contre l’islamophobie


Oublions les disputes de vocabulaires du genre « critiquer la religion musulmane est-il de l’islamophobie ? ».

Le vrai sujet est: n’est il pas nécessaire de pointer les dérapages contre l’islam quand cette religion est caricaturée dans le sang et la barbarie par Daech et quelques autres ?

Nous devrions répondre par l’affirmative. C’est un athée qui vous l’écrit.

Bien sûr, quelques esprits faibles vont trop loin dans la démarche. Ils oublient Daech, minorent le sujet. C’est bien au nom de l’Islam que ces malades agissent. Mais c’est l’Islam qu’ils détruisent par là même.

Une plateforme d’information sur islamophobie a été lancée cette semaine.

« Nous sommes un groupe de militants associatifs, de journalistes, de citoyens préoccupés par les dérives auxquelles nous assistons en France et, plus largement, en Europe.  » (lire la suite)

La profession de foi qui se poursuit est éloquente.

« Le racisme gangrène nos sociétés : contrôles au faciès, destruction de camps roms, agressions de femmes musulmanes, discriminations des personnes portant des noms à « consonance étrangère », projets de loi et circulaires ciblant les femmes voilées, interdiction des repas diversifiés dans les cantines… »

Mais ne nous trompons pas. Jamais dans l’Histoire récente (un ou deux siècles) n’avons nous vécu telle attaque contre les fondements de la culture, l’intelligence, la liberté individuelle par les tenants déraillés et barbares d’une religion.

Jamais.

Toute comparaison avec d’autres évènements historiques, comme par exemple les comparaisons entre les persécutions des juifs et la Shoah et les discriminations et dérapages outranciers contre les musulmans n’ont absolument aucun point de comparaison possible.

Il faut défendre des innocents, veiller à ne pas perdre son âme de République – une République déjà abimée par les dérives sécuritaires des lois sarko-vallscistes – mais de grâce, évitons les comparaisons anachroniques.

les auteurs de « Contre-attaque(s) » veulent éviter ses écueils. Et rappellent que l’islamophobie rappelle l’antisémitisme.

A suivre, donc.

Le site « Contre-attaque(s) » entend donc favoriser les mobilisations en publiant des textes d’analyse et de discussion, en dressant une revue de presse de ce que les médias et les politiques disent de l’islam et des musulmans, en relayant toutes les initiatives locales, nationales et internationales contre l’islamophobie. Il vise aussi à offrir à tous des documents et des kits d’information pour aider à ces mobilisations. Il se veut un lieu de large convergence dans un combat qui engage l’avenir de notre pays.

69 réflexions sur “ contre l’islamophobie ”

  1. « Mais c’est l’islam qu’ils détruisent par là même »….
    Et si c’était leur but.
    La barbarie a toujours besoin d’alibi pour mieux le phagocyter.
    Nous devons rappeler à quel point la laïcité est le garant de la liberté….qu’elle n’est pas qu’un espace d’interdictions mais de règles.

  2. Qui trouve-t-on dans Contre-attaque ? il n’y a pas beaucoup de noms… si, Alain Gresh. Le même Alain Gresh qui s’offusquait que Sarkozy refusât à l’imam Qadarawi l’entrée en France. Cet imam, disait Alain Gresh, sur son blog, était un homme… je ne sais plus quoi, d’ailleurs, allez le lire vous-même, éclairé, un kekchose comme ça. http://blog.mondediplo.net/2012-03-29-Qaradawi-Ramadan-et-la-demagogie-de-Gueant-et Bref, un imam qui disait ça: « Est-ce qu’on tue l’actif et le passif, par quels moyens les tuer, est-ce avec un sabre ou le feu ou les jetant du haut d’un mur, cette sévérité qui semblerait inhumaine n’est qu’un moyen de débarrasser la société islamique de ces êtres nocifs qui conduisent à la perte de l’humanité » »
    J’en avais fait un billet à l’époque:
    http://merle-moqueur.blogspot.fr/2012/03/ces-etres-nocifs-qui-conduisent-la.html

    êtes vous sûr de ne pas vous tromper ? Vous ne préféreriez pas plutôt qu’on interdise en France ce type de prêche dans les mosquées ?

    1. Oui, je préfererai que l’on interdise ce type de prêche. Et je n’ai pas encore écrit que ContreAttaque était à applaudir (juste à suivre)

  3. …et, tiens, j’ai lu l’article « Du voile et des émotions impérissables qui insistent à se montrer ».
    sans surprise. Toujours la même phraséologie doucereuse, le voile est un symbole de l’opposition au néocolonialisme. Ben voyons. Soutien au CCIF, bien évidemment.
    Allons « Vers une Europe post-occidentale », ça tombe sous le sens.

    Je me disais qu’on n’entendait plus beaucoup parler des islamo gauchistes, dont les blogs et les comptes twitter se faisaient étonnamment discrets, voire muets, depuis qu’ils ne pouvaient plus écrire décemment « fantasme de péril islamiste ». Cette plate forme, qui vise à draguer les degauche qui « hésitent à s’engager dans la lutte contre l’islamophobie « , va-t-elle leur donner un petit sursaut ?
    à suivre…

  4. Si Alain Gresh y est, alors tout est dit : on a affaire à une officine de propagande plus ou moins habilement planquée derrière la tarte à la crème d’une « islamophobie » parfaitement fantasmée et utilisée comme arme de guerre (une de plus) par les dites officines, la plupart du temps subventionnées par nous-mêmes.

