Les insoumis au cœur du second tour.


La veille d’un débat entre les deux candidats minoritaires, la journée fut riche, très riche. Les commentaires pauvres, très pauvres.

#1. Primo, la consultation des insoumis a livré une surprise: près d’un sur deux n’est pas allé voter. Retenons ce chiffre. L’abstention. Je crois surtout que nous sommes fatigués des oukases, mobilisés pour la suite.

#2. « Pour la première fois depuis le 21 avril 2002, » écrit l’un des rédacteur du site Marianne, « un candidat a repris du terrain sur le FN, sans se perdre comme la droite Buisson dans ses thèses nauséabondes. »
Il faut comprendre cela: il est impossible de reprendre des voix à Le Pen, et de contribuer à faire taire l’Immonde, en se ralliant sans débat à un front prétendument républicain qui confond la République avec Uber, la solidarité avec la précarité.

#3. Pour la grosse moitié qui s’est exprimée, dont votre serviteur, le résultat est sans appel.

Close depuis ce mardi 2 mai à 12H00, cette consultation a permis l’expression de 243128 insoumis.es et donne à voir des avis partagés :
– 87818 insoumis.es, soit 36,12%, pour un vote blanc ou nul;
– 84682 insoumis.es, soit 34,83%, pour un vote Emmanuel Macron;
– 70628 insoumis.es, soit 29,05%, en faveur d’une abstention.

#4. Si l’on en croit les sondages, une juste majorité des électeurs de Mélenchon du premier tour iront voter Macron. Le site pro-Poutine Sputnik consacre un large article à un électeur noir et inconnu de Mélenchon au premier tour qui aurait décidé de voter Le Pen. La belle histoire, la belle arnaque… La vérité est ailleurs: les mélenchonistes semblent répéter la même antienne, avec une formidable consistence: Macron est une impasse, Le Pen est danger, et nous refusons cette alternative.

#5. Il y a encore des beuglements contre cette position. La lutte antisfasciste mérite mieux que des raccourcis. Comment éviterez-vous Le Pen en 2022 ? Les beuglements des complices volontaires ou pas du duel « Tous contre Le Pen » sont encore nombreux – Dominique Sopo, Jean Birbaum , Thomas Legrand  …

#6. Plus ridicule encore, l’obstination de Macron à réclamer la mise en oeuvre de son programme alors qu’il n’a recueilli que 24% des suffrages est surréaliste.

« Mais je veux insister sur la responsabilité d’Emmanuel Macron. Ni mon vote, ni celui d’une majorité de ceux qui se porteront sur son nom ne vaudront quitus à son projet puisque nous votons pour sauver la République. Le hollandisme continué ou aggravé est un des carburants du score si élevé de Marine Le Pen. Nos désaccords profonds ne sont pas anecdotiques. Sa persistance à vouloir l’ignorer est une faute grave. L’arrogance du candidat Macron renforce le vote d’adhésion en faveur de Le Pen, qui risque bien de l’emporter dans les têtes malgré la défaite dans les urnes. » Julien Bayou, EELV

#7. Rares sont ceux qui s’inquiètent du ralliement en masse d’électeurs de Fillon à la candidature Le Pen. Laquelle Le Pen a outrageusement et bêtement plagié un discours de Fillon d’ill y a 15 jours lors de son « mega-discours » de Villepinte. Quelle bêtise … Un ancien frontiste, toujours souverainiste, et récemment rallié à Fillon, estime qu’il s’agit d’une convergence évidente. Le pauvre homme…

« Un vieux monde politique est mort. »

#8. La conclusion est raide, réelle, et elle émane d’Alexis Corbière. L’un des porte-paroles de la campagne de la France insoumise était sur France info mardi soir pour commenter

Je voterai Macron dimanche prochain, avec un immense nausée. Non pas une nausée d’orgueil, mais avec le frisson dans le dos que cela ne servira qu’à reculer l’inévitable.

Publicités

39 réflexions sur “ Les insoumis au cœur du second tour. ”

  1. « La lutte antisfasciste mérite mieux que des raccourcis »

    La prétendue « lutte antifasciste » ne mérite que des éclats de rire. Ou, si l’on est fatigué de ces clowneries, un simple et discret haussement d’épaules.

    (Sinon, j’aimerais bien que vous nous expliquiez en quoi consiste exactement une « nausée d’orgueil »…)

    1. Je pense que cela consiste à ravaler, sans rien laisser paraître de son dégoût, la dose du bol alimentaire qui a franchi l’œsophage dans le mauvais sens, comme une sorte de hoquet qui ne ferait pas de bruit, parce qu’il voudrait rompre le silence (assourdissant comme il se doit).

