27 réflexions sur “ Le deuil ”

  1. Pour moi pas de cravate mais le coeur lourd trop lourd à trimballer depuis ces horreurs et le pire c’est que j’ai très peur que ce ne soit qu’un début….

  2. Vous faites un concours de cravate-à-chier avec Nicolas ?

    Pour le deuil, je vous laisse faire ça entre vous : je suis sûr que vous allez tous être impeccables.

    1. N’empêche,Goux, que c’est votre manière à vous d’y participer…parle que vous n’y êtes pas indifférent !
      Je ne serais pas impeccable, juste triste…

  3. Je n ‘ai pas attendu hollande.
    Depuis le 13 je suis en deuil. On a attaqué mon pays, ma capitale mes concitoyens. Des fous imbibés d ‘ une croyance prêchant la haine et l ‘ obscurantisme ont tués encore une fois.
    Je ne sortirai pas le drapeau sur commande, ce serait oublier un peu vite ces photos d ‘ un olibrius se torchant avec ce drapeau sans réaction des dirigeants me demandant aujourd’hui de l ‘arborer fièrement.

    1. limpide (merci) je retiens.. tout ! par ex. ‘les jeunesses stigmatisées et réprimées’, nous avons connus n’est-ce pas, (avec donc) chacun sa sensibilité / etc. etc.

      mais, ..ce n’est pas le moment /l’endroit convient, ma confiance en Juan et blog; même si ne suis pas très ‘polémique’, qql réaction force ma nature (sans mal!) et tant mieux.
      Car oui des causes, nbx, et ses effets.. en pleine poire (c’est ça..) alors répondre (…) à qqls inepties, façon ‘complot’ et/ou ‘tout dans le même sac’ /le plus sidérant: ça marche ! n’importe qui est capable (!) de suivre n’importe quoi.. ni je vise que le ‘religieux’,

      affections, condoléances (Akbar la France)
      .. (et) écouter, le lien de ‘tite plume..

    1. entièrement d’accord avec vous petite plume….Les deux chansons d’ailleurs… » Aimer avec ivresse »

      1. @ Sylvie
        Cette chanson-là m’émeut plus particulièrement car ces trois jeunes chanteuses rassemblées en une même voix d’espoir représentent une belle image de résistance en souvenir de tous ces jeunes morts ensemble de la même haine.

        ***

        1. J’ai bien aimé les 2 chansons : Brel et Barbara, magnifique interprétation, ainsi que celle de Nathalie Dessay, et la dernière Marseillaise chantée. Je n’ai pas pu me procurer un drapeau trop difficile à trouver en une journée. A la Réunion, peu de personnes savaient pour cet hommage, dommage!

          1. @ rivière
            oui le choix de ses deux chansons et ainsi que, comme le dit petite plume, le choix des jeunes interprètes ont apporté encore plus d’émotion.

  4. Allez les Invalides… Nous sommes en guerre et le victimes sont mortes au combat… Tant qu’à faire dans la symbolique, autant mettre les pieds dans le plat.

  5. Cette cérémonie est l’illustration type que les communicants sont les rois d’un peuple aveuglé parce que l’on peut lui dire dans les écrans. Les victimes sont mortes parce que le travail de police, de sécurité… n’a pas été fait en amont et qui aurait du être fait suite à Charlie de Janvier NON? Et là voilà notre Chef de Guerre le François en pleine gloire médiatique pour faire pleurer dans les chaumières. Quand on regarde l’imboglio au Moyen-Orient, Le financement du terrorisme, les contrats avec l’Arabie Saoudite, le Qatar… La politique étrangère de la France dans l’affaire des frégates, en Ukraine… vis à vis de la Russie… et le changement de veste. VALLS refusant uns liste d’islamistes patentés… Sarkosy le conférencier au premier rang… c’est dégoûtant au plus haut point. Cette clique qui vient se faire un peu de popularité dans la théatralisation du morbide. Déjà je n’aimais pas la politique politicienne mais là c’est le non retour assuré. Monde de Merde! Faut faire le deuil, bien sûr!