    D’autre part, contrairement à ce que semble croire le maître des lieux, il me semble que la question du vocabulaire est et reste primordiale, si l’on veut éviter la propagande doucereuse. On n’a pas la même vision d’un phénomène, par exemple, selon qu’on parle d’ « envahisseurs », de « clandestins », de « migrants » ou de « réfugiés », pour désigner les Africains qui déferlent sur nos côtes.

    De même, le terme « islamophobie » implique une peur sans fondement réels. C’est pourquoi je le récuse pour ma part : je n’ai absolument pas peur de l’islam, je voudrais juste que, faute de pouvoir l’éradiquer totalement d’Europe, on s’emploie au moins à le contenir, notamment en se montrant moins complaisants envers ses porte-voix et leurs exigences chaque jour grandissantes.

    D’autre part, compte tenu des conséquences qu’il entraîne partout dans le monde où il est présent, voire dominant, je comprends parfaitement qu’on puisse avoir peur de l’islam. Ça me paraît même un réflexe assez sain.

  5. C’est un sujet récurent qui n’apporte toujours pas de réponse… et ça tourne en rond Comme je l’ai dit par ailleurs j’ai un gendre musulman pratiquant qui a une belle définition de l’Islam : « Tout est amour » et il me rappelle que les musulmans vénèrent Marie parce que c’est la mère de Jésus.
    Je discute avec lui en toute liberté et je sais que tous ces barbares n’ont pas approbation de sa part.
    Par contre tous ces débats sur l’Islam, sur l’islamophobie par des personnes qui la plupart en parlent sans en connaître réellement le sens l’énerve grandement.
    Il me dit que tant que les musulmans ne feront pas « la guerre » à ces barbares qui dénaturent le Coran, le problème restera entier

    1. Oh mais il la font, « la guerre ». Mais les médias ne se nourrissent pas de bonnes nouvelles. Aussi, quand un de ces barbares fait quelque horreur, elle reçoit toute la publicité possible. Mais quand ladite horreur est condamnée par les Musulmans, on glisse l’information en passant, discrètement pour ainsi dire, quand on la glisse.

      De plus, ils sont la très grande majorité des victimes.

      1. Zap Pow
        Oui, certes, mais peut-être ne le font-ils pas assez forts pour être entendus car c’est très très léger…. c’est ce qui « énerve » mon gendre

  6. Islamophobie, donc peur de l ‘Islam!!
    L’ islam nous donne touts les jours l ‘occasion de la craindre, alors, peur justifiée ou non ? Combien de peuple différents, de religion différentes vivaient en paix en France. Entendez vous parler des problèmes que d ‘autres religions amènent chez nous ? entendez vous des exigences au nom de la laïcité demandé par d ‘autre que les islamistes? Dans les attentats commis partout dans le monde, sont-ils causé par une autre religion?
    L’ europe est malade, malade de principes qui la ronge, malade d ‘accepter les exigences d ‘envahisseurs ignares et imbéciles, envahisseurs en retard de 500 ans sur leur époque.
    Nous sommes malade par des présidents rampant soumis au fric, près d ‘accepter tous les compromis et bassesses pour avoir des voix aux élections, pour espérer vendre quelques rafales à des arrierés incapables de vivre sans serviteurs.
    L ‘islamophobie n ‘est pas une tare, c ‘est une peur réelle, le racisme est une tare, reconnaitre l ‘ennemi n ‘en est pas une .
    J’ai des enfants et petits enfants, dans combien de temps devront-ils se voiler?
    La vérité n ‘est pas toujours bonne à dire, elle est cependant vérité .

    1. Cher lancien,

      Votre peur est légitime. En effet, au train ou vont les choses être musulman en France ne sera peut être bientôt plus permis.
      Ils devront se cacher, longer les murs, porter la honte des atrocités commises par ceux qui se disent « musulmans » mais qui évidemment n’en sont pas.
      Il suffit d’un simple raccourci musulman=terroriste, c’est indélébile, et à jamais gravé l’esprit. Alors oui, dans le coran , comme dans tous les livres religieux , il y a de nombreux passages contestables, sectaires, cruels, criminels , inhumains et qui choquent. Mais en ce qui concerne l’islam , on est bizarrement moins tolérant qu’avec les autres religions.
      Certains journalistes,médias, intellectuels, philosophes, penseurs, politiques et autres orateurs qui jouissent d’une tribune pour diffuser leurs idées, mélangent joyeusement terrorisme, islam, islamisme, intégrisme, musulmans, maghrébins, le petit épicier arabe du coin … « toussa toussa ».Bref, tout le monde n’a pas accès au même niveau de compréhension des choses.C’est un fait et il suffit de lire votre commentaire pour s’en rendre compte.
      Rassurez vous vos enfants n’auront jamais à porter le voile, ni à manger halal ou encore à faire le ramadan.
      99,9 % des Français de confession musulmane vivent leur foi de façon sereine, dans la sphère privée et ne font aucun prosélytisme religieux. N’ayez pas peur d’eux car sachez monsieur, que ces musulmans sont comme vous, ont eux aussi peur du 0,1% restant. Ce 0,1% qui veut imposer sa vison radicale et erronée de l’islam à notre pays laïque (souvent à géométrie variable mais ceci est un autre débat), ce 0,1 % qui donne une mauvaise image du 99,9% majoritaire, ce 0,1% qui est malheureusement beaucoup plus visible et beaucoup plus audible grâce à nos chers médias.
      Tout ça pour dire, monsieur, qu’avoir peur de l’islamisme intégriste est légitime (comme de tous les intégrismes) mais avoir peur de votre voisin de pallier musulman ne l’est pas.
      Salutations.

