Taubira laisse sa place à un Judge Dredd sans muscle


Christiane Taubira démissionne, et c’est la dernière carte de François Hollande qui tombe avant que la partie de sa réélection ne commence.

Laissons de côté les débats sur sa démission tardive, la nécessité de sa démission, ou la cohérence de sa démission. Concentrons nous quelques instants sur une évidence: Hollande perd (ou abandonne) la seule personne de son équipe gouvernementale qui pouvait encore tendre la main à sa gauche. Le premier quotidien d’info générale du pays, Ouest France, titrait rapidement: « Hollande perd sa caution de gauche. »

Et oui.

Quant à Urvoas, sa nomination a de quoi tétaniser.

Le garçon proposait il y a peu, en 2011, la fusion de l’intérieur et de la Justice.

Un concept merveilleux qui transformerait notre démocratie en caricature de Judge Dredd: exit la séparation de la Justice et de l’Exécutif ? « un choc salutaire » expliquait-il dans un livre dont le Figaro, trop content de pointer les incohérences de ces bras cassés.

Urvoas à la Justice, c’est Judge Dredd, les muscles en moins.

Last but not least, il y eut cet hommage délicieux.

Et on comprend pourquoi.

//platform.twitter.com/widgets.js

32 réflexions sur “ Taubira laisse sa place à un Judge Dredd sans muscle ”

  1. Fusionner les ministeres de l’interieur et de la Justice est une bonne idee, pour ma part j’y ajouterais le ministere des armees pour les excecutions sommaires. Aujourd’hui c’est Open Bar, les gens dorment profondement, cela serait vraiment beta de pas en profiter, hein entre nous ?

  2. Vivement, que Juppé ou Sarkozy soient élus, pour qu’on ait un gouvernement un peu plus à gauche que celui-ci ! Je crois qu’il faut remonter au deuxième mandat de Mitterrand ( Acte Unique Européen, traité de Maastricht, 1 ère guerre du Golfe) pour trouvera un gouvernement aussi à droite que celui que nous avons .

  3. Tu ne lui laisses aucune chance, Juan ? Le sectarisme de ce qui fut ma famille politique pendant plus de 50 ans me défrise décidément de plus en plus…

    1. Je ne vois pas en quoi la nomination de Urvoas est un progrès si je pense que l’actuel gouvernement agit trop à droite et loin de son programme d’élection.

      1. Je n’ai pas dit que c’était un progrès, mais qu’il fallait voir sur pièce au lieu de condamner a priori.
        C’est tout.

  4. si maintenant faut regarder des films de science fiction pour comprendre la politique….!

    tout le monde insiste sur juppé, mais pourquoi pas Giscard ou Balladur ?

    on devrait peut être rééssayer sarko, vu le nombre de fois qu’il nous a sauvé à l’époque..et puis je vous l’avoue, j’ai terminé toutes ses BD, j’aimerais bien voir une nouvelle série…

    1. Stan
      D’autant qu’il est allé « soutenir » des ouvriers en grève en leur disant que LUI n’aurait pas traduit les syndicalistes au tribunal. Son pote doit être Aloïs car il a dû oublier que sa ministre Alliot-Marie était justement pour interpellér et traduire en justice les DS.
      « ça mange pas de pain » !!
      En tout cas ça a bien fait rigoler les ouvriers … C’est déjà ça

  5. Le 23/01 taubira annonçait délier le cordon dans un reportage.
    Ce n ‘ est donc pas hollande qui l ‘ a démissionné. Piétiné pendant 3,5 ans par taubira l’ indécis n ‘en était même pas capable.
    Pour le remplaçant, il ne peut faire pire et je jugerai après un certain délai. Mais avec la sélection de nullités qui défilent dans ce gouvernement, l ‘ espoir d ‘avoir une personne compétente est faible .

