Malaise à gauche ?


Les trois mois de l’état d’urgence sont bientôt terminés. Enfin pas encore. Encore deux bons mois. Mais pourquoi ?

Le gouvernement a déposé son projet de réforme constitutionnelle l’état d’urgence au Conseil d’Etat. Au parlement, il lui manquera de nombreuses voix de gauche, des centristes et sans doute quelques élus de droite dite classique. La disposition la plus ignoble et provoquante est cette affaire de déchéance de nationalité dont même Manuel Valls doute qu’elle puisse être un jour mise en oeuvre.

Bref, ça sent le gros rétropédalage. Symbolique aurait été l’annonce. Symboliquement détestable était le projet.

Nos pompiers pyromanes de l’Elysée et de Matignon n’ont pas fini de nous en faire voir de toutes les couleurs. Ils ne comprennent pas que leur survie politique n’a aucun intérêt pour la France s’il s’agit de détruire la République à petit feu.

Car maintenant qu’ils ont légitimé l’idée dans l’esprit médiatico-droitiste général, que retient-on ? Que cette idée « ne plait pas à gauche« . Comme la politique austéritaire, ou un quelconque autre sujet socio-économique qui fait débat entre frondeurs, opposants et gouvernement.

Comme si cette déchéance plaisait à tout le monde à droite ou ailleurs.

C’est éminemment réducteur.

Quelle fatigue.

 

 

113 réflexions sur “ Malaise à gauche ? ”

  1. L’explication de Toubon est très claire, c’est en effet la seule que je retiens pour me forger un avis (merci de nous l’avoir postée).

  2. Tiens, il y avait longtemps que je n’avais pas entendu Toubon faire des bruits rigolos avec sa bouche ! La dernière fois, si je me souviens bien, il n’était pas encore passé à gauche…

    On parle beaucoup, ces temps derniers (et surtout par ici…) des hommes de gauche qui mèneraient une politique de droite. Mais personne n’aborde le sujet des gens de droite qui ont, totalement et sans restriction aucune, adopté la phraséologie et les idées gnan-gnan de la gauche (Toubon, NKM, etc.). C’est pourtant un sujet fort divertissant.

    1. Je suis tout à fait à reconsidérer ma position, si vous m’expliquez en quelques mots ce qu’apporterait la déchéance de la nationalité.

        1. n’import’ nawak !!🙂

          Vu que la plupart de ces gens sont amenés à mourir sur les lieux de leurs crimes, et qu’avant leurs actes, il faut encore arriver à les « choper » preuves à l’appui.

          Le problème est bien là, comment les démasquer avant qu’ils passent à l’acte.

          1. Bon, alors, dans ce cas, simplifions tout ça et décrétons que l’on revient à la bonne vieille option de nos ancêtres les plus couillus : « Pas de prisonniers… »

            1. ben … c’est ce qui se passe, il n’y a pas de prisonniers.
              On n’est plus à l’époque de la négociation avec les terroristes.

    2. Ils ont pris Toubon dans la distribution de la fausse gauche pour faire « tout moche » ? C’est un gouvernement aussi antisocial qu’antidémocratique, alors : rien d’étonnant… Qu’ils se barrent tous.

      1. L’avantage, c’est qu’il n’y a pratiquement plus personne, dans la « vraie » gauche : bien plus pratique pour faire le ménage, donc.

        1. Didier : ne confondez pas ce que vous voyez par merdias (non il n’y a pas de faute de frappe) interposés et ce qui est réellement en train de se réorganiser, çà vous évitera d’être surpris, vous et vos amis de droite. Pour nous, c’est un passage obligé pour pointer du doigt les manœuvres hypocrites d’arrière cuisine des suceurs de socialistes qui nous ont encore plombé. Depuis le Front Populaire, chaque grande coalition voit sortir ses judas prêts à se vendre pour un strapontin (çà a même fini en collaboration avec un maréchal d’opérette sous la troisième république). Voilà ce que nous sommes en train de mettre au point.: la sélection la plus optimale pour éviter ce genre de saloperie destructrice d’espoir populaire. Syriza vient d’en faire les frais et Podemos doit y faire très attention, alors que Die Linke a su l’éviter.

        2. La plupart des commentaires sur ce blog sont hallucinants. La gauche radicale est vraiment à la ramasse.

          1. Tandis que le gauche radicelle part en eau de boudin et que la droite vermicelle se frontise en faisant du pied sous al table. Tout va très bien madame la marquise…

          2. « La gauche radicale est vraiment à la ramasse. »

            C’est l’une des très rares bonnes nouvelles de l’époque, on ne va pas se plaindre…

  3. C’est faux! Il n ‘est pas question d’ enlever la nationalité à un citoyen français . Il est question de l ‘enlever à ceux qui ont une double nationalité. On voit tout de suite la différence.
    Une personne ne peut être déchu de sa nationalité car il n ‘aurait plus de pays. Autrement dit, impossible de l ‘expulser. Si par contre il a 2 nationalité, retour vers le pays de la deuxième nationalité, et là ça change tout .
    Pour le problème de la nationalité par le droit du sol , il peut revenir à la nationalité par le droit du sang.

    1. Je suis pour depuis toujours. La binationalité est un non sens et contredit l’égalité des citoyens « simplement » nationaux. Ou on est Français et fier de l’être, ou on ne l’est pas. Point barre. En Normandie, nous sommes français depuis l’an 911, date de la signature du traité de Saint-Claire sur Epte entre Rollon (Novégien et chef viking) et Charles III le Simple, et non franco/norvégiens. Alors que les suivants suivent aussi l’exemple.

      1. On peut aussi être français et pas du tout fier de l’être, ça ne change rien.

        Du reste, il est parfaitement absurde, pour la plupart d’entre nous, d’être fier d’une situation innée, dans laquelle nous ne sommes absolument pour rien. C’est comme se dire fier d’être homosexuel, fier d’être blond, ou grand, etc.