      C’est-à-dire que tout,dans ce concept, serait dans la retenue.

      Moins charitablement, c’est-à-dire en refusant toute licence poétique à l’auteur de l’expression, on pourrait aussi dire que « nausée d’orgueil » est un oxymore terminé au pipi.

      Une interprétation plus en accord avec votre tempérament, je crois;

  2. Très bon article ! ….j’ai perdu les illusions que j’avais encore a votre âge ☺
    on peut aussi remercier la politique de Valls et Hollande qui a fracturé un peu plus la France ….une bonne fois pour toute la chasse aux idées du FN ne profite qu’ au FN !!

  3. Les insoumis feraient mieux de préparer
    la présidentielle de 2022 et de foutre la paix
    à tous les autres

    Ils sont dégoûtés de (presque) tout et tou(te)s,
    pitié ! qu’ils n’en dégoûtent pas les autres !! .

    1. @Lucno

      Le fachisme de la pensée unique parfaitement illustré: merci pour ce moment,
      avec un petit accent Balladurien de comique mémoire.

      Ben si, il est urgent ou en tout cas jamais trop tard de Dégouxter les autres.

      Bref retour en arrière: Juppé compatible avec Macro, perd face à Fillon;
      puis Filou perd face à Micro. Trois programmes économique ultra libéraux, Merkelo austéritaires parfaitement identiques.
      à part quelques nuances sociétales dernier cache sexe de la trahison des Sociaux traîtres (Ps).

      les 3 nous ont promis de Vallser au 49-3 et silence dans les rangs.

      1. Charles Michael

        Je ne vois pas ce que le fachisme et
        Balladur viennent faire là dedans.

        Ecoutez allez demander à Fillon de faire
        un match pour la 3 ème place avec
        Mélenchon. si seul votre camp vous
        intéresse

        mais accessoirement je vous signale
        que la finale c’est E. Maron contre
        M. Le pen et que le gagnant sera
        Président de la république.

      2. certes mes idées sont pleines de vrac (yes; et désolé)
        aussi avec toi, – « hello Charles, ça boom..  » (?)
        qu’est-ce que je voyage !!

        et tu fais un peu de compta ? ..cool !
        bref, ni je veux déranger (pareil)

        Aussi, crois-tu qu’un jour j’arriverais à parler (et vous donc) de mon expérience phalangiste au Liban ?
        ..ou plutôt attendre (encore) 5 années de paix paisible (ça se dit?) alors d’être plus-plus vieux ?! (youppie)

        franchement Charles: je ne sais pas (ni le reste!)
        (et) Samir Geagea est sorti de taule ? ..on ne me dit rien

    2.  » Rares sont ceux qui s’inquiètent du ralliement en masse d’électeurs de Fillon à la candidature Le Pen. ………

      Oui, ça ne fait pas de bruit, parce que Fillon, lui s’est rallié. Alors la meute ne touche pas.

      si j’ai envie de dégueuler c’est bien d’intoxication….

      1. Entre Juan qui a la nausée (et même pas d’orgueil…) et vous l’envie de dégueuler, je trouve qu’on a la tripe bien fragile et délicate, chez les révolutionnaire de salon, les antifascistes de jeux vidéos ! Ainsi que le vocabulaire peu ragoûtant, d’ailleurs.

          1. Décidément Madame je perçois mieux les caractéristiques de vos choix.

        1. Vos saillies régulières ici sont rarement mondaines, alors vos remarques à la con..

        2. En fait, la droite et la gauche se sont partagées, assez équitablement je pense, les deux extrémités de l’anatomie humaine:

          – Quand on est de gauche, il est bienséant de « vomir » (la nourriture, donc) et évidemment par la bouche.

          – Si l’on est de droite, alors les choses auront dans ce cas plus à voir avec l’autre extrémité du tube digestif et se rapporteront donc au rectum et à la merde.

          J’éprouve la plus grande compassion pour le système digestif de Juan, car depuis que je fréquente son blog, je ne compte plus les cas où il a vomi. Je n’ose lui conseiller le bicarbonate, ou peut-être un régime alimentaire plus riche en fibres, je ne sais pas. Mais je relève avec intérêt qu’il a aussi élargi le spectre de ses aptitudes dans ce domaine et qu’il est désormais capable d’un geste plus fouillé: « la nausée d’orgueil ».

          M’enfin, toujours est-il que cela se répartit ainsi et la vraie question que je me pose est: pourquoi? Pourquoi la gauche prend elle le vomi et la droite la merde?

          Un grand mystère… La psychanalyse pourra-t-elle nous aider à y voir plus clair?

