@radioblogueurs, tout le bonheur du monde.


C’est une initiative d’un de nos charmants confrères blogueurs devenue un rituel depuis 5 ans déjà, la compilation musicale de l’été.

Chacun y contribue de son idée, la démarche est expliquée ici.

Pour ma part, c’est l’une des chansons que j’ai publié un dimanche qui a marqué ma saison passée, « tout le bonheur du monde » du groupe Sinsemillia . Nous chantions à tue-tête ce titre dans la voiture avec nos deux petites Racailles quand on partait ensemble en voiture en vacances l’été, quelque part il y a 6 ou 7 ans. Les enfants ont grandi. Mais chaque fois que j’écoute cette chanson, ce joyeux souvenir familial me revient, intact.

J’ai pensé à Cycee, l’une de mes premières camarades de bloguing politique il y a 8 ans.

Toutes les chansons sélectionnées par mes camaradEs sont à écouter, au fil de leur arrivée, ici:

écoutez la radio des blogueurs

36 réflexions sur “ @radioblogueurs, tout le bonheur du monde. ”

  1. Ce groupe je l’ai connu lorsqu’ils sont passé à la Fête de l’Huma et ils n’étaient pas encore très connus… dommage que nous les entendions pas plus que ça… ça nous changerait des « formatés des Enfoirés »

  2. C’est quand j’écoute ce genre de niaiseries mal écrites (je ne parle même pas de la « musique », ni du « chanteur »…) que je sais que j’ai eu raison de ne pas faire d’enfant.

    Enfin, bon : si c’est des souvenirs personnels, il n’y a rien à dire, évidemment. Quand j’étais enfant, en voiture, je forçais bien mes parents à chanter dix fois de suite Les jolies colonies de vacances de l’insupportable Perret, alors…

    1. Ben au moins voilà des éventuels enfants qu l’ont échappé belle !!!
      Tout pour vous est niais, rien ne trouve grâce à vos yeux…. qu’est-ce qu’elle doit s’ennuyer votre femme…. au fait peut-être que vous n’êtes pas non plus marié ?

      1. Eh si, je suis marié ! Ça fera même 25 ans dans trois mois (ou quatre, j’ai oublié…). Mais, rassurez-vous : j’avais pris soin de la sélectionner dans un listing de petites annonces « spécial maso ».

        Sinon, ce n’est pas vrai : je ne trouve pas tout niais, loin de là. Mais disons qu’en matière de goûts « musicaux », j’ai tendance en effet à trouver mes contemporains terrifiants.

    2. @ goux
      Vous avez loupe qq chose….mes enfants ont réussi à me faire chanter du 2 be3….ça n’a pas encore nuit à ma santé …😃
      Partir un jour sans retour ..effacer ….zut j’ai oublié la suite 😞

      1. En fait, je suis blindé : quand elle avait 13 ou 14, ma sœur cadette était amoureuse de cet abruti de Balavoine et nos deux chambres étaient mitoyennes : c’est vous dire si j’ai souffert.

          1. Oh, même à l’époque (où j’étais censé être gauchiste…), je trouvais nettement plus de talent à Sardou qu’à l’autre andouille mollassonne !

            Quant au Teppaz, ce n’était plus l’époque : je ne suis tout de même pas si vieux que ça ! Mais il se trouve, ô ironie, que c’est moi qui avais offert à ma sœur son premier électrophone, avec ma première paie de boulot d’étudiant (à la SNCF) : si ça, ce n’est pas être maso…

            1. humm.. le Teppaz, oui on s’en passe très bien; en effet les andouilles font florès (le porc, le veau: question de goût)

              les enfants, la musique.. ça coûte/ça rapporte.. par contre ‘mitoyen’ surtout s’il échappe à la sélection: ça craint (enfin, probablement plus pour certain)

          2. Sylvie
            Ahah! Ahah! mon fère c’était Salvatore Adamo. Faut dire que c’était un peu la cacophonie chez nous entre mes chanteurs de rock, Mike Brant, les chanteurs ritals….