      1. La question des majorités pacifiques ne se pose pas quand on sait que ce sont toujours les minorités radicalisées, déterminées et organisées qui mènent le monde et écrivent l’histoire. Les majorités pacifiques finissent d’ailleurs souvent par se coucher et cautionner l’horreur.

        La majorité du peuple français et du peuple allemand étaient pacifiques en 1914 et 1939. On connait la suite.
        La majorité des peuple russe, chinois, japonais l’étaient tout autant, ce qui n’a pas empêché les dizaines de millions de morts du XXème siècle.

        La seule question qui se pose est: entend on cette majorité musulmane (99,9% ?? mais d’où sortez vous ce chiffre ?) se révolter contre leurs minorités extrémistes ?
        Les européens ont fini, à raison, par s’élever contre leurs totalitarismes
        Quand aux musulmans, la réponse est: pratiquement jamais.
        Qui ne dit mot consent.

        1. On devrait rougir d’avoir à écrire de telles évidences. Il est dommage que les « sondages d’opinion » n’aient pas existé en janvier ou février 1914 : on se serait en effet rendu compte que 99 % des Français et des Allemands étaient « pacifiques » et ne demandaient qu’à vivre en paix ; exactement comme nos musulmans d’aujourd’hui, ou comme les commerçants arabes qui, installés en Palestine entre le Ve et le VIIe siècle, se sont comme un seul homme retournés vers les conquérants mahométans et ont permis, par leur « collaboration », la conquête rapide de ce foyer de civilisation judéo-chrétien qu’était alors cette région du monde.

      2. Monsieur Sofian (ou Madame), vous êtes soit un (une) imbécile, si vous croyez ce que vous venez d’écrire, soit un (une) vulgaire propagandiste, et pas très intelligent (intelligente) qui plus est.

          1. Haine de qui ? Ignorance de quoi ? Vous êtes ici pour faire de la propagande. Comme ce blog n’a pas grande importance, on y a envoyer un petit bonhomme pas très malin : vous. Qui n’êtes pas capable de faire autre chose que de régurgiter deux ou trois chiffres invérifiables (et pour cause) et recopier des bouts de phrases q’il ne semble pas comprendre lui-même.

            J’attends que vous me disiez de quoi « j’ai la haine » et ce que je suis sensé ignorer (et que vous-même savez, je suppose).

          1. Je me fous complètement de savoir ce qu’est ce prénom, puisqu’il est à peu près évident que la personne qui se cache derrière ne le porte pas. Et ma « culture », celle que vous faites mine, ironiquement, de me prêter, ne va pas jusqu’à s’intéresser aux pseudonymes des commentateurs de Juan.

            1. Didier
              Qu’en savez-vous ? c’est peut-être son vrai prénom, comme moi également. Vous ne détenez pas le monopole de la vérité

              1. Un prénom n’a pas de sens. Je peux bien, moi, raconter n’importe quoi sous la signature de « Didier » : tout le monde peut bien être Didier. Mais Didier Goux, c’est moi, et uniquement moi.

                Donc, votre ami (e) machin chose, tant qu’il n’aura pas de nom, il n’aura pas d’existence à mes yeux. Donc, je l’emmerde.

                1. Cher Didier ,
                  J’ai le plaisir de vous informer que Sofian est mon vrai prénom et ce depuis prés de 35 ans, et par la même occasion que je vous emmerde également.
                  Vous êtes impoli et incapable d’admettre qu’une personne puisse avoir un avis différent du votre.
                  Vous m’insultez alors que vous ne me connaissez pas. S’il restait un doute sur le fait que vous êtes aigri et plein de haine et bien après vos commentaires vulgaires et insultants à mon égard, ce n’est plus le cas.
                  Je ne me serai jamais permis de dire que vous êtes un abruti profond, ou encore un crétin qui pense détenir la vérité. Non jamais je n’aurai osé dire une telle chose. Non.
                  Jamais, moi , je n’aurai osé dire que ce qui vous sert de cervelle est à moitié grignoté par ce qui semble être une idéologie bien crasseuse qui fait qu’aujourd’hui la France perd de sa grandeur …
                  Vous voyez , je suis quelqu’un de très poli et bien élevé.

                  Sur ce, une nouvelle fois, je vous Emmerde du plus profond de mon coeur et vous laisse avec votre rage et votre haine Môsieur « DIDIER GOUX-CECI-N’EST-PAS-UN-PSEUDO ».
                  Bien cordialement.

                2. Crohn ou pas, j’en suis encore à me demander comment vous parvenez à emmerder les gens du plus profond de votre coeur, ou à nous livrer des stats de l’ordre de 99,9%; taqqiya ou pas.
                  Encore plus cordialement.

