Macron et sa com’, déjà l’overdose.


Il paraît qu’il va changer sa stratégie de com’. Il a déjà (un peu) commencé. En voyage en Europe de l’Est, il s’est confié en « off » à quelques journalistes choisis. Mais jugez plutôt l’ampleur que ces demi-confidences prend:

macron

Après l’annulation de l’itv du 14 juillet pour cause de parole trop complexe, le publi-rédactionnel dans une rubrique politique d’un magazine d’information, la parole rare, les fausses photos spontanées en vacances sur un mode sarkozyste, Macron cherche la martingale.

Ah, j’oubliais, il faut qu’il vire sa maquilleuse aussi, un contrat aidé un peu couteux pour la République.

35 réflexions sur « Macron et sa com’, déjà l’overdose. »

  1. Pas que la maquilleuse à virer !!
    C’est toute cette équipe de bras cassés
    E Philippe qui confond les chiffres ….
    Arrrgh !!!

  2. Il n’y en aura jamais assez pour Jupiter à-l’égo-surdémultiplié : http://www.letelegramme.fr/france/en-trois-mois-emmanuel-macron-a-depense-26-000-euros-en-maquillage-25-08-2017-11639336.php.
    Mais  » dommage que vous ( Le Point ) ne releviez pas que 6. 000 euros par mois pour Hollande ne fait pas 30. 000 euros pour trois mois, mais 18. 000 euros, tandis que notre mignon qui fait office de président de la république, coûte au contribuable français, 26. 000 euros par trimestres alors qu’il n’a que 39 ans, par ailleurs il n’est pas fait état dans l’article de ce que nous coûte Brigitte Macron, âgée de 64 ans, les honoraires de sa maquilleuse doivent être astronomiques !. »

  3.  » Ah, j’oubliais, il faut qu’il vire sa maquilleuse aussi, un contrat aidé un peu couteux pour la République……………

    La Monsieur JUAN vous exagérez un peu, si on benchmarkingue avec les meilleures pratiques d’état en vigueur, la maquilleuse du ptiot c’est seulement le coût d’1/3 de « contrat CICE »

    1. @ Stan
      « benchmarkingue », c’est avant ou après l’apéro ? 😉

      ***

      1. Ma chère TITE PLUME, jamais d’apéro en semaine, l’eau de malt coûte cher et deux bouteilles par week end * c’est largement suffisant..
        En retraite depuis peu, je me prévois encore une quarantaine d’années de vie, soit 2080 week end, soit 4160 bouteilles à avaler..Si « le sérial maquillé » continue sur sa lancée avec les pensions je vais être obligé de tourner au whisky de chine chez les copains…

        * avec modération

        En ce qui concerne votre question sur benchmarkingue, j’ai fait vite sinon il m’aurait fallu écrire « si on fait une étude marketing comparative des pratiques… » vous imaginez à deux doigts ?

        Bien content de votre retour, avec celui très furtif de Aurore, Hélène est aux abonnés absents, il n’y a que Sylvie qui suit..

        Tiens je bois un verre d’eau pure à vos santés

        1. Mais non mon beau Stan, je suis là et je te lis scrupuleusement.
          C’est juste que cette comédia del Arte est d’une médiocrité absolue.

          « La commedia dell’arte est un genre de théâtre populaire italien, né au XVIe siècle, où des acteurs masqués improvisent des comédies marquées par la naïveté, la ruse et l’ingéniosité. Ce genre est apparu avec les premières troupes de comédie avec masques, en 1528.

          Signifiant littéralement « théâtre interprété par des gens de l’art », c’est-à-dire des comédiens professionnels, le terme est, de nos jours, utilisé dans de nombreuses langues, parmi lesquelles le français ou l’anglais. »

          Même pas eu le temps d’être déçue, depuis 2007 ça va de carybde en scilla, il n’ont qu’à directement donner les clés à la chancelière, ils aiment bien ça les Allemands …

          1. HELENE

             » C’est juste que cette comédia del Arte est d’une médiocrité absolue

            Je suis bien d’accord, mais comme je ne suis pas une référence en matière de respect de la faune politique, surtout ces dernières années….

