camarades se friter me désole un peu.
    1/ Comme le souligne @PetitLouis, ça fait un blog de moins.
    2/ Y’a du boulot qui arrive, faudrait pas l’oublier et mettre son mouchoir par dessus les bisbilles.
    3/ Comme on dit dans Twitter #JDCJDR Faites comme bon vous semble, m’en vais chercher un bout de musique pour mes magiciens de demain.

  10. 1) cool, pas concerné
    2) est-ce le principe (?) du machin ?
    .. tu me vois venir/par ex. les radios libres (eighties) ‘parlaient ‘ aux radioteur libre..
    3) aïe
    4) j’aime les blogs (certains, of course)
    5) on est nbx à aimer les blogs
    6) tu me vois (venir)
    7) on ne vous aime pas assez ? (€?)
    8) je fais (très ) court (wifi equatorial: il a des coup de chaud; perso local: zen)
    9) voiløų
    1o) sans vous, ben on serait des mal baisé (cf.#3)
    11) ?!
    12) moi pas comprendre (cé pas nouveau): quoi-qui va pas ?
    13) je suis mieux ici qu’ailleurs

    je ne demande rien, je ne me plains pas /pas envie ni le besoin.
    Je suis équipé. (peut être pas pour les new technologies.. héhé )

    ou/si nous parlons du courage (ça ne ressemble à rien) ou des frayeurs, disons du quotidien (invisible ? bien évidemment)
    ni souvenir ni pensée, et tutti tralala..
    tu vois,
    alors oui: « j’ai besoin de toi »
    et toi aussi

    c’est la vie..
    c’est toi qui voit

  11. Conseil : Ne discutez JAMAIS de la politique en famille. Cela vous évitera bien des soucis.
    Le problème n ‘est pas la politique par elle même, c’ est les hommes qui la font.

    1. Quelle drôle d’idée ! On discute beaucoup politique chez moi, on n’est pas d’accord, ça se passe très bien, et c’est justement intéressant parce qu’on n’est pas d’accord !
      Mais on ne prend pas la politique comme une religion, c’est pour ça que ça se passe très bien .

  12. politique et religion ont pourtant des similitudes étranges, dans les deux cas il y a un sauveur à qui on demande d’intervenir pour régler ses problèmes divers et variés. Chacun a le sien. On le prie quand ça chie généralement, mais quand ça va bien, on le remercie d’avoir pensé à sa gueule avant celle des autres..
    Dans le domaine de la religion, il est rare que le sauveur bouge le petit doigt pour qui que ce soit ici bas, et personne ne l’a jamais vraiment vu, mais il continue à émouvoir les foules, bien plus que mylène farmer qu’on voit très peu….

    En politique, le sauveur, on voit qui c’est, on le connait et il intervient uniquement si on est capable de montrer un renflement conséquent dans la poche intérieure droite de sa veste, confortablement installé sur le pont supérieur d’un yacht de plusieurs dizaines de mètres….

    on le voit bien, il ne faut donc pas élever la religion au rang de la politique, surtout quand on n’en n’a pas les moyens….

    1. Le sauveur? Je préfère un dieu invisible et une religion qui prêche le bien et l ‘ amour qu ‘ un staline bien visible .
      Je préfère dieu qui accepte tout et ne demande rien à un politicard véreux et menteur.
      Mon Dieu ne m ‘ a jamais demandé de faire la guerre pour lui, la politique m ‘ a pris 2 ans de ma jeunesse pour ses intérêts.
      Enfin, en politique, si vous arrivez actuellement à voir un futur sauveur!!! Je n ‘y vois que menteurs,incapables,personnages corrompus et maîtres enfumeurs.

  13. la politique et la crapulerie ordinaire des enfoirés de l’UE, de la BCE à destination de ceux qui s’intéresse au cas grec, .il y a beaucoup à dire sur le sujet…

    quand on sait ça, le sujet énerve forcément un peu dès lors qu’on craque le vernis bien pensant…

    je précise, à l’intention des lecteurs éventuels que ce n’est ni du « lordon », ni de « l’alternatives économiques », juste au cas les cités donneraient de l’urticaire….

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20150128trib8834744bb/quand-la-bce-acceptait-une-restructuration-de-la-dette-irlandaise.html

  14. à Elie Arié

    Ne pourriez vous pas ouvrir un blog pour qu’on puisse commenter vos billets ?
    C’est pénible de lire et de ne pas pouvoir vous poser des questions.

    Concernant le dernier sur Marianne, j’ai voulu savoir ce qu’était exactement l’extrême droite aujourd’hui, inévitablement j’ai consulté wikipédia, et je trouve cette phrase qui me paraît se rapprocher d’une réalité (qui explique un peu pourquoi je ne sais pas ce qu’est ce parti)

    « Ariane Chebel d’Appollonia poursuit : « L’extrême-droite ne peut être perçue qu’en fonction d’une époque et des problèmes posés à un moment particulier de l’histoire, tant il est vrai qu’une force politique est tout autant reflet d’une philosophie politique donnée que témoignage de l’état de la société. »
    L’extrême droite française n’échappe pas à cette règle.  »

    Voilà pourquoi les Français le considère comme étant un parti comme les autres :
    le ps n’est plus celui de 1981
    l’UMP n’a rien à voir avec le RPR des années 70 etc.
    Quant au FN, ce que l’on appelle la dédiabolisation, n’est en fait qu’une stratégie qui tend à lui trouver une place parmi le concert des acteurs politiques de gouvernement.