                  1. Cher Anton, vous vous demandez pourquoi ? je répondais simplement à Didier Goux qui arrivé sur son cheval « Blanc » s’est permis de m’insulter et de me dire qu’il m’emmerde uniquement car mon prénom et mon commentaire ne lui convenaient pas. Relisez plus haut.
                    Encore une fois ce chiffre était là pour illustrer mon propos , il désignait la grande majorité j’aurai sans doute du mettre des guillemets.
                    Bien cordialement.

                  2. Sofian, j’ai voulu faire un trait d’ironie (la merde ne peut provenir du coeur…), j’ai foiré mon coup, oublions…

                    J’ai lu attentivement ce que vous avez écrit, et notamment répondu à Suzanne. Tout le monde partage cette histoire de majorité pépère qui ne cherche pas spécialement à se faire remarquer, bien que sa minorité qui fout un peu la merde et gâche en partie l’ambiance dans ce pays semble, pour des types comme Majid Oukacha (c’est un exemple, il ne doit pas être seul, je présume), drôlement représentative d’une mentalité, elle même issue d’une éducation, donc d’une culture; le pilier principal de cette culture étant, nous dit-il, la religion.

                    Bien que l’on s’accorde sur cette question de majorité « à la cool », les gars comme vous, ou Majid, tenant ce type de propos sur la question de la laïcité restent paradoxalement extrêmement minoritaires. De l’ordre de 0,01% (sans vouloir faire « bouillir les cervelles des excités du chiffre »).

                    Je crois bien évidemment qu’il faudrait enfoncer une bonne fois pour toutes le clou de la laïcité dans ce pays, mais je n’ai pas plus confiance dans cette majorité musulmane tristement silencieuse, encore moins dans ses instances représentatives, ni dans les mouvements antiracistes subventionnés, ni dans les partis de gauche qui font du clientélisme électoral et de l’aplaventrisme avec les musulmans, pour nous tirer du merdier à venir.

                    1. Cher Anton,
                      Je suis sincèrement désolé d’avoir loupé votre trait d’ironie moi qui suis pourtant adorateur de cette pratique🙂
                      Vous avez raison les « gars à la cool » (Même si pour moi Mr Oukacha est tout sauf cool ) sont peu nombreux et la majorité musulmane tristement silencieuse. La monté de l’intégrisme dans l’islam en France (importé par des salafistes extrémistes venus d’ailleurs qui prêchent tranquillement leur haine) c’est un fait et à aucun moment je ne l’ai nié ! Occulter cette réalité c’est nous empêcher de l’affronter.
                      Les clous de la laïcité ? Entièrement d’accord ! Mais si vous pensez qu’à gauche ils font de l’aplaventrisme avec les musulmans, je n’ai pas confiance dans la droite qui « tapine » joyeusement sans honte du coté bleu marine (ou bleu cramé pour Desport) et pour qui la laïcité devient un élément à géométrie variable dès qu’il s’agit d’une autre religion que l’islam. Alors j’ai une mauvaise nouvelle pour vous, eux aussi ne vous sortirons pas de ce mercier.
                      Comment par exemple, Mr Estrosi peut être crédible sur la laïcité quand chaque année il s’en remet à la vierge Marie (fête du voeu) alors qu’en tant qu’élu de la république il doit être neutre et ne pas afficher ses convictions religieuses … imaginez le désastre s’il s’agissait d’un élu d’une autre confession …
                      Les clous de la laïcité vous dites ? Oui ! mais pour tout le monde , au même niveau, pour toutes les religions , aucune dérogation !

                      Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée.
                      Bien cordialement.

                    2. Mais les français ont déjà mis les curés sous la table il y a plus d’un siècle et nos églises sont vides. Hormis pour les bouffeurs de curés, pavloviens et un peu ringards, la question de la laïcité avec le catholicisme (religion ayant réalisé son aggiornamento, au contraire de l’Islam) est en grande partie entendue dans ce pays.

                      On ne peut par ailleurs mettre au même plan une religion (le christianisme) ayant irrigué les consciences européennes depuis plus de mille ans, et nous ayant légué un patrimoine perçu aujourd’hui comme étant de l’ordre du culturel, au sens général (architecture, littérature, etc.) et non plus du strictement dogmatique et spirituel, avec une religion (l’Islam), qui débarque à peine, ne nous a quasiment rien apporté (de positif, s’entend…) et exprime bien trop encore son caractère conquérant, intolérant et guerrier.

                      Enfin, je tape sur la gauche pour sa profonde lâcheté et le reniement d’une partie de son logiciel laïc, mais la droite façon Raffarin-Juppé-Estrosi-Sarkozy ne vaut guerre mieux que ces bouffons.

            2. ?.. bonne nouvelle dx; enfin, libre à chacun le soliloque d’avec qql sobriquet,
              sinon, sans vouloir déranger, je suis plutôt d’accord avec ton commentaire de 9:46 (nan, l’invisible ne peut être importun)

        1. @ aurore
          Je crois’ que nous (au sens large) les avons empêtrés dans nos discours par habitude de constamment parler pour les autres…..ils avaient le droit d’être choqués par les caricatures ( par exp) et de le dire mais le seul fait de le dire, a fait traduire qu’ils n’étaient pas franchement contre l attentat contre Charlie hebdo….alors qu’il n’en était rien…..après ça il est difficile de se défendre…..alors que comme le dit Sofian 99, 9 % sont comme les cathos, les protestants, les juifs …..les athées totalement pacifistes.