  4. Manuel Valls a annoncé vouloir «déchoir de la nationalité ceux qui bafouent l’âme de la France». extrait du figaro….

    moi je suis d’accord mais à condition de respecter sans restriction dans l’esprit de la loi…
    du coup valls passera le premier la frontière…avec toute la bande, Rbananier compris…
    ça fait un paquet de monde sous les ors de la république, je dirais même que tout le gratin qui vend la France aujourd’hui correspond à cette notion de déchéance de nationalité..

      1. on le fout dehors d’abord et on vérifie ensuite…c’est noël, la France peut bien se faire plaisir…

  5. « Quelle fatigue…….. »

    oui mais ça y est je suis en vacances, je ferme la boutique et je rentre en méditation jusqu’au 4 janvier….

    vive les vacances, vive la retraite….

  6. Je me dis que Hollande est aussi Bête que Sarkosy
    et qu’aucun des deux ne mérite d’être candidat pour
    2017.

    Il faut vraiment avoir l’esprit altéré par trop de politique
    polititienne pour ne pas voir que cette « dénaturalisation »
    conditionnelle est de manière flagrante contradictoire
    avec ll’Egalité de notre devise socle de la constitution
    Liberté, Egalité, Fraternité pour Tous les Français.

  7. rétropédalage maitrisé d’avance….on se doutait bien et heureusement que la déchéance de nationalité n’était pas possible !
    Quant à l’état d’urgence…sa prolongation ne se justifie pas….à moins de le rendre définitif….le terrorisme ne s’arrêtera pas dans trois mois ni dans trois ans ni dans trente.
    Les politiques une fois de plus ont donné la réponse que leurs pseudo- futurs électeurs voulaient entendre…
    Non mais on va où là…..

    1. « .le terrorisme ne s’arrêtera pas dans trois mois ni dans trois ans ni dans trente. »

      Oh, dans trente ans, si, sûrement : ça m’étonnerait beaucoup que les autorités musulmanes, quand elles auront réalisé les prédictions de Michel Houellebecq, tolèrent ce genre de gamineries sur « leur » sol.

    2. C’est la déchéance de la double nationalité dont il s’agit. Celle qui fait croire à des abrutis anti français comme Fofana, le massacreur du jeune juif Halimi, qu’il peuvent tuer quelqu’un et se sauver au bled comme dans les années 20, où la famille aidait à cacher en attendant que çà passe…

  8. Je ne suis pas du touit choqué par le principe de la déchéance de la nationalité française d’un binational qui aurait décidé de déclarer la guerre à la France – car c’est bien de cela qu’il s’agit.

  9. dimanche c’est le tour des Espagnols, appelés à voter pour les législatives.

    wait and see

    1. Je pense que la coalition Podemos et de centre droit : le parti des Citoyens vont l’emporter. Reste à savoir qui des deux livrera le nouveau premier ministre et quel type de politique en émergera. Ils vont virer Raroy comme nous avons virer Sarko et que nous allons virer Hollande…

  10. Juan, ce que vous appelez « malaise à gauche » n’est pas près de se dissiper.

    Il serait temps de comprendre

    -que nous sommes entrés, et pour longtemps, dans la mondialisation de l’économie,

    -que celle-ci se traduit par un transfert des richesses (et tout ce qui va avec : revenus, protection sociale, etc.) du Nord vers le Sud et de la zone Atlantique à la zone Pacifique,

    -que ce sera le mode de production des richesses au XXI ème siècle, et que personne ne l’arrêtera pour les beaux yeux de la France,

    -que nous n’avons le choix qu’entre nous y adapter le mieux possible et nous appauvrir le moins possible (comme ont réussi à le faire, de façons très différentes, des pays comme l’ Allemagne, la Grande-Bretagne ou la Pologne), ou vivre en autarcie comme le souhaite le FN et nous appauvrir bien davantage et bien plus vite,

    -que tous les partis socialistes des pays développés (et pas seulement Hollande) l’ont compris et savent qu’ils n’ont pas le choix (:même Syriza l’a compris en 6 mois) , et qu’il faut cesser de voir des « traîtres » ou des imbéciles partout,

    -et que nos divisions actuelles gauche/droite et une certaine vision du « socialisme » héritées du XIXème et du XXème siècle sont des résidus du monde d’avant la mondialisation, d’un monde disparu.

    1. puisque le chemin est tout tracé et qu’il suffit de le suivre…je propose qu’à la manière des fonctionnaires , on ne remplace qu’un politique sur 4….le seul hic c’est qu’ils ne veulent même pas prendre leur retraite….allez savoir pourquoi !
      Sinon le PS vient de se dissoudre dans le centre droit….ou dans le droit centre….

      1. Non, non, le chemin n’est pas tout tracé, il y a des tas de scénarios possibles; mais tous se dérouleront dans le cadre de l’économie mondialisée.

        1. Avec les mêmes metteurs en scène et les mêmes intérêts….aucune chance que le scénario nous soit favorable…au plus maintiennent ils un équilibre précaire….pour le PS c’est de maintenir notre protection sociale mais jusqu’à quand dans ce contexte de chantage économique permanent…. avec les règles psychorigides érigées par une Europe volontairement déconnectée des réalités de chaque pays….
          Et pas une seule « révolution » en vue….sinon le front de gauche aurait progressé….

            1. @ Hélène
              J’ai toujours été assez déroutée par l’adhésion d’une majorité d’allemands avec la politique de leur chancelière et pourtant ils ont trinqués…;
              Tsipras savait t il (je pense que oui) qu’il ne pourrait pas mener à bien sa politique anti austérité ?….le référendum était une forme de signal lancé à la politique européenne mais là aussi, il devait savoir que çà n’aboutirait pas….le message est certes passé sur la rigidité de l’allemagne et le suivisme des autres pays mais qu’est ce que çà change pour le peuple ! rien dans l’immédiat…

              1. Ben oui, ça ne change rien pour les peuples.

                Il n’y a plus qu’à attendre que le système s’autodétruise, ce qui ne saurait tarder :

                « Une constatation élémentaire devrait s’imposer :
                plus la masse des actifs financiers s’accroît, plus le système est fragile et instable, oscillant de crise de volatilité en crise de liquidité, tout en masquant son insolvabilité.
                Il peut être de ce point de vue comparé à une gigantesque pyramide de Ponzi, condamnée à grossir jusqu’au jour où…. les amortisseurs mis en place par la régulation bancaire se révéleront être en retard d’une crise. »

                http://www.pauljorion.com/blog/2015/12/18/la-fed-prend-acte-de-limprevisibilite-du-marche-par-francois-leclerc/

                1. Hélène et Sylvie

                  Sans compter Podemos (Iglesias) a pris sur sa liste un ancien « bidasse » de Franco…. tout comme Tsipras qui a dans son équipe un ancien « bidasse » également

                  1. Tout cela ne rime plus à rien.

                    Dès qu’on prend du recul on ne voit que des gens qui grimpent les uns sur les autres, sans vergogne, dans le seul but d’atteindre le pouvoir.