        1. Ben moi c’était Mike Brant, ma petite soeur de sa chambre elle en avait fait un mausolée .. plus sirupeux tu meurs!! Cela étant des fois c’était pas mal

          1. J ai tout de même la nostalgie de cette dextérité qu’il fallait pour ne pas rater le début du disque avec le bras de l’électrophone….qu est ce que j’ai pu me faire engueuler parce que soit disant je rayais les disques de mes frères et Sœurs…..y a même plus l’ambiance disque rayé !!!!

            1. Sylvie
              On était tellement « occupé(e)s » qu’on s’apercevait longtemps après que le disque était rayé… J’ai eu les mêmes engueulades par mes soeurs aînées

            2. Vous vous trompez : l’électrophone et les disques en vinyle reviennent à la mode, mais, comme tout ce qui est nostalgie du passé, il paraît que ça coûte la peau des fesses.

              1. Elie
                En fait le plus cher est l’électrophone.
                En ce qui concerne les vinyles dans le quartier St-Michel/St germain il y a des disquaires qui vendent des vinyles en parfait état. Surtout si on recherche de très anciens.
                De même que chez Gibert Jeune bld St-Michel

                  1. Il faudra malheureusement patienter quelques semaines : je dois en faire la matière d’un article, et mon vénérable directeur de la rédaction trouverait sans doute saumâtre que je « grille » mon sujet sur internet…

  3. en parlant de voiture, celles-là en plastique (2 roues)

    trouvée chez lolobobo, ni je peux m’y inscrire.
    Pourquoi, je ne sais pas, mais n’ai blog ni caste, ni aucune inquiétude pour la musique,

  4. merci Juan, chez nous aussi les enfants nous l’on faites chanter en voiture😉 et hop dans le player.

    ti suisse : j’ai pas tous compris à votre commentaire, je suis pas doué en caste et tout ce genre de chose, par contre je confirme, ils son excellents ces percussionnistes

    1. désolé lolo (idées fusent: confuses) dans le lien « la radio de l’été de blogueurs » (je crois) je trouve ton blog, dont cet excellent morceau.
      J’essaya de m’y inscrire: sans succès. Pas grave (mon karma est bcp plus capricieux que moi)
      Pourquoi je pense que les blogueur ressemblent, évoquent (s’expriment) telle une ‘caste’ ? parce qu’ils se protègent ! (version soft) sans offense !🙂

  5. dernier délire auto, mon poto Phil et nos ados (go to Sardaigne, les olives et l’huile du papy)

    « j’me présente, je m’appelle Henri..
    être aimé, être beau, gagner de l’argent, pis surtout être intelligent ! »
    /chouette programme gourmand.. hélas ça se termine mal: se chercher un Dieu pour se faire pardonner (?) mourir malheureux pour ne rien regretter (?)

    « Que les filles soient nues !
    Qu’elles se jettent sur moi ! qu’elles m’admirent qu’elles me tuent !Qu’elles s’arrachent ma vertu ! »

    les mômes (aussi!) adorent ! et à chacun sa programmation éducative (là j’en fais un peu trop..)
    un mois à tue-tête, les voisins sardes s’en souviennent !
    suis plutôt musique que chanson, mais de notables (?!) exceptions, ainsi Daniel B, sa sensibilité, empathie, altérité..

    ça boom les filles ..😀

  6. j’aimais bien tous les slows de n’importe qui. pas concentré sur les paroles du tout, j’avais d’autres préoccupations importantes sur un temps assez court, les séries de slows étaient vite terminées, fallait pas bricoler …

    eh oui, déjà la tyrannie du court terme….

  7. hello Stan, alors mon premier patin.. suivi d’une anecdote sympatoche (en principe) alors dans une cave et musique adolescente, l’ampoule rouge au plafond ..Teppaz ? m’en rappelle plus, ni du nom du slow, tout occupé et appliqué (n’est-ce pas) au bon conseil de mémé: « faut la tourner 7 x ! »
    chez les parents d’Annie Levy, notre camarade et copine,

    40 ans plus tard et x milliers de kil’ au compteurs, ma femme et moi achetions la case du papa Levy,
    – j’y suis.. là dans la-cave: cé mon bureau

    /Annie va bien, prof de socio à l’Uni II de Genève; son papounet est parti l’année dernière,

Les commentaires sont fermés.