          1. 99, 9 % sont comme les cathos, les protestants, les juifs …..les athées totalement pacifistes.
            Il n’y aurait qu’une personne sur mille, alors, qui ne serait pas « totalement pacifiste », croyants et athées confondus ? Euhhh… Où ça, en quel pays, à quelle époque ?
            Totalement pacifistes à 99,9%, les livres à l’usage des musulmans qu’on trouve dans les librairies, dans les sites de vente sur le Net et dans les supermarchés ?
            C’est sympa de l’affirmer, mais enfin, ouvrez les yeux, allez donc voir ! Cliquez un p’tit coup ! Pas besoin d’aller sur les sites franchement hostiles à l’islam. Les livres pour enfants musulmans appelant au meurtre des incroyants sont en vente libre et très achetés (au mépris de nos lois, d’ailleurs). On me rétorquera peut-être qu’il n’y a pas si longtemps, c’était pareil avec les défenseurs du tombeau du Christ et les méchants Sarrasins. Soit. Mais si on cause de ce qui se passe maintenant, autour de nous, dans notre pays et dans le monde actuel, et si on veut vraiment ne pas zamalgamer, ne pas mettre tout le monde dans le même sac, ne pas voir en chaque musulman un ennemi potentiel, c’est important de ne pas se voiler les yeux, non ?

            1. Je suis d’accord…je n’aurais pas dû utiliser un chiffre…j’aurais du le remplacer par « une majorité ».
              vous dites  » au mépris de la loi »…..il est vrai que je ne comprends pas pourquoi la France a aussi peur d’appliquer ses lois et d’affirmer sa laïcité…

              1. « je ne comprends pas pourquoi la France a aussi peur d’appliquer ses lois et d’affirmer sa laïcité… »
                Là, il ne s’agit pas tant d’entorse à la laïcité que d’appel au jihad. Je suis contre la censure, même pour les livres racistes ou révisionnistes, donc je ne demande pas qu’on interdise ces livres, quoiqu’il ne me semble pas indiqué pour des enfants d’apprendre qu’on doit tuer les juifs et les homosexuels, ni même les humilier même si c’est à coup de citations du Coran, mais qu’est-ce que ça veut dire qu’on les trouve sur les présentoirs de supermarché (Carrefour, pendant le ramadan, ou la Fnac) à côté de Petit Ours Brun ou Martine à la plage, et surtout qu’est-ce que ça veut dire qu’ils soient autant achetés ? Soit ils plaisent, ils sont dans la ligne de ce que veut et croit une bonne proportion de consommateurs musulmans, soit une majorité de musulmans les réprouvent, et dans ces cas là, pourquoi ces musulmans ne disent RIEN ?
                http://www.linternaute.com/actualite/societe-france/la-voie-du-musulman-le-jardin-des-saints-des-passages-pronant-le-jihad-en-grande-surface-0714.shtml

                1. J’interpellerais bien Sofian sur ce coup-là, d’ailleurs.
                  Sofian, vous avez des enfants ? Qu’est-ce que vous pensez de ces bouquins ?
                  Qu’est-ce que vous pensez de tous les efforts que fait le gouvernement actuel pour apaiser les tensions religieuses au collège (ces efforts sont maladroits et inadaptés, à mon avis, mais vous, qu’en pensez-vous ? )

                  1. Bonjour Suzanne,
                    Avant de vous répondre je voudrai d’abord signaler pour les 99,9 % qui font débat (que j’aurai sans doute du mettre entre «  ») et qui font bouillir les cervelles des excités du chiffre qu’il s’agissait là d’illustrer mon propos pour dire que OUI la plus grande majorité (malheureusement bien silencieuse) des Francais musulmans vit de façon sereine dans le respect des lois et des principes républicains.

                    Ensuite à ceux qui ont jugé mon commentaire sur la base de mon prénom et qui en ont fait des conclusions sur mes sympathies religieuses ou sur ma supposée religion, (et moi qui pensait qu’il s’agissait d’une pratique purement Menardienne) à eux je leur dit d’arrêter de fantasmer …

                    Pour vous répondre, je ne pense rien de ces bouquins dans la mesure ou je ne les lit pas, mais si le contenu est de nature illégale , il doit être interdit à la vente , religieux ou pas religieux.

                    Je suis d’accord avec vous sur le fait qu’on entend pas assez la majorité des Francais musulmans qui respectent les lois de la république.

                    C’est sur, il y a ce soit disant CFCM complètement inaudible et inutile en plus d’être à coté de la réalité, et qui ne se prononce jamais sur les vrais sujets, et il y a certains imams qui osent prendre la parole pour dénoncer les dérives de l’islam (le salafisme par exemple) mais qui à l’instar de l’imam Chalghoumi se font menacer de mort.
                    Mes enfants ne sont pas encore au collège, mais pour moi renforcer la laïcité à l’école voilà la seul réponse qu’il convient de donner. Il faut la renforcer, la défendre. Souvenez vous de Mr Jospin qui a transigé avec la laïcité lors de l’affaire du voile en 1989 à Creil , une erreur.

                    Cordialement.

                    1. « Souvenez vous de Mr Jospin qui a transigé avec la laïcité lors de l’affaire du voile en 1989 à Creil , une erreur. »
                      Il l’a reconnu lui-même, quelques années après. C’est un de ses regrets.