  6. Rarement une ministre n’a été victime d’autant d’intox et de mensonges de la part de la droite….allant jusqu’à la rendre responsable ce qu’ils avaient mis en place …mais rarement le départ d’une ministre a créé un tel événement et au minimum ça doit les énerver….
    elle ne s’est vraisemblement pas mêlée des  » affaires » …peut être vont ils alors la regretter!
    Bonne chance au nouveau

  7. Superbe « caution de gauche », que celle-là ! Appartenant au parti radical de gauche (véritable ruche de révolutionnaires, comme chacun sait),ayant sans moufter voté l’investiture de Balladur (ce Guevara de l’économie) et mise sur orbite nationale par Bernard Tapie, ce modèle de vertu républicaine.

    Faut-il que vous soyez à la ramasse, pour vous raccrocher à une telle effigie en lambeaux, mes pauvres !

  8. Ben pour une fois je suis d’accord avec Didier (ufff!!) Même P. Laurent qui « salue » son départ et elle a la UNE de l’Huma aujourd’hui. Je boycotte.
    Là elle est allée « se reposer » aux USA où quand même elle va conférencer dans une Université, puis elle sera invitée officiellement.
    Sa campagne électorale avec son pote Tapie commence.

    1. Pareil pour moi . Et ça fait encore davantage ressortir que les médias et les politicards sont dans la com’ et plus dans la politique .
      Quand à Urvoas, c’est le garde du corps de Valls . Le petit Manuel va pouvoir décrisper sa machoire que Taubira et ses sorties bloquaient en position basse .

      1. Je préfère vous avertir que si tout le monde, sur cet estimable blog, se met à être d’accord avec moi, il va falloir songer rapidement à me fournir une cellule de soutien psychologique !

  9. Taubira, on l’oublie un peu facilement, n’a pas fait passer le moindre de ses textes, tous rétamer lors des arbitrages, sans qu’elle ne fasse semblant de démissionner . En tant que ministre, elle n’a pas prouvé grand chose .
    En fait, c’est la droite et son racisme à la mie de pain qui lui a fait cette image de ministre de choc .
    Bref, le degré zéro de la politique .

  10. C’est vrai, Il fallait bien défendre Christiane Taubira
    puisqu’elle était attaquée connardement par la droite.

    Sûre qu’elle a du lyrisme mais si c’est une icône
    désolé de dire que c’est une icône politicarde
    (c’est certainement pour cela qu’elle plait aux frondeurs),

    Par exemple sa défense des écoutes entre un suspect
    et son avocat (fut-il Sarkosy et son avocat) m’a paru
    bien indigne d’une juriste honnête.

    On vous aime quand même Christiane, et serons heureux
    de vous apprécier …dans la littérature.

  11. @ Juan

    C’est bizarre : je ne trouve nulle part cette proposition de « fusion de l’ Intérieur et de la Justice » que vous prêtez à Urvoas.
    D’ailleurs, de quoi s’agit-il exactement ? Un ministre commun pour les deux ? Fusion des deux administrations – ce qui ne me paraît pas très faisable ? Il existe déjà une forme de fusion, puisque les enquêtes de police sont supervisées par un juge d’instruction : pas très clair, donc.

    D’autre part, l’image que vous donnez d’ Urvoas ne correspond pas à celle qu’en donne « le Monde » (bien qu’elle ne soit pas très tendre) :

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/01/27/jean-jacques-urvoas-un-homme-cle-de-la-majorite-nouveau-ministre-de-la-justice_4854383_823448.html?xtmc=urvoas&xtcr=7

    1. C’est dans son bouquin, « 11 propositions chocs pour rétablir la sécurité ». Une idée qui plaît beaucoup à Xavier Bertrand, qui l’a reprise à son compte (et a été vertement critiqué par Henri Guaino).

  12. Les socialistes nous donnent d’ autre satisfactions.
    Un exemple flagrant est donné par la mer de Paris.
    L’accord est donné pour construire une petite mosquée au premier étage de la tour effel. D’ une contenance de 50 places. demandée par le recteur de la grande mosquée et divers goupes islamstes, hidalgo se devait de donner son accord.

Les commentaires sont fermés.