          1. ben-oui le bicarbonate !
            ..c’qu’on est con.. ce matin entre l’Alka S ou le Doliprane, chacun y allait de son mal de crane..
            Qu’est-ce qu’on est .. et snob !
            Merci ! tschok,

            Quand je pense qu’on va recommencer (ce soir)
            ni j’ai tué l’poulet ! (rôti; au programme) /c’est ainsi.

            Pour la (le?) psycho-sujet, y avait un papier sur le Huff’Post y a 2-3 jours. Je ne l’ai pas lu.
            No excuse: pas envie.

            L’orgueil ? perso mal équipé; ni emmerdé.
            Qu’est-ce qui reste ??

  4. Heureusement, -majuscule! un couple d’amis à la case (Tchéquie, Brasil; francophones, francophiles) alors ce soir (again) pas le loisir de choisir entre le foot aux pieds vs le débat aux mains.
    Deux machins. (débrief le lendemain)

    Yes, on a parlé politique, et de « La France ». Point. #1.
    Peut-être ais-je dit « mieux Macron que Fillon »; me semble t-il.
    Mélenchon n’y a pas échappé.
    Quoiqu’il en soit, au bout de 4-5 minutes ça me gonfle,
    du verbe: « me gonfler ». Point. #2.

    Comme vous le savez peut-être, je n’ai rien contre (/anti) les patrons, les travailleurs, la Porsche ou le vélo.
    Ni les majorettes !
    Dieu choisira les siens (je déconne ? comme lui !)

    Conclusion (haha!) je vote dimanche. #3.

    Là, un-peu de ménage; oui ma femme au-taf (haha!) je propose elle dispose; « n’oublie ma chérie de ramener du blé »
    /je-suis-marié = je ne risque rien. #4.

    Les potes visitent Genève, ..à la recherche de qql muguet ?
    « y en a un gros bouquet sur l’Horloge Fleurie, au pont du Mt Blanc », leur ai-je dit. J’en ai aucune idée !
    Suis-je un menteur ?! ..et alors,
    L’important n’est-il pas de « se faire plaisir » !?
    /le disais-je ici il y a qqls années = pas glop.
    Bref,

    – qu’est-ce qu’on mange ce soir ??
    tel est mon souci !!
    (d’être con me détend ! ni j’aime la solitude ?)

    et en #5, ..pas venu pour rien !
    – Besitos à Mamyda et à Sylvie, ou autres camarades,
    (vivement la retraite ! d’Helvétie ?)

  5. post scriptum: « c’est dingue !! »
    ..comme les ‘étrangers’ Aiment La France,
    j’ose.. « vous ne trouvez pas (ne pensez pas) ?? »

    1. Celui qui a viré les marchands du Temple et multiplié les pains ?
      J’vois pas Macron ni Marion Anne Perrine réussir ce tour de force !

  6. Mais comment peut – on débiter tant de conneries!! La lutte contre le fascisme, mais qui est fasciste et c ‘est quoi le fascisme ?
    C’est cela les insoumis, pleurer mélenchon et voter pour les mêmes zozos qu ‘avant? En réalité juan roule pour macron, cela devient trop visible .
    Mieux, le mensonge du plagiat, renseignez – vous, avant de bêétifier.
    Ne pas vouloir d’ un candidat n ‘ oblige pas à s ‘abaisser dans les écrits. Vous ne voulez pas le pen, c ‘est votre droit, mais débiter n ‘ importe quels insultes ou mensonges sur le candidat est abject. Profiter d ‘ un blog pour baver, pouah.
    Et le macron garde son programme malgré ses 24% mais mélenchon avec ses 19 devrait garder le sien!!!

    1. salut lancien, j’t’aime bien, ni je m’oblige (tu y sais)
      t’es con lancien; moi aussi,
      tu te relis ?! ..moi non plus,

      t’es con lancien,
      ..idem,

      /putain c’t’orage et grêlons ! Hte Savoie city !
      mai, mai, mai.. ce qu’il te plait !
      ..ahh je comprends tous les chats fissa à la casa..

      mai, mai, mai, lancien,
      prends soin de toi (je te connais; camarade) et des copains,
      ..pareil,

  7. Je n’ai toujours pas compris le but de ceux qui votent en faveur de leur adversaire, qui depuis trente ans amène du sang et des larmes pour de plus en plus de Français.

