Mon avis sur le débat sur le voile


Photo le 21-04-2018 à 19.04 #2

27 réflexions sur « Mon avis sur le débat sur le voile »

  1. Camarades de blog, j’aimerais que vous me disiez si je suis bien en phase avec l’avis de Juan. sur le voile.. (sans la bague )

    ……………… ../¯/) .
    . …………….. /¯../
    . ……………./… ./
    . ………/;¯/;…;/; ¯`•;
    . ……./;/…/…./. ……/;¯\
    . …..(….;….;…. . ~/;…;)
    . …….\. …………. .;….(
    . ……..\……… …… _.•;
    . ……….\ ……………..(
    . ………….\… ……….\

      1. Stan, il faut dire qu’avec tous ces débats débiles sur le voile où la cacophonie est totale entre les voix dites de bon ton et celles des bons cons à l’affût de reconnaissance, vu de l’étranger notre pays perd un peu beaucoup de sa crédibilité…

        ***

        1. tite plume

          sans compter que ce doigt pointé fièrement n’est pas voilé du tout..

          Regrettons de ne pouvoir analyser l’ongle de vision de cet avis..

  2. En ce qui me concerne la palette est bien plus large … tous les débats, toutes les infos ne sont que du recuit … un mauvais « rata ».
    Parlons pas du Brexit 🤣🤣🤣

  3. Mais pourquoi donc débattre sur le port de la bague …faites bien ce que vous voulez … à moins que ce soit un signe ostentatoire ! 2 bagues et un anneau …est ce un signe?
    Peut on décemment se présenter au boulot ainsi orné ? 😀

    1. Noël avant l’heure peut-être. …..ne dit-on pas scintillant comme un arbre de Noël ?

  4. Je viens d’écouter Caseneuve.
    Finalement c’est un des rares hommes politiques que j’écoute encore avec Chevènement parce que je leur accorde du crédit.
    A tort ou à raison je ne sais pas, mais tant qu’il y a de la vie ….
    Ils sont contre le communautarisme.
    C’est un des piliers Français qu’il faut défendre et ils le font.
    Unité.

    1. Lorsque la ville de Paris regroupe ses employés d’outre Méditerranée dans des HLM lui appartenant à Champigny Bois l’Abbé, HLM sur lesquelles la ville campinoise ne peut intervenir en matière d’entretien des locaux parce que ceux-ci sont propriétés de Paris et que Paris se désintéresse de ce  » patrimoine « , rien d’étonnant à ce que le communautarisme prospère sur ce terreau malsain .
      Et ce n’est qu’un exemple . Il y a des cas similaires à Lyon, à Marseille et dans pratiquement toutes les grandes villes .
      La polémique sur le voile, c’est encore une manière de se dédouaner des politicards en masquant leurs responsabilités !

      1. Ça n’est pas se dédouaner.

        c’est faire oublier qu’il y a soit des lois à faire respecter soit des lois à créer pour résoudre le problème.

        Sinon comment expliquer que depuis 30 ans on nous ressert régulièrement ce débat ranci sans que rien ait changé.

        1. Parce que baratiner sur le voile, ça évite de s’étendre sur le silence du CFCM, sur la non application de la loi de 1905 concernant le prosélytisme en matière de religion, sur le financement de mosquées intégristes par l’Arabie Saoudite et le Quatar ( entre autres ), sur le chômage endémique dans les cités livrées aux petits caids de la drogue .La liste n’est pas limitative !
          Donc, le voile, c’est du brassage d’air par des politicards hors sol, avec un tiroir-caisse à la place du cerveau !

          1. Oh ben ça, pour être du brassage c’est du brassage et pas de la kronenbourg….
            C’est très juste de dire que ça sert de tapis pour y mettre les balayures dessous.
            En même temps, on s’est servi de la loi de 1905 pour dire tout et n’importe quoi. Je finissais par y être noyée.
            Heureusement Caseneuve a trouvé un article de cette loi qui remet les pendules à l’heure. (J’essaierai de retrouver son interview)

            1. Hélène
              On trouve la loi de 1905 sur Légifrance . C’est instructif et ça démonte les âneries proférées par les uns et par les autres .
              Tout est dans ce texte . Il suffit de l’appliquer, mais c’est, sans doute, beaucoup demander à nos brasseurs d’air professionnels !

  5. Comme de toute façon on ne peut élever les cochons ensemble ….mieux vaut un bon entre soi …au moins là on n’évoque jamais de dérives !!!! L’exclusion y est sûrement plus soft …

  6. Perso sans voile; il arrive souvent (trop à mon goût*) d’entendre: « t’es bien le plus heureux ! »
    Personne n’enlèvera mon vécu; peut-être mon futur, mais pas mon présent.
    *distingue temps & espace, sentiments, idées & moyens.