            Et en même temps (et paf, je fais mon morpion), nous avons à faire à un vrai sociopathe téléguidé qui ne fera pas carrière dans la politique , il faut donc être plus vigilant que jamais. J’ai toujours dit que ce gars là allait tout péter avant de dégager. Jupitre n’est qu’un séide des groupes privés, comme les techno de Bruxelles ….point barre…

            C’est pour cette raison qu’il faut être de plus en plus dans l’explicatif sur les sujets chauds et les manips grossières doivent être décodées au plus vite.

            Aujourd’hui plus que jamais, il faut être très informé sur des sujets techniques pour tenter de bien comprendre l’ampleur sur les effets et les conséquences…et les gens avertis font ce qu’ils veulent

            Par exemple, le cas typique, c’est le droit du travail. Je le compare un peu au travail d’artificiers qui veulent faire imploser une barre HLM. Il n’y a pas besoin de fortes quantités d’explosif, il suffit de placer quelques charges à des endroits stratégiques et tout le bâtiment s’écroule.

            Les ordonnances écritent par des X quelque part sont exactement des charges d’artificiers pour écrouler le bâtiment « droit du travail ».. pas de négociations

            Idem pour les autres sujets, dont la manip vacharde sur la bascule cotisations sociales/CSG. Les gens devraient se méfier maintenant, ensuite il sera trop tard.

        2. Cher Stanislas, j’ai du mal à croire que depuis toutes ces années d’abondantes contributions, vous continuez toujours à taper à deux doigts… M’est avis qu’ils ont dû se dédoubler en cours de route peut-être sans que vous vous en rendiez compte ?!
          Vous devriez vous mettre au limoncello : Un vrai régal surtout si on le fait soi-même, et moins cher que le whisky…

          Pardon Juan, je m’écarte du sujet mais les prochains mois et leur lot d’injustices annoncées ne m’inspirent que du dégoût.

          ***

  4. Il nous les brise menu, avec sa com’, ce truc qui ne sert à rien d’autre que de prendre le citoyen pour une bille .
    Pour ce qui est des emplois élyséens, après le coiffeur à 9000 euros/mois, voilà la maquilleuse à 26 000 euros par trimestre . Et ce sont ces gens là qui se permettent de donner des leçons .
    Grrrrrr ..!

  5. Moi c’est son cinoche sur les travailleurs détachés qui me saoule ….le meme qui est en train de faire un vaste transfers des cotisations vers un futur trou noir ….et il n’y a pas que les retraites qui se font avoir !

    1. Dommage que Dosières, ce parlementaire qui épluchait les dépenses institutionnelles ne se soit pas représenté : avec le petit marquis, il n’aurait pas manqué de grain à moudre .
      Vrai que le couplet sur les travailleurs détachés, c’est une vaste blague pour la simple raison qu’il n’y aura jamais une majorité des pays de l’UE pour remettre ce statut en cause .
      En plus de cotisations, il y a la réforme du CdT, qui va laisser les salariés des petites boites à poil .
      Bref, ce gars là est un malfaisant dont le père spirituel s’est cru autorisé à ramener sa fraise . Qu’Hollande reste à Tulle et se fasse oublier . C’est le vrai service qu’il rendrait au pays et aux débris du P.S .

  6. Le morpion, européiste jusqu’aux yeux, libéral financier, jusqu’à la moelle, essaie de se présenter comme un pourfendeur du système en poursuivant des victimes dont il fait naturellement des coupables, de son petit doigt couillu vengeur qui a envoyé Trump à l’hôpital..

    Ma parole, le ptiot va finir par nous faire une imitation de FN en mettant en avant la préférence nationale, ou le repli sur soi souverainiste si ça continue !
    Ce n’est pas le premier à crier « achetons français » juste avant de nous faire une vacherie. Les politiques sont intelligents mais tellement prévisibles que ces pourfendeurs de réformes nouvelles pour les autres, réagissent toujours de la même façon que leurs ancêtres de l’ENA..

    Allez, Mieux, dans moins d’une semaine, il va nous déclarer que l’UE et la finance sont ses ennemis..

    Mesdames Messieurs les journalistes et les économistes cireurs, au boulot, il s’agit maintenant de faire gagner des points dans les sondages pour la rentrée. Jupitre n’est plus à un maquillage près..

