Marine Le Pen n’a pas raté son affront national


Elections-régionales-2015
Crédit illustration: CercleDesVolontaires

Comme l’écrit un confrère, les lendemains de victoire électorale du FN se ressemblent tous.

1. Si la gauche était unie, elle aurait été en tête dans quelques régions. L’impact symbolique de sortir troisième ou second derrière l’extrême droite et la droite est détestable. Hollande est le premier responsable.

2. Le Front national a dépassé les 40% des suffrages dans deux régions, grâce à la démobilisation et à la division  de la gauche.  Nationalement, il n’a pas attiré plus de voix qu’en 2012.

3. Le bipartisme a vécu… pour l’instant. La France ressort fracturée entre trois blocs dont deux seulement – la droite et l’extrême droite, se présentent unis aux élections.

4. Nicolas Sarkozy a raté son pari. l’UMP/LR ne fait aucune razzia, bien au contraire. Il lui a fallu l’appui des centristes de droite pour atteindre un quart des suffrages.

5. Dimanche, des abstentionnistes du premier tour iront voter. Mais ce sera sans doute trop tard. D’autres électeurs motivés du premier tour s’abstiendront.

6. Dans le Nord et le Sud (PACA), le PS a adopté la seule voie légitime: il a perdu, il se retire, au prix d’une absence totale de représentation politique dans ces exécutifs régionaux pendant 6 ans. J’en entends certains, à droite comme à gauche, protester contre cet « abandon ».  Ce sont les électeurs qui ont abandonné la gauche de gouvernement comme d’opposition. Et ils avaient leurs raisons. Inutile ensuite de râler sur la conséquence logique d’un échec au premier tour.

7. Concernant la gauche, je lis aussi, comme dans les commentaires à un court billet de Mélenchon au soir du premier tour, que des électeurs ne « comprendraient pas des fusions de listes à gauche », et qu’il vaut mieux « rester fidèles à nos convictions. » J’appelle cela le syndrome gauchiste: l’opposition est la posture la plus simple, le compromis la posture la plus désagréable. Face au FrontHaine, et dans le contexte politique actuel, je ne vois pas trop d’alternative à un vote massif contre l’extrême droite. Dans le Nord, amis citoyens, votez donc Xavier Bertrand. Et dans le Sud, Christian Estrosi.

Et oui.

 

 

99 réflexions sur “ Marine Le Pen n’a pas raté son affront national ”

  1. Juan, vous êtes cohérent et je ne vous le reprocherai surement pas.

    Cet appel au barrage anti-FN sera-t’il entendu ? efficace ? nous le saurons Dimanche soir.

    Le risque est cependant en cas d’échec de ces désistements*, de laisser notre Vénéré Prez, sans aucune stratégie crédible pour son hypothétique, mais possible, second tour en 2017 .

    Le Front National comme unique objet de mon ressentiment, c’est quant même un peu court comme projet politique.

    * désistements qualifiés par Cambadelis de « retraite pour gagner ». Une drôle de guerre ? ou abandon en rase campagne ? ou couper les jambes des miltants ?

      1. Juan j’affirme ne pas avoir écrit pour Charles Michael ce matin, mais peut être a t’il aussi parfois le pseudo Stanislas

        ce lapsus pseudotique ne me dit rien de bon…

        1. Oui, ça m’a fait sourire… bien sur on ne prète qu’aux riches.

          mais aussi Juan, très troublé ce matin, donc, a pris d’une façon personnelle ma phrase:
          « Le Front National comme unique objet de mon ressentiment, c’est quant même un peu court comme projet politique. »

          qui était bien sur adressée à nos fins stratèges barricadés à Solférino.

          1. Charles Michael
             » bien sur on ne prète qu’aux riches……..

            ouais quoique…., je suis sceptique concernant le lapsus à JUAN, j’ai une ou deux hypothèses de base possible concernant le fait qu’il lie mon pseudo à ce sujet….

            mais comme je ne le connais pas, je n’aurai jamais confirmation de ma sensation…

            selon une hypothèse, je dis clairement à JUAN qu’il est en train de se planter à mon sujet…

            et concernant l’autre hypothèse, je lui dis nettement que je ne vote pas FN, que pour moi, c’est un parti de charlot qu’il faudrait l’assécher de ses arguments en les mettant sur la place publique pour les décortiquer et les mettre en pièce un par un…

            on ne gagne pas devant un psychotique en montrant ses propres faiblesses ou ses tabous, sinon on s’affaiblit soi même progressivement..
            et on se fait bouffer par l’icelui….