                      Qu’une majorité écrasante de musulmans français ne soient pas terroristes, c’est évident. Maintenant, les problèmes que pose l’islam (ou certains musulmans) sont réels, tangibles, ils ne sont pas créés par une extrême-droite qui implante des idées mauvaises dans le cœur des gens.
                      Quand je vois que les Tunisiens vivant en France depuis des années ont voté majoritairement islamiste, et bien majoritairement (plus de 70%, je crois) aux élections présidentielles de leur pays, j’ai comme un doute sur l’étendue de la majorité de musulmans français amateurs de république et de laïcité.
                      Les professeurs des collèges à forte proportions d’élèves musulmans racontent-ils des histoires quand ils font part de leurs difficultés ?
                      Je ne vote pas à droite (et encore moins à l’extrême, évidement), mais je persévère dans l’anti-islamisme primaire: je suis affectée par chaque femme voilée que je croise, et encore bien plus par les petites filles voilées. L’horreur pour moi, une provocation envers tous les fragiles acquis du féminisme ces soixante dernières années. ( Je n’ai pas fini d’être affectée, hein, smiley !) Je n’arriverai pas à me laisser convaincre qu’il faut bien s’y faire, que presque tous les musulmans sont gentils et que l’islam est une religion de paix et d’amour. J’ai la radio, la télé, l’Internet, et un p’tit cerveau pour faire la part des choses, hein. Les pays musulmans existent pour de vrai, et ce qu’on voit de leur existence peut rendre légèrement hésitant. Que les musulmans français « rasent les murs », mais pourquoi ? Ceux qui n’ont pas envie qu’on les prenne pour des islamistes ne s’habillent pas comme des islamistes, ne militent pas dans des mouvances douteuses et ne passent pas leur temps à se victimiser et à excuser toutes les outrances des leurs, puisque ceux qui sont intégrés sont aussi des nôtres.

          2. Sylvie
            Ce n’est pas seulement l’histoire des caricatures, le 7 janvier à la manif il y avait des arabes qui manifestaient avec nous pour la liberté d’expression… mais étaient contre les caricatures.

  7. Je crois qu’il va y avoir un paquet de commentaires, tant le sujet est d’actualité .
    Ce qui se passe actuellement au Moyen-Orient ressemble fort à la revanche des fondamentalistes que le Shah en Iran, Nasser en Egypte, Saddam en Irak et Hafès el Assad en Syrie avaient mis sous l’éteignoir . C’est là que la responsabilité des Occidentaux est grave : d’un coté, ils ont laissé le Shah devenir un despote et, de l’autre, ils ont combattu Nasser qui avait le tort de frayer avec les Russes . Idem en Irak et en Syrie où, pour des histoires de pétrole et donc de fric, ils ont liquidé Saddam Hussein – alors qu’il y avait sans doute d’autres moyens de l’obliger à respecter les minorités ethniques ( Kurdes, entre autre ), ainsi que Bachar el Assad, devenu soudain infréquentable, alors que la famille et le parti Baas tenait les rènes depuis 30 ans .
    Quand à la France, il est regrettable que le CFCM ne manifeste pas davantage sa désapprobation du fondamantalisme . Ca ne facilite pas la lutte contre l’islamophobie .

  8. Migrants, en principe, c’est un choix qu’on exerce sans autre pression que de se refaire une nouvelle vie . Envahisseurs me parait excessif, puisque les invasions se font, en général, par la force . Réfugiés me parait plus approprié par qu’il sous-entend la notion d’exode sous la contrainte d’évènements que le simple citoyen ne maitrise pas .
    A propos de migrants, qui sait que le gros de ceux qui se rendent en Allemagne viennent des pays de l’Est ? Et qu’est-ce que c’est que cette Europe infichue de parler d’une seule voix ?
    L’islamophobie débouche inévitablement sur la géopolitique et donc, c’est une autre paire de manche que de traiter simplement le sujet

  9. Quand un sondage nous dit que 81% des français ne souhaitent pas accueillir leurs nouveaux envahisseurs (quasiment tous musulmans), que fait une partie de la gauche ?: de la morale (gnagnagna racisme, gnagnagna islamophobie). Les nouveaux curés du vivre ensemble, dont tout le monde pressent qu’il finira par devenir du « vivre à côté » (au mieux) ou du « s’entretuer ensemble », ne manquent pas de culot.

    Ce sont les mêmes qui, lorsque la gauche a abandonné le socialisme, sous Mitterrand, ont joué à fond la carte de l’antiracisme, histoire de donner un os à ronger « degôche » à leurs ouailles.
    Les mêmes qui ont privatisé à tour de bras sous Jospin, les mêmes qui devaient combattre la finance sous Hollande, alors qu’ils ne font que tapiner pour le syndicat du grand pognon, et que leur propre peuple est entrain de crever à petit feu.

    Les mêmes guignols de gauche qui jouent aux belles âmes nous expliquant qu’il faut accueillir la misère du monde, mais qui continuent de scolariser leurs gosses dans des écoles privées avec des blancos, les mêmes qui ramassent à la main la merde de leurs chiens tout en foutant leurs vieux en maison de retraite, les mêmes qui se font un film sur l’amitié entre les peuples et la solidarité obligatoire et passent devant un clochard sans même un regard pour lui.

    Qu’ils se les carrent bien profond leurs leçons de morale, ça ne prend plus.

    (Question: le Qatar, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis accueillent-ils aujourd’hui des immigrants clandestins ?
    Pourquoi, à votre avis ?)