    °°°
    Séquence « malaise » et « malfaisance » :
    qu’importe la dernière semaine Sarkofrance ou les précédentes, le plus souvent agrées.
    Pompiers, flics, infirmiers, profs… y a souffrance,
    ni oublier le gilet jaune,
    aussi dans les stades, (ta gueule le sport)

    Points communs, -et avec le muslim (déjà disserté)
    – working class (hero) disons prolo,
    – goto à un essentiel (« vivre ») qu’il identifie aisément, ..pas la littérature mais plutôt son frigo,
    – ne se reconnait pas ! (ou plus; la plupart) dans le standard « républicain », la Nation, le pays,
    – car (il) n’a aucune considération; CQFD,

    Toujours pas technologique, intellectuel académique, sociologue ou politique, ni ses codes,
    mais je sais-que:
    – chaque cas, 4 ou 5, est particulier (tiens, hijab)
    – autre peut être faux-jetons (s’y va taqiya; par ex.)
    – faut pas prendre le gens pour un con,
    …la meilleur façon de le devenir,
    – l’incivilité se répand; se dissémine.

    Une image :
    mes chats ignorent le paillasson, ..dehors il pleut !
    alors leurs pattes boueuses maculent la maison.
    Oui mais eux sont (des) bêtes.

    Bah ! voyageurs, voyageuses, vous pouvez (encore) stopper chez nous (car) ici le service et Air’nb sont gratuits !

    Si l’amalgame est une toile d’araignée,
    le discernement aussi s’y perd,

    °°°°° °°°
    Hélène; j’entendais à la radio ce matin, peut-être était-ce Raphaël Glucksmann ? qu’importe,
    argumentant sur nos « diverses soumissions » (en gros)
    à ses raisons je pensais: « pétons dans le violon » (c’est dimanche) ou mouchons-nous le nez (avant de saluer Monsieur; ou Madame?) car n’est-ce pas le-prix, le tarif de nos commodités, ..notre confort,

    1. Ti suisse, ne m’en veux pas, mais je n’ai pas compris ce que tu voulais me dire.
      Les années qui commencent à peser sur ma vivacité d’esprit sans doute ?😀

      1. T’en vouloir ? surement pas ! j’écoutais la radio (comme toi, ou tv) dont le sujet était: « nos soumissions ».
        Elles ont un coût: notre confort.
        (qu’importe x soumission, délibérée ou facultative, nous savons que rien n’est gratuit. )
        Accessoirement: aucun foulard me dérange.

        J’avais qqls lignes (tu y échappais!) sur « le communautarisme », ..un bien long mot,
        qui est une lèpre, un réduit à desperado (péjoratif dans notre culture, moins sous qql autre latitude)

  7. Selon moi, une des questions à se poser, elle dépasse cette problématique (port du voile avec ostentation où pas ; bon courage pour ceux qui veulent fait le tri…), c’est : Est-ce que l’intégration fonctionne ? On connaît la réponse, une monté croissante du communautarisme.
    Constat : La République a faillit.
    A noter aussi, qu’actuellement dans ces quartiers, une enquête (source milieu enseignants, je n’ai pas la référence) révèle une importante déscolarisation. De fait, le port du voile et l’hystérie que cela suscite, me paraît bien dépasser.

    1. En effet; et tenté de dire: l’intégration (encore un mot à user avec pincette) a failli marcher. Je dirais la première génération (60-70’s) voire la deuxième (80-90’s) semblait s’associer et se préoccuper de son développement (comme tout le monde)
      Sans dédouaner la république, ni préjuger notre attitude ‘ordinaire’ avec le maghrébin (aussi une histoire dite commune) qui ont déjà noirci une quantité d’écrits, divers événements dans le monde (d’Israël à l’Afghanistan soviet/post, aux premiers attentats, al Qaïda ou autres, jusqu’à nos jours) participent à cette ‘démission’.
      Un glissement, de nos compatriotes musulmans, citoyens lambdas vers diverses causes ‘arabes’ ou turcs (l’Iran est chiite: circulez, pareil le Yémen ou à peine évoquer un Saoud) plus ou moins nobles, c’est selon, évidement plus amical que radical (bonne nouvelle) est significatif, de manière moins indifférente; ou autre silence.
      Trump et Poutine semblent épargnés, ou font du yoyo (volonté intellectuelle: oxymore)
      Idem non chiffré; ni seulement par accointances, plutôt par divers ‘débats’ sur le sujet; où qql absence.
      Parmi les nbx causes (renoncer n’est pas résigné, ne survient pas par hasard) je choisis, aussi, l’éducation.

      1. Le premier, sauf erreur, à avoir parlé d’intégration, c’est Jacques Soustelle, lorsqu’il était Haut commissaire en Algérie . Ca concernait, essentiellement l’Algérie en pleine  » pacification  » et alors que le fait religieux en était totalement absent !
        En fonction de la situation, le terme d’intégration diffère dans son interprétation !

  8. Comment en est on arrivé à détourner à ce point la laïcité de son but ? …la laïcité est la garantie à l’état pur de la liberté individuelle et collective …en matière on ne peut faire mieux …tu fais ce que tu veux dans le respect de la loi et de l’autre ….
    Et ce n’est pas parce que des religieux de tout poil veulent la contourner que des politiques ont le droit de l’instrumentaliser …
    Allons nous encore longtemps accepter d’être les otages des extrêmistes politiques d’un côté et religieux de l’autre …
    Qui dira stop !

Les commentaires sont fermés.