Merci Emmanuel Macron


Il m’a suffit de lire l’un de ses articles hors normes et essentiels du Monde, un article au long cours, une pleine page, une véritable narration, sur votre intervention dimanche lors d’un colloque organisé par Le Monde.

On se vouvoie puisque vous êtes autant de gauche – socialiste; communiste ou que sais-je – que moi croyant.

Bref, merci Emmanuel.

Je vous avais croisé dans l’une des réunions au QG de Hollande en 2012, lors de ces « points presse/blogueurs » avec les porte-paroles de la campagne (Najat, Bernard et Bernard).

Votre intervention a le mérite de la franchise. Vous défendez la protection des plus faibles comme moi les religions, c’est-à-dire pas. Vous êtes convaincu qu’assouplir les conditions du travail enrichira le plus grand nombre. C’est l’exact propos, jamais vérifié dans l’Histoire, des plus libéraux d’entre nous.

Je n’ai jamais pensé qu’il fallait excommunier ni crucifier nos centristes de droite – hey ! la campagne de Ségolène Royal en 2007 portait aussi sur une véritable alliance avec Bayrou !

Mais vous avez décidé, parce que ce sont vos convictions, qu’il fallait partager quelques idées simples auprès du « peuple de gauche » (j’imagine que celui « de droite » est convaincu et que l’autre, majoritaire, s’en fiche):

« Le travail du dimanche, c’est plus de liberté et la liberté, c’est une valeur de gauche » (RTL, 11 décembre 2014)

« Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierai de me battre d’abord » (BFM-TV, 18 février 2015).

« Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent. Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n’a pas voulu la mort » (Le Point, 8 juillet 2015).

Ces trois citations sont issues de Regards.

Macron est si fatigué dans ses références qu’il confond libéralisme et liberté.

Franchement.

Allo, quoi ?

29 réflexions sur “ Merci Emmanuel Macron ”

  1. Quand je lis sa biographie, que je la mets en parallèle avec la vie de ma fille qui a le même âge… Je n’y trouve aucun, mais alors aucun, point commun. Un stage dans le monde réel du Smic, voire en-dessous, devient nécessaire pour M. Macron.

  2. certes.. tiens, je ne connaissais pas la citation avec/du roi, l’a t-on vraiment tué ? alors de beaux restes..

    je l’aime bien Macron ..c’est mon programme: « j’ai trop de pote, va falloir libérer (!) du terrain »
    évidemment, il a des saillies ‘libérales’ mais qui n’en a pas ? à part J Luc et Marine (programme: pressant)

    nan, je vous laisse le ‘politique’, il y a Tjs! de quoi faire..
    je peux aussi (me) dire: « Qui ?! voudrait la fonction, le poste de Ministre de l’Education » par ex.
    il y a des ministères « tête à clash » ne croyez vous pas.. ou alors ils ne sont pas aidé (soulagé, secouru)

    un poète façon chevaleresque à l’Economie, peut-on dire « ça a de la gueule » pas vraiment.. en tous cas: ça, on y avait pas essayé !

  3. Encore plus un millard de mercis à Martine Aubry,
    cette mage et ses totems, ferue de culture,
    à un nouveau sommet de son art
    (aprés son fameux et merveillex « j’y vais (au PS) »
    effet négatif cependant)) avec la divine envolée:
    « Ras le bol Macron ».

  4. Macron, sa loi fourre-tout dans laquelle on trouve, alors que se profile COP21, les lignes de cars ( du pauvre) sur longues distances Et le bilan carbone, alors ?
    Remarquez qu’il semble ne pas être le seul à s’asseoir sur la démocratie : la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse est désapprouvée par l’enquète publique ? On s’en fout, on passe outre et vu le coût qu’elle représente, il y aura, sans nul doute, un de ces partenariats public-privé ruineux pour le citoyen, juteux pour les bétonneurs .
    L’ANI, cette loi votée grace à la CFDT, prévoit qu’un accord, pour être valable, doit être signé par des syndicats représentants 50% des salariés lors des élections professionnelles Trois syndicats (CGT, FO, Solidaire ) refusent de signer l’accord sur la rémunération des fonctionnaires . Ces trois syndicats représentent plus de 50% des voix aux élections . Peu importe : Valls décide que l’accord sera appliqué . Le comble est que, tout en sachant qu’il viole l’ANI, il se réfère à l’ancien texte qui prévoyait qu’un accord serait validé pourvu qu’il le soit par une majorité de syndicats représentatifs .
    Et ça se prétend « socialiste » . Ouarfff !

  5. @Alain oui voilà ce qu’est ce gouvernement et te rejoins.

    @TiSuisse puisque tu « ne fais pas de politique » pourquoi à chaque fois tu opposes JL mélenchon à MLPN ? ça n’a aucune comparaison

    1. tu sais ma sensibilité Aurore; citer J Luc ou Marine, autant qu’un raccourci, sont exemptés de.. manipes du pouvoir (généralité)
      oui « tout est politique », moi aussi (peut-être ça me plait ?!) mais pas comme vous (hein) alors moins les codes, la culture etc. de son usage.. est-ce que je m’améliore à votre contact.. faut croire ! (ni ça vous dérange ?)

  6. Macron n’entend pas se présenter aux élections car il trouve ça ringard . Un exemple de plus que la démocratie ne rentre pas dans son fonctionnement . Par contre, tenir les manettes pour servir ses potes, ça, ça à l’air de lui convenir
    Non seulement il n’est pas démocrate mais, en plus, il a une âme de larbin .
    Pauvre République, la Veme t’aura tout fait .