            etpiscesttout…

      2. JUAN je vous assure que ce n’est pas moi qui ai écrit à la place de Charles Michael

        c’est toujours agréable de savoir que quelqu’un pense à vous sauf à considérer qu’en matière de lapsus pseudotique, le pire n’est jamais sûr

  2. Renier ses convictions, renier les  » conseils » du vénéré mélenchon??
    Critiquer la droite, la gauche, et voter pour eux! Triste constat de l ‘électeur. Se faire voler, matraquer, envahir et encore vouloir les mêmes. Ce fameux bertrand est ce celui qui n ‘a pas brillé comme ministre sous les présidences de chirac et de sarko.
    Mais j ‘approuve votre choix mieux vaut avoir un inutile qu’ une personne défendant les principes du peuple français .

      1. Oh, ce ne sera pas difficile car c ‘est la possibilité de faire pire qui est impossible.
        Tu sais, ce n ‘est pas beau de critiquer tes anciens alliés du reich.

        1. Mes anciens « alliés » du Reich ? Tu te drogue à la merde de teckel en plus. Çà à l’air décapant du point de vue neurones. Le facho ce n’est trop ma tasse de thé.

  3. Bonjour’ Je pense au contraire que de disparaitre d’une assemblée va desservir la cause.. Ici, aux municipales..E.DiMeo Ps- s’est retirée, Rachline Fn a quand même gagné.. Depuis on a plus d’écho de la gauche! Et dimanche dernier,Marion fhaine a eu 52% de votants dans la commune… J’irai pas voter Estrosi jamais. EELV sorti du jeu je vote blanc!

  4. D’après Hervé le Bras interviewe sour f info….(en nbre de voix)
    1 le FN accélère là où il était déjà fort
    2 la droite classique a reculé face à la gauche
    Ce qui représente une claque pour la stratégie de NS. Leselecteurs ayant préfèré l’original à la copie.

    Heureusement que je n’ai pas à choisir entre la droite et l’extrême droite sinon je n’aurais pas bougé de chez moi dimanche. Ne pas oublier qu une partie de la droite a totalement dediabolise le discours FN et que l’autre partie n’a rien dit et continue à suivre NS.

  5. Bien entendu Mélenchon a raison et en plus il sait très bien que s’il nous demandait de voter pour les bourgeois de gauche de droite et du centre pour barrer la route aux bourgeois d’extrême droite ce serait niet. Mais après tout, « l’extrême gauche » (comme la qualifie les bourgeois solfériniens pour se donner encore une parcelle de gauchitude) ne représente soi disant rien, alors si « rien » fait défaut, çà ne changera rien…Que le FN passe et que ce cirque se dévoile au grand jour pour 5 ans comme avait eu Pétain et laissant les tacticiens de la politicaillerie s’en dépêtrer… Moi qui ne représente « rien », je vote la 6e République dimanche, na !

    1. Claude chez nous Cocquerel va bien sur la liste de Bartelone pour le second tour ! Donc il a bien dû avoir les directives de Lélenchon ?

        1. Va savoir, c’est tellement le souk au FG. Si c’est le cas, ils vont se retrouver en porte à faux, car la majorité de gars comme moi refusent de voter pour les bourgeois. Mon candidat FG (Sébastine JUMELLE) n’étant pas au second tour, je vais aller mettre mon bulletin 6e république qui sera considéré nul…

          1. Stan
            Oh c’est gentil… petits soucis et je ne recevais plus les publications de Juan, je croyais qu’il avait « fermé ».
            C’est TiSuisse qui m’a envoyé un mail pour prendre de mes nouvelles car lui aussi « s’inquiétait », mais on se parlait ailleurs.