  7. https://fr.news.yahoo.com/surprise-c-ur-banquier-matthieu-101820671.html

    « Surprise : le cœur du banquier Matthieu Pigasse bat pour Jean-Luc Mélenchon
    …..Matthieu Pigasse raconte que Xavier Niel, le patron de Free, qui est également son partenaire financier dans le capital Le Monde, l’a fortement encouragé dans cette voie…
    lui suggérant même de rendre cet engagement public : « Xavier aime bien me voir monter au front. Ca l’arrange.

    Il aurait ainsi pu dire que j’étais d’extrême gauche, qu’il y avait de la diversité au sein de se associés.

    J’ai préféré le silence. » La journaliste de Vanity Fair Sophie des Déserts assure dans son article que, même au deuxième tour, Matthieu Pigasse a fait le choix de ne pas voter : « Le dimanche du second tour, il s’est défoulé sur son terrain de tennis. Il n’a pas pris la peine de voter. »

    👍👍👍

  8. Je me demande comment Juan s’y prendra pour attaquer Macron sur son combat contre la directive sur les travailleurs détachés ( même s’il peut compter sur le soutien du Polonais Stanislas).
    Peut-être en lui reprochant de ne pas y être encore parvenu, et de ne pas imiter Hollande qui n’a pas essayé?
    De toutes façons, quoi qu’il fasse, il faut que ce soit mal : c’est le postulat de base…

      1. Estelle92,
        Que prévoyez-vous dans votre boule de cristal…à part l’imprécision facile-qui-ne-vous-engage-à-rien ?

  9. évidemment (!) Stan, ..virer les comptables fossoyeurs !
    /toutlemondeledit, qu’importe le blog, disons orientation,
    pis les media ! (au pif) bien-remplir la charrette /no gaspi !

    séquence bestioles ? (qql relative)
    la méduse (sa race! surtout celle en boite) le mamba noir ? alors le taïpan ! (les goûts les couleurs.. hein) ni j’aime trop la vache d’eau, l’hippopo machine, (no sex)
    corbeaux, hiboux, poux, cailloux, marteaux (hahah!)
    termite ! tique & mite ! ..punaise !
    et bien sûr le-morpion ! (est-ce génétique ?!)

    revenons à nos moutons,
    – Qui pour y-faire ?? (« cassez-vous ! », option: y tutoyer)
    – Qui prendre-la-place ?? … !! ou … !!
    /opinion perso: « tu fais chier Nature ! t’es vraiment casse couille.. ça ne te viendrait pas à l’idée qu’on puisse kiffer le Vide ?! »
    En gros, (tu connais le fluet ?)

    j’oubliais (alala!) ..franchement, pourtant je taquine la rhétorique (ou verbiage) de « croque-mort comptable » ou de « comptable de croque-mort », j’y vois pas (encore?) de différence,
    ni je fais exprès tu t’en doutes,
    et le moustique !!

  10. Macron voulait sélectionner les journalistes pour sa com.
    Maintenant il voudrait communiquer avec tous, ex du gouvernement hollande, il est resté adepte du système girouette .
    Il a aussi  » le courage » de mettre en cause la magouille des travailleurs déplacés. Pour mémoire le brexit est issu de l ‘ envahissement des polonais en Angleterre.
    Jamais l ‘ UE n’ aurait du accepter l ‘ admission des pays de l ‘ Est. sans étudier leur système de vie .
    A noter : les députés disposent aussi de coiffeurs, de maquilleurs, et je crois de magasin free taxe .

    1. lancien,
      Pour mémoire le brexit est issu de l ‘ envahissement ( du grand remplacement ) des polonais en Angleterre.
      Quelle pertinence ! j’en suis tout tourneboulé…sans doute victime du grand remplacement…

      1. Il faut suivre les infos mon petit. Allons, allons, tu ne le savait pas que les anglais protestaient surtout contre les immigrés polonais et puis, où as tu lu le grand remplacement?
        Vas donc faire joujou avec tes poupées et laisses les grands parler entre eux. Vilain garnement