                    Pitoyable !

                    En revanche il est intéressant de connaître l’avis des européens à travers leurs votes, car bien qu’ils n’aient pas plus d’illusions que vous et moi, ils votent encore pour des idées.

                    1. Certainement, mais il ne faut pas oublier que dans certains pays européens le vote est obligatoire… mais en même temps peu de nuls ou blancs

      2. Il me semble avoir annoncé ces configurations de coalitions il y a deux ans, du style : »Je vois trois blocs : Le PS avec le centre et la droite dite républicaine, la droite dure avec le FN et la vraie gauche avec la gauche socialiste et écologiste et l’extrême gauche… çà se place en ce moment…

  11. pour résumer le toubib, il n’y a rien à faire, on est tous foutus…..

    il ne reste plus qu’à remercier tous ceux qui veulent accélérer la fin de notre monde, que ce soit collectivement ou individuellement…

    en attendant attention, en ce temps de guerre et d’état d’urgence, le trafic ce week end est orange et les départs vont se succéder pendant 15 jours à un rythme effréné. Nous entrons dans une période de grande migration..

    la France a peur…….de ne pas avoir de neige..

    1. Mais non, il y a des tas de scénarios différents possibles dans le cadre de la mondialisation, je vous ai cité des pays européens qui s’en sortent bien mieux que nous…mais il faut savoir que ce sera dans ce cadre-là.
      Il n’y a pas à « accélérer la fin de notre monde », il est déjà terminé.

      1. Elie Arié,
        Que vous soyez résigné, je dirai plutot soumis, ne devait pas vous transformer en propagandiste de l’Ordre Allemand Nouveau.

        La Pologne une réussite ? la bonne blague, leur industrie a été détruite ou rachetée par vos amis Teutons pour en faire des sous-traitants bon marché.
        L’Angleterre ? là d’accord pour la petite minorité, pour les contrats Zero Heure par contre, la retraite à 67 ans, la spéculation immobilière rendant impossible l’accès à la propriété pour les classes moyennes et les loyers prohibitifs pour la nouvelle génération.
        L’Allemagne a put gardé son industrie en ruinant les autres industries européenne (merci l’euro) et les lois Hartz pondues par Shroeder et sous-traitant dans ses nouvelles colonies de l’Est.

        Et sur votre blog dans Marianne vous appelez à une nième candidature Chevénement ?
        la cohérence la-dedans ? Nib !

        sans doute un excès de sentimentalisme, bien excusable donc.

        1. Mais non, il n’y a aucune contradiction.

          Chevènement n’en est plus au CERES ni à l’époque du programme commun de la gauche de 1972 (qu’il avait lui-même rédigé), ni même à la lutte contre le traité de Maastricht qu’il a menée et perdue : il sait que le monde a changé, et qu’il ne suffit pas de vouloir faire rentrer la pâte dentifrice dans le tube pour pouvoir le faire.

          Son projet actuel concerne ce qu’il juge aujourd’hui RÉELLEMENT FAISABLE dans le monde tel qu’il est : la modification des traités européens, le passage de la monnaie unique à la monnaie commune dans le cadre d’un serpent monétaire de + ou – 5 %, la modification de la politique étrangère de la France vis-à-vis de l’atlantisme (sans tomber dans l’antiaméricanisme primaire) et de la Russie (sans tomber dans l’idolâtrie de Poutine), le rétablissement de la puissance de l’ Etat républicain et de la laïcité en France – et, ceci, en s’alliant à tous les citoyens républicains, quel que soit le parti pour lequel ils votent actuellement.

          Il est extraordinaire de qualifier, comme vous le faites, de « résignation » l’analyse sans concessions de la réalité du moment avant de définir un projet d’action, et de lui préférer les incantations (allez donc convaincre la Chine qu’il faut mettre fin à la mondialisation !)

        2. Elie Arié,

          J »ai passé 17 ans en Asie à remplir et expédier des containers, j’ai été au milieu et deux bouts de ce grand bonheur consumériste et développeur du système des délocalisations.
          Mais j’en ai vu les résultats dans les pays d’origine: émergence d’une classe moyenne éduquée, mais sous payée et développement d’une ploutocratie, compétition entre pays pauvres sur les bas salaires, type Bangladesh.
          et dans les pays riches: accroissement du chômage et sous-emplois et développement d’une ploutocratie, épaulée par une bureaucratie de type de plus en plus soviétique.
          J’ai profité du système, comme avant du joli monde de la com. , je connais et j’ai quitté l’un puis l’autre.

          La soumission, oui car ce modéle ayant atteind ses limites (limites to growth , 1972) est en train de s’épuiser, de détruire les classes moyennes y compris supérieure diplomée (y compris aux USA), ne tient depuis 2006 que part des manipilations financières et un discours complétement mensonger et manipulateur (courbe du chômage, TINA, l’Union (européenne) fait la force et la paix….).

          Alors le Che avec sa monnaie « commune » (lire Sapir à ce sujet), re-négo des textes sacrés, etc., s’engage tristement dans la même impasse que JLM pour ménager la chèvre et le chou.
          Parler de projet réaliste. Ni réaliste, ni réalisable, désolé. Mais encore plus désolé de voir de bonnes intelligences n’avoir aucune capacité pour saisir l’inacceptable des tendances actuelles, de l’endroit où ces tendances nous amènent.