  10. DAESCH et conssorts ne sont qu’une résurgence d’un Islam traditionaliste en proie avec la modernité qu’ils refusent… Les machines laver le linge vont encore faire leur révolution… La télévision diffusent via séries américaines les belles cuisines aménagées… La fée éléctricité éclairent ce qu’il reste d’obcurantisme dans ces contrées… Quand tous ces gens sauront lire, ils liront d’autre livres. La Star AC devient la norme… La soft culture est en marche contre ces arriérés… Le temps est de notre côté… ce n’est pas le moment de flancher. Il n’y a aucune concession à faire à cette religion ni même aux autres d’ailleurs… Je suis optimiste quand aux désirs des nouvelles générations du moyen-orient qui ont juste besoin d’aide pour se libérer du joug de la tradition de leurs parents. Dans trente ou quarante ans, ces fous de Dieu ne seront plus.

    1. Difficile d’imaginer que ce qui structure un peuple et une civilisation depuis plus de treize siècles va s’envoler, comme poussière au vent d’automne, comme çà, tout d’un coup, comme par magie et enchantement, par le simple fait de la modernité technologique et de la « soft culture ».

      Les pays du golfe croulent sous les liasses, leurs grands-pères voyageaient à dos de chameau, eux roulent en Rolls aujourd’hui et n’ont rien à nous envier en matière de technologies et de modernité matérielle. Ce sont pourtant les pays les plus attachés aux fondements de leur religion. Leur existence même prouve que le fondamentalisme peut autant (voire plus, mais c’est un autre sujet) s’accommoder de la modernité que nos démocraties.

      Pour le reste, pouvons nous envisager le string ou la galerie marchande comme la seule alternative à la burqa ou à la mosquée ?
      Notre unique liberté serait de choisir entre la saloperie matérialiste ou le retour au Moyen-âge ? Entre ces deux formes de totalitarismes, existe t-il une autre alternative ? Se poser la question aujourd’hui, c’est parait-il fricoter déjà avec le diable.

        1. de ma fenêtre, je dirai le gauchiste fustige l’opprobre, en gnl, bonsoir Aurore (et je te dois une rèp. sur les Régionales) genre le lynchage, fut-il religieux.. avec ces exceptions, je suppose (oui, bien sûr !)

  11. Aïe, aïe.. la phobie.. et on peut remonter dans le temps ? je plaisante, aussi éviter mémé (ses potes et toute sa bande !)
    la judéophobie, inévitablement accointée à l’islamophobie mais à celle ci, la plus haute marche lui est promise tant un Pan charia s’accélère,

    le souvenir, cet été de pls hebdos (je sais l’Obs) et des dossiers sur l’islam, attestent de l’intérêt -manifeste.

    l’islam -zou! l’Arabe, est menaçant, vers Potiers c’est ça.. il fut parfois notre allié, mais le Sarrazin, l’opposant païen a mué, nous aussi.
    L’athée est arrivée, le djihad mondialisé, radical, politique (comme-tout) et enfin islamo fasciste.
    Gia, Afghanistan, du tribal, de la Cia.. (que des trucs dont l’homme a le secret; autre sujet) Ah!? le 11 septembre /
    on recommence, pas tjs dans le même sens,
    ainsi les acteurs, que devient Amal ? alors le Hezbollah (j’ai oublié le Perse, l’Iran) les branches wahhabite, salafiste..
    pratiquent l’islamophobie ! ..l’ont-ils inventé ? (et/alors le coup de la ‘victime’ ?!) (= ça, peut être une réflexion islamopb)

    la ‘nôtre’, notre position, situation post communiste (les cocos, sa phobie etc. c’est fini) et eux, les musulmans, qui étaient -ont tjs été- 2° de la liste des nocifs, ..prennent la tête

    notre culture, tiens aussi notre prosélytisme, le pouvoir, business, conquête et commerciale.. l’indien, le nègre furent bcp moins contrariant.. n’aime pas la concurrence (oublié civilisateur)
    ..la repousser n’est-ce pas,
    dicte le ciment (disons le sable) de notre société: la mauvaise foi, et qui copine avec la bonne conscience,

    certes 2 nigauds, Benoit le 16°: « islam tout court, qui pose problème » et le fils Bush (série en cours) : « une nouvelle croisade »

    Conte-attaque(s) ..comme indiqué,
    (envie de) détente: connaissez vous l’aibohphobia..?
    – la peur du palindrome ..
    et la peur d’avoir peur.. oui, ça! existe: phobophobie

    1. Potiers ? Conte ? (-attaques) ..désolé..

      Kamel vient de passer, 23-24 ans, livreur de food thaï à Genève, au black ni permis du scooter ..aïe, pourtant un canton cool, et le Tessin, mais la peine serait sévère et chère !
      ..vous dit bonjour,

      pareil au Monolecte, à Agnès Maillard et la sortie de son livre (là?)
      « comprendre l’antisémitisme », Cheers

  12. Pour me résumer : Ils voulaient leur indépendance, ils l ‘ ont eu.
    Incapable de se gérer cette indépendance, d ‘inventer la moindre chose, décérébré par leur croyance, ils débarquent chez nous.
    Incapable de s ‘adapter, ne respectant rien, causant mille problèmes avec leurs exigences, coupable de tous les attentats dans le monde, responsable du trop plein des prisons, soigné gratuitement aux frais du contribuable, logés, nourris par une foule de secours, ce sont les habitants du pays qui sont accusés de racistes, d ‘ islamophobes et autres conneries.
    Cela est la faute des politicards véreux, accrochés à leurs avantages, aucun sens moral et encore moins patriotique, incapable de dire aux envahisseurs que c ‘est à eux de s ‘adapter, incapable de faire régner l ‘ ordre dans des zones entières du territoire, et venant sans vergogne vous déclarer que l ‘ immigration est un bien!!!

