Hollande, tu nous gonfles.


Et hop, une petite Légion d’honneur, médaillette disqualifiée par Sarkozy à force de distribution douteuse et facile lors du quinquennat précédent. La Hollandie abuse et abime des symboles avec autant de facilité que la Sarkozie. Oui, cette Légion-ci est une « Légion qui déshonore » comme l’écrit un confrère blogueur.

« Une “tradition diplomatique”. C’est en ces termes que le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a justifié ce lundi 7 mars la remise, vendredi par François Hollande, de la Légion d’honneur au prince héritier et ministre saoudien de l’Intérieur, Mohammed ben Nayef. (lire la suite sur Marianne.net)

Je vous laisse sur ces images « de l’intérieur« .
En Arabie Saoudite.
Quelle honte.

34 réflexions sur “ Hollande, tu nous gonfles. ”

  1. La Légion d’honneur est censée récompenser les  » services éminents rendus à la Nation  » . Je serais curieux de savoir quels services éminents ce Saoudien a pu rendre à la Nation . Quand à la « tradition diplomatique  » d’Ayrault, mieux vaut en rire .

    1. Il achète nos armes… et donc Dassault est content. Et un Dassault content, c’est un Figaro qui ne critique pas trop Flamby. C’est donc important.

      1. Dassault et le Figaro représentants la Nation . ! C’est aussi marrant que la « tradition diplpmatique  » .

  2. S’il n’y avait que lui….tant d’autres l’ont eu caucescu, bongo,Assad, ben ali etc….cette breloque ne vaut rien!
    Et combien nous coûtent les réceptions pour organiser cette petite mise en scène…..

      1. pas tout compris.. la démocratie: « demander aux citoyens de gouverner leur peuple » ou « aux citoyens de décider ensemble » ..ça me fait penser à ‘vivre ensemble’, alors qu’on sait à peine ‘vivre à côté’

        1. ti suisse : Pour schématiser, c’est surtout un plaidoyer en faveur de la démocratie participative directe. Cette démocratie réelle que prône JLM dans son programme de la France insoumise jlm2017, où se retrouve justement cette notion accolée au référendum révocatoire des élus. Marre de cette fausse démocratie dite par délégation où l’élu promet des choses et se fout du peuple en oubliant ses promesses aussitôt élu. Avec ce système HOLLANDE aurait été révoqué sur référendum en début de mandat.

            1. merci cc pour l’éclairage, aussi le fédéralisme et qql exemple (tu sais, j’aime bien comprendre, sauf qu’il faut m’expliquer longtemps.. avec un dessin c’est bien)
              n’est-ce pas (autre p’tite question) ce qu’initiait, professait Ségolène ?

  3. Ce qu’il faut surtout c’est virer toute cette clique en empêchant le redoublant de revenir. On n’a pas fini d’être écœurés vu que Hollande a été à la même école bourgeoise que Sarko, à laquelle il ne cessent de renvoyer l’ascenseur grâce à la Constitution amovible de la 5e république. Avant 2012, beaucoup d’électeurs de gauche croyaient que le PS était différent de l’UMP. Maintenant tout le monde sait que NON. Encore faut-il espérer que ceux qui ont enfin compris, votent dès le premier tour en 2017 de façon à nous éviter ce genre de farce.

  4. je l’écrivais hier, pas envoyé: « Foué tu me gonfles »
    j’ai longtemps ‘cru’ car être lent, ..prend un certain temps;
    autant une question de patience (et sa date de péremption) que le choix du pas de danse..
    Foué élude ou ergote, hésite ou volte face, il tripote sans manipuler, délègue mais oblige,
    fonctionnaire et synthèse, écoute et analyse.. pendant ce temps le rural se suicide (mettre fin à ses jours) par ex.
    moral et pudeur (religion protestante) certes, mais boudiou: fonction et circonstances !

    ..tiens il breloque le Prince, tel l’ex-prèz,
    car celui-ci offre qql perspective d’embauche ?!
    je vois (lien vidéo) « cherche bourreaux » ..CDI je suppose,
    Qué.. réservé aux z’hommes ?!
    la transition toute trouvée (jamais vraiment compris cette expression, bref) aujourd’hui est LE jour de l’année, où..
    je dois aller chercher ma bière Moi-Même !

    dans quelle Monde vivons-nous..
    (et) en option: où va t-on

  5. Franchement, ces décorations protocolaires (et à double sens, nos dirigeants en reçoivent aussi) ont existé de tous temps; il n’y a pas que des décorations, d’ailleurs: il y a tous les chefs d’ Etat qui ont écrit (ou fait écrire par des collaborateurs) un bouquin et qui sont nommés docteur honoris causa de la Sorbonne (et réciproquement pour des dirigeants français.).