        1. lancien
          Vous êtes insensible au second degré sans qu’on vous mette les points sur le i et, pourtant vous êtes moins agé que moi, c’est dire…
          Je ne faisait que caricaturer par l’absurde vos élucubrations racistes bêtes et méchantes.
          Edit : votre tutoiement m’est inconvenant. Nous ne sommes pas du même monde, veuillez je vous prie vous le tenir pour dit, à l’avenir

  11. Monsieur le toubib

    Présent ! Jean Luc à votre service

    Combat dites vous ? mais quel combat, c’est tout au plus une farce sordide selon l’état d’esprit de chacun.
    Le morpion est une pâle copie d’un trio de faisans :

    – il fait du Sarko en balançant un leurre avant l’exposé des ordonnances pour désarmer des arguments des syndicats. Pas n’importe quel leurre, il attaque la Pologne, 60 millions d’habitants, du lourd. Plus c’est gros, plus ça passe

    – fait du Hollande en déclarant « l’UE est mon ennemie »

    – fait du Juncker se déclarant le pourfendeur des paradis fiscaux, lui qui a mis en œuvre l’évaporation de centaines de milliards de bénéfices par l’intermédiaire du Luxembourg.

    Aux frais de maquillage finalement justifiés, il va falloir rajouter des frais de kiné pour les adducteurs du ptiot. Européiste convaincu, pratiquant à la lettre les recommandations économique de l’UE, voila soudainement qu’il se met à pourfendre les effets délétères de son organisation extra territoriale.

    La directive travailleurs détachés, date de 1996, les premières séances de lutte anti fraude datent de 2006 (la plupart ont échoué) et la crise de 2008 est passée par là. Macron est sous les ors de la république depuis quelques années , a été conseiller, ministre, et est l’inspirateur de la flexibilisation du droit du travail tout droit sortie de l’UE

    J’ai lu quelques médias ce matin, ils sont tous dans le narratif et le serrage de pompe macroniste.

    En revanche, pour les amoureux authentiques du macronisme, je leur dirai qu’ils doivent se méfier, parce que leur Macron favori fait du mélenchonisme de comptoir, en ce sens qu’il ose remettre en cause un fondement de l’organisation européenne mais sans la politique économique qui va avec… (liberté de circulation des personnes, des marchandises, des services et des capitaux)

    D’un simple point de vue mathématiques, le ptiot pervers est en train de dénoncer la loi de la jungle européenne pour 250 000 travailleurs détachés alors qu’il s’apprête à placer 19 000 000 de salariés du secteur privé français sous la loi de la jungle européenne..

    il dénonce 1.31 % des effets délétère qu’il va mettre en place chez nous…dingue non ?

    Monsieur JUAN peut taper dans les textes, j’en serais honoré, parce que voici les têtes de chapitres des arguments qui démontrent la farce.

    A suivre…

  12. 1° Macron veut une régulation européenne des travailleurs détachés dans les pays où le système social est fondé sur des conventions collectives par entreprise, alors qu’il se propose de déréguler les dites conventions collectives de branche en France, pour les placer au niveau de l’entreprise

    2° Les politiques économiques en vigueur depuis des années de restrictions budgétaires ne font qu’affaiblir les services et structures possibles de contrôle des fraudes au détachement (inspection du travail, douanes, police, gendarmerie…..)

    3° Le pouvoir politique continue à présenter une puissance qu’il n’a pas. Macron prétend pouvoir contrôler des groupes privés supra nationaux avec des services nationaux affaiblis, sans relais dans les autres états qui butent sur des intérêts particuliers, divergents. Ca dure depuis plus de 10 ans..

    4° les secteurs économiques qui profitent le plus du principe sont l’agriculture, le BTP, l’énergie, le transport, qui utilisent des artifices difficilement contrôlables..

    – chaines de sous traitance longue pour marchés publics (jusqu’à 8 ou 9 échelons)

    – sociétés « coquilles vides », réservoir de main d’œuvre sans activité dans leurs pays (forme de prêt de main d’œuvre), entreprises « boite à lettres ».

    – double contrat de travail, double bulletin de salaire

    – faux statut d’indépendant..

    etc….