          Et c’est bien l’utilité du FN comme épouvantail pour soutenir les petis hommes gris, avec ou sans cocaïne.

          1. Charles Michels

            C’est Minc, et pas moi, qui a parlé de »mondialisation heureuse »: mais, pour agir, il faut prendre l’état du monde tel qu’il est (ou alors, attendre passivement qu’il change); il ne sert à rien de se désoler qu’il pleuve : soit on met son imper, soit on attend que la pluie cesse.

            1. Elie Arié,
              Non, votre réponse point de vue est indéfendable, tout à fait en contradiction avec l’attitude justement de Chevénement, une attitude fièrement basée sur des principes.
              L’énormité de cette résignation à laisser passer l’orage ne semble pas vous frapper.
              Après l’orage il ne restera rien de la démocratie déjà sacrément rongée par les termites bruxelloises, rien des promesses oubliée, rien d’une devise devenue hypocrite gravée sur les frontons républicains vendus au grand marché.
              C’est justement à chaque citoyen (pas juste consommateur, contribuable et occasionellement électeur, c’est à dire appelé à choisir entre Bonux et Persil). Le « réalisme » politique, je le laissera à Moscovici la mollasse -mélasse de tous les réseaux.

              1. Le point de vue de M. Arié est parfaitement défendable – comme l’est tout point de vue, d’ailleurs. En revanche, vous avez (et moi aussi) la possibilité de ne pas le partager et même de le contrer si cela vous chante. Mais, malgré cela, il restera « défendable ».

              2. à Charles Michael

                Notre bon Elie a toujours eu un pied chez Rocard et l’autre chez Chevènement. Depuis 9 ans, j’essaie de comprendre comment on peut faire ce grand écart. Je n’ai toujours pas la réponse🙂

                Ceci étant, je me demande ce que peuvent faire les Français pour changer le cours des choses ?
                Vous semblez avoir la réponse, une petite explication serait la bien venue.

                1. Hélène d’ici,

                  Merci pour votre intéret,
                  Je reviendrai sur la question « que faire ?  » à laquelle Moi-Prézident j’ai le sentiment d’avoir des réponses et cela dans un monde complexe où la raison raisonnable deviendrait une fatalité.

                  Alors, il faut commencer par des analyses, une vision effectivement globale, incluant les évolutions post 30 Glorieuses, l’histoire, la géographie, les sciences humaines et les données économiques, tous les constituants donc de ce qui s’appele globalisation ou géo-politique.

                  Et ceci pour arriver à un diagnostique ici et maintenant, incluant les limites de la croissance, les limites des ressources, l’hégémonisme des totalitarismes financiers et culturels, l’élimination de tous comportements non conformes que se soit celui des citoyens (société de surveillance) ou de ses élites (pensée de groupe). Et ce qu’on nous prépare. Ce On représentant ces incroyables pouvoirs que se sont attribués les Egoïstes Stirneristes et leurs laquais, et qui en abusant nous engagent dans une monstrueuse caricature de progrès.
                  le Nous c’est le peuple des indignés, récalcitrants et résistants aux portes des abattoirs sociaux.

                  Avant donc de parler de solutions possibles, forcément complexes et dérangeantes, il faut poser ses prémices, être d’accord sur les constats et lister les possibilités, explorer les failles, faire un tri dans les urgences; le tout sans écrouler l’ensemble, sans complétement casser la barraque. De là proposer un modéle de société (avec sa part d’espoir et d’utopie) et le proposer.
                  En conséquence ces réponses, ne peuvent être réduites à un simple geste, à une simple solution partielle présentait comme Unique, pratiquement magique, que se soit le vote blanc, le salaire inconditionel pour tous ou la VIème République.

      2. ARIE

        si vous lisez l’expansion du mois (pas un mensuel de gauchiste, vous y trouverez une rubrique IDEE RECUE, que justement nous sommes bien plus en pointe que nombre de nos voisins dans les « réformes »…(quel mot à la con !)

        on (est un con) nous fait croire que l’herbe est plus verte qu’ailleurs grâce à nombre de contre vérités ou des infos partielles qui laissent croire que…

        1.  » Il n’y a pas à « accélérer la fin de notre monde », il est déjà terminé…..

          non pas encore, une nouvelle crise de le finance aura lieu, rien ne dit ce qui la fera démarrer, on assiste ici et là à des faillites de banques secondaires…

          ce jour là, vous avez raison, nous pourrons alors dire que les carottes sont vraiment cuites…..quelques observateurs de la finance relève déjà
          ce fait.

  12. « malaise à gauche » ?

    à ce niveau là, ce n’est plus un malaise dont la définition est
     » : Le malaise est un état d’inconfort de degré variable qui peut aller d’une simple indisposition à un évanouissement complet. »

    on est passé à l’évanouissement complet….pour ne pas dire l’évaporation dans l’éther..;

    il va falloir revoir la terminologie en politique et réformer le vocabulaire pour désigner la

  13. saleté de PC….

    il va falloir revoir la terminologie en politique et réformer le vocabulaire pour désigner la bande d’ostrogoths qui se présente devant nous..
    Tant qu’une grande partie de nous autres reconnaitrons encore une gauche et une droite dans tout ce boxon, nous les reverrons pour bloquer les seules solutions positives à la sortie de la régression sociale dons laquelle nous nous enfonçons..

    j’espère que je pourrais lire les historiens de cette période complètement débile que nous acceptons et que nous cautionnons par nos applaudissements les jours de scrutin…..

    la gauche est morte, définitivement….l’individualisme, la mcdonalisation de la consommation l’a tuer »..

  14. mcdonalisation de la réflexion, cocacolaïsation des idées, touitterisation du débat politique, loftstorisation des gouvernants

    putain, il a raison le toubib, nous sommes foutus……..

  15. valls ne reprend que les idées de son pote sarkozy. Ouf je l’ai échappé belle moi née en Tunisie de parents siciliens !!!