    Ce d’autant que depuis 1981, j’ai vu apparaître le Front National dans la petite lucarne et dans l’hémicycle. Charmant moyen de monsieur Mitterand (le saint homme) pour diviser la droite et avoir le champ libre …

    Comme le dit si bien Onfray,

    « Cette étrange perversion qui consiste à nourrir le monstre Le Pen qu’on prétend combattre»

    1. Les électeurs n’y sont pour rien. On les trompe, les endort pour mieux conserver le pouvoir.
      La dernière fois, c’était Sarkozy (je ne parle même pas de cette folie où des militants de gauche sont allés voter à la primaire de droite, en signant qu’ils adhéraient aux valeurs de la droite). En 2012, les gens ont communié dans le vote anti-sarko. J’ai fait de même, à force de matraquage, mais 5 ans après, je n’ai pas oublié le dégoût de ce vote pour quelqu’un dont je savais qu’il ne me représenterait pas et qu’il mettrait la France à genoux. Le chômage a progressé, la casse industrielle a continué. C’est honteux que je me remémore ce vote. Ce n’est pas une victoire que de faire barrage.

      Et pour ce second tour, le même épisode de psychose, « votez contre votez contre VOTEZ CONTRE ». Mais contre qui ? Pourquoi irais-je voter contre mes convictions ?! Pourquoi irais-je donner ma voix à quelqu’un qui encore une fois ne me représentera pas ?!

      Oui, Le Pen est un masque pour le GUD et les mouvements identitaires, oui elle est un danger pour la république. Mais Macron est un danger différent.
      Laissez-nous porter un message différent de celui des chiens de garde du système. Plus de 7 millions de personnes sont pour la disparition de la 5ème république, si on ajoute les votes d’Hamon, qui aurait dû avoir un peu plus de courage le soir du second tour.
      Faire perdurer celle-ci ?! Lui donner un blanc-seing ? Sacrifier nos convictions ?!

      Monsieur Mélenchon a eu le courage de ses convictions en laissant à l’intelligence de ses militants le soin du choix pour le second tour.
      Respectez ce choix et votez ou ne votez pas. Mais n’essayez pas de persuader par la peur. La peur de Macron ou la peur de Le Pen.
      Si vous voulez voter pour Macron, faites-le avec conviction, si vous voulez voter pour Le Pen, faites-le avec conviction.
      Si vous voulez voter blanc ou vous abstenir, faites-le avec conviction. Faites des choix POLITIQUES. Pas du calcul et du pragmatisme de comptoir.

      1. Sauf erreur de ma part l’un des deux sera élu.
        Au delà du choix personnel d’un candidat ou d’un autre, plus ou moins en accord avec les idées que l’on porte se joue aussi l’avenir d’un pays avec un président de plus en plus mal élu.
        Des candidats qui ne valent pas tripette (Mélenchon inclus malgré sa bonne campagne) et bientôt plus d’électeur.
        Marine 2022 est déjà en marche.

      2. Holà la 👏👏👏
        Votre commentaire est de haut vol.

        Très sincèrement, je le trouve clair, sans acrimonie, et humain.

        Un peu de dignité en exemple ça ne fait de mal à personne 🌹

    2. Hélène
      Comme je n’ai jamais voté socialiste (à part au 2e tour en 2007) donc cette fois-ci sera la même.
      Tu as raison c’est depuis 1981 qu’on a vu poindre Le Pen dans l’Hémicycle… donc se sera encore sans moi.

  8. @ Alain Bobards. Je m’amusais de la déclaration d’amour de ti suisse ; à part ça je suis parfaitement de votre avis. Je précise que je suis athée mais me reviennent parfois des trucs avalés de force au cathé !

  9. Comme d ‘aucun déclare : Avec ce débat, c ‘est le France qui a perdu!
    ti suisse : Mon chéri, à mon âge ton amour me parait fou! J’ te comprends pas toujours, mais bon, en faisant un effort….
    Un débat nul, des arguments sans assise sérieuse, où est passé le débat sur les programmes des 2 candidats.
    J’ ai quand même pensé comprendre qu’ il faut aider les PME, en diminuant leurs charges, que l ‘ impôt foncier diminuerait, voir serait supprimé pour les très petites retraites, mais que les autres payeraient pour l ‘ ensemble en augmentant la CSG ( déja augmentée en janvier 2015)
    Que le régime de retraite général serait appliqué à toutes les professions du jour au lendemain ( ça c ‘est un miracle où trouver l ‘ argent) c ‘est là où le banquier apparaît en prèvoyant les augmentations précédentes
    Décidément, ce macron me plait de plus en plus. On aura ce que l ‘ on mérite
    En pensant à tous les candidats qui se sont présenté à l ‘ élection,je me dis : pas étonnant que la France soit descendue si bas
    Compter sur la mondialisation, sur l ‘ allègement de charges des entreprises, sur l ‘ augmentation des prélèvements sur les retraités, sur la baratin de politicards sans réel programme, sur le bien de l ‘ immigration, pour relancer le pays, mais cela se fait depuis des années et si cela marchait, nous l ‘aurions vu.

Les commentaires sont fermés.