    2. Enfin une vérité, tu ne représentes rien! Et dans 2 ans le PC et le FG auront disparus des listes.

      1. Tandis que le FN fera de la planche à repasser sur un rouleau creux !
        cet épouvantail de papier ne fait peur qu’aux neuneus qui se contentent de voter PS en croyant voter à gauche et aux nostalgiques de l’ancien régime monarchique se gargarisant de République…

        1. Depuis 2012 de l ‘eau est passée sous les ponts, Le PS et le FG se sont chargés de la montée du FN.
          Le seul parti qui parle au français, qui parle de travailler pour la France Malgré l’état d’urgence, la chasse de la bien-pensance organisée, les coups de menton franquistes de Manuel Valls, les menaces de « La Voix du Nord », le soutien du patron des patrons Gattaz aux socialistes, les communiqués des loges et des Églises, les cotes de popularité gonflées à bloc, les prises de parole éplorées d’enseignants durant les cours d’éducation civique et morale, rien n’y aura fait. Ce n’est pas une victoire, c’est un triomphe. Ce n’est pas une vague, c’est un raz de marée.
          Pas besoin de 6 ième république, le peuple parle par les urnes, les français veulent retrouver leurs pays, pouvoir penser et parler librement, Le FN se présente seul devant les alliances contre nature des autres partis. Le PS cherche des alliances pour se maintenir, idem pour les autres. Le FN est devenu le premier parti de France, les insultes et accusations n ‘ y changerons rien. Le peuple est en marche, c ‘est cela la révolution, dehors les incapables et camelots .

          1. Finalement, le plus grand mal qu’on peut faire à ce parti de gardes chiourme et aux neuneus décérébrés qui adulent « Marine » (j’en ai malheureusement quelques spécimens dans mon environnement) , c’est de le laisser nous démontrer sa nocivité durant un Reich pétainiste (5 ans) pour qu’ils comprennent enfin leur douleur. Chiche !

  6. Au NDPC, imaginez le niveau du débat entre ce que la gauche qualifie de « Droite extrême » et de l’extrême droite. Sur le RSA par exemple du fait que le thème principal de Xavier BERTRAND est la valeur travail.

    En refusant, l’union de la gauche et une représentation dans l’assemblée régionale… cette gauche après avoir abandonné le vote ouvrier, abandonne son électorat le plus fragile. Cela se traduira par un effet boomerang et contraire aux espérances gauchistes.

    1. Travail ? Il commence quand ? Pour les bourgeois, le travail c’est comme la misère : ils le souhaitent aux autres et le fuient comme la peste. Il faut les voir dormir en pleine séance aux Sénat et à l’Assemblée Nationale, quand ils ne chahutent pas comme des potaches en goguette.

      1. Le travail a été supplanté par les robots, les automates… dans les industries. ce travail est toujours menacé par les nouvelles technologies… les modes paiements électoniques aidant, plus de pompistes, bientôt plus de caissières… et demain plus de banques (conseillers de proximités), d’assurances… la classe moyenne sup est touchée et même chez les courtiers (haute finance) ce sont des robots (algorithmes) qui donnent des ordres de bourses… oui le travail disparaît, c’est ainsi.

        1. Même les professeurs sont en danger… Ce jour, il est possible de visionner un cours en vidéo avec le meilleur des enseignants à l’infini.

  7. Ce choix pour la  » dynastie » Le Pen me fait penser que certains français sont peut être nostalgiques de la monarchie…qu’un parti soit organisé de façon familiale et héréditaire n’a pas l’air de faire écho chez les politiques…ce parti est il vraiment démocratique et republicain ?
    D’ailleurs le « patriarche » est en train de faire son retour et la « petite fille » a assez de « talent » et de temps pour réussir !

  8. Pourquoi préférez la copie à l’original ou quand la droite extrême pousse le bouchon pour racoler l’extrême droite. Mais Front républicain oblige, il faut voter. C’est drôle!

  9. @Juan
    Si je puis me permettre : ce ne sont pas les électeurs qui ont abandonné le PS et LR, ce sont ces partis qui, pour l’un, a trahit – depuis un bon bout de temps – les gens de gauche et, pour l’autre, qui s’est cru malin de frayer avec l’extrême droite en reprenant ses thèmes, sans imaginer que ça se retournerait contre lui .
    Perso, on ne me fera pas refaire le coup de 2002 . Entre la peste Estrosi et le choléra Le Pen, ce sera vote blanc
    A propos : bien que le vote blanc ne soit pas reconnu, je serais curieux de voir la tête de nos politicards si 50% de inscrits votaient blanc .