    Il me semble qu’il n’y a plus d’idéologie pure et dure, mais plutôt la volonté de serrer au plus près l’opinion publique Française et non celle des institutions européennes.

    Du coup, je ne cherche absolument plus à savoir ce que représente tel ou tel parti, puisqu’on sait qu’il y a ceux qui collent à Bruxelles et ceux qui collent à la France.

    Bien trop binaire pour moi, qui en ai marre de voter.

    1. @ hélène dici

      Si j’avais un blog personnel, il serait trop peu lu, parce que je ne lui consacrerais pas le temps suffisant pour en faire la promotion indispensable sur twitter, facebook et autres réseaux soi-disant « sociaux »; son hébergement sur Marianne suffit à lui assurer un nombre de lectures bien plus élevé .

      Si on lit mes articles sur Marianne, ce n’est déjà pas si mal …Ils disent ce qu’ils disent, ils sont peut-être nuls ou pas , mais il n’est pas indispensable de me poser, à moi, les questions qu’ils vous amènent à vous poser : vous voyez que vous pouvez très bien en chercher les réponses ailleurs .

      1. En somme c’est : « je vous fais l’honneur de lire mes billets…. mais ne m’emm… pas avec vos questions » c’est ça Elie ?

        1. « je vous fais l’honneur de lire mes billets »

          Non, voyons, elle ne va pas, cette phrase ! Elle semble signifier que M. Arié vous ferait l’honneur de lire ses propres billets, ce qui n’a guère de sens. Je suppose que vous avez voulu dire : « Je vous fais l’honneur de vous donner mes billets à lire… », ou, plus simplement : « Je vous fais l’honneur de mes billets… »

          Cela dit, quand on voit certains commentaires tartinesques sur les blogs, et notamment sur celui-ci, on comprend que d’aucuns n’aient pas envie de s’infliger semblable punition.

          1. « on comprend que d’aucuns n’aient pas envie  »

            « on comprend que d’aucuns n’aient envie » serait plus juste non ? Puisque la négation est déjà annoncée via l » n » apostrophe… il ne faut donc « pas » marcher dans la redondance.

            Ce commentaire est inutile, il ne sert qu’à faire « coucou » à Mister Goux !
            😉

            1. Mais non : le « pas » est indispensable ici. Comme vous le dite vous-même, d’ailleurs, le « n' » annonce la négation ; donc, si elle est annoncée, il faut bien qu’elle paraisse.

              (Cela étant, le « n' » n’annonce pas vraiment la négation, puisqu’il en est l’un des constituants.)

              1. Je persiste et signe, le « pas » n’a pas sa place, il gâche en redondance votre propos Mister Goux ! Il s’agit là d’harmonie littéraire.

                Un peu d’harmonie Mr Goux, que Diable !
                😉

                    1. « D’aucuns » n’est nullement une négation ! L’expression signifie simplement « des personnes » ; en général que l’on ne peut ou ne veut nommer. Pas la moindre petite notion de négation en elle, je le répète.

                      (Une rapide consultation de Wiktionnaire ou de n’importe quel autre manuel de même usage vous aurait évité de dire une sottise…)

          2. Mais mon choupinou c’était ironique comme quand on dit « vous pouvez marcher la tête haute, je ne vous dois plus rien ». wouala !
            Allez Maître Capelo rengainez votre corrigeur

            1. C’est quoi , un  » corrigeur. » ? Dans les dictionnaires français , on ne trouve que  » correcteur « …

        2. ou … « buvez et manger car ceci est moi. »
          et nous répondons « amen »

          Maieueue non, je rigole Elie, vous fâchez pas.

      2. Vous vous faites du mal Elie. Soyez raisonnable : relativisez. Tout le monde n’a pas votre grand savoir et de votre connaissance de l’à peu près. ARAMIS

  15. Il se prépare un projet de loi, ah oui ….!
    Qui concerne qui et quoi ….. !
    Le Terrorisme….. ben oui, mais n’y a-t-il pas, tout un paquet de loi, sur le sujet ?
    Le Racisme ….ben, la aussi on est équipé… ?
    Mais alors pour quelle mauvaise raison fait-on tant de mystère sur ce projet de loi qui pourrait être voté sans en informer le peuple…
    L’anti….. ça il n’en est pas question.
    La République Française est la même pour tout le monde, elle appartient à personne.
    De plus toute personne est libre de quitter la France et de revenir.
    D’autre part, une loi sur l’indignité a conduit après 45 à fabriquer des mercenaires par milliers qui ont combattus en Corée, « Crève Cœur » notamment, ceux là étaient des français de souche.
    Un juge c’est exprimé sur le sujet(l’indignité).
    Décidément M. Hollande me saoule avec son clientélisme F-M.
    La France défigurée par ces coteries de clans qui suintent les manœuvres de couloir et les pressions religieuses monothéistes.
    Sarkouillard a répandu « la lèche cul attitude », Hollande lui donne ses lettres de noblesse.

Les commentaires sont fermés.