    1. Voda,

      il s’agit juste d’un moment où on laisse tomber toutes nos occupations pour ne penser qu’à ceux qui sont tombés, définitivement tombés.

      Alors aujourd’hui il y a eu une cérémonie officielle, mais peu importe si c’est à cet instant où à un autre que les Français prennent le deuil.

      Pour moi qui suis catholique, il s’agit d’un recueillement réservé à ces victimes et à notre pays.

  6. Deuil? Il arrive à grands pas votre deuil et vous applaudissez.
    Vos enfants vous maudirons.

  7. elle est mimi la limace mais c’est le nœud qui est mal fait….

    il y a eu 3 jours deuil national qui me semblaient terminés, mais vous continuez à parler de deuil, j’ai manqué un épisode ?

    1. Les mots n’ont plus de sens. Pour le Deuil, il y a eu 3 jours de deuil national, du jamais vu sous la Ve République, c’est dire… mais ce n’est pas faire le deuil, c’est un hommage aux victimes de guerres »qui faisaient la fête au bal tragique. Voilà deux semaines, comme pour faire une rupture dans les médias afin de reprendre les affaires courantes de l’actualités, la COP21, les élections régionales, les fêtes de fin d’années… tant mieux à la fin. Faut continuer à vivre. C’est que la « com » pour faire dans le pathos et gagner quelques points dans les sondages.

      1. @ Voda
        Par pitié, laissez votre véhémence faire bruit de silence durant quelques jours afin de donner à ces cent trente âmes le temps de reposer en paix, le ciel des compatissants vous en saura gré.

        ***

        1. TITE PLUME

          d’accord pour le silence, le souvenir, le respect et tout ce qui participe à la période quelque peu téléguidée, mais il me semble, que la phase de deuil comporte un élément essentiel qu’il faut bien avoir en tête, celle de la recherche de la vérité pour les siens. Ce dernier point me semble être celui du plus profond respect que l’on puisse accorder aux victimes du carnage.

          Nous sommes ici sur un espace public, même s’il est vrai qu’il s’agit de coulisses d’un homme, il me semble assez sain, dans ces circonstances, de trouver des opinions qui permettent aussi de trouver des éléments concourant à cette recherche de la vérité, fut elle désordonnée, catégorisée, assimilée etc.. A chacun de faire preuve d’intelligence et de discernement pour ne pas avaler n’importe quelle info (quoiqu’à ce niveau là !!!)…..
          Sinon, il faut aussi mettre le blog en berne pour être sûr que sur les 65 millions d’habitants, il n’y en n’ait pas un seul qui vienne, soit faire le con, soit relayer une info de quelque orientation qu’elle soit, qui apparaisse divergente à l’esprit ambiant.

          Le silence, à l’occasion, est totalement factice, en réalité le brouhaha médiatique et politique est à son comble. Il ne faut certes pas tout mélanger, mais il faut aussi que la pensée garde ses droits à une époque où les évènements servent des intérêts de quelques uns au détriment de la multitude vraiment recueillie.

          Pendant que nombre de citoyens veillent et font le deuil, permettez donc qu’autour de vous des gens veillent aux points de respect de la démocratie qui pourrait être bafouée sans même que vous vous en rendiez compte ; veillent à proposer leur vision de la vérité, celle que l’histoire nous restituera peu à peu, car l’histoire fait toujours son œuvre tôt ou tard. Les dispositifs d’état existent qui permettent aussi que ce soit le plus tard possible. Nos enfants ou nos petits enfants jugeront la période.