  10. Vous ne comprenez rien à la région du Nord Pas de Calais
    Picardie. Pour le coup ce n’est pas contre Hollande qu’ont
    voté les gens mais contre le PS et la Gauche du coin qui
    particulièrement depuis 2008 n’est Aristocratie Rouillée et
    Tricheuse et est incapable de s’adresser aux gens qu’en
    montrant qu »elle les considère comme des neus neus complets
    (un peu comme vous parfois Juan)..

    Le mieux est que la région fait pas mal pour les « démunis »
    mais avec un Grand Maternalisme Aubryesque truqueur
    au plus haut point en fait intrinsèquement élitiste et préoccuppé
    essentiellementde sa propre conservation en haut de sa
    pyramide..

    Entre Marine Le Pen et Bertrand, je m »abtiens.

        1. Et surtout, le peuple leur a permis de le mettre en place. Chez nous on préfère critiquer et garder les mêmes qui refont les mêmes politiques depuis 1983 (au moins)… CQFD.

        2. Si les Finlandais adoptent le principe du revenu minimum assuré à tous, c’eszt parce qu’ils pensent qu’avec les progrès de l’informatique, il n’y aura plus jamais d’emploi pour tous.

          1. M’ouais, pas trop sur

            La Finlande est dans un joli merdier économique, sans issue comme pour la grande majorité des zonards euro (€), un projet de référendum pour rester ou en sortir est en discussion.
            Compte-tenu de l’échec des largesses de la BCE uniquement banques orientées, un projet d’envoyer direct de la monnaie aux manants serait étudié.
            La rumeur ou les souhaits avaient pas mal circulé autour de la FED, sous le joli sobriquet d’ Helicopter Money.

            Pas grand chose à voir avec le salaire du silence pour tous…. mais Joyeux Noël !

            1. Le revenu de base est une idée progressiste qui va s’imposer dans les esprits avec le temps. Il s’agit d’un fixe social avec la possibilité de le cumuler avec un revenu du travail. Pour moi cela va dans le sens d’un principe de « flexisécurité ». C’est une sorte de troisième voie.

              A mon idée, il serait possible d’avoir un revenu de base et de libérer totalement le marché du travail. Fini le code du travail et le smic. Libre à chacun en fonction de l’offre et de la demande de négocier les salaires tout en garantissant les besoins fondamentaux grâce au revenu de base. Ma vision est plutôt libérale.

              1. En clair et gros:
                Le populo vend son âme à Gattaz et c’est l’Etat qui fixe le bracelet électronique avec Carte Bleu.
                Jolie combine à tondre les moutons muets de bonheur.

                1. Le revenu de base, c’est moins d’Etat plus de liberté individuelle.

                  C’est une forme de rente versée sans condition de ressource pour palier aux inégalités du à la naissance ou a l’origine sociale. Chacun serait libre de l’utiliser comme il l’entend et sans obligation de fournir un travail salarié. Ainsi un individu serait en mesure de faire financer ses projets par une institution financière… un jeune aurait la possibilité de financer la formation de son choix, une entreprise, un projet… plus tard, il pourrait l’utiliser pour financer un investissement immobilier… dans le courant de l’existence, il peut servir d’épargne et en fin de vie de pension… Cela dépendra des ambitions de chacun, des compétences de chacun et de la volonté ou non à cumuler ce revenu de base avec un revenu du travail. Je ne vois pas de moutons là dedans.

                  Cela veut dire moins d’Etat, moins de contrôle administratif de la sécurité sociale, de la CAF de pole emploi… on peut imaginer la possibilité pour plusieurs individus de mettre en commun ce revenu de base dans le but de générer des bénéfices ou non… Cela ouvre énormément le champ des possibles.

                  Charles Mickael renseignes toi un peu sur le sujet plutôt que de balancer d’un revers de main cette idée qui sera le système de protection sociale de demain.

                2. Tiens essayes Samuel BENDAHAN « économiste comportemental »
                  ça existe plutôt plus intéressant que la moyenne. A suivre

                3. La gauche pour revenir au premier plan a surtout besoin d’un projet politique, un cheval de bataille qui stimulerait les électeurs de voter pour elle.

          2. Ils ont raison. Alors quand j’entends des WAUQUIEZ, des BERTRAND… parler de la valeur travail, je me demande dans quel monde ils vivent.