    Quant à l’état d’urgence ce n’est pas près d’être retiré, je dirais même qu’il va être prolongé. Tellement pratique d’interdire les rassemblements (on a vu ce qui s’est passé Place de la République, et on pourra m’expliquer ce que l’on veut, j’y étais donc j’ai vu comment cela s’est passé).

    Je suis d’accord avec Hélène, Stan & Claude.

  16. Si seulement l ‘état d ‘urgence servait à quelque chose.
    Il a servi à faire monter dans les sondages des gens qui n ‘ ont rien fait pour nous protéger. Des gens qui continuent de nier où se situe le problème, des gens qui s ‘acharnent stupidement à vouloir encore chasser un tyran pour le remplacer par des assassins et des terroristes. Des gens qui soutiennent les mêmes qui ont frappés aux USA, les mêmes qui ont frappé la France.
    Mais avec hollande et fabius, tout est possible.
    Un premier ministre menteur sur ses parents et sur ses biens.
    Une musulmane pour s ‘ occuper de l ‘ éducation nationale
    Une indépendantiste pour s ‘ occuper des prisons
    Un ministre du budget qui planque son fric, un autre qui  » oublie » de payer ses impôts, ses soins et ses employés, un ministre des anciens combattant n ‘ayant jamais été soldat, un autre cumulant les fonctions malgré les promesses du sieur hollande, j ‘arrête il ma faudrait plusieurs pages .

  17. Zou, il n’y a plus de gauche (j’entends) bon..
    tiens, ils veulent changer le nom de-du Front (Extrême: fait) polissage, souci de séduction ? probablement, ‘elle’ ne le prononce plus dans ces discours, mais ‘courant républicain’.
    Ca en fait du monde..
    nota bene: ‘démocratie’ met un pied dans la case gros mot.. rejoint humanité/isme, association/tif, philosophe/ie, réfugié et x islam’ (le rom, lui ne l’a jamais quittée, la case; le juif fait une pose ?) bref,

    binational.. la chance (?) d’être ni suédois encore moins normand (hello Claude) bref (et) on peut choisir ?!
    je dis ça, (suisse) c’est à peu près pareil: trouille & menace, chôme, des étrangers (plein!) une droite qui marche bien,
    et pas de neige ! cf. bonnet blanc..
    mais pas d’urgence.. si qql bienveillance est relative à cette lenteur et d’esprit (# humour, grivoiserie) je n’en sais rien..
    ce qui est certain, ici, tout ce qui est ou ressemble à ‘révolution’ (onnaire) pester, taper du pied (vulgarité?) rebelle, gauchiste (ah non eux cé fini) subversif,
    ..plutôt réactionnaire que contestataire, conforme/iste, tradition etc. que ‘changement’,
    pour ce que ça rapporte, hein..
    oui l’helvète a une méthode, ni risquée (pourquoi faire?) d’observer ce que font les voisins.. (merci?!)
    bien sûr qql retard, mais (presque) toutes ses plumes,

    choisir.. hésiter.. /les riches, eux ne s’embarrassent pas: des trucs, plein! à ‘réfugier’ !
    par contre, ni jamais compris, une-cette ‘nécessité’ (?!) de faire la leçon, balancer qql moralité.. ne manquent pas d’air ! ..ni d’arrogance, ..ce qui ‘explique’ leur aisance ? (autre sujet)
    – même pas binational !
    les virer ?! (de suisse) ..alors iront aux Bahamas,

    tiens, ..ne me suis moqué ni de l’un ni de l’autre (Switzerland, Frouzeland) et pourtant ! ..si même ça se perd..
    Allez, faut bien (?) s’y mettre: le temps des cadeaux !
    m’est avis que c’est blindé, Et les carrefours menant aux alpages, ..si les vaches (quelles origines ?!) ont laissé un peu d’herbe.. y aller en vélo !
    Bon & Joyeux.. ce qui vous plaira ! (là, no bousculade)

    1. Une fois de plus je te zappe tellement tu es illisible ! Tu écris peut-être des choses intéressantes.
      Tant pis…

      1. oh rien à comprendre Estelle, sinon qu’on est aussi bien ici qu’ailleurs; aussi, j’ignore si ça détend dx, mais semble le rendre zen.. invitant même (aïe, mauvais présage ?)

      2. zut, répondu à côté et oubliais de te saluer Estelle.. rarement intéressant ce que j’écris; plutôt des ‘impressions’, ou aller dénicher (dépister?) un angle peut-être négligé, et l’agrémenter (du sel; no poivre)

        Je frôle le politique: d’autres bien plus aptes ! et ainsi: no ombre. Citer Camus (?): « la société politique contemporaine: une machine à désespérer les hommes » ..j’étais à peine né, ni défaitiste, cette expression pouvant mener au peloton d’exécution, je lui préfère ‘pessimiste’ (ni vraiment ma nature)

        Et, je m’amuse (?) des paradoxes, de la contradiction, ..que je compare au vilebrequin (dans un, notre moteur) alors son application, son utilité pour nous faire avancer (aïe, tu suis ?)
        / tout est paradoxe, non ? enfin c’est un peu raide et rapide exposé ainsi, ..telle la singularité /la dualité, et une sensibilité (politique, émotion etc.) avec deux pieds, etc.
        Certes, ça en fait du décousu, du vrac et idées chevauchées, ..parcouru en apnée n’aide pas (ça ne me regarde pas)

        Aussi, détente et dérision ! ..un bout de fonction, bouche trou (une niche ? disposition Et espace..)
        tiens, un p’tit moment déjà dans mes doigts, idée ou pensée ? (pas dit réalité ?) ne sais pas quoi en faire ni où les placer:
        Euphorie & Enthousiasme.. je les mets là, y dérangent pas.. et bonne journée,

  18. Si on considère que le Gouvernement n »est pas à Gauche
    oui il y a une Gauche et même 2 Gauches

    Mais c’est pour la 1 ère une Gauche démagogique
    et écervelée (sans cerveau pour ce qui est des réalités
    ou plutôt avec un cerveau uniquement fonctionnel pour
    l’électoralisme) ,qui va de Aubry à EELV en passant par
    Montebourg et les frondeurs et dont le seul discours est
    de la Pub pour le FN.
    +
    une Gauche Antique (par la pensée) Marxiste dont la figure
    de proue est Mélenchon. Notons que pour ce dernier une
    réelle avancée par rapport à Georges Marchais pour
    l »élégance dans la floraison de ses discours et de sa
    littéraure et par contre strictement rien de nouveau
    sur le fond.