    Il faut intégrer dans la réflexion le rapport sous-traitant/donneur d’ordres, j’avais posé la structure des entreprises en France il y a quelques temps, et si vous vous souvenez, il y a 6 000 entreprises, qui représentent plus de 70 000 unités en France, et 50 % de l’emploi…

    Ce 4eme point n’est pas du fantasme de Stanislas, mais issu des pratiques relevées sur un rapport sénatorial de 2013…

    Le clou de la farce repris en boucle par la meute médiatique, ici c’est de poser le principe d’une durée d’un an au détachement, principe qui est aussi drôle que celui du CDI de chantier à durée déterminée.

    J’ai mis le principal, ne sont pas évoqué les séances de désaccord des membres de la désunion européenne depuis 10 ans sur ce sujet qui avance aussi lentement que la chasse aux paradis fiscaux…

    1. J’espère cette fois que ça va être beaucoup lu ,

      Que les salariés du secteur privé s’en mettent plein les yeux et ne se fassent pas baisés par un séide du libéralisme financier qui en veut à nos avenirs, les retraités sont dans le coup par ricochet..

      La tentative d’esbroufe n’a jamais été aussi nette. Elle ne résoudra pas les taux de chômage, c’est faux.

      Quant à la dérégulation, les « réformes » contrairement à ce que dis le morpion, nous sommes en avance sur nombre de pays globalement. (chômage, retraite, flexibilité du travail, coût horaire/productivité, dépenses publiques, dettes etc…….)

      La ruse des colporteurs d’une France soi disant rétive au changement est de segmenter les thèmes pour les benchmarker avec les meilleurs du segment..

      Il est plus que temps d’arrêter de culpabiliser, nous ne sommes pas obligé d’aller jusqu’au contrat 0 des anglais dont le taux de chômage présenté est totalement truandé, idem pour les allemands dont on n’expose jamais la précarité de plus en plus voyante..

      Ca suffit bordel de merde…

  13. @ Stanislas

    Mais non, mais non : il y a beaucoup à dire sur cette précarité des Allemands, qui s’apprêtent à réélire une fois de plus Merkel, sans une voix de plus à l’extrême -gauche marginalisée depuis sa création ( Die Linke), à croire qu’ils adorent la pauvreté…

    Vous savez peut-être que la pauvreté se définit et se mesure comme les revenus inférieurs à 60% du revenu médian du pays considéré… ce qui n’a aucune valeur pour la comparer à celle d’autres pays: il faut savoir ce que ces revenus représentent, dans chaque pays, en termes de pouvoir d’achat .

    Et lorsqu’on sait qu’en France le logement représente en moyenne le tiers du budgets des ménages, et qu’en Allemagne (sauf à Berlin) l’immobilier coûte environ la moitié qu’en France ( que ce soit à l’achat ou à la location, qui vont toujours de pair), on peut se demander si un « pauvre » allemand n’est pas beaucoup moins pauvre qu’un « pauvre » français.

    Pour le savoir, il faudrait comparer le pouvoir d’achat des principaux postes de consommation des revenus inférieurs à 60 %de chacun des deux pays… et on aurait sans doute des surprises ( pas besoin, par exemple, de savants calculs pour se douter qu’on est moins pauvre en France avec un revenu inférieur à 60% du revenu médian qu’au Bangladesh avec un revenu égal à 60% du revenu médian du pays, même si la vie y est beaucoup moins chère).

    Ajoutons qu’il faut aussi prendre en compte, pour juger de la pauvreté des habitants d’un pays , les prestations en nature (et non en espèces ) dont ils bénéficient: par exemple, les Allemands ont un excellent système universel de Sécurité Sociale , qui est excédentaire, et donc à l’abri d’une éventuelle privatisation progressive comme celle du système français, qui est chroniquement déficitaire.

      1. HELENE

        Pour ne fois, je note que j’ai été plus modéré que toi dans ma réponse

        Deviendrais je sociable ? ça me fait plaisir de l’envisager. Je dis ça à ma femme de suite qui va tomber des nues..

        1. mais non, sur le blog tu es un modèle de patience, aprés…. je ne sais pas ce qui se passe dans les chaumières 😀

    1. Monsieur le toubib,

      Votre démonstration évoque les parités de pouvoir d’achat si j’ai bien compris , il existe des statistiques qui permettent les comparaisons auxquelles vous faîtes allusion.

      https://www.oecd.org/fr/std/prix-ppa/2078201.pdf

      Je n’ai jamais trop regardé les niveaux de dépenses contraintes comparées dans les 2 pays, je tâcherai de regarder ça un de ces jours..Je suis à fond sur les effets du non droit du travail et des autres mesures de Macron sur l’économie française. J’ai une petite restitution publique à faire bientôt dans mon secteur et je suis meilleur à l’oral qu’à l’écrit..