            1. Voda: Donner un revenu de base à tous, c ‘est bien. Mais d ‘ où proviendra l ‘argent si ce n ‘est de celui qui travaille ?
              Donc celui qui travaille encaissera aussi un revenu de base, avec son salaire, décomptant ses impôts qui sera grugé dans ce cirque.
              De toutes manières ce revenu existe déjà, même en plus élevé, actuellement les non travailleurs ont plus d’ avantages que le travailleur. Puisque l ‘ on donne même une prime de Noël aux musulmans qui veulent interdire le mot Noël. Les vacances de Noël devenant des vacances d ‘ hiver, pourquoi verser une prime.

              1. Pour le financement, il suffit d’avoir un seul organisme payeur donc il faut fusionner la CAF, Pole Emploi et la Sécurité Sociale… le paiement d’un revenu de base c’est l’équivalent de tout un ensemble de transfert sociaux qui existent déjà. Certains veulent que ce revenu soit versé de façon inconditionnel pour ma part je pense qu’il faut émettre certaines conditions pour l’attribuer. Je pense qu’il serait juste de fournir un service civique conséquent aux besoins des associations et des administrations, cela permettrait une intégration dans la société, d’acqu »rir des compétences et pourquoi pas de choisir une famille de métiers au sein des filières de l’Etat. Sur la condition du service civique, elle n’est pas acceptée par la version gauchiste du revenue de base.

                Le revenu de base existe déjà mais il n’a que des inconvénients. Imaginez que demain vous alliez voir votre banquier avec la garantie à vie de ce revenu de base, il ne vous regardera pas de la même façon… Cela offre aussi la possibilité de cumuler l’intégralité du revenu de base avec un revenu du travail sans dégressivité, donc pas de décintitation au travail.

                La prime de noel permet aux pauvres de passer Noêl un peu plus grassement, cet argent sert bien souvent à payer des arriérés de factures et ils retournent directement dans l’économie avec une multiplication de TVA en cascade… autant dire qu’elle ne coûte quasiment rien… Prime de noêl est un mauvais qualificatif puisqu’elle est donnée à des gens qui ne reconnaissent pas notre fête, c’est vrai.

                1. Oui, au pays de la Théorie ça a l’air sympa et juste. Sauf que dans le pays de la Pratique c’est tout autre.
                  Il me semble, si ma mémoire ne me fait pas défaut, qu’il avait été voté que les CDD pouvaient accéder à l’achat d’une voiture, la location d’un appart, etc. ça c’était écrit. La réalité était tout autre et c’est encore d’actualité.
                  Alors le banquier que vous irez voir avec votre revenu de base (dont le montant n’est pas donné) et que vous voulez souscrire un crédit à mon avis quand il aura défalqué toutes les dépenses fixes de ce montant il ne vous restera pas grand chose. Il en est de même pour louer un appart où ici il vous faudra une caution, etc, etc.
                  Si l’on va par là, le système danois n’est pas mal non plus, mon neveu y a fait ses études payées par le gouvernement danois et l’obligation d’apprendre la langue, il percevait une allocation qui lui permettait de se loger, se nourrir et s’habiller. Maintenant il y travaille, paye ses impôts (prélevés à la source) et n’a pas l’intention de revenir vivre en France.
                  Mais vivre avec un minima de base de 400€ vous parlez de RMI

                  1. Le problème c’est que vous raisonnez avec l’idée que les gens ne vivraient qu’avec le revenu de base.

                    Le revenu de base a pour but d’améliorer les conditions de vie des plus pauvres et n’est pas là pour interdire au gens de travailler. Un revenu du travail additionné au revenu de base doit être considéré.

                    Quant au système danois, il est exactement ce que certains en France voudraient prendre comme modèle quand ils parlent de « flexisécurité », dès qu’une idée nouvelle voit le jour elle est systématiquement décriée. Il y a fort à parier que vous seriez la première contre l’idée de « flexisécurité » si vous vous en référez à ce que disent les faiseurs d’opinion mais en réalité vous trouvez des avantages concrets dans ce système danois.

                    1. Mais avec la casse de la politique salariale, les salariés n’ont qu’un revenu minimum de base qui s’appelle le SMIC. Et les embauches ne se font que sur cette base.