    Alors d »accord pour débattre sur cette Gauche 2 en 1
    mais seulement pour le folklore, parce que c’est les fêtes
    et le moment pour les sujets pas sérieux.

  19. j’ai choisi la dérision pour qualifier cette bande de gamins au pouvoir, sortes d’enfants rois, qui ayant crevé nombre de limites, se laissent aller à l’euphorie de tester de les repousser sans cesse.

    La triste réalité, à mon sens, est que ce ramassis de vauriens politiques (je parle du sommet, ceux qui viennent faire les cons devant les caméras) est complètement perdue devant un système qu’ils ont facilité depuis quelques décennies et qui leur échappe totalement. Il ne leur reste plus qu’à jouer leur carrière en aidant des structures qui les accueilleront en cas de défaite, comme le prouve les multiples et incessants pantouflages et autres renvois d’ascenseurs ….

    Ajoute à cela, qu’ayant confié les outils du pouvoir à un gang de malfrats supra national, siège des groupes privés de la zone europe, ils en sont arriver à mimer le rôle de défenseurs d’une soi disant « démocratie » (ce qu’il en reste après 2005 et depuis la crise depuis les agissements avec la grèce) en tentant d’imposer l’idée qu’ils seraient les sauveurs d’un fachisme rampant, les derniers remparts d’un combat d’arrière garde secondaire après avoir perdu d’ores et déjà tous les autres :

    – emploi
    – évaporation fiscale
    – laïcité
    – vivre ensemble
    – souveraineté et stratégie économique nationale

    En effet comment nous faire croire en même temps à l’existence d’une compétitivité nationale qui impose de balourder 45 milliards par les fenêtres des multinationales à siège français,

    – tout en participant activement au démantèlement de ce même tissu industriel,
    – en appauvrissant le territoire par des ventes bradées à des groupes privés étrangers, par la captation et la spoliation successive des richesses créees sur notre sol par des générations de citoyens dont nous sommes les descendants..

    – en acceptant de lutter contre l’évaporation fiscale tout en manipulant le parlement qui rejette un projet de loi en ce sens..

    Croit ce que veut, qui veut, nous avons juste une bande de pantins désarticulés qui gesticulent d’autant plus qu’ils peuvent moins..

    et ce ne sera pas le FN qui sauvera les meubles, la raison sociale de cette assoss est de faire ruisseler les fonds publics de la base vers le sommet pour que son élite vive plus que correctement sur le fumier de la désespérance, de la frustration sociale, de la lutte des places professionnelles

  20. voila une représentation de la grande classe des risquophiles de salon, ceux là même qui roulent les mécaniques pour nous expliquer doctement l’intérêt de la concurrence non faussée et qui viennent chialer dès qu’on touche à leur tranquilité.
    Va falloir que ce con prépare ses troupes à faire encore plus grossier dans l’info, qu’il se prépare à relater rien pendant les 36 heures d’une journée de 24…..

    je n’oserai pas confier la gestion d’ un PME à ces aboyeurs de cirque libéraux, ces suceurs d’énergie des autres, ces donneurs de leçon à poil , ces capitaines de bateau pris en remorque par mer calme…

    http://lespoir.jimdo.com/2015/12/18/génial-alain-weill-patron-de-bfm-dénonce-la-loi-du-marché-mais-uniquement-dans-le-secteur-de-l-info-continue/

  21. Stanislas, te tracasse pas plus longtemps, le messie revient. Le sauveur des entreprises, le créateur d ‘ emplois, le monsieur propre de la politique, je parle de Bernard Tapie.
    Voila un nanar qui sait que pour sauver ses fesses, il n ‘ y a qu’un seul moyen, revenir à la politique. Une fois avoir retrouver une place, plus de risque, toutes les escroqueries vous sont permises, pour les électeurs, pas de soucis, ils suivent dés que vous le voulez
    Après, ils râlent et critiquent, disent qu’ils ont voté en vomissant et s ‘en vantent!!
    D’autres ne se déplacent pas pour voter, ce qui les autorise à gueuler après tous.
    L ‘ unanimité des critiques et insultes est réservé au FN.
    Un parti jamais au pouvoir, jamais de majorité, jugé simplement par ceux qui ont ruiné le pays comme dangereux. Pour qui est-il dangereux? Des maires donnent entière satisfaction à leurs administrés.
    Il parait qu’ils gèrent leurs communes sérieusement pour tromper les gens en attente des élections 2017, après ce sera le cahot . Entendu sur la 5!!
    Après avoir voté en vomissant, après ne pas avoir voulu vous déplacer, quel droit avez vous pour critiquer ceux qui vous dirigent, quel droit vous affublez-vous pour insulter 7 millions de citoyens qui eux se sont déplacé et ont voté pour LEURS idées.

  22. Il n ‘ y a pas si longtemps vous applaudissiez les grecs pour avoir éjecté ceux qui les ruinaient. A la première occasion de faire pareil, vous baissez votre pantalon!
    Les espagnols viennent de voter et virent leur clique de malfrats.
    Où vous situez vous. N ‘applaudissez pas les espagnols, ils se vexeraient de vos félicitations.

    1. LANCIEN
       »
      Il n ‘ y a pas si longtemps vous applaudissiez les grecs pour avoir éjecté ceux qui les ruinaient..

      décidément vous êtes bourré ou quoi ?

      je me serais félicité s’ils avaient réussi, oui, ce qui n’est pas le cas, faut suivre l’actualité.

       » A la première occasion de faire pareil, vous baissez votre pantalon!…

      je mets des bretelles, je peux ainsi garder les mains libres pour taper une bafouille à l’attention de celui qui raconte n’importe quoi dans une phase de délire matinal.