    Tout ça n’a politiquement aucun intérêt.

    1. @ Elie Arié
      « Tout ça n’a politiquement aucun intérêt. »
      Cela n’aurait effectivement aucun intérêt , en temps normal , sauf que Hollande et sa clique nous enfume depuis des mois sur la soi disant lutte contre le terrorisme , contre l’obscurantisme et la défense des droits de l’homme et des Lumières .
      Contradiction totale , qui reflète tout le bonhomme et ce quinquennat .
      Qu’on en finisse , au plus vite .

  6. ce n’est pas plus hypocrite que le politique catho qui a transféré toutes ses responsabilités, à l’UE, à l’OTAN et à toutes ces officines non élues de ce monde pour ne pas à avoir à rendre de compté à ses citoyens, et qui allant à la messe du dimanche par habitude, va marmonner par habitude à l’eucharistie « mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa » ….même dieu doit se fendre la gueule…

    je me demande pourquoi on n’a pas eu encore droit à une réforme du missel…

  7. Hollande, hier, me disait. Mon ami ( et oui, je suis son pote )tu ne comprends pas la politique.
    L ‘ immigration, comme je l ‘ai déjà dis, est une chance pour le pays.
    De ce fait, l ‘Arabie en refusant d ‘accueillir des immigrés musulmans, travaille pour l ‘UE.
    Cela méritait une légion d ‘ honneur.
    Tu as raison françois, mais ne serait-il pas plus juste dans ces conditions, que pour le président de notre république, le peuple lui décerne la légion d ‘ honneur en fin de mandat, de fait en ayant prouvé son mérite, qu’après son élection.

  8. Le saviez vous? Que peut-on manger pour 900€?
    A ce prix, il est évident que président et ministres se bousculent pour être présent… surtout quand c ‘est le contribuable qui trinque!
    Le prix du dîner du CRIF – 900 euros par couvert en 2015 – serait déductible des impôts.

    Christophe Servan
    Gestionnaire de fonds d’investissement
    L’affaire avait été lancée en 2015 par l’excellent blog Arrêt sur images animé par Daniel Schneidermann : le prix du dîner du CRIF – 900 euros par couvert en 2015 – serait déductible des impôts. L’information avait d’ailleurs été confirmée par son vice-président Yonathan Arfi en ces termes : « Non, l’État ne rembourse pas 800 euros. La mention indique seulement que sur les 900 euros dépensés pour participer au dîner, seuls 800 euros sont considérés comme un don, les 100 euros restants sont le prix du repas uniquement. Et seuls les 800 euros ouvrent droit à une déduction fiscale, et non un remboursement. » Précisons qu’une déduction fiscale équivaut à une prise en charge par l’ensemble des contribuables du montant déduit. Précisons aussi que, selon le Code général des impôts, sur ces 800 euros, 66 % sont déductibles d’impôt, soit 533 euros. Enfin, c’est en raison de la nature « association d’intérêt général » que cette déduction est possible.

  9. « sacrés français ! » ..oui, bien sûr nous existons ! d’ailleurs nous sommes observés, sans méchanceté, plutôt la curiosité de qql originalité, singularité, plus proche du non conformisme qu’excentrique, etc. (me semble t-il)

    Sommes nous ‘bizarre’.. non, ni plus ni moins qu’un-autre; disons que notre modèle (?) type ou caractères ne laissent pas, n’ont jamais laissé (?) indifférent..
    plutôt hors sujet (désolé) alors qql détente.. qu’importe, l’envie de partager ces 20 clichés venus « d’ailleurs » où nous nous reconnaitrons sans peine,

    http://evenements.courrierinternational.com/sacres-francais/?sfid=none&country=all

  10. Mais si le français est bizarre!
    Ou trouver des républiques dites démocratiques où le président installe ses maîtresses dans un palais de l ‘état aux frais du contribuable, fournissant gite, couverts et hébergements aux  » copains  » de sa maîtresse

Les commentaires sont fermés.