L’appel de Mélenchon au dialogue


Période fascinante. Il y a des sondages qui te promettent Fillon au second tour quand la succession des affaires qui l’accablent le destinent à une disqualification prochaine, un K-O avant le premier tour.

Peut-être sommes nous dans l’erreur.

Période terrifiante. Il y a des sondages qui nous promettent Le Pen au second tour depuis des années quand la succession d’affaires et de violences qui l’accablent ne semblent pas l’accabler.

Peut-être sommes nous dans l’erreur.

Période effrayante. Il y a des sondages qui nous prédisent Macron près d’un second tour sans qu’il ait dévoilé son programme ni ses obscurs financiers anglo-saxons.

Peut-être sommes nous dans l’erreur.

Période stupéfiante. Il y a des sondages qui nous prédisent Hamon en forte hausse juste avant qu’il n’aille fléchir le genou devant Hollande contre lequel il aurait frondé depuis 2 ans. Il y a même Hamon qui souhaite un ralliement de Mélenchon et des supporteurs de la France insoumise à un gouvernement de coalition qui permettrait la (ré)élection des député(e)s El-Khomri, Valls, ou Le Roux. Personnalisons un peu, en toute sympathie, puisque Hamon nous y conduit.

Advertisements

21 réflexions sur “ L’appel de Mélenchon au dialogue ”

  1. Le problème actuel, pour Mélenchon, est que l’argument qu’il utilisait contre le PS »Une candidature du PS ne sert à rien » à l’époque où le candidat du PS était donné à 9 % et lui à 14 % se retourne maintenant contre lui, puisque Hamon est donné à 15 % et Mélenchon à 9 %…

    1. Non, ça c’est de l’argument de cantine.

      La réalité se situe dans ce qu’il dit : est ce qu’Hamon va faire le grand écart en reprenant la gymnastique de 2012, pour une fois avoir réunie « la belle alliance », se préparer à balancer aux oubliettes les « belles promesses » faites aux électeurs.

      Je suis absolument certaine qu’au fur et à mesure de l’avancée de la campagne, JLM fera sortir le loup du bois…. ils les connaît trop 😀

      1. @Elie, n’empêche que je suis trés contente de lire vos commentaires, ça me ramène 10 ans en arrière … mais ça c’était avant 😉

  2. Vu les errements des sondages, depuis quelques temps, il vaudrait mieux ne pas faire un argument des résultats de ces derniers

      1. Je serais Hamon et Mélenchon, j’éviterais de faire confiance aux sondages . Regardez Fillon qui était, suivant les sondages postérieurs à la primaire de droite, quasiment Président et qui, même avant les soucis que lui cause Pénélope, avait déjà dévissé et n’était plus si sûr de son fait. Quand à Macron, les sondages lui tracent une voie royale alors qu’on n’a qu’une -très- modeste idée de son programme .
        Alors les sondages….!

        1. Ceci dit, on voit, dans l’article, qu’Hamon se fout du monde avec les investitures pour les législatives . Rien que ça, ça fait douter des sondages .

          1. « ça fait douter des sondages . »

            En tous cas, ce sont eux qui dirigent la politique, aujourd’hui : voyez l’affaire Pénélope.

            Il me semble que, moins que l’aspect soupçonné d’être fictif de cet emploi de Mme Fillon, ce qui aura des effets ravageurs dans l’ opinion, c’est le montant de ce salaire qui a atteint jusqu’à 7 900 euros bruts (auxquels viennent s’ajouter les 100.000 euros qu’elle a pu toucher en vingt mois pour son emploi, soupçonné d’être également fictif dans la « Revue des deux mondes » ), dans un pays où les Français gagnent en moyenne 2225 euros nets .Et ce ne sont pas les tribunaux qui décideront du maintien de la candidature de Fillon, mais d’autres juges, auxquels aucun politique ne résiste : les instituts de sondages. S’ils continuent à donner longtemps Fillon éliminé au premier tour (comme aujourd’hui), il sera remplacé, même si la justice le proclame innocent.

            1. « Voyez l’affaire Pénélope  »
              Ce ne sont pas les sondages qui ont « sorti » l’affaire Pénélope . Et même les médias plutôt biens pensants deviennent méfiants ; le 2 février 2017, au journal de 13 heures de France Inter, la journaliste, commentant le sondages que vous citez, s’est cru obligée de préciser qu’il s’agissait d’un sondage de popularité et non d’intention de vote

              1. Non, non : il y a aussi les sondages sur le premier tour des présidentielles, qui donnent tantôt Fillon au coude-à-coude avec Macron, tantôt derrière lui ; bien que des sondages à trois mois de la présidentielle ne signifient absolument rien et ne permettent de rien pévoir (et les instituts sont les premiers à le dire, mais ils les font puisque les médias et les partis les leur commandent) , c’est sur eux que se joue la candidature Fillon.