      Le Fn en ce qui me concerne n’est pas un parti alternatif, c’est une esbroufe qui chante posée sur le tas de fumier de la décomposition sociale. Mais je n’interdis à personne de l’aimer.
      Je suis un atome qui a conscience que sa voix porte aussi loin qu’un jet de salive suite à une grande soif.

      J’ai aussi quelques convictions solides basées sur l’observation, la recherche de l’info contradictoire, quelques connaissances de base et une logique personnelle qui viennent étayer mon esprit critique qui pose toute affirmation comme une vérité à démonter. Si elle résiste à différents angles de vue, alors je finis par l’adopter jusqu’à ce que des évènements vienne la remettre en cause. Je sais par expérience que rien n’est acquis, j’ai payé pour ça.

      .

    2. « Les espagnols viennent de voter et virent leur clique de malfrats. »

      Leur « clique de malfrats » – soit le PP et le PSOE- sont tout de même les deux partis arrivés en tête dans les élections…

      1. Comme chez nous entre 2007 et 2012 quoi. Maintenant, espérons pour eux qu’ils ne vont pas virer l’équivalent de Sarko pour y mettre équivalent de Hollande…

  23. LANCIEN

    « Après avoir voté en vomissant, après ne pas avoir voulu vous déplacer, quel droit avez vous pour critiquer ceux qui vous dirigent, « …

    si ça s’adresse à moi, vous vous foutez le doigt dans l’œil ou vous voulez faire de l’intox à mes dépens, je n’ai pas vomi en votant, et si je ne me suis pas déplacé, j’ai suffisamment relaté pourquoi ici même. Je motive d’ailleurs chaque fois que le temps me le permets.

    Vous n’avez qu’à relire sans traduire….
    En outre, je fais partie de la moitié de la France qui a opté pour le silence et la désapprobation qu’il veut, celle qui ne s’est pas déplacée et celle qui n’a rien choisi. Pour cette dernière il faut effectivement noter qu’elle a voulu accomplir son devoir après avoir pardonné à nos démocrates de s’être assis dessus en 2005. Je reconnais la faiblesse de ne pas être aussi compréhensif. J’admire leur sagesse.

    Mais au fond, bien malin celui qui peut expliquer les motivations de qui que ce soit dans un scrutin…et vous n’êtes pas dieu non plus pour tenter de comprendre et d’expliquer le vote FN…pas plus que les intentions de ceux qui ont voulu sauver je ne sais quoi en votant pour un vecteur opposé à leurs convictions.

    1° je vous défie de trouver une quelconque insulte de ma part concernant les 7 millions de personnes qui votent FN, je serais même plutôt à les plaindre d’être désorientés à ce point pour mettre leur confiance dans des fantômes pseudo alternatifs. Il y a certainement dans le nombre des convaincus idéologiques qui ont pris pour modèle ces représentants de leurs valeurs, pensées, codes et rites…

    2° je critique effectivement ceux qui veulent les responsabilités de diriger des citoyens, qui n’en n’ont pas la moelle, ni le courage. Ils ont depuis longtemps délégué ce pouvoir à des tiers plus lointains et inatteignables.

    3° Je m’autorise cette critique dès lors que j’ai moi même la responsabilité effective d’un groupe et que je ne peux pas chercher quelqu’un d’autre ailleurs pour prendre les décisions nécessaires à la résolution des problèmes dans ce groupe.
    J’essaie également d’être juste dans la recherche de l’intérêt commun que me permets la situation actuelle.

    Celui qui demande la responsabilité de la France, doit l’assumer, et chacun doit être à sa place en son âme et conscience aux strates
    directement inférieures pour le bien de l’intérêt général…point barre..

    alors votre interpellation…….si vous voyez ce que je veux dire…

  24. Le groupe ne doit pas être si important que vous passez votre vie sur le blog.
    Vous ne votez pas, alors inutile de raconter des blabla. Se déranger et mettre un blanc, là, c’est un devoir citoyen. Quand o,n ne vote pas, on s ‘écrase .
    Pour le bourré, non merci, je vous en laisse le soin.
    Il est vrai que ne prenant aucune responsabilité dans les votes, vous en laissez le soin aux autres, Vous accusez le FN de ne pas avoir d ‘idée mais vous ne votez ni pour ni contre.
    Inutile d ‘ écrire lancien en majuscule, je n ‘ai pas de prétention, moi j ‘écris stanislas en minus cule.

    1. LANCIEN

      je ne suis pas retraité, je ne réfléchis donc pas uniquement en regardant le rue par la fenêtre de ma piaule…

      en attendant que le FN me les supprime, je prends des vacances….

      quant à vos jugements sur la citoyenneté, il y aurait fort à dire, mais je me rends bien compte que vous êtes bouché alors finalement vous pouvez bien penser ce que vous voulez, si vous courez aussi vite que je vous emmerde, vous allez battre un sacré putain de record du monde…

      1. à propos de devoir et de citoyenneté il est remarquable parfois de penser qu’une personne qui va voter une fois tous les deux ans pense faire son devoir alors que le reste du temps, elle n’envisage n’avoir que des droits..

        je connais des citoyens qui votent, vont à la messe, et dans le même temps ils ne marquent pas les stop, doublent sur les lignes continues….

        je n’ai aucun mal à imaginer les types qui votent, vont à la messe, pensent à utiliser à fond les services publics et passent le reste de leur année à penser à évaporer un max de pognon au vu et au su des états tout en laissant la plèbe payer les pertes pour leurs conneries

        je n’ai aucun mal à imaginer des types qui votent, vont à la messe et appuient des lois pour diminuer les dotations sociales, empêcher la moindre taxation sur la spéculation, et même empêchent les lois sur la transparence de la consolidation mondiale…..

        j’en connais même qui votent, vont à la messe et organisent l’annulation d’un choix majoritairement négatif à propos de l’Europe en 2005 pour le remplacer à un autre au parlement afin qu’il soit adopté en 2008…

        citoyen, un jour de scrutin, c’est comme être marié la saint valentin, gaffe à honorer avec un petit cadeau ce jour là, les 364 autres jours peuvent être consacrés aux coups de canif dans le contrat moral..