          C’est bien tout le problème de notre époque, le souhait de vouloir débattre, à condition que tout le monde soit d’accord sur les prémisses du sujet proposé.

          je n’ai pas mis de drapeau de la france, puisque nous sommes dans le souvenir, je n’oublie que depuis des décennies, nos politiques qui nous proposent aujourd’hui de lever haut ses couleurs, sont aussi ceux qui nous la vendent en morceaux, ceux qui nous la diluent dans des conditions proprement scandaleuses…..

          la France on l’aime toujours, parce qu’on y habite, parce qu’on souhaite que ses habitants vivent en paix, dans la prospérité, on le l’aime pas un jour pour faire oublier qu’on l’a oublié le reste de l’année…ne pas confondre avec la saint valentin…

          c’est tout…

  8. absolument: avec le temps tout s’estompe (on le constate dans nos propres familles..)
    transgresser ? bah on le fait tous un peu (blogo job) ou disons l’humour, les humoristes eux même le disent : qql limite (tiens, ne dit-on pas la même chose de la ‘liberté’)
    vrai aussi que le temps (époque) modifie les mœurs, les sentiments, l’émotion, leur perception gagnent en sensibilité (valeur de vie.. mieux ‘protégée’ considérée) tiens, « le bal tragique », déjà raconté une anecdote perso (t’avais un an, héhé..) les réactions et tutti quanti, seraient autres aujourd’hui.. un bien un mal ?
    qu’importe, c’est ainsi.. la faute aux 68ards, c’est ça.. puisque: « rien ne va jamais ! » ..rien-jamais, faut tjs! trouver (chercher) un-truc.. /on peut aussi dire ‘posture’ (Juan) en effet,
    ..Ah couineur: un job plein temps ! ne rien lâcher, ne pas perdre la main (gaulois un jour gaulois tjs) .. »tu pavoises ta fenêtre ? tu ne crains pas de te faire brocarder ? »
    – si, mais j’ai l’habitude ! (routine)
    rien de grave, limite drôle, ..par contre (ben vi: moi aussi !) de lire, de croiser qql délire -est-ce la mode ? mes bras tombent (expression!) et mal aux yeux, oreilles; je change de page..

    1. Du bal tragique aux invalides il n’y a qu’un pas. Petit clin d’oeil à Colombey les deux Mosquées😉 … « Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. » … ce n’est qu’un point de vue en « Général ». Il n’y a plus de respect pour les Grands Hommes. Notre Chef de guerre aujourd’hui monté sur son scooter menant la charcge héroïque à son côté le nain ressurgit des abîmes sur son cheval camargais à la conquête de ce qui leur est du… une place dans les sondages donc dans le coeur des français. Ce sont des imposteurs, je n’ai pas aimé le choix du lieu de cette cérémonie parce que cela me dégoûte de voir qu’on est passé de un mort au bal tragique à 130 et que Colombey les deux Mosquées est devenue une réalité.

  9. oh collatéré je fus.. rien de grave et/mais chose rare, l’avais enregistré.. alors, car un soupçon d’info (deux familles absentes) le repose (c’est ok Juan..) hello ‘tite plume /..

    j’ai vu les fotos des personnes disparues,
    qql mot de circonstance, et celui de familier..
    /le papa de Lola Ouzounian, la plus jeune victime du Bataclan, 17 ans.. « l’instruction, l’humanisme et la culture sont les meilleurs outils contre la barbarie »

    sauf deux, ..un trentenaire parisien dont la famille ne souhaite pas (etc.) aussi une suédoise de 20 ans (pareil) aussi au Bataclan,
    leur droit, leur choix, absence/présence, leur parole,
    ..rien a juger
    lieu-jour, la pertinence pluie ou beau temps: idem

  10. Il est simplement malheureux que nous ayons perdu toute confiance en nos dirigeants. La moindre proposition nous oblige à douter de son honnêteté. Il est par trop visible à voir leur précipitation à passer devant les caméras, sitôt le moindre événement, leur recherche de voix d ‘électeurs.
    Le sang a coulé, beaucoup de sang, et la personne bénéficiant des sondages les plus bas dans l ‘ histoire de la cinquième république, se voit récompenser en promettant ( une promesse toujours et encore) de faire ce qu’il n ‘a pas fait depuis un attentat précédent.

Les commentaires sont fermés.