                    2. L’intérêt du revenu de base est de ne plus assujettir l’individu à des administrations et/ou à des employeurs selon des règles soit disant imposé par le marché du travail. Le revenu de base étant garantie, libre à chacun d’accepter pour tel ou tel condition de travail. Aucune sanction administrative en cas de refus donc l’individu est libre d’accepter ou pas. Et pour l’offre d’emploi qui ne trouve pas preneur, il est évident que l’employeur doit considérer à la hausse la rétribution de son offre s’i elle ne trouve pas preneur.

                      Le revenu de base augmente la liberté individuelle.

                      Par ailleurs, il est possible d’imaginer la mutualisation, l’association de plusieurs revenu de base dans plein de domaines avec pour but de faire des bénéfices ou pas.

  11. Euh, concernant le revenu de base : handicapé, je dois survivre avec 905 euros par mois, et ce n’est pas de la tarte. Déjà, avec votre revenu de base, je perds 105 euros, une somme considérable pour moi. Si, par dessus le marché, on me sucre l’APL, ce sera 595 euros de loyer. Il me restera pour subsister 205 euros par mois. Desquels ils faudra soustraire EDF, GDF, assurance logement et connexion internet, et les frais d’hospitalisation non couverts par la Sécu. Bref, avec un niveau aussi ridicule et des conséquences aussi lourdes, votre revenu de base me permettra les restos du cœur et les poubelles… L’idée d’un revenu de base inconditionnel n’a de sens que si on peut en vivre correctement, et ce n’est certainement pas le cas avec 800 euros par mois en tout et pour tout.

    1. Ah, mais 800 € c’est en Finlande
      ce que Chouard proposait c’était 400 .

      L’ami Voda l’a oublié.
      Nouvelle Donne, non sérieux ?

      ce refrain du salaire universel inconditionel est une reddition effectivement du même nom, un abandon de toute idée de luttes sociales, une soumission à l’ordo-libéralisme géré et promu par l’UE, WallStreet et leur sélection de Young Leaders.

    2. @ auxi
      Au mieux on peut qualifier ces 800 euros d’allocation mais pas de revenu….en effet ce montant est trop bas pour imaginer une vie décente..

  12. Juan, j’ai abandonné de lire vos articles quand vous avez systématiquement et sans mesure critiqué F.H., non parce que je suis un fan inconditionnel mais parce que c’était excessif et que vous faisiez le jeu de la Droite et du FN (si, si). Mais à lire votre rubrique je vois que je n’ai pas eu tort.Tout le monde se dédouane. Tout est la faute d’Hollande et des Socialistes. Vous faites partie de ces donneurs de leçons (comme JFK, tiens, tiens); « je vous l’avais bien dit, il fallait m’écouter ». Demander de voter Bertrand, pire Estrosi, des sarkoboys méprisants, haineux, opportunistes et aux idées proches du FN. Mais où votre haine de FH et des socialistes vous a conduit! Lamentable! Alors, ADIEU.

    1. @Christian62: je n’ai aucune haine vis-à-vis de FH ni des socialistes. Je n’oublie pas d’où l’on vient. Mais je suis en désaccord profond avec la politique qui est menée. Bonne continuation.

      1. Claude
        Laisse ce ne sont que des sondages.
        Hollande et Valls en charcutant les Régions croyaient gagner le jackpot… ils les ont offertes au FN…
        Hollande a voulu faire comme Pasqua et Chirac.
        En tout cas bravo à Masseret de se maintenir, car même s’il perd -ce dont je doute- ce sera la tête haute

        1. Oui, je suis d’accord avec lui. Il a raison de se maintenir d’envoyer bouillir les solfériniens calculateurs. Je rigolerai qu’il degomme le « républicain à la sauce ump… Cà se passerait dans mon coin, je votais pour lui au second tour, rien que pour emmerder les bourgeois de la rue de Solférino

          1. Mais c’est ce qui va se passer !!!!! J’irais bien l’aider pour le 2ème tour, si je connaissais qqu’un pour m’héberger

        2. Oui Masseret m’a l’air d’avoir conservé un minimum de ce que la plupart des têtes de gondoles supposées socialistes ont perdu depuis longtemps. Si j’avais été de son coin, je votais pour lui au second tour. Je rigolerai qu’un sursaut citoyen le place à égalité avec le transfuge du MDC du « doctor », devenu numéro 2 du FN… Quel cirque !