  25. LANCIEN en majuscule dans mon esprit ce n’etait pas le symbole de la prétention mais de la connerie, et ça change tout..

    1. stanislas J’ hésite entre idiot ou crétin. Vous baratinez beaucoup sans grand effet. Je ne vous ressemble pas car je n ‘ai jamais été à la recherche de subventions de l ‘état.
      Ensuite si vous étiez capable de sortir de vos hantises, relisant mon commentaire du 21 , vous auriez compris que je répondais à votre commentaire sans vous mettre en cause
      Mais je le re re dis, un type incapable de se forger une opinion autre que des critiques pour tous, incapable de se déplacer pour utiliser ses droits ferait mieux de se taire.
      Je sais en vous lisant que vous faites des milliers de choses, que vous faites travailler des milliers de gens, que vous arrivez même à pisser plus loin que la pointe de vos chaussure je n ‘n doute pas
      Au fait, stanis est tu seulement français? Ah tu es le plombier de service, tout s’explique .

      1.  » Au fait, stanis est tu seulement français……..

        et voilà comment ça se termine, il fait deux phrases avec moi, se masturbe sur mes performances, et finit par me demander si je suis français en me tutoyant..

        LANCIEN…heu… comment dire…………

          1. LANCIEN

            si tu veux mon pote, le sujet politique n’a pas de fin à l’oral, alors à l’écrit c’est vite pénible avec deux doigts…

  26. euh.. alors pas longtemps, promis, quand je pense que j’ai mis au moins 2.5 ans à ôter, me débarrasser des majuscules de mon pseudo (elles ne reviendront pas ? négation interro) qui lui même hérisse..? (du verbe: animal piquant, j’vois qu’ça)
    effectivement, de Jaq de l’Ain (01) à Tom 986 (Wallis & Futuna) alors celui correspondant,
    (argh.. vraiment pas d’tête ?!) Mais si, c’est bien ce que je fis ! situé, et même plus ! (pas comme les « Beatles » ou « Johnny H »)

    ben oui Lancien, qui ne fait pas des approximations, il suffit que l’occase se présente (sa fréquence ?)
    les capacités.. un vaste sujet, aussi ses divers degrés peuvent être trompeurs (sans parler de sensibilités, etc.)
    des âneries (bêtises?) perso ne m’en prive pas (chacun fait comme il veut) comme tous hein, certaines interpellent; espérons.
    Chouette des vacances Stan.. (ailleurs je t’envoyais à boire, bref) et si on passe par ici.. non tjs pas de neige, qqls (bonnes) raisons n’est-ce pas.
    Chic ça sent l’Alsace.. ah oui j’y kiffe un panneau après ‘la douane’: la figure a une coiffe, locale et tradition, comme des oreilles ‘Mickey’ (des français, et bien contents de l’être; pourquoi dis-je ça ?)

    ps, moi non plus: pas usé le mot ‘gauche’ dans ce post /mériterait-il ? zut, si moi aussi ne me pose plus la question..

    1.  » Chouette des vacances Stan…………. »

      ça fait du bien….des semaines de tensions qui vont s’apaiser tranquillement en attendant un retour début janvier un peu violent. Les stats économiques montrent une reprise que personne ne voit sur le terrain…

      vivement la retraite, je viens d’apprendre que j’étais une carrière longue, je n’avais jamais regardé les états de situation et le temps est passé si vite…

  27. Je reconnais que cette histoire de déchéance de nationalité devient un terrain marécageux pour Hollande.

    Mais si cela ne répond pas au problème posé par le terrorisme, il n’a qu’à simplement le dire.

  28. Pas de tracas, il fait marche arrière. Il abandonne l ‘idée de déchéance de double nationalité. Trop de copain en bénéficient et pourraient courir des risques plus tard.
    Des ministres ont la double nationalité, des députés…. alors, imaginez si demain la justice fait son devoir et son travail, certains risqueraient l ‘ expulsion, et retourner » au pays » duquel ils se sont sauvé aie aie aie!.

  29. Recherchez les personnalités à double nationalité et voyez qui nous gouverne, vous aurez des explications sur des  » étrangetés » de notre politique .

      1. Toujours en retard d ‘un train. EN 2012, en 2012 combien d ‘autres ont battu les 22000 € et se sont fait rembourser sur les impôts?
        Combien a coûté la campagne de hollande, de sarko,, les autres avec leurs scores misérables ne valent pas l ‘encre pour en parler .

  30. Ne pourrait-on pas éditer d’Urgence une brochure
    (par exemple dans la collection « que sais-je »)
    pour expliquer les tenants et aboutissants
    de la loi désirée sur la « déchéance de nationalité ».

    Pourtant normalement c’est simple
    ou l’on peut déchoir un Français de sa Nationalité
    ou on ne peut pas, si on peut pour quel délit ?

    Qu’est donc aller faire Hollande dans cette galère ?

    On en est au point que presque personne ne sait
    ce que recouvrerait cette loi et d’ailleurs tout le monde
    s’en fiche parce que tout le monde est d’accord
    qu’elle ne servirai à rien par elle même.

    Faut-il l’approuver pa Solidarité et ne pas ajouter
    du désordre nau désordre ou la désapprouver
    parce qu’elle est fondamentallement illogique
    dans une démocratie d’égalité ?

  31. Lucno : Ou, ou, ou elle est la démocratie d ‘ égalité?
    La nationalité française a été bradée depuis longtemps
    Pour être naturalise, il fallait le mériter par des actes, ou en être digne et en faire la demande.
    Elle se transmettait par la voie du sang pour les autres
    La loi du sol a été le détournement de la constitution le plus flagrant.
    Vous accouchez sur un sol français, l ‘ enfant est en droit d ‘être français.
    Par contre, un légionnaire servant la France dans tous les pays où il est envoyé, ne peut obtenir la nationalité française qu ‘ après 3 ans de service,t à condition d ‘avoir un certificat de bonne conduite, et d ‘en faire la demande. L’ exception: Par le sang versé. Blessé il devient français. ( mort hollande le décore )
    Environ 60 députés ont double nationalité, des semi français votent les lois.

Les commentaires sont fermés.