                1. Je vais me répéter mais Fillon était, selon les sondages post primaires de droite, quasi Président de la République . Moins de huit jours après, il avait perdu cinq points alors que son programme n’avait pas changé d’un iota durant cette période . Sûr que Pénélope n’a rien arrangé !
                  Qu’il soit idiot de pondre des chiffres à 4 mois des élections, c’est certain . Qu’on veuille les faire passer pour des certitudes, ça s’appelle de l’escroquerie médiatique et c’est, malheureusement, courant .

  3. Hamon et Mélenchon ont en commun de donner de l’espoir …de remplacer cette grande peur qu on nous impose depuis des années par une dynamique de projets…
    j ai envie d y croire
    dialoguons ….comme le demande Mélenchon…

    1. « je pense que cette cette élection n’a rien de joué. »

      Tout à fait; mais, sauf victoire de Marine Le Pen, son résultat n’aura pas beaucoup d’importance.

  4. J’aime bien quand on dit que Macron
    n’a pas de programme. alors qu’il
    a déjà énoncé pas mal d’éléments
    de programme.

    Hamon lui
    il supplie les barons socialiste de contribuer
    à faire avec lui un programme bidon
    il ne cache même pas qu »il ne peut être
    que bidon.

    C’est triste de constater que Hamon et
    beaucoup d »Huiles Socialiste avec leurs murs
    et leurs clôtures prennent
    une élection présidentielle pour une lutte
    contre une espèce en voie de disparition
    à savoir la leur, l »espèce Parti Socialiste.

    Hamon en digne fils Politique de Martine Aubry est
    bien parti pour faire « mieux » qu’elle qui a rendu
    famélique le Socialisme Populaire en « Haut de France »
    (cadeau fait au FN) à savoir faire de même sur
    le plan national.

    C’est curieux que ici personne n’ait remarqué
    que ce qui est constant depuis 1981 c’est que
    presque tous les candidats aux présidentielles
    qu’ils soient élus ou non ensuite ont des
    programmes plus qu’ à moitié bidons.

    Il me semble pertinent donc qu’au moins
    dans un premier temps ce soit la fiabilité des
    éléments de projet et progressivement leur
    cohérence qui soient jugés plutôt qu’une
    maquette prétentieuse flambant neuve comme
    si l’avenir humain était une tour à élever.

  5. Affaire fillon, Une explication comme une autre
    Le « dossier » émane du Ministère des Finances et a été remis au Canard Enchainé par Gaspard GANTZER, grand ami d’Emmanuel MACRON (même Promotion à lENA) auquel il doit son poste à lElysée.

    Entre amis, on se doit des services et des renvois d’ascenseurs.
    Circuit du dossier :
    Thomas CAZENAVE (ENA, Promotion République, ex Directeur de Cabinet dEmmanuel MACRON, et nouveau Secrétaire Général Adjoint de l’Elysée, en remplacement de Boris VALLAUD, mari de Najat VALLAUD-BELKACEM) a remis les documents à François HOLLANDE en guise dallégeance au Souverain.

    HOLLANDE a transmis ce « dossier » à GANTZER en lui disant simplement « Faites en bon usage »

    GANTZER est un grand ami dEmmanuel MACRON, ils sont de la même Promotion à lENA -Promotion SENGHOR.

    Il est également un proche de Dominque STRAUSS-KAHN.
    Le Mardi 9 Janvier, Gaspard GANTZER a rencontré Michel GAILLARD, directeur de la Rédaction du Canard Enchaîné (et ami de longue date de François HOLLANDE) pour lui remettre les éléments.

    ET LA MACHINE EST EN MARCHE.*

    1. Lancien,

      vous montrez à quel point vous êtes un polémiqueur
      de bas étage.genre Ciotti ou Jacob.

      A votre commentaire : et alors ?

      Quand bien même ce que vous dites serait vrai,
      ce dont tout le monde se fiche (sauf Filliion
      et de ses sbires imbéciles pour « argutisser »
      mallgré tout) ce qui a été mis en lumière
      ce sont simplement des fiches de paye d’un candidat
      à la présidentielle ou d »un trés bon ami
      à sa femme et à ses enfants.

      En quoi cela devrait-il rester secret ?

      1. Ciel ! le « Canard  » est démasqué .
        On entend d’ici les éclats de rire du volatile !

        1. C’est la questure de l’Assemblée Nationale qui verse aux députés les sommes que ceux-ci reversent à leurs attachés parlementaires, ainsi que l’enveloppe dont disposent ces mêmes députés pour subventionner leur circonscription . Il suffirait donc qu’un membre de la questure soit pris d’indignation pour qu’un hebdomadaire satirique soit informé . Ce même hebdomadaire n’étant pas constitué de perdreau:x de l’année, vérifie l’information avant de la publier
          Ce qui est amusant, c’est que certains se cassent la tête pour savoir qui a « balancé », alors qu’ils devraient se poser la question autrement : pourquoi cette utilisation perverse de l’argent public n’est pas révélée plus tôt ? Ca dénote bien la déviance des moeurs politiques françaises

Les commentaires sont fermés.