    1. S’agissant des « privilégiés » qui sont nourris, logés en prison, je pense qu’il y a également des blonds aux yeux bleus.

  13. Les guachistes , souvent athées, ne défendent pas une religion ( manquerait plus que ça ), ils défendent ceux qui sont victimes des religions – c’est le cas des réfugiés – et de dirigeants corrompus qui s’engraissent sur le dos des populations – exemple, la famille Bongo au Gabon -, cas des migrants qui en ont marre de crever de faim sous les yeux des Occidentaux qui ne font rien, quand ils ne sont pas complices, tant ils ont la trouille que ça nuise à leurs « intérets  » .

  14. Je connais quelqu’un qui fait des écoutes bénévoles à SOS-Amitié, où ils tiennent des statistiques sur les causes des appels.

    Il y a à peine 5 ans, ils étaient submergés d’appels de femmes ou de jeunes filles, traumatisées par le fait que leurs maris ou leurs pères les obligeaient à porter le voile, ce qu’elles ne voulaient pas.

    Aujourd’hui, ce type d’appels a totalement disparu : l’obligation du port du voile s’est imposée et ne suscite plus de révolte.

    « Soumission », comme dirait Michel Houellebecq.

  15. Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion de croiser une mère Marocaine et sa fille majeure . La mère sans voile, la fille avec . Encore que le terme  » voile  » pour un fouloir sur la tête me semble excessif .
    Je n’en tire aucune conclusion

      1. vous m’en demandez trop ! (mais voir l’expression) ou arrive t-il de merder et d’oublier ? qu’importe (pas) mon rayon, ni me débine /pause: Envoyé Sp. Fr 2: ‘retour de djihadistes français’

        je repensais, Ilan Halevi, juste son cv (lien du blog, Rue89) journaliste, politique, juif palestinien, il disait: « 100% juif, 100% arabe », cadre actif à l’Olp (décédé en 2013)
        (et) pourquoi pas qql sympathie pour le Fatah et pour Kataëb, les Phalanges.. du ch’ni et dichotomie, ou qu’on appelle du paradoxe, c’est ça.. (le temps attendra)

        Et Dieu dans tout ça ?

        1. Et pourtant… Ni droite, ni gauche; ni Washington, ni Moscou; ni Gaza, ni Tel Aviv; ni guerrier, ni pacifiste; ni Dieu, ni maître; mais des femmes, du bon vin et de quoi rouler à l’occasion…

        2. @ ti suisse qui écrit : « Et Dieu dans tout ça ? »
          Dieu se moque bien de l’humain, son truc c’est de ne pas exister comme il le devrait, toutes religions confondues. S’il était réel et bon, il n’aurait pas laissé la Hongrie remplir un train de milliers de migrants entassés les uns sur les autres en leur promettant qu’ils rejoindraient leur eldorado, puis arrêter ce convoi en rase campagne en signifiant à ces malheureux qu’en réalité il était prévu dès le départ qu’ils devaient être conduits dans un camp de tri contre leur volonté. Ignoble.
          Je regrette de devoir ainsi évoquer un tragique souvenir, à ce jour d’autres l’ont déjà fait avant moi.
          L’Union Européenne est en perdition.
          Désolée pour ce hors sujet, quoi que…

          ***

  16. bonsoir Suzanne, étonnant ce chiffre de 70%, tunisiens en France votant Ennahdha (2011/14)
    peut-être relatif à une ville, canton.. car en fait je pensais: les quartiers, arrondissements à forte population étrangère, immigrée, ne sont pas répartis, vécus, comment dire… bcp de français, les locaux, n’en ont jamais « vu » ..tout le monde n’a pas un gendre (sans dèc)
    et comme ignorant la distribution, le % ou n’importe quelle couleur politique des spots où les rejets, disons xénophobes sont punaisés, j’en conclus ni sous entends rien du tout, ni du paysage..

    suivant où l’on est, n’est-ce pas

  17. Je suis encore surpris quand on me parle de femme voilée! Je pensais que la loi l ‘ interdisait et qu ‘une loi devait s ‘appliquer.
    Apparemment pas pour les musulmans.
    Les cantines des écoles se voient imposées la viande halal . Ouvrons des cantines où les repas seront variés, sans viande halal et au même tarif que les enfants la fréquentant payaient dans l ‘autre. Comme ce sont ces enfants qui paient la cantine, l ‘autre fermera ou les parents payeront .
    Il est aussi surprenant que des clowns se référant à leur bêtise, veulent interdire les corridas, les combats de coq etc mais acceptent la manière d ‘égorger les bêtes pour avoir le halal.
    Des maires proposent gratuitement des terrains pour bâtir des mosquées, virons ces maires et envoyons les devant les tribunaux pour détournement de bien sociaux
    il y a beaucoup à rattraper dans ce pays

Les commentaires sont fermés.