      Vous avez raison, mais selon ce que j’ai pu lire, il y a 2 Allemagne, celles des contrats de travail stables et bien payés, et celle distincte de la précarité (temps partiel, faibles salaires etc…).

      Si d’un point de vue purement comptable, votre analyse tient la route, il en est autrement sur l’effet de la stabilité de la société tout entière que provoquent ces distorsions importantes de traitement dans un même pays.

      On peut aller plus loin sur des sujets tout bêtes de la vie de tous les jours. Vous devez vous douter par exemple de la réaction d’un banquier à qui vous demandez un prêt de consommation, ou immobilier si peu que vous lui présentez un CDD, ou simplement des trous ou des irrégularités dans vos revenus. Sur ce simple point multiplié par des centaines de millers de cas, voire des millions, je demande à voir le résultat….

      Quand vous déprimez les salaires, les emplois, les dépenses des collectivités locales, donc les marchés publics qui donnent du travail aux entreprises, dans le même temps, vous ne pouvez pas dire que vous allez connaitre une embellie de l’emploi. Parce que c’est le carnet de commande qui crée l’emploi, pas la libération d’un soi disant stress patronal.

      Etonnemment regardez d’ailleurs le dernier rapport des douanes sur le dernier semestre 2017, les importations augmentent parce que le tissu productif de la France est si bas, que la moindre libération de pouvoir profite aux étrangers.. (c’est un peu plus compliqué avec le commerce intra filial mais l’idée y est )

    2. @Elie
      Je vous suggère de faire un séjour prolongé en Allemagne .
      Ca vous débloquerai les neurones !

    3. Elie Arié,
      Vos lunettes idéologiques déformantes vous font amalgamer Di Linke( La gauche ) à l’extrème-gauche. Cest ridicule.

      Vous-même dans votre tribune du 31 1 2015 sur Marianne intitulée :  » Le Front National reste un parti d’extrème droite  », vous y affirmez que contrairement à l’extrème-droite européenne, les mouvements anti-libéraux et eurosceptiques, pour certains, ne sont pas extrémistes.

      Soyez cohérent à défaut d’être LREMacron, je vous cite :  » Le Front National reste donc bien un parti d’extrême-droite ( ce qui ne signifie d’ailleurs ni un parti antirépublicain , ni un parti fasciste, et encore moins un parti nazi : tous ces mots ont des sens précis, qu’on peut consulter en cliquant dessus, et qui ne s’appliquent pas au Front National ) : est-ce un hasard si , au niveau européen, les seuls partis politiques avec lesquels le Front National entretient des relations ou envisage des alliances au Parlement de Strasbourg sont exclusivement d’autres partis d’extrême-droite, et jamais des mouvements anti-maastrichiens et laïcs comme Syriza en Grèce , Podemos en Espagne ou Die Linke en Allemagne ; ni, en France, avec le Parti de Gauche de Mélenchon , le Mouvement Républicain et Citoyen de Chevènement, ou Debout la France de Dupont-Aignan ? Qu’est-ce donc qui l’en empêche…sinon son idéologie d’extrême-droite ?  ».

  14. (dormons tranquille; qu’importe Coluche ou l’abbé Pierre) l’empathie est comptable ! (ou se comptabilise; je m’y perds)
    Tout va bien ! /tutti under contrôle,

    (rab) si chaque pays a le gvt qu’il mérite, disons, tant pis pour les exceptions, alors nous pouvons psychanalyser son citoyen, addition & soustraction, ainsi que sa Nation.

    Le résultat ?? ..j’ai ma version:
    – dans tous les cas il sera un produit partisan,
    – donc détiendra « la vérité » (!)
    Merveilleux ! /etc.

    zen, c’était juste en passant, comme vous j’ai d’autres trucs sur le gaz, bon week-end !

Les commentaires sont fermés.