            1. Je l’espère aussi et également à ce que les électeurs socialistes et cocos votent pour lui. Ce serait une bonne claque à Valls, Cambadelis et toute cette clique

          1. Je vais me faire l’avocat du diable : on peut aussi voir dans l’entêtement de M. Masseret, l’attitude un peu pitoyable d’un vieux cacique s’accrochant contre vents et marées à son petit pré carré…

  13. Bravo et merci à Jean-Pierre Masseret et à sa majorité de
    colistiers qui malgré d »énormes pressions de Solférino
    ne se sont pas dégonflés..

    Il faudrait obliger les Saintigon, Aubry Cambadélis
    Valls (qui sur ce coup a été lamentable et
    m’a profondément déçu) à réécouter les propos
    de Jean-Pierre Messeret en guise de cours sur une
    bonne Morale Politique. Il est vrai que pour celle là
    et queluues uns de ceux là la Morale Politique
    ça n’existe pas.

    1. Pour paraphraser Churchill:
      Pour éviter la lutte le PS c’est déshonoré. Ils auront le Front National et la catastrophe.

    2. Lucno
      Entièrement d’accord…. et pourtant je ne suis pas socialiste. Je suis comme mon camarade Claude, j’aurais voté pour lui

  14.  »  » Dimanche, des abstentionnistes du premier tour iront voter…….. »

    non non….toujours dans la « non violente, non coopération » avec la débandade et la démission complète de cette génération de politiques, jeunes ou vieux…..

    les politiques et les médias qui nous donnent le « sens » « l’orientation » des « réformes  » en désignant la plèbe française comme moisie, arcboutée sur des acquis du passé, toute cette faune est absolument incapable de se remettre en question sur le moindre petit point, qu’il soit économique, politique ou statistique….

    Pour l’instant tout le monde se pâme d’émotion à peine contenu en comptant le FN comme premier parti, alors qu’il totalise, 6 millions de voix, soit le score du 1er tour de la présidentielle de 2012, et oublie que c’est l’abstention avec 22 000 000 d’unités, le premier parti en France… c’est 4 fois plus que le FN…

    faut changer le zoom pour faire le bon diagnostic..

    1. Stan
      Il n’y a pas que le zoom qu’il faut changer…. aussi les politiques qui se repassent le bâton de relais. Et quand tu entends Laurent qui, pour une fois qu’il a la parole, qui dit « oui je me désisterai pour faire barrage au FN », alors que le 1er tour n’est pas passé!!!
      Franchement ça ne donne pas envie de ….

  15. Après y avoir réfléchi (et avoirt lu un certain nombre d’articles) je crois que :

    – au niveau régional, c’est Masseret qui a raison; ne plus être représenté au Conseil Régional en tant qu’opposition, ne plus pouvoir critiquer les décisions de la majorité,ni expliquer pourquoi elles sont mauvaises, ni dire ce qu’on aurait fait à sa place, etc., est politiquement absurde et suicidaire ;

    -mais la décision du retrait (prise par Hollande et Valls il y a déjà deux mois) vise en réalité la présidentielle de 2017 : sachant que Sarkozy s’en tiendrait à son « ni-ni », Hollande se présentera comme le seul défenseur de la République face à Le Pen, le seul vrai Républicain, qui n’a pas hésité à sacrifier des postes pour lui faire barrage : c’est très finement joué.

    1. De toute façon, on oublie que ceux qui auront le dernier mot sont les électeurs….et rien ne dit qu’ils auraient reporté leur vote sur la droite. On ne peut pas éternellement compter sur le vote dit utile. Le vote utile agit comme une couveuse pour le FN. Seules la politique et les idées peuvent faire barrière au FN….et on a vu pendant 5 ans une partie de la droite emprunter sans complexe les idées du FN et accuser depuis 4 ans le PS d’être responsable de la montée du FN…quel programme ! Et le reste de la droite n’a rien dit pour préserver une pseudo unité alors que de nombreux électeurs à droite mais aussi à gauche attendent que ça explose pour faire place à un vrai débat politique…..