    1. Dans le « Canard » de cette semaine, il y a un article sur le découpage des quartiers de Paris autorisés à être ouverts aux touristes le dimanche et tous les soirs jusqu’à minuit . Ce découpage, voulu par Macron à été validé par Hollande . Dans tous ces quartiers, on trouve la FNAC de Pinault lequel est un pote d’Hollande ( ils se rencontre souvent ), est aussi actionnaire symbolique mais quand même, de la boite de prod de Julie Gayet . Alexandre Bompard, patron de la FNAC, est un ami de Macron et, pour finir, l’épouse du secrétaire général de l’Elysée, J.P Jouyet, Brigitte Taittinger-Jouyet préside le comité de responsabilité sociale, environnementale et sociétale (défense de rire ) de la FNAC .
      République des copains, dites-vous ?

      1. C’est aussi Pinault qui recueille, en été, ces économiquement faibles que sont Jacques et Bernie Chirac . Ses bonnes oeuvres, quoi !

  7. Oui Juan , un grand merci à Macron , et surtout qu’il continue .
    La raclée sera d’autant plus grande .
    Car il ne faut pas croire que Macron est le seul à penser ce qu’il dit , les autres ne disent rien mais n’en pensent pas moins .
    Les Le Guen , Valls , Sapin , Rebsamen , Gérard Collomb et Hollande sont évidemment sur la même longueur d’onde , sauf que eux , ils savent se taire car ils espèrent être réélus en chapardant des voix à gauche et aux écolos .
    Alors encore un effort Emmanuel , lâche toi vraiment , et tes potes socialisses seront à 12 % .
    Et qu’on en finisse une bonne fois , pour rebâtir quelque chose de solide .

  8. N’empêche qu’il est toujours au gouvernement…Ils sont donc tous d’accord !

    1. @Sylvie
      Ils sont tellement d’accord qu’ils ont fait passer sa foutue loi avec le 49.3

      1. @ Alain
        A la limite que Valls soit d’accord ne m’étonne pas ….il n’a rien caché pendant les primaires, il est, même si je ne suis pas d’accord avec lui, droit dans ses bottes et fort de ses convictions….Alors que Hollande l’a choisi après s’être opposé à lui et a assis son revirement en choisissant Macron…. ! on nous demande juste d’avaler des couleuvres en disant merci..

  9. @ Aurore
    Oui Aurore , les « dérapages » vont sans doute se poursuivre , car il est plus ou moins en service commandé . Simplement pour tester , quitte à ce qu’il soit viré après les régionales .
    Car je pense que Hollande sait pertinemment qu’il a perdu les voix du FDG et qu’il espère avoir Sarko en face de lui en 2017 et récolter ainsi les voix du centre droit .
    D’où Macron et ses  » dérapages » .
    Un genre de calcul qui n’a aucune chance .

    1. @Larsène
      Peut être mais je pencherais plutôt qu’après les Régionales, Hollande le nomme 1er ministre pour le griller. Hollande ne désespère pas d’avoir une partie du FDG (c’est ce que je crains) P. Laurent (si c’est encore lui) fera en sorte à emmener le PC sur ce terrain.
      Et puis d’aucuns se chargeront d’agiter le spectre du FN au « bon moment »

      1. @Aurore
        Si le PS fait un score à la PASOK au premier tour des régionales, il ne sera plus guère en mesure de réclamer quoique ce soit .
        Mais ne rèvons pas .

        1. Gamelle du PS aux régionales, percée du FdG, remaniement ministériel et cohabitation FdeG / frondeurs PS , avec Hollande bombant le torse .
          Ce serait croquignolet, pas vrai ?

        2. alainbobards

          c’est là qu’il est possible que tu te goures, si je me souviens bien, c’est à la dernière raclée que hollande a choisi valls et macron

          si on suit le raisonnement, à la prochaine il va s’entourer de fillon et pascal lamy

  10. re camarades, je viens pour la 2° couche..
    – je l’aime bien Macron /ne le dites pas à Claude, sinon me prendre une rouste..
    c’est-vrai-quoi.. d’habitude (!) on a un vieux -con et arrogant, et là on a le même, mais jeune et souriant..
    c’est le changement !
    n’étant pas conservateur (etc.) ça les plait

    tu crois qu’ils vont le virer ? l’arsène, ou en promo ? Aurore.. ou alors mettre une copine Et d’une minorité vachement visible mais peu représenté.. zut, cé déjà fait..

    et y mettre un luxembourgeois ?! mieux: un liechtensteinois.. un homme hein, blanc et catholique, ne pas tirer le diable par la queue

    ps, mon p’tit doigt me dit que le capital, le capitalisme c’est 95% de libre échange et de propriété privé..
    (faire) changer les mentalités ? à part Jésus je ne vois pas.. même Staline a échoué,
    allez, chantons .. « merciii patroooon.. merciii patrooon.. »

      1. Oui un peu de gaité ne fait pas de mal 😀
         » nous serons macron….nous serons macron ….ce que vous avez fait pour nous …nous le referons pour vous !! »

  11. Je pense que vous vous trompez de cible.
    Macron est bien. Il fait son travail. Travail pour lequel il a été dressé.
    Qui l ‘a nommé à ce poste? qui le soutient? Depuis quand le président ne peut virer celui qui lui déplait, remarquez que je ne dis pas celui qui ne fait pas son travail, sinon il faudrait virer l ‘ ensemble.

  12. il peut se palucher de la main gauche le cadet, il n’y a plus grand monde qui ose lui apporter une contr’argumentation ; dans le délire ambiant, toute forme de réponse alternative économique est vouée à la croix et l’ail au minimum….

    de vouloir laisser des boulevards de non dits, au nom de la démocratie qui est devenue aussi virtuelle qu’une gonzesse sans visage dans un blog de cul, on va voir se multiplier ce genre de rombier provocateur…

    mais pourquoi donc s’emmerderait il ?

Les commentaires sont fermés.