      1. Sylvie
        Pour faire un bon débat politique, il faut déjà virer ceux qui y sont depuis des décennies et qui se repasse le bâton de relais. Il faut renouveler « le cheptel » de politiques, sinon ce sera toujours un ronronnement et les mêmes discours, les mêmes campagnes électorales……………… et les mêmes résuktats

          1. Coucou Aurore , contente que vous reveniez…
            En effet un bon coup de balai ferait un bien fou….et des politiques dignes de ce nom jeunes et moins jeunes existent dans chaque parti….malheureusement ils ne font pas le buzz et n’intéressent pas les médias…

  16. Elie Arié,

    presque d’accord sur tout (suicide du Ps, objectif 2017) sauf l’appréciation finale: c’est très finement joué.
    – vous oubliez le coté punir les petits partis de gauche et EELV (parti de collabos bruxellois),
    – sacrifier en plus le Parti pour parier sur 2017, rend la réussite en 2017 aléatoire au premier tour et impossible au second
    – abandonner ainsi c’est laisser tout le champs à l’UMP et Sarko mal barré, ne remerciera même pas NeuneuLande. Son thème de campagne ravigorée: PS = FN.
    – et si comme c’est possible le FN gagne en Paca et Nordistan (? ) et en plus perd sur la ligne bleue des Vosges ? z’auront l’air fins.

    Enfin et en conclusion, s’imaginer que les électeurs vont se soucier de ce « sacrifice » est débile; ces types ont menti sur tout et fait le lit du FN avec leurs aventures étrangères et leur soumission à Merkel
    ça et le chomâge ne sera oublié par personne en 2017.

    1. Charles Michels,

      Vous avez raison, bien sûr; il n’en reste pas moins que, par cette manoeuvre, Hollande a réussi à transformer ses probabilités de réélection en 2017 , qui étaient nulles, en probabilités désormais minimes, mais non nulles : il jouera , en 2017, le rôle de l’homme qui défend militairement la France contre l’islamo-fascisme à l’extérieur, contre le fascisme lepénien à l’intérieur : au-dessus des partis, il se présentera comme l’ Homme de la Nation, un nouveau De Gaulle.

      La politique, c’est toujours du billard à quinze bandes; ce qui explique la phrase avec laquelle Guy Mollet a accueilli Chevènement, frais émoulu de l’ ENA, qui venait s’inscrire pour militer à la SFIO :  » Le rôle des militants, c’est d’être toujours cocus ».

      Seule consolation si Marine Le Pen arrivait au pouvoir : ce sera au tour des militants du FN d’être cocus.

  17. C’est quand même incroyable car ce qu »ont fait
    Valls et Solférinio c’est globalement se planquer
    derrière les fesses des Sarkosy Wauqier Estrosi
    lesquels ne sont pas mieux que Marine et
    Marion Lepen du point de vue du respect
    des étrangers.

    En fait se concrétise le fait que depuis plusieurs
    années le PS n’est qu’une Coque Vide, vide de pensée
    juste capable de piailler contre le FN, dont la seule
    fonction est de loger politiquement ses « Poussahs »,
    je ne dis même pas Aristos car ceux là avaient beaucoup
    de défauts mais au moins ne fuiaient pas le combat..

    Il reste à espérer que le plan mortifère de Hollande qui
    consiste à favoriser Sarkosy comme adversaire ne
    fonctionne pas et que Juppé soit candidat de la droite
    puisque de tous les postulants qui ont une chance
    (droite gauche) à la Présidence c’est lui qui de fait est
    le plus à Gauche

    1. @ lucno
      La politique de Valls ne me convient pas point, je n’avais pas voté pour lui pour les primaires 2012..mais…sur ce coup là, je pense que son rejet du FN est totalement sincère, il est droit dans ses bottes ….ceci étant si j’avais habite dans cette région je n’aurais pas pu voter Estrosi..dans le grand est, je crois que Masseret a raison de se maintenir malgré les risques. Après je pense que Juppé a raté l’occasion de se démarquer de Sarkozy….dommage

      1. La droite rate absolument tout ce qu’elle veut, dans cette élection, c’en est presque admirable. Au train où ça va, un second quinquennat Hollande m’apparaît de plus en plus plausible.

  18. En trois ans et demi aux manettes, Hollande et le PS ont paumé les municipales, paume les départementales et, en conséquence, paumé la majorité au Sénat . Ils se sont trainés aux Européennes et se préparent une magnifique veste à l’issue du second tour des régionales .
    Et ça se voit au second tour des Présidentielles de 2017 .
    Incroyable !

Les commentaires sont fermés.